Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 De père en fille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: De père en fille   Ven 23 Juin - 1:57



De père en fille
PROLOGUE - Printemps 120



Nasuko tentait d’éloigner ses filles tant bien que mal de cette prétendue maladie. Il emmena les enfants dans les montagnes du Pays du feu, dans un petit chalet construit par Sakumo Fukuda - son père adoptif - il y a de cela plusieurs années. Le document de sortie du village signé, ainsi que la durée du séjour mentionnée, le père allait en profiter pour entrainer la plus grande et pour apprendre à la plus jeune. Trois jours pour changer d’air et apprendre de nouvelles choses, les filles étaient contentes et motivées.

Le père avait transmis sa passion pour le maniement des armes à sa fille biologique, l'ainée. Elle était passionnée par les armes qu’utilisait son père et à défaut d’avoir sa permission, elle s’était plusieurs fois laissé gagner par la tentation de les admirer de manière plus tactile. L’arbalète était l’une de ses préférées. Elle harcela tellement son paternel, qu’il finit par lui en faire fabriquer une sur mesure, avant de lui enseigner son maniement. Ce fut également l’occasion de la récompenser pour l’obtention de son bandeau ainsi que sa réussite.

Avec la disparition inexpliquée de leur mère, Nasuko essayait tant bien que mal de s’occuper des filles lorsque le temps le lui permettait. Plusieurs personnes au village s’étaient mises à tomber malade, et l’hôpital gérait cette arrivée massive de malades assez difficilement. Les parents de Shihone ne savaient pas où se trouvait leur fille et partageaient la même inquiétude que leur beau-fils.





Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: De père en fille   Ven 23 Juin - 2:09



De père en fille
CHAPITRE 1 - Printemps 120



Ayame courait depuis un peu plus d’une heure. Elle avait parcouru près de quinze kilomètres, de la cabane dans les montagnes au sentier du ruisseau, en passant par la vallée de la fin et le bosquet de pins. Elle commençait à être fatiguée, son cœur battait vite et ses poumons avaient du mal à fournir à ses muscles l’oxygène nécessaire. Pourtant elle continuait de courir, bien déterminée à atteindre la cabane avant que le soleil ne soit au zénith.

La pente était si glissante à cause de la pluie de la veille qu’elle trébucha par deux fois ; le fourreau en cuir du wakizashi ceint à sa taille frottait contre sa cuisse dénudée. Un sentiment de colère jaillit en elle. Sans ce sabre et sa lame de lancer attachée à son poignet gauche, elle aurait été plus vite. Mais la parole de son père faisait loi, et Ayame n’avait pas quitté la cabane avant que toutes ses armes ne soient bien en place.


- Il n’y a personne d’autre que nous ici. Avait-elle avancé comme à son habitude.

« Attends-toi à ce qu’il y a de mieux et prépare toi toujours au pire. » Avait été sa seule réponse.

Aussi courait-elle avec ce lourd fourreau qui rebondissait contre sa cuisse, et le manche du couteau de lancer qui lui rentrait dans la peau de l’avant-bras. Elle arriva à un tournant de la piste et sauta par-dessus un tronc d’arbre tombé, atterrissant avec souplesse. Elle bifurqua sur la gauche et se lança à l’assaut de la dernière montée. Ses longues jambes accélérèrent le pas ; ses pieds nus s’enfoncèrent dans la terre meuble. Elle avait les mollets en feu et les poumons brulants. Pourtant elle exultait car le soleil n’atteindrait pas le zénith avant encore une vingtaine de minutes alors qu’elle n’en était plus qu’à trois de la cabane.

Une ombre bougea sur sa gauche. Des griffes et des crocs fondirent sur elle. Aussitôt, Ayame se jeta instinctivement en avant, touchant le sol sur son côté gauche et faisant une roulade pour se relever. L’énorme chien sauvage, surpris d’avoir manqué sa proie à la première attaque, s’accroupit, les oreilles aplaties contre le crâne, et posa ses yeux canins sur la jeune fille. Ayame réfléchit à toute

- Action et réaction. Prends le contrôle ! Se dit-elle.

Son wakizashi apparut dans sa main et elle poussa un cri à pleine voix. La bête, troublée par le bruit, recula. Ayame avait la gorge sèche ; son cœur battait la chamade, mais sa main tenait fermement l’arme. Elle poussa un nouveau cri et bondit en direction de l’animal. Effrayé par la soudaineté du mouvement, le chien recula encore de quelques pas. Ayame s’humecta les lèvres. Le canin aurait déjà du s’enfuir. La jeune fille sentit la peur monter en elle, mais elle la ravala. La peur est comme un feu dans l’estomac. Maitrisée, elle te réchauffe et te permet de survivre. Hors de contrôle, elle te brûle et te consume.




Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: De père en fille   Ven 23 Juin - 14:03



De père en fille
CHAPITRE 2 - Printemps 120



Ses yeux bleus rivés sur le regard du chien, elle remarqua que l’animal était en mauvaise condition ; une énorme cicatrice zébrait sa patte avant droite. Il n’était plus assez rapide pour attraper ses proies et crevait de faim. Il n’allait pas - et ne pouvait pas - abandonner ce combat.

Ayame songea à tout ce que son père lui avait appris sur les chiens.

«Ignore leur tête, les os y sont trop épais pour qu’une flèche puisse la pénétrer. Décoche-leur plutôt un trait derrière la pâte avant, en remontant vers les poumons»

Mais il ne lui avait pas expliqué comment affronter cette bête armée d’un petit sabre. Le soleil sortit de derrière un nuage et ses rayons se reflétèrent sur la lame du wakizashi. Aussitôt, Ayame inclina l’arme afin de diriger le rai de lumière dans les yeux du chien. La grosse tête se dévissa, et les yeux clignèrent devant l’intensité du rayon. Ayame poussa un nouveau cri. Mais au lieu de fuir, la bête chargea soudain, bondissant sur la jeune fille.

L’espace d’un instant, la Fukuda resta comme paralysée. Puis elle brandit son arme. Un carreau noir se ficha dans le cou de l’animal, juste derrière l’oreille, et un deuxième vint lui perforer le flanc. Ayame reçut tout le poids de l’animal et fut projetée en arrière, mais elle lui enfonça quand même sa lame dans le ventre. Elle resta immobile, le chien sur elle, son horrible haleine contre son visage. Pourtant, les griffes ne la déchirèrent pas, et les crocs ne se refermèrent pas sur elle. La bête poussa un grognement et mourut.

Ayame ferme les yeux, prit une profonde inspiration et se dégagea du cadavre. Elle avait les jambes en coton et dut s’asseoir sur la piste ; ses mains tremblaient. Son père, muni d’une arbalète double en métal noir, émergea des sous-bois et vint s’accroupir à côté d’elle.

- Tu t’en es bien sortie. Déclara-t-il d’une voix grave.

- Il a failli me tuer... Dit-elle en lui souriant.

- Peut-être, mais ta lame l’a touché en plein cœur. Lui accorda-t-il.




Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _




Dernière édition par Nasuko Fukuda le Ven 23 Juin - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: De père en fille   Ven 23 Juin - 19:43



De père en fille
CHAPITRE 3 - Printemps 120



L’épuisement l’enveloppa comme une couverture chaude et elle s’allongea afin de reprendre son souffle. Elle repensa à la grande bête qui l’avait attaqué et s’en voulut de ne pas l’avoir vu venir. Elle se rendit compte que c’est précisément ce genre d’entrainement qu’il lui fallait afin de progresser.

- Tu sais… Murmura-t-elle. J’étais vraiment fatiguée en arrivant à la dernière montée. J’avais du mal à respirer et j’avais l’impression que mes membres étaient en plomb. Et puis le chien sauvage m’a sauté dessus et ma fatigue a disparu.

Son paternel qui l’avait écouté sans l’interrompre, sourit et acquiesça.

- J’ai déjà vécu cela plusieurs fois. Il y a toujours de la force dans le cœur d’un shinobi, et un tel cœur le laisse rarement tomber.

Elle jeta un coup d’œil au cadavre.

- Ne vise jamais la tête. C’est ce que tu m’avais dit. Fit-elle remarquer en tapotant le premier carreau qui saillait du cou de l’animal.

Nasuko haussa les épaules et sourit.

- J’ai manqué ma cible.

- Ce n’est pas très rassurant. Je croyais que tu étais parfait.

- Personne n’est parfait. Es-tu blessée ?

- Je ne crois pas. Dit-elle en examinant rapidement ses bras et ses jambes. Non j’ai eu de la chance.

- C’est vrai. Admit-il. Mais celle-ci vient du fait que tu as agi à la perfection. Je suis fier de toi.

- Pourquoi étais-tu là ?

- Parce que tu avais besoin de moi. Répondit-il avant de se relever en souplesse et d’aider sa fille à se relever.

- Je préfère oublier cette aventure …

- N’oublie jamais, la sermonna-t-il. C’était une victoire. Elle t’a rendue plus forte. Je te verrai plus tard.

Le grand homme récupéra ses carreaux, les nettoya du sang et les rangea dans le carquois en cuir qu’il portait au côté. Ayame le regarda s'en aller, ce grand homme à l’allure gracieuse et pondérée, aux cheveux noirs et à l'arbalète accrochée à sa ceinture. Puis il disparut, évanoui dans les ombres. Il retourna au chalet où sa cadette l’attendait. La cabane était sobrement meublée. Une grande pièce de vie comprenant un poêle à bois, deux grands lits ainsi qu’une table et de quatre chaises. Une petite cuisine de fortune avait été aménagée afin de nourrir la petite troupe. Le seul problème qu’avait rencontré Nasuko fut avec la cadette, Haëna. La cabane ne disposant pas de latrines, il fallait user d’un moyen plus naturel. Cette petite escapade dans les montagnes fit grand bien au papa qui ressentait le besoin de décompresser.




Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: De père en fille   Ven 23 Juin - 21:28



De père en fille
CHAPITRE 4 - Printemps 120



Le lendemain, le soleil se tenait au-dessus des pics comme un disque de cuivre enflammé, jetant un dernier regard empli de défiance aux flancs des montagnes. Ayame dut s’abriter les yeux.

-  La lumière est trop vive. Se plaignit-elle.

Mais la main se leva et le morceau de bois vola. Délicatement, elle cala l’arbalète contre son épaule, les doigts appuyés sur la gâchette en bronze. Le carreau jaillit de l’arme et ne manqua la cible qui décrivait un arc de cercle que de trente centimètres.

- J’avais dit que la lumière était trop vive ! Répéta-t-elle.

- Si tu penses que tu vas échouer, tu échoueras. Lui dit son père gravement en ramassant le bout de bois.

- Et si je le jetais pour toi, hein ?

- Je n’ai pas besoin de m’entrainer, toi si !

- Tu ne pourrais pas le toucher, pas vrai ? Admets-le !

Il la regarda au plus profond de ses yeux étincelants et remarqua que le soleil jetait un reflet rouge sur ses cheveux et la peau blanche de ses épaules.

- Tu ressembles tellement à ta maman. Dit-il soudainement. Tu vas devenir une grande et magnifique kunoichi j’en suis sûr.

- N’essaie pas de détourner la conversation. Le gronda-t-elle en lui arrachant le bout de bois des mains.

Elle alla se poster à une dizaine de pas de lui. Il gloussa et secoua la tête, faisant mine d'accepter sa défaite. Lentement, il arma la corde en acier de l’arc inférieur de l’arbalète à double coup.  Le crochet du ressort s’enclencha et il glissa un petit carreau noir, pressant doucement l’encoche contre la corde. Il répéta la manœuvre avec l’arc supérieur et ajusta la tension dans les gâchettes incurvées en bronze. L’arme lui avait couté une petite fortune bien des années auparavant, mais elle avait été fabriquée par un maitre armurier et Nasuko n’avais jamais eu à regretter cet achat.

Il leva les yeux. Il était sur le point de demander à Ayame de lancer le bout de bois lorsqu’elle le fit. La lumière du soleil lui cisaillait les yeux, mais il attendit que le projectile tournoyant atteigne son point culminant. Il tendit le bras et pressa la première détente. Le carreau fendit l’air et se ficha dans le morceau de bois, le fendant presque en deux. Comme celui-ci retombait, il tira son deuxième carreau. Le bout de bois explosa en mille morceaux.

- Tu es un monstre ! Affirma-t-elle.

Il s’inclina bien bas.

- Tu devrais te sentir privilégiée ! Lui expliqua-t-il en se retenant de sourire. Je ne donne généralement une représentation qu’en échange d’argent.

- Lance le bout de bois ! Lui ordonna-t-elle en retendant la corde de son arbalète.

- Mais il est cassé, fit-il remarquer.

- Tu n’as qu’à lancer le plus gros morceau.

Il récupéra ses petits carreaux et ramassa un morceau de bois. Il ne faisait pas dix centimètres de large et à peine trente de long.

- Prête ?

- Est-ce que tu vas le lancer oui !

D’un coup de poignet, il lança le morceau dans les airs. L’arbalète se dressa, le carreau siffla et se planta dans le bout de bois. Nasuko applaudit le tir. Ayame s’inclina à son tour, de façon élaborée.

- Les femmes sont censées faire la révérence. Dit-il.

- Elles sont aussi censées porter des robes et faire de la broderie. Rétorqua-t-elle.

- C’est vrai. Comment trouves-tu ton arbalète ?

- Elle est bien équilibrée, et surtout elle est très légère.

- De l’ébène d’Iwa, et le corps est creux. Es-tu prête pour un peu de Kenjustu ?

Elle éclata de rire.

- Ton orgueil pourra-t-il supporter une nouvelle raclée ? Le taquina-t-elle.

- Non… Admit-il. Je crois plutôt que je vais aller me coucher de bonne heure. Dit-il alors qu’ils ramassaient les armes pour rentrer à la cabane.

- Je croyais que tu étais le meilleur ? Renchérit-elle.

- Les pères donnent souvent cette impression, répondit-il sèchement. Mais non. Avec un kunai ou une arbalète, je suis superbe. Avec un sabre ? Seulement excellent.

- Et si modeste, par-dessus le marché. Y a-t-il quelque chose où tu n’excelles pas ?

- Oui. Répondit-il en perdant son sourire.

Il accéléra le pas, l’esprit en proie à des souvenirs douloureux. Sa première famille avait été détruite. Sa femme fut torturée puis exécutée sous ses yeux. Cette image était toujours vive dans son esprit. Lorsqu’il avait repris connaissance, il avait retrouvé sa femme morte au milieu d’un champ, son petit visage entouré de fleurs.

« Y a-t-il quelque chose où tu n’excelles pas ? »


- Une seule. Je n’arrive pas à garder en vie les gens que j’aime. Pensa-t-il.



Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: De père en fille   

Revenir en haut Aller en bas
 
De père en fille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moment entre père et fille
» Tel père telle fille
» Human life
» Un creux dans le piège [Père&Fille]
» Entre père et fille [PV Michiga]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Grandes Montagnes de Hi-
Sauter vers: