Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Complicité ou Hostilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 519

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Complicité ou Hostilité   Dim 25 Juin - 16:26


A
V
E
C

E
I
D
A
N

K
I
N
B
A
R
A
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Printemps 120

Plus j'y réfléchissais, plus mon plan d'avenir se formait dans mon esprit. Kiri ne m'apportait plus rien, juste la 'joie' de faire partie de Kiri, mais rien de plus. Non seulement il m'apportait rien, mais le village caché de la brume sombrait, et si le village sombrait, le pays aussi. Ce n'était qu'une question de temps. J'ai laissé un peu de temps pour voir si ce n'était qu'une mauvaise passe mais… Tout ce qui c'est passé récemment… Tout concorde à signaler la chute de Kiri. Si c'est ce qui risque d'arriver, c'est mon devoir de matriarche de protéger le futur de mon clan, même si je dois le transporter en dehors de Mizu no Kuni pour cela. L'avantage d'avoir un petit clan est qu'il est facilement transportable, et je ne possède que des ninjas, même inexpérimenté, dans mon clan. Il sera plus facile à déplacer qu'un grand clan avec des civiles. Mais ce n'est pas ce que j'ai à faire aujourd'hui.

En ce jour, j'ai repensé à une conversation que j'ai eu il y a quelques jours avec Eidan Kinbara. Il parlait d'une alliance entre nos deux personnes et j'avais l'attention de l'utiliser aujourd'hui même. J'avais besoin d'un avis extérieur, et de ce que j'ai pu voir dans le domaine de son clan, mon 'allié' est un électron libre. Il à ses pensées, ses plans pour l'avenir… Peut-être pourrait-il, à son insu, me donner la réponse que j'ai attendais. Une réponse qui déterminerais le futur que mon clan va emprunter…

Toujours dans le salon des Mizuhaji, qui était un lieu sombre, digne de notre nature douteuse, je me levais de mon trône et forma des mudrâs. À la fin de ceux-ci, un clone apparu devant moi.

-Va au domaine des Kinbara, et demande à Eidan de venir me voir ici pour qu'on discute de quelques choses en privée.-

-A vos ordres, originale.-


Mon clone parti, me laissant seule dans mon antre. Les autres membres étaient pour le moment à l'académie, donc cette réunion, s'il accepte, sera à huit clos. Personne d'autre que lui ou moi seront ce qui s'y passera.

Le temps que mon clone se dirigea vers le clan de mon “allié”, je réfléchissais encore à mes options. Ame était-il ma meilleure solution ? Sans doute, du moins si on parle d'affinité naturelle, c'est celui qui permettrait ma meilleure évolution, suivit de près par Kiri. Non, Kiri était peut-être le deuxième pays au niveau affinité naturel, mais il était loin à cause de sa position dans une échelle différente, celle de son probable futur en termes de puissance.

Et si je lui demandais de venir avec moi ? Est-ce qu'il accepterait ? Où est ce qu'il utiliserait cette information contre moi ? D'après ce que j'ai vu, je ne peux me permettre de lui dire cache mes intentions, je dois d'abord le juger, voir ce qu'il en pense, et seulement lui en parler si jamais il va dans la même direction que moi… Mais je ne sais pas si c'est probable ou pas, tout ce que je sais, c'est qu'il ne porte pas dans son cœur son clan, ça pourrait aider.

Tout ce que j'ai a faire pour le moment, c'est d'attendre la réponse de mon clone, savoir si l'ange m'octroie sa présence ou non… Mais si j'étais lui, je le ferrais, il ne sera pas déçu du résultat.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
C
O
M
P
L
I
C
I
T
É

O
U

H
O
S
T
I
L
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 176

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Dim 25 Juin - 20:22

Un doute récurrent chez les célestes







La visite de la nymphe, Shiho Muzuhajii s'était soldé par le déplacement des malades afin de les transporter à l'hôpital. Cependant, les jours qui suivirent furent tous plus catastrophiques à la fois pour moi et pour le Clan. De plus en plus de nos membres tombaient malades, chaque fois, transportés par les clones de junin ou ceux de Shiho. Moi-même, j'avais reçu comme punition de nettoyer le hangar en entier pour avoir tué Yin. Cette punition n'était point juste, mais il ne valait mieux pas par les temps qui courent de se faire repérer en mauvaise situation par les Anciens et le nouveau chef par intérim, mon propre grand-père. Les portes du village avaient été bouclées et les habitants, désormais, restait chez eux.

De cette situation en était sortie des conséquences….Plusieurs réunions expresses des membres du clan. L'assemblée des blonds, et de quelques bruns discutaient toujours du même fait : Krigakure no Sato restait-il aussi viable pour nous, ou devrions nous tester notre chance ailleurs ?


Les membres les plus influents étaient pour que nous tentions notre chance à Suna. Nous étions l'un des clans les plus vieux du Pays du vent. D'après certains de nos éclaireurs, le pays était mené par un Sabaku, mais celui-ci n'était pas un pro-Gaara. Cependant, cet argument fut vite écarté par les anciens. En effet Suna était un peu en déclin depuis quelques années. Arrivé à Suna, nous serions utilisés comme des armes pour rendre au village sa puissance. Je n'étais point né de la dernière pluie, les anciens se rappelaient de l'humiliation du bannissement. Ils avaient toujours étés pour la vengeance sur Suna.


Certains membres dissidents, ceux qui, d'après mon esprit, représentaient l'avenir du clan par leur ouverture d'esprit dans la recherche de la puissance. Ils proposaient de migrer vers Iwa, le village de la haute technologie. Nous pourrions évoluer génétiquement afin de retrouver notre influence et notre rang de clan majeur de yuukan au bout de quelques années. Cet argument fut accueilli assez favorablement. Le pays de l'eau n'était pas notre terre d'origine et la pluie nous affaiblissait plus qu'elle ne nous donnait grâce.

Les civils, eux, habitués à faire prospérer leur commerce, désiraient restés à Kiri. Mais leur avis comptait en réalité peu dans les décisions. Nous étions un clan guerrier, une légion. Seul l'état-major possédait réellement le droit de faire évoluer les choses dans le clan.

Cependant plus les jours passaient et plus les tensions montaient au sein du clan. Des conflits avaient déjà explosés entre civils et shinobis, des conflits certes mineures, mais qui témoignaient de l'ambiance actuelle du clan en ce printemps de l'an de grâce 120.
Lorsque les anges tombaient dans la guerre civile, seul l'Archange et ses conseillers pouvaient rétablir l'ordre. Des conseillers qui tombaient de plus en plus sous l'épidémie.
L'archange croulait sous les responsabilités et ils n'avaient jamais fait autant son âge assez avancé.
Je le voyais de plus souvent dans l'appartement qu'il m'avait prêté. Le pauvre fuyait son bureau et la tonne de dossiers qui s'y accumulait.

Cependant, cela était leur vision. La mienne était drastiquement différente. Depuis la venue de Shiho, j'avais l'habitude de m’asseoir près du petit étang au centre du domaine. Ce n'était pas temps pour la tranquillité, mais aussi pour obéir aux ordres. Mon grand-père m'avait chargé d'être en relations avec les étrangers venant chercher nos malades. J'étais entièrement en accord avec les arguments. Pour une raison que je saurais expliqué, le village semblait sur le déclin. Si Kiri perdait de la puissance, la logique voudrait qu'il aille chercher celle-ci dans un autre pays.
Cependant, l'objet de la question était dans quel village allait-il aller pour progresser ?


Iwa était un village dont la puissance n'était plus à démontrer. Ils avaient trouvé le moyen d'évoluer leur technologie au-delà des attentes les plus folles de la branche scientifique de Kiri. Cependant, une puissance technologie ne serait pas néfaste à notre talent héréditaire. Pourraient-ils être en mesure de recopier les kekkai genkai ?


Suna était la terre de mes ancêtres, l'espace où notre don céleste s'exprimait le mieux. L'art de la lumière était né dans ses milliers de kilomètres de terres arides et désertiques. Cependant, nous en avions étés chassés comme des malpropres, un village où nous étions une lignée ancienne. Avec les Yokka, les Jishaku et les Sabaku, nous étions les pharaons des lieux selon les archives historiques du clan, pourtant, on avait été bannis. Revenir dans ce pays signifiait la mort. De surcroît, le Kazekage pouvait penser que nous étions venus nous venger, ou pire que nous étions des espions.

Je m'insurgeai à cette pensée, je ne mentais jamais. Si je posais mon pied au pays du vent, c'était pour servir Suna en échange de sa protection et non m'aligner à des bassesses politiques.


Personne ne voulait de nous. Mais cela ne signifiait pas que moi, j'étais inutile pour les gouvernements. Ces doutes divisaient le clan. Il allait sûrement se fragmenter en groupuscules dans un futur proche. Heureusement vivre dans l'appartement de mon grand-père possédait quelques avantages. Il possédait de nombreuses techniques hikariton écrites sur des parchemins. Il me suffirait de les copier et qui sait, déserté ce village indigne. Désormais, je devais penser à mes intérêts bien avant les désirs de mon clan si je voulais évoluer au mieux.

Le gong retentit subitement. Quelqu'un désirait entrer dans le domaine. Je m'élançais dans le vieux chêne puis, d'un appui ferme, je fis un bond afin d'arriver juste devant les portes que je déverrouillai. Quelle ne fut pas ma surprise de voir Shiho devant la porte. Du moins l'originale ou le clone, cela n'avait de toute façon aucune importance.
Comme à son habitude, elle était pourvue de ses cheveux azur et de ses yeux bi colores. Son visage reflétait une immense détermination ce qui me fit pressentir que l'objet de sa visite était important.

Avait-elle mieux reconsidéré notre alliance ou venait-elle justement pour y mettre un terme ?


Vu sa bouche qui commençait à s'ouvrir, je sus que je serais fixé dans un délai plus que bref. Avant ceci, par mesure de politesse, je lui fis signe de me suivre à l'intérieur. Après tout, elle était devenu un membre assez récurrent dans le domaine, que ce soit elle ou ses clones.




Dernière édition par Eidan Kinbara le Jeu 29 Juin - 1:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 519

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Lun 26 Juin - 11:26


A
V
E
C

E
I
D
A
N

K
I
N
B
A
R
A
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
HRP : Un peu court, désolé, une fois arrivé au domaine Mizuhaji il y aura plus de contenu

J'étais en direction du domaine des Kinbara pour chercher Eidan, l'allié de l'originale. Sur le chemin, j’observais l'état de Kiri, qui n'était pas au mieux de sa forme. Les rues sont désertes, sales, bref, l'épidémie a réussit à rendre plus triste que ce que Kiri l'était. Mais je fis abstraction de ses pensées et continait mon chemin vers le domaine, ce qui fût assez rapide. Je sonna le gong de la porte et attendait qu'on m'ouvre la porte. A ma grande surprise, c'était Eidan lui même qui m'ouvrit la porte.

Alors que moi, un clone de l'originale, m'apprêtait à dire la raison de ma venue au jeune Eidan Kinbara, il leva une main pour me faire signe de lui suivre à l'intérieur. Avant qu'il ne rentre, j'enchainai très vite son geste par ma parole.

« Ce n'est pas la peine, je suis ici que pour faire passer un message de l'originale. »

J'attendais que le Kinbara se retourna à nouveau vers moi avant de continuer ma mission.

« L'originale m'as envoyé pour te faire parvenir ce message : Je souhaite discuter d'une chose avec toi, mon allié. C'est assez important, et je souhaite faire cette discussion au abris des regards indiscrets. Par conséquent, je t'invite à suivre ce clone et à me rejoindre à mon domaine.

Voilà le message. Libre à toi de me suivre ou pas. »

Sur ses paroles, je fis demi-tour et me dirigea vers la demeure de l'originale, après avoir attendu quelque temps voir si Eidan faisait mine de me suivre.

Si Eidan me suis, je l’amènerai au repaire de mon originale, lui ouvrirait la porte pour le laisser entrer et pour qu'il rencontre la matriarche pour qu'il puisse commencer leur discussion. La matriarche attendait probablement dans le salon sur son trône qu'Eidan vienne la rencontrer.

Et s'il me suit pas… Eh bien je rentrerais seule et la rencontre n'aura pas lieu, tout simplement.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
C
O
M
P
L
I
C
I
T
É

O
U

H
O
S
T
I
L
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 176

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Mar 27 Juin - 1:29


Une invitation entre une Reine et son vassal



«  Ce n'est pas la peine, je suis ici que pour faire passer un message de l'original »


Cette parole arrêta mon mouvement. Le clone de mon alliée Shiho était donc pressé par les délais.
Je me retournai en direction de sa parfaite réplique. Elle semblait prise par ses réflexions. Un air embarrassé ornait ses traits, des traits colorés par des veines bleues. Je m'étais toujours dit depuis que je l'avais rencontré le jour de mon premier meurtre, que son talent héréditaire était réellement étrange. On aurait dit un dojutsu ou une sorte de juinjutsu, peut être même du senjutsu. Mais l'heure n'était pas à ses tendres réflexions. Fixant le clone, je lui fis comprendre qu'il avait toute mon attention.

« L'original m'a envoyé pour te faire parvenir un message : je souhaite discuter d'une chose avec toi, mon allié. C'est assez important, et je souhaite faire cette discussion à l'abri de regards indiscrets. Par conséquent, je t'invite à suivre ce clone et à me rejoindre à mon domaine. 
Voilà le message. Libre à toi de me suivre ou pas. »


J'étais satisfait. Elle me considérait comme son allié au point de me révéler ses secrets. Cependant, je venais d'une lignée de ninja, de surcroît point né de la dernière pluie, ma méfiance s'activa comme un sixième sens. La rencontrer dans son domaine, était-ce dans le fond un piège ou était-elle réellement sincère dans ses propos d'alliées.
La curiosité, grignotant les dernières résistances de mon cerveau, me poussa à accepter le rendez-vous. Le clone lui n'avait pas attendu ma réponse, il se dirigeait déjà vers le lieu ou habite sa maîtresse.

Sûrement avait-il juste cet ordre ? Aucune importance, me dis-je. Découvrir le domaine d'un autre clan était tentant. Seulement pour contenter mon côté aventurier. Le coté rationnelle, lui savait que la nymphe n'aurait pas fait déplacé son clone avec un message enflammé et bref comme celui-ci, si l'objet en cause ne requiérait pas un soutien armé.

Avait-elle besoin de s'imposer dans son clan par la force, comme nous, les messagers de la lumière ou autre ? En soit, je supposais que je le saurais une fois devant elle. J'en profiterais pour lui soumettre mes doutes sur la crise de Kiri, ainsi que subtilement de mes doutes de rester dans l'armée de l'empire.

Sans un regard en arrière, je suivis le clone vers son domaine.

Le destin possédait hypothétiquement la capacité que je puisse l'aiguiller au mieux sur son problème et elle, le mien. Après tout les alliés servaient ce but.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 519

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Mar 27 Juin - 11:09


A
V
E
C

E
I
D
A
N

K
I
N
B
A
R
A
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
J'attendais sur mon trône dans mon sombre salon à mon domaine l'arrivé d'Eidan et mon clone. Ce dernier m'avait prévenu mentalement que Eidan la suivait, il avait donc accepté ma proposition. Je souriais d'une façon assez malsaine. Des informations que j'avais obtenues de mes clones sur les Kinbara étaient que ce lieu ne leur plairait pas, c'est l'inverse même de ce qu'il recherche. Là ou leur maison est éclairé la mienne est plongé dans la pénombre. Il y a presque un air malsain qui s'en dégage, au faite, on pourrait dire que c'est à peu de chose près l'exacte opposée de chez les Kinbara, raison pour laquelle je n'apprécie par leur domaine, c'est un lieu contre nature pour moi.

Me concentrant sur la porte d'entrée, je l'a vit s'ouvrir, et mon clone entra avec derrière elle Eidan. Mon clone redevient eau et je laissai Eidan s'approcher de ma position.

« Bonjour Eidan, tu peux t'asseoir si tu veux. »

Je le laissais prendre sa décision à ce qu'il voulait faire, puis repris la conversation.

« C'est la prochaine fois que je te vois réellement, avant je n'ai eu que des descriptions de mes clones. Mais passons, ce n'est pas pour ça que je t'ai appelé aujourd'hui... »

Je laissai traîner quelques instants avant de reprendre la parole.

« Si je t'ai quémandé ici, c'est pour être sûr que personne d'autre ne puisse entendre cette conversation. Ils pourraient se méprendre quant à mes intentions, et je ne veux pas que ce soit le cas. »

Ce que je disais était une vérité, bien que je la tournais dans un sens différent de ce que je l'entendais. Il pouvait se méprendre oui, mais pas sûr mon départ, sur ma curiosité simplement. Je ne mentais donc pas… Du moins, par directement.

« Bien, commençons donc, et j'ai une question pour toi, mais avant si tu en as n'hésite pas aussi, après tout autant de faire d'une pierre de coup. Que penses-tu de l'état actuel de Kirigakure ? Si je devais décrire mes sentiments personnels… Ça serait la déception. Les autorités ne font rien pour endiguer la maladie, on perd en puissance chaque jour dû à la maladie. J'ai peur que Kiri en tant qu'empire vive ses derniers jours si ça continue comme ça. Et toi, qu'en penses-tu, Eidan Kinbara ? »

Je plantais mon regard bicolore qui  trahissait mes deux natures sur lui, attendant une réponse, ma tête placée sur mon poing, assise sur mon siège de matriarche. J'avais été assez directe sur ce point, mais les autres je les amènerais plus en douceur, je ne pouvais laisser quelqu'un pensée que j'avais envie de déserté, pas même mon allié dont, au final, je connaissais que peu de chose.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
C
O
M
P
L
I
C
I
T
É

O
U

H
O
S
T
I
L
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 176

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Mar 27 Juin - 22:55

Une discussion instructive



Le clone naviguait de toit en toit. Je n'avais aucun mal à tenir la distance. Me déplaçant machinalement, je restais songeur. Si elle envoyait ses clones, la signification logique correspondait à un premier rendez-vous. L'original ne m'avait donc jamais été présenté dans ma théorie plus que sensé. Le voyage devenait de plus en plus grisant. Et instructif, une précision dont l'importance demeurait.

Subitement, le clone s'arrêta. Ces quartiers semblaient hors d'atteinte du passage d'Hélios. Une demeure lugubre et sombre se dressait devant nous. La roche le composant semblait absorber la moindre lumière. Le lieu ne m'inspirait guère confiance. A mille lieues du domaine des Kinbara, le siège des Muzuhajii en représentait un contraire plutôt parfait. Le clone me guida dans le living room, la salle d'accueil. Des frissons d'excitations parcoururent mon corps d'adolescent. La mort et les ténèbres avaient élus domicile dans cet endroit. Mon instinct animal respirait leur senteur, leur odeur. Le clone me ramena de mon voyage spirituel en ouvrant de grandes portes. Elle fit signe d'entrer. La salle semblait dans les tons du Clair-obscur, elle était en effet peu décorée. Un trône siégeait au fond de la pièce. Une légère respiration me parvenu : un individu se tenait sur ce symbole honorifique de pouvoir.
Se pouvait-il que ce soit le patriarche du clan ?

Cependant la voix qui s'éleva du trône anéanti toutes mes hypothèses :

« - Tu peux t'asseoir, si tu veux »

Elle s'était exprimé en me montrant une chaise du bout d'un doigt. La surprise passa discrètement dans mon regard. Shiho en cet instant respirait la puissance. Le mystérieux patriarche, en réalité la matriarche du clan. Un détail troubla mon esprit. Sur le chemin, je ne me rappelait point avoir vu ses subalternes.
Shiho était-elle une survivante d'un clan tombé dans l'oubli ? Ou le clan était récent et donc ne possédait que peu de membres ? Ou les membres étaient en partie civils, mais que Shiho menait la danse sur ses congénères shinobi ? Son pouvoir s'étendait-il sur ton son clan ?
Cette jeune kunoichi était bien plus puissante que je l'avais imaginé. Il me fallait prendre plus de précautions dans mes réponses.
Je décidai de ne pas m'asseoir. Rester dans ma position m'était plus utile en cas de problème. La Nymphe siégeait telle Hel, souveraine de Niflheim.

«  C'est la première fois que je te vois réellement, avant je n'ai eu que des descriptions de mes clones. Mais passons, ce n'est pas pour cela que je t'ai appelé aujourd'hui ... »

Durant les instants ou le se tut, je pensai que mon hypothèse principal avait été validé. C'était notre première fois, notre premier meeting, la première rencontre entre une Reine et son vassal. L'alliance conclue me réservait décidément des cadeaux. Mon alliée possédait une force et un grâce supérieure, ma confiance, elle, bien investie.

«  Si je t'ai quémandé ici, c'est pour être sûr que personne d'autre ne puisse entendre cette conversation. Ils pourraient se méprendre quant à mes intentions et je ne veux pas que ce soit le cas. »

Intrigué, une pensée me vint. Shiho avait-elle des doutes sur la population, le gouvernement. Son clan se trouvait-il dans la même position que mon clan, à savoir rongé par les doutes sur la situation actuelle dans l'environnement où nos clans vivaient. Je conservai le silence, elle semblait vouloir me préciser ses propos :

«  Bien, commençons donc, et j'ai une question pour toi, mais avant si tu en as n'hésite pas aussi, après tout autant faire d'une pierre deux coups. Que penses-tu de l'état actuel de Kirigakure ? Si je devais décrire mes sentiments personnels… Ce serait la déception. Les autorités ne font rien pour endiguer la maladie, on perd en puissance chaque jour dû à la maladie. J'ai peur que Kiri en tant qu'empire vive ses derniers jours si ça continue comme ça. Et toi qu'en penses-tu, Eidan Kinbara ? »


Un résumé des doutes et arguments de mon clan… Je réfléchissais sur ma réponse. Elle avait été honnête avec moi, mais je sentais qu'elle ne m'avait point tout dit. Je lui accordais la raison. Kirigakure no Sato était la capitale de l'empire de Mizu no kuni. Le règne d'Aizen avait été synonyme de puissance. Certes un pouvoir autoritaire, mais nécessaire. La Yojimbo avait prit la suite, instaurant un régime libérale mais restant tout de même puissant. Néanmoins son absence se faisait ressentir ainsi que celles de nos gardiens, les épéistes légendaires. La crise grignotait l'espérance vitale du village de jours en jours. Les morts et les malades ne cessaient de s'accumuler. D'ici un ou deux mois, les territoires annexés feraient rébellion pour leur indépendance et l'empire s'effondrerait, comme celui des romains violé par des hordes de barbares.
Avait-elle envie de partir vers une terre plus sécurisé, ou un pays aussi puissant que Kiri dans son apogée ?
La désertion était punie par la loi. Un pied hors du territoire et ces loups d'Oi-nin se lançaient à votre poursuite pour vous faire captifs ou habituellement pour vous déchiqueter au kunaï.

Mais si moi j'étais assez intrépide pour le penser, peut-être la jeune matriarche en avait fait de même. J'étais peut être son seul allié, donc ma réponse serait un avis à ses doutes. Ne faisant plus attendre cette reine aux yeux bicolores, je répondis doucement :

«  C'est un honneur de te rencontrer, réelle Shiho. Je suis assez surpris que tu me demandes un avis même si cela m'apporte satisfaction que je sois un peu important pour toi. En effet, tu as raison. Kiri actuellement est indigne de ce qu'elle était. L'épidémie gagne du terrain au ville. Les morts s'accumulent et nous avons l'impression qu'on souhaite nous détourner du véritable problème : L'absence de la Mizukage et de ses épéistes pèsent sur la balance du coté négatif. Le village est donc sans gouvernement pour le moment et ce conseil ne peut rien y faire. Ils ne savent que palabrer pour leur politique, la gestion des crises leur est étrangère. Heureusement, les junin ont pris des mesures même si elles s'avèrent inefficaces. Notre pays souffre. Je préconise de mauvais augures. Le doute conduit toujours à la mort. Les conflits ont déjà commencés au sein de mon clan. Si d'autres prennent exemple, le village pourrait se retrouver avec une guerre civile sur les bras. Je suis assez consterné, nous servons un gouvernement très peu efficace. Je n'apprécie pas la lâcheté du conseil, et je ne travaille point pour des indignes. Si rien ne vient régler la situation, je crains que l'empire n'ira pas bien loin. »

Ma réponse était fier. La vérité imprégnait chaque mot. Cependant je n'allais pas crier sous tous les toits que je songeais à déserter dès que j'aurais rempli assez d'objectifs. Une vie de nukenin était excitante. Un excitation provenant du danger. J'avais confiance en elle, mais pas au point de lui révéler mes secrets. Du coup, je ne mentais pas, mais il ne faut jamais tout dire.


Un ange reçoit ses ordres du Tout-puissant et seulement de lui. Des plans dont il ne divulgue même pas la moindre parcelle à ses frères d'armes. Moi, Eidan, fait partie de cette race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 519

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Mer 28 Juin - 12:29


A
V
E
C

E
I
D
A
N

K
I
N
B
A
R
A
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Mon invité semblait réfléchir à sa réponse à ma question. Était-il en train de réfléchir sur comment me répondre, ou était-il en train de former des hypothèses à mon propos sur ce que j'avais dit. Après tout les Kinbara semblaient être des personnes avec des plans d'avenir très poussées et précis. Si moi je pouvais penser à tout ça, il est trop probable que leur clan l'est déjà fait depuis longtemps. Je devais attention, et je me préparais à tout type de raison, n'ayant, malgré notre alliance, toujours pas compris comment fonctionnait l'esprit de mon allié.

«  C'est un honneur de te rencontrer, réelle Shiho. Je suis assez surpris que tu me demandes un avis même si cela m'apporte satisfaction que je sois un peu important pour toi. En effet, tu as raison. Kiri actuellement est indigne de ce qu'elle était. L'épidémie gagne du terrain au ville. Les morts s'accumulent et nous avons l'impression qu'on souhaite nous détourner du véritable problème : L'absence de la Mizukage et de ses épéistes pèsent sur la balance du coté négatif. Le village est donc sans gouvernement pour le moment et ce conseil ne peut rien y faire. Ils ne savent que palabrer pour leur politique, la gestion des crises leur est étrangère. Heureusement, les junin ont pris des mesures même si elles s'avèrent inefficaces. Notre pays souffre. Je préconise de mauvais augures. Le doute conduit toujours à la mort. Les conflits ont déjà commencés au sein de mon clan. Si d'autres prennent exemple, le village pourrait se retrouver avec une guerre civile sur les bras. Je suis assez consterné, nous servons un gouvernement très peu efficace. Je n'apprécie pas la lâcheté du conseil, et je ne travaille point pour des indignes. Si rien ne vient régler la situation, je crains que l'empire n'ira pas bien loin. »

Écoutant sa réponse du haut de mon siège, je réfléchissais en même temps qu'il élaborait sa réponse. Ainsi, le clan Kinbara, ou du moins Eidan a plus ou moins la même pensée que moi. Kiri n'est plus ce qu'elle était. La facilité à laquelle la maladie c'est propager dans le pays en est une preuve incontestable. Après je n'ai jamais vraiment réfléchit sur les dirigeants de village, bien que le conseil du clan m'arrête pas de m'envoyer des émissaires depuis que je suis passé matriarche, comme s'il cherchait quelques choses à mon sujet… J'arrivais à les calmer, mais ce n'était pas évident.

En effet, les junins, dont Shinemaru, on prit des décisions, comme la quarantaine des malades dans l'hôpital, mais c'est comme si cela ne servait à rien, la maladie progressait malgré tout et maintenant l'hôpital était surpeuplé. Les malades courraient maintenant les rues, pour les rares qui avaient la force de parcourir les rues… Le pays sombrait petit à petit en effet. Par contre j'étais surprise d'apprendre le conflit dans le clan des Kinbara, n'était-il pas un clan uni ? Décidément je ne les comprenais pas, ici, au clan Mizuhaji, la matriarche était la voix, est tout le monde la suivait… Au risque de terrible conséquence pour les réfractaires. Malheureusement pour Eidan, ses peurs sur la guerre civile sont très probables. Déjà certain profite de la situation et maltraite les civiles pour leur voler le bien. Certes les civils étaient faibles, mais ils étaient nécessaires pour le bon déroulement d'un pays. Ils sont un pilier nécessaire, et les forts qui les protégeaient commençaient à le fissurer.

À la fin de sa réponse, je laissai quelques secondes passées, voir s'il avait autre chose à me dire ou si tout était dit. Mais ça me rassurait, sans autant pensée à la désertion, il avait le même avis que moi sur Kiri. Je n'étais pas si anormal que ça finalement… Ou alors on était tout les deux des cas particuliers, qui sait.

«À quelques détails près, on pense pas la même chose sur la situation actuelle de Kiri. Je présume que un grand nombre de personnes doute des autorités à l'heure qui l'est, en particulier les malades, qui attendent désespérément un remède pour les sauver. Mais assez parlez d'eux, ce ne sont que des faibles qui ne sont pas intéressants. Ce qui m’intéresse par contre, c'est ton avis géopolitique sur le monde Eidan. Je ne sais pas si tu connais les autres puissances, mais laisse-moi expliquer où je veux en venir. Comme tu l'as si bien annoncer, Kiri est en train de chuter… Et je suis… Inquiète, quant à l'avenir de Kiri face aux autres puissances. Si les autres villages ont des autorités un minimum plus compétente que la nôtre, leur perte sera moindre que les nôtres. Ce qui fait que s'il en décidait, ils pourraient venir nous attaquer et nous rayer de la carte sans difficultés. De plus, on à peut-être la plus grande armée du monde… Mais c'est vrai uniquement quand on compte l'empire entier… Si jamais les territoires conquis profitent d'une telle situation pour se libérer de l'emprise de Mizu, eh bien… L'empire tombera bien bas, au point de ne même plus existé. Donc j'aimerais savoir ton avis sur la question. Pense tu que Kiri à une chance de se relever, et de survivre aux autres puissances ? »

Je regardais Eidan, toujours sur mon trône, et malgré la pénombre du lieu où on se trouvait, j'arrivais à distinguer parfaitement ses mouvements. J'attendais, patientent, sa réaction face à mon questionnement sur les autres puissances.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
C
O
M
P
L
I
C
I
T
É

O
U

H
O
S
T
I
L
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 176

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Mer 28 Juin - 20:10

Une demande osée








La réponse de Shiho me rendit encore plus suspicieux. Me questionner sur les autres puissances, mais de surcroît embrayé sur la possibilité que l'empire ne relève jamais.
Concernant Kiri, je n'en avais aucune idée. Il y aurait des révoltes, mais l'empire possédait quelques shinobi d'exception tels que la junin Uzumi Hibiki. Vraiment, l'idée que l'Empire tombe comme un château de cartes était improbable.

Cependant, les grandes puissances étrangères en effet conservaient une nature dangereuse pour un pays affaibli. Il y a 40 ans, Shunsuke Kinbara voyageait afin d'augmenter ses connaissances shinobi pour conserver le pouvoir à Suna. D'après les rares écrits que nous avions pu conserver, pour ma part, Iwagakure demeurait la plus grande menace. Un village de shinobi possédant un génie technologique et scientifique sans précédent. Leurs moyens de guerre nous seraient en partie inconnus, et l'effet de surprise pouvait faire pencher la balance. Nous les maîtres d'Hikariton, avions recours à ce style.
Suna, lui était sur le déclin. La guerre politique entre pro-kinbara et pro-gaara en avait fait un État affaibli.
Suna, néanmoins, serait inutile à Shiho si elle pensait bien comme moi à la possibilité de déserter. Les membres du village du pays de l'eau ne sont clairement pas à l'aise dans le désert aride, parsemé tout au mieux d'oasis plus ou moins larges.
Konoha représentait une menace pour tous kirijins, dans Mizu no Kuni comme dans tous états pour missions. La guerre dont Kiri fut victorieuse avait été menée contre le pays à la volonté de Feu. Cependant, Konoha n'attaquerait pas délibérément un puissant village au risque de lancer la 5ème guerre ninja pour un empire indigne.

La Reine semblait avoir réfléchi à toutes les possibilités, je n'en attendais pas moins d'elle. Depuis le début de ce sommet entre puissants, elle avait donné des réponses franches et directes. Pourtant telle, une fée d'Idrys, après des années de pratique, la vérité pouvait être détournée.
Je me détournai un instant puis me mis à faire les cent pas. Devais-je jouer cartes sur table avec elle ou nous en resterons à une réponse évasive. Une main dans mes cheveux, je dégageai une mèche et j'osai me rapprocher du trône ou la souveraine assistait à son pouvoir.

Possédait-elle un plan pour nous deux en raison de son alliance ? Je préconisais plus vers un plan pour son clan et peut-être tentait-elle de me dire ou aller pour la rejoindre dans un futur proche.
Elle était en quête de puissance, une souveraine souhaitait toujours conquérir de nouvelles terres.

Elle ne semblait pas très sereine. Elle avait son masque, mais son œil naturel la trahissait. Mais suis-je bête, elle avait pu observer notre talent. Bien sûr, il était connu de certains lors de la bataille contre Konoha où nous fûmes obliger de guerroyer.
Je lui demanderais de me démontrer l'objet de sa puissance : son Kekkai Genkai. Si elle refuse, c'est que je n'ai pas totalement gagné sa confiance et surtout prouverait que la vérité dans son intégralité n'avait pas été déclarée.





Me rapprochant de plus en plus tel un prédateur, je lui répondis :

«  Shiho, je dois avouer que mes connaissances sont obsolètes en partie. Nous tenons nos informations de quelques éclaireurs et d'un ancêtre célèbre. Très clairement, tu peux éliminer Suna. Le pays a subi des conflits civils secrets. Il est presque aussi affaibli et indigne que Kiri. Néanmoins il possède des clans puissants comme les Jinshaku et les Sabaku. On a même entendu parler d'utilisateur de Shakuton. Le danger provient plus de Konoha et Iwa. Konoha, car nos inimitiés avec eux ne sont plus secrets de polichinelle. Iwa a réellement fondé sa puissance sur de la technologie et du domaine scientifique. Qui sait, ce que ces ninjas du pays de la Terre possèdent comme moyens militaires. De plus, Aizen et le tsuchikage de son époque étaient dans une concurrence plus qu'évidente. Cependant, je maintiens ma théorie. Le danger est à l'intérieur de l'Empire. Les nations annexées voudront leur indépendance et certains de nos shinobi n'iront pas contre leur pays d'origine. C'est problématique, notre meilleur junin actuel, Uzumi Hibiki est d'Oto. Si le pays du son donne naissance à de tels soldats, le rapport de force pourrait changer. Ce serait l'empire d'Oto et non celui de Kiri. L'avenir s'annonce aussi sombre que les murs de ton domaine et il reste une solution que nous ne voudrions sûrement pas aborder. Si j'en ai le droit, celui de poser une question délicate. Ton clan possède un talent héréditaire hors du commun. Puis-je en avoir un aperçu ? »


La balle était dans son camp. La reine allait-elle se plier à la requête d'un guerrier céleste ou refuserait-elle, mettant à mal cette relation professionnelle récente ?

Malheureusement, je ne savais pas lire l'avenir, ni le déchiffrer dans les étoiles comme un centaure.
Mais un doute me prit, avais été trop direct ou trop présomptueux. Comme Icare, mettais brûler les ailes en recherchant plus loin que ce qu'il m'était possible ?

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 519

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Jeu 29 Juin - 11:23


A
V
E
C

E
I
D
A
N

K
I
N
B
A
R
A
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Attendant toujours la réponse de mon allié, celui-ci se mit à faire les cents pas dans la pièce. Il semblait réfléchir à sa réponse… Je n'étais pas dupe, il était probablement dans la même lignée de pensée de moi, tout placer sur la table ou bluffé, tel était nos questions. Puis, finalement, il approcha de ma position, sans aucune crainte. Il avait clairement un plan derrière son crane, vu l'expression qu'il tirait, et je ne fûs pas surprise de sa demande en elle-même.

«  Shiho, je dois avouer que mes connaissances sont obsolètes en partie. Nous tenons nos informations de quelques éclaireurs et d'un ancêtre célèbre. Très clairement, tu peux éliminer Suna. Le pays a subi des conflits civils secrets. Il est presque aussi affaibli et indigne que Kiri. Néanmoins il possède des clans puissants comme les Jinshaku et les Sabaku. On a même entendu parler d'utilisateur de Shakuton. Le danger provient plus de Konoha et Iwa. Konoha, car nos inimitiés avec eux ne sont plus secrets de polichinelle. Iwa a réellement fondé sa puissance sur de la technologie et du domaine scientifique. Qui sait, ce que ces ninjas du pays de la Terre possèdent comme moyens militaires. De plus, Aizen et le tsuchikage de son époque étaient dans une concurrence plus qu'évidente. Cependant, je maintiens ma théorie. Le danger est à l'intérieur de l'Empire. Les nations annexées voudront leur indépendance et certains de nos shinobi n'iront pas contre leur pays d'origine. C'est problématique, notre meilleur junin actuel, Uzumi Hibiki est d'Oto. Si le pays du son donne naissance à de tels soldats, le rapport de force pourrait changer. Ce serait l'empire d'Oto et non celui de Kiri. L'avenir s'annonce aussi sombre que les murs de ton domaine et il reste une solution que nous ne voudrions sûrement pas aborder. Si j'en ai le droit, celui de poser une question délicate. Ton clan possède un talent héréditaire hors du commun. Puis-je en avoir un aperçu ? »

Je braquai mon regard contre le sien, lui indiquant clairement, rien que par ce dernier, de ne pas faire de pas supplémentaire dans ma direction. Il semblait s'amuser à croire pouvoir lire les regards, et s'il pensait une seconde que j'avais peur, que j'étais inquiète de lui, il se trompait lourdement. Au fait, il serait plutôt correct de dire que j'étais amusée. Après tout, actuellement j'étais celle qui contrôlait le tout… Je pourrais lui refuser le droit, et il s’offusquera probablement, et lui octroyer le droit de l’apercevoir… Les deux solutions étaient tentantes, aussi bien pour mes plans d'avenir que pour mon plaisir personnel. Indiquant mentalement à mon clone de nous rejoindre, je restais silencieuse le temps que cette dernière arrive.

Les portes du salons s'ouvrirent brusquement, tellement que ça devrait, même le Kinbara qui semblait vouloir prévoir mes réactions, surprendre le garçon en face de moi. Mon clone approchait rapidement d'Eidan, et… le croisa sans lui prêter un regard pour ce placer à coter de moi. J'attendais quelques instants que mon allié se concentre de nouveau sur moi avant de donner ma réponse…

« Eidan… Toi et moi, on est plus intelligent que ça. On a tous les deux des idées sur les pensées de l'autre, si bien que le fait que je te montre mon pouvoir n'est nullement une question de confiance… Mais une question de bonne volonté. Tu as de la chance, tu es dans ma bonne grâce, tu es mon allié après tout, et tu m'as fait une démonstration de ton pouvoir, il ne serait que normal que je te renvoie la balle en te faisait une démonstration du mien… Alors voici, contemple de tes yeux le don de mon clan... »

Je plaça ma main sur le torse de mon clone, puis, en un instant, j'activai mon pouvoir et commença à absorber mon clone, qui était remplie d'eau. Le clone ressembla de plus en plus à un siphon avant de disparaître entièrement dans la paume de ma main. Il n'y avait plus aucune trace d'eau où se tenait une seconde avant mon clone.

« Je ne fais pas l'affront de t'expliquer ce qui vient de se passer… Tu es bien capable de comprendre en quoi consiste mon pouvoir, n'est-ce pas ? »


Je regardai Eidan, toujours du haut de mon trône, attendant ses réactions faces à mon pouvoir, voir ce qu'un être qui se prenait pour céleste pensait d'un pouvoir qui, à ses yeux, ne devait être autre qu'une hérésie de la nature s'il connaissait la vrai nature de mon don.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
C
O
M
P
L
I
C
I
T
É

O
U

H
O
S
T
I
L
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 176

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   Jeu 29 Juin - 22:34


Une surprise de taille.




Franchement, sa réponse m'amusa au plus au point. Son regard braqué sur moi indiquait clairement de me tenir à une distance respectable d'elle. Mais je m'en moquais comme de ma première chaussette. Certes, elle semblait avoir plus de force spirituelle que moi, mais je le compenserais par un esprit acéré et malin.
Tout de même, je devais avouer qu'elle réservait de bonnes surprises. Son kekkai genkai possédait un aspect particulier que je n'avais point prévu. Elle pouvait aspirer l'eau ce qui résultait en effet de sa particularité premièrement à ressentir le suiton. Mais la suite fut magique. Du chakra, elle transformait l'eau en chakra sacrebleu.
Un don utile, elle était comme une junchuriki. Sa réserve de chakra semblait, en usant de ce don, inépuisable.

« Toi et moi, on est plus intelligent que ça. On a tous des idées sur les pensées de l'autre, si bien que le fait que je te montre mon pouvoir n'est nullement une question de confiance... Mais une question de bonne volonté. Tu as de la chance que tu sois dans ma bonne grâce, tu es mon allié après tout, et tu m'as fait une démonstration de ton pouvoir, il ne serait que normal de te faire une démonstration du mien... Alors voici, contemple de tes yeux le don de mon clan. »

« Je ne fais pas l'affront de t'expliquer ce qui vient de se passer... Tu es bien capable de comprendre en quoi consiste mon pouvoir, n'est-ce pas ? »


Elle ne s'était pas défilée, une bonne chose. Mais l'ange que je suis, avait peu apprécié le ton sur lequel elle se prononçait envers moi. Je n'étais pas un des laquais de son clan et son regard menaçant, une menace inutile face à moi.

Cependant, je dois avouer que ce côté me plaisait chez cette reine. Elle aurait pu me donner ce que je recherche chez une femme. Mais le désir perturbait les sens. Ce serait un moyen pour elle de prendre encore plus de pouvoir sur moi. Non une femme devait être passionnée, mais docile. Après tout, elles n'étaient pas mes égales.

Je perds le fil… Elle venait de me confirmer son envie de déserter. Cependant, un tel talent avec l'eau ne pouvait être exploité hors de Kiri. Je dégageai mes cheveux afin de mieux la contempler. Ses yeux bicolores, un œil bleu et un œil jaune. Des veinules bleues. La torpeur me frappa. Une telle affinité clanique ne pouvait être naturelle. Était-elle une sorte de démone ? Les démons étaient les ennemis des anges. Comment pouvait-elle avoir ses caractéristiques physiques ? Quels rituels, quel pacte, ce clan avait-il passé avec les démons.

Cependant, ma nature angélique était déjà corrompue par un sang perverti par la destruction et la cruauté. De surcroît, un demi-sang m'avait accueilli plus que des anges de bas niveau. Elle conserverait mon soutien, je n'avais qu'une parole.


De l'eau… Selon Sunshuke-Sama, le seul pays à posséder l'eau en abondance restait Ame no kuni. La terre de Pain, le bourreau de Konoha. Elle n'était pas sérieuse ? Ame avait perdu de sa gloire depuis la seconde ou la troisième guerre ninja, peu importe. Ces shinobi était assez forts mais leur pays en reconstruction. La puissance ne se trouvait pas en ces lieux.
Intelligente, elle voulait que je lise entre les lignes pour savoir que c'était Ame. Je comptais bien lui faire ce plaisir.


Me retournant en marchant vers la sortie, je murmurai assez fortement :

« Ton talent est stupéfiant. Mes propos sont sincères. Je ne sais pas par quel procédé vous l'avez obtenu, clan Mizuhajii, mais j'approuve niveau puissance. Tu es donc un simulacre de réserve de chakra. De l'eau, cela explique la facilité à produire des clones, il me semble, améliorés par tes soins, n'est-ce pas ? Pour compléter ma réponse, il reste Ame no kuni, un pays de lacs. Cependant, ils sont connus principalement pour Pain et son akatsuki, ainsi que l'acolyte de celui-ci, Konan. Il a perdu de sa puissance il y a longtemps, mais avec une aide conséquente, il pourrait recouvrer son pouvoir. Utile pour des manipulateurs de suiton, ce que je ne suis pas. C'est mes seules informations sur les autres pays.
Pour te répondre, oui, nous sommes intelligents, nous n'avions pas besoin de mots pour nous comprendre. Simplement, palabrer quelques instants peut paraître plaisant. Ne t'inquiète pas, tu conserveras mon soutien à tout jamais. Je ne l'aurais jamais affirmé, mais je tiens légèrement à toi.
Sur-ce, Reina, puis-je disposer ? »



Je n'avais pas attendu la réponse. Elle était Reine, j'étais un céleste. M'agenouiller devant elle serait l'affront dont elle parlait. Ayant retenu le plan du lieu, je n'eus pas besoin d'être raccompagné par un de ses clones.



Deux jours plus tard



Me tenant devant cette demeure lugubre, je me rappelai de cette discussion avec elle. J'avais, comme à mon habitude, mis le doigt sur la solution. Le clan Mizuhajii, en pleine nature. Raison, une désertion rapide cachée par l'épidémie.
Au moins, notre alliance comptait. Cette discussion, un adieu bref et sans détails. Ce que je ne m'expliquais pas, c'est pourquoi me l'annoncer de manière détournée. Humectant mes lèvres, je compris que ce n'était pas un adieu, seulement un au revoir.

Regardant le ciel pluvieux, je me mis à rire de plus en plus fort. Les passants devaient me prendre pour un fou. Mais je ne pouvais m'en empêcher.

Cette Shiho, fuyant les démons vers des terres inconnues de ma vision. En plus avec le culot de m'inviter encore dans un pays connaissant la colère de Zeus.

Un jour peut-être, nous nous reverrons, mon alliée…



Fin de RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Complicité ou Hostilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Complicité ou Hostilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moments de complicités [Hayden]
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?
» Une complicité difficilement séparable...(PV Petite Marguerite)[FINI]
» Helros - Beziers - Trahison - complicité de pillage de mairie - Verdict rendu
» Complicité dangereuse et malveillante...[ PV Arya ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Quartiers résidentiels-
Sauter vers: