Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Duel d'autorité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 13:47


Duel d'autorité



Printemps 120, Amegakure no Sato ~

A peine remise de l’effort physique de la veille malgré la nuit réparatrice qu’elle avait passée, l’Ange était prête, prête à montrer à sa belle qu’elle était aussi douée en combat qu’en amour, éprouvant quand même quelques réticences à devoir s’en prendre à son aimée pour rester crédible. Oui, cet affrontement aurait lieu en plein air, sur le terrain d’entraînement d’Ame, vers lequel Sanako faisait route, vêtue comme à son habitude désormais, son chapeau protégeait plus ou moins son visage et sa cape noire parsemée de rouge de la pluie.

A une heure ou peu de monde se pressait encore sur les lieux, l’arrivée de la dirigeante fut remarquée, notamment par le chef de la garde du village, qui s’échauffait encore sur place. Apercevant sa supérieure, il s’inclina de manière à montrer son respect.

- Ange Messager, que faites-vous ici de si bonne heure ? Peu d’élèves sont présents, vous venez donner un cours particulier ?



- Pas exactement, Sotaro, disons que j’ai un rendez-vous qui va me permettre de me défouler un peu, libre à toi de rester y assister si tu le désire. Cependant il serait plus prudent au vu de mes capacités que vous restiez à l’écart, pour ne pas être trop… soufflés. Le combat ne sera pas très long en soi mais j’aimerais disposer de l’entièreté du terrain pour sa durée, si cela ne t’embête pas pourrais tu dire à Kayuzuki et à Ikkaku d’escorter le groupe, pour qu’il s’entraîne en dehors du village ? J’aimerais aussi que tu veilles à garder l’entrée du terrain pour que l’on ne soient pas interrompues durant notre duel.



- Vos désirs sont des ordres pour moi, Ange Messager.


S’éxécutant alors, le capitaine fit signe à ses deux subalternes d’emmener la vingtaine d’élèves présents, avec leurs deux professeurs, en dehors du village pour poursuivre l’entraînement pendant deux heures, après quoi ils reviendraient ici. Il se plaça ensuite à l’entrée du terrain ou sa dirigeante attendais patiemment sa douce opposante, qui ne tarda pas. Cependant l’exode semblait avoir attiré les regards et quelques villageois commençaient à s’agglutiner afin d’observer le déroulement de la situation, ils allaient être servis.


- C’est elle, le rendez-vous de la cheffe ? Elle n’a décidément aucune gêne…


Apercevant alors la personne tant attendue, qui était venue en compagnie de ses 5 membres de clan, Sanako ôta sa coiffe et la salua comme il était de mise, faisant face officiellement à une cheffe de clan exilé.
Clan qui fut invité à ne pas pénétrer sur le terrain par le garde présent, comme fut exprimée la volonté de sa supérieure. Seule la matriarche vint donc faire face à l’Ange et affichait une détermination en apparence infaillible.

- Sa beauté est telle, même quand elle est impassible... pardonne moi mais je vais devoir te malmener, mon amante...


- Cela me satisfait de voir que tu es à l’heure lorsque l’on te mande. Bien, je n’ai pas pour habitude de prendre une adversaire à la légère, sache que le mot pitié sera inconnu à mon vocabulaire durant ce combat. Sur ce…


Entamant alors les hostilités avec une première salve de 5 volatiles kamikazes se ruant sur la matriarche, la dirigeante comptait bien remporter ce combat pour asseoir tant sa position de cheffe du village que sa position de dominante au sein de ce couple encore inavoué.

Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 544

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 325 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 14:31


A
V
E
C

S
A
N
A
K
O

S
H
I
K
I
G
A
M
I
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Je me levais après une douce nuit de sommeil dans le domaine des rêves. Je regardais l'heure, j'avais rendez-vous dans une heure avec Sanako, celle à qui j'avais offert mon coeur, pour une danse tout aussi passionnée, mais bien plus dangereuse qu'hier. Me levant, j'allais au salon où mes membres s'apprêtaient à partir pour le cours matinal.

« Bonjour à vous, désolé, mais aujourd'hui changement de plan. Je vous montrerais, grâce à mon entraînement que j'ai prévu aujourd'hui, un vrai combat et comment utiliser notre don. »

Les cinq se retournèrent, excités par une telle nouvelle. Ça fait quelque temps, après tout, que je ne leur ai pas enseignée personnellement quelques choses.

« Vraiment ? Super ! Vous vous battez contre qui ? »


Prenant un morceau sur la table et le dévorant, je répondis ensuite à la question posée par Orino, avec un sourire sûre son visage… Mais aussi un sourire affectueux, mais ça, ils ne le savaient pas.

« Contre l'Ange Messagère en personne ? Qui d'autre serait digne de m’affronter à armes égales ? »

Le sourire de mes membres s'effaça un peu pour laisser place à la crainte. Après tout, les ninjas d'Ame avec qui ils s’entraînaient devait bien avoir rabâché sur les capacités exceptionnelles de Sanako en combat, et j'en doutais pas une seconde… Mais je n'avais pas l'attention de tomber si facilement.

« Pourquoi cet air inquiète. Si jamais je venais à perdre ça serait aussi une bonne chose, ça prouvera que Ame possède aussi des ninjas d'exceptions. »

Après avoir déjeuné, on se mit en direction du terrain d’entraînement. Les passants avaient des regards inquisiteurs, et certains semblaient nous suivre de loin, pour savoir ce qui se passait au terrain d’entraînement. Le terrain en vus, j’apercevais une personne au centre de celui-ci. Ça ne pouvait qu'être elle. Alors que je me dirigeais vers le terrain, le garde, qui semblait être là pour empêcher toute intrusion dans le combat, se plaça entre moi et mes jeunes membres, indiquant clairement que le terrain leur était interdit. Ils se placèrent avec les villageois et les quelques ninjas disponibles qui semblaient vouloir regarder comment allait effectuer la situation.

Avant de rentrer sur le terrain, je donnais mon couvre-chef à Katsu, puis avança en direction de celle qui allait avoir ici non pas le rôle de cupidon, mais d'une inquisitrice. M’avançant vers elle alors qu'elle enlevait sa coiffe, je ne pouvais m'empêcher de penser que, même sous cet air sévère, elle avait tout pour plaire. Si le peuple savait, il y aurait des jaloux de ma relation avec elle, qui était si fraîche et pourtant déjà si ancrer dans chacune de nous.

- Cela me satisfait de voir que tu es à l’heure lorsque l’on te mande. Bien, je n’ai pas pour habitude de prendre une adversaire à la légère, sache que le mot pitié sera inconnu à mon vocabulaire durant ce combat. Sur ce…

A peine j'étais arrivée face à elle que déjà, elle me prévenait, à sa façon, que je risquais d'avoir quelques bleues lors de cet affrontement, et qu'elle ferrait tout pour me soumettre, aussi bien dans notre relation officielle que celle officieuse. Un sourire apparaissait sur mon visage, pas un sourire d'une amante vers celle qui fait battre son cœur, mais le sourire d'une arrogante qui se prenait pour quelqu'un de supérieur. Autant jouer le spectacle jusqu'au bout.

Je commençais avec une technique très connue de Kiri, que même la dirigeante devais connaître, mais coupé le contact visuel allait être primordial face à ses étranges oiseux qui se dirigeaient vers moi, je devais mettre une distance de sécurités.

-Kirigakure no jutsu !-

La brume se levait sur le terrain, pendant que je disparaissais dans cette dernière, mais je ne perdrais pas le contact visuel avec ma très chère, comme une envie de l'avoir toujours dans mon regard, comme si une jalousie interne avait peur de voir l'ange regarder ailleurs. Alors dans ce cas…

-Kannou no Kiseuchû-


Ainsi, malgré la brume qui planait sur le terrain, qui cachait d'ailleurs la vue au spectateur que je pourrais jurer entendre huer leur désapprobation d'une telle technique, mes sens pouvaient maintenant voir toutes les sources d'eau dans les environs… Y compris le corps de mon amante, à l'instar d'une vision thermique, sauf qu'elle fonctionnait à l'eau. Partant de ma position initiale, j'utilisais ensuite mon entraînement en taijutsu, avec ma cible en visuelle, pour utiliser une autre technique qui faisait que la brume était l'alliée des ninjas de Kiri… Neko no Kiri.

M'approchant rapidement sans un bruit derrière ma cible, toujours masquée dans la brume, je tenta de lui infliger un coup de lapin derrière sa nuque, pour essayer de finir le combat rapidement… Je n'étais pas la pour le spectacle pour les Amejins personnellement, juste pour voir ce que mon amante valait… et pour lui montrer mon niveau, que j'espère pour elle, ne sous-estimais pas un seul instant. Car cet instant… Risque de faire très mal pour elle.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour

[Suiton (Mizuhaji)] Kannou no Kiseichû (B): L'utilisateur utilise le parasite et ses sens pour détecter les sources d'eau des environs. (Par exemple un lac, un être vivant, une source souterraine etc) (20m au rang B) Coût : 3% à l'activation

[Suiton] Kirigakure no jutsu (D) : L'utilisateur crée un épais brouillard qui le masque à la vue de ses ennemis. C'est une technique emblématique du village caché de Kiri. (zone max : 10m de diamètre autours du point d'origine de création de la technique) Coût : 3%

[Taijutsu] Kiri no Neko (B) : Technique des anciens ninja de Kiri, elle consiste à arriver discrètement derrière son adversaire pour lui asséner un coup fatal. Coût : 4%

U
N

D
U
E
L

D
'
A
U
T
O
R
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 15:19


Duel d'autorité



Un bref instant de jugement mutuel précéda le combat. Rapidement la Mizuhaji activa la célèbre technique qui faisait la renommée de Kiri, la fameuse brume, rendant les volatiles inoffensifs tant qu’elle serait présente, et dans le même temps, s’aidait de son parasite pour localiser et neutraliser sa cible, Pendant ce temps-là :

- Ah, nous avons là la technique signature de Kiri, je vois qu’elle ne manque pas d’aplomb… je n’ai aucune idée de l’endroit dont elle viendra m’attaquer, ni même de ce qu’elle a prévu de m’envoyer, je vais donc faire plus simple, gare à toi ma tendre enfant…

Kami Toku no Jutsu.


Un semblant de râle collectif parvint aux oreilles de la Kunoichi durant son ascension.

- Tiens, mes Amejins n’ont pas l’air content que leur dirigeante soit masquée de leurs yeux par une technique propre à Kiri, ils auraient peur pour moi ? S’ils savaient de quoi il retourne entre elle et moi ils ne feraient pas tant de bruit. Enfin, à nous deux Shiho, ou que tu sois.

Activant alors la technique lui ayant valu le surnom d’ange, Sanako prit son envol à 4 mètres de hauteur et utilisa ensuite un jutsu pouvant être perçu comme prison ou forteresse, selon si l’on se trouvait à l’intérieur ou à l’extérieur de la cage. Evidemment, la prison était aussi un couloir de la mort.

Shikigami no Mai.

L’Ombre devint alors l’épicentre d’un cercle qui empêchait toute entrée ou sortie de la zone constituée des cinq mètres alentours, et tandis qu’elle espérait que son aimée se trouvait en dehors de ce périmètre, elle préparait la seconde phase de sa technique.

- Oh, mais j’y pense… revenez par ici mes petits amours.


Ses oiseaux s’envolèrent alors à nouveau vers leur maîtresse, qui envoya l’un d’entre eux en piqué s’écraser droit en dessous d’elle avant d’exploser d’une manière que l’Ange regretta de ne pouvoir admirer en détails.

- Cette brume m’empêche de contempler mon Art, j’espère que tu arriveras à esquiver cette attaque, et que tu n’es pas à l’intérieur du cercle que j’ai formé… ne soit pas trop blessée, je t’en prie.
Spoiler:
 




_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 544

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 325 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 16:01


A
V
E
C

S
A
N
A
K
O

S
H
I
K
I
G
A
M
I
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg


Alors que j'approchais dangereusement de ma cible, cette dernière utilisait sa technique qu'elle m'avait montré il y à deux jours, en s'envola juste avant que mon coup ne la touche, ma main passant qu'à quelques centimètres de ses pieds qui s'envolait vers le ciel, dans une zone d'environ quatre mètres de hauteurs.

Reculant dans le brouillard, attendant de voir ce qu'elle faisait,  j’aperçus juste en face de moi, apparus de nul part, une sorte d'anneau géant faits en papier qui prenait presque toute la place du brouillard, qui celui-ci disparut suite à un explosion d'un de ses oiseaux de papiers. Attendez, explosion ? Elle utilisait des explosions ? Ça allait être plus compliqué que prévu, si elle était capable d'utiliser de tel arsenal dans ses techniques, je devais être plus prudente. Me mordant la lèvre légèrement devant mon inconscience, je me rendais compte qu'un seul autre mouvement de ma part m'aurais mis hors jeu en même pas quelques instants, j'ai eu de la chance.

Mais assez réfléchit. Elle m'attendait, dans ce qui formait une sorte de forteresse… Que préparait-elle, protégez de toute attaque extérieur, du moins, le temps que cette attaque ne surpasse pas la zone de défense… Du moins j'espère qu'elle ne se pensait pas en sécurité. Ayant une courte pensée pour les membres de mon clan que je n'avais pas envie de mouiller plus qu'ils ne l'étaient, je me dirigeais dans la direction opposée pour avoir les spectateurs dans mon dos, dont je pouvais sentir la méfiance dans leur regard. Il est temps d'entamer mon plan.

Le temps que l'ange finissait sa technique, je commençais par la première dès deux, et créa deux clones aqueux parasités que j'envoyais chacun à un coin du terrain, pour commencer à absorber l'eau du terrain, pour qu'ils génèrent du chakra pour eux-même. Pendant ce temps, exécuta des mudrâs, tout en signalant mentalement à mes clones la marche à suivre...

-Restez sur vos gardes, et sécurisés vos arrières grâce à la vision de l'autre. Fabriquer votre chakras, et attendez mes ordres.-

Et une énorme vague se forma à mes pieds, d'une taille impressionnante, qui pouvait englober les plus petites tours. Je pouvais entendre certain cri d'horreur, d'autre impressionné, d'autre colérique, mais qu'importe, je n'étais pas la pour m'allonger gentiment au sol après une attaque de Sanako. Comparé à eux, je tenais à elle certes, mais je ne la vénérais pas, je l'adorais, nuance. Et qui aime bien… châtie bien.

La vague se dirigea vers l'anneau en papier ainsi que sa propriétaire, qui surplombait le terrain, et l'englouti entièrement la zone d'effet, qui n'allait sûrement pas pouvoir survivre à un tel assaut de ma part… J’espérais juste ne pas avoir été trop violente, et je comptais vraiment sur la capacité de jugement de mon ange pour qu'elle fasse tout le temps attention à ne pas baisser sa garde. Regardant rapidement le terrain, je vis que j'avais fait quelques dégâts avec ma vague, et que ses résidu sortait du terrain pour arriver aux pieds des spectateurs, qui essayait de l'éviter tant bien ce peu.

Une seule chose allait être sûr, le terrain allait devenir d'avantage à ma convenance. Que va tu faire, ô mon ange, pour te protéger de ce qui allait arriver par la suite ? Je souhaitais qu'une chose, c'est de voir l'étendu de tes talents, et si je devais te pousser dans tes retranchements pour le faire… Alors je le ferrais, rien de personnelle là-dedans, je le fais juste pour ton bien après tout.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour

[Suiton (Mizuhaji)] Kannou no Kiseichû (B): L'utilisateur utilise le parasite et ses sens pour détecter les sources d'eau des environs. (Par exemple un lac, un être vivant, une source souterraine etc) (20m au rang B) Coût : 2% de maintiens

[Suiton (Mizuhaji)] Mizu Kiseichuu Bunshin no Jutsu (B) : Une amélioration du Mizu Bunshin no Jutsu. A l'instar de ce dernier, crée un clone aqueux. À l'inverse de ce dernier, les clones possèdent 60L d'eau, sont reliés par l'esprit de ruche du parasite, leur permettant de communiquer télépathiquement et peuvent survivre à une attaque avant de disparaître.
Coût : 8% par clones

[Suiton ] Suiton - Dai Bakusui Shouha (A) : Version plus puissante de la « vague explosive » : l'utilisateur crache une vague colossale qui submerge ses adversaires (50m de superficie).
Coût en chakra : 12%


U
N

D
U
E
L

D
'
A
U
T
O
R
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 16:45


Duel d'autorité



Contre toute attente l’explosion dissipa le brouillard, pour laisser place à un terrain ou trois Shiho était visibles en dehors de la cage de papier toujours debout.

- Fiou… je ne risque pas de la tuer, c’est déjà ça. Bon reste à savoir laquelle est la vraie…hein ?


Une immense vague prenait forme à une vitesse ahurissante sous les yeux de la gardienne Amejin, surpassant sa hauteur de vol stationnaire d’au moins 10 fois elle-même, l’esquive était impossible, pour autant une simple trombe d’eau, si grande soit-elle, n’allait pas avoir raison d’une Kunoichi qui avait derrière elle plusieurs années d’expérience. L’emportant néanmoins avec elle dans sa chute au sol, le peuple Amejin sembla déstabilisé. L’Ange était donc tombée, avec tout espoir…

Du moins c’est ce qu’ils croyaient, la chute fut effectivement assez rude mais malgré tout la Shikigami se relevait déjà, un peu péniblement, elle était totalement trempée. Observant les alentours, elle remarqua que les clones n’avaient pas bougés, l’original était à ses yeux obligatoirement l’initiatrice de ce tsunami dévastateur. Elle remarqua également que ce tsunami avait été à la limite d’affecter les Amejins massés en train d’observer le combat. Néanmoins ils étaient tous sauf, cette pensée s’effaça donc de son esprit.

- Bon, à cette distance je ne peux pas faire grand-chose d’autre que ça… oh, mes oiseaux ont été noyés, je vais devoir en refaire d’autres, et essayer de créer une ouverture… ça craint, Ame me regarde et je suis déjà en difficulté pour répliquer, à cette distance elle aura vite fait de me balayer avec un autre Suiton si je m’approche trop… sauf si… !

Une idée venait de germer dans le cerveau de la jeune stratège, elle avait de quoi sceller les jutsus Suiton aussi imposants soient-ils, pour peu que le réceptacle entre en contact avec.
Une dizaine d’oiseaux prit forme, et convergèrent vers la même cible que leur créatrice, qui avait en même temps donné le jour à un kunai marqué d’un sceau ‘Fujin’ : l’élue de son cœur.

Spoiler:
 




_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 544

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 325 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 17:15


A
V
E
C

S
A
N
A
K
O

S
H
I
K
I
G
A
M
I
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg


L'ange était tombé, elle était au sol, toute humide, mais ça ne semblait pas l'avoir affecté plus que ça. Déjà elle se relevait, prête à continuer le combat. Que me réservait-elle, elle qui me faisait vibrer même lors de nos combats ? J'avais hâte de voir sa prochaine action, elle semblait bien plus axé vers la stratégie que moi, bien que je n'étais pas mauvaise dedans, mon talent me permettait de gaspiller sans trop compter.

Soudain, l'ange fit son action, elle créa de nouveaux ses créations que je savais maintenant explosif, et les lançant toutes vers ma direction, elle savait probablement que j'étais la véritable Shiho, qu'importe, ignore donc mes clones, vas'y, mais attention, ils sont aussi dangereux que moi.

Il ne me manquait plus qu'à faire une chose, rendre le terrain impraticable pour elle, ou ses oiseaux. Regardant rapidement mon amante, en exécutant mes six mudrâs, j’apercevais également un kunai en papier dans sa main, comptais t'elle de m'attaquer au corps à corps… ? Qu'importe, je les balayerais tous.

Puis, mes mudrâs fini, je plaçai une main sur la surface de l'eau, et… l'horreur commencera pour elle.

Des tentacules aqueux, des tas, prirent possessions de l'ensemble du terrain d’entraînement inonder par les eaux. Ses monstruosités, de trois mètres de longs chacune, s'agitait, et pour celle qui était assez proche, éliminait les oiseaux qui approchaient de ma position, en les noyant également. La charge de mon coeur, allait être de courte durée si elle comptait venir me tester au corps à corps… Et même, si par un miracle, elle passait cette technique, que je pouvais la régénérer sans difficulté et puis… Me battre au corps à corps restera une tâche ardue.

Alors, belle déesse qui à su ravir le corps d'une créature des profondeurs tel que moi, que va tu faire pour impressionner la jeune adolescente que je suis ? Quel atout fait de toi la terrible dirigeante d'Ame que tous semblaient hésité à affronter ? Je suis toute ouïe devant tes démonstrations. Je ne pouvais, après tout, pas supprimer de mon visage, le sourire tendre et joyeux que j'avais, à passer du temps, peut importe lequel, avec celle que j'aimais.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour

[Suiton (Mizuhaji)] Kiretsu (A): L'utilisateur compose 6 mudrâ puis plaque une main au sol. Plusieurs tentacules sortent du sol pour attaquer ses ennemies. Ils sont contrôlés par le parasite dans le corps de l'utilisateur. La distance à laquelle la zone peut-être crée et le rayon de la zone dépendent du rang de la technique, 50m de distance et 10m de rayon pour A.
Les tentacules font 3m de long.
Coût :6 % pour A.


U
N

D
U
E
L

D
'
A
U
T
O
R
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 18:06


Duel d'autorité



La charge héroïque fut stoppée nette, des tentacules avait fait irruption du lac et décimé la troupe aviaire, avant d’immobiliser la cheffe de ce petit groupe, saisissant d’abord ses ailes avant de restreindre tout mouvement qui lui aurait été possible.

Ame devait être tombé bien bas, observant sa lueur d’espoir maîtrisée sans grand mal par une adolescente issue des grands villages qu’ils haïssaient tant, quelle honte. Son village et ses parents devaient bien rire, elle n’était absolument pas digne de porter le surnom que revêtait jadis Konan. Sa prochaine attaque serait l’ultime tentative de regagner un tant soit peu de crédit auprès du peuple, qui refuserait sans doute sa gouvernance à son retour.

- Je ne peux plus… ça ne servira de toute façon à rien… je suis ridicule, tu as gagné…


Encaisser le tsunami, user tant de chakra, se débattre en vain, pour si peu de résultats, la détermination, ainsi que l’endurance de l’Ombre étaient arrivées à terme, ses dernières forces furent consacrées à la création de son compagnon de route ailé qui se rua sur l’adolescente, déterminé à venger sa créatrice, il généra 10 autres oiseaux dans sa frénésie. Ce fut la fin, Sanako n’eut la force de conserver les yeux ouverts pour contempler les résultats de sa dernière offensive, elle sombra lentement dans l’inconscience tandis que de ses yeux, coulait l’extériorisation de son mental effondré.

- Honteux… je n’ai plus qu’à trouver un autre endroit ou vivre, une fois de plus, j’ai tout perdu…je vous demande pardon, papa, maman… je n’ai pas les épaules pour accomplir votre rêve à votre place… excuses moi aussi, ou que tu sois, d’avoir sali ton nom de la sorte, Konan…


Spoiler:
 




_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 544

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 325 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 19:17


A
V
E
C

S
A
N
A
K
O

S
H
I
K
I
G
A
M
I
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg

La charge fût arrêté d'un coup sec, sans aucune pitié. La jeune femme aux cheveux argent fût capturé par les ailes qui la portait, et les oiseaux exterminer. Tout cela m'étonna franchement que je regardais mon amante dans cette situation que j'attendais pas d'elle. Je m'attendais à la voir s'envoler loin au-dessus du terrain, et voir ses oiseaux zigzaguer entre mes tentacules pour m'atteindre malgré tout, et pourtant, tout avait été finis … si vite. Et puis, le regard de celle que j’appréciai tant ne dégageait plus une once combativité, mais de la résignation, comme si elle abandonnait ? Pourquoi ? Pourquoi ? Et ses larmes, elle pleurait, n'est pas ? Et tout ça… A cause de moi ? Avais-je poussé la femme que j'aimais trop loin ? Avais-je voulu la détruire sans m'en rendre compte ? Étais-ce de la malchance ? Étais-ce la fatigue dû à notre dernière journée ensemble ? Ou étais-ce moi, qui avait laissé libre cours à mes pulsions pour assouvir mon désir de domination ? Tout se bousculait dans ma tête. Si j'aimais la femme qui était en train de souffrir le martyr à cause d'une de mes techniques… Lui aurais-je vraiment fait subir ça ? Est-ce que c'est devenue ma réalité ? Mon seul moyen d'exprimer mes émotions envers quelqu'un ? Et puis, pas seulement elle… Mes membres aussi, quand j'y pensais, je leur montrais que peu d'affection. Étais-ce que j'étais devenue, un monstre ? Puis, des paroles, d'une personne qui m'avait été chère et qui m'avait été enlever injustement me revinrent à l'esprit…

« Juste… promets-moi une chose Shiho… promets-moi que mon trésor ne perde pas son humanité...Que tu saches le moment ou tu devras arrêter l'évolution de ce pouvoir, pour garder ce qui fait de toi humaine… Promets-le-moi. »

C'est à ce moment même, alors que je croyais avoir compris ses paroles que je me rendais compte… à quel point j'avais tort. Ma mère c'est toujours méfié de mon don pour une bonne raison, car il risquait de prendre le dessus sur notre esprit, petit à petit, le rendant malade et corrompue et… j'avais succombé, sans m'en rendre compte. Les morts que j'avais causés, mon utilisation abusive de ce pouvoir, même ma désertion à Ame, que je ne regrettais pas pour le moins du monde au vu de la rencontre incroyable que j'avais faites, tout ça, tout, n'a été que sous des pulsions que me donnait le parasite. Je devais lutter, le contrôler, et pas me laisser guider par ses instincts, mais les miens…


Quelle ironie n'empêche, au moment je pensais ça, c'est juste son instinct qui me réveilla de la rêverie. Pendant une micro seconde je voyais flou, puis, la larme qui se formait coula, et je le vis pleinement, la majestueuse créature qui fonçait sur moi, avec ses petits confrères, dans un dernier acte désespérer de mon ange. Brisant sans pitié aucune cette technique qui avait fait du mal à sa créatrice, la créature, enragée, semblait vouloir qu'une chose, me réduire en bouillit. Elle était à six mètres de moi.

Regardant rapidement derrière moi tout en reculant pour gagner du temps, je vis les citoyens d'Ame et mon clan, tous avec des expressions différentes. L'espoir, le désespoir, la joie, la colère, la peur, tout y était, chacun avec ses propres pensées. Le dragon ne s'arrêterais pas simplement à moi dans cette charge dangereuse, s'il fonçait ainsi, il pourrait blesser mon clan...et les villageois qui étaient chers à Sanako. Si j'aimais réellement cette femme, il n'y a qu'une chose que je pouvais faire… le dragon approchait, était désormais à quatre mètres de moi.

-Contrer le avec tout ce que vous avez, lancer toutes les techniques possibles jusqu'à ce que vous disparaissiez !-

Mes clones, qui se chargeaient en chakra jusqu'alors, exécutant mes ordres, commencèrent à lancer tous les jutsu que je connaissais, pour ne ralentir ne serait-ce qu'une seconde le dragon en face moi, pendant que je me préparais mentalement. Trois mètres.

-Kiseichuusei no zouchiku -

Quatre tentacules apparaissaient sur mes omoplates, prêtes à affronter le dragon qui commençait à fondre, humidifier par les techniques, malheureusement pas assez puissante pour lui faire un effet réel. Mes clones avaient disparu dans leur effort, il ne restait plus que moi et lui désormais, les oiseaux réduits en miette, la terrible créature semblait vouloir ma mort… Avais-je si blessé Sanako que le dragon me considérait comme un ennemie ? Mais je n'avais pas le temps de pensée à de tel chose, je devais détourner le dragon de sa course, par tous les moyens. Deux mètres

-Zoukyou Kiseichuu -

Malgré ce que je ressentais actuellement vers le parasite, j'avais besoin de lui, et même si mon estime envers lui avait énormément baissé, il faisait partie de mon pouvoir, et je devais l'utiliser, que je veuille ou non. Mais je ne le fuirais pas comme ma mère, non, je le forcerais à m’obéir, qui le veuille ou non. L'utilisant pour débloquer l'entière capacité de mes muscles, je me mis à tourner autour du dragon à une vitesse prodigieuse, en espérant, très fort, que dans un sursaut, le dragon qui cherchait à me combattre me prenne pour cible… Et mon souhait vu exaucer. Dans un sursaut incroyable, le dragon se courba et changea de direction, toujours en proie de ma personne. Il ne restait plus qu'un petit mètre entre nous. Je préparais mes tentacules, les plaçant devant moi et…

Ce fût le choc. Essayant de combattre la force brute du dragon, je reculais de plusieurs mètres en arrière, poussé par la bestiole. Ce fût rapide, ce fût aussi bien un échec qu'une réussite. En effet, le choc de mes tentacules avait finalement réussi à détruire suffisamment le dragon pour que celui-ci, formé de papier, se désintègre, mais, je n'avais pas été épargné, envoyée boulée à plusieurs mètres après notre contact. Je sentais un liquide chaud couler le long de mon corps, et quand ma vision termina sa course dans tous les sens, j'étais, face au ciel pluvieux d'Ame, flottant sur l'eau. Difficilement, alors que mes muscles me faisaient terriblement mal après l'effort soudain que je leur avais demandé, le contrecoup de la technique non préparer se faisant sentir… Et probablement la douleur liée au choc, je tournais malgré tout ma tête pour apercevoir le corps inerte de Sanako flottant sur l'eau…

Alors que les ténèbres happaient mon esprit, je tentais, d'approcher ma main droite ensanglantée vers son visage, pour le toucher, alors que j'entendais des bruits de pas marcher sur l'eau, et que je tombais dans l'inconscience après tout les efforts que j'ai dû faire pour arrêter un seul dragon… Je ne sais pas ce qu'avais pensée ma chère dans ce duel, mais si elle aurait montré cette créature dès la première seconde… J'aurais eu l'air ridicule face à elle…
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour

[Suiton (Mizuhaji)] Zoukyou Kiseichuu (A): L'utilisateur connecte le parasite à ses muscles, augmentant les capacités physiques de ses derniers grâce à ce premier. C'est une réaction chimique qui permet à l'utilisateur d'utilisés ses muscles dans l'intégralité de leur puissance. Nécessite un flot constant de chakra pour avoir aucune séquelle. Octroie un boost de vitesse de rang A.

[Suiton (Mizuhaji)] Kiseichuusei no zouchiku (A) : L'utilisateur concentre une partie de chakra pour créer des membres appendices (lire tentacules) et donne ensuite leurs contrôles au parasite qui est dans leur corps. Les membres supplémentaires prennent racines sur les omoplates de l'utilisateur.

Kiseichuusei no zouchiki peut avoir un rang différent, pour le nombre total de membres, ainsi que leur longueur, que l'utilisateur peut contrôler, à savoir : 4(3m)=A

La vitesse pour créer les membres équivaut à celle pour créer les clones du Mizu Bunshin no jutsu et peuvent durer jusqu’à ce que l'utilisateur relâche la technique.



U
N

D
U
E
L

D
'
A
U
T
O
R
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Ven 30 Juin - 20:17


Duel d'autorité



La joute qui suivit l’effondrement de l’Ange se solda par la mort de la créature ailée, du moins jusqu’à sa prochaine création. Plus alarmant, celle qui fut son bourreau était aussi à terre, visiblement gravement blessée. Revenant peu à peu à elle, retrouvant ses sens, se relevant péniblement, Sanako repris connaissance de son environnement. Une dizaine de soldats qui accouraient, son dragon déchiqueté, et sa belle à terre… quoi ?!

Shiho à terre… son sang venait enrichir la composition de l’eau qui constituait le sol du village, et cela semblait loin d’être une hémorragie mineure. Cette vision suffit à raviver en la jeune femme toute la passion et la détermination qu’elle avait perdue durant ce combat. Se hissant péniblement jusqu’à sa belle, sa voix continuait de trahir son désarroi, mais ce n’était plus pour avoir perdu sa légitimité, cette fois, c’était car elle risquait de perdre la propriétaire de son cœur. Sa main droite vint caresser la joue gauche de son amante tandis qu’elle espérait plus que tout la voir de nouveau ouvrir les yeux, pendant ce temps, les Amejins étaient arrivés, suivis du clan de l’adolescente un peu plus loin, et les deux groupes comptaient bien mettre celle qui était toujours leur dirigeante à l’abri.


- Eloignez-vous de cette abomination ! Vous l’avez terrassée nous allons l’achever, vous devez vous reposer maintenant !


- Relevez-vous Shiho-Sama !


Une abomination ? C’est de la belle Mizuhaji que ces shinobis osaient parler de la sorte ? C’en était trop, leur relation serait sans doute révélée au grand jour mais peu importe, c’était un affront, et un affront devait être regretté. Rassemblant la colère que ce qualificatif avait créé en elle, l’Ombre s’affirma d’une voix calme qui laissait comprendre, associée à un regard quasiment inhumain que ces paroles ne seraient pas répétées deux fois :

- Que personne ne s’approche, ni Amejin ni Mizuhaji, je m’occupe de la guérir. Si vous levez la main sur elle je vous considérerai comme traîtres du village, c’est bien clair ? Ce n’est en aucun cas une abomination. Elle… m’a offert bien plus que je n’ai jamais eu ! Ce combat était… grandiose, ça faisait longtemps que je n’avais pas autant douté de ma supériorité. D’ailleurs… qui l’a mise dans cet état ?


- C’est votre dragon, Ange Messager, il était animé d’une colère bestiale et cette jeune fille s’est mise en tête de le neutraliser, la joute fut réellement intense, de ce que l’on a pu voir depuis l’entrée, leur effondrement simultané nous à décidés à intervenir pour vous mettre en sécurité.

- Nizuheggu... brave petit, je te remercierai correctement la prochaine fois.



- Je ne crains rien avec elle, c’est… c’est même plutôt l’inverse, sans elle désormais, je serais un vrai légume, je vous interdis de lui nuire.

Ces mots furent l’élément déclencheur. Sanako ne pouvait supporter l’idée que son amante ait perdue la vie, pas si vite… à la caresse de sa joue vint s’ajouter un énième baiser qui était cependant le premier de cette journée mouvementée. Espérant que ce geste aurait un semblant d’effet, et la ramènerai peut-être à elle, elle se tourna à nouveau vers un garde en présence, dans un but bien précis. Cependant les shinobis, autant que le clan de la jeune fille d’ailleurs, étaient encore abasourdis par ce qu’ils venaient de voir.

- Ikkaku, je crois savoir que tu es un ninja médical, alors fais ton travail, soigne les blessures de cette Amejin, et plus vite que ça !


- Euh, je… oui, de suite Ange Messager !
Se relevant de manière à laisser l’homme accomplir sa tâche, elle ne se préoccupait guère des regards qu’ils continuaient tous à arborer, reflétant leur immense stupéfaction, elle maintenait seulement ses yeux humidifiés braqués sur ceux de sa conquête, espérant voir de nouveau ses magnifiques yeux bicolores d’une seconde à l’autre…

- Allez, reviens à toi, reviens moi…


Spoiler:
 





_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 544

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 325 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Sam 1 Juil - 13:49


A
V
E
C

S
A
N
A
K
O

S
H
I
K
I
G
A
M
I
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg


Et quand j'ouvrais les yeux, le noir des abysses absorbaient mon regard. Je flottais sur une eau froide. Je pris une position assise et regarda les environs. Un lac infini dans des ténèbres éternelles. Si bien qu'on aurait dit un lac souterrain sans fin. Étais-je morte ? Étais-ce l'autre monde ? Je sentais rien, mon corps était léger comme tout. Me relevant sans difficulté, ce qui, d'après mes souvenirs, auraient été un exploit dans l'état dans lequel j'ai fini, je regardais les environs, qui semblait se répéter à l'infini. Je me mis à marcher dans un direction au hasard, espérant tomber sur quelques choses de différents, quelqu'un, ou peut-être la sortie. Mais à peine avais-je fais quelques pas qu'une voix que je reconnus immédiatement m’interpella.

« Shiho ? C'est toi ? »

Je me retournais vers la provenance de la voix, et là elle était, la femme qui m'avait mis au monde, qui m'as élevée, et qui est morte de ma main… Ma mère. Impossible, elle était morte ! Même si je l'étais, il serait impossible que j'ai une vision d'elle !

« Maman ? »

La femme me souriait, et s'approcha de moi. Il n'y avait aucun doute possible, je reconnaîtrais ce visage entre mille, c'est celui de ma mère, aucune erreur possible. Ses cheveux bleus, ses magnifiques yeux azures, c'était vraiment elle. Inconsciemment je m'arrêtais et la regardai approché… Étais-ce un dernier rêve de mon cerveau qui commençait probablement à manqué d'oxygène, ou étais-ce réel sans l'être ? Je ne saurais jamais la réponse, mais une chose est sûre… Je comptais bien en profiter. Reprenant ma marche, j'approchai de la femme en face de moi et…

Je l'enlaçai, comme une fille enlacera sa mère… Un geste si simple, trop simple, et pourtant, je ne l'avais jamais fait. Jamais je ne lui avais montré de l'affection, je l'avais toujours dénigré, comme elle dénigrait son don… C'était une erreur, je l'avais compris au moment où je lui plantais le kunai dans le coeur, que j'avais créé un vide en moi que rien ne pourrait remplacer… Rien ? N'oublierais-je pas quelques choses ?

« Je ne pensais pas te voir si tôt, ma fille. » me dit-elle, en rendant mon embrassade. Avais-je vraiment trépassé ?

« La vie de ninja peut-être cruelle, même si j'ai peu de souvenir de ce qui c'est passé avant que j'arrive ici... »

« En effet, une vie difficile et injuste, pourtant nécessaire dans ce monde… Viens, Shiho, des personnes veulent te voir. »


Rompant notre moment, ma mère fit demi-tour est avança dans ses ténèbres comme si elle connaissait entièrement l'endroit, et ne souhaitant pas perdre mon seul guide, je la suivais docilement. Après un petit moment de silence, on arrivait à ce qui semblait notre destination, car deux autres personnes nous attendaient là.

« Nozomi, tu es de retour, qui ramène tu... » La voix de l'homme qui semblait âgée se tût au moment où il posa son regard sur moi, de la même façon que mes yeux s’agrandissaient d'eux même quand je vis de qu'ils il s'agissait… Mon père et mon grand-père. Un silence d'une durée indéterminée, tomba sur l'assemblée, puis un homme que je connaissais que de souvenir viens m'enlacer, un homme que ma mémoire retenait très peu et qui, pourtant, devait être une des personnes que je devais aimer le plus. Oui, je n'avais que peu de souvenir de mon père après tout, tout comme de mon grand-père au final. Doucement, comme si c'était un rêve dont j'avais peur d'être réveillé, j'enlaçai mon père à mon tour, pour la première fois depuis plus de dix ans. Mais étais-ce un rêve ? Et si c'était le cas, pouvais-je m'enfermer dedans ?

Après un moment, on se séparait, et mon père me regarda de la tête au pied.

« Tu es devenue une bien belle fille, Shiho. » Belle ? Dès souvenir que j'avais, mon père n'appréciait guère le parasite, alors pourquoi, lui qui le détestait tant, pouvais apprécier mon apparence ? Puis je regardai mon reflet dans l'eau… Il n'était plus là, ce que je vis était moi… Et seulement moi, sans le parasite. Pas de yeux de bicolore, pas de veinules, des cheveux bleus, rien, tout comme s'il n'avait jamais été présent dans mon corps… Non, quelques choses n'aillaient pas, mais je n'arrivais pas à mettre la main dessus…

Soudain, je sentis un contact chaud sur ma joue gauche, comme un toucher qui n'avait rien à faire ici, dans ce monde froid et stérile. Et pourtant, je l'attribuais à la joie de revoir ma famille une nouvelle fois. Mais pourquoi ? Pourquoi avais-je cette impression d'oublier quelque chose d'important.

« Ils sembleraient que la famille soit finalement au grand complet ? » dit mon grand-père en se levant, désignant les environs vides, comme si d'autres étaient là… Au grand complet ? Ne manquaient-ils pas des personnes ? Toujours cette impression d'oublie, pourquoi ?

Je regardais ceux qui avaient partagé ma vie, ils semblaient apaisés, comme s'ils n'y avaient plus aucun soucis à avoir dans le monde. Étais-ce vraiment bout du chemin ? La fin que toute personnes doit arriver à un moment où l'autre de sa vie ?

« Alors, Shiho, raconte-nous ton périple, certe court, dans l'autre côté. J'ai envie de savoir la femme qu'est devenue ma fille. »

Il n'y avait pas de mal, n'est-ce pas ? A raconté mon histoire et écouté les leurs, et ce jusqu'à la fin des temps… alors pourquoi ? Pourquoi mon esprit refusait de céder, de trouver le bonheur en famille que je cherchais depuis si longtemps, comme une jeune fille normale dans une famille normale ?

« Juste avant Shiho, j'ai une question… Qu'elle voie à tu suivis ? » me demanda mon grand-père, alors que mon père se mis à le regarder froidement que ma mère soupira. Ma voie ? Oui, qu'elle voie avais-je choisis, pour finir jusqu'ici ? Ils attendaient ma réponse, et pourtant aucune réponse ne sortait de ma bouche. Car aucune n'était vraie. Ce n'est pas que je n'avais pas compris la question. Mon grand-père me demandait simplement qu'elle membre de la famille était devenue mon idéal, qui avais-je suivi dans ma vie. Mon père, qui ne possédait pas le parasite ? Impossible par nature, je le possédais de base. Ma mère, qui la fuit toute sa vie ? Non. Alors mon grand-père, qui, paradoxalement, le craignait autant qu'il le vénérait. Étais-ce cette voie que j'avais choisis ? Non ça convenait pas… Alors, qu'elle voie que j'avais choisis ?

Soudain, une autre sensation s'ajouta à celle sur ma joue. Un contact soyeux se fit sentir sur mes lèvres, comme si, en face de moi il devait y avoir quelqu'un, quelqu'un qui m'était chère mais j'avais oublié. Puis, une autre sensation se fit sentir, mon corps devenait lourd, je me sentais mal, comme si des blessures que je n'avais pas revenait sur mon corps. Revenir ? Pourquoi revenir ?

Je regardai ma famille, cherchant une explication sur ce qui m'arrivait, et je vis le visage illuminée de ma mère, heureuse pour moi… ?

« Il semblerait, que ce ne soit pas encore ton heure, mon trésor. Va, des personnes doivent attendre. »

Si vite, je les avais à peine revues quelques minutes après toutes ses années, et je devais m'en séparer si vite ? Alors que je voulais formuler mon refus, ma voix ne sortait pas… Mon corps refusait de bouger, non pas à cause de la douleur, mais de la véritée. Il savait que ce n'était pas mon dernier instant, que ma vie n'était pas terminé, que je pouvais encore vivre… Mais vivre avec qui ?

Réfléchissant, j'assemblais tout ce qui n'allait pas, essayant de rassembler le puzzle que mon esprit avait formé de lui-même. Soudain, ce fût l'illumination. Les membres de mon clan que j'avais reformé, Ame, et… Sanako. Je me souvenais maintenant ce que j'avais oublié, ce que mon esprit avait essayé de me faire oublié… Mon esprit, ou bien le parasite ? Je portais mon regard dans les eaux une nouvelle fois, et enfin j'étais complète… Mes yeux bicolores, mes veinules, tous étaient revenues. Oui… C'est ce que j'ai choisit d'être, mais pas ce que j'allais devenir. J'ai choisi ma propre voie. Non pas celle de ma mère ni de mon grand-père, mais la mienne. J'avais pris cette décision il y à peu à vrai dire, quelques secondes à peines avant d'arriver là… Lors d'un dernier acte… que je refuserais d'être mon dernier. Relevant mon regard sur la scène, je m'aperçevais que les profondeurs disparaissaient peu à peu.

« Va, Shiho, on se revoit j'espère dans quelques années. Tu ne dois pas mourir si jeune, alors que la vie te tend à peine ses bras. »

Je ne pouvais répondre, car c'était vrai, je n'avais nullement l'attention de partir si tôt, pas alors que j'avais trouvé enfin un endroit où me sentir chez moi, après toutes ses années. Je devais quitter ce doux rêve… Non, j'avais encore deux choses à faire dedans, deux choses importantes. La première allait être réglé maintenant.

« Avant que je parte, j'ai ma réponse… J'ai choisi… ma propre voie, tout simplement. J'attendrais ce qu'aucun de vous a réussit à faire et… J’enlèverai cette tâche qui noircit notre nom »

J'aurais pu jurer, alors que les ténèbres laissaient places aux lumières, que j'ai vu, avant qu'ils ne disparaissent, leur sourire sur leurs lèvres. Fermant les yeux à mon tour, je m'apprêtais à revenir dans la réalité, et non pas dans ce rêve que mon esprit avait fabriqué de toute pièce pour me protéger de la douleur et essayer de me faire partir sans douleur. Je suis un shinobi, la douleur fait partie de mon métier… Il ne me restait plus qu'une chose à faire avant mon réveil…




Et quand j'ouvrais les yeux, le gris tiède de la pluie tombait sur mon visage. Mon corps me faisait mal, affreusement mal, et pas seulement à cause de mes blessures, mais déterminée avec ma nouvelle résolution, je ne faiblirais pas. Regardant mes environs, je voyais un ninja d'Ame en train de me soigner, un attroupement de ninja tous plus choqué les uns que les autres, et, celle que j'aimais qui avait ses yeux remplis de tristesse mais un sourire aux lèvres à mon probable réveil… Mais, désolé, je ne sais pas ce qui c'est passé pendant que j'étais dans mon rêve, mais ça à du être gros, pour que tout le monde est cet air surpris, mais malheureusement, j'avais encore une chose à régler… Et malgré l'état de mon corps, ça devait être fait maintenant. Je DEVAIS le faire maintenant, alors que ma détermination de le faire était à son paroxysme, avant qu'elle soit de nouveau ronger… Alors à regret, je fermais les yeux, pour replonger dans mon esprit, espérant que ça n'allait pas inquiéter d'avantage ceux qui étaient un minimum intéressés par moi.




Et quand j’ouvrais les yeux, l'argent de mon esprit me rendait résolue. C'était un espace vide, et pourtant remplie, c'est une étrange sensation. C'était comme un rêve, et pourtant j'étais encore capable de sentir la douleur dans mon corps, sans que ça ne m'affecte ici haut. On était dans mon esprit après tout… On ? Oui, on, car, en face de moi, se trouvait une copie presque conforme de moi, à quelques détails près… C'était moi, mais une moi qui avais laissé le parasite prend largement le dessus, ce qui avait faillit par arriver si je ne l'avais pas rencontrée… Des veines parcourant entièrement le corps, les yeux bicolores avaient disparu pour laisser place à deux orbes jaunes animales, qui reflétaient que l'instinct de l'être en face de moi. Les veinules bleues parcouraient et dansait largement sur le corps, si bien que je me demandais s'il était possible une seule seconde d’apercevoir me teint naturel de ma peau sur cette créature en face de moi… Oui, cette créature avait cessé d'être humaine. Et j'avais failli emprunter cette voie, mais plus maintenant… Cette voie ne mènerait à rien, aussi bien que pour moi, que pour le parasite qui vivait en moi… Il ne restait qu'une solution, une seule voie pour qu'on puisse prospérer nous deux…


Mais le temps n'était pas à la pensée, en effet déjà, comme si elle devinait mes attentions, la créature en face de moi chargea dans ma direction, mais, quoi de plus normal, elle était aussi dans mon esprit. Je la laissais venir à moi, mon but n'était pas de la détruire après tout, ni de la soumettre… Non, ce n'était plus une question de qui de nous deux seraient au-dessus de l'autre, tout comme ma relation avec Sanako, ce n'est pas ça qui importe, non, c'est ce qu'on peut faire ensemble, lié à l'un comme à l'autre. D'égale, en égale. Et je devais le faire comprendre à cette créature en face de moi, qui ne suivait que son instinct, que ce n'était pas le moyen pour nous de cohabiter. Ça allait être un rude combat, mais, je pouvais le gagner… Non, ce n'est pas une question de pouvoir, ni de vouloir… Je le devais, tout simplement.

La créature arrivait au corps à corps et m'attaqua de façon très animale, ses mouvements n'avaient aucune techniques, simplement de la force brute, alors… Je retournerais cette force contre elle. Prenant une position défensive, je me mis à parer et dévier ses coups, sans grande difficulté au vu des natures des attaques de mon double. Puis, essayant de faire une percée, je me baissai et attaqua ses jambes avec les miennes, histoire de la faire tomber, mais… Utilisant une rapidité surhumaine, elle saute et recula, avant de revenir à la charge, plus rapide que jamais. Malgré ma défense, ses coups passaient, du moins certains y arrivaient, je n'arriverais à rien comme cela. Et puis, je le sentais, je n'avais pas le temps que je pensais avoir… Après tout, je le sentais, profitant de mon état de faiblesse, le parasite gagnait du terrain sur mon corps, alors même si j'arrivais à gagner le combat dans mon esprit, si je ne pouvais plus contrôler mon corps, à quoi cela servirait-il. Déterminée, j'avais bien l'attention de gagner cette confrontation, car ce n'est pas seulement de moi qui s’agissait si je finissais comme cela, mais belle et bien de tout ceux qui m'étaient proche.

Mais, là où mon clone bestiale avait une puissance surhumaine, j'avais l'esprit humain, et ça tombe bien, il s'agit de mon esprit. Alors… Exécutant des mudrâs, un dragon géant aqueux prit forme derrière moi et fonça sur ma cible. Comme je le pensais, tout serait d'utilité dans cette espace. Entre le rêve et la réalité, dans un monde qui n’appartenait qu'à mon esprit, presque tout était possible, et j'avais bien l'attention d'utiliser cette possibilité pour raisonner l'être en face de moi.

Hurlant de façon animale, comme si elle n'était pas douée de parole ni de compréhension pour cette dernière, ma double esquiva de justesse le dragon qui s'écrasa à quelques centimètres d'elle, puis elle avança vers moi, ne connaissant pas autre chose que son instinct, pour essayer de m'abattre, et de gagner le contrôle de mon esprit. Mais, ça n'arrivera nullement, parce que… Je lui ferrais admettre, malgré son manque de communication, que ma voie et la seule bénéfique, et j'allais lui prouver maintenant !

Je fis ma technique phare, et, des tentacules apparaissaient dans mon dos… Si je ne pouvais la combattre par la force pure, alors, je la combattrais par le nombre. Renouvelant ma position de garde, je m'apprêtais à faire mon combo quand… Je me pris un coup et fût envoyé volée plusieurs mètres en arrière, à moi que ce soit que quelques centimètres… Même si c'est ridicule dans un combat qui se passe dans l'esprit de quelqu'un de juger les distances. Je me relevais, et analysais pourquoi ma défense avait été passé si facilement, puis je compris… Je ne pourrais pas dépendre de ses techniques, les techniques qui utilisaient le parasite, tout simplement, parce que actuellement… On était en train de se battre l'un l'autre. Les tentacules dans mon dos étaient inertes et ne bougeaient pas. Laissant tomber la technique, je me relevais, ça ne changerait pas ma stratégie… Exécutant d'autres mûdras, de nombreux clones aqueux de moi-même prirent forment, même si ce n'était que des clones basiques, ils seraient d'une grande aide. Alors que je disparaissais dans l'amas de clone, préparant mon prochain coup tout en observant ma cible, celle-ci, après un hurlement de rage… Utilisa la technique que je n'avais pas réussit à contrôler. Oui, après tout c'est normal, je ne devrais pas être surprise, et pourtant, parce que je le pensais dénué de raisons, j'avais omis cette possibilité. Mais qu'importe.

Mes clones chargèrent contre mon double parasitée, tout ce que j'avais besoin était d'une ouverture, une seule, pour l'emprisonner, et une fois cela fait…

Je ne savais pas combien de temps c'était écoulé ni ici, ni à l'extérieur. Mon corps me faisait toujours aussi mal, non plus à cause des blessures qui semblaient guérit, mais à cause du parasite qui minait mes muscles pour en prendre la place. Mon temps était limité. Mon double continuait son massacre. Armée d'une puissance plus grande et de membres supplémentaires, elles semblaient intouchables, mais… Malgré le massacre, je le sentais, car il était aussi une partie de moi, il s'affolait. Alors qu'au début elle menait la charge, maintenant elle était sur la défensive, ne pouvant plus charger sans subir de dégâts. C'était le moment. J’exécutai d'autre mûdra et un tourbillon d'eau se forma sous ses pieds, l’emprisonnant dedans la coupant de mes clones. Mais il ne pourrait plus sortir. Alors je fonça vers ma cible, qui ne pouvait plus bouger… Et elle ne bougeait plus… mais elle agissait encore. Plaquant ses mains sur le sol alors que j'approchais, une autre technique que j'affectionnais apparus sur le terrain, la même qui avait capturé et blessée la femme que j'aimais. Quelle ironie, il semblerait que je doive aussi affronter ma propre technique.

Mes clones furent balayés, et, bientôt, il ne restait plus que moi, libre mais pris pour cible, et mon double, prisonnière mais en sécurité. Je fonçais vers le centre de mon esprit, là où se tenait celle qui allait bientôt recevoir ce qu'elle méritait, tout en esquivant les tentacules… Mais je n'approchais pas. Comme une forteresse imprenable, les créatures protégeaient leur maîtresse, n'avait aucun moyen de passer… Si, j'en avais un, mais c'était risqué… Mais je n'avais pas d'autre choix, mon corps atteignait sa limite je le sentais, cet assaut… Sera le dernier.

Formant mes derniers mudrâ, une vague apparut devant moi, et fonça vers ma cible, pendant qu'elle balayait la technique de mon adversaire. Restant derrière cette dernière, la suivant de près, on approcha dangereusement de mon double… Qui leva sa main vers la vague, et activa son don qui m'était si connu. Une partie de ma vague, ainsi que du siphon qui emprisonnait ma cible, furent absorbé, mais… C'était la réaction que j'attendais. Fonçant à toute vitesse sur elle, alors qu'elle relevait les yeux dans ma direction, je m'élançai et… enlaça la créature en face de moi.


Oui… Après tout, c'était aussi une part de moi, une partie que je devais accepter. Cette volonté, ce désir, tout cela était également ce qui composait Shiho Mizuhaji. Elle n'était pas différente de moi, elle était moi. Pendant quelque temps… moi n'eut aucune réaction, comme si elle avait été frappée par la foudre. Puis, un mouvement, lent, se fit sentir dans mes bras. Mais je ne m'échappai pas, je restais ici, à enlacer moi qui potentiellement pourrais… m'enlacer aussi. Oui… Elle avait compris. On était les deux facettes d'une même pièce, une humaine et une parasitée, mais nous étions les mêmes, le même tout. Il n'y a pas de raison de se séparer ni de se battre, juste de s'accepter mutuellement. Puis, je sentais une chose étrange, comme si nos deux corps fusionnaient. Puis nous faisions qu'une. Nous avions accepté nos deux facettes. Nous vivons à deux dans le même corps après tout. Nous avions encore du chemin à faire pour devenir complètement une, mais nous n'allons plus nous séparer désormais. Nous sourions, puis nous fermâmes les yeux, pour finalement retournée dans la réalité.




Et quand nous ouvrîmes les yeux, le blanc de la pureté flottait sous notre regard uniforme. La femme qui nous avait capturé nous regardâmes, et nous lui rendîmes son regard. Nous lui sourîmes, puis nous nous assîmes, nous relevant de la position que notre corps avait depuis quelque temps maintenant. La douleur n'était plus, après tout, nos corps ne faisaient plus qu'un désormais, et le médecin semblait avoir soigné toutes nos blessures faites par le dragon de notre ange. Nous le remercions, plus, avec difficultés, nous nous remirent debout. Observant les shinobis présent, nous en déduisions que une grande nouvelle avait dû être annoncé pendant notre absence, mais nous dîmes rien, notre regard plongeait vers l'eau dans le sol, où notre reflet était renvoyé. Nos yeux étaient maintenant uni par la même couleur jaune, et les veinules, bien plus présente, étaient malgré tout plus discrète. Signe que nos corps c'était accepté mutuellement et ne luttait désormais plus pour la possession, mais pour notre futur en commun. Remontant notre regard vers la femme que nous aimons, nous la regardâmes et nous perdîmes, une fois de plus, dans ses yeux saphir, qui semblaient si triste. Nous restâmes ainsi pendant quelque temps, avant de prendre la parole.

« Pourquoi cette tête ? Tout va pour le mieux, nous sommes en vie, nous avons eu un duel incroyable, alors pourquoi as tu cet air si triste. Souris, ça te va tellement mieux. »
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
U
N

D
U
E
L

D
'
A
U
T
O
R
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Sam 1 Juil - 15:33


Duel d'autorité



L’ambiance se faisait lourde tandis que les soins d’Ikkaku ne semblaient rien donner, le choc causé par la démonstration affective se dissipait petit à petit pour tous, en particulier pour les Mizuhaji en présence, en inquiétude grandissante qui ôtait toute capacité de parole pour la blessée qui ne manifestait aucun signe de vie. Finalement, ses pupilles virent de nouveau l’assemblée tétanisée, subissant dans le même temps le flux de la pluie éternelle. Un soulagement se vit aussitôt sur les visages de ses subordonnés mais aussi sur celui de son amante.

- Ses blessures externes sont guéries. Cependant, malgré l’absence de blessures internes, je pense qu’une semaine de repos lui serait bénéfique, peut-être même plus. Votre création ne l’a pas ratée.


- Tu es revenue, mon aimée. Pardonne-moi, je ne pensais pas mon dragon si véloce...


Voyant l’élue de son cœur revenir à elle, le visage de Sanako fut illuminé d’un sourire, contrastant avec la tristesse qu’exprimait encore son regard. Néanmoins il ne fut que d’une courte durée. Déjà, la matriarche sombrait de nouveau dans un sommeil qui paraissait éternel pour son entourage immédiat.

- Non…non, reviens ! Tu ne peux pas mourir comme ça, on a encore tant à vivre… et pourquoi la plus forte de nous deux est morte ? J’aurais dû y rester, pas toi.

Pas un mot, pas une mimique, pas un geste, seulement un regard pour tout les présents, avant de sombrer dans le royaume souterrain. Ça y est, la dirigeante était convaincue que l’élue de son cœur avait succombée à la puissance de son compagnon ailé. Il en était de même pour les Amejins ainsi que pour le clan le plus récent au sein du village, mais ce dernier réagit différemment. Alors que l’Ange était désemparée et que les shinobis présents étaient partagés entre leur soulagement de constater la mort d’une adolescente qu’ils considéraient toujours comme ennemi, et leur peine de voir cette même mort enlever toute joie de vivre à leur cheffe, le clan Mizuhaji, lui, prit la chose sous un tout autre angle, de façon commune.

- Cette fichue Ange à écrasé toutes nos chances de survie, qu’est-ce qu’on est censés faire maintenant ? Après ce duel on sera sûrement bannis du village, voir même assassinés, pour éviter que ça n’arrive à nouveau, maudite soit cette femme.

Un silence de mort s’abattit sur le terrain d’entraînement du village caché de la pluie, dont chaque résident avait aujourd’hui perdu quelque chose, même si la quasi-totalité l’ignorait. Il fallait que l’Ombre reprennes son rôle pour faire avancer son peuple. Les larmes devraient attendre, elle était déjà tombée si bas, elle s’y autoriserait quand elle serait seule, et que personne ne pourrait l’entendre. Séchant alors du mieux qu’elle pouvait ses yeux, elle se releva et s’adressa a l’Amejin le plus gradé présent.

- Je veux, pardon, j’exige, que ses funérailles soient identiques à celle que l’on offrirait à tout Amejin que l’on aurait perdu. Je veux également être présente dès que son corps sera prêt, jusqu’à la fin de son inhumation, je me dois de lui dire adieu convenablement. Quant à vous…


Ravalant alors toute pensée sur la haine que ses cinq interlocuteurs devaient avoir pour elle désormais, elle s’avança lentement jusqu’au clan endeuillé, elle fit face à ses membres un par un et leur offrit à chacun un présent qui était sans doute osé mais qui était la seule chose qu’elle pouvait faire pour partager avec eux la souffrance ressentie devant cette perte.

- Ces bouquets sont ma très maigre manière de vous exprimer mes regrets, libre à vous de les jeter ou de les déposer sur la tombe de votre matriarche le moment venu. Sachez cependant que sa mort me chagrine sûrement autant que vous tous.

Se retournant alors vers le gradé, elle lui donna un dernier ordre concernant son amour perdu.

- Allez chercher le croque-mort, je veux être avec elle durant chaque instant où je le peux encore, ces jeunes hommes m’accompagneront.


Et tandis qu’elle se tenait de nouveau debout, face à sa belle définitivement tombée, ses pensées la dominèrent tandis qu’elle formait un nouveau bouquet pour que sa signification parte également dans la tombe de son amante, afin que leur lien ne soit en quelque sorte jamais rompu.

- Son visage a changé, on dirait que le parasite a survécu et renforce son emprise, les veines sont plus présentes, enfin, ça n’a malheureusement plus d’importance. Ma douce, puisse ce bouquet te suivre dans la mort, et perdurer dans ta mémoire comme une chaîne reliant nos cœurs. Oui, notre relation fut brève mais je ne m’autoriserais jamais à te remplacer…


Et alors qu’elle allait s’accroupir pour le mettre en place, elle fut stoppée par sa surprise. Shiho se relevait, du moins elle s’était assise, et esquissa un sourire envers son Ange après avoir de nouveau capté son regard. Regard qui avait changé chez la Mizuhaji, ses deux yeux étaient maintenant monochromes, mais d’une couleur jaune qui contrastait avec sa chevelure.

Elle remercia Ikkaku après avoir constaté que son corps était guéri de tout dommage extérieur, puis peina tout de même à se remettre debout. Après un bref moment durant lequel elle avait repris contact visuel avec son entourage, la matriarche contempla ses nouveaux yeux, visiblement sans surprise aucune, puis savoura de nouveau les yeux de sa belle, un instant. Elle prit enfin la parole :

Pourquoi cette tête ? Tout va pour le mieux, nous sommes en vie, nous avons eu un duel incroyable, alors pourquoi as-tu cet air si triste. Souris, ça te va tellement mieux.

- Tu… tu es encore en vie, tout le monde croyait que tu étais morte, moi la première. Tes yeux… le parasite a encore renforcé son contrôle sur toi, c’est ça ?

Oubliant alors une fois de plus tout besoin d’afficher son image, Sanako enlaça son aimée dans ses bras d’une force sans doute exagérée, mais justifiée par l’envie de ne plus jamais la voir partir de la sorte. Déposant ensuite sa tête de manière à pouvoir lui chuchoter quelques mots qu’à ses yeux seul la personne concernée devait entendre, elle s’oublia totalement en tant que cheffe de village, elle n’était plus qu’une amoureuse transie exprimant ses peurs, mais aussi ses besoins.

- Ne le laisse pas effacer tout ce que tu es, ne sombres pas dans la folie de puissance que Kiri entretenait, laisse ta part humaine s’exprimer, ta puissance n’en sera que plus redoutable même si elle sera moins impressionnante.


La situation lui revint alors entièrement en mémoire, elle se permettait d’être affectueuse envers une fille qu’elle n’avait pas su battre, et qui ne voulait donc, maintenant que le parasite avait renforcé son emprise, sans doute plus d’elle, après tout elle avait quitté le village caché de la Brume en quête de puissance, et constaté qu’elle surpassait déjà le niveau actuel de celle se proclamant, peut-être à juste titre, l’Ange Messager d’Ame. Mais elle ne l’était plus, l’Ange était tombé, et l’hôte pouvait maintenant faire deux choix, déserter Ame, ou s’y présenter en tant que seule dirigeante digne de ce nom. Relâchant donc son étreinte, elle en avait déjà trop fait, et espérait que sa belle maintenant contrôlée par un autre ne lui ferait rien endurer de trop long, avant de sans doute la tuer.



_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 544

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 325 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Sam 1 Juil - 16:40


A
V
E
C

S
A
N
A
K
O

S
H
I
K
I
G
A
M
I
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg

- Tu… tu es encore en vie, tout le monde croyait que tu étais morte, moi la première. Tes yeux… le parasite a encore renforcé son contrôle sur toi, c’est ça ?

Ce fût sa première réponse à notre égard après son égard, nous étions déçus, mais comprenions la détresse de notre amante. Après tout, elle était au courant pour notre don, comment nous sommes devenues un et capable d'utiliser les capacités de l'autre. Puis, la femme à la chevelure argentée nous  enlaça, d'une étreinte vigoureuse, comme si elle avait peur que nous partions à jamais…  Mais après tout… Elle avait, de son point de vue, ses raisons. Nous ne savions pas combien de temps nous étions restés dans notre esprit, mais, à la vue de tout le monde réunis et des nouveaux arrivants qui venait de rejoindre le groupe, nous avions dû être dans le coma pendant quelque temps. Alors que notre ange plaça sa tête sur notre épaule, nous l’entourâmes de nos bras, bien que notre force était diminuée par la récente confrontation que nous venions d'avoir.

- Ne le laisse pas effacer tout ce que tu es, ne sombres pas dans la folie de puissance que Kiri entretenait, laisse ta part humaine s’exprimer, ta puissance n’en sera que plus redoutable même si elle sera moins impressionnante.

Elle nous parlait comme si nous étions en train d'essayer, peu importe laquelle de nous deux, de gouverner l'autre par la force. Oui, nous y avions pensées, mais nous avons finalement trouvé la réponse, et notre ange elle-même en détenait une partie de la véritable réponse. Oui, nous devons laisser notre part d'humaine s'exprimer, mais, aussi celle de notre pouvoir, notre animalité. Seulement dans un mélange des deux nous serions redoutables. Notre corps nous appartiens après tout.

Puis elle relâcha notre étreinte et se sépara de nous. Nous pûmes lire dans son visage une certaine appréhension, comme si elle attendait quelques choses de nous auquel nous ne pensions pas. Son regard nous fuyait, ce qui nous faisait mal, comme si nous étions plus celle qu'elle pensait que nous étions… C'est donc ça. Notre nouvelle apparence l'as menée à une conclusion qui aurait pu être vrai si nous n'avions pas uni nos esprits. Nous aurions pu suivre la voie du pouvoir brute, suivre nos instincts et nous détacher de tout sentiment… Mais nous avions évoluer. Nous étions bien plus cela désormais.

Nous fîmes un sourire tendre envers celle qui faisait battre notre cœur, qu'elle ne vit probable pas, puis nous nous approchâmes d'elle, avant de la saisir dans nos bras. Nous ne prenions pas garde au regard des autres, seule l'ange nous intéressait, ange qui semblait sombrer bien plus profondément que nous le pensions. Alors c'était notre devoir, aussi bien qu'elle nous avait montré la lumière que nous recherchions, c'était à notre tour de faire la part des choses. Mais elle semblait ne pas vouloir réagir, sûrement perdu dans ses pensées, pendant que nous allions lui faire du mal… Mais jamais nous le pourrions, une fois nous avait déjà suffisamment fait souffrir comme cela.

Nous décidâmes de passer à la vitesse supérieure, si une étreinte ne pourrait ramener l'ange vers les ciels où elle devrait voler au lieu de se noyer dans les ténébreuses abîmes, alors un baiser devrait suffire à la rassurer. Plaçant deux doigts sous son menton, nous le soulevâmes pour monter son regard sur le nôtre, qui exprimait rien d'autre que de la tendresse envers elle. Puis, nous mirent en contact nos lèvres, d'un baiser chaste, comparé à notre fougue d'hier, mais ce baiser représentait tout autant nos sentiments inchangés… Non, ils avaient changés, ils avaient muée, nous avions compris désormais que l'amour n'était pas une lutte pour la domination, mais un mélange harmonieux entre deux âmes, qui se soutenait mutuellement, comme notre corps qui était désormais uni.

Après ce court baiser, nous mirent sa tête sur notre épaule droite, et nous lui chuchotèrent ses mots à son oreille.

« Notre ange, nous ne savons pas à quoi tu penses actuellement, mais jamais, jamais nous pourrions faire tes sombres pensées. Nous voulons passer notre vie à tes côtés, à jamais, peu importe ce que pensent les autres. »

Puis, ayant tout de même un minimum de volonté à préserver son image de dirigeante d'Ame, nous relâchâmes notre étreinte, en reculant de quelques pas. Nous regardâmes pendant quelque temps encore ses magnifiques yeux bleutés, couleurs que nous avions dû sacrifier dans notre symbiose. Et… un symbole… Oui, un symbole que nous devrions jamais perdre de vue. Ses yeux bleus représentent l'humanité que nous devons préserver.

« Alors, Ange Messager, envolez-vous une fois encore, pour guider votre peuple vers l'avenir. N'oubliez pas que vous êtes son espoir, et que ce dernier, nous y compris, vous considère comme sa dirigeante. Alors volez, notre ange, les cieux sont votre domaine, les profondeurs le nôtre. Et n'oubliez pas… Vous avez gagné ce duel. »

Puis, nous nous tournâmes vers nos membres, qui avaient une expression encore plus surprise depuis que nous nous étions exprimées à haute voix. Je ne pouvais m'empêcher de sourire. Et mon ton, pour la première fois avec eux, était chaleureux.

« Désolés de vous avoir faire peur, nous allons bien. J'espère que vous avez beaucoup appris lors de ce duel. Les possibilités qui vous sont offertes par notre don, et surtout, de jamais sous-estimer son ennemi, en particulier lors de ses derniers moments. »

Me tournant finalement vers le garde qui semblait gérer le terrain d’entraînement, nous continuâmes notre tour.

« Nous nous excusons pour les dégâts infligés au terrain nous avons… un peu laisser notre instinct laisser prendre place. »

Puis, me retournant vers mon ange, que le peuple d'Ame savait maintenant éprises mutuellement, je lui demandai une dernière chose.

« Dites-nous, pourquoi tant de monde se sont rassemblés sur le terrain d’entraînement ? Nous comprenons pour les élèves qui sont revenues, mais nous constatons qu'il y a beaucoup de civile également. C'est-il passé autre chose lors de notre coma ? »
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
U
N

D
U
E
L

D
'
A
U
T
O
R
I
T
É

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Duel d'autorité   Sam 1 Juil - 17:50


Duel d'autorité



La sentence semblait se rapprocher, alors que l’Ange venait de se dégager de celle qu’elle ne supposait plus humaine, cette dernière vint l’enlacer à son tour, après avoir esquissé un sourire. Après un instant de doute en elle, Sanako comprit que l’esprit de son aimée était toujours présent dans ce corps, tandis qu’elle reçut un baiser qui provoqua en elle un effet qu’elle n’avait encore jamais connu, elle n’arrivait pas à le nommer mais c’était… exactement ce qu’elle voulait à ce moment-là. Ainsi que la suite, alors qu’elle enlaçait sa douce, qui avait offert son épaule droite en refuge à sa tête, elle fut rassurée, c’était bien celle qu’elle aimait, en cohésion avec ce fameux parasite.

- Notre ange, nous ne savons pas à quoi tu penses actuellement, mais jamais, jamais nous pourrions faire tes sombres pensées. Nous voulons passer notre vie à tes côtés, à jamais, peu importe ce que pensent les autres.
Au grand regret de la dirigeante, ce moment prit ensuite fin, il fallait bien avouer que l’heure n’était pas aux câlins en public. L’adolescente s’adressa ensuite à son ange comme si elle savait ce qu’elle pensait intérieurement et qu’elle voulait lui prouver, ainsi qu’au village, que cela était faux.

- Alors, Ange Messager, envolez-vous une fois encore, pour guider votre peuple vers l'avenir. N'oubliez pas que vous êtes son espoir, et que ce dernier, nous y compris, vous considère comme sa dirigeante. Alors volez, notre ange, les cieux sont votre domaine, les profondeurs le nôtre. Et n'oubliez pas… Vous avez gagné ce duel.



- J’ai gagné ? Techniquement c’est Nizuheggu qui l’a vaincue, pas moi, enfin on va dire que j’ai gagné en effet.

La matriarche se dirigea ensuite vers ses membres, sans doute soulagés de la voir de nouveau debout, puis vers le responsable du terrain ou nous étions tous regroupés, et revint finalement vers son seul réel intérêt dans ce village.

- Dites-nous, pourquoi tant de monde se sont rassemblés sur le terrain d’entraînement ? Nous comprenons pour les élèves qui sont revenues, mais nous constatons qu'il y a beaucoup de civile également. C'est-il passé autre chose lors de notre coma ?


- Et bien, je suppose que la rumeur de ma mort, puis de la tienne, à circulée dans le village, et qu’elle a attirée beaucoup de curieux, qui constatent maintenant que c’est totalement infondé. Peut-être aussi que mon désespoir durant ton coma en a fait rire certains qui ont amené des témoins supplémentaires, je n’en ai pas vraiment d’idées à vrai dire. Tout ce qui compte c’est que tu es toujours là et que je peux encore diriger ce pays pour… eux.

Elle lui cachait toujours quelque chose, au fond d’elle, la raison de sa faiblesse durant leur affrontement, mais elle ne pouvait pas encore lui révéler… si ? Les au revoir n’étant pas son fort, particulièrement envers ceux qu’elle aime, l’Ombre se contenta du plus basique de ceux-ci, bien que justifié par son activité, avec néanmoins une petite invitation glissée entre les lignes.

- Enfin… Ikkaku a dit que tu avais besoin de repos, tu devrais rentrer te reposer, la fatigue se lit sur ton visage. Quant à moi je vais devoir te laisser, j’ai quelques dossiers à relire et demain je dois passer la journée au bureau, il y a un conseil demain soir. D’ailleurs, ce serait bien que tu passes me voir le lendemain si tu as récupéré assez de forces, il aura sans doute été décidé d’une marche plus précise à suivre pour endiguer la maladie, ton don pourrait y contribuer grandement.

Posant un instant ses lèvres sur celle de l’élue de son cœur, y déposant un baiser se voulant tendre malgré la fatigue qui commençait à se montrer, Sanako laissa sa douce en compagnie de son clan et remonta dans son bureau, non sans observer les rares villageois encore dehors, qui ne semblaient pas animés d’une quelconque hostilité envers elle.

- Tant mieux, on dirait qu’ils n’ont pas changés d’avis sur moi, malgré leur découverte du jour.


Arrivée dans son bureau, elle constata rassurée qu’aucune tâche ne l’attendait en cette soirée, elle allait en profiter pour récupérer toute l’énergie dépensée ces derniers jours. Sa chambre n’était pas loin, en réalité c’était la pièce en face. Elle y entra et retira ses vêtements humides, qu’elle mit sécher, et se coucha dénudée, toujours pensive par rapport à son programme du lendemain, tandis que Morphée se faisait petit à petit une place dans son esprit.

- J’espère que le conseil ne nous jugera pas non plus, et qu’ils comprendront l’utilité qu’elle peut avoir avec un tel don.


FIN



_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Duel d'autorité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel d'autorité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre l'autorité jucidiaire et Police judiciaire
» Que font les autorités haitiennes ?
» Un Duel dans les champs ...
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» [RP: Premier Tour] Duel Rems vs Rheanne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Ame no Kuni :: Amegakure no Sato-
Sauter vers: