Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Un voyage vers l'espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Un voyage vers l'espoir   Sam 1 Juil - 21:45


Un voyage vers l'espoir




La nuit fut courte pour la jeune femme. Elle avait réfléchi toute la nuit à cette rumeur, étais-ce plausible que le remède soit apparu comme par magie sur une île, au sein d’un pays qui avait été englouti par les eaux auparavant ? Cela ne la rassurait guère mais elle se devait de s’y rendre pour le vérifier, son peuple comptait sur elle. Fort heureusement, seul le conseil était au courant de ce choix, elle ne voulait y impliquer aucun Amejin et encore moins prendre le risque que son aimée soit blessée ou pire durant cette mission, une fois avait suffi.

L’horizon se levait seulement sur le village mais déjà, l’Ombre faisait route vers son objectif, vêtue et coiffée de sa tenue habituelle, en effet malgré l’heure matinale la pluie se montrait déjà présente. Dans les rues, aucun citoyen n’était encore visible, tant mieux. Ça évitera tout risque que Shiho l’apprenne et tente de la rejoindre. Passé le village, elle vérifia une dernière fois que personne ne la suivait, et appela son compagnon ailé, elle serait sur place le lendemain matin grâce à lui et serait à même de minimiser le temps consacré à cette expédition, qu’il soit perdu ou rentabilisé restait encore à voir.

Le soir même le pays de la Pluie était quasiment derrière elle, et nul n’avait tenté de l’intercepter, elle était donc belle et bien seule. La nuit fut calme, rien d’étonnant dans une zone inhabitée, et le lendemain matin la Kunoichi repartit sur le pied de guerre, non sans se poser une question quant à ce qu’elle avait laissée au village.

- Je me demande quand même si tu as remarqué mon absence… désolée de te faire ça, c’est à moi de risquer ma vie pour Ame, je ne voulais pas prendre le risque que tu m’accompagnes.

Le trajet jusqu’à la frontière s’acheva, lorsque l’Ombre fut stupéfaite de ce qu’elle voyait en dessous d’elle, ordonnant alors à son dragon de se poser pour lui laisser le temps d’observer ce  gigantesque paysage monochrome.

- Et bien, une partie de la rumeur était vraie déjà, de l’eau à perte de vue… par où commencer ? Ce remède doit bien être quelque part.

Malgré toutes ses précautions, pourtant, quelqu’un se rapprochait de l’endroit depuis lequel elle tentait d’apercevoir un semblant de terre ferme dans l’horizon. Quelqu’un qu’elle aurait voulu ne jamais voir ici.


_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 214

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Dim 2 Juil - 11:10


A
V
E
C


S
A
N
A
K
O
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Nous nous réveillâmes tôt dans la matinée, et pour cause, le repos que nous avait prescrit le docteur nous faisait dormir la plupart de la journée. C'est donc sans fatigue aucune que nous nous levions de notre lit pour nous diriger vers le salon de l'appartement. Nos protégés dormaient encore par cette heure matinale, nous ne faisions donc aucun bruit pour ne pas les réveiller. Prenant notre petit-déjeuner, nous réfléchissons à quoi faire de la journée. Comme prévu, nous irons voir notre ange avec qui on avait rendez-vous aujourd'hui même pour parler de nos affectations au village. Puis… Nous irons probablement nous entraîner sur cette technique…

M'habillant, nous sortîmes de notre résidence et nous nous dirigeâmes vers la tour administrative, pour y rencontrer Sanako. Après avoir escaladé les escaliers, nous arrivâmes à la porte du bureau de l'Ange Messagère, et nous toquâmes… Pour ne pas avoir de réponse. Perplexe, pour reeasseyâmes une deuxième fois, en vain. Nous devions êtres arrivés trop tôt. Nous décidâmes d'attendre, nous ne pouvions pas être si en avance que ça, n'est-ce pas ?

Une heure à du s'écouler, et toujours pas de nouvelle de notre ange. Lui était-il arrivé quelques choses ? Ça ne lui ressemblait pas de ne pas être à son bureau, surtout quand elle donnait rendez-vous pour aller la voir… Du moins de ce que nous avons pu contempler lors de ses derniers jours riches en événement. Nous décidâmes de laisser planer le doute et d'aller nous entraîner sur le terrain d'entrainement.

Le village commençait à s’éveiller, et déjà, les citadins racontaient les dernières rumeurs…

« Tu as entendu ? Il parait que le pays de Kusa n'existe plus, et qu'à la place, c'est un géant lac qui s'y tiens ! »

« Impossible ! Qui t'as raconté de telle bêtise ? Un pays peut pas disparaître en un jour comme cela ! »

« C'est mon mari, qui à questionner des survivants de ce cataclysme. Je ne mens pas ! »


Nous laissâmes les femmes continuer leur discussion, mais nous étions intrigués. Nous demanderons à Sanako des informations sur ce sujet, elle devrait être au courant de cette rumeur, si un garde avait interrogé quelqu'un…

Nous arrivions au terrain d’entraînement où le capitaine de la garde était en train de s'échauffer, ce qui semblait une habitude chez lui. Il nous aperçut, parus surpris, mais regagna vite sa posture avant de nous saluer assez froidement.

« Shiho… Que fait-tu ici ? Ne devrais-tu pas être en train de te reposer ? »

Oui… maintenant la plupart des villageois doivent connaître notre nom, ainsi que notre relation avec l'ange. Mais ce n'est pas ça qui me surprenait le plus, c'est qui semblait troubler que je sois là, comme s'il ne voulait pas me voir ici… Étions-nous si détester que ça, ou bien…

« Bonjour, nous ne venons que nous entraîner en attendant que Sa...l'Ange Messagère soit à son bureau. Je suis là pour une heure tout au plus. »

Nous avions juré de voir le chef de la garde faire une grimace. Puis, comme s'il se sentait obliger de répondre à ma question, il nous donna quelques explications.

« Tu devras revenir dans quelques jours pour t'entretenir avec l'Ange Messagère. Notre dirigeante est partie en expédition. Ne me pose pas la question, je ne sais pas où. Elle nous a juste laisser un mot. Sur ce, je dois y aller, je dois donner les ordres du jour aux membres de la garde. »

Nous laissant sur ses paroles, nous étions seules sur le terrain d’entraînement. Une expédition ? Et notre amante nous avait pas prévenu ? Pourquoi ? Nous aurions compris que pour le village elle devait s'absenter quelques jours, c'est son rôle après tout. Alors pourquoi nous cacher la vérité ? Et au village il semblait. Puis nous nous souvînmes des paroles des femmes de tout à l'heure, qui parlaient du pays de Kusa, notre pays adjacent, qui avait disparu sous les flots… Non, elle ne serait quand même pas allée seule observer cette rumeur ? Pourquoi ne pas envoyer une escouade et ramenez des informations ? Avait-il quelques choses que je ne savais pas ? Et était-elle partie déjà vers Kusa ? Et pas une autre mission ? Mais ça ne pouvait pas être une coïncidence, n'est pas ? Le pays qui tombe sous l'eau, qui était déjà incroyable comme exploit si c'était vrai, mais Sanako qui disparaît peu de temps après…

Nous nous dirigeâmes vers notre appartement pour préparer nos affaires de voyages. Nous devions nous en assurer. Une fois nos affaires prêtes, nous nous dirigeâmes vers les portes du village, où deux gardes nous demandaient ce que nous faisons.

« Nous allons nous entraîner sur l'utilisation de notre pouvoir, et, pour ce que nous voulons faire, le village est trop petit pour nous le permettre. »

« Et que compte tu faire ? »

« Courir, pour voir jusqu'à quelle vitesse nous pouvons atteindre en débloquant les capacités de nos muscles. »


Le garde levait son sourcil, clairement pas convaincu… Il allait l'être, dans quelques secondes.

Recommençant le processus que nous avons utilisé face au dragon de notre douce, nous libérâmes les capacités de nos muscles grâces à notre deuxième corps, le parasite. Mais déjà la douleur se faisait sentir dans nos muscles, cela n'allait pas fonctionner comme cela… Il nous fallait une protection pour utiliser une telle technique… Mais bien sûr ! Le chakra ! Alimentant nos muscles de cette substance, la douleur s'estompa. Nous étions prêtes. Puis, sans crier garde, nous nous mirent à faire nos déplacements rapides, tout en utilisant nos muscles maintenant sur-activé. C'était rapide… Presque trop rapide. Nous avions du mal à voir l'environnement, mais avec une telle vitesse, nous pourrions atteindre, avec quelques pauses pour récupérer, la frontière d'ici le milieu de la nuit.

Après de nombreuses pauses, et malgré nos prévisions. Nous n'avons pas atteint la frontière comme espérer. Sur le chemin, nous avons rencontré personne. N'étais-ce pas la bonne direction ? Notre intuition me trompait-elle ? Qu'importe, nous justifierons notre absence par la volonté de voir le lac géant de nos propres yeux. Mais nous devions dormir, notre corps n'avait pas encore entièrement récupéré.

Le lendemain, nous recommençâmes et nous passâmes la frontière assez rapidement. Nous espérons que, si Sanako était bel et bien ici, nous avions moins d'un jour de différence en temps. Nous devrions bientôt la croisée si c'est le cas… Et si elle était pas là… Hé bien nous explorerons cette étrange rumeur.

Et nous fûrment surprise. La rumeur était vrai. Nous arrêtant un instant, nous observons ce lac, lac qui pourrait avoir le nom de mer tellement il était gigantesque. Nous n'en voyons même pas le bout. Mais nous n'avions pas le temps de perdre en contemplation. Nous reprîmes notre route sur le lac, pour espérer de croisée, si elle était là, celle qui faisait battre notre coeur.

Cependant, Shiho ne savait pas, qu'avec sa vitesse prodigieuse, elle avait loupé un détail dans le décor, un détail qui l'aurait arrêté net. En effet, le dragon de Sanako n'était pas loin de sa position, visible à l'oeil nue, mais avec sa vitesse, Shiho s'en n'est pas aperçu, et avait doublé celle qu'elle cherchait à atteindre, en continuant de se diriger, à toute vitesse, sur le Lac des Mystères.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
N

V
O
Y
A
G
E

V
E
R
S

L
'
E
S
P
O
I
R

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 539

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Dim 2 Juil - 16:53

En arrivant sur place, Sanako et Shiho pourront contempler la majestueuse simplicité des lieux. Tout semblait avoir été construit sur mesure : une plage de sable fin bordait tout le contour de l'île, suivie d'une pente ardue qui donnait sur une forêt luxuriante. Au centre de celle-ci se dressait un gigantesque mont qui touchait même les plus hauts nuages. La pointe de celui-ci était donc en permanence dissimulée par une épaisse couche de brume, comme si la main divine avait souhaité y cacher quelque chose.

S'il y avait bien un détail que les voyageurs remarqueraient dès le premier coup d'œil, c'était aussi la faune variée qui constituait cet écosystème miraculé. Comment lézards, bousiers, taureaux et panthères étaient-ils arrivés ici ? Les impressionnantes nuées d'oiseaux migratoires étaient davantage justifiables, mais elles demeuraient pour le moins impressionnantes. À l'approche des hommes, les bêtes ne trembleraient pas... comme si la présence humaine leur était familière.

Ce cadre magique pouvait être le lieu du plus bel idylle pour les deux amantes d'horizons différents. Étaient-elles seulement en sécurité ici ?


© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Dim 2 Juil - 19:24


Un voyage vers l'espoir



Tandis qu’elle scrutait l’horizon à la recherche d’un point de départ pour sa quête, Sanako fut attirée par un détail sur l’eau, détail qu’elle aurait préféré savoir loin d’ici, en sécurité. Apercevoir cette personne ici la rendit sur le moment hors d’elle.

- C’est pas possible, elle m’a suivie ? Et elle essaye d’aller s’aventurer seule sur la prétendue île ? Je me demande comment elle a appris. Elle va m’entendre.


Enfourchant de nouveau sa monture, l’Ange poursuivit sa belle, dont la vitesse était impressionnante, dépassant même celle de la création de l’Artiste. Elle s’arrêta néanmoins une fois parvenue à la terre ferme mentionnée par la rumeur, et dont la topographie était réellement surprenante. Mais pour l’heure, tandis que son dragon approchait de la berge, l’Ange devait remettre sa belle dans le droit chemin, elle descendit de sa créature et prit une voix mélange d’inquiétude et de colère.

- Je peux savoir ce que tu fais ici ? Je suppose que tu as eu vent de la rumeur sur l’île, tu aurais dû savoir que j’étais la seule à devoir m’y rendre, je préfère te savoir en sécurité. C’est à moi de prendre des risques pour Ame, mais aussi pour ton clan, et surtout pour toi. Je devais aller me renseigner sur cette rumeur de remède présent ici seule.

Interrompant sa morale, qui était sans doute inutile, mais qui reprendrais plus tard, par intermittences, afin de bien rappeler à l’adolescente que sa place n’est pas ici, elle remarqua la constitution des lieux qui était bien à ses yeux bien trop géométriquement parfaite pour être le fruit du hasard.

- Cet endroit… une plage, une pente, une forêt visiblement dense, et un mont qui domine largement le tout, et dont le sommet est masqué par la brume. C’est… presque trop esthétique pour être le fruit de la nature. On est à Kusa… un groupe de shinobis ? La composition aurait nécessité la maîtrise du Doton, du Suiton, du Mokuton, du Kusaton, du Sunaton, et aussi la présence d’un Kirijin, à en juger par cette brume. Ça fait au moins six hommes, et ils doivent tous être d’un niveau remarquable. Il y a donc un traître de cette nation déchue parmi leurs rangs, et un autre capable de potentiellement la reconnaître et de lui nuire personnellement… Fait chier.


- Tu n’as vraiment aucune idée de ce dans quoi tu t’es embarquée, tu aurais mieux fait de rester au village. Enfin, il est trop tard pour te persuader je suppose, tu ne voudras pas me lâcher dans cette nature, commençons donc son exploration. Fait attention à toi, je t’en prie.

Tandis qu’elles se frayaient un chemin dans cette luxuriante végétation, la faune qui complétait la flore n’échappa pas à l’œil averti de la dirigeante, ce qui renforça son inquiétude intérieure.

- Taureaux, panthères, lézards, et j’ai cru remarquer quelques bousiers aussi… je ne comprends pas trop le rôle qu’ils ont ici, peut-être un Aburame qui s’en sert comme moyen de défense invisible pour cette île ? Si c'est le cas ils font sûrement déjà route vers nous...et les trois autres espèces sont sûrement issus d’un pacte de sang, ça porte le nombre d’adversaires potentiels à une dizaine, qu’est ce qui peut bien se tramer en haut de la montagne ? Si on se retrouve face au groupe complet j’aurais beaucoup de mal à la défendre…

Alors que le couple se rapprochait du mont, et que la plus âgée de celles qui le composait ressentait toujours colère et inquiétude envers la seconde, l’idée de devoir donner sa vie pour protéger celle qu’elle aime prenait place dans l’esprit de l’Ange, toujours impassible et indéchiffrable sous son accoutrement.

Spoiler:
 





_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 214

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Lun 3 Juil - 17:06


A
V
E
C


S
A
N
A
K
O
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
N’apercevant pas Sanako, nous décidâmes de continuer d'avancer et d'explorer ce lac gigantesque. Mais notre objectif était visible à l'horizon. Nous pouvions percevoir au loin, une montagne, au plein milieu de ce lac. Quelle vision très étrange, dans ce paysage majoritairement bleu. Intriguée, nous firent route vers objectif qui se dessinait à l'horizon.

Après quelques minutes, nous atteignons la berge, une magnifique plage, que même lors de ma vie à Kiri ne nous n'avait jamais montré. Profitant pour observer le paysage, nous regardions les environs, tous en reprenant notre souffle. Notre corps n'était clairement pas habitué à un tel effort, quelques minutes nous permettrons de récupérer, avant d'explorer cette île qui semblait paradisiaque… Trop paradisiaque à vrai dire. Quelque chose me disait de faire attention, peut-être notre sens de shinobi. Après, l'île semblait parfait pour une petite aventure romantique, mais… Nous effaçâmes cette pensée, notre amour n'était pas là, ça ne servait à rien de…

- Je peux savoir ce que tu fais ici ? Je suppose que tu as eu vent de la rumeur sur l’île, tu aurais dû savoir que j’étais la seule à devoir m’y rendre, je préfère te savoir en sécurité. C’est à moi de prendre des risques pour Ame, mais aussi pour ton clan, et surtout pour toi. Je devais aller me renseigner sur cette rumeur de remède présent ici seule. 

Nous nous retournâmes et là elle était, avec son dragon de papier. L'avons nous dépasser ? Nous réprimons un sourire victorieux,vu son ton, elle n'était pas contente, ça non. Mais alors que nous faisions la moue pour répondre à ses accusations, un peu vexée du traitement après tout le chemin que nous avons fait pour elle, une partie de sa phrase nous parvient à l'oreille. Un remède ? Nous ne savions pas. Nous pensions qu'elle venait juste pour explorer cet endroit, mais si une rumeur d'un moyen de guérir l’épidémie existait sur cette île alors… Non, nous ne pouvions définitivement plus la laisser seule. Si Ame avait pu apprendre une telle rumeur, il est probable que les autres nations soient également au courant. Nous ne pouvions laisser notre ange courir un risque si grand seule. Elle veut nous protéger, mais, nous aussi nous voulons la garder de tout danger, ça fonctionne dans les deux sens, qu'elle le veuille ou non.

Sanako semblait marquer une pause pour observer le paysage, et nous aussi nous reprîmes nos constatations. L'île semblait l'intriguée comme moi, mais pas dans le bon sens du terme. Trop paradisiaque pour que ça ne cache pas quelques choses. Puis, ils venaient d'où ses animaux ? Ils semblent en plus être habitué à la présence de l'homme et… hé bien, comment ils se sont retrouvés sur l'île ? Amenez par l'Homme ? Mais dans ce cas qui ? Et puis, cette montagne dont on ne voit pas le sommet… Ce pouvait-il que ce soit là, on centre de cette île, que se trouve le prétendu remède? À l'évidence ? Décidément, ce n'est pas vraiment rassurant malgré ce que ça nous laisse pensée.

- Tu n’as vraiment aucune idée de ce dans quoi tu t’es embarquée, tu aurais mieux fait de rester au village. Enfin, il est trop tard pour te persuader je suppose, tu ne voudras pas me lâcher dans cette nature, commençons donc son exploration. Fait attention à toi, je t’en prie. 

« Tu as compris, nous n'avons aucune intention de partir d'ici. La protection marche dans les deux sens mon ange, tu me protèges, je te couvre. Ainsi fonctionne une relation mutuelle bénéfique, nous l'avons finalement appris et compris grâce à ce corps. »


Nous nous mirent en route suite à cela, pour nous diriger vers l'objectif trop évident. Quelques choses me disaient que mon amante allait nous le faire regretter longtemps, notre venue ici, grand bien lui fasse. Elle nous sous-estime trop. Devrions-nous lui rappeler que si ce n'était pas pour son dragon, nous aurions gagné le duel ? Non, ça ne servirait à rien de se battre ici, pas en territoire inconnu. Concentrant mes sens, pour observer les environs lors de notre ascension vers le centre de l'île, dans la jungle. Je gardais un œil sur toute chose anormale, pour protéger Sanako.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 90 %

Techniques utilisées lors de ce tour
N

V
O
Y
A
G
E

V
E
R
S

L
'
E
S
P
O
I
R

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 539

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Mar 4 Juil - 12:10

La bête guettait les étrangères, cachée entre les fourrées. Son œil s'illuminait, perçant l'obscurité de ses traits fluorescents discontinus. Les épiant en suivant chacun de leurs déplacements, elle décida de sortir de l'ombre lorsqu'elles atteignirent le flanc de la montagne. Faisant paraître son pelage oranger tigré noir, le félin s'interposa sur le chemin des deux femmes, n'hésitant pas à montrer férocement les dents.

Le but de la manœuvre relevait davantage de l'intimidation qu'autre chose. D'ailleurs, au bout de quelques instants, le monstre long de deux mètres et haut d'un seul cessa de grogner, gagnant davantage des allures de chat docile que ceux d'un tigre féroce. Se léchant le pelage, il se mit même à ronronner afin de les inciter à approcher en baissant leur vigilance.

Il semblait hésiter à bondir sur la téméraire qui l'aurait caressé, mais Ses instructions étaient claires : il n'était pas question d'ouvrir les hostilités. Pas cette fois-ci, du moins. Il finit ainsi par pointer du museau la pente qui menait au sommet de la montagne. Le chemin serait encore long, et les jeunes femmes auraient le temps d'être les témoins d'autres bizarreries.


© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Mar 4 Juil - 13:59


Un voyage vers l'espoir



La sortie de la luxuriante forêt se rapprochait, mais aussi ce pic rocheux, incroyablement haut, dont le sommet renfermait sans doute un très grand danger, ainsi que le remède. Mais dans l’ombre, les amantes n’étaient plus seules, et l’espion, silencieux jusque-là, leur barra l’accès à la formation rocheuse d’un simple bond félin, qui attira toutefois le sens de l’Ange en éveil.

- Un bruissement dans les feuilles, qu’est-ce que…


Le tigre se tenait là, défendant le mont comme son territoire, semblant prêt à mordre quiconque ferait un pas de trop dans sa direction.

- Un animal sauvage ? Encore une supercherie de ceux qui se cachent en haut, on dirait bien que mon intuition se confirme. Nous sommes repérées, mais pas les bienvenues.


Elle était prête à défendre son aimée corps et âme, quand bien même elle la savait quasiment invincible sur l’eau, ce n’était pas le cas ici, et malgré le fait qu’elle avait probablement d’autres atouts, impossible pour Sanako de ne pas protéger l’élue de son cœur, elle s’était ridiculisée une fois, la seconde serait de trop.

Formant alors deux volatiles prêts à fondre sur le fauve s’il faisait un geste de trop, l’Ombre ne bougea pas d’un pouce, après tout cet animal ne l’effrayait pas le moins du monde, mais son comportement reflétait une hostilité, et puisqu’il était sans doute contrôlé par le créateur de cette île trop parfaite, il fallait s’en méfier.

Il cessa brusquement de grogner et adopta un comportement proche de celui d’un félin domestique, ce qui étonna probablement le couple auquel il ne barrait plus le chemin. Il semblait maintenant les défier du regard, pendant un court instant seulement. La bête se ravisa finalement et fut encline à laisser passer les deux femmes, leur pointant du museau la direction à emprunter. Néanmoins l’Amejin de sang stoppa sa marche un instant pour assembler quelques pièces de plus dans le puzzle que son cerveau avait créé dès qu’elle avait posé le pied sur l’île. Son regard fit pendant quelques dizaines de secondes des allers-retours incessants entre le début du sentier montagneux, le ciel brumeux et le fauve.

- Ton maître nous attends, hein, tu n’étais là que pour vérifier si on avait un tant soit peu de courage. Donc, soit l’un d’entre eux est un ninja senseur très performant, soit ils comptent un Aburame qui utilise des bousiers. Et cette brume… il y a au moins un Kirijin là-haut mais potentiellement bien plus, assez pour inonder un pays. Je me demande ce qu’ils nous réservent, mais surtout combien sont-ils…

Sa colère s’était petit à petit dissipée face à son inquiétude grandissante, qui finit par lui arracher quelques mots à destination de celle qu’elle aimait tant, malgré qu’elle lui en voulait toujours de l’avoir accompagnée dans un tel guêpier.

- Le tigre n’était qu’un avertissement, un avant-goût. Ne meurs pas, ton clan compte sur toi, tu ne l’as pas encore déçu, alors rentre vivante tant que tu le peux.

Sa concentration l’empêcha d’entendre la réponse, elle l’imagina et continua donc machinalement :

- Bon, très bien, je suppose que de toute façon je suis trop faible pour protéger Ame seule, comme ils l’auraient probablement voulu tout les deux. Tu m’auras au moins fait prendre conscience de mon inutilité, du coup si je meurs là-haut ce sera sans regret, Ame t’aura toujours toi, je l’espère, ainsi qu’une personne compétente et suffisamment forte pour en assurer la protection et l’épanouissement. Merci de m’accompagner jusqu’à la fin.


Sa résignation à la mort l’empêchant de toute réflexion quant à ses paroles, elle marchait sans notion de son espace alentour, mais demeurait alerte, sur ce chemin qui recelait sans doute encore moults pièges et surprises de taille.

Spoiler:
 





_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 214

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Mar 4 Juil - 16:59


A
V
E
C


S
A
N
A
K
O
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Tout le long de la marche dans la jungle, rien d'étrange n'était arrivé, ni à nous, ni à notre aimée. La racine de la montagne était visible, mais plus nous approchions plus nous nous demandions quand tout allait nous tomber sur la figure. Clairement, même si nous comprenions pas tous les mécanismes de l'île, elle était faite par les Hommes et ils devaient avoir des pièges… À moins qu'ils nous attendaient, mais pourquoi ? Qui sont-ils ? Mais nos réflexions furent coupées par le bruit des feuilles qui étaient déplacés.

Nous mettant en position de garde, nous pûmes voir la bestiole qui nous barrait maintenant la route. Une créature qui avait l'air sauvage mais… Pourquoi se mettre en particulier ici ? Mais nous étions prêtes, si cette créature sautait sur notre ange ou nous-même, nous nous en occuperons de son cas personnellement. Si notre pensée était juste alors…

Cependant, alors que la tension était palpable entre nous trois, le félin se fit docile et se mit à ronronner, comme un gros chat. Ah, il pensait qu'on était si stupide ? Nous regardâmes notre amante du coin de l'oeil et vit ses deux oiseaux, nous devrions la prévenir, sinon elle utilisera tout son chakra juste pour nous protéger, et nous ne pouvons le permettre. Après un concours de regard avec le félin, elle nous montra, avec son museau, la pente, comme si il, ou elle, nous invitais à continuer notre périple… Et nous venions d'avoir le déclic que Sanako dû avoir depuis un moment…

C'était une invocation… Pour surveiller les lieux ? Très probable, pourquoi sinon elle nous indiquera un chemin à suivre, bon ou pas ? Et si… c'était le cas pour tout les animaux ici ? De plus en plus, la théorie d'un groupe qui dirigeait le tout ce formait dans mon esprit… En espérant que ce ne soit pas une seule personne qui possède autant de capacité, sinon on va avoir quelques difficultés si on doit se battre pour le remède… Et pas qu'un peu. Mais Sanako ne semblait pas vouloir bouger, elle observait à tour de rôle le félin et la montagne, très probable lieu où le, ou les maîtres, se cachaient. Puis finalement, après un silence qui durait entre nous depuis la plage, elle nous lâcha quelques mots.

- Le tigre n’était qu’un avertissement, un avant-goût. Ne meurs pas, ton clan compte sur toi, tu ne l’as pas encore déçu, alors rentre vivante tant que tu le peux. 

« Nous avons cru le comprendre notre amour. Et nous n'avons pas l'intention de mourir… Ni de te laisser mourir ! »

Puis, elle répondit, mais, elle semblait ne m'avoir pas entendu, qu'avoir imaginé notre réponse…

- Bon, très bien, je suppose que de toute façon je suis trop faible pour protéger Ame seule, comme ils l’auraient probablement voulu tout les deux. Tu m’auras au moins fait prendre conscience de mon inutilité, du coup si je meurs là-haut ce sera sans regret, Ame t’aura toujours toi, je l’espère, ainsi qu’une personne compétente et suffisamment forte pour en assurer la protection et l’épanouissement. Merci de m’accompagner jusqu’à la fin.

… Alors là, c'était trop. Depuis notre duel, elle semblait plus distante, perdre confiance en elle, ça n'allait pas, mais pas du tout. Profitant d'un cours d'eau, nous créâmes un de nos clones spéciales, pour continuer à observer les environs, pendant que nous remettons à la bonne place notre Sanako. Si elle se voyait déjà mourir, c'était sûr que ça allait arriver, et nous refusions que cela arrive ! Nous approchions de Sanako et… Nous lui mettons une gifle, qui résonna probablement dans une partie de la jungle. Nous l'avions fait à contre coeur, mais il fallait la réveiller de sa dépression.

« Tu as fini de te rabaisser oui ?! Depuis quand la femme que nous aimons est une faible qui se prend pour une inutile ? Depuis quand la fière dirigeante d'Ame n'est rien d'autre qu'une poltronne ? La femme que nous aimons n'est pas comme cela ! Alors… »

Nous nous approchâmes, puis… nous l'enlaçâmes dans une étreinte amoureuse.

« Alors arrête de te morfondre, car tu n'es pas faible, et encore moins inutile. Alors, oui je t'accompagnerai jusqu'à la fin, mais ça ne sera pas ici. Et... »

Nous baissons une de nos mains et qui lui touchèrent son derrière.

« Nous avons bien l'intention de profiter de toi, alors, on te protégera. Et si c'est cela que te gêne… En quoi est-ce mal ? Nous sommes ensembles, non ? Alors, c'est naturel pour nous aussi de te protéger, mon amour. Alors arrête de te prendre la tête avec des choses inutiles comme cela, et continue d'avancer, je pense pas que 'les deux' aimeraient te voir dans un tel état ridicule. Tu es bien plus que ça ! »

Ayant fini notre tirade, nous relâchions l'étreinte que nous avons sur Sanako, et nous lui posions un baiser chaste sur ses lèvres, avant d'avancer vers la montagne. Si le clone n'avait rien repéré, nous l'envoyâmes vers le plan de la montagne, pour lui ordonner de commencer d'escalader la montagne avec Konobori, pour grimper en marchant dessus… Et si un danger à été repérer, nous lui ferrons face.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 90 - 8 = 82 %

Techniques utilisées lors de ce tour

B [Suiton (Mizuhaji)] : Mizu Kiseichuu Bunshin no Jutsu - Une amélioration du Mizu Bunshin no Jutsu. A l'instar de ce dernier, crée un clone aqueux. À l'inverse de ce dernier, les clones possèdent 60L d'eau, sont reliés par l'esprit de ruche du parasite, leur permettant de communiquer télépathiquement et peuvent survivre à une attaque avant de disparaître.
Coût : 8% par clones
N

V
O
Y
A
G
E

V
E
R
S

L
'
E
S
P
O
I
R

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 539

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Jeu 6 Juil - 10:22

Tant de jérémiades et d'embrassades, si peu d'action... Le tigre était tombé sur un binôme sans saveur. De toute manière, il n'était pas question de goûter à leur chair, mais bien de les guider là où Il les attendait. Remarquant qu'elles avaient accepté de prendre le chemin indiqué, il se coucha au sol d'un air satisfait. Lorsqu'elles se furent suffisamment écartées, son regard translucide se laissa substituer par des pupilles noires plus habituelles chez les félins de son espèce. Le pas lourd, il gambada alors vers la jungle, semblant avoir regagné un comportement dans la norme des bêtes...

~

Assis sur le flanc d'une montagne, le vagabond chargé de surveillance avait concentré du chakra dans son derrière pour s'installer à la verticale. Ses compères n'avaient jamais compris cette façon de faire, pourtant il ne cessait de leur répéter que cela exacerbait ses sens. Réarrangeant sa casquette craquelée, il gratta longuement sa barbe négligée l'air pensif. Correspondaient-elles réellement au profil ? Il n'en était pas sûr. Il n'y avait qu'un seul moyen de lever le doute...

Quelques instants plus tard, alors qu'il restait à vue de nez une bonne demi-heure d'ascension aux jeunes femmes, il décida de faire son apparition dans un virage. Elles purent ainsi le contempler adossé contre la paroi rocheuse, son attitude nonchalante sautant aux yeux. Il les toisa du regard, comme s'il cherchait en elles quelque trait précis.



- Salut... se contenta-t-il de déclarer avec difficulté, comme si chaque interaction sociale exigeait un effort surhumain pour lui. Moi, c'est Ging. Avant de vous laisser grimper, je me posais une question : est-ce que l'une de vous deux est atteinte ? Répondez honnêtement, ça nous fera gagner du temps...

Allant droit au but, l'homme qui avait tout vu ponctua son intervention d'un long soupir qui en disait long sur son envie d'être ici. Mais on n'avait pas le loisir d'avoir le choix avec Lui, pas même Ging l'Invocateur.

© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Jeu 6 Juil - 11:33


Un voyage vers l'espoir



Sa concentration fut anéantie lorsqu’elle reçut… une gifle ? Qui ?

- Tu as fini de te rabaisser oui ?! Depuis quand la femme que nous aimons est une faible qui se prend pour une inutile ? Depuis quand la fière dirigeante d'Ame n'est rien d'autre qu'une poltronne ? La femme que nous aimons n'est pas comme cela ! Alors…


- Alors arrête de te morfondre, car tu n'es pas faible, et encore moins inutile. Alors, oui je t'accompagnerai jusqu'à la fin, mais ça ne sera pas ici. Et...


Tout s’enchaîna si vite, la gifle, l’étreinte, et puis… ce geste évocateur.

- Nous avons bien l'intention de profiter de toi, alors, on te protégera. Et si c'est cela que te gêne… En quoi est-ce mal ? Nous sommes ensembles, non ? Alors, c'est naturel pour nous aussi de te protéger, mon amour. Alors arrête de te prendre la tête avec des choses inutiles comme cela, et continue d'avancer, je pense pas que 'les deux' aimeraient te voir dans un tel état ridicule. Tu es bien plus que ça !

Tout ça l’avait figée sur place, pourquoi sa belle se comportait comme ça ? La réponse était claire.

- Elle a raison, un peuple compte sur moi, mes parents m’observent sans doute, ainsi que Konan. Qu’est ce qui m’a pris de me laisser abattre comme ça ? Je ne peux pas abandonner toutes ces âmes qui ont placé leur confiance en ma personne. Et puis… elle m’a battue mais ce n’est que partie remise, j’ai toujours des moyens de me venger. Pour l’heure nous devons ramener cet antidote, coûte que coûte. Je dois me ressaisir. Papa, Maman, et toi aussi ma douce, je ne faiblirais plus.


Elle était remotivée, et repris la route vers le sommet de la formation rocheuse, suivie de son aimée sur laquelle elle comptait bien veiller de façon réciproque. L’inquiétude avait disparue de son esprit, elle sentait qu’avec elle rien ne pouvait l’arrêter. Cependant quelqu’un les surveillait à leur insu, un peu surpris par leur profil trop… niais, à son goût. Il continua à les épier jusqu’à ce que le sommet ne soit plus très loin de leur position, et profita d’un virage pour se mettre en travers de leur route.

- Salut... Moi, c'est Ging. Avant de vous laisser grimper, je me posais une question : est-ce que l'une de vous deux est atteinte ? Répondez honnêtement, ça nous fera gagner du temps...

Relevant alors légèrement sa coiffe, l’Ange observa cet inconnu, dont le soupir final et le ton de voix ne lui laissait aucun doute sur le rôle de l’homme en face d’elle, hésitant à lui répondre.

- Et bien… il n’a pas l’air d’être très motivé, je ne pense pas que ce soit lui la tête pensante du groupe.

- Ging, j’espère que tu ne nous tends pas là un piège en abusant de notre crédulité. Enfin, j’imagine que quand tu dis ‘atteinte’ tu veux parler de la maladie que vous avez disséminée, toi et ton groupe, dans le monde Shinobi ? Si tel est le cas, je n’en présente aucun symptôme, ce qui n’est malheureusement pas le cas de mon peuple, la raison de ma venue ici. On raconte que l’antidote serait au sommet de ce mont, je te prierais donc de nous laisser passer, ce serait dommage que l’on doive recourir à la force, d’autant plus que tu ne sembles pas être venu jusqu’à nous de ton plein gré.


Elle examinait d’un air résolu cet homme qui n’avait pas grand-chose d’intimidant. Barbe négligée et casquette visiblement pas très neuve, c’était peut- être un shinobi mais sans doute pas des plus redoutables. Sanako se tenait prête à réagir s’il décidait de leur barrer la route ou de les attaquer.

Spoiler:
 




_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 214

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Jeu 6 Juil - 17:10


A
V
E
C


S
A
N
A
K
O
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Pendant que nous grimpions à la montagne, la formation était la suivante : Sanako devant, moi au milieu et mon clone derrière. Ça nous permettra de savoir si on subit une attaque par-derrière au cas où. Pendant l'ascension, nous signalâmes quelques choses à Sanako.

« Notre ange, n'utilise pas ton chakra à la première occasion, sauf si tu possèdes une capacité pour le régénérer. On va en avoir besoin le plus possible pour l'ascension, et le sommet. »

Notre remarque effectuée, nous continuâmes notre ascension, on semblait s'approcher du sommet, quand un homme apparu dans un virage et nous barra la route. Le maître des lieux ? Un associé ? Nous le serons très vite…

- Salut… Moi, c'est Ging. Avant de vous laisser grimper, je me posais une question : est-ce que l'une de vous deux est atteinte ? Répondez honnêtement, ça nous fera gagner du temps...

Un garde, peut-être pour empêcher les personnes non infectées de monté et d'avoir le remède… Ou l'inverse. Mais si les rumeurs étaient vraies à propos de cette île, la première option est peut-être la plus viable. Mais, vu son attitude, il avait clairement pas envie d'être là. Ça nous fait une chose en commun, j'ai envie d'atteindre le sommet le plus vite possible, alors pas question de rester discuter ici. Cependant, Sanako semblait vouloir justifier sa venue.

- Ging, j’espère que tu ne nous tends pas là un piège en abusant de notre crédulité. Enfin, j’imagine que quand tu dis ‘atteinte’ tu veux parler de la maladie que vous avez disséminée, toi et ton groupe, dans le monde Shinobi ? Si tel est le cas, je n’en présente aucun symptôme, ce qui n’est malheureusement pas le cas de mon peuple, la raison de ma venue ici. On raconte que l’antidote serait au sommet de ce mont, je te prierais donc de nous laisser passer, ce serait dommage que l’on doive recourir à la force, d’autant plus que tu ne sembles pas être venu jusqu’à nous de ton plein gré.

Nous arrêtant, nous et notre clone, au niveau de Sanako, pendant qu'elle faisait sa tirade. Trop longue pour moi, et peut-être pour celui en face de nous, qui semblait vraisemblablement en finir le plus vite possible, ça nous dérange pas.

-Avance et répond à sa question, on va voir sa réaction.-

Le clone passa devant nous et Sanako et fit mine de continuer vers le dénommé Ging, pour le dépasser et continuer l'ascension, et répondit simplement.

« Non »

Pendant que tout cela se passait, je profitais de la courte pause où je ne bougeais pas pour commencer à absorber l'eau présente dans l'air et en profiter pour régénérer mon chakra, bien que ce soit moins efficace que l'eau liquide, c'est toujours ça de pris… Selon la réaction de Ging à nos réponses, on risque d'en avoir besoin plus tôt que prévu. Aucun de nous deux, clone et originale, qui quittèrent des yeux le semblable garde qui nous barrait la route, prête à agir en conséquence.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 82 + 5= 87 %

Techniques utilisées lors de ce tour


N

V
O
Y
A
G
E

V
E
R
S

L
'
E
S
P
O
I
R

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 539

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Dim 9 Juil - 21:53

Les deux femmes apportèrent des réponses semblables dans le fond, différentes dans la forme.

- Ging, j’espère que tu ne nous tends pas là un piège en abusant de notre crédulité. Enfin, j’imagine que quand tu dis ‘atteinte’ tu veux parler de la maladie que vous avez disséminée, toi et ton groupe, dans le monde Shinobi ? Si tel est le cas, je n’en présente aucun symptôme, ce qui n’est malheureusement pas le cas de mon peuple, la raison de ma venue ici. On raconte que l’antidote serait au sommet de ce mont, je te prierais donc de nous laisser passer, ce serait dommage que l’on doive recourir à la force, d’autant plus que tu ne sembles pas être venu jusqu’à nous de ton plein gré.

Parallèlement, l’autre envoya sa réplique, qui se contenta d’un mot simple et sèchement prononcé, bien loin des bonnes manières de la fille en tenue noire et rouge.

- Non.

Ging émit un long soupir. Décidément, il n’était vraiment pas bien servi. Et pourquoi on lui avait filé ce sale boulot ? D’accord, ses aptitudes étaient les plus efficaces pour le job, mais il n’avait clairement pas la tête de l’emploi. L’autre hypocrite aurait très bien fait l’affaire… Sans même qu’il ne bouge un cil, un éclair jaillit du sol sous les pieds du clone de Shiho au moment où celui-ci passa à proximité de l’homme à l’allure peu radieuse. L’instant suivant, il n’en restait que de la vapeur. Ging s’inclina à quarante-cinq degrés en portant sa main droite à sa casquette. Il s’en saisit avant de la placer à hauteur de son membre supérieur gauche, une opportunité idéale pour former quelques mudras d’une seule main sans être vu. Comme si de rien n’était, il secoua son couvre-chef pour dissiper la fumée chaude qui stagnait encore dans les airs.

- Bouarf… Là d’où je viens, les femmes sont fermes avec les hommes, et elles se permettent de les tutoyer dès la première rencontre. Mais je n’ai pas quitté ce trou pour rien. C’est drôle en tout cas, vous avez l’air d’en savoir plus que moi sur ce qui se passe ici… J’peux vous assurer que mon «groupe» - il prit la peine de mimer les guillemets avec ses index après avoir remis sa casquette sur son crâne - n’a pas cherché à nuire. Au contraire, c’est votre bien qu’on veut. Enfin, je crois… En tout cas, si vous êtes pas malades, y a pas le feu au lac.

Il afficha un sourire en coin en jetant un regard distrait aux immensités d’eau qui entouraient les protagonistes. L’Invocateur était fier de sa blague, a priori… Bonne ou mauvaise, elle tombait à pic : une taupe géante équipée d’une foreuse à la place du museau sortit brusquement du flanc de la montagne près duquel le trio discutait tranquillement. Haute d’une dizaine de mètres, elle s’était positionnée près de Ging avant de sourire amicalement. La situation tournait au ridicule, pourtant ni Ging ni sa taupe ne semblaient la trouver inhabituelle, comme s’ils sortaient tout droit d’un cirque de renom.

- Horu, accompagne donc ces donzelles à l’entrée du sanctuaire. On va devoir attendre un peu plus de monde avant que le spectacle ne commence… Il se retourna vers elles, confirmant qu’il avait jusqu’alors ignoré leurs réactions à ces exotiques péripéties. Vous ne tarderez pas à avoir des réponses, ne vous en faites pas…

Le monstre des cavernes tendit alors sa patte, invitant l’Amejin et la Kirijin à monter sur son dos. La comédie ne faisait que commencer, pourtant le rideau rouge s’agitait déjà.


Spoiler:
 

© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Lun 10 Juil - 11:05


Un voyage vers l'espoir



Tandis que le clone crée par son aimée allait passer outre l’inconnu qui se tenait adossé à la montagne, Sanako fut témoin de sa disparition immédiate dans un éclair furtif.

- Bouarf… Là d’où je viens, les femmes sont fermes avec les hommes, et elles se permettent de les tutoyer dès la première rencontre. Mais je n’ai pas quitté ce trou pour rien. C’est drôle en tout cas, vous avez l’air d’en savoir plus que moi sur ce qui se passe ici… J’peux vous assurer que mon «groupe» - il prit la peine de mimer les guillemets avec ses index après avoir remis sa casquette sur son crâne - n’a pas cherché à nuire. Au contraire, c’est votre bien qu’on veut. Enfin, je crois… En tout cas, si vous êtes pas malades, y a pas le feu au lac.
Peu après, apparut aux côtés de l’individu une créature haute d’une dizaine de mètres dont le museau était en réalité une foreuse.

- Il est puissant lui… utiliser le Raiton et faire une invocation sans faire de Mudras, c’est au moins possible ? Et pourquoi il sourit ?

- Horu, accompagne donc ces donzelles à l’entrée du sanctuaire. On va devoir attendre un peu plus de monde avant que le spectacle ne commence… Il se retourna vers elles, confirmant qu’il avait jusqu’alors ignoré leurs réactions à ces exotiques péripéties. Vous ne tarderez pas à avoir des réponses, ne vous en faites pas…

La créature dénommée Horu tendit sa patte vers les deux kunoichis pour leur permettre de grimper sur son dos. L’Ange s’y résigna, l’espoir pour son peuple prenant le dessus sur sa méfiance justifiée en territoire inconnu, la matriarche qui l’accompagnait grimpa également et l’animal entra de nouveau dans la galerie dont il avait émergé. Quelques minutes plus tard l’ascension était achevée et les passagères en descendirent. Elles devaient maintenant attendre…

Attendre quoi ? Le comité d’accueil ? D’autres ninjas présents sur l’île ? Face au sanctuaire, dont la perfection des lignes marbrées avaient fait du regard de l’Amejin leur prisonnier, cette dernière restait pensive. Hors de question pour elle de rester plantée là alors que parmi les arrivants potentiels, les chances que des Konohajins ou des Kirijins, qui seraient sans doute ses geôliers, soient présents étaient d’une sur deux. Elle s’avança donc jusqu’au félin anthropomorphe qui se tenait là, comme pour garder les portes closes de ce magnifique édifice. Le garde était sans doute le dernier obstacle entre l’Ange et le remède pour son peuple, et il valait mieux pour lui qu’il sache se battre s’il ne comptait pas s’écarter.

- Ecoute moi bien, nous sommes pressées, il y a quoi au sommet de cet escalier ? Et, tu serais gentil d’ouvrir ces portes.


Spoiler:
 



_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 214

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Lun 10 Juil - 16:39


A
V
E
C


S
A
N
A
K
O
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Notre clone s'approcha du garde, et au moment où il lui passait devant, un éclair vient de le frapper du sol et le détruisit instantanément. Utilisateur de Raiton ? Peut-être, la seule chose qui était sûr, c'est que malgré son air de moins que rien, il était plus doué que ne le laissait paraître son apparence. Puis, comme s'il était le chef d'une performance, il s'inclina tout en prenant son chapeau. Devons-nous considérer ça comme une provocation, et l'attaquer, ou attendre et voir ce qu'il se passe ?

- Bouarf… Là d’où je viens, les femmes sont fermes avec les hommes, et elles se permettent de les tutoyer dès la première rencontre. Mais je n’ai pas quitté ce trou pour rien. C’est drôle en tout cas, vous avez l’air d’en savoir plus que moi sur ce qui se passe ici… J’peux vous assurer que mon «groupe» n’a pas cherché à nuire. Au contraire, c’est votre bien qu’on veut. Enfin, je crois… En tout cas, si vous êtes pas malades, y a pas le feu au lac.

Puis, comme pour accentuer sa blague, il regarda les eaux qui entourait l'île… S'il se prenait pour un comique drôle… Hé bien c'est raté. Nous nous mîmes à tapoter du doigt notre bras, signe de notre impatience. Puis, soudainement, la paroi de la montagne explosa et fit son entrée… Une taupe… Une taupe avec une foreuse sur le nez… Une foutue foreuse sur le nez ?! Mais elle lui sert à quoi, à part accentuer lourdement sur sa capacité à creuser le sol ? La bestiole faisait au moins dix mètres de haut, et elle souriait… Amicalement ? C'est capable de sourire ces bestioles ? Puis le maître de performance repris la parole.

- Horu, accompagne donc ces donzelles à l’entrée du sanctuaire. On va devoir attendre un peu plus de monde avant que le spectacle ne commence… Vous ne tarderez pas à avoir des réponses, ne vous en faites pas…

Attendre du monde avant que le spectacle commence ? Ça n'as pas l'air d'être le plan de notre amante. Puis, l'invocateur se prenait-il vraiment dans un cirque ou quoi ? Ou bien tout ça n'est qu'une mise en scène pour, si on suit ses dires, un grand final ? Louche, il faut faire attention. La taupe nous tend une de ses pattes pour nous inviter à monter sur elle, ce que Sanako fit. Pas le choix nous supposons, il va falloir suivre la marche.

Au moins, ça à eu le mérite de nous faire gagner du temps. Utilisant les galeries, il remonta très rapidement la montagne et en quelques minutes nous arrivions au sommet de cette montagne, que la brume dissimulait. Une fois en haut, nous descendions rapidement de la taupe, avant qu'un autre coup de théâtre nous prenne par surprise. Et c'est là que nous sommes supposés attendre ? Dans le sommet plat et ce qui semblait le repère du groupe. Nous nous asseyons par terre et attendait… Quelques choses, et nous en profitons pour absorber l'eau de l'air ambiante pour régénérer notre chakra, encore une fois, pendant que notre ange, elle, s'avança vers le temple pour probablement essayer d’accélérer le tout. Nous restions sur nos gardes, au cas où que quelques choses arrivaient. Elle discutait avec le garde, et semblait assez pressé… Après nous la comprenions, il est très probable que les autres nations sont de la course aussi… Dont Kiri. Avec chance, aucun visage connu sera dans l'expédition… Mais même sans ça, nous prendrons pas le risque. Alors nous attendions simplement voir comment la situation allait évoluée.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 87 + 5= 92 %

Techniques utilisées lors de ce tour


N

V
O
Y
A
G
E

V
E
R
S

L
'
E
S
P
O
I
R

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 539

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Jeu 13 Juil - 12:57

Adossé à la porte d’entrée du sanctuaire lourdement fermée de l’intérieur, le félin au pelage de nuit se gratta le menton en voyant la plus âgée des jeunes femmes s’approcher.

- Ecoute-moi bien, nous sommes pressées, il y a quoi au sommet de cet escalier ? Et, tu serais gentil d’ouvrir ces portes.

Hasaki se contenta de montrer ses crocs aussi aiguisés que sa lame avant de rétorquer.

- Seul notre Maître peut les franchir. Mais si tu ne tiens pas à la vie, tu peux toujours essayer de les fouler… Mais à ta place, je m’occuperais d’autre chose.

La panthère leva une griffe en direction de la coéquipière de l’Amejin. Peut-être qu’humer aussi intensément l’air de l’île depuis son arrivée ne lui avait pas été aussi bénéfique qu’elle pouvait le penser : trop concentrée sur la mission qu’elle s’était imposée, Sanako n’avait pas remarqué le teint de sa dulcinée devenu blafard. Il ne serait pas étonnant qu’elle soit gagnée d’une quinte de toux dans les instants à venir…

- Soit vous avez menti à Ging, soit cette jolie dame n’a pas de bol : elle est atteinte, ça ne fait aucun doute.

L’animal ne semblait pas plus inquiété que ça de la présence d’un individu contaminé à proximité, tout comme l’Invocateur ne l’avait pas été. Étaient-ils en quelque sorte vaccinés ? Quoiqu’il en soit, son état d’alerte était si faible qu’il n’avait pas rechigné à donner inconsciemment une information capitale sur le pacte qui le reliait à Ging : effectivement, il semblait au courant d’informations que son maître ne pouvait lui avoir divulguées.

- Qu’importe… Elle a bien choisi son timing pour tomber malade. Le monde sera bientôt délivré de ce satané sort.

© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Jeu 13 Juil - 13:42


Un voyage vers l'espoir



Le félin ne fut, d’après sa réponse, pas intimidé le moins du monde.

- Seul notre Maître peut les franchir. Mais si tu ne tiens pas à la vie, tu peux toujours essayer de les fouler… Mais à ta place, je m’occuperais d’autre chose.



- Leur maître ? C’est donc bien une organisation… qui ça peut bien être…


La réflexion de l’Amejin fut interrompue par un geste désignateur de la panthère.

- Soit vous avez menti à Ging, soit cette jolie dame n’a pas de bol : elle est atteinte, ça ne fait aucun doute.


Se retournant alors, Sanako vit de ses propres yeux que le teint de la conquérante de son cœur était anormalement blafard, elle ne put contenir sa rage sur l’instant, qui l’empêcha d’entendre la dernière parole de son interlocuteur.

- Non… pas elle, elle ne mourras pas. Je balaierai ce sac à puces, pour Ame, et pour toi, Shiho.


Le monde semblait s’effondrer une fois de plus pour l’Ange, son aimée était aussi atteinte de cette maladie qui avait d’ores et déjà décimé son peuple, c’en était trop. Le sac à puces devant elle était de trop. Ses yeux révélaient clairement ses intentions, alors qu’elle s’envolait dans le ciel en donnant vie à une nuée entière de compagnons ailés, emprisonnant dans le même temps le dernier obstacle dans ce qui serait sa tombe. A cet instant elle ne pensait plus qu’à elle, elle devait sauver l’être qui lui était le plus cher et son village, peu importe le prix.

- Soit réduit en morceaux, vulgaire paillasson.


A peine avait-elle prononcé ces mots qu'elle fut prise d'une brève quinte de toux qu'elle n'eut pas la force de réprimer. Ses yeux eurent juste le temps de voir quelques gouttes de sang chuter avant de se fermer, lentement, lui ôtant la possibilité de contempler le clou de son spectacle, tandis qu'elle eut juste le temps d'envoyer sa volière sur le dernier obstacle qui barrait l'accès au remède. Alors que ses ailes s'effritaient progressivement, l'Ange entama une chute vertigineuse de sa position. Pourtant, malgré ses yeux qui s'humidifiaient, trahissant son regret intérieur, son visage arborait un rictus ensanglanté.

- Fichue maladie, tu as finie par m'avoir aussi...c'est donc comme ça que ça se termine... sans avoir pu protéger quoi que ce soit. Ils doivent me trouver pathétique mais j'espère au moins qu'elle réussira à ramener le remède au village, là ou j'ai échoué.


Note:
 

Spoiler:
 
 



_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2



Dernière édition par Sanako Shikigami le Dim 16 Juil - 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 214

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Jeu 13 Juil - 15:07


A
V
E
C


S
A
N
A
K
O
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg


Nous regardions au loin les événements entre notre ange et le félin qui gardait les portes. Nous n'entendîmes pas ce qu'ils disaient, mais il semblerait que Sanako semble menacer le garde. Nous soupirâmes et nous relevâmes. Nous sentions arriver la catastrophe, comme un combat contre lui, et ses amis et son groupe, ou autre… Et notre mauvaise intuition était véridique, mais, pas pour les bonnes raisons.

En nous mettant debout, notre vision se flouta et nous tressaillîmes, ayant du mal à tenir debout. Malgré tout, nous remarquâmes que leurs attentions étaient désormais tournées vers moi. Qu'est ce qui nous arrive ? En regardant la main que nous avions portée à notre visage, une plaque rougeâtre, non, ça ne pouvait pas…

Soudain, une toux incontrôlable me prit, et du sang sortait de ma bouche. Comment était-ce possible, nous avions pris toutes les précautions, clones, distances… Quand la maladie nous avait atteinte ?! A Ame ? C'était possible, peut-être lors de notre coma… Notre corps à été affaiblit après tout. Nous serrions les dents et nous redressâmes, plissant les yeux pour voir comme il faut nos environs, et ses avec grandes difficultés qu'on observa la scène en face de nous.

Notre ange semblait déterminer à passer par la force, nous l’apercevions en train de voler, avec ses créations si caractéristiques, prête à fondre sur la très probable invocation. Et pas seulement, nous reconnaissions aussi cette technique qu'elle avait utilisée contre nous… Elle comptait le transpercer PUIS le faire exploser ? Nous devions arrêter ça, elle est probablement morte d’inquiétude pour nous, mais faire cela n'arrangera pas les choses… Et puis… Il n'y avait pas trop de ses créations ? Pouvait-elle vraiment tenir un tel rythme. Si nous prenions l'exemple de notre duel alors… Nous devions l'arrêter coûte que coûte, elle met sa vie en danger l'imbécile !

Nous avancions en titubant, comment la maladie avait-elle pu arriver si vite, prendre en si peu de temps tant d'ampleur sans que nous nous en rendions compte ? Ou alors, le parasite, qui naturellement augmente notre immunité, lutte depuis plusieurs jours contre la maladie et à finalement échoué ? Nous n'en savions rien, sauf une seule et unique chose. Nous devions arrêter Sanako avant qu'elle en fasse la pire erreur de sa vie. Ou étais-ce la bonne décision de forcer le passage pour essayer de prendre le remède de force ? Notre cerveau atteint par la maladie ne remplissait plus entièrement sa fonctionnalité première, réfléchir et cordonner nos mouvements.

Si nous suivons notre instinct de survie, c'est ce qu'il fallait faire mais… Non. Même atteinte, nous ne pouvions nous permettre de sombrer dans la peur. Déterminée, nous continuâmes vers Sanako et essaya de parler, mais ma gorge se serra, la maladie ne nous permettant à peine de faire sortir un son de la bouche, mise à part nos toux. Nous devions l'arrêter, tuer le garde, pour peu qu'on y arrive, ne fera qu'empirer la situation. Et nous aurions pas la force de porter le corps de Sanako dans notre état, elle devait rester consciente, donc il nous restait qu'une chose à faire, et ce malgré la distance de Sanako par rapport au sol.

Nous composions des mudrâs et nous crachions un dragon aqueux de notre bouche avec grande difficulté, et nous le dirigeâmes, non pas contre Sanako pour l’assommer et la calmer, mais entre elle et le félin, pour empêcher ses oiseaux d'attaquer le félin, et pour qu'il puisse s'échapper du cercle de mort que Sanako avait préparé, pendant que nous continuions avec difficulté notre avancée vers la scène de combat. En espérant que ça suffise, nous pouvions à peine marcher droit, alors nous battre, ce n'est même pas la peine.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 - 20 (Maladie) = 80 %
Chakra Restant : 92 - 5x2 (Coût doublé avec le manque d'eau)= 82 %

Techniques utilisées lors de ce tour


N

V
O
Y
A
G
E

V
E
R
S

L
'
E
S
P
O
I
R

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 539

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Dim 16 Juil - 22:06

Visiblement, le binôme de femmes fatales ne prêta pas attention à la dernière intervention de la panthère. Seule la débâcle de haine qui coulait dans leurs veines avait encore du sens pour elles, ou plutôt pour elle. Cette femme vêtue de noire et de rouge, portant le fardeau des vestiges d’une époque révolue. S’élançant dans les airs, elle cribla l’animal de morceaux de papier avant qu’il ne put s’en rendre compte. Il essaya bien sûr de dégainer et de dessiner de fines arabesques pour repousser les origamis qui se ruèrent vers lui, mais rien n’y faisait. Acculé, il était sur le point d’être mis en échec lorsque la légende des abysses parut depuis l’autre flanc de la montagne : le dragon aqueux vint barrer la route aux feuilles de papier qui s’épaissirent sous le courant des flots. Les félins n’aiment pas l’eau, vous le savez bien. Et dans cette tumultueuse confusion, l’objectif visé par Shiho avait dévié, emportant l’invocation dans une chute vertigineuse. Cependant, à la surprise des kunoichis, la créature bipède disparut dans un nuage de fumée au moment exact où elle allait tomber du rebord et ainsi fuir le champ de vision des demoiselles. Chat mouillé, chat sauvé. Cela ne faisait désormais plus le moindre doute : cette panthère était une invocation.

Les explosions et la pression de l’eau, aussi violentes soient-elles, n’avaient pas égratigné le temple de marbre qui se dressait vers les cieux. Le capharnaüm avait-il cependant tenu de sonnette à l’attention de l’Au-delà ? La réponse ne vint pas de la cime, mais des tréfonds. La taupe souriante traversa de nouveau la paroi rocailleuse de son museau excentrique, perçant le plateau de bas en haut pour apparaître juste devant la Kirijin déjà rendue faiblarde par ses symptômes. Ses yeux brillaient d’une lueur nouvelle, son sourire resplendissait toujours autant, mais différemment. La bête était comme possédée. Écartant fièrement les doigts de ses pattes avant, il révéla aux yeux du monde que ceux-ci étaient, à l’image de son appendice nasal, faits de ferraille. La chose aux mains d’argent vint figer ses doigts autour de la Mizuhaji, l’emprisonnant dans une cage de fer gigantesque. Le rongeur daigna à peine jeter un regard à l’Ange déchu déjà au sol, inconscient. Il fixait la petite bête piégée dans le creux de sa main, ouvrant même la gueule pour en sortir quelques notes graves.


- Toi. Attendre.

Le charmant duo avait craché sur leur hospitalité. Désormais, place au barbarisme.

Spoiler:
 

© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Esuki
Rang SS
Rang SS
avatar
Messages : 3878

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 130 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Dim 16 Juil - 22:12

De l’eau à perte de vue. Depuis que j’avais quitté Kiri, voire même le dos de l’île-tortue, je n’en avais jamais vu autant. Une partie des rumeurs était donc vraie : le pays de l’herbe avait été mystérieusement submergé. D’où venaient ces larges étendues que nous survolions depuis l’oiseau noir ? Sculpté de glace noire, mon phoenix battait des ailes alors que nous apercevions déjà les rebords d’une île. Tout était donc vrai ?

- J’espère que vous avez bien fixé vos masques et vos capes. commençai-je de ma voix plus virile que celle de Takahao, transcendée et transformée par le modificateur raflé à Iwa. Si Kusa est bien devenu une île comme nos yeux en témoignent, alors les grands villages auront aussi eu vent de ces ragots. S’il n’y a pas de shinobi sur ces terres, c’est que nous arrivons trop tard. Mais mon petit doigt me dit que nous sommes là juste à temps…

Le sommet de la montagne était nimbé d’épais nuages, accordant au paysage un côté mystique inexorable. Rien de tout cela ne semblait réel… à part ma toux qui chargeait de nouveau. J’avais ponctué le trajet d’interventions sur mon organisme et sur celui de mes troupes afin de limiter les dégâts, mais plus je nous croyais en état d’avancer, plus ce mal gagnait silencieusement du terrain. Il se faisait moins entendre, mais il était toujours là, tapi dans l’obscurité. Sans symptômes pour sonner le tocsin, le danger était peut-être plus grand encore. Le drapé sombre qui couvrait mes épaules battait au gré du vent tandis que mon masque blanc maculé de sang dissimulait mes traits. La Colombe Noire était prête à entrer en jeu. Cela dit, même si ma glace avait une autre teinte, mes alliés du passé feraient certainement le lien entre ce terrifiant bien que gracieux volatile et la naïve bien qu’éminente Yumi Esuki. Au fur et à mesure que nous approchions de l’île, mon plan se précisait.

- Je n’ai pas l’intention de griller ma couverture. Je vais donc vous larguer dans cette jungle et continuer l’ascension seule, de manière plus… discrète. Si le sort joue en notre faveur, nul n’aura vu notre monture au travers des arbres luxuriants. Profitez du temps qu’il vous reste pour vous divertir, je me charge de cet antidote… il ne peut être qu’au sommet. À moins que tout cela ne soit qu’une distraction : vous amuser ne devrait pas vous empêcher d’enquêter. Rendez-vous sur la plage la plus au nord dans deux heures… ou avant cela, si tout dégénère.

Volant beaucoup trop bas pour ne pas éveiller de soupçons, je leur fis signe de sauter. Lorsque je me retrouvai enfin en tête à tête avec ce que mes yeux avaient façonné, je soufflai à mon compagnon de changer de forme. Quelques instants plus tard, je volais de mes propres ailes, en ascension quasi-verticale contre le flanc de la montagne. Ma cape qui tremblait sous le joug des vents chauds cachait quelque peu les majestueux glaçons qui me permettaient de brasser l’air. Au bout de quelques minutes, je parvins au niveau d’un large plateau décoré par un imposant monument qui semblait tendre la main au ciel.

Sur la terrasse de la bâtisse, un conflit inanimé faisait rage en silence, de même que mes cellules luttaient sans dire mot contre l’envahisseur : une taupe haute d’au moins six ou sept hommes retenait une femme prisonnière tandis que plus loin, une autre téméraire jonchait le sol, inconsciente. Cette dernière attira mon oeil de neige… Elle portait les couleurs d’une organisation inénarrable, celle qui avait causé la terreur et le chaos de plusieurs générations de ninjas. L’Akatsuki. Alors comme ça ce nom n’avait pas sombré dans l’oubli ? Je n’avais pas vu de nuages rouges sur fond noir depuis leur dernière offensive sur Konoha, celle que Yumi avait repoussée main dans la main avec Hanako. Il pouvait tout aussi bien s’agir d’une fâcheuse réplique, mais ces motifs inspiraient beaucoup trop de haine pour être portés de manière innocente. Je n’accepterais pas que l’Aube me mette des bâtons dans les roues : si Chaos quelqu’un devait dessiner, il devait provenir de mon pinceau. Seule cette femme à la crinière blanche fondue dans le sable et la roche pouvait apporter des réponses à mes questions. Mais pas dans l’immédiat.

Je fonçai en piqué vers son corps inerte, l’attrapant d’une poigne ferme avant que la créature ne puisse espérer m’atteindre. Lorsque nous fûmes hors de portée, j’ordonnai à mon phoenix de reprendre sa forme et d’emmener cette fille piégée dans un autre âge au point de rendez-vous fixé avec les deux lascars. La plage la plus au nord. Mais avant cela, je sautai du dos reconstitué de l’oiseau gelé pour retourner sur la plateforme qui embrassait les nuages. Me réceptionnant comme je le pouvais sur le toit du somptueux bâtiment, j’effectuai quelques pirouettes propres aux shinobis afin de parvenir face à la taupe. Si elle souhaitait me toucher, elle devrait libérer sa captive, ce qui ne faisait probablement pas partie de son plan.


- Alors… que se passe-t-il ici ? Et où est ce remède ? affirmai-je d’une voix sans pitié retransmise à merveille par le micro intégré sur mon masque.

D’un point de vue extérieur, quiconque entendrait mes paroles mettrait sa main à couper qu’elles provenaient de la bouche d’un homme. Ils ignoraient à quel point ils se trompaient : il s’agissait des mots de la Colombe Noire, la femme qui allait changer le monde.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 http://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Messages : 245

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées:
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Dim 16 Juil - 22:44


Un mollard venait s’échouer sur le sable fin de la nouvelle île. Ce dernier venait souiller les grains blancs et jaunes de sa salive rougeoyante. Uzumi avait constamment un goût de fer dans sa bouche, ainsi que des bouffées de chaleur qui s’en allaient et revenaient sans prévenir.

Kss, c’bons à rien d’conseiller j’te jure ! J’aurai mieux fait d’continuer d’pas m’approcher et d’buter lez’autres.

Depuis la vague d’épidémie, Uzumi avait eut la chance de ne pas être infectée. Comme dans toutes crises au pays de l’eau, ne penser qu’à son sort était diablement efficace. La guerrière les avait toutes traversées ainsi. Elle avait optée pour une stratégie très radicale, toutes personnes s’approchant à moins d’une dizaine de mètre se voyait ôté la vie instantanément. Elle n’avait fait exception que pour corriger le conseil des sept qui lui avait fait affront, et obtenir le lieu où se trouvait Drychda Yojimbo. Elle se trouvait au CRUSK, mal en point. La-bâs, elle avait déjà contracté les premiers symptômes de l’épidémie, alors Saisei Ao lui avait soufflé qu’il existait une rumeur qui se propageait dernièrement…

Il s’agissait de cette île, qui était censée abriter le remède. De nul part, ce lieu avait surgit. Uzumi n’était guère maline, mais elle comprenait également que toute cet eau était apparue en même temps. Elle en avait fait la remarque à Saisei en pensant que le lac était sûrement le remède. Un raisonnement bien trop simple… Au cas ou, elle devait en récolter. Décrochant sa gourde, Uzumi la remplissait de cette eau magique à ses yeux. Toujours guidée par son instinct, l’ex-esclave était attirée par le mont qui régnait au centre de l’île. Elle commençait à pénétrer dans la flore luxuriante et très atypique, qui regorgeait d'espèce inconnue.

Une ombre trahissait la présence d’un grand oiseau au-dessus d’elle. Elle aperçu un phoenix de glace. Cette île était vraiment étrange. En le suivait du regard, une panthère rentrait dans son champ de vue. Celle-ci tombait, avant de disparaître dans un nuage de fumée. Calculant à la louche sa chute, Uzumi déterminait approximativement d'où elle était tombée, dans le simple but de s’y rendre. La malade ne savait guère comment procéder pour trouver ce remède, alors elle saisira toutes les opportunités qui daigneront se présenter.

Quelque chose se passait en haut, et il ne fallait pas louper cette occasion. Ni une ni deux, la guerrière activait sa vitesse supersonique pour apparaître à quelques dizaines de mètre de la scène suivante : une tape aux griffes d’argent, un ange de papier, un ninja masqué et une fillette au cheveux bleu ciel et aux pupilles jaunes.

_ _ ___________________________________________ _ _

Modérateur Présentation, Clan & Bingobook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4451-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/f359-dossier-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4798-uzumi-hibiki
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 85 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Lun 17 Juil - 12:41


Des rencontres étranges
Avec Shiho, Sanako, Yumi et Uzumi
C’était un poil trop long aux yeux de la Kunoichi. Le sommet était encore loin, et il y avait du grabuge. Hésitante, elle ne savait pas si elle devait cramer du boost de vitesse. Dan, quant à lui, allait le faire. Cependant, un fut pris d’un espèce de vertige.

« Il aurait contracté la maladie ? Se demanda la kunoichi. Merde, fait chier. Tant pis, j’vais continuer seule »

Avant qu’elle eut la possibilité de dire, un mot, Dan lui confia Genta et le chat avant de descendre un peu plus vite que prévu le flan de la montagne. Yagami n’avait rien pu faire avec les deux félins dans les bras. Elle s’en voulait un peu, mais elle se devait de continuer. Posant les deux félins à terre, elle se prépara :

- Bon, vous deux. Je suis désolée, mais va falloir que je vous laisse derrière. Merci de nous avoir accompagné, monsieur le chat. Mais il va falloir que je mette la gomme, y a du grabuge là haut. Genta, si tu veux monter et me retrouver là haut plus tard, fait ce que tu veux. Mais au moindre danger tu retourne chez toi, compris ? J’me pardonnerais jamais si il t’arrive quelque chose. Sur ce…

Une violente aura électrique entoura soudainement la Kunoichi. Faisant virevolter les cheveux de la beauté sur désert, le Raiton Chakura Môdo était désormais actif, et c’est sous l’influence de l’énorme boost de vitesse que la kunoichi grimpa le reste du chemin. Passant devant un homme qu’elle n’a pas eu le temps de détailler, celui-ci semblait très surpris de voir une fusée bleue passer  devant lui à toute vitesse. Atteignant le sommet de la montagne, la Kunoichi put détailler un spectacle assez étrange tout en désactivant son Raiton Chakura Môdo.

Une panthère au pelage noire équipée d’un fleuret venait de se faire frapper violemment par un dragon d’eau. Celle-ci allait tomber de la falaise, cependant elle disparu dans un nuage de fumée. Une invocation donc. Le chat d’avant en était donc certainement une aussi. Sympathique, tout ça. Une femme était encore debout, alors que ce qui semblait être son acolyte était étendue sur le sol, apparemment inconsciente. Ensuite, un spectacle plus intense se déroula sous les yeux de la Kunoichi, restée au bord du plateau.

Une taupe géante surgit de terre, prononçant une paire de mots tout en emprisonnant la jeune femme encore débout dans sa géante main. Ensuite, quelqu’un de masqué et de méconnaissable arriva au sommet. Elle fonça vers la kunoichi évanouie, l’agrippa, puis recula instantanément, sans doute afin d’esquiver une potentielle attaque de l’immense taupe. Ensuite, un spectacle stupéfia Yagami : un phénix de glace, semblable a celui qui avait ramené les Sunajins ainsi que les Konohajins de l’examen de Kumo fit son apparition, prenant la Kunoichi évanouie sur son dos avant de quitter le plateau. Etait-ce Yumi Esuki que Yagami avait devant-elle ? Yagami ne put que penser cela : jamais elle n’avait vu quelqu’un d’autre créer pareille structure de glace mouvante, c’est donc le résultat le plus logique qui sauta aux yeux de la Kunoichi : Yumi Esuki se tenait devant elle, et elle ne souhaitait apparemment pas qu’on le sache.

Soudain, une voix se fit entendre dans l'oreillette de la jeune femme :

- A toutes les escouades ici Naeko Esuki nous sommes actuellement avec nos confrères d'Iwa mais la maladie semble nous avoir atteint, ceci est un avertissement faites très attention.

Rah, ils sont touchés. Iwa restait moins important que les confrères sunajins de la jeune femme, mais Yagami était tout de même un peu inquiète. Elle ne souhaitait pas perdre de camarades sur cette île.

Quelqu’un d’autre arriva en haut de la montagne, sur un côté opposé. Une Kunoichi que Yagami n’avait à priori jamais vu arriva a l’endroit où la panthère avait disparu juste avant. Tout ce spectacle ne laissa pour l’instant pas grand temps a Yagami pour agir. La Kunoichi se contenta de chuchoter à son micro, afin que personne d’autre ici n’entende ce qu’elle allait dire au reste de ses amis de Suna :

- Escouade 1 a tout le monde. Je suis en haut, Dan m’a lâché. Il est atteint par la maladie. Escouade 2, occupez-vous en. Je suis avec 4 autres shinobis, et ça se tape déjà dessus.

Marquant une pause, la Kunoichi reprit ensuite :

- J’ai bien peur que Yumi Esuki soit là, les gars. Je sais pas si c’est elle, elle est masquée et méconnaissable, mais je ne connais qu’elle qui peut créer des Phénix de glace qui bouge tous seuls. Terminé.

Ensuite, la Kunoichi arrêta de parler et continua d’observer la scène, pour voir ce qu’il allait se passer et ce qu'elle pourrait faire.
Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Yagami Akoshana le Jeu 20 Juil - 22:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine
Messages : 214

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Lun 17 Juil - 18:57

Info:
 


A
V
E
C

Y
U
M
I
-
U
Z
U
M
I
-
Y
A
G
A
M
I
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Comment dire ? Tout ce qui pouvait aller mal… est arrivé en pire ? Nous étions actuellement enfermés dans une cage formée par la taupe qui nous avait amenée ici auparavant… Mais ça ce n'est  pas le pire, au que non. Voyons, nous hésitons entre l'arrivé de trois autres shinobis, dont une de kiri, le fait que le shinobi masqué a kidnappé Sanako pour l'amener nous ne savons où, ou bien que la taupe, malgré les nouvelles menaces, ne semblait pas déterminé à nous laisser partir. Et dire que nous essayons d'aider son ami le clébard. Tu parles d'une incompréhension.

L'invocation du Ging avait volé suite à notre dragon aqueux pour le protéger des explosions de mon ange, et au moment où il quittait la terre ferme pour tomber de la montagne, il disparut dans de la fumée. Ensuite, la taupe géante est sortie de terre au même moment que le shinobi masqué qui captura Sanako, et la taupe profita de notre faiblesse pour nous enfermer dans sa cage. Puis, du coin de l'oeil, nous aperçûmes une shinobi blonde et enfin celle de Kiri. Toute cette histoire se compliquait. Savait-elle que nous étions de Kiri ? Étions-nous notées sur la liste des déserteuses ou bien des personne perdues dans la nature ? Nous verrons bien assez tôt. Déjà, notre priorité, était de sortir d'ici… Ou pas ? L'avantage, c'est que nous pouvions accumuler du chakra sans crainte, mais que vont faire les autres présents ? Ils avaient l'air d'attendre ce qui va se passer, sauf peut-être l'homme masqué, et semble vouloir savoir où est le remède. Mais bon, nous avions autres choses à faire que lui réponde.

Puis nous remarquions quelques choses qui nous fît de l'oeil, et cette chose décida de notre action. Nous commencions donc par nous adresser à Ging, qui nous voyait surement grâce à l'invocation.

« Ging, dommage d'en arriver là sur un malentendu, nous ne voulions qu'aider ton invocation à survivre à l'assaut de l'ange, mais vu que tu as désormais entamer les hostilités, nous n'avons plus aucune raison de jouer à notre tour les invités agréables... »

Et suite à ses mots, nous exécutons rapidement les mudrâs nécessaires, et on se mit à cracher de l'eau, et encore, et toujours plus, jusqu'à former une vague explosive. Et là, un ninja expérimenté pourrait arriver et dire que ce n'est pas utile, après tout une taupe doit bien avoir des techniques dotons pour contrer tout ça, n'est-ce pas, ou qu'elle est naturellement résistante à l'eau. Et nous vous répondons oui… Mais notre but n'est pas de l'éliminer, loin de là. Non, nous souhaitons utilisés la quantité d'eau et la pression de cette dernière pour forcer au mieux l'invocation à relâché sa prise pour pas voir sa main broyer ou écartelée, ou a écarté d'avantage ses doigts pour laisser passer l'eau… et nous au passage.

Ah, nous voyons aussi ceux qui nous pensent en mauvais état, et qui n'ont pas tort… Donc, nous ne devrions pas être assez rapides pour passer dans l'instant voulu pour se libérer de cette prison de fer ? Hé bien, laissez-nous vous prouver le contraire… Vous voyez, nous sommes deux dans notre corps, et si le corps humain est actuellement faible et malade, le corps du parasite, lui, n'est pas affecté par la maladie… Vous semblez comprendre désormais. Le parasite, lié à nos muscles, peut toujours les bouger sans contrainte.

Alors que probablement toutes les personnes présentes nous pensaient incapables de bouger comme une shinobi digne de ce nom, nous le fîmes, non sans douleur, car nous forcions nos muscles à bouger malgré eux, mais notre entrainement en Taijutsu nous aidera à tenir le coup. D'un seul mouvement, dès l'ouverture de la cage de fer, nous sortons telle une furie hors de celle-ci, pour bondir vers l'ancien endroit où Sanako reposa quelques instants auparavant, et nous ramassâmes en vitesse NOTRE bandeau de Kiri. Puis, nous nous retournâmes pour observer la scène, prête à esquiver quoi qu'il arrive, tout en regardant en particulier la shinobi de Kiri, qui, on espérait, avait vu notre bandeau de Kiri. Alors, que va t'il se passer maintenant?
Résumé & Information HRP


Santé : 80 - 10 (Effort physique lié au parasite) = 70 %
Chakra Restant : 82 - 12x2 (coup doublé sans eau) = 58 %

Techniques utilisées lors de ce tour


U
N

V
O
Y
A
G
E

V
E
R
S

L
'
E
S
P
O
I
R

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 3

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Mer 19 Juil - 21:53

Note HRP:
 

La tension était palpable au sommet de l’île artificielle qui se dressait dans le Lac des Mystères : un mystérieux individu masqué avait déboulé par la voie des airs en mettant à l’abri in extremis le corps de la femme de l’Akatsuki, une Kirijin peu commode était apparue en se déplaçant à une vitesse supersonique, une Sunajin dévergondée venait de gravir la montagne, prête à en découdre, la dulcinée de l’Ange de papier s’était libérée de l’entrave de la taupe géante en mettant sa paume sous haute pression… et mieux vaut ne pas s’attarder sur le groupe tout aussi cosmopolite en approche, qui avait fait bien assez de bruit avec son dirigeable. Nombre d’entre eux étaient infectés par cette intrigante maladie, et une seule préoccupation demeurait dans leur esprit : trouver le remède. Après les menaces de Shiho, qui promettait à Ging de ne plus agir comme une «invité agréable», et certainement suite à son coup de théâtre pour regagner sa liberté, la taupe géante au regard translucide s’était positionnée près du temple, affichant un regard plutôt agressif envers la foule de voyageurs. À en croire son attitude protectrice, ce qui se trouvait à l’intérieur de ces murs de marbre valait tout l’or du monde. Mais aux yeux de qui ? Il était grand temps pour les shinobis du monde entier d’obtenir leurs réponses quant à ces multiples machinations. Qui avait détruit Kusa par cette vague destructrice que contait la rumeur ? Qui avait créé une île à cet endroit exact ? Qui avait propagé le bruit d’un prétendu remède ? Les orateurs les plus avisés commenceraient par cette interrogation : à qui profite le crime ?

Un bruit de coulissement très aigu retentit dans le dos de l’invocation géante… les portes du temple s’ouvraient doucement. Les shinobis purent alors observer les yeux de l’animal s’écarquiller, comme s’il était tout aussi surpris que les autres spectateurs. Surpris n’était peut-être pas le terme adéquat. Effrayé, en revanche… Ce qui rendait son regard si particulier finit par se dissiper. Cette impression était dure à décrire, mais tout le monde ici l’avait bien ressenti : la taupe était redevenue taupe. Alors qu’une intense lumière filtrait au travers du temple en cours d’ouverture, une nuée de grands oiseaux prit son envol, remplissant le ciel d’ailes en action et compliquant grandement les manoeuvres du moyen de transport Iwajin. Le phénomène était semblable à celui qui se déroulait lorsqu’un grand bruit terrifiait la faune et que les oiseaux s’enfuyaient à toute vitesse. Ce grand bruit jouait dans ces cas le rôle de signal d’alarme… qu’est-ce qui l’assurait ici ? Ou plutôt qui ? Nul ne savait si c’était dû à l’agitation dans les airs ou à un autre processus mystique, mais la brume épaisse qui masquait le dessus du temple s’était évanouie. Les escaliers qui semblaient dessiner un chemin vers le ciel trouvèrent finalement une fin, désormais visible aux yeux de tous : une sorte d’autel sur lequel un symbole avait été récemment gravé. Un symbole que certains ninjas reconnaîtraient.







Le temple était ouvert, tel un gouffre béant vers un monde différent. Une silhouette aussi étrange que tout ce qui se passait depuis une poignée de minutes fit son entrée, plissant ses yeux gris comme s’ils étaient confrontés au soleil pour la première fois. De longs cheveux blancs, une poitrine plate mais féminine, de longs ongles vernis en rouge, et… un visage aux traits masculins. Cet individu androgyne avait une démarche somme toute particulière, insistant très fortement sur chaque appui, comme si le temps s’interrompait à chacun de ses pas pour laisser au monde l’opportunité d’appréhender sa grandeur. Qu’ils aient des aptitudes sensorielles ou pas, tous les shinobis présents sur le plateau avaient remarqué que cet homme -ou cette femme, impossible d’être sûr- dégageait une aura grandiloquente, bien plus puissante que toutes celles qu’ils avaient senties jusqu’à ce jour. D’ailleurs, la taupe géante s’était mise en boule après avoir reculé, une façon à elle de s’incliner. Ayant seulement avancé d’une demi-dizaine de mètres, l’être venu d’ailleurs concentrait désormais l’attention du monde entier.

- Peuples du Yuukan, je vous salue. commença-t-il, projetant une voix fluette dont le timbre était à l’exacte frontière entre celui d’un homme et celui d’une femme. Si vous avez tous autant voyagé, c’est pour une bonne raison : trouver une solution à un problème qui a mis le monde à feu et à sang. Pourtant, je ne crois nullement au hasard : si cette maladie s’est répandue, il s’agit là seulement du fruit de la volonté de la Vie. Un mal nécessaire pour rétablir l’équilibre… Je comprends que ces mots sont durs à entendre, d’autant plus qu’une bonne partie d’entre vous ont dû perdre des proches à cause de ce fléau. Je me contenterai donc de répondre à vos attentes : en ma qualité divine, je peux soigner quiconque serait mis en danger par un mal quelconque, notamment celui dont souffre le monde. Néanmoins, je ne peux offrir ce luxe à tout un chacun…

Il marqua une courte pause. La pression était telle que les spectateurs pouvaient voir du coin de l’oeil les battements d’ailes des milliers d’oiseaux qui formaient comme un dôme naturel autour de la montagne, mais ils étaient incapables de les entendre, leur attention était totalement siphonnée par cette personne à l’allure et aux paroles dérangeantes. Le fond de son discours approchait, et il allait bientôt retentir comme un choc pour les shinobis d’Iwa, Kiri, Konoha, Suna et ailleurs.

- En réalité, personne n’ignore ici qui je suis. Je suis le vide et l’entièreté. Je suis le sens et le mystère. Je suis la Vie et la mort. S’étant accordés sur ma supériorité, mes acolytes me nomment Kami. Vous avez déjà eu l’occasion d’en croiser quelques uns… Ging, pour une poignée d’entre vous, ainsi que Jinkaku Futae, l’homme qui a scandé mes principes aux oreilles du Yuukan lors du précédent examen. Tout doit commencer à prendre sens pour les ninjas les plus informés ici-bas : je suis l’unique être à pouvoir transmettre la volonté de la Vie, de fait je dirige l’entité qui doit s’imposer comme le seul rapport hiérarchique de l’univers dans sa globalité… le Culte de la Vie. Afin que les humains ouvrent enfin les yeux, j’ai, de ma propre main créatrice, fait jaillir des flots inexistants et des terres insoupçonnées. Mon pouvoir est sans limite, et celui que je confie à mes disciples n’est qu’une infime partie de celui que je maîtrise.

Comme pour confirmer ses propos, il passa une main dans la doublure de sa toge pour en sortir une dague aiguisée sertie d’un rubis. Contre toute attente, et d’un geste subtile, presque instantané, il planta la lame dans son coeur. Un frisson visible de tous parcourut alors son corps, puis il esquissa un modeste sourire. Il sortit le couteau de sa poitrine et le lança au milieu du plateau, le fichant au sein du sable rocailleux désormais teinté de sang. Teinté de Son sang. Cet acte de défi, Kami ne l’avait pas commis par hasard.

- Comme vous le savez peut-être, j’estime que les villages ninjas structurent la société en des strates abusivement inégales. La loi du plus fort y règne depuis des décennies, et je n’ai malheureusement qu’une seule option pour la faire trembler : m’y plier. Je suis conscient que parmi vous se trouvent des ninjas éminemment talentueux, qui pourraient tout à fait voir en moi un ennemi commun. Je me suis présenté publiquement en connaissance de cause… je vous laisse librement interpréter la signification de mes actes. Néanmoins, j’aimerais éviter d’en venir aux mains aujourd’hui. Je ne suis pas ici pour ôter la Vie, mais pour en offrir une nouvelle aux plus chanceux d’entre vous. Je ne tolèrerai que les individus au coeur pur, ceux qui croient intimement en mes paroles. Faites-moi confiance, j’ai les moyens de vérifier votre honnêteté. Vos convictions ne seront pas toutes ébranlées en une poignée de minutes, mais je suis certain que la situation a fait évoluer votre perception du monde. Prosternez-vous devant moi, et vous vous retrouverez totalement immunisés à ce mal, en plus d’acquérir les pouvoirs qui vous ont été montré à l’examen. Pour le bien de la Vie, ainsi que de la vôtre, faites le bon choix.

Spoiler:
 

© Yumi Esuki

_ _ ___________________________________________ _ _

Les posts RP de ce compte sont à considérer comme des posts du Maître de Jeu (MdJ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 85 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Mer 19 Juil - 22:59


Rage
Avec Uzumi, Yumi, Shiho et Iwa
Tout ce grabuge commençait à se calmer : la fille prisonnière de la taupe réussit à se libérer, et tout redevint calme malgré l’énorme vague qui commença à submerger le sommet. Une fois tout ceci disparu, tout semblait bien plus calme. Personne ne bougeait, personne ne parlait. Pas un bruit.

Cependant, cela ne dura que peu de temps.

Un grincement d’un aigu extrêmement puissant se fit entendre, les portes du temple de marbre  s’ouvrant et laissant la taupe retourner à son état originel de taupe. Une sensation particulière s’échappa de cette taupe, que Yagami ne put interpréter que comme un retour a l’état animal. Alors que les portes s’ouvraient, une grande lumière en sorti, accompagnant une nuée d’oiseau voletant ensemble tel un peuple à l’unisson. Soudain, un énorme bruit, terrifiant toute la faune alentours, se fit entendre. Genta devait sans doute être reparti avec sa famille, à cause de ce bruit.

Une fois les portes ouvertes, un individu étrange, à mi-chemin entre l’homme et la femme, se présenta devant l’assemblée de Shinobis, d’une manière étrange.

Possédant une chevelure blanc nacrée, une poitrine aussi plate qu’une lande déserte ainsi que des ongles rouges, et le tout accompagné d’un visage aux traits d’homme, la personne se présenta, prenant la parole devant l’assemblée comme s’ils étaient ses sujets. Yagami utilisa son communicateur afin que tous les sunajins entendent ce que l’étrange homme avait à dire :

- Peuples du Yuukan, je vous salue. Si vous avez tous autant voyagé, c’est pour une bonne raison : trouver une solution à un problème qui a mis le monde à feu et à sang. Pourtant, je ne crois nullement au hasard : si cette maladie s’est répandue, il s’agit là seulement du fruit de la volonté de la Vie. Un mal nécessaire pour rétablir l’équilibre… Je comprends que ces mots sont durs à entendre, d’autant plus qu’une bonne partie d’entre vous ont dû perdre des proches à cause de ce fléau. Je me contenterai donc de répondre à vos attentes : en ma qualité divine, je peux soigner quiconque serait mis en danger par un mal quelconque, notamment celui dont souffre le monde. Néanmoins, je ne peux offrir ce luxe à tout un chacun…

Une grimace mauvaise commença à se dessiner sur le visage de la Kunoichi, qui continua d’écouter la personne tout en se retenant.

- En réalité, personne n’ignore ici qui je suis. Je suis le vide et l’entièreté. Je suis le sens et le mystère. Je suis la Vie et la mort. S’étant accordés sur ma supériorité, mes acolytes me nomment Kami. Vous avez déjà eu l’occasion d’en croiser quelques uns… Ging, pour une poignée d’entre vous, ainsi que Jinkaku Futae, l’homme qui a scandé mes principes aux oreilles du Yuukan lors du précédent examen. Tout doit commencer à prendre sens pour les ninjas les plus informés ici-bas : je suis l’unique être à pouvoir transmettre la volonté de la Vie, de fait je dirige l’entité qui doit s’imposer comme le seul rapport hiérarchique de l’univers dans sa globalité… le Culte de la Vie. Afin que les humains ouvrent enfin les yeux, j’ai, de ma propre main créatrice, fait jaillir des flots inexistants et des terres insoupçonnées. Mon pouvoir est sans limite, et celui que je confie à mes disciples n’est qu’une infime partie de celui que je maîtrise.

Yagami commençait à avoir de plus en plus de mal à se retenir. La colère la gagnait, comme lorsque le chakra commence a affluer à l’intérieur du corps quand on apprends à le maîtriser. Une scène étrange se dessina devant les yeux des shinobis, qui purent observer « Kami » se planter un couteau dans le cœur avant de jeter ce couteau par terre, un peu plus loin. La colère avait gagné Yagami, et elle avait de plus en plus de mal à se retenir.

- Comme vous le savez peut-être, j’estime que les villages ninjas structurent la société en des strates abusivement inégales. La loi du plus fort y règne depuis des décennies, et je n’ai malheureusement qu’une seule option pour la faire trembler : m’y plier. Je suis conscient que parmi vous se trouvent des ninjas éminemment talentueux, qui pourraient tout à fait voir en moi un ennemi commun. Je me suis présenté publiquement en connaissance de cause… je vous laisse librement interpréter la signification de mes actes. Néanmoins, j’aimerais éviter d’en venir aux mains aujourd’hui. Je ne suis pas ici pour ôter la Vie, mais pour en offrir une nouvelle aux plus chanceux d’entre vous. Je ne tolérerai que les individus au cœur pur, ceux qui croient intimement en mes paroles. Faites-moi confiance, j’ai les moyens de vérifier votre honnêteté. Vos convictions ne seront pas toutes ébranlées en une poignée de minutes, mais je suis certain que la situation a fait évoluer votre perception du monde. Prosternez-vous devant moi, et vous vous retrouverez totalement immunisés à ce mal, en plus d’acquérir les pouvoirs qui vous ont été montré à l’examen. Pour le bien de la Vie, ainsi que de la vôtre, faites le bon choix.

C’en était trop. Yagami ne pouvait plus tenir, si bien que sa rage explosa. Le regard noir, la voix tremblotante, elle commença, d’abord doucement :

- Hey. Connard.

Marquant une pause qui semblait durer une éternité, Yagami repris, en élevant un peu plus le ton :

- Tu répands la mort sur tout le Yuukan, et tu te dit « Dieu » ? Tu tues femmes, enfants, hommes, sans distinctions sous prétextes que la société ninja actuelle ne te convient pas ? Tu dit être le seul et l’unique a pouvoir transmettre la volonté de la « vie », alors qu’en échange tu la prends ? Laisse moi te dire une chose, enfoiré d’usurpateur. Si tu étais vraiment ce que tu décrit, tu n’aurais nul besoin d’effectuer tout cela. Et surtout nul besoin de détruire pour construire.

Yagami s’était avancée au milieu du sommet, le regard toujours baissé, la voix rageuse et tremblotante, devenant de plus en plus puissante au fur et a mesure qu’elle continue de parler :

- Tu détruis des vies, rends fou des gens, ruine des villages entiers et crée la désolation partout et tu trouve ça NORMAL ? Tu dit vouloir mettre fin aux inégalités parcourant notre société ? Mais réfléchit ! Ton modèle n’est même pas sensé ! Nous sommes nés inégaux. Il y a des grands. Des petits. Des gros. Des maigres. Des forts. Des faibles. Il y a des gens qui maîtrisent le Raiton. D’autre le Fuuton. D’autres des kekkei genkai tellement puissants qu’ils ne laissent aucune chance a leur adversaire. Et pourtant, toi, tu pense pouvoir mettre fin aux inégalités de ce monde. Tu me fais marrer. Si tu étais vraiment « Kami », tu comprendrais exactement ce que je te dit. Nous somme nés inégaux. Et nous le resterons. Et c’est pour permettre à nos peuples, a nos familles, a nos amis, a nos enfants, et j’en passe, que nous vivons, et que nous sommes inégaux. Et je ne laisserais aucunement un gamin insolent et usurpateur mettre fin au bonheur des gens pour prendre la place de ceux qu’il veut destituer. Tu dit vouloir mettre fin a ce système apparemment décadent, mais ce n’est que pour prendre la place de ceux qui le dirigent ensuite. Et bien laisse moi te dire une chose.

Yagami était dans une colère noire. Ramassant la dague au sol, elle observa l’arme très bien facturée avant de se laisser tomber du de sang de l'arme sur le poing de la Kunoichi. Ensuite, elle tendis le poing :

- Ce sang qui coule dans tes veines... C'est le sang qui a été versé par tes actes et par tes paroles. Et bien sache que ce sang, un jour, causera ta perte, et celui de ton pseudo culte.

Libérant le chakra bouillonnant à l’intérieur de son corps, Yagami s’enveloppa de son Raiton Chakura Môdo. Cependant, elle resta là. Attendant on ne sait quoi. Regardant « Kami » d’un regard noir, aussi noir que la nuit, aussi noir que l’espace, aussi noir que la rage qui bouillait à l’intérieure même de son esprit.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine
Messages : 159

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   Jeu 20 Juil - 6:01



Pour une fois, l'arrivée de Tsubaki se fit plutôt discrète, contrairement à son accoutrement qui lui, se voulait volontairement menaçant, offrant une image de grand méchant masqué au personnage. Une jeune femme blonde, visiblement de Suna venait d'énoncer un monologue digne de tout héro, ou héroïne dans le cas présent. Ne cherchant pourtant pas à motiver ses frère d'arme, s'offrant alors une image de tête brûler qui ne manqua pas de faire sourire intérieurement le rouquin. Mais à qui adressait-elle ces mots sévère et ouvertement méprisant ? Il posa alors ses yeux sur l'être se tenant magistralement au centre de l'attention. Créature androgyne dont la présence était aussi dérangeante pour les yeux, qu'oppressante pour l'être. Il reconnu un symbole derrière "l'homme", qu'il connaissait bien, pour en avoir porté les couleurs à une époque. Sa crainte se muant en colère, son excitation le consumant de toute sa personne, il se mit à lentement avancer vers l'antagoniste au physique si atypique.

- Recule gamine ... laisse faire les grands ...

Annonça t'il à Yagami, lui apposant une tape amicale sur l'épaule, avant que celle ci n'active son armure de foudre. Passant lentement sa main droite au niveau des attaches de son manteau, il les déboutonna, pour laisser tomber le vêtement au sol, exhibant la musculature de son torse à nue, offrant une magnifique vue sur le tatouage ornant son dos, d'une épaule à l'autre, qui par ailleurs, ne laisser guère planer de doute quand à ses idéaux. Jetant son masque au sol, il prit le temps d'allumer une cigarette préalablement pincé entre ses lèvres, avant de relever les yeux vers le Tout Puissant, s'adressant un lui d'un ton méprisant et faussement supérieur.

- T'as le bonjour de numéro quatre ... qui sait, elle est peut-être toujours empalée sur le cailloux ... contre lequel j'ai fracasser son crâne ... Mais dis moi ... qui es-tu donc ... Kami ? Le titre de dieu ne doit pas être accordé au premier venu ... Es-tu numéro un ... ou son supérieur ? Pff ... Qu'importe lequel tu es ... vous vous retrouverez tous en enfer de toute façon ...

Après ce monologue, fait inhabituel chez le jeune homme, il inspira profondément, pour relacher un épais nuage de fumée, toussotant légèrement par la même occasion. Un pieds dans la tombe, sa cible prioritaire devant lui, il ne pouvait pas laisser passer cette chance et ce devait d'envoyer le prétendu dieu, rôtir avec sa disciple, avant que le destin ne vienne le chercher. Fixant l'être supérieur dans le blanc des yeux, le défiant du regard, il attendait, espérant que ce dernier réagisse à ses provocations.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5515-bingo-fiche-tsubaki#42853 http://sns-rp.forumgratuit.org/f400-dossier-tsubaki-narahima http://sns-rp.forumgratuit.org/t5512-l-avenement-de-tsu-chapitre-un-la-tant-attendue-presentation-en-cour#42813
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un voyage vers l'espoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un voyage vers l'espoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Au-Delà du Mur] Voyage vers l'espoir - Hermine / Hilda
» Le voyage vers une nouvelle vie.
» Le voyage vers l'ailleurs (quête dragon)
» Voyage vers Dol Amroth, l'héritage d'une lignée
» « Toute la vie n'est qu'un voyage vers la mort. » - Gian.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Lac des Mystères-
Sauter vers: