Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 L'arrivé des Iwagin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: L'arrivé des Iwagin   Dim 2 Juil - 17:21

Le groupe d’Iwagin fut formé et partit dès le lendemain de la convocation, à l’aube. Kiriha Akemi était la chef. Tenura Hayaki était de la mission, et une autre personne les avait rejointes.
A Iwagakure, une clinique ce faisais remarquer. La clinique du clan Hiseijo… c’était le clan de Takara ! Cet Juunin médical qui avait dirigé la mission dans le bunker. Apparemment, leur technique de clan était capable de repousser la mort, et faire disparaitre les symptômes … mais pas de soigner. Tenura trouvait que les actions de cette clinique était irresponsables ! Une quarantaine était en œuvre, et passer par cette clinique permettait de l’éviter ! De plus, les médecins de ce clan serais bien plus utiles à soulager les gens en quarantaines plutôt que d’empêcher des gens d’y aller et aggraver ainsi l’épidémie ! Mais au final, Tenura ne s’en occupa pas. Pas le temps, pensent que quelqu’un le ferait, un oublie … peut importe.
Mais, avec la permission de Kiriha, Tenura avait elle-même contacté Takara par mail, sachant que sa technique de clan était capable de retarder la maladie. Rien ne disait que tout le pays du feux n’était pas infectée. De fait la présence de Takara serait indispensable pour retarder la maladie en cas d’accident. De plus, pour trouver et traiter une cellule souche du virus, un ninja médecin serait indispensable.



Tenura, même si elle n’était que genin, avait enfilé un uniforme d’iwa et portait fièrement son bandeau. Pour elle c’était une mission capitale, aussi bien de par la partie évidente, le fait de trouver un remède, que par sa partie d’ombre, la diplomatie. Il allait falloir trouver le remède, en s’affichant Iwagin ! Pas question d’y aller en jogging. Elle avait fait le plein d’équipement, et avait pris sa bobine, son filet, des kunaï, shuricain, senbon, notes explosives, aveuglante, des boules de fumées, et bien sur son pantin.
Chez elle le pantin dont elle avait hérité de son père l’attendait. C’était une superbe marionnette, mais elle ne savait pas encore la magner, et avait décidé de la laisser. De même, plusieurs pantins étaient en construction chez elle, et elle regrettait de ne pas les avoirs pris avec elle.
Pour plus de précaution, Tenura avait pris l’initiative de faire préparer une dizaine combinaisons de protection, avec gants, tenue étanche, et masque à oxygène.

Tenura passa les premières heures à regarder comment se pilotait le dirigeable. Elle questionnait le pilote avec intérêt. Théoriquement elle comprenait le fonctionnement du dirigeable … en soit ce n’était qu’un pantin géant dont les mécanismes était actionnés de l’intérieur et manuellement. Ce qui était intéressant, c’était le l’idée du gaz dans le ballon pour le faire voler … Ce dirigeable millitaire était une superbe machine. Un véritable bijoux d'armement et d'armure. Mais bien vite Tenura ce désintéressa du panneau de commande et le pilote ce désintéressa de Tenura…

Ils survolèrent une mer intérieur…une mer qui avait remplacé le pays de l’herbe. Alors que le pilote était bouche bée, Tenura pris le micro qui permettait de communiquer dans le dirigeable, sans laisser le temps au pilote de protester.

« Akemi Sama, vous devriez vraiment venir voir ça ! »

Tout le dirigeable fixait la mer intérieure ébahis. Tenura demanda la permission à sa supérieure de faire des recherches avec Crystalis, qu’elle obtint.

Alors que le dirigeable approchait de Konoha, Tenura se précipita dans la cabine de Kiriha. Une rumeur courrait comme quoi une ile était au milieu de cette mer, et que sur cette ile, il existerait un remède. Ce n’était qu’une rumeur, mais le détour était insignifiant, et l’apparition de cette mer était si incroyable que la rumeur était tout à fait crédible. Tenura insista lourdement, mais Kiriha voulait d’abord passer à Konoha pour demander de l’aide. Tenura voulu lui rappeler que si elles ramenaient le remède sans aide, Tsuchi no sato serait le pays qui a sauvé le monde, alors que si Konoha mettait « ses salle pâtes dans cette affaire » le mérite serait partagé. Mais Kiriha ne voulut rien entendre. Tenura se plia donc aux ordres. Mais elle ne manqua pas, sans le dire à Kiriha de taper un rapport sur se qui était selon elle un acte manqué, voir une ingérence diplomatique.

Elle n’eut pas le temps de l’envoyer au Tsuchikage, que le dirigeable arriva à Konoha. Tenura se rendis dans le débarcadère. Professionnel, elle s’inclina devant Kiriha, toujours sous ses ordres. Elle avait pris soin de bien cacher son rapport sur l’ordinateur et de le protéger d’un mot de passe, et de le mettre sous le titre nouveau document. Pas question pour elle de prendre des risques.

Elle suggéra à Kiriha d’enfiler les tenues de protection, et obéis à ses ordres. Elle la suivait dans Konoha comme une ombre, prête à obéir aux ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6800-tenura-hayaki#56528 http://sns-rp.forumgratuit.org/f453-dossier-tenura-hayaki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6772-tenura-hayaki-finit
Messages : 126

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 75 両

MessageSujet: Re: L'arrivé des Iwagin   Dim 2 Juil - 18:15



Été 120, Journal « Les flammes contre la pestilence », Chapitre 2- Partie 1

Cette première journée d'été fût une journée normale en perspective, du moins, jusqu'à mon retour de la clinique où on rétablissait les malades qui venaient nous voir. En arrivant chez moi, après avoir mangé quelques choses, je me dirigeai dans ma chambre pour regarder mon ordinateur, et je vis un mail particulier, qui était envoyé par Tenura Hayaki, une jeune genin que j'avais menée lors d'une mission dans un des bunker d'Iwagakure.

En ouvrant le mail, je me rendis compte, cher lecteur, que Tenura me demandait de participer à une mission en dehors de Tsuchi no Kuni, une mission diplomatique et médical au premier abord, dans le pays du feu… Mais, à mon humble avis, il devait avoir d'autres raisons, pour demander à un médecin comme moi d'aller sur place… Peut-être constater les dégâts en dehors d'Iwa ? Laissant le mail ouvert, je rejoignis ma famille pour les prévenir que j'avais une mission pour le compte d'Iwa, et que je devais l'accepter, bien que mon absence réduira le rythme de la clinique. Mais ils comprirent et me souhaitèrent bonne chance. Lui envoyant ma réponse affirmative, je regardais en même temps les détails de la mission. Elle serait dirigée par une chunin sous les ordres directs du Tsuchikage, une chunin nommée Kiriha Akemi. Intéressant. Je me préparais donc pour cette expédition à durée indéterminée, de mon équipement habituel, et alla me coucher pour le rendez-vous du lendemain.
À l'aube, habillée de mes vêtements habituelles, je rejoignis les deux Iwajins nommées dans le mail dans l'aeronef désigné, et monta à bord, après avoir décliné mon identité. Je saluai rapidement l'équipage et les membres de l'équipe, avant de me placer sur le pont pour regarder le paysage défilé pendant le voyage. Le voyage dura quelques heures, et les premières heures, je les passais tranquillement sur le pont allongé sur un banc, fumant une cigarette. Puis, l'aeronef passa sur la contrée de l'herbe… Où ce qu'il en restait. A la place, c'était un lac… Un lac tellement grand qu'il fallait plutôt l'appelée mer. En admirant par la baie, je puis apercevoir une île au milieu du lac. Je notai mentalement l'île, et repris mon activité… Qui se résumait à attendre patiemment la fin du trajet.

Oui, cher lecteur, je n'ai pas fait grand-chose du voyage. Disons que je me reposais avant la tempête. Quelques heures après la découverte de l'île, notre moyen de transport arrivait enfin à Konoha. Pendant que l'équipage restait à l'intérieur s'occuper de maintenir en état l'appareil, les envoyés descendirent de l'appareil. Allumant une nouvelle cigarette, je descendais main dans les poches sur le quai, derrière Kiriha, en attendant ses instructions, ainsi qu'en observant l'horizon, voir si des membres du village de Konoha venait nous accueillir.

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7652-annale-de-takara-hiseijo#57337 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7549-bingo-book-de-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/f521-dossier-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/t7547-takara-la-femme-aux-flammes-sacrees
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: L'arrivé des Iwagin   Dim 2 Juil - 23:52

Kiriha ne dormit pas beaucoup cette nuit-là. L’avalanche d’informations qui se bousculaient dans sa tête ne lui permettait pas de fermer l’œil malgré tous ses efforts pour tomber dans les bras de Morphée. Tout d’abord, Kyrua lui avait annoncé la fuite d’Aniellera, ce qui, d’une certaine manière l’inquiétait autant que ça ne la rassurait. Ainsi, son amie n’avait pas été capturée pour sa « traîtrise » et se trouvait quelque part dans le Yuukan. Elle espérait que la jeune fille aux cheveux blancs se portait bien et qu’elle avait pu retrouver sa chère mère Léa. Quoiqu’il en soit, Kyrua n’avait pas l’air d’être au courant pour R’lyeh ce qui était une bonne chose.

La jeune Iwajin mit ensuite cette idée de côté pour se pencher sur la mission que le Tsuchikage lui avait confiée. Dès demain, Kiriha aurait deux Iwajins sous ses ordres ainsi que tout un équipage dirigeant un aéronef. Les directives de Kyrua avaient été claires : il fallait s’informer de la situation dans les autres puissances du monde et œuvrer dans le but de trouver un remède au mal qui envahissait le Yuukan depuis quelques temps.

« L’espoir d’une nation…que dis-je…du monde entier peut-être…Grand-père, qu’aurais-tu fait à ma place ? »

C’est sur ces paroles que Kiriha s’endormit cette nuit-là mais pour se réveiller seulement quelques heures plus tard, alors que le Soleil révélait ces premiers rayons. La jeune fille ne traina pas à faire sa toilette quotidienne et sortit bien vite de l’établissement dans lequel elle avait passé la nuit. Elle avait donné rendez-vous à Tenura dans deux heures et elles seraient même rejointes par une troisième personne du nom de Takara.

Elle consacra ce temps pour écrire à Ryouma et lui annoncer son départ. Elle aurait aimé le lui dire directement mais faire un détour dans les montagnes en plus de l’ascension de celles-ci aurait causé un retard qu’ils ne pouvaient pas se permettre. Il comprendrait, ce n’était pas la première fois que Kiriha partait à l’aventure mais cette fois-ci, la menace était bien réelle et qui sait si elle reviendrait cette fois-ci. Elle prépara quelques affaires puis enfila sa tenue habituelle et accrocha son wakizashi à sa ceinture. Kiriha se dirigea ensuite vers la gare aérienne où leur aéronef les attendait. Elle y trouva Tenura accompagnée de cette fameuse Takara. La jeune Iwajin y découvrit également l’assistante de navigation de la précédente mission de sauvetage dont Kiriha avait insisté pour qu’elle fasse partie de ce périple. Après de brefs échanges de banalités, Kiriha ordonna à ce que l’on fasse décoller l’appareil.

La première partie du voyage se passa sans encombre et la jeune fille passa le plus clair de son temps dans sa cabine, ayant spécifié qu’elle ne voulait être dérangée que si l’on observait quelque chose d’anormal. Ce fut le cas quelques heures plus tard lorsque Tenura vint tambouriner à la porte de sa cabine. D’après ses dires, Kusa avait subi un changement conséquent et s’était transformé en une immense étendue d’eau de manière inexpliquée. Les rapides recherches effectuées par celle-ci parlaient d’une certaine île sur laquelle se trouverait un remède.

Kiriha ignorait la manière par laquelle Tenura avait obtenu ces informations mais contrairement à son cousin, la jeune fille n’était pas du genre à foncer tête baissée vers l’inconnu sans s’y être préparé au préalable. Elle expliqua donc calmement à Tenura qu’elle maintiendrait son plan initial et qu’ils se rendraient au village caché de la Feuille avant toute chose. Cette décision semblait lui déplaire puisqu’elle suggérait de rapporter le remède à Iwa sans aide afin que leur nation puisse en sortir avec les honneurs. Était-ce simplement dû à son manque d’expérience ou était-ce encore l’une de ces nombreuses personnes à l’esprit étriqué qui peuplait sa ville natale ?  Quoiqu’il en soit, Kiriha n’avait pas de temps à perdre et l’heure n’était pas au patriotisme héroïque.

Au contraire, la jeune fille pensait que, face à un mal commun, les nations devaient essayer de s’unir dans le but de le combattre ensemble. De plus, cela servirait l’objectif de la dernière mission de Kyrua et permettrait peut-être un lien entre Konoha et Iwa. Et puis, qui sait, peut-être qu’elle pourrait enfin rencontrer Murasaki Namikaze, cette fameuse Uchiha devenue Hokage…

Kiriha fut tirée de ses pensées par l’assistante de voyage qui lui annonçait l’approche de leur destination.

« Kiriha-sama, nous sommes en train de survoler les Forêts de Hi, nous serons à Konoha dans moins d’une heure. Quels sont vos ordres ? »

Elle quitta sa cabine et se dirigea vers la salle des commandes.

« Faites atterrir le dirigeable à distance raisonnable de Konoha. La vue de celui-ci pourrait être mal interprétée par les Konajins. Il est donc préférable de le dissimuler. »

L’atterrissage fut ensuite assez délicat en raison de la densité de végétation et c’est non sans mal que le dirigeable se posa au sol. A part quelques dégâts très minimes, la structure de l’appareil n’avait pas été endommagée. Toutefois, la jeune fille suggéra de laisser l’équipage s’occuper de l’entretien du vaisseau ainsi que de sa réparation. Cela n’était d’ailleurs qu’un prétexte pour ne pas se trainer l’entièreté de l’équipage à Konoha. Aussi, Kiriha n’autorisa-t-elle que Takara et Tenura à l’accompagner.

« Nous serons à Konoha dans une demi-journée. Inutile de nous fatiguer pour y arriver plus rapidement. Il est vital de préserver nos forces. Je suis déjà venue ici la dernière fois. Normalement, le village de la Feuille est assez accueillant et maintient des relations relativement neutres avec Iwa. Cependant, qui sait ce qu’est devenu Konoha avec cette épidémie. Je vous suggérerais donc de rester sur vos gardes et de ne pas faire trop de zèle. »

C’est ainsi que Kiriha invita ses deux consœurs à la suivre à travers la Forêt luxuriante. Grâce à son long séjour, elle n’eut aucun mal à en sortir et c’est au coucher du Soleil qu’elles purent enfin apercevoir les portes du village. Elle espérait maintenant que les Konohajins ne leur réservaient pas un accueil hostile…

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi En ligne
Messages : 126

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 75 両

MessageSujet: Re: L'arrivé des Iwagin   Sam 8 Juil - 12:38



Été 120, Journal « Les flammes contre la pestilence », Chapitre 2- Partie 2

Ayant atterrit dans la forêt qui entourait le village caché de la feuille, nous allions devoir marcher pour atteindre Konoha. C'est pas plus mal, ça me permettra de dégourdir mes jambes. Kiriha, la chef de l'expédition, n'autorisa que deux personnes avec elle, pour ne pas affoler les Konohajins, Tenura et moi-même. Même si à mon avis, si les membres du village caché du feu n'était déjà pas inquiet d'avoir vu à l'horizon une telle machine se poser dans leur forêt, un groupe plus ou moins grand de shinobi ne devrait pas les déranger, mais je ne signalai pas mes pensées.

« Nous serons à Konoha dans une demi-journée. Inutile de nous fatiguer pour y arriver plus rapidement. Il est vital de préserver nos forces. Je suis déjà venue ici la dernière fois. Normalement, le village de la Feuille est assez accueillant et maintient des relations relativement neutres avec Iwa. Cependant, qui sait ce qu’est devenu Konoha avec cette épidémie. Je vous suggérerais donc de rester sur vos gardes et de ne pas faire trop de zèle. »

Plus ou moins douze heures de marche, en marchant… Soit, si elle ne souhaitait pas allez plus vite, les ordres sont les ordres, même si j'avoue… Que la situation à Kusa m'inquiète. Un pays entier qui disparaît sous les eaux, c'est pas commun comme situation. Mais on verra ça plus tard. J'allumai une cigarette pour le chemin et suivi la chef du groupe réduit qui nous guidait au travers les arbres de la forêt de Hi. Et je dois avouer que j'étais contente d'avoir un guide qui connaissais les lieux, la forêt se ressemble tout le long du trajet, facile de te perdre dedans.
Après un chemin plus ou moins long où peu de dialogue à eu lieu entre nous trois, on arriva finalement au porte du village… Ou personne nous attendait. Hé bien, soit l'état de Konoha était au plus mal, soit ils nous avaient pas vu ou soit… Ils en avaient rien à faire. Peu importe les faits, le résultat est là, ils ne sont pas là. On attendit quelques temps, puis toujours rien. On aurait pu rentrer dans le village mais…

« Je suis contre rentrer dans le village sans plus d'information, ça pourrait être dangereux. Si la maladie est présente, on risque de finir infectées… Au lieu de ça, vu qu'on semble pas attendu, je propose un autre plan d'action, chef d'expédition. Allons étudier cette étrange rumeur sur Kusa, à propos de la maladie. Ce n'est pas notre mission de base, mais ça serait une bonne initiative. Ramener le remède à nos médecins et scientifiques nous rétablirait sans aucune difficultés… Si la rumeur est fondée. Puis on pourra toujours aller visiter les différents pays après, car si la rumeur est vrai, il est très probable que les autres pays sont aussi en mouvement… Il se pourrait même qu'on puisse faire d'une pierre deux coups, et de récupérer le remède ET des informations sur les autres pays. Ça me semble être une bonne opportunité, mais à vous de voir, Kiriha. »

Attendant la réponse de Kiriha après mon conseil, je continuai de regarder les portes du village qui semblait bien vide.

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7652-annale-de-takara-hiseijo#57337 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7549-bingo-book-de-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/f521-dossier-takara-hiseijo http://sns-rp.forumgratuit.org/t7547-takara-la-femme-aux-flammes-sacrees
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: L'arrivé des Iwagin   Sam 8 Juil - 13:25

Plusieurs minutes s’écoulèrent sans que le moindre Konohajin ne se montre pour les accueillir. D’après ce qu’elle avait appris durant son séjour, le village caché de la feuille devait normalement encore avoir ses portes ouvertes à cette heure-ci et il restait encore au moins une à deux heures avant le couvre-feu. De plus, l’absence de gardes à l’entrée commençait à inquiéter la jeune fille. Konoha aurait-elle aussi subi ce fléau au point de fermer également ses frontières au monde extérieur ? Quoiqu’il en fût, Kiriha ne pouvait attendre indéfiniment que les Konohajins se manifestent et, alors qu’elle pensait à une alternative, l’une de ses subordonnées suggéra une idée :

« Je suis contre rentrer dans le village sans plus d'information, ça pourrait être dangereux. Si la maladie est présente, on risque de finir infectées… Au lieu de ça, vu qu'on semble pas attendu, je propose un autre plan d'action, chef d'expédition. Allons étudier cette étrange rumeur sur Kusa, à propos de la maladie. Ce n'est pas notre mission de base, mais ça serait une bonne initiative. Ramener le remède à nos médecins et scientifiques nous rétablirait sans aucune difficultés… Si la rumeur est fondée. Puis on pourra toujours aller visiter les différents pays après, car si la rumeur est vrai, il est très probable que les autres pays sont aussi en mouvement… Il se pourrait même qu'on puisse faire d'une pierre deux coups, et de récupérer le remède ET des informations sur les autres pays. Ça me semble être une bonne opportunité, mais à vous de voir, Kiriha. »

La suggestion de Takara paraissait intelligente. N’ayant pas beaucoup d’expérience en tant que chef de mission, Kiriha se laissa convaincre par l’idée de la jeune fille aux cheveux argentés. Après tout, comme le disait Ryouma, un roi ne gouverne jamais seul.

« Très bien, dit-elle en soupirant, rendons-nous à Kusa afin de mettre la main sur ce fameux remède. Cependant, je tiens quand même à préciser une chose : si on arrive à mettre la main sur ce remède, il est hors de question de le garder jalousement pour nous même. Iwajins ou pas, nous restons avant tout des êtres humains, si d’autres personnes en ont besoin, nous les aiderons du mieux que possible. »

Elle invita ensuite les deux jeunes filles à rejoindre l’aéronef et ordonna de mettre le cap sur Kusa. LA jeune borgne retourna ensuite à sa cabine et mentionna l’étrange comportement de Konoha dans son journal puis attendit tranquillement l’arrivée du vaisseau sur l’île.

Tandis que Kiriha était à bord de l'aéronef, une assistante de bord  l'informa d'un message qui lui était destiné.

« Kiriha-sama, nous avons intercepté un message en provenance d’Iwa. Un certain Ryouma Akemi vous a laissé un message, voulez-vous le lire ? »

Qu'est ce que son arrière grand-père faisait à Iwa en ces temps de crises ? Kiriha espérait seulement que le vieil homme avait pris les précautions nécessaires pour se rendre dans la métropole. La dernière chose que l'Iwajin voulait apprendre en rentrant était de voir son grand père terrassé par la maladie.

« Merci, je m’occupe de la réception du message, tu peux disposer. »

Lorsqu'elle sortit de sa cabine, Kiriha ouvrit le message pour s'apercevoir que celui-ci était incompréhensible. Du moins, de prime abord. La jeune fille reconnut assez directement l'auteur du message sans même en lire le contenu. Les premiers mots étaient largement suffisants.

« Du haut parler ? Pas doute, il n'y a que Aniellera qui ait pu écrire cette lettre. »

Cela faisait un moment que Kiriha n'avait plus reçu de nouvelles de son amie et cette lettre la rassurait quelque peu. Cependant, le contenu de celle-ci était loin d'être joyeux et le sourire que Kiriha arborait jusqu' à maintenant disparut bien vite. Des mots brefs, sobres sans équivoques qui ne laissaient place à aucun doute.

« Kiriha,

Si tu reçois cette lettre, c'est que je suis déjà partie. Je m'en vais voyager dans le Yuukan afin de retrouver ma mère. J'ai quitté Iwa sans dire mot et, à l'heure qui l'est, tout le monde doit penser que j'ai disparu. Puisses-tu un jour toi aussi accomplir tes objectifs. Pour ce qui est de R'leyh, tu es libre de y retourner quand tu le désires. Tu m'as vu accomplir les rituels et je te crois assez intelligente pour les reproduire. Pour le reste, tu connais déjà la ville ainsi que le moyen de pénétrer dans le souterrain. Une dernière chose, il inutile d'essayer de me retrouver, nos chemins ne se recroiseront sans doute jamais.

Aniellera »


Cette dernière phrase fit l'effet d'une bombe dans l'esprit de Kiriha. Un sentiment de tristesse s'empara d'elle et la jeune fille ne put contenir ses larmes. Elle venait de perdre la seule personne à qui elle s'était confiée. Leur périple avait été court mais le récit de la jeune fille l'avait touchée et Kiriha avait fini par se prendre d'affection pour elle. Kiriha pleurait silencieusement mais il était assez aisé d’entendre ses sanglots si l’on possédait l’ouïe assez fine. Absorbée par sa tristesse, la jeune fille n’avait même pas pris la peine d’effacer le message, à quoi bon, puisse que personne ne pourrait plus jamais le comprendre hormis elle.

« Adieu, Aniellera… » . Dit-elle tout simplement avant de retourner sur son lit.

Kusa était encore loin et Kiriha espérait que son état s’améliorerait lorsque l’aéronef arrivera à destination. Elle n’avait aucune envie d’exposer son chagrin aux autres membres de l’équipage ni de les inquiéter sur son état mental. Après tout, Kyrua ne l’avait-il pas donné les pleins pouvoirs pour cette expédition ? Il était de son devoir de mener cette expédition à bien pour l’espoir de l’humanité.

HRP:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'arrivé des Iwagin   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivé des Iwagin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato-
Sauter vers: