Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [Flashback] - Lune de sang et neige rouge, le cauchemar du petit lapin blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 85

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: [Flashback] - Lune de sang et neige rouge, le cauchemar du petit lapin blanc   Mar 4 Juil - 22:13







Qui n'a jamais rêvé de voir le soleil se coucher sur une mer azur accompagné par les plus sublimes créatures que portes l'océan? Kotoba vivait un rêve éveillé, elle courrait près du bateau ses pieds glissants sur l'écume comme si c'était du savon liquide, sautant sur le dos des puissants mammifères et profitant de leurs levé de queue pour bondir plus haut qu'elle n'osait en rêvé. Nyokojiro Eitama pour sa part profitait simplement du voyage et de l'air marin qui lui donnait l'impression de revivre une partie de sa jeunesse quand il sillonnait lui-même la mer à bord de son trimaran. Oh tout cela était du passé à l'époque il essayait d'accéder à une forme de liberté utopique qui ne se trouve hélas dans les livres de fictions.

Encore à l'époque il rêvait d'un avenir complètement différent de celui dont il est le meneur aujourd'hui, sa société avait percé le secteur comme un damoiseau pénètre l'entre-cuisse d'une vierge peut farouche, sa femme aussi belle et intelligente avait elle été à l'époque n'était plus qu'une vipère aigrie que leurs succès avaient rendu folle, bien que, se défoulé sur la petite chose qu'il avait faite créé lui était bénéfique, car après ces "séances" elle retrouvait quelque peu sa joie de vivre d'antan.

Son fils lui? pfeuh ce n'était qu'un incapable doublé d'un fainéant notable au passé plus que douteux, si le vénérable Eitama n'avait pas graissé la patte à quelques policiers pompeux et fait disparaître quelques journalistes nul doute que cet idiot serait en prison aujourd'hui et la réputation des Eitama détruite pour plusieurs générations.

Mais tout ce qui importait était le moment présent, d'après un dernier message que lui avait adresser son mystérieux "bienfaiteur" la jeune Kotoba possédait des facultés bien plus intéressantes que de servir de punching ball à sa femme ou bien d'objet de fantasme écoeurant pour son fils.

D'après lui, la lapine possédait de formidable aptitudes de kunoichi qu'elle avait acquise en moins de 2 semaines et lui recommandait chaudement d'en profiter tant que lui seul serait au courant de cet état de fait, car cela ne durerait pas ou peu. Après tout ce n'était pas une nouveauté que rien ne reste longtemps secret à Iwa hormis les petits secrets des kages...

En bref cet homme lui avait vivement recommandé un lieu en particulier pour voir l'effet de l'entrainement de la jeune femme. Certes le village ne devrait en toute normalité pas contenir de ninja mais, la technologie des lieux leurs offrait une puissance offensive monstrueuse pour de simples civils militarisé ce qui n'était pas à négliger non plus.


le Eitama était donc plus qu'heureux de voir cela de ses propres yeux, pour l'occasion une technologie expérimental avait même été apporté, de micro-caméras seraient bientôt fixés un peu partout sur le corps de la jeune clone et toutes les images qu'elles transmettraient serait automatiquement transmises à un casque spécial qui donnerait au porteur l'occasion de voir la scène à 360° comme s'il se trouvait sur place.

Le puissant homme d'affaire voyant enfin les pleines du pays des neiges à l'horizon celui-ci fit claquer sans ménagement son pied sur la coque du bateau rappelant à lui immédiatement L'uchiha qui bondit devant son maître et créateur, tête baissé se demandant pourquoi celui-ci la faisait mander.

- Oui Eitama-sama?
Dit-elle en fuyant le regard autoritaire du puissant homme d'affaire.

L'homme jaugea sans retenue la petite chose qui semblait si fragile face à lui, étrangement malgré tout ce que lui avait dit cet homme qui s'était occupé d'elle durant un mois bien que jusqu'ici l'intégralité c'était avéré exacte, il lui semblait toujours pouvoir écraser la petite Kotoba comme une vulgaire mouche et pourtant malgré l'autorité suprême que lui conférait la clochette à son cou sur la jeune femme il se gardait d'essayer par mesure de précautions et puis il n'avait pas vraiment les penchant sadomaso de sa chère et tendre épouse.

- Va dans la cabine et habille toi plus convenable une tenue t'as déjà été préparer et posé sur ton lit. Tu iras ensuite dans la salle scientifique nous avons un équipement test que nous devons arnacher à toi, ordonna l'Eitama sans même élever la voix.

- Oui Eitama-sama... Je... Pour quelle raison dois-je être le sujet d'expérience? Répondit L'uchiha en plongeant pour la première fois de l'échange son regard brillant dans celui de son maître la voix tremblottante.

- Tu le sauras bien assez tôt quand nous serons à terre.

La lapine n'insista pas sachant déjà trop bien que rien ne pourrait faire dire le but de ce voyage au Eitama avant qu'il ne le décide lui-même, elle parti donc se changer comme le lui avait ordonné le Eitama, les mêmes vêtements que les siens étaient en effet posés sur le lit à la différence que ceux-ci possédaient de petits clipets dans lesquels de petits objets pouvaient être accrochés sans gêner les mouvements du porteur.

Kotoba se rendit par la suite dans la salle scientifique du bateau où les derniers préparatifs allaient avoir lieu, les gens couraient dans tous les sens s'occupant d'équiper l'Uchiha pendant qu'il réglait tout un tas de machines aux effets inconnus. Quand enfin les préparatifs furent terminé ont la renvoya sur-le-champ auprès de Nyokojiro qui trépignait déjà de savoir comment ce passerait cette petite escarmouche confidentielle dans le pire des cas il perdrait un sujet d'expérience prometteur, mais il pourrait toujours en refaire un donc le soucis n'était pas vraiment présent et dans le meilleur des cas il en sortirait avec une certitude; Les clones pouvaient devenir l'avenir de l'humanité telle que l'on la connait.

Plus de maladie, plus de morts inutiles et plus de guerres, car le mot "besoin" ne serait plus qu'un mythe lointains, ooh oui que cette expérience le rendait impatient ! La chair de poule commença à l'envahir quand il vit la jeune femme ainsi équipé, au même moment le bateau accosta un vieux port abandonné plus en activité à cause du manque d'activité marine des envahirons. Il était temps de commencer, Nyokojiro s'approcha à grands pas vers Kotoba en arrachant la clochette à son cou pour la faire teinter devant le visage incrédule de la jeune femme.

La lapine n'eut même pas le temps de protesté où de dire quoi que ce soit que ses perdirent de leurs éclats habituels pour une couleur plus terne tandis qu'elle décrochait son petit lapin de sa ceinture et s'éloignait de lui en reculant lentement jusqu'à buté contre la porte, son regard vide indiquait clairement que le "sortilège" fonctionnait à merveille ce scientifique fou avait définitivement crée le parfait pantin !

- Ecoute moi bien Kotoba, ta mission d'aujoud'hui... Sera d'anéantir le petit village à un kilomètre d'ici nommer "Yougounka" utilise tous les moyens à ta disposion tu peux tuer comme tu l'entends, détruire comme tu le ressens tu es désormais maîtresse de la mission je compte sur toi pour ne pas me décevoir... Sinon tu sais ce qu'il ce passera n'est- ce pas? Ordonna le Eitama en pointant la peluche un regard des plus dur peint sur le visage.

- Ai, goshujin-sama... J'accomplirai votre volonté...

- Excellent, trépignait le puissant magnat financier en faisant se joindre ses doigts de manière effrayante.

L'instant d'après la jeune avait disparu dans un léger nuage de poussière parcourant la distance entre le bateau et le village à une vitesse folle alors que le Eitama pour sa part partait lui aussi s'équiper, pour visionner tout le spectacle en directe un sourire acéré sur le visage.

La jeune femme dirigea son regard vide vers le soleil dont l'éclat parfait diminuait de minutes en minutes, arrivant enfin devant le village en question la jeune femme analysa le système de sécurité en prenant soin de ne rien omettre alors que l'astre solaire disparaissait pour de bon.

- Tour de garde, arme inconnues, patrouilles intercalé de 2 minutes, généraux non-présent, niveaux des gardes en évaluations... risque à environs 48%...

L'uchiha descendit avec précaution de son perchoir en dressant divers pièges pour arrêter la fuite de divers fuyard ou retour de patrouilles qui pourraient servir de renforts. Une fois des pièges placés aux diverses entrées et sorties du villages la jeune femme s'infiltra discrètement entre ses murs, profitant qu'un garde peu dégourdit regardait ailleurs à ce moment là pour grimper en silence sur la tour de garde et se glisser derrière lui la jeune femme lui brisa le cou en lui vrillant la nuque avant qu'il ne la remarque et déclenche l'alerte, le corps tombà sans vie au sol à peine retenu par la kunoichi pour que le bruit n'alerte pas les gardes des environs.

- Infiltration débutée...

La jeune femme se plaqua au sol regardant à travers les barreaux des escaliers pour vérifiés que personne n'avait rien vu, s'assurant que son infiltration était pour le moment une réussite la jeune femme sauta par-dessus la rambarde, réceptionnant sa chute sans bruit avant de se déplacer avec rapidité vers un pan de mur non éclairé par les lampadaires présents dans le village militaire.

Le lieu était d'un calme incroyable aucun bruits ne troublait ce lieu gouverné d'une main totalement militaire qui était d'ailleurs un camp de transition pour le déploiement de troupes dans le pays des neiges. Seul le son des bottes frappants le sol de quelques patrouilles venaient troubler la douceur de la nuit pendant que l'uchiha plaçait de multiples parchemins explosifs sur les bâtiments, en prenant garde de ne pas se faire repérer tout en assassinant les rares malheureux qui croisaient sa routes après-quoi elle cachait les corps dans des bennes à ordures présentes un peu partout, d'ailleurs étonnant qu'il y en avait autant pour un peu ont pourrait croire que l'endroit avait été meublé pour le prochain Metal gear solid....

Kotoba continua sa mission de minage sous l'oeil ennuyé du Eitama qui s'attendait à bien plus d'action que cela, car il pouvait parfois se passer plusieurs minutes sans que la lapine ne daigne bouger pour être sûre de ne pas être repéré pendant un de ses déplacements. Dans un moment d'exaspération extrême Nyokojiro plaqua sa main contre le bouton de l'oreillette qui accompagnait le casque qui lui permettait de voir tout ce que pouvait capturer les caméras accroché à la petite clone alors que le son résonnait fort et clair dans l'oreillette de la jeune femme.

- Cela suffit Kotoba ! Il est temps d'ignorer la discrétion est de passer à l'action j'en es assez d'attendre prouve moi l'étendue de tes capacités ! Hurla presque le grand patron d'entreprise dans son moment de rage.

- Ai, Goshujin-sama...

Dans un geste lent, mais calculé la petite clone effectua un simple mudra en concentrant son chakra pour être certaine d'activer tous ses parchemins en même temps après tout il était question de faire le maximum de victimes en un coup pour ne pas avoir à les affronter par la suite.

- Fuin no Bakuhatsu, Kaï !

Une seconde plus tard une redoutable explosion contrôlée fit trembler la terre, les parchemins explosifs dans une synchronisation parfaite avaient tous explosé en même temps libérant un torrent de flammes sur les pauvres soldats du pays des neiges qui ne se doutaient pas du misérables destin qui les attendaient.

Les quelques bâtiments qui avaient été épargné par la "grâce" du Eitama libérèrent en tout, une trentaines de soldats pour beaucoups seulement à moitié réveiller et peu habillé, quelques uns plus sérieux avait prit le temps de se mettre en tenue avec leurs armes à la main.

Derrière la jeune femme un brasier digne des enfers décimaient les quelques survivants de l'explosion tant la chaleur au milieu de ce cercle de flammes était intense, profitant de la stupeur des pauvres bougres qui ne savait pas d'où pouvait provenir cette explosion effroyable. Kotoba fonça sur le baraquement le plus proche en descellant son katana dans un éclat blanc, son arme fendit l'air tandis qu'une première tête tombait au sol encore sous le choc de voir un tel "monstre".

Sous couvert de la nuit et des flammes dans son dos la petite Kotoba avait une allure irréel, du point de vue des soldats la jeune femme n'était qu'une ombre noire sur un tableau apocalyptique dont le manteau qu'elle portait en permanence donnait une vision d'ange de la mort venant chercher son dû, seul partie visible de son visage; Son oeil rouge qui brillait de nouveau mais d'un nouvel éclat, un éclat sombre, teinté de pur malfaisance alors que sur son visage un sourire étrange naissait sur son visage à mesure que le sang des pauvres gens teintaient ses vêtements noirs d'une légère couleur pourpre.

Quelque chose naissait de l'expérience du Eitama, quelque chose qui n'aurait jamais dû voir le jour, un monstre sans pitié pour qui tué était d'une douceur aussi délectable que les caresses du plus doux des amants. Car loin de son petit lapin l'esprit de la pauvre jeune fille ne connaissait plus de limite morale où de n'importe quoi que ce soit et son esprit brisé par la distance qui séparait l'autre part de son esprit se fissurait lentement au fil des gouttes carmines qui parcourait son être.L'homme d'affaire  tremblait dans son siège en assistant au massacre qui avait lieu sous ses yeux alors que la jeune femme traversait les lignes de soldats qui tentaient de fuir n'ayant pas leurs armes sous la main en hurlant comme de jeunes pucelles partant pour le concert du prochain Biebeurk.

La lapine courrait en éventrant, tranchant et même arrachant les membres à l'aide de son katana où bien de sa mâchoire. C'est la bouche pleine de sang et le corps recouvert du précieux liquide vital que la jeune femme se laissa aller en poussant un soupir audible malgré les cris de terreur des hommes fuyant ce démon tandis que son corps était pris par un orgasme incontrôlable qui gela momentanément son corps ainsi que son cerveau durant quelques secondes. Les soldats qui n'avaient pas totalement mouillés leurs caleçons en voyant l'uchiha fondre sur eux tel un rapace sur sa proie prirent ce moment de faiblesse à partie et partir au combat bien prêt à venger leurs frères tués par cet akuma démoniaque.

Les lances, les épées et les marteaux de guerres foncèrent sur la Kotoba encore en pleine transe après cette magnifique sensation qui l'avait envahi, durant un instant le temps sembla s'arrêter quand les hommes d'armes du yuki trop confiant de leurs victoires avaient tout esprit d'analyse, s'ils y avaient fait attention ils auraient vu le visage de la lapide sourire de nouveau et auraient pu reculer en signe de retraite préventive...

Mais ils ne le firent pas et c'est la stupeur qui resta gravé dans leurs esprits et leurs visages comme dernière et ultimes expressions tandis que leurs armes disparaissaient aspiré dans une étranges formes tatoué sur son avant bras alors que son sourire s'élargissait de nouveau son regard plongé sur l'astre lunaire dont la lumière rouge semblait éclairer son être, où peut être cela n'était qu'une illusion du au sang qui glissait sur sa pupille valide? Qui sait?


l'instant d'après un rire sinistre s'échappa de la guerrière au cheveux blanc alors qu'elle tourbillonnait sur elle-même, son sabre se fraya un chemin à travers les chairs et les os des pauvres bougres inconscients qui avait foncé de manière trop confiantes laissant la victoire leurs échappé.


Les derniers survivants du camps perdirents la vie dans les pièges extérieurs que la jeune femme avait pris le soin de placé avant de s'infiltré dans le campement. La fillette profita un instant de l'instant, son massacre, son acte, sa liberté, son plaisir Voilà le symbole que deviendrait ce camp désormais dévasté.


Quand Kotoba s'apprêta à repartir auprès de son maître un bruit se fit entendre dans son dos une petite dizaine d'hommes venait de traverser le champ de flammes armés de fusils à chakra et de tenues plus travaillés que les quelques sous-fifres qu'elle avait abattu jusque là.


Un vieille homme s'avança devant le groupe portant une armure de cuir rouge et noir avec des bordures d'or, portant dans sa main une double lance plus grande que lui, son regard aussi dur que l'acier dans lequel son arme était trempée.

- Tu va payé pour ton odieux crime gamine ! Je ne permettrais pas que tu ressorte d'ici vivante après que tu est massacré mes hommes ! En joue !

Les  neufs autres gardiens armés de fusils pointèrent la jeune femme qui se retenait de rire même si son sourire aussi pervers et démoniaque soit-il n'avait pas quitté son visage. Quand les coups de feux retentirent la lapine s'était volatilisé remplacé par  une simple bûche de bois.

Un étrange gargouillis attira l'attention de la cohorte qui tourna la tête comme un seul homme pour assisté à un triste spectacle; Deux de leurs camarades venaient de trouver la morts, l'un la gorge traversé par le katana de l'uchiha et l'autre la gorge déchiquetés par les dents de la jeune femme qui prenait un plaisir malsain à réduire sa gorge en charpie.

le doute et la peur commença à s'installer au sein du petit groupuscule tandis qu'ils redirigeaient leurs armes sur la jeune femme pour tirer une secondes salves et cette fois sans sommation, deux projectiles de chakra touchèrent la kunoichi, le premier à l'épaule et le second en plein ventre et bien que ceux-ci ne touchèrent pas d'organes vitaux la douleurs tira un cri amère à celle dont la folie prenait peu à peu le pas sur son état larvaires.

Kotoba relâcha le corps de sa pauvre victime en tombant, victime qui était déjà morte depuis le premier coup de dents et le dernier gargouillis, étouffés dans son propre sang.

Des blessures non mortelles mais handicapante... Comment allait ce passer la suite de ce combat maintenant qu'elle avait perdu l'avantage?
Une autre histoire... Pour une autre nuit...

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7561-bingo-book-kotoba-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t7559-esclavage-par-procuration-ou-comment-etre-pieger-par-une-simple-peluche-finie
 
[Flashback] - Lune de sang et neige rouge, le cauchemar du petit lapin blanc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lune de sang
» Yule et lune de sang!
» (Flashback An1) Le sang et la Sueur : Le prix de la Liberté (Terminé)
» Bienvenue chez toi Fleur Excotique [Fleur Excotique, Oeil d'Esprit, Lune de Sang, Star'Eye & Fleiur de Cerise]
» Sang et neige [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Reste du monde-
Sauter vers: