Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 La maladie sent le cramé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 128

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 95 両

MessageSujet: La maladie sent le cramé.    Mer 19 Juil - 0:22

« Ainsi se traînent mes nuits Yura. Tout est indistinct : les souffrances de la journée, où entrent la faim, les coups, le froid, la chaleur, la fatigue, la peur et la promiscuité avec les autres patients. Tout ceci se mue la nuit en cauchemars perfides, informes, d’une violence inouïe comme on n’en peut faire, dans la vie courante, que pendant une nuit de fièvre. Je sais que tu dois partir en mission, mais je compte sur toi pour revenir me voir une fois tout ceci terminé. On doit parler, Yura. »

Ces quelques allocutions prononcées dans un rare moment d’éveil et de lucidité transparaissaient d’un souhait si ardemment recueilli qu’il ne laissait derrière lui qu’une trainée d’interrogations abandonnées à un futur bien trop incertain.  
Il suffisait de s’évertuer sur le chemin de la sagesse pour se rendre compte de l’évidence : notre destin demeurait inlassablement impénétrable et toute conjecture semblait arbitraire et littéralement dépourvue de fondement. Mais l’Homme reprend le visage de l’enfant lorsque le propos se fait fil d’Ariane et concerne ce qu’il chérit inconsciemment plus que tout autre chose : sa propre vie. On bascule alors entre diverses positions, l’une toujours plus extrême et défiant la précédente. On les préfère et on les convoite car elles revêtissent dès lors le voile nouveau de l’agréable ; d’une solution inespérée prenant place dans un semblant de décor apocalyptique et tel le messie, dégageant le trouble d’un revers de foi.

Durant toute la nuit et à travers toutes les alternances de sommeil, de conscience et de cauchemars, veillaient en Yura un feulement criard et moralisateur. Émergeant dans une forme nouvelle de bourdonnement tortionnaire et profitant de l’obscurité pour accomplir son délit, il introduisait l’aube besogneuse grâce aux figures familières et amères de l’appréhension et de la terreur du réveil.
L’absence de repos n’avait pas suffi à l’exempter de son devoir, et le voyage était apparu incroyablement court, malgré le soleil, la chaleur, la distance et sa concentration mise à rude épreuve afin d’éviter un éventuel pistage. Une fois parvenue à bonne destination, la jeune femme s’approchait peu à peu d’un état qui lui faisait défaut depuis quelques jours : le regret bien trop ponctuel d’un crime prochainement commis bien que présentement inexistant.  

Tanzaku était un village sûr et tranquille, démuni d’une polémologie ingénieusement cédée à Konoha. Inoffensif et paisible, il semblait certain qu’aucun éteignoir ne pouvait se dresser sur le chemin de l’anbu lorsqu’elle matérialiserait le pourquoi de sa présence. Étudiant la physiologie des lieux au moyen de documents et a fortiori ressources mises à sa disposition à la faveur de son statut, rien ne pouvait être abandonné au hasard. Méthodique, articulée, sa démarche relevait d’un savoir-faire singulier et davantage alarmant qu’il paraissait ordinaire.
Dissimulée à travers la végétation environnante qui faisait figure d’excellente planque pour structurer le cheminement des opérations, la cloche qui sonnerait le début des hostilités s’approchait pernicieusement. Camouflée à l’aide d’un henge, la brune s’était métamorphosée en un homme d’un âge avancé dont le souvenir funeste remontait à l’un de ses voyages à des kilomètres et des kilomètres du village. Revêtant des vêtements classiques qui ne relevaient que d’un ordinaire impeccablement étranger à Konoha, son visage demeurait couvert pour plus de sécurité.
Dépaquetant ses effets afin d’en faire l’inventaire, le contenu reflétait en tout point les Parques : des parchemins explosifs cruellement en masse.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8054-annales-de-yura-hayashi http://sns-rp.forumgratuit.org/t7363-bingo-book-yura-hayashi-en-cours#55577 http://sns-rp.forumgratuit.org/f519-dossier-yura-hayashi http://sns-rp.forumgratuit.org/t7269-yura-hayashi-en-cours
Messages : 128

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 95 両

MessageSujet: Re: La maladie sent le cramé.    Mer 19 Juil - 15:04

La pitié se manifestait en un sentiment primaire et irraisonné qui ne pouvait mieux prospérer qu’à condition d’être habilement instillée dans les âmes frustes des brutes qu’il était possible de croiser durant un vécu. Cette découverte permettait à la jeune femme de construire toute une industrie personnelle aux allures de garde-fou en vue de ce qu’elle s’apprêtait à commettre.
Une fois les préparatifs terminés et le tout mis en place, il fallait procéder militairement. L’heure paraissait juste et les habitants endormis, rien ne pouvait compromettre la mission. Rien qui n’ait échappé à Yura.

L’architecture qui encerclait le village ne possédait pour seule utilité qu’une prévention faussement nécessaire à l’égard des bêtes qui logeaient les forêts, et l’absence de forces militaires commençait à les desservir. Malaxant son chakra habilement contrôlé pour subséquemment le concentrer dans la paume de ses pieds, il paraissait futile de s’attarder à quelques risques en franchissant l’entrée principale. Gravissant la muraille à une vitesse qui résultait de ses nombreux entrainements et à plus forte raison de sa spécialité, nul n’avait pu l’entrapercevoir.
La représentation qu’elle s’était évertuée à visualiser et étudier durant le voyage correspondait en tout point au tableau qui s’offrait à elle une fois parvenue dans l’enceinte de Tanzaku. Des habitations majoritairement construites à partir d’un bois regrettablement bien trop inflammable…

La nuit désormais bien avancée, l’atmosphère qui recouvrait les habitants était contiguë à un bercement maternel tant les rues apparaissaient flegmatiques. Les attractions nocturnes finalement endormies, personne ne pouvait se douter du massacre qui les convoitait.
Yura déplorait ses actions ; mais entre le bien de tous et une minorité infectée, son choix semblait indiscutable, et bien qu’utilitariste, demeurait compréhensible.

Affûtant ses cinq sens malgré le caractère superflu de cette précaution, la jeune femme n’avait plus qu’à déambuler à travers les bâtiments tout en semant la fin prochaine de ceux qui marivaudaient en compagnie de Morphée.
Tout était structuré de manière à créer un effet domino. En somme, une réaction en chaine. Et la quantité abusive de ses accessoires réduisait sensiblement les chances de survie de tout un chacun en un zéro absolu. Laborieusement effectuée, la tâche n’apparaissait pas plus compliquée qu’une autre. Dans la mesure où l’anbu, par une absence fortuite de visuel, bénéficiait d’une occasion rare lui permettant de se distancer des événements actuels pourtant tristement tangibles.
L’ensemble opérationnel n’exigeait plus que son instigatrice hors du lieu de la boucherie à venir et une fois ceci réalisé et cette dernière de retour à sa cachette, le spectacle pouvait finalement débuter.

« Je suis désolée… Katsu. »

Tanzaku n’existait plus.
Et celle qui en était à l’origine, après quelques instants passés à contempler l’horreur de son chef d’œuvre, se dépêcha de quitter la scène pour rejoindre le terrain de ses prochaines activités.


Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8054-annales-de-yura-hayashi http://sns-rp.forumgratuit.org/t7363-bingo-book-yura-hayashi-en-cours#55577 http://sns-rp.forumgratuit.org/f519-dossier-yura-hayashi http://sns-rp.forumgratuit.org/t7269-yura-hayashi-en-cours
 
La maladie sent le cramé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME
» [Alone] La paranoïa n'est pas une maladie.
» petite maladie
» Fuir la maladie
» Maladie, pirates et marines (titre temporaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Tanzaku et Autres Villages-
Sauter vers: