Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Long entraînement pour la maîtrise de Gen'Serein' no Koori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 521

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 160 両

MessageSujet: Long entraînement pour la maîtrise de Gen'Serein' no Koori    Sam 16 Fév - 14:44

Peu après ma rencontre avec le Raikage il était tant de battre de mes propres ailes. Je m’enfonçais dans la forêt du pays de la foudre. Le soleil passait à travers le filtre des feuilles vertes, la chaleur régnait mais ceci n’arrêtait pas la vie des animaux, ni les chants des oiseaux. Bien que mon épuisement ralentissait mes gestes je continuais à avancer pour m’éloigner du village de civils du quel j’étais parti. Les heures défilaient, je faisais parfois des pause. Vu que les arbres étaient tous identiques parfois je grimpais en haut d’un de ces piliers naturels pour regarder les horizons.

La nuit tombé je pris le réflexe de monter en haut d’un arbre et de m’y installer le plus confortablement possible afin de dormir pour pouvoir commencer mon entraînement le lendemain matin.

Mes paupières se ré-ouvrèrent, la lumière du soleil les brûlaient, je voulu me levais mais je fis une chute du haut de l’arbre dans le quel j’avais dormi. Je fis quelques pas avant d’atteindre un fleuve et de me rincer le visage, si j’avais choisi cette place c’était surtout pour cette eau. Certes j’arrivais à réutiliser le Hyoton après mon amnésie mais pas aussi parfaitement qu’autrefois.

Au début je poireautais sur place, je ne savais pas par ou commencer mon entraînement, et dire que j’allais participer à un examen. Mes ennemies avaient certainement des maîtres eux. Moi je devais me débrouiller seul. Assis contre mon arbre de repos, je regardais l’eau du ruisseau voisin. Je m’étais dis une phrase du genre « Et si je commençais par sa ? ».

Mes mains dans l’eau je me concentrais dessus pour y mettre une dose de chakra afin de glacer l’eau. Les poissons défilaient, le courants les emportaient, moi j’attendais, je me concentrais. J’étais dans une sorte de méditation, je n’entendais pas les sons qui m’entouraient, je voyais juste mes mains et ce liquide. Je sentais, le chakra circulait dans mon corps puis une grande dose y finissait dans mes mains. Je me concentrai, je pensais à la dernière fois que j’avais utilisé le Hyoton, c’était pour utiliser une dague de glace contre le Raikage. Mes paupières se fermèrent puis je sentis une sensation étrange, je ré-ouvris mes paupières et une fine croute de glace flottait au dessous du torrent. Elle y resta quelque temps avant de ce faire emporter par le courant.

Un sourire recouvrait mon visage, bien que cela prouve que j’avais besoin de beaucoup d’entraînement. Les heures défilaient, je faisais le même exercice, j’allais surement le faire toute la journée. A force d’avoir le dos penché en direction du fleuve je ressentais des douleurs alors j’enlevai mes habits et je me mis dans l’eau. J’étais peut être nue mais personne n’était dans les environs et je n’avais rien à caché puis cela me permettait de mieux me sentir en contact avec l’eau. Mes bras tendus, mes deux mains dans l’eau, je faisais plusieurs fois des fines plaquettes de glace mais moi j’en voulais plus.

Mon ventre criait famine, je fis une petite cueillette au fruit et aux champignons non vénéneux pour remplir ma faim.

Je repris mon entraînement avec le même exercice pendant plusieurs jours, les fruits ne me suffisait plus, je chassais des animaux. Sachant que j’allais rester la encore quelques jours je m’étais fais un petit plancher dans mon arbre-lit. Les jours défilaient encore et encore, parfois j’arrivais à faire cylindre de glace assez épais mais pas grand ou alors une couche de glace assez grande mais pas épaisse. Un jour alors que j’étais dans l’eau comme à mon habitude une sensation avait envahit mon corps, je mis mes mains dans l’eau et j’en fis sortir du Hyoton. L’exercice était réussi, j’avais gelé l’eau de haut en bas. J’étais moi-même coincé dans le bloc de glace. J’en ressortis plus tard avec une légère hypothermie.

Le soir arrivait à grand pas, je me mis en haut de mon arbre sur mon plancher pour faire le point sur mes capacités. Je savais maintenant faire geler l’eau, créer de la glace sans eau. La première option était celle que je maîtrisais le mieux car j’y avais passais les dernières jours dessus. Je devais maintenant m’entraîner à créer de la glace sans eau. Je m’allongeai sur le plancher avant de dormir.

Le lendemain matin ce n’était pas le chant des oiseaux qui m’avait réveillé mais de multiples picotements. En effet j’avais pleins d’échardes dans le dos et les jambes car je n’étais pas habillé et pourquoi ? J’avais oublié de remettre mes vêtements avant de dormir. Je jetai un coup d’œil au sol et je vis mon T-shirt, mon short, mon caleçon et tout le reste à côté d’un beau gros sanglier.

Au début je ne savais pas comment j’allais faire mais ensuite j’avais sauté sur l’occasion pour mettre en œuvre le fruit de mon entraînement. Je fis un saut pour en faisant en sorte d’apparaître devant lui. Sans attendre il fonça vers moi, je pris ces cornes qui étaient assez grande et j’essayais de les glacer, je n’y arrivais pas entièrement. Mes pieds faisaient offices de racines contre l’assaut de la bête mais je fus projeté dans le fleuve. Celui-ci allait m’emporter mais ma proie me sauta dessus. Un jet de sang sorti de ma bouche, un tel poids sur mon corps je ne pouvais plus le supporter. Mon corps entier dans l’eau, je concentrai le chakra de mon corps puis d’un coup l’atmosphère de la zone se vue assombrit. Il faisait froid, il neigeait, le marcassin se retira de mon corps mais il était encore dans l’eau, ce fut une erreur de sa part. Je mis mes mains dans l’eau et je me concentrai quelque instant ensuite un chemin de glace se fit jusqu’à qu’il attrape les pattes de la bête. Je ressorti mes mains de l’eau, la glace s’étendait sur le corps de mon ennemie grâce au froid. Je pris mes vêtements, et une grande feuille dans la quelle mettre des fruits puis je repris ma route en laissant derrière moi ma petite cabane et la statue de glace.

Au fur et à mesure que je voyageais je voyais de moins en moins d’arbre mais juste des plaines rocheuses. Je m’exerçais toujours pendant mon voyage mais je cherchais encore un endroit idéal pour la prochaine partie de mon entrainement.
Les heures passaient, en face de moi se trouvait une mer agitée, d’après ce que je voyais l’eau de cette mer avait une température assez basse vue les quelques icebergs et les plaques de glace qu’elle contenait.

Je sautai sur une plaque de glace en essayant de garder mon équilibre une fois dessus, celle-ci dériva jusqu’à un iceberg d’une taille immense, je n’osais pas imaginer la face caché de ce bloc de glace. Une fois dessus j’y avais déposé mes affaires, et je me mis à reprendre mes exercices. Le premier qui consistait à geler l’eau mais cette fois ci sans la toucher, le deuxième qui consistait à baisser la température et le troisième était de pouvoir interagir avec la glace.
Lors de mon troisième exercice je me concentrai, les yeux fermés. J’exécutai un enchainement de quelque signe et un pic sorti du sol, j’étais satisfait, je répétai l’action plusieurs fois avant que l’iceberg deviennent un hérisson et que je perde mes forces.

Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer, je repris le cours de mon voyage pour arriver dans un désert ou on pouvait confondre le ciel et le sol, tout deux étaient blanc. J’étais comme dans une sorte de dimension blanche. Il était temps, temps de mettre au point une technique que j’avais imaginé depuis longtemps. Je fis quelques signes, concentra mon chakra.

- Gen'Serein' no Koori !!

Je sentis une grande dose de chakra qui partait de mon corps, j’ouvris mes paupières pour voir le compte rendu de ma technique. En face de moi se trouvait un arbre géant, seul au milieu du néant blanc. J’avais raté ma technique, ce que je voulais ce n’était pas un arbre de glace géant mais une forêt entière !

J’avais stoppé mon entraînement pour la journée à cause de la quantité énorme de chakra gaspillé, j’arrivais à peine à bouger. Je commençais vraiment à avoir froid mais j’avais des fourrures d’animaux que j’avais chassais pour me réchauffer. Le lendemain matin, à mon réveil je refis le même rituel, la position, les signes, la seule chose différente était la dose de chakra.


- Gen'Serein' no Koori !

En face de moi se trouvait un petit nombre de flore en glace, j’étais déjà plus satisfait que la veille. Je refis la technique mais cette fois ci en y mettant plus de chakra. Mes yeux fermé j’essayais de visualiser la forme de forêt que je voulais.

- Gen'Serein' no Koori !!!

J’ouvris encore une fois mes paupières et cette fois ci j’avais eu le droit à une petite forêt, toute petite. C’était tout pour cette journée, la technique me demandait beaucoup de chakra et j’étais assez faible à cause du froid. Je me demandais si c’était le bon lieu pour m’entraîner alors le lendemain je fis demi tour pour aller dans une vrai forêt.
A l’intérieur de la forêt naturelle j’avais eu l’idée pour m’entraîner afin d’acquérir ma technique de glacer la forêt et non la créer entièrement.

- Gen'Serein' no Koori..

Mes paupières ouverte, je vis la glace qui engloutissait la forêt, je n’en revenais pas, c’était ce que je voulais faire. La température assez basse aider la glace à se propager de partout, c’était merveilleux. Je repris route pour aller dans le désert de glace ou j’y avais laisse ma flore.
La position ok, la concentration ok, la dose de chakra ok, la visualisation de la technique ok. Tout était prêt, j’allais passer à l’acte.


- Gen'Serein' … no Koori !!!

Un géant bruit entrait dans mes oreilles, une forêt entière était sorti du sol, la flore était la, des arbres tranchants, des fleurs, tout y était. Ma technique c’était réalisé, peut être que ce n’était pas une forêt aussi grande que celle que je voulais mais elle était la et c’était merveilleux !
A cause de ma technique gourmande en chakra je tombai au sol, mon cœur battait tellement vite que je l’entendais, j’essayer de prendre ma respiration mais j’étais trop fatigué, ma vue était floutée et j’avais des maux de tête. Je vis une silhouette d’homme avant de m’évanouir.
Suite à ma technique un ninja passant par la m’avait amené dans un hôpital de Kumo, je m’étais réveillé, tordu de douleur. La cause fut que j’avais utilisé trop de chakra ces derniers jours mais pour moi ce n’était pas grave vue que j’avais réussi ma technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t653-annales-de-naeko-esuki#4239 http://sns-rp.forumgratuit.org/t630-bingo-book-naeko-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4510-en-cours-naeko-esuki-lexile
 
Long entraînement pour la maîtrise de Gen'Serein' no Koori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Kaminari no Kuni-
Sauter vers: