Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Une nouvelle lame?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 392

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Une nouvelle lame?   Jeu 3 Aoû - 19:37


A
V
E
C

P
E
R
S
O
N
N
E
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg


Quelques jours étaient passés depuis notre retour à Kiri et ce rassemblement sur la place centrale de Kiri. Mais les résultats nous importaient pas plus que cela, en tout cas ils nous importaient moins que ce que nous sommes venus faire ici en ce jour. Nous étions devant un dojo, un dojo de sabreur. Nous avions longuement réfléchi depuis notre retour, sur quelles compétences nous pourrions apprendre pour nous améliorer. Et le choix fut finalement arrêté sur l'art de la maîtrise des armes. Oui, un grand classique pour Kiri, mais après réflexion, entre mes techniques de suiton et mon entraînement au taijutsu, un nouvel art de corps à corps ne me serait que bénéfique. Nous verrons pour plus tard l'élaboration de technique longue portée, bien que nous en possédions certaines.

Nous avancions vers l'entrée du dojo et nous poussâmes les portes fermés du dojo, qui s'ouvrirent et laissaient apercevoir l'intérieur de ce dernier. Des élèves, de tout âge et de tout niveau, étaient en train de pratiquer cet art, et certain s'arrêtèrent de s'exercer pour me regarder entrée dans le domaine qu'ils côtoyaient probablement chaque jour. Nous avancions parmi eux, sous leurs regards remplis de curiosité. Finalement, nous arrivions devant un homme plutôt âgé, qui ne nous avait pas quitté du regard depuis notre entrée dans son probable domaine. Alors que nous avancions vers celui-ci, il leva la main pour signaler la nécessité pour nous de nous arrêter, ce qu'on fit.

« Et ainsi, une nouvelle âme s'avance dans mon dojo… »

Nous attendions quelques instants voir s'il continuait après ses paroles, mais tout ce qu'il fit est de nous regarder avec une attention particulière. Et pourtant, ce n'était point notre apparence qu'il regardait, ses yeux étaient braqués sur les nôtres, non, il semblait rechercher quelques choses d'autres, peut-être notre volonté d'être ici, ou autre, mais une chose était sûre, il semblait plus scruté notre âme que notre apparence physique. Nous décidâmes de prendre la parole vu qu'il ne disait rien.

« Je cherche un dojo pour m'apprendre à maîtriser les armes, en particulier les lames, diverses et variés. Le vôtre semble être adéquat pour un tel enseignement. »

Le doyen, soutenant encore mon regard, semblait me jauger du regard, avant de se caresser le menton… Une barbe donnerait plus d'effet à ce geste, mais nous ne dîmes rien et nous le lassions continué à nous fixer. Puis son regard changea. Un regard qui ne tentait plus de comprendre, mais de jauger une personne sur son talent potentiel.

« Notre dojo entraîne effectivement des personnes de tout âge et de toute origine dans l'art des armes. Mais nous ne prenons pas n'importe qui. Ma question est : Montre tu suffisamment de potentiel et de volonté pour suivre cette voie ? C'est ce que nous allons voir. Saburou ! »

En tournant légèrement notre tête pour voir le nouvel arrivant qui se plaça à notre niveau, c'était un jeune homme mi-long brun aux yeux verts qui devait être dans la vingtaine, qui nous regardait plutôt de façon sévère. Il avait un kendo à sa ceinture et avait une attitude très droite. En toute somme, il devait être un membre exemplaire du dojo, qui suivait ses règles à la virgule près. Il mit ses deux genoux à terre et fit un salut au vieil homme.

« Oui, Shinobu-sensei ? »

« Donne donc un arme à cette jeune fille, et affronter vous en duel. J'ai envie d'appercevoir si elle possède de l'avenir dans ce domaine ou non. »


Le jeune homme plissa les yeux, puis se releva et prit une lame en bois qui était apposé sur un support, avant de revenir vers nous et de nous tendre la lame en question. Il semblait ne pas nous aimer, et vu ses regards constants sur tout les endroits où notre peau était visible, c'était facile de savoir pourquoi. Après tout, pour un civil, nous devons avoir l'air bien monstrueuse. Nous prîmes l'arme qui nous tendait et nous reculâmes de quelques pas, pendant que mon adversaire se mettait dans une position de garde. Utilisant les rares connaissances apprises à l'académie militaire de ninja, nous nous mirent également en garde. Soudain, le vieil homme prit la parole.

« Aucune utilisation de chakra ne sera autorisé, tu es un kunoichi n'est-ce pas ? Le but de ce combat est de voir si oui ou non tu possèdes le talent pour l'art des lames, alors montre-nous ta manière la plus épurée d'affronter un adversaire. Hajime ! »

Sans attendre, sûr de lui, mon partenaire de joute s'élança sur moi et commença avec une frappe verticale des plus classiques, qu'on nous apprenait à l'académie. Nous plissions les yeux, et nous nous mirent dans une position défensive pour dévier sa lame avec la nôtre. Déviation qui déstabilisa notre adversaire, qui s'attendait sûrement à une parade classique, et donc qui a perdu de la vitesse son enchaînement suivant, que nous pûmes esquiver sans trop de difficulté. Profitant d'une ouverture dans sa garde, nous assenâmes un coup horizontal à notre adversaire, qu'il para en modifiant sa position, et affaiblissant ainsi ses prochains mouvements, donc sans aucune pitié, nous continuâmes notre assaut, pour le déstabilisé au plus notre opposant. Soudain, alors qu'il pliait sous nos coups, il changea sa forme et attaqua dans une ouverture que nous avions créer sans le vouloir avec nos assauts répétés, et sa lame nous approchait par le bas…

Et nous aurions subi le coup, si ce n'était pas pour notre entraînement au taijutsu par notre mère. Profitant de notre forme physique, nous esquivâmes de justesse la lame montante avec un pas de côté, avant de faire une coupe diagonale sur le cou de notre adversaire prit au dépourvu. Il essaye tant bien que mal d'interposer sa lame, mais elle arriva trop tard, et son épaule toucha du bois en cette après-midi. Après avoir fait le contact, nous reculâmes d'un pas rapide et nous nous remîmes en position, cependant la voix du maître du dojo retentit dans celui-ci.

« Matte ! »

L'homme se leva et nous approcha, avant de s'arrêter devant nous et de nous regarder chacun notre tour.

« Saburou, tu as trop sous-estimée ton adversaire, et ton jugement lors de son combat à été embrumée par tes pensées, et elle en a donc profité. Tu va devoir aiguiser ton esprit si tu veux progresser… Et survivre dans le cas d'un combat réel. Tu peux retourner t’entraîner. »

Saburou salua le maître du dojo et parti après nous avoir envoyé un dernier regard. En tête à tête avec le vieillard, celui-ci reposa son regard sur le nôtre.

« Quant à toi, jeune fille… Ton entraînement physique est clairement visible, ainsi que ton appartenance au force armée de Kiri. Et tu as l'air d'avoir une bonne intuition pour le combat, malgré les évidentes failles dans tes positions dues à ton inexpérience, cependant… En regardant ton style de combat, j'ai remarqué… Qu'il était très impulsif, très brute. Il va falloir modifier ça, et mon entraînement pourrait te le permettre. »

Il hocha la tête dans ma direction avant de continuer.

« Ainsi, moi, Shinobu, reconnaît ici maintenant ton potentiel en tant que sabreur, et t'autorise donc à rejoindre le dojo pour y suivre les cours pour améliorer et aiguiser ton talent. Il ne manque plus qu'à savoir qu'une chose jeune fille… Quel est ton nom ? »

Nous le regardions quelques instants avant de répondre à sa question.

« Shiho, Mizuhaji Shiho. »

« Très bien, jeune Shiho, laisse-moi donc t'expliquer notre art et le fonctionnement du dojo, tu commenceras ensuite ton entraînement la prochaine fois. »

Ainsi il nous expliqua ce que nous devions savoir, et, une fois ses explications terminées, il autorisa notre départ et nous donna rendez-vous demain pour réellement commencer notre formation dans l'art des lames. Nous avions hate de commencer.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
U
N
E

N
O
U
V
E
L
L
E

L
A
M
E
?

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Shiho Mizuhaji le Mar 15 Aoû - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
Messages : 392

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle lame?   Sam 5 Aoû - 18:43


A
V
E
C

P
E
R
S
O
N
N
E
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Cela faisait quelques jours que nous nous entraînions à l'art des lames, et nous faisions des progrès, certes, mais, quelques choses n'aillaient pas, quelques choses qui nous faisaient, aujourd'hui, diriger nos pas vers le dojo pour conclure une bonne fois pour toutes notre entraînement. Oui, nous n'aimions pas ce moyen de combattre. Nous préférions utiliser nos poings et nos tentacules, ainsi que notre maîtrise élémentaire de l'eau pour le faire. Alors nous nous dirigions vers le dojo pour finaliser notre entraînement auprès du vieux sensei.

Pour la dernière fois, nous nous présentions au dojo, où nous fûmes accueillit par les autres élèves comme l'une des leurs. Pour la dernière fois. Nous avançâmes vers le vieux maître, qui ne semblait pas surpris de nous voir nous présenter devant lui. Ce dernier se leva simplement et nous tourna le dos. Est-ce un signe de mépris ? Où est pour mieux cacher ce qu'il ressent ? Nous nous arrêtâmes à quelques pas de lui et nous attendîmes qu'il prit la parole pour lui répondre, et énoncer notre décision.

« Bien le bonjour à toi, jeune Shiho Mizuhaji. Que puis-je pour toi en ce jour ? »

« Bonjour, Shinobu-sensei… Nous venons vous dire nos… adieux. »


Le maître du dojo soupira longuement, et se retourna vers nous, plantant ses yeux dans notre regard. Il semblait perturbé, comme s'il n'arrivait pas à lire en nous, et nos motivations.

« J'avais bien peur que ce soit cela. Je t'ai observé tu sais, ces derniers jours. Tu possède un talent rare, un potentiel incroyable. Je l'ai vu de mes propres yeux. Mais j'ai aussi vu autre chose. J'ai vu que tu ne prenais guère plaisir dans la voie des lames. Tu aurai pu devenir douée, mais en effet, sans cette volonté, jamais tu arriveras au sommet. C'est bien dommage. Je te voyais même comme une future épéiste de la brume pour tout te dire. Mais il en est ainsi, n'est-ce pas ? »

Il arrêta son monologue et s'approcha de nous, en nous tendant la main.

« Alors il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne chance pour la suite, jeune Shiho Mizuhaji. Les temps qui arrivent s'annonce troubler, alors autant avoir le plus de chance possible, n'est-ce pas ? »

Nous regardâmes la main quelques instants, et nous la priment pas. Voyant que nous avions aucune intention de jouer jusqu'au bout la carte de la bonne entente, il soupira de nouveau.

« Tu sais, jeune Mizuhaji… Si tu continues à emprunté ce chemin… Le jour où tu fera face à quelques choses que tu ne pourras pas affronter seule… Tu n'auras personne pour t'épauler. Et tu échoueras. Pire, tu pourrais même mourir. Alors écoute au moins ce seul conseil de ma part… Fais-toi des amis, tu vas en avoir besoin. Sur ce, je t'invite à sortir du Dojo, tu n'as plus rien à y faire. »

Sa dernière phrase avait été cinglante, rien de plus normal après tout, nous avions refusé jusqu'au bout ses signes d'amitiés, nous le saluons simplement de la tête et nous fîmes marche arrière vers la sortie du dojo, sous les différents regards des élèves présent dans le dojo. Finalement, nous traversâmes la porte et nous nous retrouvâmes dans les rues de Kirigakure. Ces derniers jours n'avaient pas été aussi inutile que ça… Nous avions appris que nous pourrions combattre avec une lame, ce n'est pas notre style. Nous rangerions notre tanto dans la réserve et ne l'utiliserons que très peu désormais. Nous nous dirigeâmes dans le marché de Kiri pour faire nos courses avant de rentrer chez nous.

FIN DU RP
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour
U
N
E

N
O
U
V
E
L
L
E

L
A
M
E
?

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji
 
Une nouvelle lame?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ESKE SE FOS LAME DAYITI OU YON NOUVO LAME MODENN KI PRAL RETOUNEN
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: