Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Un poulpe, un rayon et une flaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 190

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 110 両

MessageSujet: Un poulpe, un rayon et une flaque   Mer 4 Oct - 20:04


Evidemment, la journée commence par un entraînement. Complet, rigoureux et organisé. La journée est découpée de sorte à faire le maximum de chose en moins de temps possible. L'entraînement au Kenjutsu, au Suiton, des essais de Sensorialité. Il y en a pour tous les goûts. Le domaine familial est parfait pour mon entraînement, il y a juste les techniques de masse que je ne dois pas faire... Mais ça va sinon, c'est bon. Cela dure toute la matinée, et une fois finis je vais prendre une bonne douche.

S'en suit le repas, puis l'après-midi. J'ai quelques petites choses à vérifier. Premier passage dans Kiri, jusqu'aux portes. Je vais vérifier à l'Arbre aux Fous si tout le monde est présent. Oui, je fais un appel aux morts. Un soucis avec ça ? Aucun ? Parfait. Le tour est rapidement finit, lorsque je m'aperçois qu'un sac manque. Cet emplacement ?.. Qui a fait ça ?!.. Je vais me renseigner rapidement à la muraille, et j'apprends qu'apparemment c'est un scientifique qui s'est emparé du corps. Bien, j'ai une nouvelle chose à faire aujourd'hui.

Puis, retour dans Kirigakure, plus précisément au domaine des épéistes légendaires. Le Q.G. est soigné. Après tout, c'est mon job. Je saisis ma lame personnelle, et pense soudainement à Nissa. Tout mon corps tremble, à tel point que la lame elle-même vibre. J'ai envie de tout casser, mais c'est à moi de nettoyer si je le fais. Alors je vais réserver ma haine pour un autre moment. Toutes les lames sont là, aucuns intrus. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

Je ressors et m'apprête à me diriger vers l'un des meilleurs forgerons de la ville. Mon petit bijoux personnel a besoin d'être affûté.

Résumé :
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Your arms are just too short to box with God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 178

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Mer 4 Oct - 21:01

Le regard de Zeus sur Ampiphrite


Cette journée était assez mitigée. Nous avions pu, ma partenaire de voyage et moi, apprécié les talents de nos deux « amis ». En soit une journée productive. Si seulement cette satanée pluie ne venait point tous gâchée avec ces trombes. Mon seul dilemme relevait des sentiments que j'éprouvais envers l'héritière du clan des mangeurs d'eau. J'arrivais à calmer mes pulsions non sans peine. Mon code génétique produit pour la guerre me poussait à gagner la guerre pour son cœur. La poisse !!! Mon corps voulait lui faire la cour et la séduire quand mon esprit se refusait à toutes niaiseries de bons sentiments. La perte de cette symbiose me rendait perplexe quant à mes choix.
Un bon entraînement dans un jour proche me ferait du bien pour m'enlever ces soucis qui pesaient sur mes épaules.



Cependant, il demeurait agréable d'être en sa présence. Non seulement pour cette attirance, mais aussi pour la puissance. Et oui, ce n'est pas la guimauve qui m'enlèvera mon esprit acéré, tel les serres d'un aigle s'abattant sur sa proie. Un aigle royal bien sûr. En fin de compte, j'étais arrogant jusqu’à la moelle. Mettons cela sur le compte de mes gènes.

Perdu dans mes pensées, mon sens de l'orientation en prit un coup. Incapable de me localiser pendant quelques secondes, je fus légèrement en retard sur Shiho. Un retard qui fut rattrapé très rapidement. Détournant mon regard du sol boueux qui se formait sous nos pieds, je pus apercevoir les lieux : les rues de Kiri, toujours aussi désertes. Cette affirmation me rappela le pays d'origine de mes ancêtres. Sunagakure no Sato, le tombeau du désert. Un endroit vachement représenté dans ma chambre, un endroit que je n'avais point vu de mes yeux bruns rougeoyants. En tout cas, cela pouvait être désertique, ce village restait magnifique comparé au lieu sordide dans lequel Shiho et son clan vivait. Une telle noirceur ne pouvait convenir à des humains, mais bon, j'outrepassais les limites. Mon devoir n'était pas de juger des lieux, mais de protéger les lieux… La bonne blague. J'étais un humain avec du sang angélique, je pouvais faire ce que je voulais en somme.

Au abord d'un carrefour, je pus apercevoir une couleur peu commune de cheveux quelques mètres plus loin. Un simple coup d'œil, nous marchions, mon amo... Alliée et moi, dans le quartier marchand destiné aux forgerons. Ses cheveux appartenaient à une jeune femme portant des habits, ressemblait à si méprendre à la tenue militaire de l'Empire. Une tenue que je ne mettrais jamais, une représentation du manque de respect envers nos ancêtres tombés au combat contre notre nouvelle terre d'accueil. Le passé ne pouvait être balayé d'un simple coup de pinceau. La jeune femme portait aussi une épée originale. Sa ligne ne ressemblait pas aux lames ordinaires des maîtres de Kenjutsu. Une épée familiale, supposais-je. De loin, on pouvait affirmer que cette jeune femme pouvait être considéré comme attirante. Un moyen d'oublier Shiho, pourquoi pas ?

Toutefois, lorsque j'aperçus son visage au creux de la lumière solaire, mon esprit trouva son nom rapidement. Une Hozuki, ce clan fondateur du village dont le deuxième Mizukage provenait. Je ne pus empêcher un petit rire de me prendre. Dans les livres offerts par mon grand-père et écrit par nos aïeux, les Hozuki étaient appelés et représentés comme des flaques. « Les grandes flaques de Kiri » pour être plus précis. En cet instant, Shiho devait me prendre pour un fou. Pour autant, ce n'est pas son nom qui retint mon attention, ce sont ses actes. Devant nous, se trouvait la jeune femme qui avait défié une des candidates les plus puissantes au poste de Mizukage. Je lui reconnaissais au moins la dignité de se battre pour l'honneur de son père et de son nom.

Pourrais-je lui proposer le plan de la jeunesse Kirijin ? Elle ? Une hozuki ? Ma méfiance hurlait la négativité catégorique. Cependant un homme n'a qu'une seule parole et de surcroît celle d'un Kinbara est sacrée. Par pur serment, j'allais proposer une alliance à une fille capable de réduire à néant mes plans si elle parlait à ses anciens ou pire au Conseil. Ah, ouais, techniquement, le conseil n'existait plus, éradiqué par les soins de la même femme que l'Hozuki avait défié. Qui sait aussi, cela pourrait s'avérer amusant et en cas de conflit, je détenais le secret de leur faiblesse. Après tout, ne disions nous pas que les anges du Paradis détenaient le savoir suprême.

M'avançant vers la jeune femme, je laissais Shiho un peu en arrière-plan. Dans un profond rictus, je m'exprimai :

« Shiho, regarde. Ne serait-ce pas la flaque d'eau qui souhaitait défier l'une des candidates au poste de Mizukage ? La fille d'un homme qui est passé près de la mort aussi rapidement que la vitesse-lumière. Allons discuter avec la flaque, veux-tu ? »

Ma voix était teintée d'un tel sarcasme. Normalement, elle devrait se mettre en rogne et pour ce qui parcourait ma mémoire, son pouvoir demeurait grand. Il n'était donc pas logique de la sous-estimer. Au moindre de mouvement, la chaîne se briserait et Fenrir, fils de Loki se ferait une joie de dévorer une belle rasade de liquide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 524

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Jeu 5 Oct - 10:30



A
V
E
C

E
I
D
A
N

E
T

C
H
I
S
A
M
E
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Nous marchions dans les rues de Kirigakure, Eidan et moi. Après cette réunion que j'avais organisée, pour quelconques raisons, Eidan et moi rentrions ensembles, malgré la légère tension palpable entre nous. Je ne savais si c'était dû à mon refus, ou bien autre chose en vrai. Malgré tout, nous marchions, pour finir dans la ruelle commerçante de Kirigakure, où j'étais venue une fois, pour me chercher une nouvelle arme. En regardant de temps à autres Eidan, je m’apercevais qu'il était perdu dans ses pensées, au vu de retard qu'il prenait sur moi alors que nous marchions dans Kiri.

Soudain, Eidan me dépassa. Étonnée, je le suivais du regard. Que prévoyait-il ? Avait-il aperçu quelqu'un d'intéressant ou bien, peut-être une personne. En observant la foule, je vu celle qui probablement avait capté son attention. Je m'en souvenais, c'était la fille à la bulle, celle qui avait voulu un duel contre Uzumi. Eidan ne perdit pas de temps, et commença ses provocations.

« Shiho, regarde. Ne serait-ce pas la flaque d'eau qui souhaitait défier l'une des candidates au poste de Mizukage ? La fille d'un homme qui est passé près de la mort aussi rapidement que la vitesse-lumière. Allons discuter avec la flaque, veux-tu ? »

Avait-elle entendu ce qu'il avait dit. Souhaitait-il la provoquer ou non ? Je ne tarderais pas à le savoir. Silencieuse, je suivais derrière Eidan. Par chance, ça finirait peut-être en duel, et je pourrais observer ce combat, qui se voulait très intéressant, s'il avait lieu… Peut-être c'est ce que voulait Eidan, tester la fille en face de nous désormais, peut-être qu'il l'as voulait dans ses plans également. Intéressée donc aussi bien la fille qu'Eidan, je suivais du regard leur interaction qui n'allait pas tarder à arriver.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour

P
O
U
L
P
E

R
A
Y
O
N

F
L
A
Q
U
E

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 190

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 110 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Jeu 5 Oct - 12:17


Mes pas foulaient le sol, -enfin si on pouvait encore l'appeler comme ça- des rues marchandes. J'allais rentrer dans le magasin lorsqu'une voix masculine s'éleva sur ma gauche. Je n'avais pas tourné la tête, j'attendais la fin de sa mascarade. Était-il à ce point ignorant ? Mon combat contre Uzumi avait été légendaire, le plus grand combat que j'avais connu jusqu'alors. Il se moquait délibérément de moi. Je tourna enfin mon visage pour observer la personne qui s'approchait de moi. Eidan Kinbara, descendant du clan mal-aimé. Les manipulateurs de lumière. Un genin de l'académie. Est-il prétentieux ou simplement fou ?

Mon bras gauche s'éleva vers lui, paume de main à l'air libre et les doigts en suspend. Ma voix de jeune fille s'éleva alors :

- " Bien le bonjour, Eidan. Tes moqueries sont au niveau de l'efficacité du soleil aujourd'hui.. "

Disait-je en levant les yeux vers le ciel complètement nuageux. La pluie semblait tomber éternellement sur Kirigakure. Chaque goutte à mon contact n'était rien de plus qu'un contact. L'eau ne me donnait quasiment plus aucune sensation. Cet élément et moi étions tellement en symbiose.. j'étais l'eau. Je repris par la suite.

- " Que me vaux cette attraction soudaine envers moi, pauvre flaque ? "

La dérision, qu'est-ce que c'est bon. Un léger sourire narquois avait abordé mes lèvres. S'il voulait jouer à la provocation, il n'était pas tombé sur la bonne personne ici bas. Derrière lui, se tenait une autre genin. Shiho Mizuhaji, et son clan intéressant. Papa n'a que peu d'informations sur eux, mais elles semblent toutes croustillantes. Je dirigea alors mes pupilles vers les siennes et inclina légèrement ma tête en signe de salut. Mon regard avait été plus doux et respectueux. Lorsqu'il retourna sur Eidan, il était redevenu absolument vide de sentiments.

Résumé :
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Your arms are just too short to box with God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 178

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Jeu 5 Oct - 19:04

Mes propos avaient fait mouche. La jeune Hozuki se retourna vers moi, la main tendu vers ma direction. Une attaque ou un geste théâtrale ? Il semblerait que ce soit la seconde option en vue de son discours :

« - Bien le Bonjour Eidan. Tes moqueries sont au niveau du Soleil aujourd'hui... »

Sarcasme répond au sarcasme. Le village de Kiri souffrait d'une pluie éternelle. Je passais vite sur l'insulte, je venais moi-même de l'insulter. Amaterasu n'avait guère l'idée de bénir ce village de bourrins. Notre clan en était peiné, mais un guerrier s'adaptait à toutes situations. Un fait étrange, les fines gouttelettes de pluie ne coulaient pas sur cette kunoichi, mais entraient carrément dans son corps pourvu d'une belle poitrine.


«  - Que me vaux cette attraction soudaine envers moi, pauvre flaque ? »


Je la vis ensuite saluer Shiho avec un regard dénotant d'avantage de respect que celui inexpressif et moqueur qu'elle me donna ensuite. Ce fait me passa au dessus de la tête. J'avais toujours été traité comme de la sous-merde. Cependant nous allions parler business. M'avançant légèrement vers elle, les mains levés en signe de non-agression. Certains mots importants sortirent de ma bouche :

« -Oh, rien, rien. Juste une mauvaise blague de ma part. Je peux me le permettre vu toutes les horreurs que le peuple a raconté sur nous, mon clan et moi. Le clan Hozuki est un des fondateurs de ce village et l'un des plus puissants clans à l'échelle continentale. Je respecte très honnêtement cela. Donc je vais te proposer une chose importante. Tu es toi même assez jeune pour y participer. Nous, jeunesse de l'empire, cherchons à rétablir une petite alliance basée sur un système d'équipe et d'entraide. Pour le moment, quelques-uns ont adhérés et d'autre comme Shiho, ici présente, ont refusés cette offre. Donc je comprendrais très bien que tu ne trouve pas cette idée digne de toi, fille qui pourrait hériter de ce village tout entier. Voilà ce que je veux, Hozuki ou flaque. Concernant le soleil, il se trouve que vous n'avez point besoin de la lumière d'Amaterasu, vautrés dans l'indignité comme vous êtes, véritable peuple de Kiri. Une indignité et une individualité que j'essaye de légèrement amélioré. Voilà le but de cette conversation. Le choix est tien. Un oui et le sarcasme pourra continuer, un non et tu ne me reverras point de ta vie, Hozuki. Oui un fait, nous ne sommes point amis il me semble, donc je sais que mon prénom te cause du désir mais les inconnus n'ont pas le droit de l'utiliser. »

Attendant sa réponse, qui après toutes ses paroles, me semblait négative. Je levais ma tête au ciel, profitant pour une fois de la fraicheur offerte par la nature. Il était après tout temps de ramener ma chère amie chez elle. Une collaboration entre les anges et les tritons/sirènes demeurait incompatible comme Zeus ne supportait Poséidon.
Toutefois, ce fait n'était point ancré dans le temps. L'humanité pouvait encore surprendre leurs anges gardiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 524

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Jeu 5 Oct - 19:31



A
V
E
C

E
I
D
A
N

E
T

C
H
I
S
A
M
E
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
J'assistais à l'échange entre les deux. Je ne disais rien, et j'observais simplement les deux s'envoyer insultes sur insultes. Si c'est comme ça qui souhaitait rallier à sa cause les jeunes de Kiri, il était mal parti, ils préféraient répondre et continuer à ce battre pour leur égo que de s'accorder avec lui. Néanmoins, bien que je m'attendais à la réponse de Chisame, j'écoutais, intéressée, et voulant voir comment cela allait se passer.

- " Bien le bonjour, Eidan. Tes moqueries sont au niveau de l'efficacité du soleil aujourd'hui.. "

Elle avait répondu elle aussi par le sarcasme. Le soleil n'était point présent aujourd'hui. Restant légèrement en arrière, j'écoutais la conversation qui allait être passionnante, je le sens.

- " Que me vaux cette attraction soudaine envers moi, pauvre flaque ? "

Suivi à ça, son regard atterrissait sur le mien et elle me salua, salue que je lui rendis. A l'inverse d'Eidan, je n'étais pas la pour la provoquer, j'avais autre chose à faire que de trouver un duel ou un saut d'orgueil. Bien que, je l'admets, j'avais envie de voir ses talents guerriers à elle aussi. Pour avoir mesurer Akame, qui c'était présenté au poste de Mizukage, et avoir gagné, je me demandais ce qu'elle valait en combat. De la technique que j'ai vu, sa maîtrise du Suiton devait être au même niveau que la mienne, ce qui rendrait un combat intéressant. Cependant, je n'étais pas là pour ça aujourd'hui, j'écoutais donc Eidan lui répondre, en ne disant rien.

« -Oh, rien, rien. Juste une mauvaise blague de ma part. Je peux me le permettre vu toutes les horreurs que le peuple a raconté sur nous, mon clan et moi. Le clan Hozuki est un des fondateurs de ce village et l'un des plus puissants clans à l'échelle continentale. Je respecte très honnêtement cela. Donc je vais te proposer une chose importante. Tu es toi même assez jeune pour y participer. Nous, jeunesse de l'empire, cherchons à rétablir une petite alliance basée sur un système d'équipe et d'entraide. Pour le moment, quelques-uns ont adhérés et d'autre comme Shiho, ici présente, ont refusés cette offre. Donc je comprendrais très bien que tu ne trouve pas cette idée digne de toi, fille qui pourrait hériter de ce village tout entier. Voilà ce que je veux, Hozuki ou flaque. Concernant le soleil, il se trouve que vous n'avez point besoin de la lumière d'Amaterasu, vautrés dans l'indignité comme vous êtes, véritable peuple de Kiri. Une indignité et une individualité que j'essaye de légèrement amélioré. Voilà le but de cette conversation. Le choix est tien. Un oui et le sarcasme pourra continuer, un non et tu ne me reverras point de ta vie, Hozuki. Oui un fait, nous ne sommes point amis il me semble, donc je sais que mon prénom te cause du désir mais les inconnus n'ont pas le droit de l'utiliser. »

Il ne l'appréciait guère, et il le soulignait suffisamment. Malgré cela, il voulait tenter de l'avoir à ses côtés. Étrange, avait-il ravalé sa fierté, ou savait-il son projet en péril ? En tout cas, ça serait étrange de la voir accepter cela avec toutes les insultes qui lui à donnée. Peut-être essayait-il d'être surpris par une réaction qu'il n'attend pas. Peut-être essayait-il de laver sa déception suite à mon refus. Croisant les bras, je regardais la scène, légèrement en arrière. Chisame et Eidan. D'après le dernier, des ennemis naturels, cependant, force est à constater que leur travail d'équipe pourrait être incroyable… Malheureusement, j'ai l'impression que ni lui ni elle ne voulait faire partie de la même équipe. Enfin, nous verrons bien, peut-être que moi aussi je serais surprise par la réponse de Chisame, bien qu'au fond de moi j'en doute.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 100 %

Techniques utilisées lors de ce tour

P
O
U
L
P
E

R
A
Y
O
N

F
L
A
Q
U
E

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 190

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 110 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Jeu 5 Oct - 20:30


La jeune fille me rendit le salut que je lui avait envoyé alors qu'Eidan s'approchait de moi les mains levées, comme s'il était émissaire de la paix.

- " Tu peux baisser tes bras, je ne te ferais rien. "

M'exprimais-je sincèrement alors qu'il marchait encore. Il débuta ensuite un discours fort intéressant. Celui-ci faisait de moi un ascenseur émotionnel. Tout cela me perturbait un peu, mais il avait le mérite d'être honnête.

Il s'avouait moqueur, une bonne chose. Au moins, il sait s'occuper de sa propre personne et a un tant soit peu de recul sur sa situation. Rhaaa et voilà, il commence avec une bonne phrase et il enchaîne sur des foutaises. Ma mine s'était rendue négative, j'avais les lèvres en coin et ma tête tournait de gauche à droite pendant un instant. A quoi cela lui sert, de mettre tout le monde dans le même sac ? Sous prétexte que son clan à souffert par certains, il peut lui aussi en mettre dans la gueule de tout le monde ? Il n'est pas très lucide, pas très intelligent.

Il en suit un compliment ma foi évident. Le clan dans lequel je suis né représente l'une des élites du village. Si ce n'est la première.. J'ai beau avoir du potentiel, les choses se seraient sûrement passées autrement si je n'avais pas ce confort. Alors qu'il complimentait ma famille, mon sourire revint légèrement et mes yeux inspiraient le respect. Je lui devais bien cela, il venait de me faire un compliment. Il relie cela à moi, et souhaite donc me faire une proposition. Il aurait donc réunit des individuels de notre âge afin de pousser Kiri vers le haut ? Je ne peux que saluer cet effort par une expression faciale de respect.

Lorsqu'il en vient au refus de Shiho, mes yeux croisent de nouveau les siens. Décidément ce clan est bien mystérieux. Il n'y peut-être aucune coïncidence mais.. j'ai l'impression que les Mizuhajis se veulent secret. Il faudra que je fasse ma fouine... Mon regard revient sur le Kinbara. Et voilà, il recommence. Il ne s'arrêtera donc jamais d'être aussi pessimiste ? Aussi haineux ? Oui bon c'est un peu le comble que ce soit moi qui dise cela mais là, il est lourd le type. Alors qu'il défouraille tous ses sentiments négatifs, ma moue revient. Je suis dégoûté qu'il pense comme ça.

Il pose un ultimatum comme cela ? Et que croit-il ? Que sa disparition de ma vie va m'handicapé à tout jamais ? Et en plus, il finit par du négatif. Il est temps de lui répondre, le plus sincèrement possible. Mon bras gauche redescends alors le long de mon corps. Je lâche une onomatopée digne d'un serpent, accompagné d'un refus de la tête. Puis, mon expression faciale redevient tout à fait banale, quoi qu'un tantinet froid.

- " Premièrement, je te prierais de ne pas me mettre dans le même sac que tout le monde. J'ai beau dédié ma vie à Kirigakure, je ne le suis pas. Traite moi comme un pion qui agit pour son pays, je pense que c'est la meilleur représentation que je puisse donner. J'ai ma propre façon de penser cela dit, et je n'ai rien à dire sur ton clan. Il ne m'a jamais fait aucun tords. Tu ne fais que détériorer ta propre situation... Ton clan est peut-être détesté, mais en te comportant comme tel tu ne fais qu'empirer la chose. Le meilleur moyen pour toi, si jamais tu veux gagner l'estime de Kiri et élever celle de ton clan. C'est de réussir.

Ton idée de groupe est estimable cela dit. Je trouve le concept intéressant. J'aimerais bien en savoir plus, mais permet moi d'abord de terminer. "

J'alla donner mon arme au forgeron, qui attendait patiemment sur son comptoir de vente. Il connaissait parfaitement ma demande, elle était la même à chaque fois. Je revins ensuite à ma position de départ, me mettant cette fois-ci face au blond.

- " Comme je te l'ai dit précédemment, je suis Chisame Hôzuki. Je ne suis pas Kirigakure. Je n'hériterais d'aucune responsabilités si ce n'est diriger le clan, je déteste prendre des décisions stratégiques. Toute idée est bonne à prendre ou recevoir. Et tu as bien fait de contourner ta haine quelques instants puisque cela m'intrigue. Tu demandes le respect, Kinbara. Mais dans tes paroles, je ne vois que de la haine et de l'indifférence. J'ai un slogan radical mais que je te conseillerais bien d'appliquer. Ça s'appelle ferme ta gueule et bosse dur. Fais tes projets en silence et la réussite fera du bruit. "

J'allais terminer et le laisser reprendre lorsque je repris soudainement, d'une voix un peu plus menaçante.

- " Au fait, ne me considère pas comme une étrangère. Nous sommes connaissances, ou collègues d'académie si tu le souhaites, mais pas étranger. Si je te considérais comme tel, tu serais simplement mort à l'heure ou je parle. Car personne que je ne connais point ne me manque de respect comme tu l'as fais. "

Et je termina enfin, attendant sa réponse sous le bruit de la pluie battante alors que l'artisan commençait l'affûtage de ma Dent du Boucher.



Résumé :
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Your arms are just too short to box with God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 178

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Jeu 5 Oct - 21:35

Des paroles douées de sens



Elle était tombée dans le piège. Elle me causait comme si j'étais un jeune gamin inconscient de la vie qui se déroulait autour de lui. Je savais que de lui parler comme je l'avais fait pourrait me causer un conflit donc une ennemie en sa personne. Les gens me prenaient souvent pour un arrogant idiot. Grand bien leur face, je pouvais ainsi cacher mon côté réfléchi pour surprendre mes adversaires. Telle était ma stratégie.

Je n'aurais point pensé que la kunoichi me fasse la morale et se déclare dans des domaines plutôt sociaux. Il est vrai qu'en tant que fille de chef, elle deviendrait leader des Hozuki dans quelques années. Au moins, avouait-elle être un mouton suivant les ordres d'un berger, le Mizukage. Me serais-je trompé en la mettant dans le même sac que sa famille ? Après tout, moi-même, ne représentait que peu mon clan actuel. Je resterais toute ma vie un bâtard ne devant sa vie qu'à la miséricorde de « l'Archange ». Un bâtard dans les bonnes grâces de ses chefs car il avait le sang d'un des plus grands de leur clan. Donc ma haine et mon indifférence s'en retrouvaient justifiées. Le peuple non plus n'avait pas de haute estime de mon clan ni des choses que nous apportons à ce pays. En fin de compte, nous étions prisonniers de nos erreurs passées.
J'agissais pour le bien de mon « peuple ». Je détestais occulter la vérité. Mon attitude n'était qu'une réponse de force envers ces bourrins qui ne respectaient les gens que par ce moyen.

Elle venait plus ou moins de m'insulter clairement. Foutue Chisame Hozuki, le pire est qu'elle avait raison. Je devais m'entraîner encore plus pour atteindre la puissance solaire que je désirais. Un mot résonna : faire les choses en Secret... Secret... Secret. Cette alliance revêtait un aspect publique. Essayer d'avoir tout le monde demeurait une débilité. Munie d'un petit groupe, l'action serait plus violente dans le bouleversement de cette société archaïque.

Quelle enfant drôle n'empêche. Nous n'étions rien l'un pour l'autre. Elle parlait d'Académie, mais celle-ci ne m'avait point appris ne serait-ce qu'un quart de ce que je savais. L'académie n'était qu'un passage obligatoire. Ces viles techniques élémentaires, je les maîtrisais depuis quelques années avant l'examen, et pour certaines, même avant mon entrée dans cette académie. Les Kinbara étaient entraînés dès leur plus jeune âge à devenir des guerriers. De surcroît, malgré le fait que son âge soit sensiblement du mien, je ne l'avais point côtoyer sur les bancs de l'école. Connaissance, c'était la deuxième fois que je la voyais de ma jeune vie et la première fois que nous parlions face à face. Une différence d'opinions sur la définition de connaissances.

Amusant elle me menaçait de manière implicite sur le fait que si elle l'avait voulue, je serais déjà mort. Ne savait-elle pas ? Je vivais tous les jours avec le fait que bientôt ma vie s'arrêterait. La mort ne me faisait plus peur, de même que les ténèbres depuis fort longtemps. Les menaces d'une princesse gâtée ne me faisait ni chaud ni froid. Si elle m'attaquait, elle verrait juste pourquoi la lumière pouvait se montrer cruelle. La foudre s'abattrait sur son joli visage, son joli corps, ses jolies formes.

Elle avait en plus donné le seul avantage qu'elle possédait sur moi, son épée au forgeron afin qu'il puisse améliorer son tranchant. Un instant, la haine prit le dessus et de légers éclairs parcoururent mon corps. Je n'avais point de leçon à recevoir de sa personne.
Toutefois, je me calmai avec quelques longues inspirations avant de répondre à cette Chisame :

«  Avant, aujourd'hui, je ne te connaissais ni d'Adam ni d'Eve. Nous n'étions même pas sur les bancs de l'académie dans les mêmes promotions. Pour ma part, de ce point de vue, nous ne sommes pas des connaissances. Si tu n'es pas Genin, nous ne sommes même pas collègues à proprement parler. Cependant, nous pouvons le devenir du moins au moins connaissances ou aides en cas de batailles. Pour être plus précis, je souhaitais rétablir le système d'équipe qui manque tant à ce village. Des équipes constituées par affinité et donc une meilleure collaboration au sein de ce village. Rester persuadé d'être des puissances individuelles demeurant adéquat. Kiri n'est-il pas la première puissance. Mais, ce système peut aboutir à des disparités qui causeront la perte de ce village. En soit, une plus grande implication dans la sécurité de ce village, mais en plus, mieux nous nous connaissons, mieux sur un champ de bataille nous serions efficace.

Un autre point, j'agis en réponse à la haine du village sur mon clan. Le clan ne sera jamais bien considéré, ne nous voilons pas la face. Tu as raison sur un point. Tous les jours, je bosse dur pour atteindre le niveau pour défendre le lieu où je vis. Tu juges mon attitude sans connaître ma situation vis-à-vis de mon clan et du village. Je veux clairement défendre des choses qui dans le fond auraient préféré mon extermination. Chose qui arrivera dans un jour certain. Vois-tu nous sommes tous des pions à part que mes maîtres sont plus haut que les tiens. Mon plus grand souhait est de débarrasser ce monde de l'indignité, de toutes choses démoniaques en ce monde à commencer par Kiri, un village qui a accueilli mes ancêtres. J'en conviens t'avoir manqué de respect, belle Hozuki. La vie est injuste, c'est comme cela. Il est vrai qu'ici, le secret fonctionne mieux que la vérité. Enfin, de compte, par la grâce d'Hikari, j'ai tenu mon serment. Oublie ma proposition, nous sommes partis du mauvais pied tout les deux. Une équipe plus petite sera plus efficace. Merci du conseil, Hozuki. Comme tu le vois, j'ai une promesse à tenir. Je dois ramener Shiho dans son domaine. Si tout le monde pensait comme toi, Hozuki. Tu n'es pas Kirigakure, je ne suis pas non plus l'ennemi Sunagakure. Je vis pour servir et protéger ce monde. Mais les gens ne l'ont jamais compris, alors Kinbara House est devenue arrogante à l'extrême pour combattre l'indignité des autres. Bye, Hozuki. »


Je restais sur place sachant que la jeune fille voudrait me répondre, mais en effet nous n'étions pas compatibles pour faire du business ensemble. Si Shiho avait accepté, je la voyais bien avec l'autre beauté. Cependant, ce n'était pas le cas, alors je savais que ce combat, je l'avais perdu. Le pire, c'est que cette hozuki avait raison, je n'avais même pas voulu le gagner. Comme quoi, une relation froide de plus.

                        Les anges demeuraient incompris des simples mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 524

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Ven 6 Oct - 12:36



A
V
E
C

E
I
D
A
N

E
T

C
H
I
S
A
M
E
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
J'écoutais les deux, est pendant leur monologue à chacun, j'allais me poser contre un mur, je m'y adossais et écoutais. Comme la Hozuki, je pensais pareille sur le clan des Kinbara. Je n'avais que faire qu'ils soient originaires de Suna, ils n'avaient rien fait, aussi bien de mal, que de bien. Je lui avais déjà après tout à Eidan ce que j'en pensais, et il semblerait que je ne sois pas la seule à voir la situation ainsi.

Elle alla donner son épée au forgeron avant de revenir. Toujours attentives, sans rien dire, vu que ce n'était pas ma discussion, mais la leur, je les analysais. Chisame avait dit quelques choses, quelques choses qui me touchaient, vu que c'est ce que je faisais. En silence, je travaillais. En silence, je faisais progresser mon clan. En silence… Je faisais proliférer mes pions. Donc je pouvais attester. Après tout, je préférais le silence au bruit. Hé bien que la populace de Kirigakure à rien à faire de mon clan, sauf peut-être pour le mépriser, les faits étaient là. Depuis que j'avais pris les rênes, mon clan allait pour le mieux. Même mon grand-père n'avait osé faire ce que j'ai fais. On était actuellement six. Certes, comparés aux autres clans, ce n'est rien. Cependant, c'est le plus grand nombre que nous avions jamais atteint. Peut-être que pour le peuple ce n'était rien, pas digne d'intérêt. Mais pour Kiri, six personnes avec notre secret, au lieu d'une… C'était une grande différence. Ça montrait que le clan avançait, petit à petit.

La dernière portion de la réponse de Chisame montrait quelques choses… Quelques choses qu'un genin n'est pas censé avoir. Enfin, je dis ça mais… Je n'étais pas une genin ordinaire non plus. Après tout, elle et moi avions vu Kami en personne. Nous étions toutes les deux à Kusa. Ce n'est pas des genins ordinaires qui seraient allez là-bas.

Quittant des yeux la Hôzuki, mon regard, malgré la pluie battante, se dirigea vers Eidan, qui sa réponse n'attendait pas. La première partie de sa réponse fut des plus banales. En vrai, il avait pas eu de chance, comme moi à ma sortie de l'académie. Il est arrivé Genin au moment où le Mizukage, la personne qui est censé gérer ça, est morte. Kiri, avec son habitude à garder le secret, à essayer le caché, mais en vain. Du coup, il ne faisait pas partie d'équipe. Nous verrons pas si le prochain Kage ferra la différence ou non.

Et voila qui recommençait. C'est sûr que s'il changeait pas son caractère, son clan ne serait jamais bien vus, je lui avais déjà dit. Mais on dirait que c'est tombé dans l'oreille d'un sourd. Les Kumojins se sont bien intégrés au village, qui ont pourtant le même âge en termes d’appartenance que son clan. Alors si eux y sont arrivés, pourquoi pas les Kinbara ? Simplement, car ils ne voulaient pas. Et plus ils agiront ainsi, plus l'écart se creusera, plus ça sera difficile. Mais Eidan semble être parti dans ses plans, donc grand bien lui fasse. Il cherche à protéger quelques choses qui veut le tuer, le paradoxe et ici, et jamais il attendra sur plein potentiel à cause de cela. Sa motivation ne peut être parfaite dans cette situation, après tout, à quoi bon ?

Eidan semblait avoir coupé court à la discussion, cependant, il attendait la réponse. Étrange. Mais je décidais d'intervenir, après tout, je n'avais pas spécialement besoin de quelqu'un pour m'accompagner dans mon domaine, et, comparé à Eidan, la pluie ne me gênait pas, j'étais, d'une certaines manières, certes différente de Chisame ici présente, également en symbiose avec cet élément, alors que mes vêtements trempés me collaient à la peau.

« Eidan, tu n'es pas obligé de m'accompagner. Je rentrerais seule s'il le faut. Je sais que tu apprécies guère ma demeure en plus, donc ne te fais pas cette peine. Cependant, laissez-moi vous dire une chose vous deux, en tant que témoin de votre discussion.

Là ou tu marques un point Eidan, c'est que avoir des équipes pour former des liens ne peut être que bénéfiques, et, pour le moment, il manque d'un système d'équipe correcte, c'est vrai. Ce n'est pas pour rien non plus que les villages ont été formés. Si la division marchait mieux, on aurait pas créé Kirigakure… Non, nous n'aurions pas recréé Kirigakure. Cependant ce n'est pas le cas. Je sais que ça peut paraître présomptueux pour moi de dire ça, vu que j'ai clairement refusé ton offre, mais je t'ai déjà expliqué pourquoi.

Cependant, la où Chisame marque un point… C'est que vous êtes un beau paradoxe, toi et ton clan. Tu clames vouloir unir la jeunesse Kirienne, et pourtant, ton clan se sépare de plus en plus du village, refusant de se lier davantage. Et j'ai beau savoir que tu es différent d'eux, tu agis comme eux, il n'y à qu'à voir ta conversation avec Chisame. Je te l'ai déjà dit. Si tu veux que ça change, mène ton clan pour l'approcher du village, au lieu de vous enfermer dans votre arrogance. »


Je me taisais, voulant voir la réaction des deux, et surtout de Chisame, quant aux dires d'Eidan, et au mien.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 98 - 1 = 97 %

Techniques utilisées lors de ce tour
S] Kamen : Technique de camouflage, cette dernière est utilisé par le personnage pour cacher les traces de son KG (Ici le parasite) sur le corps de ce dernier. Ainsi, le temps que cette technique est active, les veinules bleues et les yeux jaunes du sujet ne sont pas exposés librement, ainsi que toute autre transformation physique lié au parasite.
Coûts : 1% par Tour.

P
O
U
L
P
E

R
A
Y
O
N

F
L
A
Q
U
E

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 190

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 110 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Ven 6 Oct - 15:57


J'abandonne. Ce mec est trop pour moi. Il m'énèèèèrve. Il a envie de bien faire, ça se voit. Mais il s'y prends tellement mal, c'est dommage. Tant pis, je ne vais pas perdre mon temps avec quelqu'un d'aussi borné que lui. J'allais répondre entièrement, mais celle qui jusqu'alors était restée dans l'ombre du débat s'y introduisit si bien que je ne pu qu'écouter. Elle me donnait raison, elle ne pouvait que le faire. La situation du Kinbara était évidente, elle crevait les yeux même. C'est dommage d'avoir de si bonnes intentions mais d'être têtu comme un cochon.

Si Shiho venait de conclure d'un certain point la conversation. Je profita que le jeune homme parte pour lui adresser quelques mots.

- " Ma beauté est fatale, être de lumière. Tu as bien fait de calmer l'électricité qui s'est manifestée, je n'aimerais pas foutre une raclée à quelqu'un qui veux bien faire pour Kirigakure. "

Je ne l'avais même pas regarder, j'étais restée dos à lui. S'il venait à m'attaquer, il subirait ma folie tôt ou tard. Et comme je lui ait dit, ça me ferais un tant soit peu de peine. Mais il faut toujours prouver aux faibles qu'ils le sont, je ne vais pas me laisser humilier ne serait-ce qu'une seconde par ce gars.

Mon regard s'en revint ensuite vers Shiho. Elle avait fait une sorte de pas vers moi, alors j'allais faire de même.

- " Dis-moi, je suis curieuse à propos de ton clan. Ça ne te gênes pas de m'en dire plus sur eux ? "



Résumé :
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Your arms are just too short to box with God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 178

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Sam 7 Oct - 1:10

Shiho venait de trancher le débat. Son argumentaire me fit tout de même mal. Je me forçais pour elle, pour conserver une bonne relation mais elle rejetait mon aide comme à son habitude.
Qui suis-je pour aller contre sa volonté. Elle avait raison sur un point. Le clan n'était point sociable avec le peuple de la mer. Avec raison cependant mais le clan ne faisait ni de bien ni de mal. Une erreur de Motoki-Sama. Il fallait agir, tout en restant dans l'ombre. Un plan ingénieux prit place dans ma tête. Les nouveaux souterrains contenait toute la vermine du monde marginal de Kiri. Leur destruction relevait de ma juridiction. La décision de Motoki-sama ,lors de l'entrevue que je lui demanderais, jugerait de mes actes barbares futures.

Nous pourrions agir, toutefois nos méthodes ne seraient pas aux goûts de tout le monde. Réfléchissant plus profondément et laissant tomber ma carapace de haine, j'entraperçus la vérité des paroles de Shiho et de l'Hozuki. Une alliance avec des hozuki permettrait au clan de s'introduire plus profondément dans l'administration de Kiri. Si ma mission revêtait un caractère de service public, les anciens ne seraient convaincus que par l'obtention d'un pouvoir certain.

La jeune Chisame se détourna de moi en me faisant une réflexion sur mes éclairs et ma colère :

«  Ma beauté est fatale, être de lumière. Tu as bien fais de calmer l'électricité qui s'est manifestée, je n'aimerais pas foutre une raclée à quelqu'un qui veux bien faire pour Kirigakure. »

Je ne relevai pas la menace. Elle gagnait cette bataille. Je n'avais aucune raison de lui faire du mal. Je n'étais pas borné, juste légèrement arrogant. Soupirant, je me montrais prêt à faire un effort afin de mener à bien ce projet, surtout si il servait les intérêts politiques et militaires de mon clan.

Venant à ouvrir la bouche, je vis que la jeune femme d'eau en avait terminée et parlait avec Shiho. Comme n'importe quelle personne, elle souhaitait connaître plus en détails le clan de Shiho, le clan Mizuhaji.

Pour autant, je n'allais pas me démonter si près du but…



«  Je m'excuse, Chisame Hozuki. J'ai laissé la haine et le ressentiment dicter mes paroles. Je ne t'aurais point attaqué, je n'ai aucune raison de le faire. Je pense que tu serais néanmoins assez puissante pour répondre efficacement à mes actes. La lumière se doit d'être bienveillante pour le bien de tous. La vérité est sortie de la bouche de Shiho. Je suis avant tout Eidan et toi, tu es Chisame. Excuse-moi, je me suis permis d'utiliser ton prénom pour donner un exemple.
 Le clan Kinbara en effet ne fait point d'accords amicaux avec le peuple kirijin non pas en raison des récentes attaques sur nos civils, mais d'un manque de parole de Kiri. La parole d'un homme est importante dans nos coutumes. Pour mes supérieurs, le village leur avait promis de les venger en attaquant Suna si Kinbara accordait son soutien à Kirigakure no Sato. Ainsi le corps dirigeant du clan s'est senti trahi par le non respect de cette parole de la Neuvième. Mais il serait temps de collaborer. Malheureusement je ne décide de rien pour mon clan. La seule chose qui pourrait sauver cette situation serait que nous apprenions du village. Donc une alliance avec toi revêt désormais un petit plus, Hozuki. Je suis prêt à aller contre certains de mes dirigeants pour mener à bien cette notion d'équipe et donc comme tu dis pour le bien de Kiri.
Donc je recommence. Hozuki nous ferais-tu l'honneur de rejoindre la petite coalition afin de former des équipes et de retrouver la sécurité et la puissance que vous connaissiez au temps de l'ancien Kiri. »


Me tournant vers Shiho, je lui dis :

«  La parole d'un Kinbara est sacrée. Tu sais, j'ai appris à accepter les goûts et les couleurs d'autrui. Je me suis proposé pour te raccompagner, c'est ce que j'allais faire. Mais tu refuses mon aide. Comme d'habitude, je ne te sers en rien. Je devrais me faire une raison. »

J'avais compris le fardeau du Kinbara. J'avais tenté de bien faire, mais ces maudits gênes me tourmentaient et créaient des situations dangereuses pour mes projets et moi-même. Fermant ma veste, je pressentais que désormais l'Hozuki ne voudrait pas adhérer. Quand à Shiho, mon inutilité me dérangeait. Hors de question de laisser des sentiments se développer. J'avais cherché ma merde, et je récoltais ses conséquences. Deux personnes me détestaient. Désormais, j'étais de trop dans l'échange entre filles. La tête basse, je fis deux pas vers la sortie. Oui, il était temps que les être de lumière redescendent un peu sur terre et se concentrent sur l'essentiel. Sans un soutien conséquent, dans quelques années nous serions bannis du village. Une vie de nomade marquerait sûrement la fin de l'influence de notre clan, un déclin profond. Venais-je juste de faire le premier pas vers cette abomination ? Oui, je demeurais un idiot.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 524

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Sam 7 Oct - 9:14



A
V
E
C

E
I
D
A
N

E
T

C
H
I
S
A
M
E
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
Juste après avoir terminé mon dialogue, j'attendais voir comment les deux allait réagir. En soi, je prenais plus le côté de Chisame qu'Eidan, cependant, je ne lui donnais pas tord sur tout. Si on parle d'un point de vue relationnel, ça n'allait pas aider notre affaire et notre alliance, déjà bien à mal. Je connaissais Eidan, mais je me connaissais aussi. Dire que je suis innocente dans cela serait de l'arrogance. Je suis probablement celle qui est la cause majeure de notre dissociation. Refusant chacune de ses aides. D'un côté, il voulait essayer avec moi, et moi je lui tranchais l'herbe sous le pied. Je ne me sens pas mal de faire ça, juste… Je me rends compte que je suis réellement faite pour ne travailler avec personne finalement. Toujours, dans toute ma vie, les rares personnes avec qui je m'étais approchés finissait toujours par se séparer de moi. Que ce soit par volonté… Ou naturellement. J'étais peut-être condamnée désormais à être une créature seule… Ou peut-être avais-je détruit ma sociabilité humaine depuis cet acte… Je devais réfléchir sur la question, et voir si je pouvais changer cela, si ce n'est pour moi, c'est pour ceux avec qui je me lie.

" Dis-moi, je suis curieuse à propos de ton clan. Ça ne te gênes pas de m'en dire plus sur eux ? "

Mon regard glissa vers Chisame. Une question des plus normales, qui, cependant, me satisfaisait. En effet, elle semblait être assez au courante sur ce qui se passe à Kiri, probablement grâce à son clan qui est l'un des plus puissants. Si elle me pose la question, ça veut dire que le nombre d'information qu'elle possède sur nous est limité, ce qui n'est pas plus mal… Ou alors elle s'en fichait jusqu'à là, c'est aussi une réponse valable. J'allais lui répondre quand Eidan prit de nouveau la parole.

Déjà, il commençait par des excuses. Étrange. L'Eidan que je connaissais était très peu friand de cela. Cependant, j'avais eu le droit également à ce traitement, donc je n'en m'en inquiétai pas spécialement. Il commença ensuite à parler de son clan, des choses que je connaissais ou que j'avais pu en déduire, en ayant parlé un peu avec Eidan lors de notre entraînement commun. Puis, il lui demanda de rejoindre finalement son projet. La question est-ce qu'elle allait désormais accepter, ou pas ?

Puis Eidan s'adressa à moi, comme quoi, il me servait à rien, et qu'il devait se faire une raison. Ai-ce un mal ? Peut-être pour lui, qui cherchait une raison du pourquoi j'étais encore son allié. Cependant, pour moi, ce n'était pas le cas. Dès le début, dès que j'ai accepté l'alliance avec Eidan, mon idée n'a pas été de me reposer sur lui… Ni sur personne. Les alliances que je fais ne sont pas là pour me soutenir, mais simplement pour me faire progresser, pour évoluer. L'adaptation et la survie se font seul après tout. Même dans un village, nous ne sommes pas en sécurité, il n'y a qu'à voir comment Kiri est. Le village n'est qu'une excuse en vrai.

« Chisame, cela me dérange pas, mais je doute que tu apprennes des choses utiles. Après tout, ton père avec son ancienne position du conseil doit déjà savoir tout ce que je peux te dire à propos de nous, les Mizuhaji. Mais pose des questions, je t'en prie, je répondrais du mieux que je suis permis de le faire.

Eidan, sache une chose. Ça peut te paraître étrange, mais je n'ai pas fais cette alliance pour me reposer sur toi. Non, jamais je me reposerais sur un autre, et ce que je peux faire seule, je le ferais seule, on est pas mieux servit que par soi-même après tout. Non, si j'ai fais cette alliance, c'est pour nous faire progresser. Toi et moi en tant que ninja, en tant que personne. Mon unique but quand je m'allie à quelqu'un, c'est d'avancer, pas de me reposer sur mes plates bandes en laissant mes alliées faire ce que je pourrais faire. Ce n'est pas sain pour l'évolution d'une personne. Donc, je te le dis maintenant, mais ce n'est pas mon attention personnelle, mais si toi ça te dérange, si ma vision des choses ne te convient pas, je le comprendrais. Après tout, tu sembles être quelqu'un qui veut et qui cherche à créer des liens, plus ou moins forts, et peut-être que ma vision d'un allié ne te correspond pas, comme tu explique les choses. Ainsi, si tu le souhaites, on peut couper court à tout cela, et redevenir de simple connaissance. Mais, je le répète, ce n'est pas mon attention, je souhaite préserver cette alliance, car, malgré ce que tu dis, tu m'es utile. Cependant, une alliance, peu importe la vision des uns par rapport à celle-ci, ne peut se faire qu'à deux, donc j'aimerais savoir si tu souhaites continuer d'être à mes côtés, malgré ma vision particulière de la chose. »


Voilà, je l'avais dis, et je voulais savoir la réponse. Est-ce que notre alliance tiens toujours, ou non ? J'espérais qu'il répondrait par l'affirmative, mais ça, c'est quelque chose que seul lui peut indiquer. Une alliance ne peut marcher que si chaque parti est d'accord d'être allié après tout.
Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 98 - 1 = 97 %

Résumé : Shiho écoute le discours d'Eidan, puis répond à Chisame qu'elle peut lui poser des questions et demande à Eidan s'il souhaite maintenir son alliance avec Shiho.

Techniques utilisées lors de ce tour
S] Kamen :  Technique de camouflage, cette dernière est utilisé par le personnage pour cacher les traces de son KG (Ici le parasite) sur le corps de ce dernier. Ainsi, le temps que cette technique est active, les veinules bleues et les yeux jaunes du sujet ne sont pas exposés librement, ainsi que toute autre transformation physique lié au parasite.
Coûts : 1% par Tour.

P
O
U
L
P
E

R
A
Y
O
N

F
L
A
Q
U
E

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 190

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 110 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Lun 9 Oct - 12:04


Il revenait à la charge ? Avec des excuses ? Toute cette attitude condescendante pour finalement se plier au final ? C'est douteux, trop douteux. Mon visage laisse paraître de l'incompréhension que seule Shiho peut remarquer. Je suis restée de dos pour Eidan. Non.. c'est louche. Personne de sensé ne monte sur ses grands chevaux, se sent limite supérieur et part fièrement en lançant un ultimatum pour se rétracter deux secondes après et s'excuser. Aucun sens. Même si j'apprécie grandement la démarche qu'il fait, c'est perturbant. Comme à l'accoutumée je vais devoir rester sur mes gardes. Il me propose donc enfin, et de manière explicite de rejoindre sa coalition.

Ce n'est pas plus mal. Ça me permettra d’œuvrer pour le village encore plus, de surveiller une partie des Genins et de me faire une petite couverture sur Dekishi. C'est un bon choix à prendre, et puis peut-être que ma génération à un assez haut potentiel pour redresser Kiri au sommet de sa puissance. Nous verrons bien cela. Je me retourna alors, mon expression d'incompréhension s'était effacée déjà depuis quelques secondes si bien qu'Eidan n'aurait jamais su de lui-même qu'elle était là.

- " J'accepte volontiers, Kinbara. "

Shiho m'avait répondu entre temps. Et si effectivement père avait des informations sur les Mizuhajis, il refusait de me les donner. Et je n'ai même pas envie de tricher avec papa. Qui sait ce qui m'attends. Je me retourna derechef vers Shiho pour lui répondre.

- " Mon père sait beaucoup de choses, mais il ne me dévoile pas tout. Je ne sais que peu de choses de ton clan, seulement les ragots qui s'ébruitent en ville. Il paraît que toi aussi tu as un contact privilégié avec l'eau. Mais bon, je ne vais pas te poser toutes les questions du monde ici. Si je suis insensible, je doute que tout le monde apprécie autant que moi cette pluie. "

Je lança un regard vers Eidan, puis vers Shiho.

- " Je passerais au domaine Mizuhaji dans la semaine. Monsieur Kinbara, vous savez où j'habite afin de me contacter. "

Dit-je, accompagné d'un signe de tête reflétant le salut.

Je partis donc ensuite vers une extrémité de la ville. Alors que j'avais seulement fait quelques pas, je dit à haute voix.

- " Désolée de vous quitter si tôt, mais j'ai une affaire très sérieuse à régler. "

Les plus informés se rendraient compte que je me dirigeais vers le groupe scientifique le plus puissant de Kiri, le CRUSK.



Résumé :
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Your arms are just too short to box with God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 178

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Lun 9 Oct - 16:48

Un agrandissement de la coalition



J'avais joué le tout pour le tout. Le résultat s'avéra payant. Malgré un manque flagrant de confiance de la part de Chisame, elle venait d'accepter l'offre. Cependant, une étrange sensation me titillait. Elle avait accepté trop facilement, avait-elle aussi de noirs secrets à cacher. Grand bien lui fasse, elle était mon alliée, je saurais me montrer digne d'être une tombe sur la teneur des secrets de ma « guilde ».

Un franc sourire apparut sur mon visage. Chisame avait quand même déjouée mon arrogance de manière à ce que je me plie pour avoir un quelconque soutien d'elle. Démontrant d'énormes capacités, mon esprit assimilait sa personne au poste de leader d'une telle organisation. Je n'avais guère envie de gouverner ce groupe, mais qui de mieux qu'une kirijin au sang pur pour commander les légions de la jeunesse du village. Team Olympus venait de se trouver un nouveau membre et non des moindres, une possible cheftaine pour l'organisation. De surcroît, nos plans à tous demeuraient dans l'ombre, cette alliance Hozuki/Kinbara arrangeant tout le monde.

Toutefois, je n'étais point la priorité de l'Océanide. Elle discutait avec la nymphe. Ce fut un moment court, Shiho conservant toujours cette apparence de mystère. Quelque chose clochait dans son clan, peut être un objet de puissance qui représenterait un danger pour le village ? Elle était mon allié, je la soutiendrais.

« Je passerais au domaine Mizuhaji dans la semaine. Monsieur Kinbara, vous savez où j'habite afin de me contacter. »

Le Domaine Hozuki était l'un des lieux les plus célèbres de l'Ancien Kiri. Il en était donc de même dans le New Kiri. Elle pouvait en être sur, je passerais dans la semaine pour lui demander de prendre les rênes de l'organisation.

« Désolé de vous quitter si tôt, mais j'ai une affaire très sérieuse à régler. »

L'Océanide dans un signe de salut, après avoir récupéré son épée si spéciale, s'en alla très rapidement. Je n'eus même pas le temps de lui dire qu'elle pouvait me nommer Eidan maintenant que nous étions alliés.

Me tournant vers Shiho, son monologue me revint à l'esprit. Ainsi, elle voulait évoluer seule dans son côté en démontrant sa force dans le fait de réussir dans toutes les tâches entreprises. J'avais raison, je ne lui servais en rien. Notre vision d'une alliance était diamétralement opposée. Pour autant, je respectais son choix de vie. La recherche de la puissance, un chemin solitaire. Si tel était son désir, j'aurais coupé court à cette alliance. Après tout, je bloquais sûrement la réussite de son projet. Mais, elle ne souhaitait pas briser le lien.

Je fermais donc plus mon blouson et lui répondit :

« Ton choix est le mien. Tu as été la première personne que j'ai vraiment trouvé digne de moi. Si tu ne souhaites pas briser l'alliance, je le souhaite encore moins. Les propos de Chisame s'avèrent justes. Le clan Kinbara doit sociabiliser avec les autres familles et clans du village. Conserver notre passé est bien, mais déterminer notre futur est mieux. Je serais donc l'acteur de ce projet. Donc ma réponse est oui l'alliance me convient. Vu que tu ne veux pas te reposer sur tes alliés et donc que tu es en mesure de rentrer seule, je vais donc te laisser. Passe une bonne soirée. »

Je me mis à marcher. Les sentiments que j'entretenais pour elle devaient disparaître. Il aurait peut-être mieux valu que je tombe sous le charme de Chisame. Ils auraient servi à quelque chose au moins.
Je n'avais point envie de voir le peuple alors j'utilisais le déplacement rapide pour diminuer le temps du trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7459-bingo-book-d-eidan-kinbara#56258 http://sns-rp.forumgratuit.org/f516-dossier-eidan-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t7435-eidan-l-astre-solaire
Messages : 524

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 265 両

MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   Jeu 12 Oct - 8:53



A
V
E
C

E
I
D
A
N

E
T

C
H
I
S
A
M
E
https://i.paigeeworld.com/user-media/1469750400000/576c04a514fef08770463da8_579b8c18868a6ac34da1fb76_320.jpg
La jeune Hôzuki m'indiqua qu'elle allait passer dans la semaine pour me poser les questions sur mon clan. Je lui répondais d'un simple signe de tête, lui montrant ainsi que j'étais disposée à accepter cet entretiens. Puis, elle partie, régler cette affaire je ne sais où. Puis, Eidan ferma son blouson, et, avant de partir, me dit de dernière paroles :

« Ton choix est le mien. Tu as été la première personne que j'ai vraiment trouvé digne de moi. Si tu ne souhaites pas briser l'alliance, je le souhaite encore moins. Les propos de Chisame s'avèrent justes. Le clan Kinbara doit sociabiliser avec les autres familles et clans du village. Conserver notre passé est bien, mais déterminer notre futur est mieux. Je serais donc l'acteur de ce projet. Donc ma réponse est oui l'alliance me convient. Vu que tu ne veux pas te reposer sur tes alliés et donc que tu es en mesure de rentrer seule, je vais donc te laisser. Passe une bonne soirée. »

Il partit en vitesse, utilisant le déplacement rapide pour quitter les lieux, me laissant désormais seule sous cette pluie. Je levais mon visage vers le ciel qui pleurait. Il semblerait que le plan d'Eidan soit en bon mouvement. Déjà deux voir trois personnes avaient acceptés de rejoindre sa troupe. Peut-être allait-il y arriver finalement… Modifier ce Kiri. Mais cela ne m’intéressait guère à vrai dire. J'en avais pas besoin. Je m'adapterais, même étant extérieur à son groupe. Mais j'avais hâte de voir comment il allait progresser à vrai dire. Avec Chisame, ce n'était qu'une question de temps avant que son groupe effectue de réel progrès. C'est à ce moment où je verrais si ma voie est la bonne, ou si la sienne est la bonne. Pour le moment, je n'ai nul l'attention de changer, j'en ai pas besoin.

C'est sous cette pluie que je rentrais au domaine en marchant, attendant les événements futurs avec hâte. Pour les plus observateurs des passants, ils remarquaient un phénomène étrange sur ma peau. Celle-ci n'était pas humide malgré la pluie qui tombait.

FIN DU RP

Résumé & Information HRP


Santé : 100 %
Chakra Restant : 97 - 1 = 96 %

Résumé : Shiho, après le départ d'Eidan et de Chisame, rentre chez elle à pied, attendant avec hâte la suite des événements.

Techniques utilisées lors de ce tour
S] Kamen :  Technique de camouflage, cette dernière est utilisé par le personnage pour cacher les traces de son KG (Ici le parasite) sur le corps de ce dernier. Ainsi, le temps que cette technique est active, les veinules bleues et les yeux jaunes du sujet ne sont pas exposés librement, ainsi que toute autre transformation physique lié au parasite.
Coûts : 1% par Tour.

P
O
U
L
P
E

R
A
Y
O
N

F
L
A
Q
U
E

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un poulpe, un rayon et une flaque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un poulpe, un rayon et une flaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Anti-seiche du Poulpe. 10/09 Septembre 2011.
» Rayon de soleil... Vent agréable printanier... [Pv]
» Rayon soin en tout genre
» Poulpe X)
» capa poulpe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: