Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Une découverte pour le moins étrange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 111

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Une découverte pour le moins étrange   Mar 19 Fév - 21:28

Cela faisait presque trois jours qu'Eityjin était sorti de l'hôpital. Reprenant sa routine, il se leva, pris sa douche, s'habilla, mangea un petit-déjeuner et regarda par la fenêtre. Le ciel était bleu, un magnifique temps qui ne correspondait pourtant pas à la saison. Mais malgré ce magnifique temps, Eityjin n'avait qu'une envie, de glander toute la journée, tout comme hier et avant-hier. À vrai dire, il n'était pas beaucoup sorti depuis sa promotion, lui qui avait l'habitude d'allait jouer au jingi, il n'en avait pas fait depuis maintenant près d'un mois et demi. Alors qu'il se questionnait sur son niveau actuel, quelqu'un tapait à la porte. Étant seul à la maison, c'était à lui d'aller ouvrir. Il partit donc ouvrir la porte, derrière laquelle se trouvait son équipe au grand complet, enfin je devrais dire ex-équiper, car ils avaient appris par le tsuchikage qu'Eityjin n'en ferait plus partis à cause de sa promotion. Mais cela ne vint à l'esprit d'Eityjin que lorsqu'il ouvrit la porte et vu ses coéquipiers. Lors de la cérémonie, il avait été tellement heureux de voir que celui-ci ne lui en voulait pas, mais lui donnait même une promotion, qu'il n'avait absolument pas réfléchi aux conséquences de celle-ci. Il resta donc bouche bée devant la porte, sans dire un mot. Le silence s'installa pendant quelque instant. Puis Eityjin repris ses esprits, sans se rendre compte de la demi-minute qui s'était écoulé.

-Bonjour, je vous invite à rentrer ? Demanda Eityjin embarrassé.
-Il est onze heures et demie passer et c'est maintenant que tu prends ton petit-déjeuner, tu n'as rien prévu de la journée, c'est ça ? Répondu Uwarima d'un ton sec. J'ai regardé derrière ton épaule pendant que tu flânais. Penses-tu que c'est comme ça que doit agir quelqu'un qui vient de recevoir un grade aussi important ?
-Euh ... Répondu Eityjin, qui avait belle et bien prévu de ce la couler douce toute la journée. C'est-à-dire que ...
-C'est-à-dire que quoi !? Répliqua Uwarima. Tu devrais avoir honte, tu devrais être un train de t'entrainer au lieu de glander. Dois-je te rappeler ce qui s'est passé lors de notre dernière mission ! Maintenant tu dois t'attendre à des missions plus dur et certainement plus périlleuse ! Prend tes affaires, on va s'entrainer !
Un large sourire se dessina sur le visage d'Eityjin, qui fonça se préparer, heureux de voir que sa relation avec Uwarima n'avait pas changé. Une fois fin prêt, il referma la porte derrière lui et demanda à Uwarima ce qu'il allait leur enseigner, qui répondit d'un haussement d'épaule. Elle semblait mal à l'aise, comme si elle devait accomplir une basse besogne. Ce qu'Eityjin avait remarqué, bien qu'il ne comprennait pas pourquoi. "C'était pourtant elle qui avait proposé cet entrainement. Qu'est-ce que je fais ... je lui demande ce qui ne va pas ou je fais comme si je n'avais rien vu ?" Se demanda Eityjin, sans parvenir à choisir. "Elle semble mal à l'aise depuis que l'on est parti ... Est-ce car elle repense à la fin de notre dernière mission, car je ne fais plus parti de l'équipe, ou encore à cause d'autre chose ? ... Si c'est le cas, dois-je lui poser la question au risque de remuer le couteau ... Rah, pourquoi toutes les décisions que l'on doit prendre comporte des risques ! Si je lui demande, je risque de ne rendre son sentiment de malaise plus grand. Et si je ne réponds pas, je ne saurais jamais pourquoi elle a eu ce sentiment ... Et du coup, c'est moi qui risque de me sentir mal à l'aise". Alors que ce dilemme occupait pleinement l'esprit d'Eityjin, ils finirent par atteindre le terrain d'entrainement. "De toute évidence, il est trop tard pour y réfléchir." Et en ça, Eityjin avait raison, en quatre heures d'entrainement, ils n'eurent même pas le temps de souffler. Pourtant l'entrainement était on ne peut plus classique, les trois genins devaient faire plier Uwarima qui avait comme restriction de ne pas utiliser son épée et de techniques supérieurs du rang D. Mais malgré toutes ces handicaps, Uwarima n'avait pas reçus un seul coup, esquivant les attaques des genins et contournant leurs pièges. Rien de plus simples lorsqu'on connait déjà toutes les capacités de ces adversaires, surtout lorsque celle-ci ne sont pas encore nombreuses. Les jeunes genins avaient tout tenté, l'esprit d'équipe, le genjutsu, la force brute, mais rien ne passait. C'est alors qu'Uwarima interrompit l'entrainement :

-Cela fait maintenant plus de quatre heures que vous essayez de me vaincre, et pourtant vous ne semblez pas décourager, vous redoublez même d'effort, inventant de nouvelles stratégies. Mais tout cela ne sert à rien ! Il y a une chose essentielle que vous n'avez pas encore acquis, à vous de trouver quoi. Je pense que l'on en a assez fait pour aujourd'hui, vous pouvez partir. Sauf toi, Eityjin, j'ai à te parler.
Déclara Uwarima.
Eityjin rejoignit Uwarima, tandis que les deux autres genins s'en allèrent.
-As-tu déjà entendu parler des affinités ? Demanda Uwarima.
-Oui. Répondu-t-il. Il s'agit d'utiliser la force des éléments avec notre chakra.
-... Oui, c'est ça. Mais connais-tu la tienne ?
Eityjin resta silencieux. Il n'avait pas rejoint l'école en même temps que ses camarades et avait donc échappait à ce test qui se déroulé lors de la première année. Il ne savait même pas en quoi il consistait et avait échappé à tous les cours les concernant. D'après l'un de ces anciens professeurs, il n'en avait pas.
-Non ... Je ne la connais pas. Répondu Eityjin.
Uwarima baissa les yeux et sortit une feuille de sa poche. Elle expliqua ensuite comment se déroulait ce test. Une fois l'explication finis, elle tendit la feuille d'une main tremblante, comme si elle craignait quelque chose. Eityjin refusa de prendre la feuille, voyant le regard fuyant de son sensei, il lui demanda :

-Pourquoi tremblait vous sensei ? Ce test n'a pas l'air dangereux pourtant.
-P... prend cette feuille. Dit-elle d'une voix hésitante.
Mais Eityjin ne l'a pas pris , tenant à avoir sa réponse. "Était-ce pour ça qu'elle était mal à l'aise précédemment ?".
-Tout de suite ! Se mit à crier Uwarima.
Eityjin recula d'un pas. Il comprit alors qu'il n'aurait pas la réponse, pas avant d'avoir fait ce qu'elle attendait. Il prit alors la feuille, mais ne commença pas le test, il hésitait, "Pourquoi Uwarima tremblait ? Est-ce qu'il y a qu'elle sait quelque chose que je ne sais pas ... De toute manière, si je veux le savoir, il faut que je le fasse !" Il se concentra alors son chakra dans ses doigts, comme le voulait le test. Mais rien ne se produisit, "... je n'ai donc pas d'affinité ... mon prof avait raison ... Mais pourquoi Uwarima a réagis comme ça ? ..." Eityjin arrêta alors de concentrer son chakra quand :
-Est-ce que je t'ai dit d'arrêter, répliqua alors Uwarima d'un ton sec.
-Mais ... Rien ne c'est produit ! Répondu Eityjin. Mais ancien professeur avait peut-être raison, je n'ai pas d'affinité.
La réaction d'Uwarima surprit Eityjin, elle s'était mise à sangloter. Le silence demeura pendant quelque instant. Elle n'osait même plus regarder Eityjin dans les yeux. Et alors qu'une larme coulait sur sa joue, elle demanda d'une petite voix à Eityjin de recommence. Celui-ci s'exécuta alors sans vraiment comprendre ce qui se passait. Cette fois-ci, il ne s'arrêta pas, concentrant son chakra aussi longtemps qu'il le pouvait. Quant une douleur survint dans sa poitrine gauche, qu'il serra presque immédiatement avec sa main inutilisé. Mais la douleur était trop forte, il mit le genou à terre, quand une voix survint de nulle part :
"Ah, enfin réveillé, tu en as mis du temps gamin ! Je vois que tu as finalement choisis la voie du pouvoir, et en ça, je te comprends. Mais ne te méprends pas, moi, tout ce que je veux, c'est ton corps ! Je n'ai que faire de ta vie, tout comme celle de tes compagnons ... Tu n'aurais jamais dû me réveiller. Tu as signé un contrat avec le diable mon garçon. Ton heure approche et personne ne pourra plus te sauver !"
Eityjin ne comprenait pas d'où venaient ces paroles. à vrai dire, tout ce qui lui importait, c'était d'arrêter la douleur. Mais celle-ci ne faisait que se renforcer, suite à quoi, il s'effondra par terre. La voix avait-elle raison, est-ce sa fin ? Il ne pouvait si résoudre et cria haut et fort :
-Je ne te laisserai pas mon corps ! Je suis loin d.... d...
Mais avant de terminer sa phrase, il s'évanouit.
*
Eityjin se réveilla dans un lieu qu'il commençait maintenant à connaitre, l'hôpital. Mais pour la première fois, il ne savait pas ce qu'il faisait là, le dernier souvenir qu'il avait c'était de s'approcher d'Uwarima. Il regarda alors autour de lui, mais personne ne s'y trouvait. "Comment je me suis retrouvé ici ? Quelqu'un a bien du m'emmener, me laissait un mot ... ". Un mot, il y en avait bien un, délicatement déposé sur un beau bouquet de fleur qui reposait quant à lui dans le vase ce trouvant sur sa table de chevet. Eityjin finit par le trouver, après avoir quelque peu commencé à paniquer, en voici le contenu :
-Je suis désolé. J'étais parfaitement consciente de ce qui allait se produire, mais je l'ai quand même fait. Je comprendrais que tu ne me le pardonne jamais. Tout est de ma faute.
Adieu, Uwarima

"Pff, tous des mauviettes, il ne mérite que la mort. Tous autant qu'ils sont ! Rah, vivement que tu meurs gamin."
Eityjin se retourna, mais il n'y avait personne dans la pièce.
-Qui, qui a parlé !? Demanda Eityjin.
Mais la seule réponse qu'il eu fut le silence, ce silence angoissant qui anime le doute et la confusion. Eityjin prit peur, se levant alors d'un bond, il fila en un éclair sans demander son reste. "Qu'est ce qui m'arrive, je me retrouve dans un hôpital sans raison et j'entends des voix ... Je suis bon à l'asile ou quoi !" Il commença à rentrer chez lui, regardant derrière lui et se mettant à courir sans raison. "Quelqu'un me suit, j'en suis sûr ! Il m'observe ... Qu'est ce qu'il me veut ! ..." Il se mit à courir le plus vite qu'il pouvait, pour essayer de s'échapper à cet observateur. Mais cette impression ne le lâchait pas, à bon de nerf, il se mit à pleurer, gémissant inlassablement le nom de sa mère, il s'appuya contre un mur.
"Tu sais, le suicide est toujours une solution gamin."
Eityjin relava la tête, c'était bien la voix qu'il avait entendue précédemment. Il regardait dans tous les sens, mais la vision trouble qu'il avait alors ne lui permettait que de voir des silhouettes flous. Il essayait pourtant de s'essuyer les yeux, mais les larmes revenaient toujours à flots. Ne parvenant toutjours pas à comprendre d'où venaient ces paroles, il se remit à courir. Courir vers le seul endroit où il se sentait en sécurité, chez lui. À peine arriver chez lui, il s'enferma à clé et se précipita dans sa chambre. Il était maintenant dans un endroit clos où il était seul, mais rien n'y faisait, il avait l'impression d'être épier. Il ferma alors les volets et se mit en boule sous sa couverture.
"Tu ne pourras jamais m'échapper, minus. Je te suivrais jusqu'à la mort !"
-Je ne comprend rien, qui êtes vous ? Que me voulez-vous ? Demander sans cesse Eityjin
Mais la réponse demeurée inchangé, le silence. Il resta sous ses draps pendant presque deux heures, essayant de comprendre ce qui lui arrivait. Et bien qu'il ne trouvait pas, il comprit que ce n'était pas en restant ainsi qu'il allait changer quoique ce soit. Utilisant le dernier mouchoir qui lui restait, il sortit de sa chambre, bien décider à aller demander des explications. "Il faut que je parle à Uwarima, lui, il a l'air de savoir ce qu'il se passe !" Mais alors qu'il allait sortir, il aperçu une lettre.
-Bonjour,
Tout d'abord, nous tennons à vous re-féliciter pour votre adhésion au sein du jinji. Votre période de repos s'achevant aujourd'hui, nous vous demandons de vous rendre au sein du bureau du tsuchikage avant sa fermeture. (soit à 18H30)

Eityjin regarda alors l'heure indiquée sur l'horloge, il était 18 h 05. Eityjin ne contrôler décidément plus rien, mais ce qui était sûr, c'est qu'il avait maintenant le devoir de se rendre au bureau du tsuchikage le plus vite possible.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t446-bingo-book-d-eityjin http://sns-rp.forumgratuit.org/t444-presentation-eityjin-yrozawa
 
Une découverte pour le moins étrange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réglage du PC pour consommer moins
» Une ONG pour le moins raciste
» Une découverte pour Sylvie [pv sa mère et sa tante]
» découverte d'un batiment étrange (libre)
» Un entrainement pour le moins... foudroyant! [pv Buster]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Tsuchi no kuni :: Iwagakure no Sato-
Sauter vers: