Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Symbole d'une vie révolue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 537

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Symbole d'une vie révolue   Sam 21 Oct - 22:09

Routine.

Rien ne changeait pour l’Okinawa, qui passait toujours ses journées aux travaux forcés. Il jouissait quand-même d’une certaine liberté puisqu’il pouvait faire ce que bon lui semblait pendant un temps après le travail, cependant il ne faisait pas grand-chose. N’achetant rien puisqu’il n’avait pas d’argent, il ne faisait qu’observer le liseré rouge sur les feuilles de la forêt de Hi lorsque le soleil venait à terminer sa course. Regardant l’horizon d’un œil vide, l’Uchiha se rappela les moments heureux qu’il avait passé ici, en compagnie de ses amis et parfois de sa famille. Cependant, ce temps là était révolu. Il n’avait maintenant ni ami, ni famille. Il était seul, terriblement seul.

« Souffrir de la solitude est mauvais signe ; je n'ai jamais souffert que de la multitude. », disait un philosophe à présent oublié… Et bien, ce n’était pas vraiment l’opinion de l’Okinawa. Pas du tout, même. Si Sora devait prononcer sa manière de penser de façon théâtrale, il dirait certainement ceci : « Souffrir de la multitude n’est que le reflet d’une âme aussi tranquille qu’une mer déchaînée. ». N’était-ce pas vrai ? Pour Sora, ces mots étaient criards de vérité. Lui n’avait jamais souffert de la multitude : il avait vécu tant de bonnes choses au sein du village de Konoha que sa vie actuelle, reclus sur lui-même et incapable de créer une relation, le pesait énormément. Il souhaitait plus que tout retrouver sa mère, qu’il avait quitté trop brusquement. Il souhaitait la revoir, discuter avec elle, s’entraîner avec elle, aller acheter des légumes puis les cuisiner… Il y avait tant de choses que l’Okinawa aurait voulu faire avec sa génitrice… Cependant, même l’ombre de sa présence ne planerait plus jamais sur la vie de Sora, qui était à présent plongé dans une incommensurable tristesse.

Après le travail, il devait rencontrer quelqu’un. Il avait demandé à un des gardes chargés de la surveillance de sa geôle s’il pouvait transmettre une requête personnelle à ses supérieurs. C’était quelque chose de plutôt insignifiant en apparence, cependant cela est quelque chose de très important pour Sora, qui pourrait potentiellement l’aider à faire son deuil. Il souhaitait garder plusieurs babioles ayant une importance sentimentale assez énorme. Est-ce que cette requête sera acceptée ? Peut-être ? Peut-être pas ? Il n’en savait rien.

« Laissons le futur agir, et voir comment cela se passe » pensa le prisonnier.

Il attendait donc, aux portes de là où il « logeait ». Qui viendrait ? Il n’en avait aucune idée. Serait-ce une bonne ou une mauvaise surprise ? Il n’en savait rien.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha En ligne
Messages : 229

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Symbole d'une vie révolue   Jeu 16 Nov - 18:09

Eté 120, avant l'arrivée des dignitaires de Suna

Murasaki, du haut de son bureau, admirait le village se parer de ses couleurs mourantes. Bientôt viendrait l’automne et le soleil préparait violemment l’arrivée de cette saison salvatrice en brûlant allègrement le paysage feuillu de Konoha. Son regard s’étrécit en fixant l’horizon. Tout ne brûlait pas sous l’effet de l’astre solaire, mais personne n’avait encore soupçonné les anbus des quelques incendies ayant malencontreusement ravagés des foyers de contamination. Un soulagement pour la Hokage faisant face à son village, debout, les mains croisées dans le dos ; la survie du plus grand nombre nécessitait le sacrifice de quelques uns.

La Jûdaime n’eut cependant guère le temps d’entrer en conflit avec ses démons, ses pensées, ces âmes vengeresses qui agitaient son sommeil et perturbait ses réflexions à l’orée de sa conscience. Un homme venait d’entrer et la certitude d’un choix pris pour le bien commun l’emporta encore une fois sur sa culpabilité.

« Hokage-sama, permettez-moi de vous déranger un instant, je vous prie, annonça l’homme à la voix étouffée par le masque de protection.

Se retournant à moitié vers son hôte inattendu, la dame de Konoha hocha sagement la tête en exécutant une gracieuse approbation des cils à l’intention de son subalterne.

- Merci, Hokage-sama, répondit le jônin en s’inclinant brièvement. C’est à propos du détenu Okinawa Uchiha Sora, il désirerait porter à votre intention une requête personnelle.

Murasaki haussa les sourcils avant de reprendre son sérieux. Avec la maladie, la mort de Shihone, sa propre contamination, elle en avait totalement oublié le sort de son indésiré cousin. N’avait-il pas été astreint aux travaux forcé par le traître Nasuko Fukuda ? Aurait-il pu sortir de sa geôle les pieds devant que cela aurait arrangé l’Uchiha qui retint un soupir avant de retourner à son bureau et faire mine de chercher ses dernières notes sur l’ex-prisonnier d’Iwa. Elle avait beau l’occulter de son esprit, repousser l’échéance, il allait bien falloir décider du sort de ce jeune homme… Cet état de fait la mettait clairement dans l’embarras.

Loin d’être partiale, tant par le sang que par la mémoire, Murasaki se calma et avisa. Être un chef ne signifiait pas prendre les bonnes décisions, cela signifiait prendre les décisions les moins mauvaises dans l’espoir de faire au mieux et ce fut dans cette optique qu’elle fit part de sa réponse à l’intéressé. Sora pourrait exprimer sa requête.

Quelques heures plus tard, après les précautions d’usage dans le cadre d’une telle conversation, un shinobi de la prison porta au détenu un appareil qu’il connaissait certainement. Les radios usitées par les ninja dans leurs missions n’avaient guère évolué et le dispositif restait simple entre le micro-collier et l’oreillette filaire.

- Canal 2, annonça l’homme avant de quitter les lieux.

Murasaki jeta un regard à l’anbu enregistrant la communication et attendit son aval avant de se brancher sur le canal approprié. Faussement sereine, renversée sur sa chaise de bureau, elle inspira profondément avant d’entamer la discussion tant redoutée.

- Ici Namikaze Murasaki, Jûdaime Hokage. Je vous écoute, Sora, entama-t-elle d’une voix posée. »

L’heure était venue.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 537

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Re: Symbole d'une vie révolue   Mar 28 Nov - 21:52

Sora attendait toujours aux portes de sa geôle que quelqu’un se manifeste pour accéder à sa requête. Prenant son mal en patience comme il avait apprit à le faire à ses dépends lorsqu’il était détenu, Sora se plongea encore une fois dans ses pensées… Il ne comptait même plus le nombre de fois où il avait effectué pareille chose, si bien qu’à présent il avait développé la faculté d’utiliser son talent pour le genjutsu dans le but de visualiser ses propres souvenirs encore et encore. Il n’était plus que spectateur de sa vie passée, et cela lui laissait l’occasion de méditer comme il le souhaitait sur ce qu’il aurait put ou non améliorer. Quelque chose d’intéressant, en somme, et que Sora garderai secret pour le restant de ses jours.

Aujourd’hui, il avait décidé de revoir une scène qui l’a longtemps tourmenté : sa capture. Au fur et à mesure qu’il regardait l’action se dérouler, Sora se rendre, Shihone Senju le ligoter, et tous partir pour Konoha, Sora se demandait vraiment si se rendre avait-été une bonne idée. Après tout, à présent le jeune homme n’était plus que l’ombre de son lui-même d’antan, et peut-être que cette capture aurait put lui éviter la prison et pas mal de tourments. Sora ne pouvait de toute façon rien y changer, et c’était bien dommage. Continuant sa méditation, il ne vit pas l’ANBU arriver, ANBU qui le sortit de sa transe par les quelques mots qu’il proféra :

- Canal 2, prononça ledit ninja avant de quitter promptement Sora.

Alors que Sora s’équipait du dispositif en question, il put entendre une voix à travers la radio. Cette voix, elle appartenait effectivement à la Hokage en place, Murasaki Namikaze. Elle était clairement haut placée sur la liste noir du jeune Uchiha, mais si Sora pouvait récupérer quelques objets importants par son biais, il n’allait pas se gêner.

- Ici Namikaze Murasaki, Jûdaime Hokage. Je vous écoute, Sora. Prononça-t-elle.

Sora ne fit pas attendre son interlocutrice plus longtemps et répondit d’une voix neutre quasiment froid, mais avec un ton posé et cordial. A peu près comme toujours, en ce moment.

- Bonjour, Hokage-sama. J’aimerais pouvoir récupérer quelques objets provenant de mon ancienne demeure. Ce sont des souvenirs importants pour moi qui m’aideront très certainement à faire le deuil de mes parents.

Le ton de Sora était cordial et rien n’était censé pouvoir offusquer la Kunoichi aux yeux de Sora, mais voyons plutôt comment celle-ci réagirait.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha En ligne
Messages : 229

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Symbole d'une vie révolue   Dim 3 Déc - 23:11

Fort heureusement pour la dirigeante, la technologie employée par ses unités ne permettait pas à deux utilisateurs de parler en même temps. La vétusté de l'appareil épargna donc à son « cousin » l'entente d'un soupir agacé face à la formulation des désirs du jeune homme.

Les yeux gros d'indignation, la Jûdaime tourna un regard sombre sur son acolyte, l'interrogeant quelque part sur la poursuite potentielle de cet entretien. Il n'avait rien à dire et Murasaki demeura seule avec ses pensées pendant quelques secondes. Elle s'était attendue à des suppliques, certes, mais pas aux pleurnicheries d'un gamin en manque de son doudou. Quel âge avait-il déjà ? Aucune importance, le comportement n'avait rien de digne pour un shinobi et la Hokage ne s'étonnait finalement guère du sort ayant été réservé à ce jeune sans foi.

« Plaît-il ? demanda-t-elle comme si elle avait mal entendu.

Ou le gamin souffrait d'un réel manque d'élocution ou le shinobi cachait fort bien son jeu derrière une idiotie d'apparat. Quoiqu'il en fut, et malgré sa forte envie d'écourter la discussion, Murasaki s'astreignit au dialogue. Partiale, horriblement partiale dans ce dossier, si fourberie il y avait dans les souhaits de l'ex-nukenin, l'Uchiha ne souhaitait pas le moins du monde passer à côté de l'occasion de le voir se fourvoyer.

- Quels sont-ils ? questionna la brune comme si la chose l'intéressait. »

Quelques mois à ce poste avait appris à la dame des feuilles quelques notions d'hypocrisie, de cynisme aussi. En avait-elle quelque chose à faire de son deuil ? Ses fils pleureraient après Etsuko qu'elle n'y ressentirait guère moins de dégoût. Comment pouvait-on supporter une telle manifestation de faiblesse ? Elle n'avait déjà pas beaucoup de considération pour le « shinobi », mais sa requête était si basse qu'elle ne se sentait point le besoin de faire preuve d'un plus grand respect à son égard. Prenant sur elle, mettant à profit son éducation genrée ayant mené à sa connaissance du paraître, ses notions de comédie, Murasaki s'était forcée à faire entendre un sourire dans sa voix, comme lorsque son chef d'escouade l'envoyait tromper l'ennemi avant intervention de ses collègues.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 537

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Re: Symbole d'une vie révolue   Ven 12 Jan - 22:40

Négociations
Avec Murasaki Namikaze
La situation ne semblait pas particulièrement avantageuse. Après tout, personne ne pouvait vraiment comprendre ce que Sora pouvait à présent ressentir. C’est vrai, est-ce que ne serait-ce qu’une seule personne demeurant en ce monde puisse deviner les malheurs et les douleurs d’un être humain sorti bien trop vite de l’enfance ? Peu de gens sur Terre, j’en ai bien peur. Sora en était bien conscient. Il continuait à maudire ces gens ignorant du sentiment de compassion, ces gens fourbes continuant d’écraser ceux qu’ils considèrent comme faibles, ces gens qui pensent régner sur les plaines à l’horizon alors que l’herbe sous leur pied est déjà brûlée par les violentes flammes de la haine. Tous ces gens, Sora aurait bien voulu les replacer là où ils devraient être, cependant, d’autres problèmes l’attendaient au coin de la rue. Mettre l’accent sur l’actuel, c’est le choix que Sora fit.

Plait-il ? Répondit la Hokage en fonction.

Sora n’allait pas répéter. Il savait pertinemment que la Hokage avait bien compris l’énoncé de sa requête. Sa diction était claire et son rythme fluide. Ainsi, rien ne gênait la compréhension des mots sélectionnés par le shinobi. C’est ainsi que le shinobi patienta jusqu’à ce que son interlocutrice choisisse de continuer, ce qui ne pris guère plus de temps que cela.

Quels sont-ils ? Demanda la voix grésillante.

Sora avait tout intérêt à jouer cartes sur table. Il n’avait rien à cacher, et c’était en étant honnête qu’il aurait le plus de chances d’obtenir ce qu’il souhaitait. L’honnêteté passe toujours mieux. Encore que, certaines personnes préfèrent entendre ce qu’elles ont envie d’entendre. Un phénomène étrange, mais dont notre jeune ami ne se souciait guère. Il devrait d’ailleurs pouvoir utiliser ses capacités en genjutsu pour mentir plus facilement, n’est-ce pas ? C’est une possibilité qui, cette fois-ci, intéressait Sora, qui se jura de s’y pencher rapidement. Se concentrant sur les évènements actuels, il répondit à la Namikaze :

La boîte à cigarette et la brosse à cheveux de ma mère, la bague de mon père, et un miroir de cristal assez particulier. Il a été posé là par Ashiro Ryûka. C’est certainement l’objet qui peut me permettre de retrouver les cadavres de mes deux parents, et c’est pour cela que j’en ai besoin. Voilà qui est tout.

Comme à l’accoutumée, Sora avait parlé distinctement et fluidement. Sa voix n’exprimait aucun sentiment particulier, son entraînement au Jiei lui ayant appris à ne faire transparaître aucune émotion lorsqu’il le devait. C’était devenu l’une de ses facultés les plus intéressantes, et Sora s’en servait très souvent.

A présent, le jeune homme attendait la suite, présentant que rien n’allait être facile. Après tout, c’est avec Murasaki Namikaze qu’il conversait actuellement.
Résumé
La discussion se poursuit, Sora liste les éléments qu'il veut récupérer dans la maison de ses parents :
• La boîte à cigarettes de sa mère
• La brosse à cheveux de sa mère
• La bague de son père
• Le miroir qu'Ashiro a laissé dans la maison
Merci d'avoir lu ~

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Symbole d'une vie révolue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Symbole d'une vie révolue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Michaëlle Jean, un Symbole de Réussite de la Diaspora Haïtienne
» Symbole Evil Sunz Forge World
» Le symbole Asahi (dédicace à Jiji et Jumimaru :P)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Quartiers résidentiels-
Sauter vers: