Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Mission D : Un charpentier en détresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 20

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Mission D : Un charpentier en détresse   Sam 4 Nov - 19:30


Un charpentier en détresse 1/2



Automne 120.

C’était une journée comme il y en avait beaucoup à Suna. Le village était calme et paisible. Tout le monde vaguait à ses occupations sans faire de remue-ménage. Il faisait énormément chaud, plus chaud qu’un jour habituel d’automne. Akira se promenait dans les rues du village. Se promener et observer le ciel lui procurait une sensation de réconfort. Il ne savait pas trop pourquoi il le faisait en réalité. Cela relevait plus de son inconscient qu’autre chose. Cela faisait une petite heure qu’Akira avait quitté le cocon familial. Il s’ennuyait énormément ces temps-ci. Alors qu’il rêvait d’aventures, il ne vivait que des choses ordinaires, dans un endroit qu’il connaissait depuis toujours. Dans des moments pareils, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il n’était pas très utile à Suna. Surtout quand ça faisait une heure qu’il observait les habitants du quartier travailler pour le bien commun. Les ouvriers continuaient de réparer les dégâts que le village avait subi suite à la guerre civile, les fermiers suaient pour amener le foin vers leurs troupeaux, les instructeurs de l’académie passaient avec leur groupe respectif pour aller vers les terrains d’entraînement. Lui, Akira Matsuo, ne faisait absolument rien.

*Ça fait un petit temps que je n’ai pas fait de mission, moi.*
pensa-t-il. *En plus, je commence à être à court d’argent. J’irai bien m’en trouver une.*

C’est sur ces réflexions anodine que le Genin se mit en route vers le guichet où se trouvaient les missions à l’ordre du jour. Le bâtiment n’était pas très loin de lui, il était très précisément à deux croisements plus loin, sur sa droite. Au moment où il traversa le premier carrefour, Akira aperçut un autre Genin qui avait fait l’académie avec lui. Celui-ci ne l’ayant pas vu, Akira ne pouvait continuer sa route sans lui faire une petite blague. Il ramassa donc un petit caillou qu’il s’empressa de lancer vers l’épaule de son ami. Sans même regarder si le projectile avait fait mouche, il utilisa le déplacement rapide afin d’aller vers le guichet des missions et de cacher à jamais l’identité de l’individu ayant lancé le caillou.

Il devait être près de midi, le soleil ayant dépassé depuis peu le zénith. C’est légèrement essoufflé et avec un sourire aux lèvres, content de sa farce, qu’Akira pénétra dans le bâtiment. Il n’y avait étrangement personne au guichet. D’habitude, il y a toujours un ninja ou l’autre cherchant une mission intéressante. Akira s’approcha du guichet et demanda ce qu’il y avait de disponible ce jour-là. Mais vu la taille de la pile de dossiers sur le bureau, il n’y avait pas l’air d’avoir un grand choix.

« J’ai une mission de rang D pour toi. Tiens, tout est décrit sur ce parchemin. Lis-le en marchant vers l’ancien entrepôt d’armes, le charpentier t’attend déjà. »
lui répondit le ninja de l’autre côté du comptoir.

Des missions de rang D, Akira en avait déjà effectuées quelques-unes depuis sa sortie de l’académie. En général, ces missions ne comportaient pas grands risques. Mais ces missions ne devaient tout de fois pas être prises à la légère, et devait être effectuées comme n’importe quelle autre mission. C’est donc sur la route qu’Akira découvrit l’intitulé exact de sa mission. Il devait se rendre à l’ancien entrepôt d’armes afin d’y aider Misaki Tanaka, un charpentier du village, à retrouver ses outils perdus lors des travaux résultant de la guerre civile. C’est donc sans tarder qu’il prît la direction du sud du village. S’il ne traînait pas trop, il devrait être rentré chez lui pour le goûter. Il atteignit l’immeuble en ruine après une dizaine de minutes. Les lieux lui semblèrent à première vue désert, mais quelqu’un semblait crier depuis le toit. Akira utilisa donc une technique apprise à l’académie, le Konobori, afin de se rendre sur le toit, sans devoir utiliser ce qui lui semblait être un échafaudage de fortune. En effet, Misaki se trouvait là, faisant des allers-retours sur un étroit morceau du toit encore intact.

« Ah ! Enfin vous êtes là ! C’est pas trop tôt ! » lança Misaki en postillonant sur Akira.
« J’ai malheureusement laissé tomber des outils à l’intérieur du bâtiment, mais c’est trop dangereux pour moi de descendre là-dedans. Vous pourriez me les ramener ? Il me manque mes tournevis, mon marteau et ma clé à molette. Sans eux, je suis bloqué. »


« Je vais voir si je les trouve. Attendez ici, et n’en refaite pas tomber d’autres, s’il vous plaît » répliqua Akira avec un sourire narquois.


Dernière édition par Akira Matsuo le Dim 5 Nov - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8389-bingo-book-de-akira-matsuo#62567 http://sns-rp.forumgratuit.org/f552-dossier-akira-matsuo http://sns-rp.forumgratuit.org/t8388-presentation-akira-matsuo-en-cours
Messages : 20

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: Mission D : Un charpentier en détresse   Dim 5 Nov - 12:52


Un charpentier en détresse 2/2



L’immeuble était assez haut. La moitié du toit s’étant écroulée, Akira pouvait très bien voir ce qui se trouvait au centre de l’immeuble. Comme l’apparence extérieure du bâtiment pouvait laisser croire, à l’intérieur ne se trouvait que ruines et décombres. Les outils étaient en contre-bas, cachés entre deux poutres et des pans de plafond. Au vu de la poussière qui ressortait de ces décombres, le Genin se protégea les voies respiratoires grâce à son bandeau de Suna. Il plaça la partie métallique à l’arrière de sa tête et remonta le bandeau jusqu’à son nez, empêchant ainsi toute respiration de particule poussiéreuse. Sans se poser de question, Akira sauta sur la plateforme où se trouvaient les fameux outils. Au vu de la fragilité de la structure, la plateforme céda, entraînant le shinobi et les outils un étage en contrebas. Akira tomba sur un bloc de limaille, quelques mètres plus bas. C’est avec un mal de dos intense qu’il se releva. Il dût soulever deux pans de murs et déblayer une poutre porteuse pour pouvoir ramasser les tournevis et le marteau. Il manquait néanmoins la clé à molette de Misaki. Il chercha longtemps, déblaya tout ce qui se trouvait à portée, remonta à l’étage qui venait de s’effondrer, mais rien. Il ne trouva jamais la clé à molette si nécessaire à la rénovation du bâtiment. Mais un ninja n’abandonne pas sa mission au premier obstacle venu.

Après une heure de fouille intensive, un mal de dos atroce, et des vêtements couleur jaunâtre à cause du mélange de sable et de limaille provoqué par l’effondrement, Akira se décida de remonter voir le charpentier. Il n’abandonna pas pour autant. Il avait déjà sa solution en tête. Même s’il n’avait pas retrouvé la clé à molette, rien ne lui empêchait d’aller en acheter une autre après tout. Des clés à molette, ce n’était pas le bien le plus dur à trouver à Suna, surtout en période post-guerre civile. Une fois sur le toit de l’entrepôt, il donna les outils perdus à Misaki. Le charpentier fit un rapide compte de ceux-ci. Il ne lui fallut pas 10 secondes pour se rendre compte que le ninja n’avait pas remplit entièrement sa mission. Akira prit néanmoins les devants.

« J’ai tout retourné en bas mais pas moyen de retrouver votre clé à molette. Vous êtes sûr de l’avoir fait tomber ? Si vous voulez, je fonce au quartier marchand et je vous en trouve une autre. »
« Cet outil a une forte valeur sentimentale pour moi. C’était la clé de mon père, mort pendant la guerre civile. Mais maintenant que tu le dis, je l’ai peut-être laissé chez moi. Peux-tu me la ramener ? » demanda honteusement le charpentier.
« Pas de soucis, je reviens le plus rapidement possible ! »
« Ah oui, une dernière chose. Ma femme vient de nettoyer la maison, donc arrange toi pour ne pas tout salir… »

C’est sur cette dernière consigne que le ninja commença à dévaler le quartier pour se rendre chez Misaki et lui ramener cette fichue clé à molette. Heureusement, le charpentier n’habitait pas très loin de son chantier. Sa maison était plutôt jolie. Petite, mais entièrement rénovée. On voyait bien que c’était une maison de charpentier. Elle était surplombée d’un petit jardin, soigneusement entretenu. Afin d’éviter de tout salir, Akira s’avance prudemment jusqu’à la porte d’entrée et frappa deux fois à la porte. Evidemment, personne ne répondait. Il retenta de frapper à la porte à plusieurs reprises, mais rien n’y faisait. La maison devait certainement être vide. Vu que ses vêtements étaient dans un état lamentable, il n’avait pas d’autre solution.

*Bon bah, je n’ai pas trop le choix. Il va falloir que j’enlève tout ça …*

Akira pensa d’abord à scruter les environs et à trouver un endroit plus ou moins caché avant de se déshabiller. Ce fût une expérience relativement gênante. Il allait probablement omettre cette partie de sa mission quand il racontera sa journée en rentrant à la maison. Il prit la clé de la maison que Misaki lui avait donné et y entra au plus vite. Il n’avait décidément pas menti. La maison était dans un état impeccable. Le sol brillait, les fenêtres venaient d’être faites et tout était méticuleusement rangé. Heureusement qu’il n’était pas rentré avec ce qui lui servait de vêtements …

Comme tout était si bien rangé, Akira n’eut pas de mal à trouver la clé à molette. Elle trônait sur la table, en plein milieu de la pièce principale de la maison. Au moins, il n’avait pas eu à tout retourner pour la trouver. Il inspecta les environs avant de ressortir définitivement. Il n’avait laissé aucune trace visible et n’avait rien touché, tel un véritable ninja. Il s’empressa donc de retourner dans son buisson pour enfiler ses vêtements et retourner voir Misaki. Comme il avait d’en finir le plus rapidement possible, il utilisa le déplacement rapide pour s’y rendre.

« Voilà, j’ai votre clé à molette. Je me suis débrouillé pour laisser votre maison intacte. Prochaine fois, évitez de faire perdre du temps aux autres en prenant tous vos outils ! »

N’attendant même pas la réponse du charpentier, Akira dévala la façade du bâtiment pour se mettre en route. Il était 5 heure. Il avait perdu beaucoup trop de temps sur cette simple mission. Il restait une maigre chance que ses parents n’avaient pas mangé tout le goûter préparé par sa tendre mère. Mais s’il voulait augmenter ses chances de manger, il fallait se dépêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8389-bingo-book-de-akira-matsuo#62567 http://sns-rp.forumgratuit.org/f552-dossier-akira-matsuo http://sns-rp.forumgratuit.org/t8388-presentation-akira-matsuo-en-cours
 
Mission D : Un charpentier en détresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide] Le charpentier
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato-
Sauter vers: