Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Vieux souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 541

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Vieux souvenirs   Dim 24 Déc - 1:51

Vieux souvenirs
Avec Shinki Jishaku
C’est alors que Sora était perdu dans les méandres de ses pensées qu’il se surpris à vouloir retracer certains évènements de son passé. Il y a quelques années de cela, alors que sa sensei Yumi Hatake, ayant à présent rejoint l’au-delà, venait à Kaze no Kuni dans le but de trouver un semblable au médaillon qu’elle portait autour du cou, Sora l’accompagnait, en tant que bon élève et talentueux ninja en devenir. Cependant, l’un des premiers incidents tragiques qu’eut connu Sora pris place pendant le combat final opposant Yumi au démon étant enfermé à l’intérieur du temple du vent : Setsuka Musuko’Kami. Cette relique du passé et Jinchuriki de Shukaku était emprisonnée entre les murs de grès du temple, et en fut sortie par la délégation composée de Shinobis de Suna et de Shinobis de Konoha. Cet épisode resta gravé dans la mémoire de Sora comme l’éveil de son deuxième tomoe. Un pas de plus vers la puissance, mais un pas de plus vers le plus profond de la haine et la tristesse. C’était comme cela que Sora se rappelait de ce moment.

Aujourd’hui, il avait décidé de revenir sur ce lieu de souvenir, tel un pèlerinage vers un lointain passé que jamais il ne pourra changer. Il aurait aimé pouvoir être assez fort pour sauver sa sensei, malheureusement tout cela est désormais impossible à changer. Sa tristesse était toujours si profonde, cependant aujourd’hui il avait un but, et plus le temps de se morfondre. Il avait quitté Konoha, et il devait avancer. Son but actuel ? Trouver un quelconque moyen de retrouver son Sharingan, d’enlever ce sceau de malheur apposé sur les yeux du shinobi. Peut-être que c’est a Kaze no Kuni qu’il trouvera LA solution ? Il n’en savait rien. Mais pour l’instant, il souhaitait retourner sur les traces de son passé en retournant au temple du vent. Armé de ses projectiles et de sa paire de Ninjatô, Sora partit d’Amegakure no Sato tôt le matin. Vêtu bien plus légèrement que d’habitude, le shinobi était armé pour affronter les dangers du désert, et il avait pris soin de prendre beaucoup d’eau pour tenir le voyage. Un T-Shirt noir sans manches, un legging léger noir et des sandales, voilà ce qui remplaçait les habituels manteau noir, pantalon serré noir et chaussures de sécurités de la même couleur que portait le Shinobi. En revanche, le masque n’avait pas bougé, cachant toujours le visage du Shinobi déserteur par trois fois.

Son voyage se fit sans vraiment grandes encombres, et c’est après avoir traversé bien difficilement le désert qu’il arriva au Temple du Vent, haut lieu Kazejin. Le bâtiment était bien caché, au cœur des dunes de sable du désert, comme dans un écrin gardé secret au grand publique. Cette construction pyramidale faite de briques au teint rouge-orangé donnait l’impression de dater d’un autre temps : nombre de défauts d’architecture et de fissures à travers la brique étaient décelables, relevant de l’ancienneté de l’édifice. Alors que Sora remarqua une petite entrée carrée qui était dessinée sur le flanc de la pyramide, il s’y engouffra, pénétrant à l’intérieur du lieu de culte Sunajin.

Dedans, il régnait une atmosphère bien plus solennelle. Il se souvenait que lorsqu’il était venu auparavant, le temple n’était qu’un mirage et une cité ancienne l’avait remplacé. Cependant, maintenant, Sora était vraiment dans le temple du vent. Son architecture très géométrique était intéressante à détailler. Alors que deux couloirs partaient du la fond de la pièce, Sora pouvait détailler de nombreuses fresques et arabesques parcourant les murs. Au milieu, une allée bordée de piliers rectangulaires menait à un petit autel poussiéreux. Sur le fond du couloir se dessinait un immense symbole du vent, le kanji 風. Sora reconnu le signe particulier du pays du vent, qu’il n’eut aucun mal à déchiffrer. Sora était absorbé par sa contemplation et ses souvenirs, cependant, il gardait une oreille attentive à ce qu’il se passait autour de lui. Toujours être prudent, tel était son maître mot...
Résumé

Sora se rend au temple du vent pour retracer ses souvenirs. Il est vêtu tout en noir, d'un T-Shirt, d'un legging léger et de sandales. Il garde son masque.
Merci d'avoir lu ~

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Sora "Kanashimi" Uchiha le Sam 3 Fév - 23:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Messages : 754

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Dim 14 Jan - 23:20



Assis en tailleur au centre d'une immense pièce du temple du vent, Shinki méditait. La respiration du jeune homme paraissait profonde, indéfectible... Ces instants auquel le shinobi s'adonnait depuis sa nouvelle situation, lui permettait de mieux appréhender et réguler les échanges d'énergie que son démon et lui réalisaient inconsciemment depuis leur union. Ainsi, un équilibre semblait peu à peu s'être installé entre l'homme et la bête qui coexistaient. Le Jishaku profitait d'ailleurs de ces longues journées de concentration et de solitude pour discuter intérieurement et ainsi connaitre d'avantage le monstrueux tanuki qui résidait en lui.  

Au fil des semaines, le dialogue devenait de plus en plus agréable entre hôte et démon, si bien que  leur entente commença peu à peu à s'améliorer, au point que les deux individus arrivaient aujourd'hui à se supporter.

Il n'était pas rare, durant ces interminables séances de recueillement, que le sujet de Setsuka revienne sur le tapis. Après tout, l'ancienne jinnchuriki d'Ichibi était restée des années cloitrées dans ce temple sacré, isolée avec pour seule compagnie son Bijuu et avec qui une relation de confiance c'était doucement concrétisée.

Shukaku semblait nostalgique du moment passé en compagnie de la doyenne sunajin et vouait encore à présent une haine pour le village ayant causé la mort de celle qu'il avait juré de protéger.  



« Il y a quelqu'un. »



Ichibi s'était exprimé férocement, la voix sûrement encore irritée par le ressassement des tristes souvenirs de la Musuko'Kami. Shinki n'aimait pas cela. Il était bien rare de recevoir des visiteurs en ce lieu saint et l'instabilité morale de la bête à une queue ne le rassurait pas le moins du monde. Il ne fallait pas que la situation ne dérape, le Jishaku allait devoir mettre à profit ces semaines de méditation en gardant le contrôle sur le tanuki du désert ! Se relevant de l'autel décoré de fresque représentant Shukaku sur lequel il s'était installé, le sunajin se dirigea d'un pas lent et se voulant assuré en direction de l'entrée de l'édifice pour y rencontrer le nouveau venu et s'assurer de ses intentions, après tout celui demeurait sur une propriété du village du sable.

Défilant les galeries géométriques du temple, Shinki arriva finalement à l'encontre de l'inconnu, un shinobi qui visiblement demeurait masqué. Le voyageur ne semblait pas être originaire de Kaze no Kuni... Cela n'annonçait rien de bon, il fallait bien une raison tordue pour vouloir dissimuler son visage derrière un masque en terre inconnue, à moins que la personne en face de lui ne fasse partie de l'élite d'un village auquel cas sa discrétion laisserait à désirer...

De plus, un étrange sentiment animait le patriarche sunajin. Sans réellement savoir si cela venait de la bête ou de lui, le chef du clan Jishaku avait l'étrange sentiment d'avoir déjà croisé la personne qui lui faisait face, mais aucun prénom ne lui venait... Après quelques secondes de silence, il s'exprima finalement d'un ton se voulant bienséant malgré l'âpreté des propos :



Enchanté voyageur, vous êtes sur une propriété du village de Sunagakure no Sato, tout acte terrorisme visant ce domaine sera considéré comme étant une atteinte au peuple sunajin, auquel cas j'agirai en conséquence. Si vous êtes seulement venu ici chercher un abri pour vous reposer suite à une expédition épuisante dans notre pays, vous êtes le bienvenu. Si vous êtes à cours de vivres, j'ai également de quoi vous dépanner... Y a t-il quelque chose que je puisse faire pour vous ?

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 541

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Jeu 18 Jan - 23:49

Vieux Souvenirs
Avec Shinki Jishaku
Le calme ambiant était agréable. Seul le souffle du vent sur la pierre rouge du monument venait troubler le silence du lieu. Les bruits de pas du jeune homme résonnaient dans la pièce comme seule musique à écouter sur l’instant. Rien ne troublait la tranquillité du lieu, comme si après avoir franchi le seuil du temple, l’on entrait dans un lieu vivant dans un temps passé. Malheureusement, aucun signe d’un symbole aux trois triangles ou d’une épée légendaire, non. Juste des fresques murales, une architecture géométrique et le symbole du pays dans lequel Sora mettais actuellement les pieds. Continuant sa contemplation, Sora pris place sur l’un des nombreux sièges de grès aux angles droits, se replongeant dans ses souvenirs et revivant sous le joug de son propre Genjutsu les évènements tragiques qui l’amenèrent à éveiller son deuxième tomoe.

Alors que Sora contemplait la scène de son passé où sa sensei se donna la mort pour sauver le reste du groupe, il en était nostalgique. Aurait-il pu faire quelque chose pour éviter cette issue ? Nul ne pouvait le savoir. L’ancien Sora était clairement trop faible pour pouvoir faire quelque chose, mais le Sora actuel aurait-il pu ? Rien n’était moins sur. Alors que Setsuka Musuko ‘Kami se faisait malmener par Yumi Hatake, une voix lointaine se fit entendre. Au départ à faible volume, celui-ci augmentait au fur et à mesure que Sora se concentrait dessus. Bientôt, il sortit de sa transe pour écouter ce que le nouveau venu, très certainement arrivé par l’un des deux couloirs situés au fond de la pièce, avait à dire.

… vous êtes sur une propriété du village de Sunagakure no Sato, tout acte terrorisme visant ce domaine sera considéré comme étant une atteinte au peuple sunajin, auquel cas j'agirai en conséquence. Si vous êtes seulement venu ici chercher un abri pour vous reposer suite à une expédition épuisante dans notre pays, vous êtes le bienvenu. Si vous êtes à cours de vivres, j'ai également de quoi vous dépanner... Y a t-il quelque chose que je puisse faire pour vous ?

Les deux premiers mots avaient été mâchés par la transe de Sora, mais ce dernier se doutait de leur sens, et ils n’avaient pas forcément l’air bien importants. Une mise en garde ? Est-ce comme cela que l’on accueille les gens, de nos jours ? Sora soupira discrètement. Ce n’était rien de bien important, mais bon. Le savoir vivre est quand-même quelque chose de primordial. Enfin bon, passons.

Sora détailla la personne qui avait « osé » le déranger. Ce visage… le jeune homme l’avait déjà rencontré quelque part. Encore un autre souvenir ressurgissait de la mémoire du Uchiha, qui se remémorait ce moment où l’épreuve numéro une de l’examen Chuunin de Kumo allait débuter. Un souvenir douloureux puisqu’au final, il avait perdu l’épreuve, mais bon. Tout s’était extrêmement compliqué après les évènements puisque Futae s’était révélé et avait révélé le culte, et Sora avait profité de la situation pour joindre les shinobis de Konoha pour s’y rendre. Ce fut sans doute la pire erreur de sa vie.

Aujourd’hui, Sora avait complètement changé, et pour le mieux. De longues années de prison, de torture et de travaux forcés sous le joug de la tyrannique Murasaki Namikaze étaient passées, et le jeune homme s’était adapté. Passant de naïf à extrêmement méfiant, d’expressif à froid, de joyeux à triste, d’ouvert à renfermé, Sora avait changé du tout au tout. C’était peut-être mieux pour sa survie personnelle maintenant qu’il était loin du village de Konoha. Mais bon… Qu’était-il advenu du petit garçon heureux et chaleureux vivant avec ses parents ? Peut-être qu’il était toujours là, au fond de son cœur, tapis dans l’ombre, attendant la bonne occasion ? Sora aimerait bien savoir la réponse, mais seul le temps semblait la posséder.

Actuellement, c’était légèrement différent. Sora, qui était venu en pèlerinage sur un lieu de souvenir, n’était plus vraiment le même qu’à l’accoutumée : perdu dans ses souvenirs, il ressassait un passé révolu, mais pourtant heureux. Cela avait un effet certain sur son moral, même si lui-même ne s’en doutait pas. La nostalgie d’une enfance brisée bien trop tôt par les affres d’une guerre de haine influençait le jeune homme froid et méfiant qu’était devenu l’Okinawa. Arrivera-t-il à sortir de là ? Encore une fois, seul le temps semblait posséder la réponse. C’est encore affecté par ses souvenirs d’enfance qu’il pris à son tour la parole pour répondre à son ancien adversaire d’un jour :

Ressasser de vieux souvenirs n’est pas vraiment un acte terroriste, n’est-ce pas ? Nous nous sommes déjà brièvement rencontrés, Shinki-san. En des circonstances bien différentes, certes. Peut-être devineras-tu ?

Après une courte pause, Sora repris.

Si cela ne te déranges pas de discuter quelques instants, assis-toi donc. Si tu souhaites un indice, je t’en donnerais volontiers un.
Résumé

Sora répond à Shinki en l'informant qu'ils se sont déjà rencontrés. Ensuite, il l'invite à s'assoir et à continuer la discussion
Merci d'avoir lu ~

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Sora "Kanashimi" Uchiha le Sam 3 Fév - 23:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Messages : 754

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Mar 30 Jan - 21:23



Ressasser de vieux souvenirs n’est pas vraiment un acte terroriste, n’est-ce pas ? Nous nous sommes déjà brièvement rencontrés, Shinki-san. En des circonstances bien différentes, certes. Peut-être devineras-tu ?  
Si cela ne te déranges pas de discuter quelques instants, assis-toi donc. Si tu souhaites un indice, je t’en donnerais volontiers un.


À en croire les paroles du voyageur, Shinki n'était pas encore totalement fou au point de confondre ses propres souvenirs avec ceux la bête qui sommeillait en lui. Ichibi avait certes une certaine emprise sur le jeune homme, mais celle-ci semblait néanmoins avoir une limite, heureusement...
Hélas, l'annonce de "l'inconnu" ne plaisait guère au chef du clan Jishaku. Les deux shinobis n'étaient pas sur le même pied d'égalité. L'un connaissait l'autre, ce qui n'était pas réciproque... S'assoir et discuter ? Quel fou aurait bien pu accepter cette proposition en connaissant les menaces qui planaient sur le monde depuis des années ?  
Shinki ne daigna d'avantage s'avancer, pas tant que l'identité de l'individus ne lui soit révélée... Arquant un sourcil afin d'illustrer la curiosité que le vagabond avait suscité en lui, il répondit :

Quelle idée de ressasser ses souvenirs en terre étrangère lorsque des religieux illuminés s'adonnent à des actes terroristes ?
Tu dois être fort ou bien fou pour t'adonner à de tels activités en tant de guerre ouverte entre le monde shinobi et le Culte...
Pour dire vraie, je n'ai aucune idée de qui tu peux bien être... J'ai croisé bien du monde dans ma vie et je ne pense pas être capable de tous les différencier une fois ceux-ci masqués.


Il y avait bien cette personne masquée de l'examen au domaine Futae que Shinki avait affronté. Nobu quelque chose ? Le shinobi du désert ne se souvenait plus très bien... Tellement d'événements s'étaient passés depuis cette époque que celle-ci paraissait si lointaine et futile à ses yeux. Il était pour l'heure trop tôt pour déduire l'identité quelle qu'elle soit du pèlerin. Il ne restait alors qu'à voir si le ninja mystérieux décidait d'aider la personne qu'il semblait visiblement connaitre.

Lorsque soudain, un nom lui revint : Setsuka Musuko'Kami... Shukaku broyait-il encore du noir au sujet de sous ancien hôte au point de déranger le jinnchuriki dans ses pensées ?
Non il semblait au Jishaku que cela avait un rapport avec l'étrange sentiment que celui-ci avait ressenti à l'approche de l'inconnu. Se fiant aveuglement aux songes du tanuki, Shinki demanda après quelques instants sans grande conviction :

Connaissais-tu par hasard Setsuka Musuko'Kami ?

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 541

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Dim 4 Fév - 0:44

Vieux souvenirs
Avec Shinki Jishaku
Le manieur de limaille semblait bien peu réceptif a l’invitation du jeune homme, si bien qu’il choisit de rester debout et à une distance notable de l’Okinawa. Sage choix, se surpris à penser Sora. Ce n’était pas comme si faire confiance à un individu masqué prétendant vous connaître était particulièrement rassurant, après tout. Ce sentiment d’insécurité, comme si toute sa vie était subitement étalée aux yeux de tout le monde, Sora savait d’expérience que c’était extrêmement désagréable. Ce dernier ne voudrait pas le moins du monde avoir à le ressentir. Était-ce différent pour le jeune Sunajin ? Rien n’était moins sûr. Sora n’était pas dans la tête du jeune homme, après tout.

Le Jishaku prit la parole. Ce qu’il dit tombait sous le sens… Cependant, Sora était désormais déserteur. Loin de son esprit se situai le culte. S’en soucier ne lui apporterait rien qu’une potentielle mort. Mais surtout, le jeune homme avait bien d’autres choses à faire, comme par exemple retrouver l’usage de son sharingan, ou ramener ses parents. Deux quêtes plutôt longues. Qui sait quand celles-ci se termineront-elles ? Dieu, peut-être ? S’il existe, du moins. Il n’est ici nullement mention d’un illuminé se prenant pour tel, non, mais d’un vrai Dieu. Une entité pour qui porter ce titre est légitime, et non quelqu’un souhaitant réduire à néant toute forme de hiérarchie afin asseoir une domination certaine sur l’humanité. Sora mis ses pensées en paroles.

Il est vrai que s’occuper de l’ennemi publique numéro un est quelque chose de purement légitime. Cependant, quand on est comme moi… Disons que nos besoins personnels passent bien avant des causes nous dépassant très largement.

Shinki disait ne avoir d’idée sur l’identité de son interlocuteur. Un indice serait le bienvenue, n’est-ce pas ? C’est bien ce que Sora compris puisqu’il s’exécuta sans attendre :

Bien, je suppose qu’un indice s’impose alors. Examen Chuunin de Kumo, il y a quelques années. Je serais étonné que tu ne trouve pas, ces mots forment quasiment la réponse.

En effet, selon Sora, le nombre d’individus masqués que ce cher Shinki aurait pu rencontrer lors de cet évènement (qui, ma foi, fut fort sympathique) était plutôt restreint. Sora ne se souvenait d’aucun shinobi masqué autre que lui-même durant ce tournois… Peut-être avait-il tort ? Après tout, l’omnipotence n’était pas sa principale qualité.

Durant cet évènement, le jeune homme a agit sous le nom de Nobu Sada. Nouvel Iwajin, celui-ci avait choisi de se cacher derrière un masque et une fausse identité afin d’éviter d’éveiller les soupçons. Après tout, l’Okinawa avait choisi de rester à Iwa par peur de la répression Kirijin. La logique lui aurait crié de ne pas participer à l’examen, mais il le voulait quand-même. Pourquoi ? Lui-même ne le savait pas exactement… Peut-être pour se tester lui-même ? Rien n’était moins sur, et même aujourd’hui Sora ne savait offrir de réponse à cette délicate question.

En parlant de question, une autre sorti de la bouche du Jishaku. Cette question était à propos de Setsuka Musuko’kami. C’était extrêmement étrange… Comment le Jishaku avait-il fait pour toucher droit au but ? En effet, Setsuka avait été le principal antagoniste du souvenir justifiant le voyage de Sora. Simple coïncidence ? C’était impossible aux yeux de Sora. Mais alors, comme le savait-il ? L’Okinawa ne comprenait plus. C’est après quelques instants de réflexion que Sora trouva les mots pour répondre.

Effectivement, ce nom ne m’est pas inconnu. Pourquoi une telle question, cela-dit ?

La question continuait de tarauder l’esprit du jeune homme, qui n’y voyait aucune réponse plausible… Peut-être que Shinki allait en apporter une sous peu ?
Résumé

Sora répond a Shinki en lui donnant un gros indice, quasiment la réponse. Ensuite, il est surpris par la question sur Setsuka, et y répond favorablement en demandant l'origine de la requête.
Merci d'avoir lu ~

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Messages : 754

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Mar 6 Fév - 22:36


Ainsi le voyageur masqué confirmait les premières hypothèses de Shinki quant à son identité. La personne qui se tenait face au sunajin n'était autre que son adversaire lors de la première épreuve de l'examen des juunins, une drôle de coïncidence que les deux individus se retrouvent des années plus tard dans un lieu aussi reculé... Les paroles du shinobi de la roche sous-entendaient clairement que celui-ci n'était aujourd'hui plus affilié à Iwa, ni à un quelconque village ninja. Ainsi, ce brave jeune homme était devenu un déserteur ? Au moins, celui-ci avait le mérite de ne pas être tombé sous la coupe du Culte de la Vie et de leurs paroles mielleuses...

Alors tu es Nobu ? Cela fait longtemps... Enfin, il me semble si mes souvenirs sont bons que ce nom était d'emprunt. Comment le rouquin t'avait-il appelé déjà ...? Hmm Sora, c'est bien ça ?

Enfin les deux shinobis semblaient sur un même pied d'égalité, chacun connaissait l'autre, ou du moins à quelques "détails" près, et le sujet épineux de Setsuka Musuko'Kami pouvait enfin débuter.
Selon ses dires, Sora connaissait bel et bien la beauté fatale du désert. Peut-être que les souvenirs qu'il avait évoqué auparavant avaient un lien étroit entre la jinnchuriki et le lieux sacré où Sora et Shinki s'étaient retrouvés ? Il était vrai que la manieuse de sable avait été emprisonnée durant des années dans ce temple du vent. Sora et elle avaient peut-être discuté ou bien croisé le fer en ces lieux il y a de cela plusieurs années. Ichibi semblait imperméable à toute discussion liant Setsuka et l'iwajin. Ainsi, Shinki ne pouvait pas tirer d'avantage d'information quant au précédent ressentiment du monstre à une queue au sujet du pèlerin... Comment le démon tanuki avait-il pu pressentir avec véracité le lien entre son précédent hôte et le shinobi masqué ? Si Sora et Setsuka s'étaient bel et bien rencontrés en ces lieux, pourquoi Shukaku semblait-il si frustré et ne reconnaissait pas clairement le nukenin ?
Le patriarche Jishaku restait perplexe suite à la révélation de son interlocuteur et le silence de sa bête...

Disons que.. Ma présence ici est motivée par cette même personne. Je me demandais seulement si cela était réciproque...

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 395

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Monnaie: 210 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Mer 7 Fév - 18:50



Arpentant le maudit désert de Suna, Dorumo n'avait qu'une pensée : retrouver sa bien-aimée. Il n'avait pas mis les pieds dans ce trou depuis presque deux ans, et autant dire que cela ne lui avait guère manqué. Le garçon pensait finir ses jours loin de sa patrie. Néanmoins, le village du sable devait contenir de précieuses informations concernant Yumi Esuki. Porté disparu, le déserteur savait parfaitement qu'un retour aussi soudain allait provoquer une multitude de questionnement, mais il avait une petite idée pour aborder la chose.  

Le sable craquait sous son poids et le soleil éclairait les traits vieillissants de l'adulte. Le Sabaku n'était pas non plus ridé, mais il avait typiquement la carrure d'un homme d'une trentaine d'années ; comme quoi l'alcool fait des ravages, même physiquement. Une longue journée de marche pour faire quoi, la moitié du chemin ?  

Quel pays de merde, pensa t-il.  

Soudain, un bruit attira son attention : un cri strident. Alerté, il camoufla son faciès avec une écharpe qui jusque-là ne lui servait qu'à éviter le vent poussiéreux et il accourut le plus vite possible. Trois jeunes gens entrèrent en scène, des gamins, probablement ninja. L'un s'était engouffré dans des sables mouvants et avait vidé ses poumons dans la panique tandis que les autres hurlaient à la mort. Soupirant, l'ancien Kazekage vola à son secours.  

La nuit est en train de tombé, vous devriez trouver un abri, s'exprima le marionnettiste en regardant l'horizon. Hélas, il n'y a rien à des kilomètres à la ronde. Ou allez-vous comme ça ?

Au temple du vent, répondit une jeune fille.  

Dorumo, fort aimable, proposa aux jeunes pousses de les accompagner, car un adulte se doit d'être protecteur envers les plus jeunes. Du moins, c'est-ce qu'il aurait fait, autrefois. Il se contenta d'un simple.  

Bonne route alors !  

Ainsi, il disparut dans la tempête de sable qui commençait à s'abattre dans cet enfer, laissant à l'agonie de petites graines, qui peut-être ne germerons jamais. Après bon nombre de kilomètres, un bâtiment se Dessinait, un mirage ? Non, fort heureusement. Asséché en eau, une petite halte de serait pas de refus pour le nomade. Le temple du vent, quelle ironie du sort. En revanche, un étrange sentiment le parcourait, un sentiment familier. S'avançant dans la bâtisse, il comprit instinctivement que son cousin était dans les parages. Contenant son souffle à la normal, il ne lui était pas inconnu Shinki possédait des talents de sensorialité et si par malheur le Jishaku venait à le reconnaître, c'était la fin de tout espoir pour son amour perdu. Entêté qu'était sa chair et son sang, Dorumo n'allait pas revoir la lumière avant longtemps. D'un autre côté, une certaine joie envahissait son cœur, celle de revoir son fidèle conseiller et le meilleur des compagnons à ses yeux.  

Le manieur de limaille semblait déjà en interpellation avec autrui, par conséquent, le Sabaku se dépêcha de contourner le bâtiment. À bout de souffle, il ne pouvait pas aller plus loin. Il trouva refuge derrière une pierre, le cachant de tout regard. Il fallait maintenant croiser les doigts pour que personne ne remarque sa présence. C'était question de quelques minutes, pas plus.

©️ Dorumo Sabaku.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Messages : 754

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Mer 14 Fév - 21:52


Tandis que Shinki terminait de formuler sa réponse à destination de son interlocuteur, il crut sentir lors d'un bref instant la présence d'un individu se dessiner à l'entrée du temple du vent... Sur ses gardes et se parant à toute éventualité, le sunajin ne voulut pas alarmer le vagabond à ses côtés et se contenta de garder un œil attentif en direction de l'embouchure qui l'avait interpellé.
Plusieurs secondes défilèrent, mais personne ne semblait vouloir se décider à pénétrer l'endroit sacré... Shinki avait-il rêvé ? Non, le shinobi du désert aurait pourtant juré avoir présager l'arrivée d'un nouveau protagoniste dans la pièce... Comme pour se rassurer de son état de santé ou d'un quelconque danger, le patriarche Jishaku décida d'activer ses capacités sensorielles pour sonder les environs...

Une entité était bel et bien à proximité et pas des moindres... Celle-ci possédait un chakra plus que familier au jinnchuriki qui croyait rêver ! Le regard fixe contre la paroi du mur le plus proche donnant sur l'extérieur, Shinki semblait chamboulé par sa technique de repérage. En effet, celui-ci avait eu l'étrange impression de faire face à un chakra qu'il connaissait bien : celui de son cousin. Non, tout cela était impossible. Le Juudaime était mort, la lettre que celui-ci avait porté à Shinki en était la preuve formelle...
Pourant, le Jishaku semblait persuadé... D'un revers de la main, le grès qui façonnait autrefois le mur à sa gauche se fluidifia, retournant à son état de sable avant de former une voute donnant sur l'extérieur du sanctuaire ! Sans prêter d'avantage attention à Sora, Shinki s'aventura dans le désert, en direction de la signature chakratique qu'il venait de repérer. Sa marche au travers du sable carbonisé paraissait déterminée, certaine – mais en réalité, il en était tout autre : il était terrifié par ce qu'il était sur le point de découvrir, mais hélas plus rien ne semblait importer à ses yeux. Rien, hormis le faciès du personnage se cachant derrière ce mystérieux chakra que le Jishaku avait cru reconnaître.

D'un geste du bras, la pierre derrière laquelle "le Sabaku" s'était réfugié fut soudainement engloutie par le sable et broyer en poussière. Shinki voulait voir, à tous prix ! Les nouvelles capacités qu'il semblait maîtriser ne l'interpellaient pas, il désirait seulement poser ses yeux sur celui qui avait osé se faire passé pour son cousin.
Alors, une fois le nuage de particule retombé, l'anbu s'immobilisa, tétanisé par l'incompréhension. Ce qu'il constatait n'était pas possible, il devait se tromper... Bien que son visage était partiellement dissimulé par une écharpe, la personne qui se trouvait face à lui était.. Dorumo !

Un fantôme du passé fait d'os et de chaire était revenu d'entre les morts pour le hanter... La douce plénitude que l'hôte d'Ichibi avait si difficilement acquis depuis sa nouvelle condition venait en un instant de s'évaporer... Elle n'était dès lors plus qu'un lointain souvenir n'ayant laissé place qu'à la douleur.
Le souffle de Shinki s'était coupé. Un vide se creusait au sein de sa poitrine. Son cœur lui faisait mal, terriblement mal. Il aurait voulu hurler, jurer de tous les noms celui qui l'avait condamné avant de lâchement l'abandonner ; mais rien ne sortait... Seulement de la rancune et de l'amertume découlaient de la souffrance du jinnchuriki qui n'arrivait pas à extérioriser sa peine.  
Mais doucement, ce vide se combla par une chaleur dévorante, un chakra crépitant de rage : celui d'Ichibi, dont la voix sinueuse murmurait des envies de vengeance à son réceptacle... Shinki s'était toujours battu pour combattre les sentiments hostiles de la bête envers le village de Suna. Hélas ici, la tentation de faire endurer à son cousin tout le désespoir qu'il avait subi suite à sa disparition était trop forte.

Incapable de résister d'avantage, Shinki ferma les yeux s'abandonnant aux susurrements de son démon, qui, quant à lui semblait bien heureux à l'idée de se débarrasser de l'un des responsables de la mort de Setsuka.
Lorsque l'hôte rouvrit enfin ses paupières, ses pupilles s'étaient effacées, laissant place à celle de la bête. L'heure de la douce vengeance avait sonné ! Alors, étrangement, le corps de Shinki se déforma, se tordant dans tous les sens dans des hurlements de douleur. La moitié de son être se changea rapidement en monstre, en tanuki de sable qui ne tarda pas à bondir sauvagement en direction de l'ancien Kazekage le bras gigantesque s'allongeant pour écraser avec force le Sabaku.

Il est temps de payer l'addition Dorumo Sabaku...

HRP:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.


Dernière édition par Shinki Jishaku le Mar 20 Fév - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 541

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Dim 18 Fév - 21:35

Un Jinchuriki en rage
Avec Shinki Jishaku et Dorumo Sabaku
La réponse de Shinki surpris grandement le désormais triple déserteur, qui n’en laissa rien paraître. Il cachait ses émotions, comme il l’avait appris pendant sa jeunesse Konohajin. Mais, une chose lui taraudait l’esprit… Comment le Sunajin avait-il put apprendre le nom réel de Sora alors qu’à son souvenir, celui ci n’a été prononcé aucune fois pendant l’examen ? La seule hypothèse plausible était que celle-ci faisait défaut au jeune homme, qui ne devait plus se souvenir de l’entièreté de l’évènement. En même temps, cela est difficile de se rappeler des évènements de toute une vie, n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit Shinki connaissait seulement son prénom, donc Sora était toujours en sécurité. Surtout que, s’il ne se trompait pas, Shinki le pensait affilié à Iwa. Donc il n’irait logiquement pas chercher du côté des disparus Konohajins pour trouver un dénommé « Sora ». C’est sur cette base que Sora répondit au Jishaku :

Bravo. Il est vrai que le nom de Nobu n’était qu’un nom d’emprunt. Tes souvenirs ne te font pas défaut. Sora est bien mon vrai nom. Drôle d’évènement que l’examen Chuunin, n’est-ce pas ? Avec cet étrange Futae… Je me serais bien passé de ce spectacle, d’ailleurs. Ah, pardonnes moi, je divague…

Sora se tût, afin de ne pas partir trop loin. Il est vrai que se passer de Futae aurait-été une bonne idée, mais disons que sa puissance actuelle n’était certainement pas assez pour pouvoir prétendre défaire un personnage de cette puissance, si l’on en croyait la démonstration de l’auto-proclamé Raikage. Sora devait se reposer sur ses yeux, mais il se trouve qu’ils sont toujours scellés, rendant inutilisable le pouvoir qu’ils renferment. Le jeune homme devait rapidement trouver une solution d’ailleurs, afin que les choses ne tournent pas dans le mauvais sens trop vite.

A côté de cela, Shinki disait venir en ces lieux pour une besogne motivée elle aussi par Setsuka Musuko’Kami. Qu’est-ce que les deux Sunajins pouvaient avoir en commun, à part le village ? Sora n’en savait rien, et rien ne pouvait lui donner d’indices sur ceci. Quoi qu’il en soit, il prit le soin de mettre cette question de côté, puisqu’il ne pouvait y apporter réponse de suite. Il se focalisa sur la discussion en cours, observant le Sunajin et cherchant quelque chose à répondre, ce qui ne lui prit pas tant de temps que ça. Pesant chacun de ses mots, Sora continua la discussion.

C’est étrange de se…

Sora s’interrompit. En observant le Sunajin, l’Okinawa avait remarqué que celui-ci s’était totalement désintéressé de la situation, n’écoutant même plus son interlocuteur. Sora s’était donc tu, essayant de comprendre le mal rongeant le natif du sable. Les discrets coups d’œils qu’il donna autour de lui ne lui révélèrent rien, et c’est uniquement lorsque le Sunajin se mis en marche vers un pan du mur que Sora trouva la situation de plus en plus préoccupante.

Sora interpella plusieurs fois le jeune homme, mais rien n’y faisait, ce dernier restait sourd a toute déconcentration. Pourquoi ? Sora était préoccupé par la situation, et décida d’enclencher sa sensorialité dans le cas où il en aurait besoin. C’est alors qu’il ne distingua non pas deux signatures de chakra… Mais bien trois. Était mêlée à celle de Shinki une signature de chakra beaucoup plus sombre, complètement différente de celle du jeune Jishaku. Qu’est-ce que cela signifiait ? Un Jinchûriki ? Suna est réputée pour avoir connu moult réceptacles du démon tanuki, peut-être que le Jishaku était désormais le dernier en date ? Rien n’était sur, mais c’est prêt à réagir que Sora se tint.

A côté de la double signature de chakra que Sora avait repéré chez Shinki, c’était une signature de chakra qui lui était inconnue qui s’était profilée plus loin. Et c’est d’ailleurs vers celle-ci que le Sunajin semblait se diriger. Observant la scène, Sora vit une pauvre pierre n’ayant rien demander se faire réduire en poussière. Ahlala, pauvre pierre… C’est une honte ! Hum hum, passons. Alors que Shinki et Sora découvraient tous deux l’homme qui se tenait derrière la pierre, Sora détecta que le chakra sombre situé à l’intérieur du jeune homme entrait en activité. Ce chakra bouillonnait de rage, c’était effrayant à un tel point qu’on pouvait le sentir. Ni une, ni deux, Sora n’attendit pas la fin de la transformation du Jinchuriki pour sortir des projectiles câblés de fer qu’il lança vers le jinchuriki tout en désactivant sa sensorialité. L’objectif n’était nullement de blesser le jinchuriki, non. Plutôt de l’enserrer afin que bouger, il ne puisse plus.

Ensuite, il fallait neutraliser le jinchuriki. Peut-être qu’un peu de Katon suffira ? Sora n’en était en rien sûr, mais c’était tout ce qu’il avait en tête. Alors que Shinki sautait vers ce qui semblait être son ennemi, Sora passa la multitude de fils dans la fente presque invisible que camouflait la peinture rouge dessinant le sourire du masque. Il serra les fils entre ses dents et, dans l’hypothèse où Shinki avait été ligoté par les multiples fils de métal du Uchiha, celui-ci lancerait un Ryuka no Jutsu.
Résumé

Sora répond a Shinki avant de capter que Shinki n'est plus concentré sur la discussion. Du coup, il suit Shinki dehors, en détectant Dorumo et Shukaku via sa senso. Alors qu'il sens que Shinki va entrer en rage, il balance des projectiles cablés pour ligoter shinki, puis il passe les fils dans une fente au niveau de la bouche du masque, serre les fils entre ses dents, et lanceun Ryuka no jutsu.

Jutsus utilisés :
[Rang B] Katon - Ryūka no Jutsu
L'utilisateur serre un ou plusieurs fils métaliques entre ses dents et crache un dragon de feu se répandant sur tous les fils. Coût : 6%.

[Rang B] Sensorialité - Kankaku no Ninshiki
Permet à l'utilisateur de resentir le chakra autour de lui. Rayon : 10m. Coût : 5%/t.

Chakra restant : 89%
Merci d'avoir lu ~

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Messages : 395

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Monnaie: 210 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Mar 20 Fév - 17:53


Cacher derrière le rocher, le Sabaku reprenait des forces tandis que les deux individus faisaient plus ample connaissance. Dorumo croisait les doigts, mais au fond, il savait qu'échapper à son destin n'aller pas être chose aisée. Reprenant sa respiration, le garçon des sables composa rapidement une série de signes. Quelqu'un approchait de sa position, il le sentait : Shinki l'avait bel et bien repéré. Soudain, la misérable roche qui lui servait de cachette fut engloutie dans le sol. Démasqué, le marionnettiste n'avait plus d'autres choix que d'affronter ses erreurs passées. Les deux cousins ne s'étaient pas retrouvés face à face depuis des années. Enlevant sa cagoule, l'ancien Kazekage dévoila au monde un visage rongé par le temps. Néanmoins, un sourire lui échappait.

Alors, on embrasse pas son vieux cou...

Le regard du Jishaku était devenu noir, rempli de haine et de cruauté. Dorumo avait un mauvais pressentiment, mais surtout, une sensation de déjà vu. L'être qu'était Shinki n'existait plus, à la place, une créature démoniaque s'était emparée l'âme du jeune adulte. Le Sabaku n'en restait pas très surpris, après tout, c'était lui qui avait donné l'ordre de sceller le démon dans ce corps. Avait-il fait le mauvais choix ? Shinki n'était peut-être pas apte à contrôler un tel chakra...

Tiens, Shukaku, mon vieil ami, s'exclama le Jûdaime.

L'action ne mit pas longtemps avant de rentrer en scène. Le bras ensablé du tanuki fonça instinctivement sur Dorumo avec la ferme intention de le réduire en miette. Fort heureusement, le garçon avait prévu le coup : un clone de sable émergea du sol et entrava la route de l'assaut d'Ichibi. Le bras du monstre explosa en un rien de temps la pale copie sableuse du Sabaku. En revanche, les grains qui s'échappaient dans l'air ambiante se reformèrent pour contenir la force monstrueuse de la bête. Durant ce laps de temps, le marionnettiste rejoignit l'étranger vêtu de noir qui par ailleurs, avait déjà déclenché les hostilités. Côte à côte, Dorumo lui fit un bref topo.

Shinki Jishaku, hôte d'Ichibi. Ne l'attaque pas de front et reste sur tes gardes, il est dans son environnement naturelle ici. Il soupira alors. Mais ça tombe bien, moi aussi.

Le sable se mit à bouillonner, trois grandes prouesses du monde ninja aller s'affronter ici même. Sans plus attendre, le Sabaku déroula un parchemin, faisant sortir sa fidèle compagne : Ayatsuru, une marionnette à l'apparence très étrange ; comme une sorte de toupie sur patte avec de multiple lames émanant de toute sa structure corporelle. Sans plus attendre, celle-ci partit à l'assaut du Jishaku en lançant un immense jet de flamme.

L'autre fois, des vies étaient en danger, je ne pouvais pas te faire face directement. Aujourd'hui, tu vas payer tes crimes, au nom de Suna. Je vais t'exploser sale bestiole !

Résumay:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Messages : 754

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Ven 2 Mar - 20:15



Le corps entravé par un câble en métal et le bras partiellement immobilisé, Shukaku semblait en bien mauvaise posture. Pourtant, le sourire malsain du tanuki refusait de quitter les lèvres de son hôte : la bête ne s'avouait pas vaincue, pas aussi facilement ! Immédiatement après avoir réalisé ce qu'il se passait : Ichibi infusa le chakra de son jinnchuriki dans le fil de fer qui avait osé lui porter atteinte, tentant ainsi de magnétiser l'homme masqué qui avait coincé le dit lien métallique entre ses dents. Néanmoins, la technique de Sora était déjà partie : noyant la bête dans un torrent de flammes incandescentes... Malgré la puissance dévastatrice du jutsu, Ichibi encaissa le coup d'un air indifférent, protégé par son armure ensablée si réputée. Lorsque sa vision ne fut enfin plus obstruée, il remarqua que Dorumo avait profité de la situation pour rejoindre son compère nukenin, avec lequel il avait probablement décidé de se liguer face au monstre.

Alors, la patte aux dimensions titanesques prise au piège ne tarda pas à se rompre, retournant à l'état de sable tandis que seul un bras de taille raisonnable restait accroché au corps du Jishaku... Le bijuu s'apprêtait à faire gronder sa colère, lorsque sans prévenir : un second brasier vint de nouveau le submerger dans un océan de chaleur insoutenable...

« Maudit Kazekage ! »

Tandis que la rouge chevelure crépitante parcourait la peau de l'hôte du démon, une douleur envahissante se répandit soudainement dans le corps de Shinki. Toute cette chaleur concentrée dans sa poitrine... Elle le brûlait terriblement, le consumant de l'intérieur... Cette ardeur... Elle ne semblait pas provenir des flammes du Juudaime... Mais du tanuki...

Dissimulé par le bûcher, le bijuu fit résonner sa rage dans tout le désert, lorsque le sol se mit à trembler et qu'une queue de chakra sombre émergea du sable derrière le duo pour essayer de leur faucher les jambes. Au moment où le brasier s'éteignit enfin, l'épiderme du jinnchuriki avait cédé : laissant place à un chakra dense et instable qui recouvrait entièrement le Jishaku - lui même étant recouvert d'une armure ensablée en forme d'ossature... Mais ce n'était pas tout ! Les joues de l'hôte paraissaient anormalement gonflées... Profitant de l'effet de surprise qu'occasionnait le précédent barrage de feu, Shukaku libéra en direction des shinobis la puissance qu'il renfermait dans sa gueule : un laser issu d'une bombe bijuu ingérée.

Impuissant face à la situation, Shinki était devenu spectateur de ses actes ; se voyait réduit au triste rang de pantin à la merci de son marionnettiste : Ichibi...  


HRP:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 541

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Lun 19 Mar - 13:14

Vieux Souvenirs
Avec Shinki Jishaku & Dorumo Sabaku
Combattre un jinchuriki ayant perdu ses moyens, ce n’est jamais facile. La toute puissance du Bijuu se ressentait dans les actions du Sunajin, qui n’était plus qu’un amas de haine et de puissance. Une aura lourde s’élevait autour du Jinchuriki qui était en proie aux flammes du Uchiha. Bientôt, ce n’étaient plus les flammes de Sora qui brûlaient le sable du tanuki du désert, mais bien celles du lance-flamme équipé sur la marionnette de l’ancien Kazekage. A en juger par leur débits, ladite marionnette devait être plutôt puissante vu ce que les deux brûleurs pouvaient produire. Sora nota cela dans un coin de sa tête, comme une information qu’il pourrait utiliser plus tard.

Cependant, Sora se sentit bizarre alors que son jutsu s’arrêtait. L’Uchiha se sentait comme alourdi, c’était une sensation étrange. Et alors qu’il desserra les dents pour laisse ses fils métalliques s’en aller, ceux-ci restèrent comme accrochés a la bouche de Sora, qui tenta de les enlever avec les mains. Cependant, même résultat. Qu’est-ce qui lui arrivait ? Sora n’en était pas sur, mais il garda quelques hypothèses en tête. Serrant les liens métalliques autour de son bras afin que ceux-ci le gène le moins possible, Sora prépara sa prochaine offensive. Profitant du manque de vision environnant, il créa deux clone d’ombre devant lui avant de chercher à se reculer. Cependant, la sensation étrange qu’il éprouvait était réelle : ses déplacements étaient alourdis, et il peinait à reculer, si bien qu’il ne put rien faire alors que la queue du démon tanuki sortait du sol derrière lui pour lui faucher les jambes. S’étant fait envoyer valser en l’air, l’Uchiha tomba violemment à Terre,  étourdi par le choc.

De son côté, le clone de Sora s’était rapidement activé, crachant un des jutsus les plus puissants que le Uchiha possédait dans son répertoire : Karyuu Endan. Alors que le missile de flamme volait à très grande vitesse vers le Tanuki, celui-ci se vit intercepté par un étrange rayon laser, craché par la bête des sables elle-même. De son coté, le second clone courait vers le Tanuki, un orbe de feu tournoyant à très haute vitesse dans la main. Si tout se passait comme prévu, le Tanuki irait valser quelques mètres plus loin, se faisant fortement brûler par le jutsu du jeune homme.

Enfin, l’original peinait à se relever. L’attraction au sol se faisait beaucoup trop intense. Qu’est-ce qu’il se passait ? Le shinobi ne saurait le dire, mais pour sa propre sécurité, il fallait mieux qu’il trouve, et rapidement.
Résumé

Sora est très alourdi par la magnétisation de Shinki, et peine à bouger. Du coup, il crée deux clones, l'un qui crache un Karyuu Endan et l'autre qui fonce vers Shinki, un Ransefunkei en main. L'original se prend le coup de queue de Shinki et s'écrase par terre. Il peine à se relever et, à la fin du tour, il n'est toujours pas debout.

[Rang A] Katon - Karyû Endan
L'utilisateur crache un long jet de flamme à tête de dragon très précis et à très haute vélocité.
Coût : 4% (7%/2 et arrondi au supérieur car c'est un clone qui lance le jutsu)

[Rang A] Katon - Rasenfunkei
Sur la même base que le rasengan et le rasenshuriken, l'utilisateur créer une boule de chakra Katon tournoyant au creux de sa main, et il va ensuite chercher à attaquer un ennemi avec (l'utilisateur ne peux pas la lancer). Lorsqu'un adversaire prends le rasenfunkei, il est violemment projeté en arrière, la boule le suivant dans son vol. Quelques instants après, la boule augmente violemment de volume, carbonisant absolument tout ce qu'il se trouve dans un rayon de 3 mètres.
Coût : 4% (7%/2 et arrondi au supérieur car c'est un clone qui lance le jutsu)

Chakra restant : 81%
Merci d'avoir lu ~

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Messages : 395

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Monnaie: 210 両

MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   Mer 11 Avr - 17:58


Regardant avec insistance le regard noir de la créature, Dorumo semblait bel et bien décidé à agir. Au vu de leurs attaques combinés, l'ancien Kazekage se doutait bien que leur assaut avait eu répercussion sur le Jishaku lui-même. Cette fois-ci, il ne se battait guère contre la bête : les dégâts que recevait Ichibi avaient raison du corps de Shinki. Le Sabaku savait parfaitement que s'il venait à vaincre le monstre face à face, l'hôte n'allait pas s'en sortir indemne. La seule solution était de forcer le démon des sables à se rendre, et de redonner le plein contrôle à son possesseur. Le Jûdaime avait bien une idée, mais c'était un pari risqué.

Le tanuki préparait quelque chose et après un grondement effroyable, il passa à l'action. Un immense chakra parcouru le sol et en une fraction de seconde, émergea du sable la queue du monstre, fauchant ainsi les deux protagonistes sans défense au préalable. Par pur instinct Dorumo quitta le sol, quant à son compagnon, il envoya deux clones avant de tomber froidement sur la pierre. Observant toujours les faits et gestes de Shukaku, le marionnettiste avait réussi à percevoir son attaque ; à vrai dire les joues anormalement gonflées de celui-ci l'avaient mis sur la bonne piste. Si le Sabaku n'agissait pas, ils allaient tous deux être pulvérisés par un chakra brûlant.

Durant les quelques secondes en l'air, Dorumo déroula le parchemin contenant sa plus puissante marionnette défensive : Sanshōuo. Contrairement à ses semblables, ce pantin n'a pas une apparence humanoïde puisqu'elle ressemble à un lézard. L'ancien Kazekage gagna rapidement l'intérieur de sa création avant de retomber sur le sol. Des fils de chakra sortirent par le haut pour attraper le corps inerte du jeune homme pour le tirer à l'intérieur. Dans le noir complet, il était temps de mettre en place une réelle stratégie pour vaincre la bestiole.

Énervons-le, il faut qu'il prenne sa forme originelle. Pour la suite je m'en occupe. Ne blesse en aucun cas mon cousin, c'est lui qui reçoit le fruit de nos attaques. D'ailleurs, comment te sens-tu ? Es-tu apte à combattre ?

Beaucoup de questions volaient dans l'esprit du manieur de sable. Actuellement, cet homme était un poids à trainer, et malgré lui, Dorumo ne pouvait se résoudre à l'abandonner. Il ne restait plus que quelques secondes avant la prochaine offensive du bijuu, dès lors, il fallait être très rapide.

Il faut avoir confiance en moi, énerve-le, par les mots, par ce que tu veux. Il doit être à pleine puissance, mais c'est surtout sa taille qui m'importe.

N'attendant même pas une réponse ou même un signe de vie, le Sabaku déclencha l'assaut après s'être éjecté par une trappe sur la gauche de son arme défensive.

Eh ! Sale bestiole ! Tu n'as que cela à revendre ? Tu étais plus perspicace à l'époque, je me trompe ? Ou peut-être que c'est la mort de ta catin d'hôte qui te pèse encore sur la conscience ? Vous n'étiez rien d'autre qu'une bande de guignols, pas plus que lorsque tu étais avec mon grand-oncle. Gaara c'est ça ? D'après les rumeurs, Shunsuke l'aurait étripé si aisément... Tu n'es peut-être qu'un poids pour ton réceptacle après tout. Montre-moi ta vraie force créature de l'enfer !

Frappant sur le sol de son pied droit, Dorumo envoya une multitude de grains de sable dans les airs. C'était donc sur un sourire provocateur que le spectacle allait pouvoir commencer.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4767-bingo-book-dorumo#37748
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vieux souvenirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vieux souvenirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» Sélection de vieux films

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Kaze no Kuni :: Temple du vent-
Sauter vers: