Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 298

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Jeu 25 Jan - 14:26



J'avais quitté Konohagakure sans la moindre hésitation, n'ayant toujours aucune idée précise de ce qu'il s'était vraiment passé. Le pays de la foudre était tout aussi vide que le précédent. Je ne croisais que des gens qui prenait la même direction que moi, direction le village de Kumo. Je suivais chaque groupe, qui s'arrêtait la plus part du temps à des villages civils afin de se restaurer. Il me suffisait alors d'attendre un peu qu'un autre groupe décide de prendre le relais afin de les suivre. Et quand les gens m'approchaient afin de me demander par pure curiosité ce que je venais faire dans Kaminari No Kuni, je répondais que je voulais parler à Kami. Leur cerveau faisait bien vite la liaison avec une envie de rejoindre le culte, mais il n'en était rien. Même s'il y a quelques temps, j'étais prête à me mettre le monde à dos afin de passer de leur côté.

Le paysage ici était largement différent. De grandes rivières ponctuaient chaque journée, l'avantage était que je pouvais remplir ma gourde quand je le désirais. Les sommeils étaient durs sur le sol rocailleux, même si la couette de Kiriha avait de quoi me réchauffer. Chaque soir avant de m'endormir, je préparais un piège afin de me protéger. Et le matin, il y avait soit du gibier, soit du vent. Il ne me fallut que deux nuit en partant de Konoha afin d'arriver à ma destination, un matin. Les montagnes du village de Kumo. A chaque pas que je faisais, je trouvais le village toujours plus grand, toujours plus inaccessible. Une sacrée forteresse dit-donc. Si bien qu'au milieu des silhouettes souhaitant chercher une nouvelle vie, la mienne s'était perdue dans l'art de la guerre, à essayer d'imaginer ce que pourrait donner une bataille dans ces lieux. Mon esprit voyait déjà le sang, les cadavres au sol. C'était magnifique. Je rejoignis cependant les pauvres âmes damnées dans leur chemin jusqu'aux portes de Kumogakure.

Je suivis le petit paquet de personnes qui venaient d'arriver aux portes et attendis mon tour. Les personnes qui m’accueilleraient aurait sans doute déjà remarqué que je n'étais pas perdue, mais bien que je venais d'arriver à destination. Le bandeau avec le symbole de Kiri trônait sur ma cuisse gauche, de l'autre côté se tenait ma sacoche à outils ninja, pleine à craquer. L'imposante lame légendaire dans mon dos contrastait avec ma petite taille et donnait une impression de grandeur quand bien même, j'étais encore une enfant. Malgré mon équipement ninja, mon visage reflétait ni plus ni moins la sérénité alors que j'étais en "territoire ennemi". Présentement à mon tour de me faire inspecter par la sécurité, j'esquissa un sourire bienveillant et pencha légèrement le haut de mon corps en plaquant mes bras le long de celui-ci, puis me releva une seconde après.

- " Enchantée, je m'appelle Chisame Hôzuki et je viens de Kirigakure. Je n'ai aucune intention malveillante, je souhaiterais juste parler à la personne qui habite là-haut. "

La phrase était accompagnée de mon index gauche qui s'était levé pour pointer le temple de Kami, tout en haut du village de la foudre et près des nuages.

Résumé :
 


100%

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Chisame "Dekishi" Hôzuki le Ven 26 Jan - 21:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 621

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Ven 26 Jan - 20:55



Les immenses pics de Kumo s'étendaient au-delà d'un rempart aussi épais qu'une montagne, alors que Chisame toisait le garde, c'était toute une forteresse qui la toisait elle. Tout autour, c'était une véritable cohue. Il y avait là au moins une centaine de personnes attendant leurs tours devant les grandes portes noires du village, où plusieurs shinobis habillés de toges violacées fouillaient et s'assuraient du bon déroulement des choses. La plupart des personnes présentes, si ce n'est toutes, étaient là pour voir les miracles de Kami et pour rejoindre le Culte de la Vie. C'était indubitable.
Au-delà des portes, Chisame entendit alors une grande clameur, et elle sentit un flot impressionnant de chakra traverser toute une foule au loin. Une masse incroyable d'énergie venait tout juste d'être dépensée et les cris glorieux retentissaient : Kami venait certainement d'opérer l'un de ces miracles.

Le garde dévisageait la kirijin d'un air méfiant ; son bandeau sur sa cuisse n'ayant pas passé inaperçu. L'homme fit un signe à deux de ses confrères, qui approchèrent alors. Ils échangèrent une conversation silencieuse, faite de regards, et l'un d'entre eux rebroussa chemin sans dire un mot vers l'intérieur de la forteresse. Un moment passa, quelques minutes, avant qu'un homme de plus forte stature et visiblement plus haut-gradé n'apparut. Celui-ci jaugea la jeune femme d'un regard critique, et lui adressa la parole.

-Quelles fantaisies vous anime, féal de Kiri ? Je ne penses pas que vous soyez ici pour faire part de votre obédience à l'égard de notre Seigneur à Tous, dit-il d'une tonalité puissante, et pourtant mielleuse.

Il attendait une réponse, mais de toute évidence, il écarta lentement le pied droit, laissant volontairement une légère ouverture à la kirijin. Grâce à celle-ci, elle pouvait appréhender ce qui se tramait à travers les remparts. Au-delà des épaules des quatre gardes désormais attroupés autour d'elle, Chisame pouvait apercevoir une immense place aux imposants piliers. Le symbole du Culte de la Vie gisait sur d'immenses étendards. Au milieu de cette esplanade, une foule priaient aux pieds d'une énorme estrade vide. Kami était déjà partis de celle-ci, après avoir rendu son verdict : le miracle.
Grâce à sa sensorialité, la jeune kirijin pouvait sensiblement percevoir toute la joie et la bienveillance qui envahissait l'agora docile alors qu'une cohorte de shinobis du Culte passait entre son regard et l'attroupement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 298

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Ven 26 Jan - 22:04



Je baladais encore mon regard sur les immenses défenses du village ninja, c'était tout bonnement fascinant. Toute cette noirceure semblait si malveillante, si hostile. Elle semblait mettre en garde, prévenir quiconque que l'attaquer n'était pas le meilleur des choix. Je l'avais bien compris dès mon départ de Hi No Kuni, je n'étais nullement ici pour démontrer mes talents au combat. Kumogakure était un beau village avec un panorama magnifique. Vivre ici doit vraiment être beau, si on oublie cette satanée foudre... Mon voyage jusqu'ici semblerait fou pour tous mes semblables et toute personne "normalement constituée", simplement car il s'agit du bastion qui s'oppose à notre société et nos idéaux. En fait, c'est surtout le fait d'être seule et de ne pas se cacher qui semble fou. Mais je ne viens pas pour du repérage, je ne viens pas pour Kirigakure, je ne viens pas pour le Yuukan, je viens pour moi. C'est pour ça que je suis là, cet épicentre qui attire la curiosité est remplit d'un immense pouvoir. Et vous le savez, le pouvoir attire le pouvoir.

Désormais au centre de l'attention, je sentis mes mains produire de la sueur alors que je m'occupais avec celles-ci par pure impatience. Cette situation était enrichissante à souhaits, et elle provoquait en moi une immense joie. Tellement d'ailleurs qu'un rictus fier s'afficha. Si les adeptes du Culte de la Vie prendrait ça pour une menace, il s'agissait d'un petit plaisir personnelle. Il y avait une tension plus que palpable dans l'air. Chacun observait les moindres mouvement, attendant la moindre parole. J'adore ces moments, ça me fait frétiller au plus profond de mon être. Dire qu'en un mouvement suspect, tous ces gardes tranquilles me sautent dessus pour m'égorger. C'est vraiment.. somptueux. Pendant que je pensais à tout cela, quatre individus se déplacèrent à pas lents de leurs positions jusqu'à la mienne dans le but de m'entourer. Un frisson parcourait alors mon corps. Fascinant, j'ai l'air d'une antilope perdue au milieu de la savane et essoufflée, qui se fait naturellement encerclée par un petit groupe de lions affamés. Mon sourire finit par s'estomper alors que je replace mon regard droit devant moi après avoir suivis chacun des gardes qui m'encerclent. Cela ne me dérangeait pas, j'étais après tout une potentielle ennemie pour eux et notre village aurait eût l'exacte même réaction face à un Kumojin seul.

Après avoir été placée dans une cage, j'entendis au loin du bonheur comparable à celui que je venais de ressentir il y a quelques instants. Par pure curiosité de nouveau, j'activa ma sensorialité. Je pu identifier une masse de chakra non loin, sans doute un attroupement de fidèles priant sa divinité. C'est cela que j'admirais, l'immense puissance de Kami. Elle me rendait curieuse à un tel point... Que ma sensorialité se stoppa lorsque derechef, deux silhouettes rejoignirent une troisième, le garde auquel je m'étais présentée. Ils échangèrent naturellement par des coups d’œils à différentes positions et des paroles à faible volume. Tout cela ne m'intéressait guère, je n'y portais que peu d'attention. Ce qui comptait en revanche était le verdict de ce petit comité. L'un de ceux qui avait bougé juste avant partit à l'intérieur, et un moment de flottement s'installa. Alors ? Allait-il venir si rapidement ? Étais-je si importante ou bien était-ce un nouveau seuil d'alerte qui allait se déclencher ? La réponse ne tarda pas lorsque une silhouette apparue, venant de l'intérieur des murs. Bien vite, une courte déception s'installa dans mon esprit. Mais une impression de défi la remplaça immédiatement et ma concentration sur cette nouvelle personne fut instantanée. Mon regard intéressé s'était plongé dans le sien.

Il avait sortit ses mots, et c'était tout à fait neutre. Une technique de base employée dans le discours, qui consiste à poser une question ouverte et débiter des évidences, tout ça en prenant comme sujet une situation que tout le monde a déjà réalisé avant. Il ne prends ainsi pas de risques à m'orienté sur un certain type de discours, me laisse le choix de le faire et surtout atteint son but. Obtenir plus d'informations quant à mon pourquoi, la raison de ma venue. C'est gentil de sa part, car ainsi je peux amener la rencontre dans la discussion et non l'opposition. C'est tout à fait drôle. D'abord, je passe par les gardes de la porte, ils se réunissent avec sans doute un garde plus expérimenté qui ne doit pas avoir l'autorité sur ce genre de cas. Il envoie donc quelqu'un chercher une autorité plus compétente. Mon but dans ce petit jeu, est de faire venir la plus grande des autorité. C'est donc avec un timbre de voix tout à fait sincère et amical que je réponds. Mes paroles trahissent une transparence effarante. Peu oseraient.

- " Bonjour monsieur. Comme je l'ai précédemment dit à vos collègues je ne viens pas pour la guerre. J'ai des chances de sortir vivante de cette situation si cela vire au combat, mais elles sont minces. Je ne viens pas pour le peuple, je ne viens pas pour Kirigakure. Je viens pour mes propres motivations, qui sont autres que rejoindre votre Culte. J'aimerais m'entretenir avec Kami pour plusieurs raisons, dont une prise d'informations et.. quelque chose d'un peu plus intime. "

Toujours dans le respect, je venais de prouver à cette montagne d'homme qu'il n'était définitivement pas ce que je venais chercher. Il venait consciemment de me laisser une fenêtre d'ouverture sur le village, un point où me focaliser. Mes réflexes ninjas m'alertèrent d'un possible piège. En attirant ma vue sur un endroit précis et en me concentrant sur celui-ci, il était plus facile pour quelqu'un dans un angle mort de me prendre par surprise. C'est alors par pure précaution et tout doucement que mon regard fit le tour des lions avant d'aller se focaliser sur l’événement. L'antilope devait toujours surveiller chacune des menaces lorsqu'elle était entourée. Fascinant, voilà encore une preuve de l'étendue des pouvoirs de cet être. Non seulement il avait la force, mais il possédait également le charisme.

Résumé & Techniques :
 

100 - 8 = 92%

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 621

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Dim 28 Jan - 21:44



Les choses ne pouvaient pas être aussi simples. Rencontrer Kami représentait un honneur incontestable, bien au-delà du privilège d'être parmi la foule qu'il guérit. Cette demande excentrique perturba un moment les quatre gardes entourant la jeune femme ; leurs visages affichant une expression déroutée devant des mots qui leur paraissaient fantasmagoriques, totalement éberluantes et bien entendu irrévérencieuses : ce qui représentait un crime hautement répréhensible.
Mais le cinquième homme, le plus haut-gradé, contenait visiblement son sentiment, conservant un calme imperturbable. Son esprit semblait impénétrable, impavide, tandis qu'il jaugeait celle qui lui faisait face. Il avait probablement l'habitude de ce type de réclamations.

-Notre Seigneur à Tous est présentement absent. Votre bonne fortune me susurre que vous ne devriez pas refluer vers le Village de la Brume, mais votre probité, elle... marquant une pause, la jeune fille pourra aisément discerner le mouvement de doigts de l'officier à l'attention d'éventuels individus derrière lui, me souffle que le destin de la Vie s'approche dangereusement de votre empire.

Ces palabres étaient prononcées sans réelle conviction alors que cinq nouveaux shinobis approchaient redoutablement vers Chisame. L'officier était visiblement resté délibérément évasif, et pourtant cette phrase semblait claire. Il restait stoïque, indifférent même à ses propres propos, alors qu'il reprenait d'un ton toujours très courtois, et humble.

-Cependant, si votre aspiration est réelle, vous pouvez vous attarder dans l'enceinte de nos fortifications. Si votre intention est toujours celle que vous nous avez détaillée, nous vous offrons le couvert et l'abri jusqu'à ce que Notre Seigneur à Tous revienne.

L'invitation semblait honnête, et pour illustrer son propos, l'officier s'écarta vivement en souriant. L'entrée de la forteresse présenta un seuil chaleureux et hospitalier. Un long tapis pourpre menait à différents endroits et désormais que votre regard pouvait lambiner de-ci de-là depuis votre emplacement actuel, vous remarquez la présence de multiples tentes à demi faites de bois et à demi faites de tissus sous lesquelles se pressaient des queues entières de personnes. Vos yeux s'arrêteraient également peut-être sur un préau sous lequel se trouvait un très long buffet avec de nombreux victuailles de disposés de manière très ordonnée. Là aussi, des hommes et des femmes patientaient pour recevoir leurs pitances loin d'être de la taille d'une ration.
La population semblait heureuse, et des enfants galopaient en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 298

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Lun 29 Jan - 13:01


Mes yeux s'étaient plantés dans les siens et ils n'en bougeaient absolument pas, même lorsque les lions semblaient horrifiés par mes mots. Ils s'effaraient par de petites expressions à voix basse, alors que je restais stoïque. L'homme devant moi était de même, pire encore. Il ne laissait aucune émotion transparaître. Il me répondit de sa voix grave, avec un tas de choses intéressantes. Alors comme ça, Kami n'était pas ici ? Mon moi intérieur fut fort déçu, mais une autre émotion prit vite le dessus lorsque l'homme continua. Moi ? Ne pas retourner au pays ? Il est fou. Mes sourcils s'étaient rabaissés, démontrant une curiosité certaine pour la suite de sa phrase. J'étais bien concentré sur lui et chacun de ses gestes, il était le plus important ici et je devais lui porter le plus d'attention possible. Premièrement pour flatter son ego, deuxièmement pour ignorer les autres soldats et donc blesser leur ego. Je sais très bien que les hommes y portent beaucoup d'attention. Et lorsque cet ego est provoqué par une petite fille, ça amplifie d'autant plus le manque de respect. Il n'était pas prononcé, simplement laissé là comme il est, afin de leur prouver que je me fiche bien de leurs actes et que je suis en conversation avec la seule personne importante ici.

Je venais de l'avoir, ma réponse à mes questions intérieures précédentes. Je n'étais pas si importante, et le nouveau cran de sécurité était là. Ma vision périphérique identifia cinq silhouettes qui s'approchaient de nouveau de ma position. Restant totalement concentrée sur mon interlocuteur, je l'écouta finir sa phrase. La situation devenait de plus en plus amusante et intéressante. L'affront que je venais de commettre en me présentant devant eux et en requérant la présence de leur Dieu avait eu une réponse intelligente. Comme il l'avait supposé il y a quelques secondes, Kirigakure était en danger, supposément attaqué par le Culte. La comparaison entre moi et mon Village était désormais claire comme de l'eau de roche. J'étais menacée, entourée par les disciples de Kami. Et comme pour faire taire mon arrogance, les cinq nouvelles silhouettes venaient écraser mon pourcentage de survie en cas de combat. Cet homme était définitivement intelligent, jouant entre les lignes avec les menaces, tout en restant honnête et transparent. J'aimais ce genre de personne. Il continua librement.

Et en parlant d'honnêteté, il m'invitait à entrer dans la forteresse montagneuse. S'écartant même pour laisser mon regard en découvrir plus sur l'intérieur du Village. La voie m'était guidée, presque forcée si je tenais compte des ninjas m'entourant. Les lions étaient certes plus nombreux, mais l'antilope restait sereine. Si elle avait le malheur de succomber et de laisser transparaître, les prédateurs ne perdraient pas de temps à profiter de cette situation de faiblesse. Mes yeux dorés observèrent donc l'intérieur puis retournèrent se fixer dans le regard de la montagne d'homme.

- " Je vois, mais comme je vous l'ai dit monsieur, je ne viens pas pour Kirigakure. Ce qui veut dire que je n'ai que faire de ce qu'il arrive à mon pays en ce moment. Je suis là en tant qu'âme vengeresse, en tant qu'être cherchant à honorer la mémoire de ses défunts amies. Je serais dans cet état d'esprit jusqu'à ce que je franchirais les portes du Village de la Brume. A ce moment là je me soucierais des Mizujins. Mon village saura se débrouiller sans moi en attendant, j'en suis sûre. Mais ce n'est pas ce qui compte maintenant. Auriez-vous une idée de quand reviendrait votre seigneur et si je serais autorisée à le rencontrer ? En public ou non, peu m'importe. Je veux pouvoir échanger des mots avec cet être phénoménal. "

Avais-je vraiment besoin de préciser que tout cela était véritable dans mes pensées ? Bien-sûr. L'homme dont je ne connaissais le nom était toujours au centre de mon attention. L'antilope gardait sa manière de penser, se fichant bien de l'attitude des lions. Ce serait malheureux que Kami mette du temps à revenir, mais si c'était vraiment le cas, je repartirais d'ici bredouille. Et, cette expédition à la conquête d'informations se sera révélée inutile.



Résumé :
 


92%

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 621

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Mer 31 Jan - 9:41



L'impudence de la jeune femme envers les shinobis présents n'avait pas eu l'effet escompté. Si les gardes autour d'elle avaient quelque peu grognés comme des loups en meute encerclant leur proie, la tension qui naissait fut aussitôt tue par le regard violent de l'officier, qui reporta par la suite son attention sur la kirijin, l'observant des pieds à la tête un moment, ses yeux verts vagabondaient de-ci de-là sur elle, sans aucune mesure ni gêne. Il semblait l'évaluer, elle, son corps, et son potentiel.
L'homme, assez grand, aux cheveux blonds étirés en arrière, et le teint mat, était sûrement originaire de Kumo, ce qui n'était pas le cas des autres shinobis présents. Leurs longues toges violacées, qui ressemblaient d'ailleurs plus à un paletot qu'à une toge, leur descendaient jusqu'aux genoux, et étaient fermées par des courroies de tissus noir. Ils imposaient le respect aux réfugiés qui n'osaient que parfois les fixer avec détermination et envie ; de futurs shinobis du Culte en perspective.
L'officier semblait imperturbable. Son sourire restait fixe, comme inhumain, tandis qu'il écoutait les mots de la jeune femme en face de lui. Il prit alors la parole, lorgnant ses yeux d'un regard nébuleux.

-Vous serez autorisée à lui parler en privé, et sachez que de cet entretien dépend votre fidélité à vos principes. Mais je ne peux vous affirmer très exactement quand notre Seigneur à Tous reviendra. Et bien qu'il m'ait annoncé n'en avoir que pour peu de son temps, lorsque l'on parle du temps d'un Dieu, tout est relatif, n'est-ce pas ? Cette dernière question était parfaitement rhétorique, et ne souffrirait d'aucune réponse étant donné la manière dont elle avait été prononcée. Vous êtes la bienvenue parmi nous en attendant, dira-t-il en fermant doucement les yeux, son sourire quelque peu dérangeant, et pourtant sincère, s’agrandissant.

Derrière elle, le flot toujours impressionnant de réfugiés continuait de s'amasser, patientant que la jeune femme prenne sa décision. Les loups, eux, restaient stoïques, et ne bougeait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 298

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Mer 31 Jan - 12:56


Le sourire intérieur était imposant, sans pour autant le laisser transparaître aux hommes m'entourant. Les lions grognaient de faim, quand soudain un smilodon apparût. L'alpha, le superprédateur. Il imposa le silence d'un regard foudroyant. Je dansais dans ma tête, contente d'avoir réussie mon coup. Gardant le contact visuel avec le gradé, j'attendis que celui-ci me reluque de haut en bas sans rien dire, ni même commenté l'acte d'une expression faciale. Je le laissais simplement faire. Il répondit derechef, alors que j'étudiais ses propos. Je laissa quelques secondes d'intervalles entre sa réponse et la mienne. Je me remémorais Kusa.

- " Je suis bien au courant monsieur, mais merci de me prévenir quand même. "

Avant de bouger, je tourna lentement la tête sur ma gauche. J'observais les lions avec une sérénité débordante. Mes yeux passaient rapidement sur chacun d'entre eux, pour leur rappeler l'infime importance qu'ils avaient selon moi. Mais il me fallait tout de même les voir, comme pour me remémorer à quel point je semblais dangereuse pour être entourée par 10 ninjas. Mon regard alla ensuite de l'autre côté afin de faire la même chose à droite. Puis, mes pupilles se dirigèrent vers le ciel mélangé entre nuages et bleu quelques secondes avant de redescendre sur mon interlocuteur. J'avança de quelques pas tranquilles vers le chemin qu'il m'offrait, puis m'arrêta à côté de lui.

- " Très bien, j'attendrais Kami. J'aimerais également savoir, si jamais je voulais rentrer chez moi après mon entretien avec votre seigneur, est-ce que cela se ferait dans l'accord et la tranquillité ou dans le conflit et la violence ? "

J'attendrais sa réponse avant de continuer mes pars vers l'enceinte du village.



Résumé :
 


92%

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 621

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Mer 31 Jan - 21:42



L'officier suivait la jeune femme, sur ses talons, en souriant, tandis que les subalternes reprenaient leurs activités. La paix et la sérénité imprégnait l'intérieur du bastion du Culte de la Vie. Partout, sur le sol comme en hauteur, des échafaudages et des ouvriers démontraient une effervescence sans pareil. Des constructions, mais aussi des réparations. L'essentiel de la population n'était pas ici, à terre, mais dans les pics, plus haut, vers les cieux, dans les nuages. De multiples escaliers s'enfoncaient à l'intérieur des immenses pointes rocheuses, et l'ascension commençait alors vers des plateformes construites à même les escarpements, des bâtisses collés au roc, dotées de grandes baies vitrées. Et au loin, le plus haut des pics s'évanouissait même de temps clair dans les profondeurs du ciel bleu.
L'homme à la stature imposante approcha à nouveau Chisame lorsque le regard de celle-ci vint se perdre tout là-haut, vers ce lieu indicible qui semblait vous fixer d'un tel mépris, mais qui possédait par la même une telle grandeur, une telle éminence, que vous ne pouviez qu'accepter votre destin de vulgaire être humain. Vous n'étiez rien en comparaison de cette splendeur céleste... A condition que vous acceptiez votre sort. Votre si simple condition humaine.
Voilà tout ce qu'inspirait rien qu'un simple regard.

-Avant il n'y avait pas de cime aussi vertigineuse. Car là-haut se trouve le Temple du Seigneur. C'est lui et lui seul qui a édifié cette lame pourfendant les cieux, il avait un ton pieux, dévot, et n'avait pas même daigné répondre à la question de la jeune femme. Ne faites pas comme chez vous, restez... vigilante, terminera-t-il en souriant.

Il s'éloigna alors d'elle, retournant donner quelques ordres par-ci par-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 298

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Mer 7 Fév - 23:56

Post effacé par erreur Mad
Résumé : Chisame fait le tour du village en restant sur ses gardes

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Chisame "Dekishi" Hôzuki le Ven 16 Fév - 0:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 15

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Jeu 15 Fév - 18:47

A nouveau, les paysages défilaient à une vitesse inégalée. Les hautes montagnes, les forêts denses, et les mers gelées, encore et encore. Kami voyageait ainsi dans ce monde si pitoyable : en chevauchant les airs comme si les cumulus qu'il transperçait à son passage n'était que de la poussière. Bientôt, Kumo fut à portée de vue, et il posa immédiatement son regard sur l'objet de sa convoitise : une silhouette déambulant dans les rues avec méfiance. La présence du Dieu, dans le ciel, fut rapidement remarqués par les différents fidèles en toges blanches peuplant le village. Ceux-ci se prosternèrent dans l'instant devant son image idyllique à mesure qu'il approchait du sol, descendant des cieux, en contrejour de la lumière du soleil qui inondait désormais la place sur laquelle se trouvait Chisame. Le regard de la divinité était rivé sur elle.

Il posa les pieds sur le sol, alors que partout autour de la jeune kirijin, les habitants étaient agenouillés, le front plaqué contre la terre dans une démonstration de foi effarante. Le regard de Kami se déversa sur les hommes et les femmes l'entourant, les lorgnant d'un œil bienveillant. Il reporta alors ses yeux sur la jeune femme en face de lui, et l'approcha dans un mouvement amplement gracieux. Sans que celle-ci ne puisse répliquer, ou même réagir, il vint poser une main indulgente sur la joue de Chisame, venant l'enorgueillir d'un sourire.


- C'est un plaisir d'observer ta présence ici, ma douce enfant. J'attendais ta venue, dit-il simplement, d'une voix claire et tendre. Mais je n'ai pas beaucoup de temps à te consacrer. J'espère que tu t'attarderas ici plus longtemps. La vie des hommes requiert mon attention en ce moment-même. Je dois les alléger d'un poids qui ne fait que les précipiter dans le chaos.

Alors qu'il retirait sa main de la joue de la jeune femme, il perdait dans le même temps son sourire, et affichait désormais un air totalement impassible alors que son regard se déplaça sur ses sujets.

- Mes fidèles. L'heure est aux réjouissances, car vos frères vont répandre la bonne parole et mon jugement à travers les îles de l'est, l'entité androgyne se tourna une ultime fois vers Chisame, lui portant désormais toute son attention. Je t'écoutes, qu'avais-tu à me dire de si important, que tu n'as pas hésité à venir ici en risquant ta vie ? Quelles questions taraudent ton esprit ?

Il écoutera les palabres de la kirijin, mais il n'y prêtera pas plus d'attention que les propos de n'importe quelle autre personne en vérité : il avait beaucoup de choses à faire, et si cette discussion venait à s'attarder, il devrait y mettre fin lui-même. Il était en général patient, mais même la patience de Dieu a ses limites.

_ _ ___________________________________________ _ _

Les posts RP de ce compte sont à considérer comme des posts du Maître de Jeu (MdJ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 298

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Ven 16 Fév - 0:26


Arrivant a un place pavée, des tas de personnes se mirent à s'exclamer. Il était là. Je me retourna alors, aveuglée quelques instants par la lumière du soleil. J’observais l'être omnipotent arriver au sol alors que tous ses disciples s'agenouillaient. J'étais désormais la seule debout, avec Kami. Je pencha tout de même légèrement la tête en avant, dans une salutation sincère et respectueuse. J'étais l'objet de son attention, comme dans la vision que j'avais eu au souterrain d'Orochimaru. Cet être était d'abord bienveillant, c'est pourquoi lorsqu'il approcha sa main je n'eût aucune réaction. Il était évident qu'elle n'allait pas essayer de me décapiter comme cela, devant les siens. Avant tout pacifique, sa colère s'était éveillée à cause de l'affront des hommes. Je fronça nettement les sourcils lorsqu'elle évoqua l'attente de ma venue. Les liaisons étaient faciles et évidentes, tellement que je n'osa les relever quand je lui répondis.

- " Bien, je voulais savoir si vous aviez des informations sur les personnes suivantes. Nissa Holst, Yumi Esuki ainsi que Soufuku Nitobe. Après tout, Dieu est omniscient. Je sais que c'est présomptueux de demander ça, surtout en ces temps mais il m'est vital de les retrouver. Je voulais également vous féliciter d'avoir tué Tsubaki Narahima, ce chien le méritait amplement. Ceci dit j'aurais préféré lui trancher la tête moi-même, mais j'admet que votre tranchant est impeccable. Au fait, puis-je savoir par pure curiosités quelle était l'utilité de poser des pièges dans ce foutu laboratoire ? "



Résumé :
 


92%

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 15

MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   Ven 16 Fév - 17:03

Aussi suprême soit-il, Kami était interloqué par les propos de la jeune femme. Elle osait venir au sein-même de la forteresse de ses ennemis, prétendait vouloir parler à Dieu, et l'apostrophait avec une impudence, une insolence ridicule. Cette petite effrontée devait apprendre le respect, mais si Dieu bouillonnait à l'intérieur, et s'impatientait à l'idée de lui écraser le crâne et de lui broyer les viscères, il ne fit montre d'aucune émotion, ni de son courroux qui s'approchait inexorablement.

La kirijin regretterait amèrement ses paroles, et quel beau châtiment de devoir regarder son peuple se faire anéantir sans rien pouvoir faire. Il sourit, tout simplement, et s'approcha à nouveau d'elle, prenant bien le soin d'endormir sa vigilance comme précédemment. Alors qu'il lui répondait, il posait à nouveau sa main d'un air bienveillant sur la peau douce de la joue de la jeune fille.


- Tes félicitations me vont droit au cœur, mais tu comprendras que tuer n'amène rien. La vengeance ne signifie rien, mon enfant. La vie doit être chérie, respectée, et indulgemment pardonnée. Je ne tue qu'en derniers recours, et je crains qu'il ne soit venue le temps d'en arriver là, dit-il d'une voix si douce qu'il devenait difficile de décrocher de ces paroles célestes.

Tandis qu'il parlait, sa main descendait gracieusement de la joue au cou, venant y effleurer sa peau avant d'y apposer totalement sa main.

- Les villages ninjas ne se sont pas montrés aussi sages que les peuples qui m'ont rejoint. Mes fidèles sont nombreux, ils ont une foi absolue en moi. Car je suis Dieu. Et bien entendu, en tant que tel, je suis omniscient, tandis qu'il parlait, une écriture noire se propageait lentement sur la gorge de Chisame, se répandant ainsi sur son corps inéluctablement, et de son regard, il captais le sien, afin de brillamment la distraire. Les personnes dont tu fais mention ne sont que peu de choses face à moi. Leur existence n'a aucune importance, mon enfant.

Alors qu'il retirait sa main, l'écriture noire avait recouvert une partie du corps de la kirijin, le sceau maudit s'étendant sur elle sans qu'elle ne puisse rien y faire : lorsqu'elle s'en rendrait compte, il serait bien trop tard. Ses membres se crispaient, sous l'effet du juinjutsu, et ils devenaient soudainement impossible pour elle de bouger ses mains, et ses jambes.

- Tu ne quitteras pas Kumo. Et inutile de te liquéfier. Tu ne peux te soustraire aux pouvoirs de Dieu. Je vais donc te laisser ici jusqu'à mon retour, après que j'ai détruis le Village de la Feuille, et tandis que mes fidèles détruisent le Village de la Brume, bien qu'à regret. Malheureusement, on ne me laisse pas le choix.

Dieu s'éleva alors à nouveau dans les cieux après lui avoir adressé un regard impassible. Il disparait alors à l'horizon, au sud. Les cultistes autour de la jeune femme s'approchaient alors d'elle, deux hommes, commandés par l'officier à qui elle avait parlé plus tôt, vinrent la porter alors qu'elle ne pouvait quasiment plus bouger, sinon la tête, afin de l'emmener dans une cellule fort bien protégée.

_ _ ___________________________________________ _ _

Les posts RP de ce compte sont à considérer comme des posts du Maître de Jeu (MdJ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre lumière et ombre, seuls les braves survivent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hayley ϟ Il n'y a pas de lumière sans ombre.
» Défense contre les Forces du Mal * Cours n°1 * Il n’y a pas de Lumière sans Ombre
» "Seuls les braves peuvent voir le soleil se coucher.." [PW Fang]
» "Entre lumière et ténèbres , j'ai fait mon choix !"
» "Il n'y a pas de lumière sans ombre." [Tour I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Kaminari no Kuni :: Kumogakure no Sato-
Sauter vers: