Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Presentation Of An Animal [A faire Validé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 7

MessageSujet: Presentation Of An Animal [A faire Validé)   Ven 26 Jan - 21:19



Kisuke "Shunsei" • Jinpachi


IRP !

Nom : Jinpachi
Prénom : Kisuke '' Shunsei ''
Âge :  30
Sexe : Mâle
Nindo : Trouver un but a mon existence
Village :  Aucun (Sans village pour le moment.)
Clan : http://sns-rp.forumgratuit.org/t8665-autre-clan-jinpachi-a-faire-valide#64322] Autre.[/url]
Rang souhaité : Civil
Grade souhaité : A
Bingo Book : Bingo-Book http://sns-rp.forumgratuit.org/t8664-bingo-book-of-wildess-a-faire#64321.


Un corps pour un prédateur....
Kisuke est un homme de taille moyenne, un mètre quatre-vingt dix centimètre avec une musculature fini très douloureusement, n'étant ni trop fin ni trop épais pour se fondre dans la masse et pouvoir bondir des ombres. Il pèse environ quatre-vingt dix kilos tout mouillé, effectivement ce n'est pas très très folichon tout ça.. Il a une tête relativement carré puis-je dire, ses sourcils d'un blond (comme le reste de sa pilosité) éclatant, deux orbes verts avec une touche de marron viennent transcender le tout lui rajoutant un air doux sur son visage à l'air sévère.


Sous ses deux orbes qui lui servent d'yeux, sont remplis de cernes du aux nombreuses insomnies que son passé font écho. Attardons nous maintenant un peu plus sur son visage et pour être très précis sur le côté gauche de ce dernier , ou sont gravés a jamais sur sa peau légèrement bronzé trois marques due a un de ses nombreux combats. Le tout est complété part deux éléments très important , une barbe bien fournie partant d'un collier et d'un bouc. Et une esthétique importante qui fait sont originalité : Sa coupe de cheveux qui est relativement exotique…. Rasé sur les côtés et au niveau de la nuque avec une longueur de petit dreadlocks avec des crocs d'animaux mêlés au bout de ses cheveux.


Bien la partie de sa physionomie est fini...Passons a la description de ses habits.
Il porte traditionnellement  une veste en toile jaune avec un t-shirt blanc , munie d'un pantalon sobre noir et a ses pieds ils portent des bottes de ninja traditionnel.


Ça c'est fait… Maintenant.. Quelque chose qu'il fait de lui ce qu'il est maintenant.. Sa seconde peau : son masque.


Pour la forme rien de plus simple : Un chat ! Mais stylisé , quelque chose qui inspire la peur, agressif, des crocs de part et d'autre. De nombreuses cicatrices partant de tout les côtés.





Un regard de prédateur.
Kisuke est un être malchanceux dans sa plus tendre enfance. Fuir pour vivre, être silencieux pour vivre , être minutieux et calculé le moindre de ses mouvements pour vivre… Ses petits détails ont eux pour effet de créer un être névrosé qui ne prend aucun goût a vivre mais plutôt a survivre dans une société ou il a du mal a trouver sa place.
Mais ce qui me choque le plus dans l'histoire, c'est qu'il n'a pas beaucoup de souvenir de son enfance, comme si… A force de s’être renfermé sur lui même, il avait réussi a oublier pour essayer de se consoler. Faisant de lui , un être froid qui ne réagit pas a une pique qu'on lui lance, calme, distant… Je crois que c’est les meilleurs mots pour le décrire.


Le sens de le l'humour ? C'est quoi ça ? Ça se mange ? Fume ?
Pour vous dire a quel point aucun sourire n'arrive a son visage. Mais il y a quelque chose qui balance sur sa personnalité, c’est qu'il prend soin des autres alors que c'est un grand solitaire. Quitte a faire deux, trois choses pas forcement très net pour le confort d'une personne qui serait susceptible d’apprécier ce qui est encore bien difficile.


Une autre chose très importante… Il est très anxieux sur son langage corporel et ses expressions , il redoute la manière dont les gens peuvent interpréter ses actions. il a réussi a se forger une carapace émotionnelle ce qu'il le rend très inconfortable en société, au point qu'il a mué pour devenir une pierre. C'est notamment pour cela qu'il porte un masque permanent en publique pour éviter qu'il se sente comme un livre qui trahit tout ses secrets. Ce masque lui permettant d'avoir l’impression d'exister et lui accordant le confort de pouvoir respirer et surtout surtout… De pouvoir se cacher derrière une autre couche de protection.  



Il est très loyal, sortant rarement du rang et accomplissant les objectifs qu'on lui donne. Il est un homme d'une extrême ténacité et d'une imposante concentration tel un animal en pleine chasse, puissant et discret a la fois.


L'histoire d'un traqueur.
Chapter One : Birth
Mon nom est peu important , je viens du misérable pays du démon qui n'a rien a part un village qui n'a pas de juridiction.Si il y en avait une… Une belliqueuse tenu part des bandits sans foi ni loi. Et depuis que je suis petit , j'ai été comme d'autre victime de ses pourceaux.


Je suis né dans le climat de la terreur de la famille Jinpachi, je reçu le doux nom de Kisuke.. Un choix de ma mère qui a tannée mon père pour.

J'avais un an quand la première fois  les bandits sont venus perquisitionner la '' Taxe '' , la Taxe c'est quoi ?  C'est simple , on te laisse rien et on prend tout. J'ai subi la malnutrition.. Je suis passé en dernier sur tout les plans , on a fait passer mon grand-frère et ma petite sœur. J'ai été laissé au milieu et on me dit souvent : Démerde toi  


Du coup… J'ai été exclu de ma famille en parti, je passais mon temps dehors a barouder de mon jeune âge et bizarrement j'ai toujours été attiré part les rapaces, en tous genres, faucon , vautour et j'en passe. Je m’amuse a les dresser , ce sont des bêtes majestueuses et étonnantes.

J'ai maintenant cinq ans et la vie suit son cours , nous sommes fin des récoltes et bientôt l'heure de la Taxe , je suis dans les champs a couper le blé part une chaleur intense et un soleil de plomb. Mon père me bouscule un peu pour que je me dépêche de ramasser je me fais limite insulter de bon a rien, je ne dis rien car cela ne sert a rien , juste mes larmes coulent le long de mes joues. Et je reprend mon travail comme un acharné. Les heures passent et je commence a avoir  grand soif et malheureusement quand je le demande a quelqu'un , je me fais envoyer bouler.. Je retiens mes larmes cette fois ci ne comprenant pas ce que j'ai fait pour mériter cela.


Je lève le regard vers le soleil et vois trois ombres tourner autours de ce dernier , des oiseaux… Rapaces de nouveau ? Je les si bien dressé… ? Je reconnais vaguement : Un vautour , un faucon et un aigle. Je siffle un coup en tend les bras, les Rapaces se posent sur mes deux bras et ma tête.


Hey hey vous… ça va ?

Les oiseaux lâchent des petits cris sûrement d'affection ? Qui sait…  Je leur fait quelque papouille et leur dit très doucement , comme si je leur chuchotais :


Ramenez moi de l'eau et vous aurez des friandises…


Et d'un coup les trois s'envolent et je souris , j'avais peux-être trouver ma vocation ? Qui sait…
J’attends plusieurs minutes et les vois revenir avec une gourde sûrement voler a quelqu'un haha…
Je rattrape la gourde et la descend  d'une traite a cause de ma soif, et comme promis je glisse ma main dans ma bourse en cuir  remplit de viande séché , et leur en donne un a chacun.
Ils partent puis se posent sur une branche non loin et je reprend mon travail , couper et mettre en ballot de paille. On arrive dix-neuf heure et c’est la fin de ma longue journée.. L'heure d'un éventuelle repas, je fais le chemin  inverse péniblement, la fatigue s'empare de moi.

Une demi-heure plus tard j'arrive a la maison , je rentre et lâche un simple '' Bonsoir..'' avant de m'installer a ma place ou je n'est pas d’assiette… Super , j’espère qu'il y aura des restes. Le repas se passe et tout le monde parle , ils sont joyeux et personnes ne m’adresse la parole… C'est un repas comme les autres… J'arrive a gratter des reste de viandes et je prend mon assiette puis me dirige dehors. J'avale un peu de viande puis je siffle, mes compères les rapaces arrivent je leur tends l'assiette qui est garnis de petit morceau de viande. Ils mangent, je m'assois part terre en tailleur devant eux en les observant.

Vous êtes si calme… Je me demande comment vous faites pour vivre… Ça doit être bien d'être un oiseau… Partir du nid un jour... Et voler de ses propres ailes pour une liberté que je n'aurai jamais...


Je soupire et me relève puis leur fait un signe de la main et part me mettre au chaud dans mon lit, je m’avance… Soudain quelqu'un me siffle… Malheureusement mon père qui m'ordonne comme un chien de venir. Je m'approche de lui en ayant un peu peur quand même.. Sa voix grave se fait entendre :
-Tu étais ou ?
- Dehors comme d'habitude…
- Encore avec tes piafs de merde, je suppose ?
- Ce ne sont pas des piafs de merde… Ce sont de fière rapa…
Je n'ai pas le temps de me rendre compte que, je me prend un coup de poing , je m'étale  au sol en saignant. Un grand silence résidé dans la pièce, je grommelle a cause de la douleur et me relève , il me lâche un simple : Dégage , demain c’est la taxe, j’espère pouvoir te vendre a ses bandits au moins.

Je m’exécute viens me blottir dans ma couche de paille, enfonçant ma tête dans le semblant de coussin que j'ai , mes chaudes larmes ruisselant sur mes joues. Je le hais.. Je les hais tous …. Me dis -je pour faire passer ma douleur comme je peux.
Je m'endors avec du mal…

Je me réveille tôt.. A cause de certain bruit.. Je descends lentement et vois les fameux briguants entrain de.. Violer ma mère et ma petite-sœur devant mon père et mon grand-frère impuissant. Je commence a pleurer et la… je me fait attraper part un bandit qui me  jete a côté des hommes de ma famille, je me relève en pleurant des torrent de larmes... Les bandits me menacent de leurs armes en m’insultant , je me tais... Et attend que le temps passe.


Ils ont fini leur affaire. Un me menace de son épée et d'une voix dure me dit :
-Arrête de pleurer gamin ça servira a rien !
- Oui...Mon…
- Arrête de pleurer je t'ai dit !

Et... Je me prends un coup de pieds dans le ventre , me faisant agoniser comme pas possible.. S'en est trop mon père fonce sur le premier homme et le tue en prenant un couteau et le tue.. On doit partir et vite , je me dirige dehors et siffle comme j'ai l'habitude de faire pour signifier qu'il est temps de lever le camps a mes fidèles rapaces qui se font exterminer… Sauf mon vautour qui arrive a gruger et s'enfuir.

On part avec ma famille dans la cambrousse , sans rien… Plusieurs heures plus tard et de marches , on voit de loin : Le village brûlé.
On se regarde et on doit fuir pour notre vie , c'est tout se qu'on peut faire pour l'instant… Le soir même , on a du mal a dormir , la peur nous guette…
Chapter Two : Run Away !

La nuit passe et je n'arrive pas dormir , les bruits me perturbent...  J'ai peut être dormi trois heures  au grand maximum quatre.
On lève le camps à l'aube, mot d'ordre : Silence.
On doit communiquer part des gestes,  éviter au maximum de faire du bruit… Je me doute de la chose , éviter de se faire repérer par les méchants on va dire sa comme ça… On n'a pas de destination du moins…. Aller a une grande capitale pour demander de l'aide et ça ne serra pas chose aisé.. Sans que le risque de mort est de cent pour cent.


On se met en route difficilement , ma petite-sœur fait la tête de devoir marcher... marche voir courir comme des dératés, on entend des groupes de bandits hurler comme des hyènes, nous menaçant ouvertement. Ce qui nous poussent a courir plus vite, on arrive dans une impasse, nous sur la terre ferme, un lac déchaîné en face de nous,  notre porte de sortie un nouveau morceau de terre avec une forêt devant… Ni une ni deux , je suis le premier a sortir suivit de tout le monde , l'eau nous fracasse littéralement contre les rochers mais on avance comme des forcenés.. Jusqu'au moment ou ma petite-sœur se noie. Ma mère se fait retenir part mon père lui lâchant un : On peut pas la sauver.. C’est trop tard.


Ma mère commence a pleurer,  comme mon père et mon grand-frère,  je pleure aussi. Lancé part l'émotion générale. On arrive sur la terre ferme et on n'a pas le temps de se reposer qu'on se fait tirer dessus à coup de flèches, mon frère est blessé à la jambe avec mon père on le porte comme on peut et on fuit dans la foret.


Le soir arrive … On fait main basse sur tout ce qu’on peut.. des baies surtout. Et bien sur qui monte la garde… C'est moi, l'insomniaque de service.  Je suis impressionné part le nombre de bestioles qui vivent la nuit.. Et comme je me connais , j'observe les grand duc , je siffle légèrement et il vient se poser sur mon épaule , je le gratifie de plusieurs caresses.


Salut toi… On dirait que pour l'instant tu vas être mon ami le temps que… Je retrouve mon meilleur ami le vautour.. Hahah

Je lui murmure tout en fouillant dans ma poche et lui donnant une friandise : Allez vole de mille feu
Je l'aide a prendre son envol et m'endors un peu... Avant de me réveiller trois heures plus tard. Le reste de la nuit passe dans la crainte.. Des bruits de pas… Six heures du matin , on se réveille et de nouveau on fuit…


On fuit comme des chiens pendant des semaines , mon frère c'est fait attraper… Plus de signe de vie de lui. Sûrement mort… Je pleure de nouveau.. Mais comme d'habitude je me prends des : Tais toi ! Tu vas nous faire repérer !


Je marche en essayant d'ignorer la douleur de mes pieds.. Je ne sais pas combien de kilomètres on a pu faire... Mais on en a fait une paire. On se fait traquer par un groupe de voyous comme on ne sait pas se battre donc… Fuir , toujours fuir et la… On a trouvé une grotte , on a élu domicile la.. Pour combien de temps…. Un mois , mon père avait quelque connaissance en Doton, il a creusé un souterrain  pour qu'on puisse y vivre… Dans le silence.

Pendant un mois… on s’est terré la… En plus les bandits avait élu domicile dans la grotte.. Donc on devait les supporter. Du sang coulant part moment.. Des cris… Bref , des choses pas forcement joyeuse en gros.. Un mois a vivre dans le silence, a travers le froid, la peine et la faim.. J'essaye recroquevillé sur moi même d'oublier.  
A la fin du mois , ils partent et on en profite pour fuir de nouveau… Dans une direction inconnue…


Un an plus tard..


J'ai six ans.. Je suis un solitaire, j'ai perdu ma mère à la frontière de Numa no Kuni,  qui a soudainement accouché a cause de l'homme qui l'a violé.. Donc on a du l'abandonner au main de l’ennemi … Sa mort s'est en suivi.  Mon père … Lui il s’est suicidé la cause : la douleur d'avoir perdu tout le monde.. Il a essayé de m’entraîner dans sa mort… Mais comme on dit une crevure c'est… Résistant.


Du coup… Seul dans la forêt.. Je connais aucune technique de chasse… J’ erre , j'ai peur a chaque fois que j’avance… Je découvre les dangers de Numa no Kuni. Les diverses créatures de se monde sont si dangereuses...  Le soir je pleure de nouveau, la peur, les créatures, l’humidité, les murmures de la forêt… Le manque de sommeil accumulait alors que les bandits mon lâché… Tout ça… Les pertes… Je ne dois pas être une proie… Je dois être un prédateur. Mué en pierre pour survivre.


Je vie a Numa no Kuni , j’apprends de moi même la chasse , comment combattre, survivre  au différente créature.


J'ai maintenant onze ans, je me suis rapproché de Kiba no Kuni.. Je vole discrètement au village... Je me suis jamais fait piqué sauf ce jour la… Ou je me suis retrouver dans une drôle de situation , retrouvait ligoter devant des hommes qui riaient aux éclats. Un le regarde et lui dit :


- Donc c'est toi le gamin qui s’est échappé du pays du démon ? Comment t as pu survivre vue que t'es un gamin ?!


Je le regarde et lui crache au visage , l'homme de rage, prend sa masse, puis vient la pointer vers moi. Lève le bras et va abattre sa masse vers sur moi. Je vois ma vie défilé , mes yeux se gorgent de fil de sang. C'est la fin pour moi , je ferme les yeux. Un bruit de fer me fait ré-ouvrir les yeux , une épée pare la masse. Un homme de dos parle à mon agresseur :


- Ringo , tu n'as pas honte ?!
- Chef ! Il m'a craché dessus ! C'est inacceptable !
- Ringo ! Le gamin est maintenant sous ma protection ! Maintenant tu disposes.





Ringo part en tremblant devant l'homme qui me soulève et me pose sur son épaule , je vois encore son dos et  je ne sais pas ou il m'emmène. Plusieurs minutes après , je me retrouve assis sur le cul  devant l'homme que je contemple : Grand , une barbe fournie, de long cheveux noirs de jais attachés avec des cicatrices sur le visage. Et deux orbes émeraude qui me scrute et me déshabille littéralement. Je me sens a nu devant cette homme. Il me questionne de sa voix chaude


- On va commencer part le début… Je me nomme Kaicho , je suis le chef des Maraudeurs. Qui es tu ?
-Hm… Si je parle vous n'allez rien me faire ?
- Ne répond pas a une de mes questions par une question, mais oui tu n’auras rien.
- Bien Monsieur… Mon prénom est Kisuke, mon nom n'est que peu important, je n'ai plus rien , ni demeure, ni famille.

- Eh bien Kisuke, tu sais que se son des mots forts pour un enfant de ton âge..
- Je n'ai que onze ans et j'ai appris la vie a la dure. Vous ne pouvez pas connaître mon histoire !


Il est visiblement amusé part mon agressivité et ma franchise. De la découle une longue discution, qui aboutit a mon intégration chez les Maraudeurs , et ma formation au prés de Kaicho..


Chapter Three :  Pleasure… But Pains.

J'ai maintenant vingt ans , je suis bien battit grâce a ma nouvelle Famille que sont les Maraudeurs. J'ai légèrement changé depuis la dernière fois,je suis devenu un homme… Du moins pas encore chez les Maraudeurs, mon ultime épreuve arrive bientôt. Pour cela on me prive d'un accessoire que j'affectionne tant un masque qui résiste a bien des choses.


Pendant ses années , j'ai appris les différents art ninja. J'ai appris a me battre avec des poings américains en forme de zigzag forgé dans un métal spécial qui concentre le chakra yin ou yang ou le chakra élémentaire.
Bref… Sur le plan militaire j'ai bien évolué mais sur le plan social et sentimental j'ai beaucoup de mal..  beaucoup de mal a m’intégrer a la société vue que je suis toujours masqué, je ne parle jamais ou du moins très peu. Certes.. J'ai accompli  une chose : L'amour
Je suis l'amoureux secret du chef Kaicho.. A ma demande. Je ne voulais pas que ça  se sache même si il était un peu embarrassé de cette demande. Sinon , je vivais bien avec tout le monde.


Je suis respecté pour mes qualités de combattant notamment et de traqueur , je me suis découvert une passion pour la chasse. J'ai une famille de substitution… J'ai la vie belle, on a l’objectif commun : Libérer Oni No Kuni.

En parlant d'objectif… J'ai mon dernier entraînement pour pouvoir être enfin un Homme.. Du moins dans leurs jargons.  Ils ont su me motiver, ils ont pris mon masque auquel je tiens tant, je dois faire une marche de soixante-dix kilomètre… Oui et je dois l'accomplir en deux jours. Un défi de taille.. Bien sur il y a les bestioles et autres prédateurs de la forêt a vaincre  pour arriver à mon but.

Je commence l'épreuve demain au aurore… Donc je me prépare , mentalité a fond… Je passe mes derniers moments avec mon amour.. Kaicho qui prend un malin plaisir a donné un dernier plaisir…

Je me réveille le matin… J'ai mal au bassin et au bas du dos… Sa commence bien. J'enfile.. Des bottes assez résistantes, un t-shirt sans manche , un pull, des mitaines et un manteau assez chaud… On rentre dans l'hiver est ça serra un véritable carnage si j'ai pas assez chaud. Je prépare mon sac… Je prends quelques provisions,  des kunais , des shurikens , mes lames de chakra.. Et c’est parti je pars sous l'acclamation des gens… Avant de partir je donne un dernier baisé a Kaicho.
Sur le chemin , je rencontre Ringo l'homme qui avait essayé de me tuer il y a plusieurs années. Qui me souhaite bonne chance. Je pars l'esprit léger et le cœur en avant prêt pour une nouvelle aventure certes courte mais j’espère intense…

Je pars sur les coups de six heures et demie je m'enfonce dans la forêt… Et de ses  hautes herbes à perte de vue… Je soupçonne des pièges. J’avance… J’avance… Premier piège...Une trappe avec un fond tapissé de pique. Je me rattrape a une paroi et je remonte facilement. Puis… Limite a chaque kilomètre carré , un piège est pausé… Trappe avec pique , piéges qui attachent les pieds et me soulève et me pend par les pieds…. Ce genre de connerie. Je marche des kilomètres et des kilomètres. La nuit tombe… Je me fait un camp éphémère. Un feu de camp, une couche avec des feuilles… Je ne dors que trois heures comme toutes les nuits.  La nuit peut nous révéler d'étranges animaux… Certains prédateurs nocturnes… Des loups étranges, non ? Une meute de loups pas loin de l'homme… L'alpha se dresse devant eux en ''bombant '' le torse, grognant et montrant les crocs pour imposer sa domination.



Je m’intéresse a ça.. Ça pourrait me servir ? Je me lève doucement de ma couche et m'approche des loups qui se retournent et retroussent leurs babines..  Je gonfle mon torse et grogne comme eux , en m’avançant d'une posture assez agressive, en restant  a bonne distance d'eux. Pendant plusieurs minutes on se tourne autour… Et j'arrive a imposer ma ''loi'', tous baissent les oreilles.  Je viens un a un gratifier leur têtes de caresses. Ce petit jeu m'amuse beaucoup… J'ai toujours trouvé plus d’intérêt dans les animaux que les hommes.. Jusqu'au moment ou mon vautour vient faire son jaloux et se pose sur mon épaule, je le caresse aussi  en reprenant mes affaires puis je reprends ma route… J'ai fait la moitié du trajet, il me reste encore trente-cinq kilomètre a faire avant d'arrivée a mon objectif. Et rebelote , tout est piégé.. Mais des pièges vicieux fait pour tuer... Malheureusement, je me blesse à cause d'une pique à la jambe, je bande la plaie sans m’arrêter, si je stoppe la marche s’en est fini de moi. Le temps passe je tombe de nouveau ...Je n'ai plus la force de me relever.

J'entends des bruits dans les fourrées… Passez de prédateur a proie… Honteux. De tout les côtés sort la meute de loups que j'avais aperçu cette nuit, ils tournent autour de moi. Hurlent comme une chanson a la mélodie… Spéciale. Ce son me donne un certain courage, je pose mes paumes de main au sol et me relève difficilement, je reprend la route accompagné des loups et de mon vautour. J’achève les derniers kilomètres,mon masque est posé sur une pierre, présage que j’approche de mon but… Soudain l'imposante carrure de Ringo se plante devant moi..Kanabo en main.


- T’as fait bonne route Kisuke ?

Dit-il avec un sourire au coin des lèvres, il sait très bien que sa m'irrite au plus au point qu'on m'appelle part mon vrai nom. A quoi je réplique un :

- Shunsei s'il te plait. Tu connais la raison.
- Bah alors… On se cache KI-SU-KE ?!
-Ringo, sérieusement.. Tu veux quoi ?
- Juste  te tester... Depuis le temps que j'en rêve. Dire que si Kaicho n’avait pas été la.. Je t’aurais écrasé le crâne.


S’en est trop, ni une, ni deux , je fonce sur lui, je suis sévèrement puni par un coup de masse cloutée infâme.. Je valdingue trois mètres plus loin. Le bougre est gros mais.. Rapide. Il se retrouve prêt de moi et tente de m'écraser la tête avec le bout du kanabo, je roule sur le côté et fait basculer mes mains sur le sol, étendant mes jambes pour venir tourner sur moi même afin d’asséner plusieurs coups de pieds au niveau de son torse, ça le fait reculer, je me relève avant de poser un genoux a terre, ma blessure au niveau de ma jambe se ré-ouvrant. Ringo se tient devant moi et lève son arme tel d'un démon. Dans ma tête, c'est la confusion… Deux fois cet homme a voulu me tuer… Il va réussir cette fois-ci.


Dans mon corps... Je sens un feu brûlé. J'ai l’impression que le temps s’arrête… Une voix résonne dans mon être.. Mes yeux se retrouve dans un autre décor… Tout est noir… Je suis sur mes genoux,  devant moi se dresse une bête immonde. Grande… Avec un pelage noir de jais. Deux grandes ailes, des mains griffues, une gueule monstrueuse avec deux énormes cornes, des crocs blancs d’où coule de une bave sanglante, et deux… globes oculaire rouge qui m'inspire la terreur.. Je n'ose pas bouger, ce regard me transperce le corps et l'âme…
Tout à coup cette cauchemardesque bête hurle.. Le son qu’elle produit , on dirait… On dirait un cri venu des enfers. Je pose mes mains sur mes oreilles et me recroqueville sur moi même en tremblant comme une feuille. Le hurlement s'estompe…
C’est maintenant la voix guttural de ce monstre qui m’adresse la parole.
- Gamin… Relève toi , stupide proie.

Je continu de trembler, me relevant doucement. Des larmes coulent le long de mes joues, je regarde la bête difficilement, tant son regard est effrayant, je baisse la tête.. Je me prend coup de queue de la part de la bête, ce qui me fait valser.


- Arête de pleurer ! Tu n'es pas une proie ! Tu es un prédateur ! TU VA MOURIR ! Tu le sais au moins ?!

J'ai du mal à répondre.. Je balbutie quelque bride de mots , qui me vale un nouveau coup de queue.


- Parle clairement imbécile !

Je me lève franco, et lui lâche avec une voix rempli de haine tout en le pointant du doigt.


-Qui es tu monstre ! Ou je suis ! Réponds !

-Voila qui est mieux gamin. Moi ? Je suis toi… Ou nous sommes ? Nous sommes à l'intérieur de toi.   Comme je l'es dit précédemment , je suis toi.. Plutôt , ton gène animal qui s'est éveillé.. Éveillé de tout se que tu a subi… La violence.. La colère… La haine mais aussi l'amour.

Je ne sais quoi dire, ce qui amuse visiblement la bête. Je sens de nouveau cette chaleur me brûler. Et lui qui réplique.

- Je te dirai quoi faire plus tard mais maintenant…

Mes yeux se ferment et c’est le trou noir.


Ringo va abattre son arme sur mon crâne. Mais il s’arrête et recule.. Mon bras droit s’est transformé en quelque chose de plus gros, plus velue… La moitié droite de mon corps s’est transformé en ça. Mon visage défiguré a moitié homme et bête. Ringo commence a paniquer et a hurler :


- Les gars ! C'était pas au programme ça ! Aidez moi !


Ce sont les derniers mots qu’il prononce avant que j’impose mes griffes sur son torse. Kaicho ainsi qu’une vingtaine d'hommes sortent de l'ombre et se ruent sur moi, essayant de me neutraliser. Ils y arrivent au bout d’un long moment. Je suis inconscient sur le sol…








Chapter Four :   A Beast Prisoner In The World

Deux mois plus tard. Je me réveille dans un lit, cette pièce m’est inconnu. Je me redresse difficilement, j'ai un mal de crâne violant. Mes yeux parcours l’endroit, je me lève lentement, mes yeux ont encore du mal  a discerner la lumière.. Je trébuche sur quelque chose…Non sur quelqu’un plutôt. J'entends la douce voix de mon amoureux me lâché un :


- On a fait un gros dodo mon monstre adoré ?
- De quoi parles tu ??
-Tais-toi monstre. Qu'est-ce que tu es ?! Tu as attaqué tes frères d'armes !


Je ne comprends pas ce qu'il dit… Des hommes viennent et m'attachent avec des liens solides, on me crache dessus, des personnes que je considérais comme mes frères et sœurs.  On me transporte jusqu’ Oni no Kuni , ce qui prend plusieurs jours. Une fois arrivée , on me livre aux briguants qui me mettent dans une arène ou ils font combattre les captifs.


Je deviens un gladiateur qui se bat pour lui même et ceci pendant plusieurs années.


J'ai maintenant vingt-cinq ans. Je suis un guerrier aguerrie, j'ai appris a me servir de mon pouvoir... Que je n'es pas encore nommé.. Hm.. Fushō.. Va pour ce nom la. De mon côté j'ai préparé une rébellion avec des captifs natifs d'Oni no Kuni qui sont susceptible d’avoir le même don que moi.


On s'évade et massacre tout durant la nuit.. Après ce fulgurant carnage , nous partons dans une forêt ou on élu un village pour vivre en paix… Le village de Puraido. On a fait en sorte que l'endroit nous soit seulement accessible... Pour l’occasion, je crée un nouveau masque : signe de mon renouveau.


Plusieurs années ont passé,  actuellement j'ai trente ans, je vie en tant que vagabond dans ce monde étrange dont je ne comprends pas grand-chose. Je passe au divers endroit du globe en écumant les lits des hommes et des femmes riches pour me faire un peu d'argent.

Je ne me souviens de rien, juste de mon prénom , de mon nom et du surnom que je me suis donné. D’où est-ce que je viens ? Qui suis-je réellement ? Pourquoi je mène cette vie de paria ??
Que vais je devenir dans ce monde ? Ah oui… Trouvez un but a mon existence.


" target="_blank" rel="nofollow">urlhttps://i.pinimg.com/originals/c5/e6/19/c5e61968bbc618411da53e224faa6607.jpg">
• Âge :
• Localisation : Nord de la françe
• Prénom : Renji
• Nindo : Trouvé une raison a mon existence
• Passions : Musculation , mécanique. BIÈRE
• Personnage du manga préféré : Jiraya
• Comment avez vous découvert le forum ? : DC
• Comment trouvez vous le forum ? : Violet
• Que faudrait il changer ? : Renji Zakuro ?
• Autre chose ? : DC RENJI ZAKURO
• Avez vous lu le règlement ?* :
Yumi est une diva




Dernière édition par Kisuke "Shunsei" Jinpachi le Ven 2 Fév - 7:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 857

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 230000000000000 両

MessageSujet: Re: Presentation Of An Animal [A faire Validé)   Mer 31 Jan - 10:23

Premièrement qu'on soit bien d'accord : Numa no Kuni et Oni no Kuni ne sont pas frontaliers. Ni dans l'univers de Naruto, ni sur la carte de l'univers de SNS. Le reste me convient plutôt bien, et me donne pas mal d'idées pour la liste exhaustive des pays de la V3 (du coup je te remercie au passage), et je tiendrai compte de ce que tu racontes ici (même si techniquement Oni no Kuni n'est pas un pays de bandits ! Je ne tiens donc pas compte de cette incohérence et au contraire, je m'y adapterai : les joueurs sont aussi là pour écrire l'histoire).
Si je passe outre les fautes pour circonstances atténuantes, il faudra placer ton avatar en bas de la présentation. Et un autre détail, et pas des moindres, je veux bien qu'Oni no Kuni soit devenu un pays de bandits, mais de là à ce que les bandits traquent pendant des mois une famille totalement sans le sou, je trouve ça un peu gros et là par contre c'est une incohérence que je ne peux pas ignorer.
J'attends donc de ta part une petite explication sur ce sujet.

_ _ ___________________________________________ _ _


"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 7

MessageSujet: Re: Presentation Of An Animal [A faire Validé)   Mer 31 Jan - 11:57

Pour se qui est de la géographie , ouais j’veux bien admettre que j’me suis planté. Perso’ l’est compris comme frontalier quand j’ai regardé la carte, certe et de rien pour la liste des pays.

Au pire cette ‘’incohérençe’’ au niveau des bandits , me fallais un point d’accroche scénaristique.

Pour l’histoire de la traque , j’ai envie dire me fallais un point de départ a tout l’bousin. Et j’ai tourné la majeur partit de mon histoire avec ça. Quand j’vois tes deux post (cf : Clan et la préz’) , sa me donne pas envie d’jouer l’personnage. J’me suis décarcassé pour rien, du coup j’vais refaire un nouveau personnage (Part manque d’option.) et s’te fois ci , j’vous enverai chaque ligne que j’écris , comme ça j’serrai sur que j’sois en régle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 857

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 230000000000000 両

MessageSujet: Re: Presentation Of An Animal [A faire Validé)   Mer 31 Jan - 23:01

Sur ta présentation y a rien qui me rebute. C'est juste pour ton clan. Comme je te l'ai dis, j'ai peur que ça empiète sur le Senjutsu. A la limite, tu peux tourner ça en mode "connexion particulière avec les animaux, donc facilités supplémentaires avec le Kuchiyose, senjutsu etc...". En gros, tu parviens à un mode ermite beaucoup plus facilement et anormal.
En somme, tu dérives le Senjutsu et le Kuchiyose, tu peux le "corrompre" en quelque sorte. A partir de là, tu peux garder ton histoire actuelle, et on en parlera en privé pour fixer tout ça, que tu puisses juste modifier ta fiche de clan et je te validerai le tout.
Donc, est-ce qu'une version "corrompue" du Senjutsu t'intéresserais ?

_ _ ___________________________________________ _ _


"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Presentation Of An Animal [A faire Validé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Presentation Of An Animal [A faire Validé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reproduire tes sentiments...Je peux le faire | Validé
» Ma presentation Chamalow
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» J'aime pas faire ma présentation...
» Comment faire sa petite présentation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Présentations-
Sauter vers: