Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 51

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 25 両

MessageSujet: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Lun 29 Jan - 21:17

La cloche retentis, c’était le début des cours.

Aujourd’hui était un jour très important, nous allions enfin connaître les équipes qui nous ont été attribués. Cela fait déjà une semaine que j’attends ce moment avec impatiente.

En entrant dans la salle de classe je commençais à avoir la boule au ventre, je me questionnais sur mes futures coéquipiers, seraient-t-ils forts ? Est-ce qu’ils seront gentils avec moi ? Je restais pétrifié devant la porte bloquant l’accès aux autres élèves. Je sortis de mon esprit lorsque je sentis un coup de coude dans mon dos. Je me retournais et vis un tas de camarade entrant en trombe.

- Désolé… murmurais-je faiblement.


Je partis à ma place et m’assis à mon bureau. Le Sensei principale entra dans la salle de classe pour nous faire un dernier discours avant que l’on parte dans nos équipes, encore inconnues. Je paraissais endormi à mon habitude, mais en réalité j’écoutais le monologue de notre enseignant à moitié, il parlait de l’importance d’une équipe enfin, je crois. Je m’intéressais plus à observer mes camarades attentivement pour savoir avec qui j’allais tomber. Je jetais d’abord des coups d’œil aux garçons plutôt costauds et forts, ensuite aux différents groupes de filles, je les regardais attentivement pour savoir si j’avais une chance de m’entendre avec.

L’éducateur termina son discours part des salutations et des remerciements. Nous nous levions tous pour le saluer. Nous devions rester dans la classe en attendant l’arrivée du Sensei qui nous prendra en charge pour les prochaines années. Les groupes habituels se formèrent et les personnes dans la salle commencèrent à discuter. Ils furent rapidement coupés par une grande jeune femme. Elle avait de longs cheveux pourpres, elle était habillée en tenues de Jonin  que l’on voyait souvent dans le village. Elle ouvrit la bouche et commença :

- Bonjour, je serai la responsable de l’équipe 6. Je vais commencer à appeler les trois membres qui la composeront. Pour débuter, Rikuto Hatake.

Je sautai de joie, j’ai enfin mon équipe, je me leva en m’empressa de rejoindre ma nouvelle capitaine, sans prêter attention à l’appel de mes futurs compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 78

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Lun 29 Jan - 22:21

Jeune Tenjo:
 

La rousse commençait à tourner sa tête vers moi, évidement j’avais d’excellents résultats, même sans utiliser le Sharingan. Je lisais sur ses lèvres le nom de famille que j’utilisais comme couverture puis mon prénom. Rien de plus encombrant que de devoir mener une double vie, et ma soeur vivait une histoire bien plus déplaisante. En plus de cette impossibilité d’ouvrir le Sharingan en public, elle avait les quolibets des autres élèves, ainsi que la triste marque intérieure lui signalant que même si elle voulait utiliser les pupilles du clan Uchiha, elle n’était pas assez forte pour l’éveiller.

J’étais une coqueluche, très cotée, révérée presque et je me félicitais d’arriver aussi loin, si ce n’était pour les mauvais moments passés en famille, sans doute que je recommencerais.

Car en dehors des murs, je n’étais plus que le succès maudit de mon père, trop charnue, peu adaptée et trop attirante pour lui. Ma soeur était plus fine, plus représentative de la corpulence considérée comme optimale par le clan. Elle avait beau ne pas maîtriser le don de notre lignée, elle me surpassait dans l’adoration de notre père, ce qui me valait d’être punie, chaque soir, du jutsu visuel le plus abouti de mon père.

Elle avait cité mon nom, et je n’avais pas répondu, mon regard suffisant à appuyer ses dires. Je ne jetais pas encore un regard à mes camarades, d’un côté j’avais envie de le faire, mais l’image qu’ils me renvoyaient était bien pire que ce que j’imaginais par moi même.

Je me levais et rejoignais notre sensei, j’allais avoir deux garçons comme coéquipiers, je serrais les dents et les poings pour contrôler ma peur, je ne devais pas craquer, peu importait les images que m’avait imposé père et qui maintenant défilaient devant mes yeux. Je ne pouvais me résoudre à croire que tout ce qu’il me disait était vrai.

Le sensei commença calmement, souhaitant connaitre nos aptitudes avant de continuer plus en détails et affiner l’équipe. Elle partit sur le toit, dépliant un papier et tout en jugeant nos notes elle nous regarda, comme pour se poser la question de savoir si nous avions triché, si nos test n’étaient pas rédigés par des imbéciles. Elle soupirait sans regarder vers le bas, signe qu’elle n’était pas sincère ou qu’elle maitrisait son langage, dans les deux cas cela signifiait une chose tacite, elle nous provoquait ouvertement. Je gardais mon calme, préférant regarder sa tenue, la même que tout les juunin.

Au final, elle ferma son calepin sans dire un mot et sauta du bâtiment sur un autre édifice à peine plus bas, se retourna et nous indiqua de la suivre et, si on en avait la chance, de l’attraper, ce après quoi elle reprenait sa course jusqu’à un autre bâtiment.

Aucun d’entre nous ne maîtrisait l’art de se déplacer sur les arbres ou les surfaces obliques, nous n’étions que tout juste Genin. Ainsi quand je la voyais se déplacer vers les habitations qui faisaient un cercle avec celui ou nous étions, je me doutais que ce test avait plus pour vocation de tester notre endurance pendant les pointes de vitesses.

De mémoire, nous excellions tous dans le domaine de la vitesse pure, en sprint, en revanche pour ce qui était de l’endurance, je devais avouer qu’avec mes attributs et mes formes, courir longtemps sans me fatiguer n’étais pas une mince affaire. Je la regardait, elle n’était pas non plus du genre fine, ses aptitudes allaient pouvoir mettre utile.

Sans hésiter une seule seconde je partais dans le sens inverse en soufflant à mes coéquipiers désignés de partir dans l’autre sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Jeu 1 Fév - 17:35

La journée risquait d'être bien remplis. Le réveil quant à lui fut un peu compliqué car j'avais encore étudié jusqu'à pas d'heures pour être au top de mes connaissances lors des examens. Néanmoins voyant l'heure je déglutit en remarquant le risque du retard et sort rapidement de l'orphelinat en prenant au passage de quoi tenir la matinée. Au terme d'une course sans aucune interruption j'étais finalement à l'académie dans les temps. Les cours quant à eux reprirent de plus belle et sans de réel problème jusqu'aux environs de la pause déjeuner où les rumeurs se confirmèrent. Nous allions être répartit dans des équipes et avec un sensei pour notre groupe.
Les autres élèves passaient un à un et finalement mon tour arriva, j'allais donc rejoindre l'équipe 6 composé d'un autre garçon avec une chevelure d'ébène ainsi qu'une demoiselle, aux magnifiques formes et avec un intellect sans pareil.

Une fois sortit je pouvais mieux analyser notre sensei et mes camarades du regard, c'est au moins l'avantage que j'ai, pouvoir observer certaines choses rapidement. Ma première camarade, Tenjo avait des formes généreuse qui ne tardaient à attirer mon regard jusqu'à ce que je décide de me reconcentrer, continuant mon analyse. Venant sans doute d'un clan renommée, elle n'avait pas dut chômer sur le travail, je le sais car elle est toujours devant moi aux résultats à chaque contrôle, quant à mon autre camarade, Rikuto, il s'agit d'un garçon timide mais je suis sûr que comme nous il a du potentiel. Enfin la sensei...difficile à dire, voir même impossible. Si ce n'est son physique et son caractère légèrement dédaigneux sans doute pour nous tester, rien ne pouvait être dit. C'est alors qu'elle s'était mise en route de toit en toit pour que nous essayons de la suivre. Etant de simple Genin nous aurions sans doute du mal mais nous devions réussir. C'est alors que Tenjo commença à aller dans le sens inverse...pourquoi ? Je me le demandait mais lorsqu'elle nous fit signe il fallait bien faire confiance. La confiance est importante dans une équipe et le plus tôt sera le mieux. Je tapote donc l'épaule de Rikuto toujours timide et fait un rapide signe de tête à Tenjo avant de parler rapidement à mon camarade.

« Allons y camarade...on doit pas se faire distancer »

Rapidement je saute dans la rue la plus proche du bâtiment et commence donc à courir parmis les passant les évitant le plus possible et maintenant une allure rapide tout en conservant mon énergie, avantage que j'avais sur les autres avec mon faible passé de fermier. Quel rapport me direz vous ? Allez courir dans tout un champs plusieurs fois par jour en portant des trucs aussi lourd que vous et vous développerez rapidement mon endurance et rapidité. Je compte ainsi de cet avantage en suivant assez bien la sensei malgré la populasse en jettant plusieurs fois un œil derrière moi pour vérifier l'état de mon camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 25 両

MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Dim 4 Fév - 20:28

La seule chose que j'avais retenu était que la sensei nous avait provoqué et était parti rapidement sur le toit d'en dessous. Elle voulait qu'on la rattrape si j'avais bien compris ?
Bon ça devrait aller je n'étais pas si mauvais en endurance, ma vitesse aussi était assez développé.
Cette première épreuve devait sûrement être aussi une épreuve d'équipe. Et en parlant d'équipe je jetai rapidement un coup d'œil vis-à-vis de mes coéquipiers, je me souvenais de ces deux camarades, l'une était la plus populaire de la classe et la plus intelligente, elle était très jolie également, l'autre était aussi quelqu'un de très intelligent. J'étais apparemment tombé dans une équipe composé de deux membres d'élites. Mais je ne voyais pas se que j'allais y apporter.

J'étais perdu dans mes pensées lorsque je sentis un tapotement sur mon épaule qui me sortis de mon esprit.

- Allons y camarade...on doit pas se faire distancer.

M'avait-il appelé camarade ? Est-ce qu'il me considérait déjà comme tel ? Je l'espère en tout cas.

Je me retourna et ne vis que nous deux, je ne réfléchis pas trop et suivis Hogosha. Il était clairement plus rapide que moi, je le voyais courir à tout allure tout en évitant les passants. En parlant de ces derniers, je ne voyais plus notre instructrice, je me fiais à mon coéquipier. Je le voyais regarder de mon côté de temps en temps. Il me fallait prendre de la hauteur pour mieux voir. Lorsqu'il me jeta un autre regard je lui fis comprendre du mieux que je le pouvais avec des gestes maladroits que je partais dans l'une des ruelles, j'espérais qu'il me fasse confiance.

Je partis donc dans l'une des ruelles qui donnait sur la grande rue pour grimper une échelle. L'avantage du rejet de ma mère était que j'ai pu me familiariser avec la rue, je connaissais bien les recoins qu'elle m'offrait. J'avais même installé quelques planches de bois qui reliaient certains toit pour rejoindre certains endroits plus rapidement. Je me mis alors à monter sur une caisse qui me donnait l'accès à un toit, je regardai le sens de la rue et si je pouvais apercevoir la sensei. Heureusement pour moi je la vis, ses cheveux pourpres l'avaient trahis parmi l'amas de personnes. Je commençai à courir sur les toit en direction de l'objectif.
L'avantage des toits et de mes fins chemins de bois était que je n'avais personne pouvant ralentir ma vitesse.

Si je la touche j'aurais mes chances... pensais-je

En effet, la seule technique qui était hors de mon rang était l'invocation des Ninkens de mon grand-père. Je ne pouvais en invoquer qu'un seul mais cela suffirait à la traquer. Je m'étais déjà entraîner au traquage avec certains des chiens mais rien de bien intéressant. Je m'en servirais qu'en dernier recourt.

Je me hâtai vers la sensei. Je regardais quelques fois sur ma gauche pour voir si Hogosha était là. Je le retrouva avec un peu de peine. J'essayai d'attirer son attention mais renonça assez rapidement. Il fallait se concentrer sur l'objectif. Elle n'était qu'à une quinzaine de mètres de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 78

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Jeu 8 Fév - 9:17

Je m'arrêtais, tout comme la Sensei, pourquoi les deux autres étaient descendus dans la rue? L’institutrice se plaqua une main sur le visage, toujours sur le bâtiment sur lequel elle avait sauté. Elle souffla en se reprenant et se rapprocha de moi avant de me dire que l’exercice était terminé, que je n’aurais aucune chance de la rattraper en étant seule.

Elle arrivait de nouveau sur le bâtiment de l’académie, et nous regardions les deux autres dans la rue, presque brisant l’ordre public en allant à toute vitesse. L’un d’entre eux monta sur une pile de caisse pour prendre un chemin de monte en l’air avant de repérer quelque chose dans la foule.

J’avais perdu l’autre de vue, dans la foule, il était assez facile de détecter une silhouette partant à toute vitesse, seulement, de l’édifice nous n’avions pas de visuel sur toutes les ruelles.

Je me demandais combien de temps tout cela allait durer et regardais la sensei qui allumait une cigarette sans ce soucier d’eux, préparant sans doute une moquerie dont on apprendrait que c’est comme sa signature.

-Bon, et bien puisque la course est annulée, passons au taijutsu.. lâchait-elle.

Son bras amorçait sa course et mon sharingan s’activa par réflexe alors que j’esquivais d’une roue arrière le mouvement. Je faisais du mieux que je pouvais pour résorber les pupilles rouges avant de me faire déceler en tant que Uchiha, puis esquivais le coup suivant, et celui d’après.

-Allez… Je ne fais que t’attaquer là, défend toi un peu…


Une provocation, cette chose ne doit pas fonctionner, je continuer à l’esquiver, attendant une opportunité pour l’assaillir. Au final elle s'arrêta, me fît un sourire et tourna son regard vers les autres.

-Bon ça serait bien qu’ils reviennent, la première journée commence mal déjà.


La sensei s'arrêterait sans doute là et nous donnerais rendez vous un autre jour, ou bien donnerais un exercice à faire au garçons, elle avait l’air plutôt convaincue par mes actions et me renverrais surement chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Dim 11 Fév - 15:56

Plus je me déplaçais dans les rues et plus je trouvais ça bizarre, pourquoi Tenjo serait partie dans l'autre direction si la sensei partait de ce côté ? Mais merde ! Je me suis fais avoir comme un bleu,la sois-disante sensei était sans doute un clone et Tenjo l'avait remarqué bien avant nous. Pas de doute elle est bien meilleur que nous tous réunis à l'académie y compris moi. Je fais donc demi-tour, escaladant un bâtiment comme je peux et me retrouve sur le toit remarquant ma camarade avec notre professeur non loin. Je me sens si ridicule et soupire longuement. Courant de nouveau à bonne vitesse dans leur direction, je finis par rejoindre Rikuto et lui fais rapidement signe de mes mains qu'il faut faire demi-tour. Je le croise alors espérant qu'il comprendra vite et me dirige vers là où se trouve la sensei. Je la vois alors attaquer Tenjo sans doute pour la tester au corps à corps. Même si cela ne serait pas d'une grande aide, je lance un kunai dans la direction de notre sensei avec un semblant de précision chirurgicale puis lance deux shurikens qui partent de deux côtés différents pour finalement attaquer la demoiselle à la chevelure cramoisi de diverse côtés.

Sachant bien qu'elle parerait tout ça sans difficulté j'arrive finalement au bout de quelques minutes par rejoindre le bâtiment sur lequelle elles se trouvent avant de poser un genoux à terre et soupirer une nouvelle fois comme si la vie elle-même m'ennuyait.

« J'ai l'air si débile de ne rien avoir remarqué à ce point... »

Elle me passerait sans doute un savon pour ce qui venait de se passer et nul doute que nous venions nous-même de savoir qui serait le leader de notre jeune groupe par la suite, un tel instinct ne peut pas rester en retrait, elle doit bien se montrer pour prouver sa meilleure valeur que la nôtre. Suite à ces pensées, je me retourne un minimum attendant que notre dernier camarade ne nous rejoigne rapidement pour se faire littéralement massacrer en duo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 25 両

MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Mer 21 Fév - 22:09

Je continuais de courir, je voulais montrer de quoi je suis capable.
Je tournais tête pour voir où était Hogosha mais ne le vis plus. Je revins à mon objectif, rattraper la sensei. Mais soudainement quelque chose me déstabilisa, je vis une personne courir en face dans ma direction. C'était mon camarade ! Il sprintait presque vu sa vitesse.
Je remarqua son regard qui essayais de me faire comprendre quelque chose. Pourquoi revenait-il sur nos pas ?

Je jetais un coup d'oeil dans la foule, plus de cheveux violet.

Eh mince... marmonais-je.

Je me retournais alors sans réfléchir et me mis à courir.

Y a pas à dire, il est beaucoup trop rapide pour moi... Et cette Tenjo... Elle est vraiment intelligente... À quoi je sers ? soufflais-je.

Je finis par revenir au point de départ. Je remarquais Hogosha, un genou au sol, il venait de se retourner pour voir quand j'arriverai, je me mis à côté de lui assez rapidement et recopia sa pose. Je regardais le sol, marqua un pause et enchaîna.

Excusez-moi pour cela... Je n'ai pas réfléchis...dis-je timidement tout en serrant du point sur le sol.

Je suis vraiment idiot, je me suis laisser tomber dans un piège aussi évident.
Je relevais les yeux et observais la sensei à la chevelure pourpre. Elle esquissait un sourire narquois tout en nous regardant. Je bifurqua mon regard sur notre camarade. Elle semblait avoir de la pitié pour nous, enfin j'en avais l'impression. J'étais tellement honteux.

Vous n'êtes vraiment pas malin, heureusement que votre amie Tenjo est là pour remonter le niveau dis la chef actuelle de notre groupe.

Elle se rapprocha de mon camarade de connerie et moi lentement.

On est jamais trop sûr marmonais-je doucement.

Je portais alors ma main vers mon visage et mordis mon pouce discrètement.

Elle arrivait à notre niveau, elle était juste en face de nous. J'avais ses pieds en face de mon regard.
C'est alors que je fis semblant de glisser sur ma main au sol et me tomba sur son pied droit. Je fis une légère marque de mon sang sur la chaussures droits de la sensei, cette dernière était noir, cela ne se voyait presque pas.

Je me relevais alors rapidement et maladroitement.

Dé...Désolé... ajoutais-je alors.

Je marqua une légère pause et questionna notre sensei.

Je sais qu'on à complètement foiré le coup avec Hogosha et exusez-nous en. Mais j'avais une question. Pourquoi... j'hésitais Je suis dans cette équipe ?...
Enfin, ce sont clairement des génies, ils sont les deux forts et intelligents, je ne serais pas utile à leurs côtés... Je ne veux pas les handicapés dans nos futurs missions. Les groupes sont-ils définitifs ?
dis-je en baissant des yeux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 78

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Mar 27 Fév - 9:51

Ils nous remarquaient enfin, tournant la tête vers nous. Petit à petit ils s’aggloméraient, sous l’oeil observateur de notre sensei. Elle restait là, bras croisés, même après les avoir simplement rabaissé pour attiser leur colère, que l’un d’eux chute à ses pieds elle restait ainsi.

Le fils Hatake posa une question, je serrais vaguement le point pendant que notre cheffe répondait.

-Les prouesses à l’académies ne sont pas tout. Evidement qu’avoir de bons résultats est avantageux, mais les équipes ne sont pas formés en ayant pour principe de rassembler les talents, sinon toutes nos équipes seraient véritablement disproportionnées, ce qui menerait inexorablement à des échecs plus réguliers et plus cuisant.

Elle posait les yeux sur moi puis sur Hogosha.

-Ils sont bon je te l’accorde, ils auraient pus se faire contacter par les chasseurs de têtes de l’anbu, peut être même ont-ils eux des entretiens avec eux, mais ils sont désormais en âge de faire partie d’une équipe et n’ont pas disparu du cercle commun, cela veut dire qu’ils ont choisi d’aider Konoha à visage découvert.

Elle revenait à Rikuto, l’air grave.

-J’ai vu tes résultats Hatake-kun, je pense qu’il est inutile de te rabaisser ainsi toi même. Et… Même si je ne m’attendais pas à ce que vous vous vous dispersiez, vos méthodes de recherches étaient pour le moins efficace compte tenu de votre formation sommaire par l’académie.

Je regardais l'institutrice, légèrement surprise. Elle les complimentait? Mais pourquoi? Je retenait une remarque, ce n’était pas approprié à ce moment là, elle savait sans doute mieu que moi ce qu’il fallait qu’elle fasse.

-Pour ce qui est du handicap, en réalité il n’y en a pas.

Son regard nous touchait tous un par un, comme nous perçant à jour, chose que je n’aurais jamais cru possible autrement qu’avec une des deux pupilles.

-Chacun d’entre vous, d’entre nous, possède une faiblesse plus ou moins marquée, et certains la portent mieux que d’autre ou ne l’ont pas encore découverte. Ainsi, le champion d'aujourd’hui peut être le colosse au pied d’argile de demain, et le mendiant le prochain souverain, tout cela, fait partie des changements qui vont vous affecter toute votre vie.

Elle se penchait pour essuyer ses tabi noirs et montrer sa main légèrement rougie de sang.

-Une des leçons les plus importantes, ne jamais assumer que quelqu’un est inoffensif juste parce qu’il le prétend. Hatake-kun, comment peux tu me demander si il est possible de changer d’équipe et essayer de tenter des manœuvres contre ton sensei? Cela na pas de sens, et je doute que tes deux coéquipiers n’aient ne serait-ce que remarqué ton initiative.

J’approuvais d’un signe de tête, cela m’avait complètement paru comme une banale maladresse.

-Les Hatake ont toujours été connu pour leur extrême survivance et en te préparant à lancer des jutsu, comme si tu lisait le pire qu’il pourrait arriver, tu a un coup d’avance sur tout le monde.

Coup qu’il possédait toujours, si il avait besoin de poser son sang sur la victime de sa technique, alors elle était toujours sous l’influence de celui-ci. Elle lui souriait, avant de poser ses mains sur ses hanches.

-Tenjo, m'appelait-elle en tournant sa tête et ses yeux vers moi, je pense que tu peux rentrer, j’ai vu ce qu’il me fallait chez toi.

Elle se remettait en face des deux autres pendant que je me séparais du groupe sans rien dire.

-Bon, je vois que vous voulez faire vos preuves, allez-y sans ménagement, que je vois cela.


Je ne savais pas si un combat éclaterait à la suite de cela, je n’étais déjà plus là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   Lun 16 Avr - 17:38

Se faire prendre pour des bleus ne suffisait décidément pas à la sensei de notre équipe, sans compter aussi le fait que Rikuto, notre camarade avait demandé à changer d'équipe une nouvelle fois. A croire qu'il n'avait toujours pas compris qu'ils étaient un équipe et que cela ne changerait pas...à la vie comme à la mort ils seraient toujours des camarades. C'est alors que leur maître se mit à expliquer à Rikuto que malgré nos excellent résultats et nos compétences nous avions tous des faiblesses...valez mieux pas parler de celle d'Hogosha qui devait être la pire de toute et la plus dangereuse aussi bien pour lui que pour les autres. Il posa alors une main sur l'épaule de son camarade à la fin de son speech et lui fit signe de la tête sans montrer la moindre émotion à son visage, son caractère habituelle en somme.

« Elle a raison Rikuto...tu n'es pas plus bête qu'un autre...si tu es avec nous c'est parce qu'il y a une raison. Alors cesse de te faire du morron en permanence et soyons les meilleurs coéquipiers du monde ninja. »

Disait il essayant de faire le plein de confiance chez le petit timide qui se croyait boulet alors qu'il cachait sans doute en lui un grand potentiel. Vint ensuite le pseudo test que la sensei avait déjà fait passé à Tenjo puisque celle-ci put partir sans trop de problème tandis que les deux hommes du trio devaient rester. Hogosha eut un maigre sourire en coin aux mots de la Jonin avant de se mettre immédiatement en garde, regardant du coin de l'oeil son camarade.

« Allez c'est le moment de faire nos preuves...tu es prêt à me suivre maintenant ? Camarade ? »

Le ton était donné et le test allait commencer. Aussitôt il commença son jutsu faisant apparaître 3 clones de lui à ses côtés qui se mirent à charger leur sensei tandis qu'il disparut de leur vu sans trop de raison laissant pour le moment Rikuto seul face à la sensei accompagné de trois réplique de son camarade. Quel était le petit plan du genin, cela restait à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flashback d'enfance - Les équipes - [An 106]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» Les équipes de Quidditch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Académie ninja-
Sauter vers: