Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RANG S] La Conflagration de la Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 672

MessageSujet: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Dim 25 Fév - 18:47


La Conflagration de la Brume




Alors que les shinobis les plus fort de Kiri parlementaient entre eux afin de définir la direction de leur village, les troupes du Culte, elles, n'attendaient pas leur arrivée, et leur expansion inexorable parvint bientôt jusqu'aux abords du Village de la Brume. La bannière du Culte de la Vie flottait aux vents alors qu'une armée de plusieurs milliers de soldats marchaient en direction de Kiri. Parmi ces soldats il y avait un certain nombre de ninjas, mais la plupart n'étaient que des civils, croyant de manière absolue en Kami, ayant pris les armes en faveur de ce qu'ils appelaient la "Résolution Divine" ; une sorte de croisade sacrée. Au devant d'eux, des centaines de shinobis vouant également leurs vies au Dieu de la Vie, désignaient la route à prendre à l'armée, afin de repérer la localisation de Kiri dans la brume qui recouvrait la totalité de l'île.
Alors qu'on lui rapporter justement la position du Village de la Brume, Ging approcha l'un de ses lieutenants.

- Mon frère. Prends avec toi une petite équipe, la discrétion sera de mise. Localisez, et dérobez-le, parlant visiblement de quelque chose dont ils ont tous deux déjà parler, et dont l'identité ne fait aucun doute. Bonne chance, Morôji.

Ce dernier hocha prestement la tête, avant de bondir dans les feuilles des arbres sous lesquels Ging coordonnait la progression des troupes. Le brouillard était intense dans la forêt qui se situait à seulement quelques kilomètres de Kiri, six ou sept probablement.
Le commandant de Kami, au visage émacié et négligé, se mordit violemment le pouce, laissant le sang en couler, avant d'appliquer sa main au sol.

- Kuchiyose no Jutsu !

De la brume provoquée par l'invocation s'échappa alors un certain nombre de taupes. Les ordres étaient claires, alors aussitôt invoquée, elles se mirent au travail, venant creuser dans le sol à une vitesse impressionnante, formant de véritables galeries dans lesquelles s'engouffraient désormais des dizaines de ninjas.

De l'autre côté, Morôji avançait à grande allure en direction du Village de la Brume qui était désormais à portée de vue, aussi s'immiscèrent-t-ils entre les bâtiments, usant d'une haute sensorialité et de techniques d'assassinats pour ne pas être repérés. Mais les shinobis de Kiri étant à l'affût, ils savaient très bien que peu d'entre eux survivraient. Ils étaient une quinzaine, dont trois était d'une puissance suffisante pour tenir tête à un officier ennemi.
Bientôt, la rumeur selon laquelle des shinobis ennemis s'étaient introduis dans le nord du village parvint aux oreilles des têtes pensantes de l'Empire de l'Eau.


Sujet de dangerosité S

Ce sujet ne concerne que l'infiltration de Morôji et son unité. Un autre sujet sera posté plus tard concernant l'armée et l'attaque orchestrée par Ging.

Morôji est de rang A, et deux de ses suivants sont de rang B. Ils sont suivis de 7 autres cultistes.
Délai de réponse avant de voir son tour sauté : 72 heures
Les tours sont définis par ordre d'arrivée dans le post.
Les potentiels participants sont :
- Akuma Ushi Bakuhatsu
- Adachi Tatsu
- Kodomo Shinda
- Mako Hoshigaki (non-inscrit*)
- Kenpachi (non-inscrit)





* Les non-inscrits peuvent participer, mais ne doivent pas s'attendre à recevoir de récompense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 368

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Ven 2 Mar - 21:05


La Conflagration de la Brume





Nous attendions tous patiemment que l'ennemi passe à l'actions tout en ignorant l'instant exacte de sa venue. Les unités d'élites et sensorielles se tenaient en alertes au cas ou, les cultistes arriveraient à atteindre le village de la brume qui depuis l'état d'alerte rouge écarlate, c'était intensifié afin de brouiller les vue les plus perçantes.
Des dispositif de défense avaient été mises en place pour freiner les tentative de percer mais, nous ne connaissions pas vraiment l'envahisseur et il était vrai que cela pouvait nous porter préjudice.
Durant cette période psychologiquement difficile à aborder, Adachi et moi même n'avions pas prit le temps de beaucoup nous concerter. Une rancune idiote lorsque que l'on faisait le bilan de la situation actuelle. Bien que Kiri était une nation de conquérant, l'idée de se faire envahir par une menace étrangère me déplaisait fortement. C'est un pratique que nous usions habituellement, et non que nous subissons...M'enfin bref, le temps manquait à la réflexion et à la nostalgie! Une décision beaucoup plus importante pesait sur nos épaules et c'est celle-ci qui décidera de l'issue de Mizu no Kuni!
Soudainement, alors que je me tenais en haut d'un bâtiment a l'affût du moindre mouvement, une main vint se poser sur mon épaule pour m'alerter et me faire un brefing de l'avancé. Un couvre feu avait été prononcé et seul les shinobis de grades supérieurs surveillaient les environs.
L'heure était là, et l'ennemi aussi! Je me dressais sur mes deux jambes tout en prenant appuie fermemant sur elles prêt à foncer pour leur barrer la route. Un signe de ma part pour donner l'ordre aux équipe Dotonienne de se préparer à les enfermer, avec moi si il le fallait, et les combat allaient enfin commencer.

¤ Il semblerait que les dispositifs de défense aient été passés... Étrange. Nous avons tout de même pris toute les précautions pour éviter ce genre d'intrusion aussi facilement! ¤ Pensais-je immédiatement!

Puis cette brume avaient été conçue pour détecter à l'avance ce genre de menace. Beaucoup trop de détail auquel je devais penser pour ne négliger aucun détail. J'attendis le sifflement sourd du brouillard agitait par les mouvements adverses avant de commencer à m'agiter. Ma main gauche se porta immédiatement dans la poche qui se trouvait du côté inverse de ma cape pour saisir cinq Kunais. 2 avec des notes explosives et trois avec les sceaux que j'avais demandé à mes équipe de confectionner. Un Saut pour me projeter puis un lancé pour stopper l'avancée des cultistes.

Les trois avec mes sceaux se figèrent devant et un en retrait de mes adversaires. Les deux autre allaient créer l'effet de surprise en plus de l'alerte, créant une explosion détonante suivit d'un éboulement visant a ensevelir mes futurs proies! Le but du chasseur? Sans blague. Mais si durant cet affrontement je ne devenais pas la proie?
Après la chute de pierre, les manipulateurs de Doton avaient la consigne de nous enfermer dans un cœur tectonique recouvert d'un dôme de pierre. Mon idée était futile. Restait plus qu’à savoir si des allier allaient me suivre dans le mouvement ou non.

L'humeur n'était pas à la parole et c'est donc en toute conscience que je ne la pris pas. Certainement pas pour des énergumènes essayant de nous soumettre à une religions que nous n'approuvions pas!!



_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Ven 2 Mar - 22:58

Le village caché de la brume était dans une position plus qu’indélicate, un Mizukage démit de ses fonctions, une recherche de successeur qui tirait en longueur, un manque cruel de shinobis assez compétents et pour couronner le tout, une menace imminente frappait aux portes du pays… Le destin s’annonçait tragique mais n’était pas tout tracé. Il n’était qu’une petite poignée, aux opinions divergents pour certains, mais allaient devoir se soutenir mutuellement afin de repousser les futurs assaillants.

Cela faisait plusieurs jours que je restais tapis dans l’ombre, j’étais en pleine préparation pour cette future bataille. Je me devais de faire le point, de réfléchir à tous les scénarios possibles, allant du comme au meilleur. Plus de place à la pensée de devenir Mizukage, seul l’avenir de Kiri m’importait. J’étais resté cloitré dans mes appartements pendant de longues journées, à méditer afin de me ressourcer, m’entrainer pour ne pas faillir lors des combats, l’heure approchait. Je ne sortais que pour aller constater de l’avancée stratégique de nos troupes. J’ai également assisté au petit speech d’Akuma cherchant à galvaniser nos armées, avant de lancer les préparations. Des tranchées autour du village avaient été construites à l’aide des équipes Doton, tranchées dans lesquelles des énormes pieux gisaient tout en étant noyé dans de l’eau, afin de ralentir au maximum les assaillants.

L’heure était à l’attente, l’attente du moindre geste anormal qui nous serait signalé immédiatement. Le pays entier était parcouru de sa fidèle brume comme à son habitude, à Kiri, elle était encore plus épaisse qu’en temps normal. Le calme régnait sur le village, les moins gradés avaient reçu l’ordre de rentrer chez eux, tandis que les plus « puissants » par le rang étaient postés un peu partout dans tout cet ensemble de bâtisses.

Je m’étais posté sur une bâtisse symbolique, celle de la tour où se situait le bureau du Mizukage. D’ici, tout était à portée de vue. C’était toujours et encore le calme plat à Kiri. C’est alors qu’apparut à ma droite un shinobi, ayant pour rôle de transmettre les messages. Les défenses avaient été percé, un groupuscule de cultiste avait pénétré dans le village. Au même moment, alerté quelques instants avant moi, je pu apercevoir Akuma sur un toit, bondir dans la direction des envahisseurs.

« Sonnez l’alerte, ils sont-là. Que tout le monde soit prêt à se battre ! » Ordonnais-je à ce messager avant de m’en aller rejoindre mon adversaire politique, mais surtout mon frère d’arme. Il n’y avait plus de place à cette querelle d’égo, seule la bataille m’importait.

J’étais enfin sur place, apercevant Akuma qui venait tout juste de provoquer un éboulement à cause de kunai où étaient accrochés des parchemins explosifs. Un énorme nuage de poussière avait pris possession de cette petite arène improvisée dû aux éboulements précédents. Ma folie sanguinaire qui somnolait en moi se réveillait petit à petit à chaque regard porté sur les envahisseurs. Ils ne savaient pas encore quel sort leur était destiné… Je fis un bond afin d’atterrir juste à coté d’Akuma, faisant front à nos adversaires.


« Nous voila enfin dans le genre de situation que je préfère… Il était temps de faire couler le sang de nos opposants ! » Disais-je à haute voix employant un ton alliant un air menaçant tout en leur montrant que j’étais sûr de moi ainsi que de nos forces.

Le seul hic dans cette histoire était le manque de communication sur nos approches tactiques avec Akuma, avait-il une idée en tête ? Il était important de ne pas se marcher dessus et faire foirer toute tentative de l’un, comme de l’autre. Nous allions enfin livrer bataille et je m’en réjouissais d’avance. Je tremblais d’adrénaline, j’esquissais un sourire narquois. Les choses sérieuses allaient enfin commencer !

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122 En ligne
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Dim 4 Mar - 7:23


La Conflagration de la Brume





Ma petite virée au large de Mizu était achevée et pourtant, malgré les consignes données au villageois c'est sans surprise que je constatais que l'assaillant était déjà à nos portes. Les hauts gradés de Kiri m'avaient convié à cette bataille car, sans aucun doute, la guerre arriverait juste derrière! Personne ne défi notre pays sans en payer les conséquences.

Nous restions figé à certain moment. Puis une activité de surveillance reprenait. Nous étions prêt mais seulement nous ne savions pas encore quand la vipère passerait à l'action. Car le problème avec les serpents, c'est qu'ils sont fourbes.
Mon Katana solidement attaché à la hanche, je gardais ma main gauche paisiblement empoignée dessus au cas ou il serait nécessaire de dégainer rapidement.
Le combat avec Chisame m'avait également beaucoup apprit. J'avais mis le manteau de coté. Il était trop contraignant. J'avais donc opté pour une cape beaucoup plus légère et plus facile à enlever en cas de besoin. Comme quoi, tout le monde apprend de ces erreurs!
Une légère pointe de nervosité pouvait se faire ressentir. On pouvait bien admettre que ce genre de situation était inconfortable et inhabituelle pour nous. Mais bon, nous n'avions plus d'autre choix que de faire face en bottant le cul de notre adversaire!

Soudain une explosion fit trembler les murs! Au bruit de la détonation et des gravas qui s’abattaient sourdement sur le sol, je n'étais pas loin de la zone d'action. C'est sans attendre que je partis en direction de celle-ci pour constater l'ampleur du danger et des sinistres.
Bien évidemment je n'étais pas le premier sur les lieux, deux hommes se tenaient debout face aux adversaire. A voir leurs charismes dont un, un peu plus serin que l'autre, le combat allait être assez intéressant à vivre.
Plus de peur, plus de stress. Tout allait enfin commencer ici et prendre fin également ici. Dans tous les cas, il y aura un vainqueur et un perdant ça va de soi. Ce qui était certain c'est que nous n'allions certainement pas nous laisser envahir sans réagir!

_ Quand il faut y aller, faut y aller...

Lâchant quelques instant le manche de mon sabre, une série de signe fit son apparition. Je fixais attentivement mes ennemis droit dans les yeux pour me nourrir de leurs futures peurs! les secondes étaient comptés avant que des lianes illusoires apparaissent pour qu'ils aient l'impressions d'être entravé par ces dernières! Les dès étaient jetés. En levant les yeux, je constatais qu'un dôme de terre et de roche se formait au dessus de nous...


Techniques&Co:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Mar 6 Mar - 21:15



Morôji s'attendait évidemment à une réplique sèche et directe, alors lorsque l'éboulement vint menacer la vie de lui et ses neuf autres compagnons, il fit rapidement quelques signes, apposant par la suite, à son tour, sa main au sol. Un mur de terre vint s'ériger du côté de la falaise, laissant les rochers se fracasser contre le rempart. De l'autre côté, un pilier de la même composante surgit du sol, venant empêcher la formation complète du dôme de pierre dans lequel les pitoyables unités Doton de Kiri tentait de les enfermer.

Avisant désormais les trois hommes en face de leur compagnie, Morôji s'avança, exécutant une courbette digne d'un duelliste courtois. Derrière lui, les neuf autres personnes restèrent de marbre, alors qu'il semblait être leur chef : la chevelure et une barbe assez longue grisonnante, les rides qui marquaient son visage prouvaient à quiconque son expérience du combat. Derrière lui se tenait surtout deux personnes : un homme d'une vingtaine d'années, aux cheveux blancs et à la marque reconnaissable : deux points rouges sur le front, c'était un Kaguya. De l'autre côté se tenait une adolescente, peut-être âgée de seulement treize ans, vêtue de haillons déchirés avec une épée pendant à sa taille, son visage était orné de deux yeux jaunes emplis de haine et des veines bleutées apparaissaient à vos regards, parcourant ses joues et plongeant vers son cou : une Mizuhaji, et visiblement en symbiose avec son parasite.

Derrière, encore, les sept autres personnes faisait difficilement pâle figure : un homme aux cheveux bleus, un autre aux cheveux blancs, dont le visage était marqué du symbole du clan Mioka, une femme aux cheveux jaunes et à la peau bronzée, deux autres hommes aux cheveux noirs dont l'un se les attachait en catogan, un autre dont le visage était caché par une capuche et une paire de lunettes noires et autour duquel semblaient virevolter des insectes, et enfin un dernier individu, resté en retrait, derrière les autres, aux yeux d'un bleu extrêmement perturbant et qui semblait particulièrement concentré.

-Enchanté, mon nom est Morôji, commença le premier, le buste toujours légèrement incliné. Je suppose que vous ne désirez pas nous laisser le temps de discuter, alors... que le meilleur gagne, finira-t-il dans un sourire.

Dans le même temps, un tumulte plus lointain se déclencha, une bonne centaine de mètres plus au sud. Et alors que le chef de l'unité des cultistes redressait son buste, une voix féminine tonna alors.

-Suiton ! Haran Banshô !

L'illusion se défait alors totalement, l'image de tous les individus excepté trois disparaît alors : seuls sont encore là le Mioka, l'homme au loin aux yeux bleus qui était resté en retrait, et la jeune Mizuhaji, les mains apposées au sol, alors qu'un flot impressionnant d'eau commence à submerger le terrain, et les bâtisses proches. L'homme au loin semble être l'auteur du genjutsu, voilà comment ils ont contrés l'illusion de Kodomo Shinda, la position des cultistes n'étaient, depuis le début, pas la bonne, et voilà que sept d'entre eux avaient disparus, probablement les auteurs du tumulte ayant retenti au loin.

Mais plus important... les flots gagnèrent rapidement Akuma Bakuhatsu et Adachi Tatsu alors que leurs trois opposants avaient désormais gagnés l'éboulement, restant ainsi en retrait de l'inondation. La jeune adolescente enchaînait ainsi, sans laisser une chance de répit.

-Suiton ! Daibakuryû !

Aussitôt, le lac récemment formé devint encore plus tempétueux, rugissant de remous, formant une spirale, un typhon qui précipiterait les deux hommes par le fond. Mais ce n'était pas tout. La voix retentit encore une fois, vous prévenant d'un danger plus grand encore.

-Fûton ! Karyû !

Les vents s'accumulèrent bientôt au-dessus du typhon, formant bientôt l'ébauche d'une tornade, rendant quasiment impossible toute échappatoire à cet enfer d'eaux et de vents. Ils n'avaient pas le choix, ils allaient devoir se débarrasser du trio avant de pouvoir s'occuper des sept autres.

-Soyez réjoui, païens. Nous serons votre adversaire, voyez cela comme un honneur, s'exclama l'adolescente, entre les deux visages impassible de ses deux compagnons.

L'homme qui avait précédemment usé de genjutsu semblait particulièrement épuisé, et persistait à rester en retrait. Ils n'auraient probablement plus à faire à lui, mais les deux autres représentaient un danger important. Le Mioka, d'ailleurs, venait d'exécuter quelques signes, et aussitôt que l'exclamation de sa comparse se finissait, il apposait à son tour ses mains au sol.

-Ranton ! Hanataba ! Des faisceaux d'énergie denses et puissants vinrent parcourir l'eau...

C'était là un enchaînement mortel, et l'unité Doton de Kiri tentait tant bien que mal d'y résister. Nombre d'entre eux furent emportés par la tornade, submergés par le typhon et enfin tués par les faisceaux d'énergie. D'autres parvenaient à survivre, émergeant des flots des plateformes de pierre. L'endroit était devenu un véritable lac incroyablement dangereux sur lequel subsistait quelques îlots.

Ce détachement de l'armée du Culte de la Vie était sans aucun doute possible non seulement une équipe d'infiltration mais surtout une troupe de choc ; l'élite ; un escadron de la mort. Et la présence de kirijins parmi eux pourrait en perturber plus d'un...


Compte-rendu:
 


Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 12 Mar - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Jeu 8 Mar - 13:17

Le requin est un prédateur naturelle, c’est le roi de mer. Le dirigeant des océans, rien ne lui résiste. « Rien ne me résiste. » Mako avait comprit la situation, c’était une attaque de son village. Une attaque de ce lieu qu’elle avait mit si longtemps à considérer et appeler comme ‘’maison’’. Que faire ? S’enfuir lâchement et retourner dans l’océan et ainsi vivre tranquillement avec les membres de son clan ? Ou se battre fièrement comme une véritable lionne. Combattre pour l’honneur, et mourir dans la gloire. Le choix était fait pour le requin. Ses yeux jaunes observaient ses compagnons d’armes, c’était la troisième fait qu’elle faisait équipe avec des membres de son village. Visiblement, la situation était très grave puisque des membres du culte de la vie venaient d’attaquer Kiri.

« Fanatique... » Voilà comment elle qualifiait ces enfoirés. Des fous qui croyaient un homme fou. Finalement, ici c’était la même chose que sous l’océan. Il fallait qu’un homme agite un peu de pouvoir sous les yeux du peuple, pour que comme un chat sautant sur une pelote de laine le peuple décide de le suivre. Et cette idée de suiveur rebutait Mako, bien que Kami semblait fort. Elle n’avait pas peur, elle s’était déjà préparée mentalement à affronter la mort. Elle l’avait déjà affrontée comme esclaves, puis comme rebue de la société. Et ensuite comme genin à la surface, elle était chaude bouillante pour aller tabasser du cultiste et mourir en héroïne par la suite. Mais ce n’est pas pour autant que le requin allait se laisser tabasser de la sorte. Non, elle comptait bien se battre comme une lionne et déchaînée toute sa rage et colère sur les assaillants. La rage de l’animal qu’elle était réellement. Une bête sauvage lâchée dans un monde qui ne la comprenait pas vraiment, elle avait pourtant la philosophie parfaite d’un animal. D’ailleurs elle ne faisait que grogner depuis le début.

L’alerte avait été sonnée obligeait ainsi plus de Shinobi à venir se battre pour le village. Mako était en face de ses opposants, elle voyait aussi un homme qu’elle avait déjà rencontrée dans le passé. Pendant ‘’l’invasion’’ des Iwajins il y a plusieurs semaines auparavant. Plusieurs cultistes étaient déjà présent sur les lieux, et surtout… Des membres de Kiri ? Donc des déserteurs ? Kami avait eu avec ses belles paroles des ninjas venant de tous les grand pays. Il y avait de tous dans ses rangs, allant des arbustes aux rocheurs, puis pour finir des salopards de brumeux. Ce idée fit grogner Mako… Avant toutes choses plusieurs mundras fut exécutée par le requin afin d’avoir une vue parfaite sur la zone, faisant ainsi abattre la pluie. Parfait pour elle, et surtout pour tirer des requins depuis des flaques d’eaux. Mais les choses se passèrent autrement, le groupe de kirijins fut assaillit par plusieurs techniques suitons et Fûton. Les courants d’eaux étaient dangereux et étouffaient sûrement les autres kirijins. Mako elle pouvait respirer et surtout, avait de quoi s’éloigner du danger.

Sous l’eau elle souriait, dévoilant ses crocs, avant d’exécuter une nouvelle série de signe. Un puissant jet d’eau commençaient à entourer le corps du requin et la propulsée rapidement, elle arrivait même à traverser les forts courants. Mais lorsque l’autre ninja du culte utilisa sa technique, Mako comprit que tout allait vite partir en cacahuète. Avec Funryu elle se précipita vers les premiers ninjas qu’elle voyait pour les attraper, en prenant un avec sa puissante mâchoire. Et ensuite aller s’expulser hors des techniques suiton avant que le Ranton ne vienne mettre un grand point final à leurs vies. Elle réattérit avec trois kirijins un peu plus loin, ses lunettes sur son nez. Attendant la suite du plan ? Avec son talent sensoriel, elle voyait la position de ses adversaires et restait sur ses gardes via son talent sensoriel, elle indiquait les positions des cultistes aux autres, et surtout indiquait clairement que des kassos voulaient se barrer histoire qu'on lance des ninjas à leurs poursuites.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8011-bingo-book-de-mako-hoshigaki#59725 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8007-mako-mako-dit-le-requin-ca-arrive#59686
Messages : 368

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Jeu 8 Mar - 20:39


La Conflagration de la Brume





Tous venait de s'enchaîner avec une vitesse impressionnante et lente à la fois... Ce qui attirait mon attention. D'une situation gênante, une fois de plus ma vie commença à défiler sous mes yeux me rappelant les bons comme les mauvais moments. Tous cela devenait de plus en plus agaçant d'autant plus que ce n'était pas le lieu ni le moment pour ce genre de réaction intempestive. Cependant mon esprit se focalisait sur les personnes qui venait de voir en face de lui. Leurs nombres étaient limités pour une attaque digne de ce nom et donc, nous pouvions je pense, nous attendre à bien pire dans les minutes, heurs, jours... Je n'en savais fichtre rien, mais ce petit prélude n'était que le début d'une guerre sans merci. Ce n'était pas la première que je vivais, loin de là. En revanche je me demandais honnêtement comme ils pures esquiver aussi facilement des attaques basées sur le temps de réaction humain qui durant ce laps de temps, même l'adrénaline relâchée à 200% ne pouvait tout identifier dans les moindre détail...
De plus, un des mes frères d'arme lança un semblant de technique qui pourtant ne fit rien. Un peu comme, une absorption instantané ennemi... Ce qui transforma le terrain en un marécage géant. Jusque là rien d'anormal, surtout à Kiri! Puis peut de temps après les éléments commencèrent à se déchaîner les uns après les autres s'abattants sur nous telle une épée de Damoclès fracassant nos os meurtris. Un typhon ce créa, puis de violente bourrasque de vent. Mais ce n'était pas tous. Plusieurs laser suivirent le déferlement démoniaque transformant le champ de bataille en cimetière géant. Cette technique? Peu de shinobi savait l'utiliser de base et à mes souvenir, seul certain ninja de Kumo, jadis, utilisaient cet élément. Tout un grondement qui honnêtement me vaudrait ma misérable vie.
En fin de compte, peut-être Adachi avait raison, peut-être ne suis-je pas digne de la place que je prétend tant vouloir. Peut-être suis-je en fait la risée de Kiri, un boulet auquel de devrait détacher de Mizu no Kuni... Et j'étais prêt à mourir surtout si le but était de contribuer à la victoire de Kiri en leurs offrant une opportunité en or. Mais soudain, je me fis happer par une technique une fois de plus de type suiton. Je ne savais pas d'où elle venait mais, elle m'emporta loin de la menace qui avait tenté de nuire à nos vies! A première vue, Adachi et Kodomo avait suivie. Devant nous, une jeune femme au apparence de requin était à l’ignition de ce sauvetage.


_ Je ne sais pas quoi dire. Nos point fort se révèlent en fait des point faible... Nous essuyons de lourde pertes face à une petite escouade de bouffons

Ce que je ne parvenais pas à saisir c'était comment ils parvenaient tous à résister au Ranton, qui pourtant se propageait sur toute la surface marécageux qu'ils avaient eux même créés?! L'utilsateur d'accord. Mais les autres auraient dû connaître le même traitement que nos équipes d'élites si facilement démantelées! Ce sujet demandait encore d'être élucidé. Nous n'avions donc pas d'autre choix après tout... Ce qui s’avérait avant nos points forts devenait en fait nos points faible, comment est-ce possible?? Bref, je réfléchissais aussi que possible pour répondre à cette offense :

_ Adachi, tu vas user de ton raiton. Peut-être réussiras-tu à les affaiblir étant donné que la technique ne vient pas directement d'un des membres de leur rang. Mako fais toi discrète. Même si le suiton semble être ta tasse de thé, ils montrent également une facilité avec des éléments pouvant être fatal. Kodomo et toi agissais avec prudence quand ils seront le plus exposé et désavantagé! En revanche Mako, si tu peux te servir de ta technique à un moment bien précis mais pour me propulser moi! Peut-être pourrais-je défoncer l'arrogant qui dirige la petite équipe de fiotte?!

D'accord ou pas il était clair que nous n'avions pas le temps à trop de réflexion. Nous manquions de préparation et c'était lisible, de plus, une tension palpable émané lourdement de nos rangs qui étaient pris d'un sentiment d’effroi et de souffrance, causé par les brûlures de la précédente attaque de tonner.
De mon coté, un rouleau commença à ce dérouler laissant place à un sceau indiquant le nom bien précis d'un de mes pantins qui était "Zaraki". Il avait contribué à faire ma réputation mais pas que. C'est q'une marionnette dans se genre de situation pouvait m'être très utile car, sa matière première faisait d'elle un  parfait isolant contre la foudre. Puis elle agissait ainsi en armure en cas de corps à corps. Un écran de fumé libéra l'homme sous l'entrave de mes faits et gestes, sans quoi il serait sans vie et sans intérêt. Peut-être que ce détail pouvait me placer au rang de dieu? En tous cas je ne le prétendais pas. Ce qui était certain c'est que je m'enfermais à l'intérieur avant de passer à la phase offensive une nouvelle fois, de ma part.

le pantin réalisant le moindre de mes gestes, copia sans aucune fausse note les mudras que je lui dictais grâce à de joli mouvement que personne ne pouvait percevoir à l'intérieur, quel dommage. Un maître d'orchestre ordonnant à sa troupe de jouer des notes bien précise pour donner vie à une mélodie qui sonnerait comme un requiem! Un fracas s'en suivit sur le sol soulevant ainsi un masse imposante de roche que je soulevais puis que projetais sur mes adversaires avant d'entamer une courses frénétique dans leurs direction laissant sur mes pas un nouveau parchemin qui s'ouvrit à son tour pour laisser apparaître une sceau indiquant clairement Jingoku, ma petite dernière. Mais elle ne sorite pas de suite. Je la gardais pour le moment le plus opportun. Tous ce que j'espérais c'est que la réaction du Tatsu serait détonante pour m'épauler. Et que Mako nous aiderait comme elle le pourrait pour nous mener jusqu'à la victoire!


HRP&CO:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Sam 10 Mar - 23:19

Nous étions côtes à côtes, deux rivaux politiques mais avant tout deux Kirijin dévoués à protéger leur village. Face à nous, tout un groupe de cultistes tous avec des traits physiques plutôt distingués. Ils étaient en surnombre par rapport à nous qui n’étions que trois, à la suite à l’arrivée d’un troisième shinobi de la brume. « Enchanté, mon nom est Moroji. Je suppose que vous ne désirez pas nous laisser le temps de discuter, alors… que le meilleur gagne. » Annonça l’un des cultistes. Il était perspicace au moins, il était tout bonnement impossible que l’on engage une conversation avec ces individus. Suite à cela, une déferlante de techniques élémentaires fut utilisées par nos adversaires du moment.


Une énorme marée d’eau fit son apparition, lancé par la touche féminine du groupuscule. Autre fait marquant lors de cette « invocation » était que nous avions été bernés, la dizaine d’assaillants vint se réduire à trois. C’était un combat qui tout de suite, devint plus juste. Trio contre trio. Bref, revenons-en à l’affrontement même.


Donc, nous en étions à cette immense étendue d’eau qui venait de submerger le terrain où nous nous trouvions. Ils ajoutèrent à tout ça, un typhon qui allait agiter ce petit lac improvisé cherchant à nous attirer au fond. Bien sûr, ils ne s’arrêtèrent pas en si bon chemin, ils finirent par invoquer une tempête de vent pour encore mieux nous précipiter au bord du gouffre. Sympathique cet enchaînement. Il allait falloir qu’Akuma, l’autre Kirijin que je ne connaissais pas et moi-même, réagissions très vite. Au moment où je pensais que leurs suites de jutsu était terminée, nos adversaires firent encore une fois finalement apparaître des faisceaux lumineux qui tombaient du ciel, s’abattant à une vitesse folle sur toute l’étendue d’eau.


Nous étions plus ou moins au pied du mur, pris au dépourvu. Les éléments se déchaînaient. Mais avant même de pouvoir faire le moindre geste, Akuma, le second Kirijin et moi étions emportés rapidement par une espèce de nana aux airs de requins. Elle nous avait projeté loin de cette marre qui aurait pu ne faire qu’une bouchée de nous. C’était également un ninja du village caché de la brume. Nous étions donc plus que ce que l’on pensait. Très bonne intervention pour nous sortir de là. Nos adversaires, eux étaient encore au même endroit, l’affrontement direct allait enfin commencer.


Akuma venait tout juste de faire un petit discours pour une mise en place tactique, m’ordonnant en quelque sorte d’utiliser mon affinité électrique. Il ne manquait pas de culot ce vieillard. « Eh papy, t’avais l’air tétanisé tout à l’heure et maintenant tu veux me dire quoi faire ? Pendant que tes genoux claquaient, personnellement, je réfléchissais déjà à comment les atteindre ! » Répondais-je à son petit speech, d’un ton tant arrogant. Il le fallait, si la jeune fille aux allures de requin n’était pas intervenue, nous nous en serions sorti également sans trop d’encombres.


L’homme au cache-œil fit apparaitre deux marionnettes avant de bondir dans la direction de nos adversaires, un énorme rocher le devançant. Cet énorme caillou qui fonçait à vive allure vers les cultistes allait grandement me servir pour les atteindre. « Raiton no Yoroi » Suite à ces quelques mots, une aura électrique vînt englober la totalité de mon corps. C’était une technique gourmande en énergie spirituelle mais grandement avantageuse. Ma vitesse était terriblement accrue tout comme la résistance de mon corps. Je fis donc un énorme bond, atterrissant une première fois sur le rocher, me servant de tremplin pour mieux atteindre les cultistes. J’avais devancé de très loin Akuma, arrivant avant lui sur les lieux. C’est ce qu’il fallait afin de tenter d’atteindre tout le groupe sans blesser l’un de nos membres. Pendant mon envol, je fis une petite annonce à ce petit groupuscule d’individus si insignifiants à mes yeux. « Vous voulez déchainer les éléments, allons-y les gars ! »

« Raiton : Gian ! » Criais-je, arrivant à proximité des rochers où se situaient les cultistes. De suite, un gigantesque éclair sortit de ma bouche, fonçant droit dans la direction des croyants. La foudre allait s’abattre très rapidement sur eux ne leur laissant que très peu de réflexion. Le but de ce jutsu était d’en atteindre au moins un, au mieux tous, mais surtout de les forcer à se séparer dans la précipitation. De ce fait, ils n’allaient surement pas réussir à maintenir toute la tempête actuellement en cours. Je pu apercevoir un petit ilot flottant à la gauche de la position des cultistes, donc des que mes pieds avaient touché le sol, je fis immédiatement un troisième et dernier bond pour l’atteindre, restant à distance de l’éclair que je venais de leur balancer. Les rochers où ils se situaient allaient exploser par l’impact.


J’étais sur mes gardes, avais-je touché l’un ou les cultistes ? J’allais très vite le savoir. Akuma avait en tout cas avoir recours à toute son agilité pour se mettre à l’abri. Les cartes étaient redistribués, il fallait maintenant chercher le combat mano à mano.


Hrp:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122 En ligne
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Dim 11 Mar - 13:01



Les éléments semblaient se déchaîner les un après les autres. Premièrement, la zone se recouvrit d'eau pour immerger la zone. Ce qui me montra d'ailleurs que mon illusion n'avait pas fonctionner dans le sens ou, nous étions plongé nous même dans un Genjustu sans le savoir. Astucieux c'est cultistes. Puis une fois le rêve artificiel dissipé, la réalité nous fit prendre conscience qu'ne fait nos adversaires était au nombre de trois.
Une fois que l'eau eu finit son chemin, un typhon se créa prêt à nous avaler dans les tréfonds des abysses maritimes, qui était quand même l'éléments nous ayant fait connaître en plus du Kenjutsu. Tout semblait alors perdu. Personne ne réagissait quand en plus le vent se leva pour nous y pousser encore un peu plus vers cette masse aqueuse ayant maintenant la forme d'une chasse d'eau énorme... Soudainement une jeune femme au allure de squale, fit son apparition de nul part pour nous tirer d'affaire et nous emmener un peu plus loin. Nous écartant ainsi du danger pur.

J'écoutais attentivement les deux hommes batailler. Il n'y en avait pas un pour récupérer l'autre... Ce village me dégouttait de plus en plus et je comprenait à présent pourquoi mes parents avaient choisis le pays des samouraïs comme résidence.
Pourtant l'idée de vieux était loin d'être bête. J'entendais par la qu'une idée venait subitement de me traverser l'esprit et je comptais bien la mettre à exécution. Je regardais attentivement Mako, laissant les deux autres partir devant. Ushi préférait s'enfermer dans un pantin lui servant d'armure puis d'user du Doton. Adachi lui, le prit de vitesse avec son Raiton. Ils n'étaient pas fait pour ce battre ensemble ces deux là...


- Mako, merci encore de nous avoir sortie de là. Dit moi, si tu peu propulser Ushi, pourrais-tu faire pareil avec moi? Projette moi a grande vitesse sur l'un deux. A première vu, l'attaque d'Adachi si elle marche, vise à les séparer... Envoie moi direct sur un des ces blaireau pour qu'j'le défonce!

J'attendais sa réponse avec impatience, avec de voir si la stratégie des deux hommes allaient fonctionner même si tous deux n'étaient pas coordonnait.

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Lun 12 Mar - 22:33



Le sang coula le long du menton de l'adolescente aux cheveux bleus. Elle s'était mordue les lèvres si puissamment qu'elle s'en était ouvert. Et pourtant, son expression restait indéchiffrable alors qu'elle était mécontente au plus haut point que les quatre individus ait survécus. Ils avaient eu de la chance que la petite ridicule femelle requin était là pour les sauver. Mais il n'y aurai pas de deuxième fois.

Elle se retourna brusquement, avisant ses deux comparses du regard. Ils hochèrent la tête à l'unisson alors que derrière, un bloc de pierre fusait dans leur direction. Ce n'était évidemment qu'une distraction, et leur combinaison totalement désorganisée n'aura pas l'effet escompté. Alors que la Mizuhaji se retournait, elle vit la petite chose bondir dans leur direction, et exécuta une réponse avant la sienne.

Il y avait un défaut dans son plan, non-négligeable... il aurait dû attendre que le rocher atteigne sa destination avant d'attaquer en premier. Voilà ce que provoquait l’ego surdimensionné. La jeune femme porta sa main à sa bouche, dans un geste rapide.

-Fûton, Daitoppa !

De sa bouche naquit alors un faisceau de vent très dense qui fusa en direction d'Adachi et qui, s'il l'atteignait, le fracasserait contre le rocher qui le suivait derrière de prés. Les trois shinobis cultistes bondirent alors à leur tour en arrière, afin de laisser le rocher s'écraser sur l'éboulis.

Durant leur bond, un bruit retentit : une clochette, au poignet de l'homme aux yeux superbement bleus, et qui tintait désormais pour la première fois. Aussitôt, votre vision brouillée vit apparaître des images des trois cultistes un peu partout : une trentaine d'images miroirs de vos adversaires encerclaient désormais la zone où chacun d'entre vous se situe, notamment sur l'eau désormais calme : la tornade n'étant évidemment plus de mise.
Chacune des copies de la Mizuhaji formèrent à une cadence élevée une série de mudras.

-Suiton ! Suijin Heki !

Aussitôt, l'eau du lac se déplaça, venant former une barrière tout autour des quatre kirijins restants, et éventuellement autour des quelques membres de l'unité Doton encore vivants, obstruant ainsi votre vue et laissant les copies à l'extérieur du mur d'eau. Toujours en ne vous laissant aucun répit, la voix du Mioka résonna encore une fois.

-Ranton ! Hanataba !

Des faisceaux d'énergies traversèrent alors le mur d'eau, se dirigeant droit vers chacun de vous. Une chose semble sûre, désormais : vous ne pourrez vaincre ce trio sans coordonner vos mouvements. Vous allez devoir travailler ensemble, afin de vous sortir de là.


Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Mar 13 Mar - 1:14

Mako venait de lourdement retomber au sol relâchement sa mâchoire envoyant Akuma au sol comme les deux autres quand elle relâcha ses mains.

« Bordel, vous avez faillit vous faire éléctro...Lasérifier du coup. Heureusement que je suis arrivée vite fait. » Dit Mako en souriant encore et toujours dévoilant sa belle dentition pointue avec laquelle je force beaucoup trop à chacun de mes rps, peu importe, la situation commença à revenir sous le contrôle des kirjins, malgré les nombreuses pertes qu'ils avaient essuyé. Si seulement le groupe s'était bougé le cul un peu plus, car venir en faisant des phrases badass ça va, mais quand faut esquiver un jutsu mortel et qu'on se fait sauver par un genin rang C promu depuis un mois, la y a plus personne.

Akuma qui semblait perdu et prêt à crever, venait de renaître de ses cendres tel un phénix et ordonna aux kirjins quoi faire. Mais le plus choquant aux yeux de Mako, c'était le fait qu'elle devait attendre, attendre... Juste comme un putain d'outil, dit par un être faible qui avait accepté de se faire prendre la vie par des traites, elle passa la langue sur ses lèvres avant de regarder les autres.

« Un merci aurait été sympa de votre part les gars. Mais désolé, je refuse d'attendre. J'ai fait de ce village mon chez moi, pas question que je laisse des tapettes venir foutre le bordel partout et surtout quand... cette odeur... Cette fille, oui cette petite joie qui me rappelle l'autre salope. »
Mako s'arrêta pour sourire comme une tarée. « Elle me rappelle Shiho, ces veines... Les yeux... Les cheveux... l'odeur. » Tel un monstre excité par sa proie, Mako n'avait qu'une envie.

« Je vais effacer ce sourire de sa sale gueule. »

Elle voulait du sang de cultiste. Comme de nombreux ninjas de Kiri ici. Son ninjutsu était toujours présent et la pluie tombait à lourde goutte sur le champ de bataille. Parfait, Mako voyait ses adversaires au loin, et surtout sentait leurs énergies.

« N'oubliez pas que les autres membres de ce culte viennent de prendre la fuite dans cette direction. » Confia Mako à Akuma, elle avait aussi sentit leurs énergies avant qu'ils ne se barrent. Les autres shinobis semblaient beaucoup plus confiant soudain, et tous commençaient à sentir des poils venir. Ce qui fit rire mentalement Mako. Le seul qui méritait le respect du prédateur ici était Kodomo, a qui elle répondit avec un autre sourire amicale un « Pas de quoi. » Puis elle enchaîna pour répondre a Akuma et l'autre pâle. « Si vous voulez que je vous propulse bien en hauteur, il me faut une source d'eau, beaucoup d'eau. » Tous commençaient à passer à l'action, et les fanatiques aussi.


Une nouvelle fois, le groupe fut prit au piège, et surtout. Le troisième membre du trio utilisait des illusions.

« Des illusions ? Laisse moi rire. » Elle indiqua discrètement la positions de tous les cultistes à ses camarades via des signes que les fanatiques ne pouvaient pas voir à cause du mur d'eau qui venait de se former, il n'avait donc rien comprit ? Encore un enchaînement avec des lasers... Mako n'avait pas le temps de réfléchir, il fallait intervenir avant que tous le monde ne crève, ou augmenter le nombre de cadavre, déjà elle exécuta deux séries de signe, la première créant un clone avec la même signature de chakra qu'elle pour semer le trouble pendant l'espace d'un instant chez l'adversaire. Puis elle agrippa Kodomo par le col et l'espace d'un instant Funryu engloba les deux genins. Le requin sentait le chakra de sa cible... Oui, elle était la. Cette petite merde qui contrôlait les éléments, il fallait se débarrasser d'elle... Mais il y'avait ce salaud de illusionniste ou elle indiqua la position à son partenaire Kodomo via d'autres signes.. Via le Funryu elle se propulsa vers la Mizuhaji, adoptant une nouvelle technique ''Hitokuchi no hoshigaki''  : Elle sentait l'eau s'accumuler sur ses crocs et tel un screamer dans un film d'horreur, Mako jaillit hors de l'eau pour arracher la gorge de la jeune femme, une morsure mortelle, à cette vitesse la dentition de Mako avait sûrement traversé bien le cou de la Mizuhaji ou l'avait même brisé ? Mako avait profité de l'effet de surprise et surtout du fait que son clone avait peut-être crée le doute chez elle, l'attaque l'obligeait peut-être à annuler sa technique et ainsi permettre aux autres de fuir. Et puis si elle avait survécut ou une autre connerie, Kodomo derrière Mako pourrait terminer le travail vite fait et rapidement.

Le requin restait sur ses gardes alors que ses énormes dents étaient en train d'arracher la gorge de la jeune fille, elle continuait d'user de sa sensorialité pour observer la moindre fluctuation dans le chakra de son adversaire.


hrp:
 

Santé : 100%
Chakra : 88 -21 = 67.

_ _ ___________________________________________ _ _



Merci Meinto !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8011-bingo-book-de-mako-hoshigaki#59725 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8007-mako-mako-dit-le-requin-ca-arrive#59686
Messages : 368

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Mar 13 Mar - 18:40



La situation devenait de plus en plus compliqué et que ce soit Adashi ou moi-même, aucun n'était décidé à agir en équipe. Ce qui faisait de nous la plus faible des puissance. Cela faisait un moment que j'étalais la cohésion au sein d'un groupe, d'une nation, d'une archipel, d'un empire!! Personne n'avait jusqu'à présent daignait me prendre au sérieux pour appliquer une idée de base bien fondée afin dans étudier le résultat. Non, à Mizu no Kuni seul la force comptait pour eux, conquérir pour assouvir toujours plus de peuples si bien que nous étions en train de causer notre propre perte. C'était là une triste constatation. Dans l'instant, je n'arrêtais pas de me demander si...
Enfin, cette question me semblait sans réponse, dure à expliquer pour que l'on puisse la comprendre! Et pourtant l’évidence était aussi clair que de l'eau de roche, juste devant mes eux.
Devant nous se dressait des fanatiques qui avaient pour seul et unique but de soit : Arriver à nous convertir et de nous enrôler pour faire partie de leurs rangs, soit : Nous tuer car nous ne rentreront pas dans leurs illusions d'un dieu n'étant pas le nôtre!. Encore à cet instant précis, le Tatsu devrait enfin comprendre que de soumettre une personne à une volonté qu'il ne souhaite aucunement qui plus est, par la force, est très loin d'être plaisant. Car c'est pour cette raison bien précise que nous étions engagé dans une bataille qui offrirait très peu de chance au malchanceux...
La rage ne pouvait que me ronger et me consumer de l’intérieur face à tant de mépris et de persuasion abusive de soit même. C'est ce que j'appelais se voiler la face.
Une fois de plus le jeune essaya de se mettre en avant individuellement cherchant à créer une percer cher l'ennemi en prenant appuie sur le rocher que je venais de projeter ce qui en soit n'était pas bête... Mais dans le cas présent inefficace car premièrement, un son de clochette pourtant aussi infime soit-il, retentit dans les aire puis fit apparaître un grand nombre de clone ennemi. Puis secondo, un mur d'eau s'éleva pour nous encercler.
Il était difficile de se laisser croire qu'ils allaient en rester ici. Un second faisceau lumineux pourfendue le mur aqueux nous visant à nouveau. Un stratégie répétitive je dois dire qui me rappelait étrangement celle que l'Hibiki avait employé lors de notre combat. Agaçant d'ailleurs, très agaçant!
Que faire que faire, cette configuration nous laissait alors très peu d'alternative et se confondait avec certaine parties de jeux stratégiques ou deux joueurs menaient leur bataillon au mieux pour obtenir la victoire. Sauf que parfois, il fallait sacrifier des pièces pour duper l'ennemi avant de l'abattre.
De leurs coté Mako et Kodomo ne m'avaient pas du tous écoutés. Leurs envie d'en découdre était grande honnêtement ça faisait chaud au cœur. Seul ces deux là agissait en équipe pour tenter de couper une tête de l'hydre.
La question qui s'offrait maintenant à moi était la suivante : Devais-je à tous prix me sauver et donc, adopter une pensée individuel imbu de ma propre personne?
Ou au contraire :Faire un sacrifice stratégique pour aider ces deux la à atteindre une cible qui semblait être pour le moment maîtresse même si nous n'avions encore rien vu!

Grace à la technique aqueuse de la Mizuhaji, Mako usa de nouveau de ses talents pour se propulser vers les cultistes trop occupé à créer leurs artifices. La jeune squale venait de planter ses crocs dans la gorge de la jeune femme et Kodomo derrière elle, n'allait certainement pas manquer une telle occasion pour faire couler du sang! Adachi lui, se trouvait confronter à une rude bourrasque. Mais j'étais certain qu'il allait s'en sortir. Dans l’instant je me focalisais sur les signes que Mako nous avait fait pour nous indiquer l'emplacement ennemi et ainsi, ne pas nous laisser duper par un genjutsu grotesque! La marge d'erreur à présent était nul et l'action qui allait suivre se devait de fonctionner pour épauler les jeune ninja qui tentaient d'achever la gourdasse d'en face au cheveu bleu.
Bien que le laser fonçait sur moi, j'exécutais une première série de signe. les trois fanatique devrait maintenant voir apparaître de nobreux piliers de roches, 15 exactement, qui les surprendrait surement car le but était des les isoler de la Mizuhaji afin que mes deux coéquipiers puisse la finir plus sereinement, mais aussi pour créer une sorte de prison avec ces derniers et entraver le moindre de leur mouvement!
Puis, j'entendis un fracas, des copeaux s'éparpillaient tout autour de moi. Le faisceau avait enfin atteint sa cible autrement dit, moi. Je le savais et je m'y étais préparé. Bien que le bois n'était pas le meilleur conducteur je sentis une vive douleur me lancer, comme si on m'avait poignardé l'abdomen. Ce qui était le cas en quelque que sorte. Mon pantin fraîchement réparait était de nouveau dans un piteux état et moi également d'ailleurs. Un froid me saisi tous le corps, quelle étrange sensation... Je me sentais retomber vers les flots en constatent à présent que la technique miroir avait disparue. Bas oui. Qui dit grosse douleurs dit plus de genjutsu. Dans la chute, j'eu le temps de faire une nouvelle série de moudra pour faire jaillir 5 pieux des même pilonnes créaient. Pour ainsi transpercer les deux autre bouffons avant qu'il ne tente à présent de faire une nouvelle technique! Adachi aura ainsi peut-être le temps d'attaquer à nouveau.

Le rayon m'ayant frappé légèrement sur le coté, me fit dévier sur ma gauche me donnant ainsi l’opportunité de m'échouer sur un petit amas de roche encore présent parmi cette grande étendue d'eau. Bien que je ne voulais pas regarder l'ampleur des dégâts causés par le Ranton, il allait quand même falloir se remettre sur pied même si, je constatais que des trombes de sang s'écoulaient de ma blessure. J'attendais de voir le résultat qu'allait donner cette ultime tentative bien que ma vision se trouvait à présent trouble, et que mes paupières semblaient de plus en plus lourdes. Dans l'impact, des éclats de bois c'était figés dans ma chair mais, j'avais du mal à ressentir une douleurs dans cette partie du corps à présent. Mon corps était certainement en train de libérer de l'endorphine pour supporter la situation et encore, en avait-il besoin...


HRP&Co:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Jeu 15 Mar - 16:47



Lancé à pleine vitesse, m’étant servi du rocher lancé par Akuma comme tremplin, je n’étais plus qu’à quelques mètres de faire mouche en les annihilant avec ma technique Raiton. Du moins… C’est ce que je pensais. La jeune kunoichi aux marques bleues avait réagi dans la précipitation afin de sauver sa peau et celle de ses comparses. Elle utilisa un jutsu de type Futon qui visait à me projeter en arrière, dans la direction de l’énorme caillasse qui me précédait, le choc pouvait être brutal. Tout s’enchaînait si vite, ça me plaisait. Les différentes ripostes et attaques des envahisseurs ne rendaient que ce combat plus alléchant.
 
Je me devais de réagir très vite, l’impact allait être imminent et risquait de faire de lourds dégâts si je ne contrais pas cette technique Doton. Je n’avais que très peu de choix permettant de m’en sortir, mais pas indemne. Il était temps d’agir.
 
Face à mon destin qui se rapprochait de plus en plus vite. Sourire aux lèvres, je fis une petite suite de mudra avant de cracher une sphère aqueuse chargée en pression. « Suiton : Teppo Dama ! » Ce fut mes trois derniers mots avant de projeter cette boule non pas sur le rocher, mais juste au-dessus de moi-même. Je ne cherchais qu’à m’extirper de là, me faisant dévier légèrement de la trajectoire du bloc de pierre. Partiellement réussit d’ailleurs, seul mon pied gauche se fit heurter par la masse. Je ressentais une vive douleur sur le coup, qui me fit perdre le contrôle de ma chute. Mon corps tournoyait quelque peu dans les airs, me faisant perdre mes repères. Je pu juste apercevoir la roche heurter la plateforme improvisée des cultistes.
 
Je venais de finir ma chute dans l’énorme étendue d’eau qui était sous nos pieds, coulant sur au moins une dizaine de mètres. Les sons ambiants étaient si doux à l’oreilles là-dessous. Quel bienfait. Bref, l’heure n’était pas à la détente. Je redevins maitre de mon corps et me mit à nager pour sortir la tête de l’eau. Le décor avait encore un peu changé. Ils avaient invoqué une sorte de mur aquatique nous encerclant totalement. Les cultistes s’étaient dédoublés tout autour de nos positions. Ils étaient bien plus nombreux. Mais ce n’était pas tout, des faisceaux lumineux avaient été envoyé dans la direction de chacun de nous. J’étais encore une fois en mauvaise posture. Les pieds chargés de chakra, je sorti de l’eau, le pied gauche assez amoché par l’impact. Il fallait encore une fois que je réagisse rapidement.
 
Je pris mes jambes à mon cou, en réutilisant le Raiton no Yoroi, courant sur l’eau à grandes enjambées et à une vitesse folle. De ce fait, le faisceau d’énergie lancé par l’un des opposants n’eut pas le temps de m’atteindre. Heureusement pour moi. Il était maintenant temps de rejoindre les autres Kirijin. Il fallait que je me fasse à l’idée que seul, cette bataille allait être compliqué.
 
Tout à coup, de nombreux pilonnes de terre jaillirent des profondeurs, un jutsu utilisé par Akuma qui, suite à cela, se fit transpercer par le faisceau d’énergie. Sa marionnette en guise d’armure ne put résister au coup. Son corps chutait, terminant par s’effondrer sur un petit ilot. L’homme au cache-œil eut encore le temps d’invoquer deux pieux visant à transpercer les deux mâles du groupe. C’était le moment opportun pour les prendre à la gorge.
 
Toujours sous cette aura électrique qui recouvrait l’ensemble de mon corps, je m’en alla immédiatement dans la direction des deux jeunes hommes visés par Akuma. Les pilonnes crée par ce dernier allaient me permettre d’atteindre leur position encore plus rapidement. Il fallait que je fasse mouche. J’étais face à eux, un regard vers les deux autres Kirijin en retrait, eux s’occupaient de la Mizuhaji, très bien. Je fis une série de signe avant d’invoquer un dragon aquatique juste derrière les deux opposants. Le reptile liquide qu’il fallait regarder d’en bas vint s’écraser sur ces derniers qui allaient surement être pris au dépourvu. Les pieux d’Akuma étaient présent, mon dragon allait les atteindre, le tout combiné à une autre technique. « Gurunexedo Dendou » Disais-je avant de projeter deux sphères électriques sur les flans des deux jeunes hommes. De ce fait, ils étaient pris au piège. Mais il fallait se méfier, ce ne serait pas la première fois qu’ils s’extirpent d’une situation délicate.
 
Dans un élan de bienveillance, j’eus une pensée pour Akuma qui était sans doute blessé. Il allait très vite falloir terminer cette bataille afin que je puisse guérir ses blessures.
 
 
Hrp:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122 En ligne
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Ven 16 Mar - 16:01



Je devais avouer que l'heure, énormément de choses étaient en train de se dérouler devant nos yeux et ce, à une vitesse impressionnante... Mako me fit un signe de tête et je me retrouvais une fois de plus englobé dans sa technique aqueuse. Les festivités allaient enfin pouvoir commencer!! J'avais franchement hâte de montrer aux yeux des kiriens, tous sans exception, ce dont j'étais réellement capable. Nous étions tous deux grâce à sa maîtrise du suiton, propulsé à une rapidité à couper le souffle! Du moins moi je n'en avais pas l'habitude et je devais admettre que cette sensation était très loin d'être désagréable! Ce que j'espérais par-dessus tout, c'était de revoir la jeune squale, je l'aimais bien en fait! Bien que ces traits physiques étaient un peu particuliers. Enfin, digne de son clan à vrai dire, je me sentais attiré par sa personnalité.
Bref, nous n'avions eu le temps de voir ce qui se passait derrière nous. A la vitesse à laquelle on s’était et la position avancé que nous avions sur la Mizuhaji prêt à lui faire mordre la poussière, ce n'était surtout pas le moment de regarder en arrière bien au contraire. Ma sœur d'arme usa de sa technique une fois de plus pour l'attraper à la gorge, dans le but de séparer sa tête de son tronc, mais dans un élan et sans hésitation, j’exécutais une de mes mouv' favori pour la rapprocher un peu plus d'une mort certaine! Surtout que des pilonnes de roches se formèrent pour les séparer et ainsi entraver leurs mouvements. Ce qui nous offrait la une occasion tant attendu de commencer à diminuer leurs rangs. Le mot suivant s'était déclenché par instinct devrais-je dire "Laido!", qui grâce à lui libéra mon katana précédemment emprisonné dans son fourreau. Le coup était vif et rapide ce qui en plus de l'effet de surprise que Mako avait provoqué suite à notre arrivé si soudaine... Et bien... La jeune femme nous faisant front ne devrait plus rester longtemps parmi nous. Après, cette conclusion restait la plus logique sur le papier. Tout en sachant que nous ne connaissions pas totalement l'ennemi et qu'il devait nous réserver bien des surprises! Mais il était certain que je n'allais pas en rester là!

Du chakra se chargea dans ma lame pour tenter une offensive sur le suivant. Adachi venais enfin d'arriver à notre niveau créant un dragon d'eau, suivit d'autres techniques qui allait certainement attirer l'attention sur lui, en plus des pieux d'Akuma qui visaient clairement à perforer l'ennemi. La suite des événements s’annonçait sanglants et ce n'était pas pour déplaire. Nous espérerions juste venir à bout de cette unité d'élite bien rodé. Et même si c'était leur premier combat ensemble, les bougres se débrouillaient fichtrement bien!


HRP & CO:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Mar 20 Mar - 23:21




Même si la Mizuhaji était prête à recevoir quiconque traverserait le mur d'eau, elle n'en fut pas moins surprise par le duo qui fusait dans sa direction. Ayant d'ores et déjà dégainé son sabre, elle réussit à parer les crocs du requin qui frôlèrent la chaire de sa gorge, alors qu'un autre sabre venait s'abattre vers elle. Consciente du danger imminent, son instinct déplaça de lui-même son corps sur la gauche, le sabre adverse venant lacérer sa cuisse nue. Le mouvement de Kodomo Shinda avait été parfait, si bien qu'il aurait pu aisément couper la jambe de la jeune femme si celle-ci ne s'était décalée à temps, ou bien aurait tout simplement trancher sa boîte crânienne. Bien heureusement, elle était probablement ouverte jusqu'à l'os mais la plaie, nette et abondante de sang, ne révélait pas de fracture. L'arme rengainée dans un éclair impressionnant, elle chercha l'ouverture.

Dans un baroud d'honneur, et laissant le duo passer dans leur élan à côté d'elle, profita qu'ils furent dos à elle l'espace de quelques secondes afin d'exécuter un iaigiri dans leur direction, se laissant par la suite aller dans l'eau sur laquelle elle était jusque là, plongeant. Une fois dans l'eau, elle exécuta une nouvelle technique, déjà vue auparavant, avant d'appuyer sur l'interrupteur de son bracelet gauche. "Suiton, Daibakuryû !"
Aussitôt, le bassin tout entier fut secoué d'une nouvelle houle impressionnante, reformant une nouvelle fois le siphon entraînant absolument tout par le fond. Et... la Mizuhaji avait disparue alors que son sang flottait encore à la surface, lui aussi entraîné par le siphon.

De leur côté, les deux garçons étaient également en situation précaire, leur position ayant été révélée. Si le Mioka parviendra à éviter de justesse l'empalement, son comparse, lui, n'aura pas cette chance. Le pic de pierre sortant des flots sur lesquels ils étaient pour pénétrer l'intérieur de sa chaire par le pubis, transperçant les os de son corps de bas en haut et venant déchirer la gorge, entraînant certains organes dans sa course. L'effusion de sang fut impressionnante et prévient le Mioka du danger imminent.
Ainsi, il bondit en arrière, tout en apposant l'index sur l'interrupteur de son bracelet gauche alors que les deux grenades parvenaient à ses flancs et qu'il parvenait à esquiver le dragon aqueux. Les deux grenades se déclenchant, électrocutant doublement l'homme dans un déluge impressionnant de volts. A la fin, le Mioka était toujours debout. Quelques ondes électriques se dévoilèrent encore à la surface de son corps, se dirigeant visiblement vers le sol.
Il avait résister à une attaque électrique de cet ampleur-là, son corps agissant comme une sorte de paratonnerre pendant un temps. Et désormais, il engagea un repli stratégique, laissant le cadavre de son ex-coéquipier sur les lieux.

Leur mission était terminée de toute manière : occuper les shinobis les plus forts de Kiri pendant que leurs compagnons menaient leur mission à bien.
C'était chose faite.


Compte-rendu:
 

Vous bénéficiez d'un tour entier de repos. Si vous désirez en profiter, votre prochain post ne pourra contenir aucune attaque, etc... seulement ce que vous trouverez pour meubler, ou un compte-rendu de la situation selon vos personnages, etc, etc...

Au terme de ce tour de repos, Adachi bénéficie donc d'un +40% sur son pourcentage actuel de chakra.
Akuma bénéficie d'un +30% sur son pourcentage actuel de chakra.
Mako bénéficie d'un +20% sur son pourcentage actuel de chakra.

Aussi concernant les blessures, vous pouvez faire interagir des médecins de Kiri, mais attention, vous aurez tout de même des séquelles pendant encore quelques jours pour certaines blessures. Je pense notamment à Akuma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Ven 23 Mar - 13:06

« SAAAAAAAAAALOPE ! » Hurlait Mako alors qu’elle fonçait à toute vitesse vers cette traîtresse de Kiri ! Immédiatement, la jeune femme eu un réflexe de survivaliste et bloqua les crocs de Mako avec son sabre. Un sabre bien résistant vu la puissance de l’attaque et la force de la mâchoire de Mako. Elle serrait bien l’acier de la lame de ses dents pour éviter qu’elle puisse se faire décapiter par la petite joie aux cheveux bleues. Mais intérieurement elle riait, oui le requin avait une arme secrète et cette arme était le fougueux Kodomo qui jaillit tel un dauphin hors de l’eau pour essayer d’embrocher cette traitresse de Mizuhaji. Mako venait de comettre sa première erreur ici. Elle décida de lâcher le sabre de la jeune femme jugeant qu’elle ne pourrait pas esquiver et surtout pour éviter une blessure mortelle au niveau de la tête. Ce qui conduit la bleue à esquiver de justesse, lui laissant une terrible blessure au niveau de la jambe.

Deuxième erreur ? Combiner La morsure de L’hoshigaki et le Funryu, deux fois plus de vitesse. Moins de précision à l'atterissage, ainsi le groupe fut propulsé légèrement en avant. Avant que Mako ne freine. L’adversaire était donc derrière eux, un état critique. Mako voyait alors des scènes passées, de son instructeur.

-Ne jamais tourner le dos à un adversaire.


__

« Pas question ! »
Hurla Mako en se retournant, exécutant un signe de sa main gauche tandis que la bleue elle commençait à prendre de l’élan. Les choses se déroulaient rapidement, trop rapidement. De l’eau jaillit du bras droit de la jeune Squale, et elle protégea ainsi Kodomo et son propre corps de toute blessure avec le CHOTAKI. Technique qu’elle à inventé suite à la défaite contre Shiho, ce combat était symbolique pour elle. C’était pour laver son honneur, oui un honneur qu’elle avait perdue en échouant contre cette jeune femme. Jeune femme qui avait osée la rabaisser devant les autres genins minables de Kiri.

Mako était littéralement sur le point de péter un câble. Elle voulait en finir, elle voulait que cette bleue se retrouve au sol dans une marre de sang dont elle était l’auteur. « Je veux ta tête. » Répétait t-elle en serrant les dents de plus en plus fort. Jusqu’à ce que la femme ne bondisse vers l’eau ! Mauvaise idée ! Mako est la plus rapide quand il s’agit de nager, une seule morsure propulsée devrait suffire, sachant que l’eau sa vitesse était doublée. Elle en aurait terminée avec elle une bonne fois pour toute.

« Cette odeur... »
Du sang, oui. Il ne restait plus d’elle que du sang ? Avait t-elle mit fin à ses jours dans sa propre technique ? Merde… « MERDE ! » Hurla Mako en voyant qu’elle n’avait même pas tuée sa cible. Alors qu’elle était le prédateur dans l’océan.

« Fouillez la zone ! Chez moi, un adversaire est mort que quand sa tête roule sur le sol et qu’il ne respire plus. » Hurla Mako aux autres shinobis de Kiri qui visiblement avait été assez faible pour ne pas intervenir et laisser une gamine de douze ans faire le taf.

« Bande de paresseux trouillards. J’estime avoir montrée ma supériorité sur vous tous en décidant de m’interposer directement dans le combat. Deuxièmement, ils n’étaient pas les seuls fanatiques ici. J’ai senti d’autres chakras… Se dispersant alors que tous le monde avait eux l’ordre de se battre. Restez sur vos gardes, ils sont probablement une dizaine. »
Dit Mako en indiquant dans quelles directions elle avait vu les bâtards fuyards. Elle avait enregistrée la signature des chakras des Kirijins l’entourant. Et surtout ceux des fuyards. Mais l’épuisement avait fait cessé la pluie.


Elle regarda un instant l’homme au sol, visiblement le moustachu allait mal. Une équipe de ninja médecin allait peut-être le prendre en charge, le plus important c’était qu’on avait eu un de ces enfoirés.
Elle se dirigeait vers le cultiste qu’ils avaient eux, et surprenant elle commençait à le déshabiller histoire de le fouiller. Elle cherchait sur lui un tatouage, des accessoires tous qui pouvaient prouver son appartenance au culte afin que Kiri puisse discerner les cultistes des habitants du pays de l’eau.

« J’insiste sur le fait qu’il faudrait fouiller ce mec, je ne suis pas spécialisée dans ça. 
» Dit t-elle, s’éloignant du corps de l’illusionniste pour aller se poser au côté de Akuma en attendant qu’on lui administre des soins au vieil homme.

hrp:
 

_ _ ___________________________________________ _ _



Merci Meinto !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8011-bingo-book-de-mako-hoshigaki#59725 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8007-mako-mako-dit-le-requin-ca-arrive#59686
Messages : 368

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Sam 24 Mar - 22:20



L'action commune menée par Mako et Kodomo était ingénieuse. Leur désinvolture faisait de leur duo des tueurs nées. Il suffisait de les regarder, les techniques employées étaient intelligentes, fluides, et surtout ils étaient tout deux instinctif et agissaient avec beaucoup de sang froid. Une qualité qui était remarquable!
La jeune Hoshigaki avait frôlé son objectif de peu. La traîtresse de protagoniste avait déjà desceller son arme du fourreau qui enfermait sa lame meurtrière. Le but de la Mizuhaji? Survivre bien évidemment et donc elle réussie à parer la première attaque frontale de Mako qui était à deux doigts de déchiqueter sa chair et de séparer sa tête de son tronc. Les dissocier aurait était mortel pour la jeune kunoichi... Ce qui me choqua le plus et que les réflexe de la cultiste la poussa à exécuter une esquive sur son coté gauche ce qui, porta le coup de Kodomo profondément dans la cuisse de leurs cible! Dommage, elle méritait de mourir après un tel assaut.
Cependant la technique de la squale les pousse un peu plus loin, comme si il voulait déjà passer au suivant sur la liste. Cette erreur leur coûta presque la vie quand le dos des mes compagnons furent offert distinctement à l'ex-Kirienne! Heureusement Mako avait agis rapidement pour ne pas succomber à une attaque traître et fâcheuse, les sauvant d'une mort qui aurait été stupide.
Ce que notre ennemie n'avait pas prévu en revanche, c'est que, en essayant d'exécuter son maniement de sabre, son dos a elle m'était offert, en plus du décalage de position de l'Hoshigaki et du Shinda, l'occasion était rêvait pour tenter une ultime tuerie sanguinaire. Mes mains se mirent à danser toutes seule dans un réflexe inné de naissance pour former une série frénétique de mudra :


_ Hoko Ishi no Jutsu, ces mots suivirent mes mouvements, Crève charogne!

Cinq sembons de roche se créèrent de l'infime parcelle de terre qui supportait mon poids et surtout, qui commençait à se teinter de mon sang. Ils foncèrent naturellement en direction de la Mizuhaji qui serait surement surprise du cadeau! Enfin ça c'est ce que j'espérais!

De son côté Adachi fit preuve de plus d'agressivité. Un dragon aqueux manqua de justesse l'homme qui avait l'air d'être son adversaire. Le jeune Tatsu c'était-il arrêté là? non, une déferlante d'attaque Raiton allaient exploser prêt de celui-ci qui les encaissa encore une fois avec beaucoup d'étonnement de ma part. tandis que l'utilisateur de genjutsu lui n'eu pas cette chance. Mon pieu eu raison de lui et l'avait perforé de bas en haut laissant son corps se vider de son sang sur nos terre.
Après avoir subit cette offensive fulgurante, le Mioka appuya sur une sorte de bracelet qui sans attendre le fit décamper aussi vite qu'il était venue. Pour la traîtresse Mizuhaji, surement pareil. ayant suivit l'action d'Adachi, je n'eu le temps de constater si mes derniers projectiles avaient atteint leur cible, mais un nouveau Typhon l'avait emportait laissant derrière elle une traînée d’hémoglobine qui avait l'air de mettre Mako hors d'elle! J'avais pu entendre ses cries. Mais les actions étaient rapides et donc, seulement le son de sa voix m'était parvenu... J'avais à présent juste le temps de remettre ma main instinctivement sur ma plaie pour essayer de contrôler la perte de sang à présent. L'Hoshigaki se posta à coté de moi. Après avoir soigneusement écouter ce qu'elle venait de dire, je regarder tout le monde ici présent avant de prendre la parole.


_ Vous avez entendu. Il y en a ENCORE! Sonder les environs, Kodomo, fouille la dépouille de cette merde gisant sur mon pieu. Dit nous si tu trouve quoi que se soit. Si les deux autres avaient bracelet, peut-être que lui aussi!

Mako, tu peux les retrouver tes talents de senseur, qu'ont finissent le travail?



La douleur était bien présente. Le laser utilisé m'avait bien perforé et causé de sérieux dégât. Le pire dans cette histoire est que ce sacrifice fut en vint... Car une seule victime pouvait être comptabilisé dans leurs rangs. les équipes de Doton, Suiton et autre restante commençaient à s'agitaient comme de vulgaire Ver de terre. Je regardais la scène avec peine. Sans montrer quoi que se soit, je gardais la tête haute, sans aucun tremblement dans l'attente du rapport du Shinda.


HRP & CO:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Lun 26 Mar - 12:32




Le gigantesque dragon aqueux que j'avais fis apparaître quelques secondes plus tôt, vînt s'écraser à pleine puissance aux pieds des deux hommes du cultes. L'un d'eux se fit empaler par les pieux formés de pierre d'Akuma, jaillissant des profondeurs aquatique que la Mizuhaji avait invoqué. Ce liquide rougeâtre qui nous est tant vital, giclait dans tous les sens laissant le cultiste embroché sur son pic. Le second, lui, réussit à éviter de justesse le reptile formé uniquement d'eau, mais ne parvînt pas à esquiver mes grenades foudroyantes. Il encaissa les dégâts de plein fouet mais sans poser le genou à terre. Les éclairs encore apparents sur son corps, ce membre du culte battit en retraite.


Mon adversaire disparut, je pu alors jeter un œil à ce que mes compatriotes étaient en train de faire de la Mizuhaji. Cette dernière réussit elle aussi à éviter les attaques Kirijin, mais la lame de Kodomo vînt heurter la cuisse de la nukenin. Cette kunoichi dans une mauvaise posture elle-aussi, fit à nouveau apparaître son typhon avant de s'y jeter à corps perdu, laissant une marre de sang flotter à la surface. Des senbons de pierre suivirent l'issue de secours dans laquelle s'était enfuit la Mizuhaji, Akuma avait à nouveau tenté quelque chose même dans son état. Bon, selon moi, cette attaque serait en vain, un acharnement inutile, la fuite des deux cultistes étaient inévitables.


Le combat était maintenant terminé. Les équipes de Suiton et Doton qui traînaient aux alentours arrivèrent rapidement, tout comme une équipe médicale venant constater les dégâts. L'un d'eux vînt jusqu'à moi, me questionnant sur les quelconques blessures que je pouvais avoir subis.


« Avez-vous des douleurs quelque part ? Nous devons faire vite, nous n'allons pas avoir beaucoup de répit. Je peux vous remettre sur pied rapidement ! » Disait cet homme s'agitant dans tous les sens l'air stressé. « Ça ira, une petite douleur à la cheville mais ça tu pourras rien y faire. Et au pire, je m'en occuperais moi-même. Je vais plutôt me concentrer sur ma récupération, j'ai laissé beaucoup de chakra dans cette bataille. Va plutôt voir l'ancêtre là-bas, il est bien plus mal en point. Et à cet âge-là, le corps récupère moins vite. » Rétorquais-je en esquissant un sourire à la fin de ce petit dialogue. Le ninja médecin se releva et dans un hochement de tête, s'en alla rejoindre le rocher où se situait l'homme au cache-œil.

Le guerrier qui sommeillait en moi se réveillait de plus en plus, lui qui était resté enfouit depuis ce long périple à Kaminari. Je n'allais bientôt plus réussir à le canaliser. Cette idée, d'ailleurs, ne me déplaisait pas du tout. J'étais las de cet état dans lequel j'étais revenu au pays de la pluie, ce calme n'était pas fait pour moi, mais je n'arrivais pas de moi-même, à redevenir ce barbare lors de mes batailles. Cette échéance n'allait pas se faire trop attendre, les combats allaient sans doute s'enchaîner et cette idée me plaisait énormément.


Akuma se muait à nouveau en chef d'opération, ordonnant à Kodomo et Mako d'effectuer certaines tâches. Fort heureusement, il n'avait aucunement mentionné mon prénom dans cet histoire, peut-être connaissait-il déjà ma réaction à cela. J'observais la scène avec tant de mépris, de les voir s'agiter dans tous les sens, tout comme les équipes Suiton et Doton. Ces derniers n'avaient-il rien d'autre à faire que venir ici ? Le village était en pleine crise et eux perdaient leur temps pour rien en ces lieux. Pathétique. Notre temps était compté. Je ne pris même pas la peine de leur donner des contre-indications, les laissant agir bêtement. L'heure était pour moi à la concentration et à la récupération, je n'avais pas le temps d'user de ma salive pour ces imbéciles. De plus grosses échéances étaient à venir, sûrement bien plus dangereuse. Ces opposants n'étaient sans doute que des pions sur un échiquier, ils avaient réussit à nous malmener et s'étaient même offert le luxe de fuir, tous ces signaux pour moi étaient synonyme d'un rôle, certes important, mais pas plus que d'autres.

Hrp:
 




_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122 En ligne
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Mar 27 Mar - 19:17



L'attaque de Mako n'a malheureusement pas eu l'effet désirée que ce soit pour elle ou bien pour moi. Bien que les dents acérées du requin matérialisé par la kunoichi étaient tranchantes, la Mizuhajin qui avait dégainée son katana quelque seconde auparavant ce qu'on pouvait assimilé à un excellent timing, para fermement et réussie presque dans le même temps à ce décaler ce qui lui permis d'éviter une mort certaine. Ma lame progressait pourtant vers elle et le fait d'avoir pris un nouvel intervalle de combat fit que mon sabre dans s'encra dans sa cuisse un fragment de seconde à cause de son fémur. Il semblait que ce dernier ne voulait pas se briser sous le choc. Puis la technique de l'Hoshigaki nous emporta un peu plus loin dans son élan, signe que la diablesse au cheveux Bleu couverte de peinture étrange sur le visage se trouvait derrière nous... Situation qui se montrait dérangeante car je ne m'attendais pas à ça!
Avant même d'avoir le temps de réagir pour tenter une riposte, la seule chose que je peu faire était de mettre ma lame de sorte à ce qu'elle protège mon dos. Mako elle avait déjà pris les devant et user d'une technique pour nous protéger tous les deux. D'un saut majestueux je quittais ma position pour aller de l'avant et, alors que mon corps réalisait un 180 degrés parfait, ma main plongea dans ma poche pour saisir un kunai avec une note explosive, puis, il se retrouva propulser en direction de la traîtresse qui l'emporta avec elle dans son typhon. Seul le sang causé par mon coups restait.


- Hum... Dis-je tout en créant geste sec afin d'enlever le sang de la lame de mon Katana

A coté de moi, un homme embroché sur un pieu. Ushi avait eu raison de l'un d'eux. En revanche rien du coté d'Adachi. Malgré ses attaque le protagoniste lui faisant face était lui aussi partit. Je rengainais mon arme la laissant se reposer dans son fourreau. L'heure de jouer les bourreau était reportée. Nous venions serte de gagner une infime bataille mais, la guerre approchait toujours un peu plus. Cette équipe devait être la face visible de l'iceberg.

Je regardais les troupes complètement désorganiser s'affoler. Malgré tous, ils avaient réussis à semer le trouble dans nos rangs... Déjà que la situation était tendue mais là... Autant dire que nous allions avoir du mal!!!

Ushi était posé sur un bout de roche qui accueillait maintenant Mako. Il semblait vouloir me donner des ordres. Bien que l'idée me déplaisait fortement, il était le seul ici à avoir le grade suffisant pour l'heure pour ordonner des choses. Et le seul à avoir tuer cet homme. Mako n'avait pu le fouiller complètement et donc pour répondre au vieille homme, j'allais finir d'analyser le dépouille. Mon regard se figea dans celui d'Adachi tout en me dirigeant vers le corps du cultiste. Celui-ci se montrait méprisant et son regard montrait le dégoût. Je ne savais pas quel était son problème mais, Il fallait que cela cesse!


- Hey toi, t'arrive quoi au juste, t'a un blème?! Arrête un peu d'me regarder noir et tue des gens. Rend toi utile un peu! Fait comme le vieux!

Les tensions étaient palpable entre nous. Aucune cohésion était distincte, aucune hiérarchie... Si rien était fait avant le grand déluge notre défaite sera cuisante... Mais passons. Les équipe médicales qui étaient venues vers le Tatsu ; que le jeune prétentieux arrogant venait de rejeter royalement; partirent ensuite en direction de l'Akuma qui était gravement blessé. Ils lui administrèrent tout les soins nécessaires.

Sur le corps inerte du cultiste je trouvais deux bracelet. Un peu similaire à ceux qu'avait utilisé les deux enfoirés qui venait de nous attaquer. Sans plus attendre, je me dirigeais vers Ushi afin de lui rapporter les trouvaille. Une fois sur l'îlot je lui tendis les objets :


- J'ai trouvé qu'ça.

J'attendais sa réponse mais à première vue, son visage semblait intrigué. Moi également je l'étais. Car ces deux bracelets représentaient surement un moyen d'en apprendre un peu plus sur eux. Grace à ces deux reliques, pourrions-nous aussi nous "téléporter" et infiltrer les rangs ennemis? Et ainsi le décimer de l'intérieur? L'éventuelle possibilité restait alléchante, mais, il fallait admettre que nous ne savions absolument pas ce que voyage pourrait nous faire...

- P'tetre on peu faire comme eux? Mais on peu aussi creuver comme des chients... T'en pense quoi l'vieux?

Tech&Co:
 


_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   Lun 2 Avr - 21:00




Les deux bracelets ne fonctionneront pas de toute façon, et la situation se prêtait guère à une attente prolongée. Il fallait retrouver au plus vite les sept autres cultistes qui laissaient derrière eux de nombreux cadavres et qui étaient par conséquent aisé à suivre. La route qu'ils avaient tracé était claire : ils se dirigeaient en direction du bâtiment ultra-sécurisé des Archives de Kiri. Ils étaient loin devant, désormais, et il paraissait impossible de pouvoir les rattraper.
Tout du moins, c'était ainsi que se déroulait les événements jusqu'à ce que la troupe de cultistes se heurtent à la sécurité du bâtiment fort bien dissimulé, les ralentissant.

Mais voilà, entre les sept cultistes et les héros de Kiri se dressait désormais un nouvel obstacle. Un obstacle d'ampleur. La terre se secoua sous le Village de la Brume, dans un séisme prodigieux alors que partout d'énormes cavités furent formées dans le sol desquels s'échappaient des centaines de shinobis suivis de plusieurs centaines de soldats en uniforme. Le combat fut immédiatement engagé avec les défenseurs de Kiri alors que le village se transformait en un véritable champ de bataille.
Partout, le choc des armes résonnait, les techniques déferlaient, et les auteurs de ces abîmes souterrains apparaissaient : des taupes dont la taille était importante, probablement des invocations. Leur invocateur ? Il était à la fois partout et nulle part : cela aurait pu être n'importe lequel d'entre eux.

Il fallait désormais se hâter, le cas échéant le doute planera sur l'avenir de Kiri.

Comment agirez-vous dans ce déluge de calamités ?


Compte-rendu:
 

Je vous donne le droit spécial de poutrer du PNJ autant que vous voudrez en mode beat'em all, je vous fait confiance en ce qui concerne l'auto-modération : n'oubliez pas qu'il y a des civils conscrits en soldats ET des shinobis dans les rangs du Culte. De fait, les shinobis vous donneront plus de fil à retordre que les soldats.

Ging n'est pas encore apparut sur le champ de bataille.


Vous pouvez compter vos morts et faire un concours si l'envie vous prends mdr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [RANG S] La Conflagration de la Brume   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RANG S] La Conflagration de la Brume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demandes de rang
» Demandez votre rang de padawan!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» [Libre]Speed town ? [Speed Town, Rang D, Révolutionnaires, Construction secrète]
» [Réservé]Une nouvelle vie bien mouvementé! [Rang S]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Event : Dans un nuage de fumée. :: Mizu no Kuni-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: