Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Terminée | Yusuke Ichida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 9

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Terminée | Yusuke Ichida   Lun 26 Fév - 22:13



Yusuke • ICHIDA


IRP !

Nom : Ichida
Prénom : Yusuke
Âge : 27 ans
Sexe : Homme
Nindo : Que le clan Ichida devienne un clan légendaire. 
Village : Konoha  
Clan : Clan Ichida Rang souhaité : A
Grade souhaité : Oi-nin
Bingo Book : Bingo-Book


Je ressemble à...
Commençons avant tout par les informations plus ou moins basiques, telles que mon mètre quatre-vingt-dix ainsi que ma musculature relativement développée rendant ainsi ma silhouette plutôt imposante. Une montagne de muscles pour résumer brièvement le tout. Je n’ai jamais vraiment cherché à travailler ce corps que l’on pourrait qualifier d’aléthique, vraiment ! Tout est venu naturellement, tous les hommes de mon clan sont massifs et c’est surement dû à notre activité principale : la chasse. Mais tout ceci vous sera raconté plus tard.

Je possède une chevelure brunâtre et mi-longue qui est très souvent attaché formant en quelque sorte un chignon sur la partie arrière au-dessus de mon crâne. Seule une épaisse mèche retombe juste entre mes deux yeux dont les iris sont noires. J’arbore également une barbe taillée au poil près, cachant les traits de ma mâchoire, finissant d’encadrer la partie basse de mon visage par un long bouc « pointu » si je puis-dire. Et pour terminer de parler de ma pilosité faciale, une fine moustache s’en va rejoindre cet épais collier de barbe.

Hormis mon faciès, la particularité me rendant facilement identifiable est mon tatouage parcourant tout le long de mon bras gauche avant de finalement s’étendre sur mon pectoral de ce même coté, ce long dragon dont la gueule s’arrête sur mon poignet.

Finissons par ma tenue vestimentaire qui n’a rien d’extravagante mis à part peut-être le fait que je porte d’une manière un peu spécial ce kimono brun à manches longue. En effet, mon bras droit est recouvert par le tissu tandis que l’autre ne l’est pas, laissant donc apparent le dessin du reptile légendaire. Puis vînt un simple pantalon ni trop large ni trop serré, du même coloris que le haut, dont la ceinture est un morceau de tissu bleu noué venant maintenir ensemble ce bas ainsi que mon kimono. Pour en finir sur mon accoutrement, viennent surplomber mon pantalon, deux bottes noires relativement légères, tout ce qu’il y a de plus simple pour faire bref.

Dernière petite particularité, qui concerne elle, mes aptitudes, c’est un carquois que je porte à l’arrière stockant une quinzaine de flèches. Vous l’avez deviné je suis archer et donc je possède également l’arme permettant d’utiliser ces tiges tranchantes. Ce n’est qu’un arc renforcé pour le moment, mais viendra très bientôt le jour où ça en deviendra un argument de taille pour mes batailles.



Je pense à ...
Je suis guidé par mon instinct de survie surement dû à mon enfance, s’en est même sûr. Mais je ne suis pas un lâche, il m’est impossible de refuser un combat je fais toujours front, prêt à tout pour en finir vainqueur quel que soit les méthodes, rudimentaires ou non. J’éprouve une grande difficulté à donner ma confiance à autrui sans doute par crainte d’être trahit. Je n’ai foi qu’en moi-même et en la nature et tous les éléments qui s’y rapportent. Les animaux également ont gagné ma confiance, et surement dû au fait qu’eux et moi-même sommes semblables en ce qui concerne nos caractères. Je suis certes un chasseur mais cela n’empêche que je ne tue pas par simple plaisir de leur prendre la vie. C’est une nécessité, mon clan ne traque les bêtes que pour guérir les maux de ventres dû à la faim, rassasier chaque bouche de la famille.

Même si je suis d’une nature solitaire, cela ne fait pas de moi un associable. Je n’affectionne pas particulièrement la compagnie d’un autre Homme mais celle-ci ne me dérange pas. Tisser des liens profonds et sincères avec une personne n’est pas mon fort, cependant je n’ai pas de difficulté à m’entretenir avec. Disons que mes relations sont plutôt… purement professionnelles. M’allier à quelqu’un d’autre pour parvenir à mes fins n’est pas une tare. Comme je l’ai précisé précédemment, je suis prêt à tout pour atteindre un objectif fixé.

Les différentes battues auxquelles j’ai pu participer m’ont permises de maitriser mes émotions, de rester calme en toute circonstances afin de ne pas éveiller le moindre soupçon chez mes cibles. Les animaux ressentent les états d’âme que nous pouvons éprouver. Cette tranquillité que j’ai pu développer en est déconcertantes pour mes vis-à-vis dans la vie de tous les jours. Nul ne peut me dévier de mon objectif lorsque ce dernier a été fixé. Je possède une détermination à toute épreuve ce qui renforce cette faculté à toujours achever chacune de mes missions.

En tant que bon Ichida, je suis un grand nomade, toujours en quête de nouvelles aventures hors des terres du pays de la neige. Il m’arrive souvent de m’installer dans un autre état pendant un long moment afin d’y emmagasiner un maximum de connaissances techniques, culturelles ou encore géographique. De ce fait, disons que mon corps est surentrainé pour résister à tous les différents climats que j’ai pu rencontrer. Le froid n’est plus un problème depuis ma tendre enfance, tout comme la chaleur des terres arides de Kase no Kuni ou encore celles pluvieuses de Mizu

Pour en finir sur mes différents traits de caractères, certains de mes cinq sens se sont développés à force de traquer les bêtes sauvages. Mon sens de l’observation est bien plus aguerrie que durant ma jeunesse tout comme mon odorat devenu très sensible. Ma perception des bruits environnants aussi a augmenté considérablement, le moindre mouvement aux alentours éveille instantanément mon ouïe.



J'ai vécu...
Un climat glacial régnait, les plaines ainsi que les montagnes étaient recouvertes d’une poudre blanche qui s’amassait éternellement. Le blizzard n’avait jamais cessé de souffler sur Yuki no Kuni. C’est donc au pays de la neige que je vus les premiers rayons de soleil de ce monde même s’ils étaient minces et avaient beaucoup de mal à traverser les épais nuages qui décoraient le ciel. Mes deux parents s’étaient installés ici après avoir voyager des années entières dans le monde. Mon père était un chasseur hors pair comme tous les membres du clan Ichida car, c’était le rôle pour lequel nous vivions. Durant leurs périples, ils apprirent à manier les arts ancestraux ninjas qu’ils me transmettront plus tard lors de l’approche de l’adolescence. Ils avaient construit de leurs propres mains, un petit gîte égaré dans les montagnes enneigés qui donnaient sur des longues plaines blanches sans fin, là où la tranquillité régnait, où les seuls cris entendus étaient ceux des bêtes rodant dans les parages. Seule la nature régnait ici, nous étions tous relégué au même rang, aucune hiérarchie. L’endroit était propice à mon apprentissage afin d’assurer la relève de mon clan.

Durant toute ma jeune enfance, mon père aspirait à ce que je devienne également un chasseur afin de perpétuer les traditions claniques. Il m’apprit toutes les caractéristiques qu’il connaissait des différents animaux rencontrés durant sa carrière. Allant des plus petites proies aux plus dangereux prédateurs. « Ouvre l’œil tel un faucon, sois attentif aux bruits comme un chien, ait l’odorat d’un ours et bondit sur ta proie tel un lion. » C’était sa petite phrase qu’il me répétait souvent lors de mon apprentissage. Ce phrasé avait pris tout son sens lors de ma première expérience de chasse. Ma toute première étape pratique après toutes les épreuves théoriques sur lesquelles mon père m’avait interrogé. Je lui avais ramené une chouette des neiges lors de mon baptême de chasse. Juste munit d’un arc et de quelques flèches, l’une de ces dernières s’était logés en plein dans le crâne du mammifère. De ce fait, le reste du corps était intact, donc de ce fait en plus de nous nourrir, l’animal pouvait être dépecé. Mes deux parents étaient ravis lorsque je leur avais amené le cadavre de la bête. Ma mère était le cuistot de la maison, c’était elle qui nous préparait tout nos bons petits plats à l’aide du gibier que mon père lui apportait. Et encore, j’allais lui en ramener énormément après cette grande première réussie.

La seconde étape de mon apprentissage était celle des arts ninja tel que le Fuinjutsu. Une spécialité que mon paternel avait apprit lors de ses périples. Nous vivions très loin de la civilisation shinobi mais avions des connaissances sur leurs techniques. C’est ce qui nous rendait redoutable en tant que trappeur. Cette maitrise des sceaux nous servait essentiellement à tendre des pièges à nos proies, innovant comme système, ça changeait de toutes ces trappes mécaniques bruyantes et surtout douloureuses. Le Fuinjutsu nous permettait d’immobiliser nos proies afin de les abattre par après lors du contrôle de chacun des sceaux posés.

Les années passèrent et je ne cessais de grandir en tant que trappeur, devenant autonome. L’enseignement de mon père était terminé depuis l’âge de mes quinze ans. Ce n’est que quatre ans après que je fis une rencontre qui vînt bouleverser quelque peu ma vie de pré-adulte. J’avais quitté le foyer familial, prenant donc mon envol afin de parfaire mes connaissances et agir en tant que bon Ichida. J’étais loin du pays de la neige, parcourant une multitude d’états tous aussi différents que les autres de par leurs climats naturels, et politique également. A cette époque-là, un étrange virus fit son apparition, contaminant une très grande partie de la population de chaque pays. Certains mieux préparés ou mieux protégés que d’autres. Il fallait être très prudent, se méfier de chaque personne rencontrée afin de ne pas être contaminé et connaitre le triste sort qu’avaient connus certains peuples.

C’est à Taki no Kuni que je mis un terme à l’un de mes nombreux voyages. Je m’y étais arrêté afin de me reposer. Comme à mon habitude, toujours avec mon fidèle arc, je me mis à partir en quête de nourriture. Il y avait d’innombrables cascades, le nom de ces terres prenait tout son sens. C’est dans une petite forêt, où j’étais tapis dans l’ombre, à l’abri de tous regards, attendant patiemment qu’une proie fasse son apparition, d’étranges bruits firent irruption. C’était un animal sur ses quatre pattes qui courraient, je dirais même qu’il fuyait au vu du rythme de course. Après une trentaine de secondes d’attente, la bête apparut sur le terrain que j’observais. Il était ensanglanté, de nombreuses plaies étaient visibles aux pattes, dont une relativement grave au niveau de la paluche arrière-droite. Son pelage de base brun était couvert de cet épais liquide écarlate. C’était un loup qui venait d’être attaqué par une meute entière. Ils étaient au compte de sept, et aux trousses de leurs proies. Je ne savais pas du tout pourquoi ils avaient agressé un semblable, j’osais espérer qu’il ne faisait pas partie de leur groupe.

La bête blessée semblait se résoudre à se battre dans un combat aux forces inégales. C’était perdu d’avance pour ce loup. Pour le moment, je ne faisais qu’observer en restant à ma place. Le mammifère bondit sur ses adversaires qui n’allaient faire qu’une bouchée de ce dernier. Le courage de l’animal était admirable et je ne pouvais me résoudre à regarder le canidé se faire sauvagement tué par la loi du plus fort, enfin celle du plus nombreux pour le coup. Je brandis instantanément mon arc, attrapant une flèche que je tendis à l’aide de la corde de mon arme avant de la tirer, la propulsant à une vitesse phénoménale. Un gémissement de douleur se fit entendre lorsque la lame attachée à cette tige de bois, vint se planter dans l’arrière train de l’un des opposants du mammifère blessé. Tous reculèrent, ne comprenant pas vraiment d’où cela provenait. Lors de cet instant où ils firent leurs pas en arrière, une seconde flèche fut tirée de mes propres mains atteignant la gueule de l’un des animaux, hurlant de souffrance avant de s’allonger immédiatement sur le côté. Je fis énorme bond, atterrissant enfin sur la terre ferme, juste aux cotés de l’animal prit pour cible par cette meute. Je les avais en joug, les visant un par un sans ressentir la crainte de pouvoir être dévorer parmi eux. Ces derniers grognaient, me laissant apercevoir leurs crocs acérés teintés de sang, la bave dégoulinantes de leurs mâchoires, ils étaient enragés. Mon regard était incroyablement froid, ne laissant aucune émotion le traverser. C’était un face à face purement intimidant. A ce moment-là, je savais qu’aucun de nous n’allait faire le moindre mouvement brusque par crainte de se faire tuer. La meute reculait à petit pas, toujours avec ce grognement menaçant. Nous faisions de même avec l’animal qui semblait si inoffensif à mes côtés. Ils prirent le chemin inverse, s’en allant en laissant le cadavre de leur congénère ici-même. J’avais remporté cette bataille.

Le loup amoché n’avait pas montré la moindre once de peur face à ses adversaires ni même envers moi. Il se laissait même approcher, se sentait-il peut être redevable ? Ou tout simplement était-il juste hors d’état de me nuire, se sentant incapable de s’en prendre à moi. Dans le second cas, il avait clairement raison.

Cette rencontre inopinée était le genre de situation qui me plaisait énormément. Je venais de sauver la vie de cet animal et me devait de soigner ses plaies avant qu’ils n’en subissent tous les désagréments. Je n’avais sur moi qu’un rouleau de bandage et d’une fiole d’alcool à 90°, suffisant pour désinfecter les blessures de la bête et de quoi cesser les saignements. C’était un attirail d’infirmier certes très léger, mais assez efficace pour aider ce mammifère. Mis à part l’avoir défendu et m’apprêtant à le guérir, je n’avais rien fais pour commencer à éprouver de l’affection pour ce canidé et pourtant c’était ce qui arrivait.

« Ça va piquer, mord ce morceau de bois. » Ordonnais-je au loup qui était allongé sur mes genoux. Comme s’il me comprenait, l’animal ouvrit la gueule afin d’attraper l’épaisse branche d’arbre et de la coincer à l’aide de sa mâchoire surpuissante. Il était maintenant temps d’appliquer ce liquide qui allait le bruler. Aussitôt dit, aussitôt fait, le canidé avaient les yeux écarquillés lors du versement de cette petite fiole, il en avait carrément brisé le morceau de bois. Puis, j’enroulas sa patte arrière à l’aide de bandelettes blanches. Le mammifère était maintenant en voie de guérison, seul le temps allait l’aider. De nombreuses nuits passèrent et ce dernier était resté à mes côtés par sa propre volonté. Nous partions chasser ensemble, il m’était d’une grande utilité. Ses aptitudes naturelles étaient largement au-dessus des miennes, ça en donnait presque envie. Nous formions un duo très complémentaire. Nous n’étions que deux, mais formions une meute plus redoutable que certaines. Le must d’en tout ça était que le canidé était également doté de la parole. Il comprenait ce que je lui disais et avait les capacités pour me répondre. Ce fut un fait plutôt déconcertant au début, mais je m’y étais vite fait.

Les années s’enquillaient, Oka était devenu mon fidèle partenaire, nous ne nous séparions jamais. Nous avions parcouru une bonne partie de ce monde, acquis de nombreuses connaissances notamment dans les arts ninjas. Je connaissais plus ou moins tout ce qu’il fallait savoir, d’un point de vue basique bien sûr. C’était relativement étrange comme « culture » par rapport à la façon dont j’ai grandi. Ce monde était corrompu comparé au mien. Tant de guerres livrées, tant de pertes pour les différents pays, des villages détruits… Ce n’était pas du tout ce que j’avais connu.

Des discussions de comptoirs lors d’une mes haltes reposantes au pays du thé, laissaient entendre qu’un dénommé « Culte de la Vie » régissait au pays de la foudre, dirigé par un soi-disant dieu. Apparemment, d’après les dires toujours, un nombre incalculable de citoyens avaient rejoint cette secte, suivant cet homme que l’on nommait Kami. La première fois que cette histoire parvint à mes oreilles, je ne pu me résoudre à y croire. Comment pouvait-on adorer un autre homme qui se prenait pour une entité venue d’ailleurs ? Rien de tout cela ne rimait. Je peux même vous dire, qu’au jour d’aujourd’hui, j’ai encore du mal à m’y faire à l’idée.

Ma curiosité naturelle allait m’amener à partir faire un énième voyage avec mon fidèle acolyte. Cap vers le pays de la foudre ! Il fallait absolument que j’en sache plus sur ce culte. L’endroit était très dangereux d’après les rumeurs, et regorgeaient d’individus étranges cherchant à convertir les passants. J’avais voyagé sur une petite embarcation marchande flottant jusqu’aux cotes de Kaminari. J’avais bien entendu questionné les commerçants qui m’avaient laissé monter avec eux à bord, mais aucun d’entre eux n’avaient l’air de vouloir discuter de cette secte, comme si une menace planait au-dessus de leurs têtes. Encore une fois, Oka et moi allions devoir être livrés à nous même. Le village caché des nuages était le lieu à absolument éviter et c’était ce que nous allions faire. Agir prudemment était un élément indispensable à la survie dans des terres hostiles. Les différentes personnes qui avaient discuter avec moi du culte, ou encore celles dont j’avais surpris les discussions, étaient tous d’accord sur un point : cette secte était une aberration mais il fallait être très vigilent avec ses membres et surtout avec ce dénommé Kami. Il pouvait ôter la vie à quiconque en un battement de cil. Mais je n’eus jamais la chance ou la malchance, comme bon vous semble, de rencontrer ce soi-disant dieu. J’ai croisé le chemin de plusieurs cultistes qui avaient tous ce même discours ennuyant, cherchant à convertir les personnes qui s’intéressaient de loin ou de près au culte de la vie.

C’est lors d’un périple dans le des montagnes qu’un évènement heureux allait arriver. Ce n’était qu’un voyage basique rien que pour explorer les contrées, mais cette excursion allait mener à bien plus que ça. Nous ne faisions qu’uniquement grimper dans ces grandes montagnes rocheuses. « J’ai quelque chose à te montrer, Yusuke… » M’annonçait Oka, l’air déterminé et continuant à monter. Ce dernier n’avait pas pour habitude de vouloir mener la danse et surtout, de me réserver une surprise.

Nous étions arrivés au sommet d’une montagne dont le pic surplombait d’une dizaine de mètres, une petite forêt traversée par une étendue d’eau. C’était ici que le canidé se mit à hurler tel l’animal qu’il était. Pourquoi ? Je n’en savais encore rien. Il ne fallut que quelques minutes pour que tout s’éclaircisse. Suite à ce hurlement, Oka me demanda de le suivre plus bas, près du courant d’eau entouré de tout ces arbres.

« Yusuke, il est temps pour toi de connaître toute ta meute ! » M’annonçait l’animal sauvage. Se suivit un dialogue entre ce dernier et moi-même, avant que ses comparses ne viennent jusqu’à nous. « De quoi me parles-tu Oka ? Y a-t-il quelque chose que je devrais savoir ? » Interrogeais-je le mammifère aux crocs acérés. « Effectivement… Nous voyageons ensemble depuis bien longtemps et ce n’est pas pour rien que je t’ai emmené ici. Je crois en toi plus qu’en moi-même, je te suis redevable, tu m’as sauvé la vie une fois, et je ne l’oublierais pas. Tu es la personne en qui je place le plus de confiance. Et c’est pour ça qu’il est temps que tu apprennes l’existence de la meute dans laquelle je suis… » Annonçait-t-il avant d’être rejoint par six canidés tous différents physiquement des uns des autres. Il n’y en avait que deux qui avaient l’air d’être jumeaux. Tous les autres, possédaient un pelage différent, une taille différente, même leurs regards n’étaient pas semblables. Mais étrangement, encerclé par tous ces animaux sauvages, je ne me sentais pas en danger, bien au contraire.

« Cette forêt dans laquelle nous nous trouvons n’est autre que la partie visible de l’iceberg… » Le quadrupède venant de m’annoncer la chose, était un loup au pelage entièrement noir, des yeux vert émeraude, une voix roc et mesurant facilement trois-mètres de haut pour environ six mètres de longueurs. Suite à ses paroles, cette meute entière se mit à pousser un hurlement, comme un appel. Je me retrouvais au beau milieu de tout ça, sans savoir quoi faire ni comment réagir. Tout à coup, juste à coté du cours d’eau, se creusa un trou ressemblant à un tunnel. Je compris très vite de quoi il s’agissait, ce n’était rien d’autre que la tanière de ces animaux. Mes parents m’avaient briefé lors de ma jeunesse sur les techniques d’invocation animales, que certaines espèces possédaient un lieu sacré où seul certaines personnes pouvaient accéder. La meute de loup venait de m’ouvrir le passage menant à leur repère, quel honneur !

Cette tanière était gigantesque, ils avaient creusé dans une montagne un lieu totalement secret. L’entrée se referma immédiatement après que tous, soyons rentrés dedans. Tous s’assirent face à moi et se présentèrent, sauf Oka qui fit un aller-retour au fond de la tanière, et revînt un rouleau dans la gueule, qu’il posa juste devant moi.

- Hiroko : un gigantesque loup noir, le plus vieux de tous, devançant de quinze ans le plus âgé des autres bêtes.

- Haru : frère jumeau d’Anko. Tous les deux abordent un pelages beiges parsemés de tâches blanchâtres. Spécialisé dans le combat rapprochés, redoutables en duo mais très peu efficaces séparés.

- Jinko : les poils longs, recouvrant son corps sont d’un blanc rappelant la neige. Sa musculature est plus développée que les autres mais il ne combat que très rarement, c’est le plus endurant. Il sert généralement de monture.

- Mai : louve à la couleur beige, plus petite par la taille que les autres mais de loin la plus rapide.

- Tenshi : son pelage est noir au niveau de son dos et s’éclaircit vers le bas en passant par plusieurs teintes de gris. Son autre particularité physique sont ses deux énormes canines qui sortent de sa gueule tel un tigre à dent de sabre. Spécialisé dans le combat rapproché.

« Quelques-uns manquent à l’appel mais tu les connaitras bien assez tôt ne t’en fais pas. » Me disait la femelle de la meute très souriante et l’air enthousiaste. « Ouvre ce rouleau à tes pieds, il est temps pour toi de nous rejoindre. » Reprit-elle. Je suivais les ordres à la lettre, et je compris rapidement qu’il s’agissait d’un pacte d’invocation. Mes parents m’en avait vaguement parlé lors de mon apprentissage des arts ninja. Une signature rougeâtre était déjà inscrite sur le parchemin mais tous les loups ici présents ne manquèrent pas de m’annoncer de ne pas faire attention à cet écrit. Il était question d’un ancien shinobi qui était lié canidés mais qui avait disparu depuis un bon bout de temps.

« Inscrit ton nom à l’aide de ton sang pour intégrer notre meute officiellement. Tu auras le droit de nous invoquer quand tu le voudras, si nous n’avons rien d’autre à faire de plus important, bien évidemment… » m’annonçait la bête aux dents de sabre.

Une flèche sortie de mon carquois, je vins saisir la tige au plus près de la lame, et vînt m’ouvrir une plaie au niveau de l’index droit. Du sang se mit à couler immédiatement, j’approcha mon doigt du papier posé au sol et apposa ma griffe dessus. « Yusuke Ichida » y était inscrit dés à présent. Je venais d’intégrer une véritable meute. Cette idée me plaisait énormément, mon parcours avec Oka avait duré des années entières, et ce geste de m’avoir amené ici me rendait fier. C’était un honneur pour moi. Très respectueux, je m’inclinai face à tous ces animaux dit sauvages. Oka vînt reprendre le rouleau et le déposer dans une petite pièce de la tanière. Ce rouleau était bien gardé.

« Va fa…fa-falloir qu’on lui appre-pre-prenne notre hu-hu-hu…hurlement les gars ! » Bégayait l’un des jumeaux. C’était Haru qui avait cette défaillance, tandis que son frère lui parlait à une vitesse déconcertante. S’en était presque drôle mais il n’y avait pas la place ici pour esquisser un sourire.

Des saisons passèrent depuis cet évènement. Oka m’accompagnait toujours, mais moins régulièrement. Après tout, je n’avais plus qu’a l’invoquer si je le souhaitais, et lui de même. Mes voyages continuèrent sans cesse. C’est au pays des clés qu’un petit changement physique s’était imposé pour moi-même. Rien de bien extravagant mis à part le tatouage sur mon bras gauche qui allait y être encré. Ce long dragon qui partait de mon pectoral jusqu’à ce que la gueule atteigne mon poignet. La particularité de ce dessin était surtout le fait que j’avais scellé en ce tatouage, un grand nombre de flèches basiques. C’était ma façon à moi d’amener des munitions partout avec moi, sans m’encombrer. L’idée finale serait de séparer en plusieurs parties ce reptile dessiné, et d’y sceller des lames de plusieurs types, comme par exemple des lames trempées dans du poison, inflammables, etc…

C’est en automne de l’an 120 que mes escapades « solitaires » allaient cesser. L’idée de continuer de vivre de la chasse, dans des refuges improvisés tout en restant seul me plaisait mais il me fallait du changement, un gros changement. Je m’étais informé sur la situation actuelle de chacun des grands villages cachés, celui de la brume avait l’air bien trop instable à mon goût. Celui du sable me paraissait attrayant mais le désert qui l’entourait n’était pas à proprement dit mon dada. Il ne me restait plus que le village caché de la feuille qui lui était vraisemblablement le plus paisible de tous. J’avais fait un petit tour dans l’humble demeure de mes parents, toujours située à Yuki no kuni. Le climat était toujours le même, glacial, et l’hiver approchait donc les conditions météorologiques en étaient de plus en plus difficile à vivre. Eux, s’étaient bien acclimatés, après tout notre clan n’eut jamais de mal à cela. Je leur avais annoncé la nouvelle, voulant devenir membre à part entière d’un village ninja. L’idée ne leur déplaisait pas, et m’encourageait même. Peu d’Ichida avait eu le cran de faire ce choix et par conséquent de devenir sédentaire… Du moins, ils n’étaient plutôt pas assez fort pour atteindre un grade pouvant leur permettre de garder leur liberté.

« Oi-nin » était ce rang hiérarchique auquel j’aspirais. S’en était ma condition pour intégrer le village nommé Konoha. Ce rôle consistait à chasser les déserteurs du village. Par conséquent, me permettait d’errer hors de toutes ces bâtisses mais également de mettre en œuvre mes aptitudes de trappeur pour le bien du village. Tel était mon choix. Et voila comment mes aventures en tant que shinobi « officiel » allaient débuter. L’hiver approchait à grand pas, et de nombreux rebondissement allaient survenir sur le Yuukan. Il était donc temps pour moi, Ichida Yusuke, armé d'un arc, accompagné de ma meute de loup, d’écrire ma propre légende et celle de mon clan !




• Âge : 23 ans
• Localisation : Alsace
• Nindo :
• Passions : Sport, jouer au foot, RP, ...
• Personnage du manga préféré : Jiraiya
• Comment avez vous découvert le forum ? : DC d'Adachi
• Comment trouvez vous le forum ? : Violet
• Que faudrait il changer ? : /
• Autre chose ? : /
• Avez vous lu le règlement ?* : Yumi est une diva.





Dernière édition par Yusuke Ichida le Mar 3 Avr - 20:27, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 138

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 1 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Lun 26 Fév - 22:35

Re Bienvenu Very Happy

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8347-bingo-book-renji-zakuro http://sns-rp.forumgratuit.org/t8348-presentation-renji-zakuro-le-singe-valide
Messages : 9

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Mar 27 Fév - 23:05

Présentation terminée.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1122

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 230000000000000 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Mer 28 Fév - 12:15

Re à toi, Adachi ! Je procèdes à ta validation dans la journée !

_ _ ___________________________________________ _ _


"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 1122

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 230000000000000 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Jeu 1 Mar - 14:15

Bon, désolé, ça va tarder un peu à cause de l'event etc.

_ _ ___________________________________________ _ _


"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 9

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Jeu 1 Mar - 15:35

Pas de problème t’inquiète^^

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1122

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 230000000000000 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Mer 7 Mar - 0:22

Alors, avant de procéder à ta validation, quelques petits problèmes apparaissent :

-Premièrement, tu dis qu'une maladie a ravagé Iwa, et après, quelques années plus tard, Iwa est réduite en cendre. Ce n'est pas exact du tout. Pour faire court une maladie étrange a ravagé le monde entier, décimant 1/4 de la population mondiale (ou au moins continentale). Et Iwa a été très peu touchée au final dans le lot, grâce à son protectionnisme, etc... et enfin il ne s'est passé que trois/quatre mois entre la maladie et la destruction d'Iwa. Et la destruction d'Iwa est toute récente, elle date IRP d'il y a à peu prés moins d'un mois.

-Deuxièmement, malheureusement je trouves la description du vécu de ton personnage trop peu étayée pour un rang A. Je te redirigerais donc vers un rang B. N'hésites pas à contester ma décision, surtout.

Voilà, j'attends ta réponse avant de te valider définitivement.

PS: Ton histoire mentionne des faits récents, mais pas le Culte de la Vie ? Ca pouvait être une occasion d'étayer un peu tout ça, dommage.

_ _ ___________________________________________ _ _


"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 9

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Mer 7 Mar - 16:17

Je remet la prez en cours et j’en moccupe  tout ça

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Lun 2 Avr - 15:12

Sorry pour le double-post, j'ai retravaillé l'histoire du coup? Shinsei. Je t'ai mis en gras les passages ajoutés à la story pour t'éviter de relire le début. ^^

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1122

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 230000000000000 両

MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   Mar 3 Avr - 20:26

Validation Présentation

On va pas s'embêter, hein. Je vais faire court !

Je te valides rang A, Oi-nin, à Konoha !

Félicitations pour ton travail impeccable !

_ _ ___________________________________________ _ _


"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Terminée | Yusuke Ichida   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terminée | Yusuke Ichida
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Présentations :: Validées :: Konoha-
Sauter vers: