Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RANG SS] Deus Caritas Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Messages : 79

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 220 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Jeu 10 Mai - 21:07

i
< " width="480px" />
Deus Caritas Est

Kunimitsu Sensei venait de s'éclipser.
En nous laissant survivre à l'attaque précédente par nos propres moyens, il nous avait offert une leçon de vie.
Un corps n'est pas qu'une force physique. La volonté et le mental sont des forces d'une puissance au moins équivalente.

La silhouette élancée disparut définitivement de notre champ de vision. Direction Konoha.

Je m'assis quelques instants contre un tronc.
- "Ca va Abe Kun ?"

- "Si la menace vient de Konoha, tu crois que la guerre est déclarée entre Konoha et Iwa ? Ca pourrait expliquer les problèmes pour joindre Iwa.
Même si nous sommes à l'abri pour le moment, on ferait mieux de pas traîner dans le coin. Rassemblons nos affaires…"


Je me relevai et m'approchai du corps sans vie de nos montures.
Le panda était à côté, posé sur son postérieur, et se grattait nonchalamment l'intérieur des cuisses.
Je récupérai mon paquetage qui était attaché à la selle et en vérifiai le contenu :
Gourde, quelques rations, bandages, corde, une boîte avec quelques parchemins.
Kunais et shurikens étaient éparpillés au sol après ma chute. Je les ramassai et les remis dans ma besace.

C'est alors que nous entendîmes un fracas immense. Un bruit sec mais qui résonna quelques longues secondes avant de s'éteindre.

Je levai les yeux au ciel, restant sur mes gardes.
Au loin on voyait une forme étrange s'élever au-dessus des cimes.
Je grimpai en quelques foulées le long d'un arbre. La hauteur de ces arbres était vraiment exceptionnelle et devait constituer un camouflage impénétrable… Sauf l'hiver où la muraille végétale baissait la garde.
Je plissai les yeux et finis par distinguer plus nettement la forme. On aurait dit un rocher énorme, presque une petite montagne.
- "Abe, je ne sais pas ce qu'il se passe à Konoha, mais ça…"
Je ne pus finir ma phrase. La masse suspendue chuta d'un coup. Après un silence, un grondement sourd retentit. Tout le sol trembla et tout mon corps en fut secoué. C'est comme si une armée de milliers de soldats s'étaient mise à courir simultanément.
Un nuage de poussière s'éleva.
- "Bordel…!..."

- "Je ne comprends pas… Cela veut-il dire que Konoha est en train de subir une attaque ?..."

- "Est-ce Iwa ou ce fameux Culte qui nous a valu cette mission vers Kiri ?..."

-"Hm ça te dit de t'approcher pour en avoir le cœur net ? On reste suffisamment loin pour ne pas être pris entre deux feux… Tu crois que tes invocations pourraient nous trouver un chemin dégagé ?
Si jamais c'est le Culte, nous devrions venir en aide aux blessés et les évacuer. Vu les odeurs et les bruits, même des bras de Genins peuvent sauver des vies…
T'en penses quoi ?"


Si c'était le Culte, je ne pouvais pas laisser Konoha subir le sort de Kumo.
Quoiqu'il en soit, la partie s'annonçait serrée.
GOTHEIM sur Never Utopia


Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7972-bingo-book-akimitsu-kaminari http://sns-rp.forumgratuit.org/f531-dossier-akimitsu-kaminari http://sns-rp.forumgratuit.org/t7963-akimitsu
Messages : 152

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 60 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mer 16 Mai - 20:10


SS - Deus Caritas Est
Konoha
Le coup avait touché la cible, et la puissance de ce dernier avait bousculé l'ennemi par la même occasion. Le cultiste avait lâché une expression de douleur pour le moins peu commune. Et pourtant même ce coup pourtant donné avec force et vitesse ne semblait pas l'avoir plus endommagé que cela. Cependant, une marque noire était désormais présente à l'endroit de l'impactn et handicaperait l'adversaire jusqu'à la fin du combat. La tête de gazon qui faisait face aux shinobis semblait sous estimer le Kamiya d'une immense manière. Si bien qu'il dressa simplement un mur de lave entre eux, profitant de l'espace qui lui avait été donné. La mine du Kamiya se renfrogna et il monta les yeux au ciel. Alors c'est tout ? L'ennemi apprendrait à ses dépends que rien n'arrête Kunimitsu lorsqu'il est déterminé. C'est pourquoi après qu'il ait tranquillement atterrit de nouveau sur la terre ferme, le loup solitaire éleva tranquillement sa main vers la création de lave. La manipulation ferait sans doute frémir ceux qui s'attarderait à observer la scène. Le mur se fit tout simplement aspirer par la main de l'homme pale, et aucun signe de douleur ne paressait sur son visage, rien. Disparu comme cela, aussi facilement. La lave qui constituait la défense de celui qui s'était présenté comme Mokushi Fudesaki n'était plus. Kunimitsu s'était efforcé de faire le moins de bruit possible. Pendant que son corps changeait la lave en chakra qu'il mélangeait au sien pour par la suite le stocker, le Kamiya observait désormais le disciple de Kami dos à lui.

Pathétique...murmura-t'il, lassé.


Comment un ennemi pouvait faire la même erreur deux fois ? Tourner deux fois de suite le dos au Kamiya ? Il aurait bien exprimer sa déception envers l'ennemi si l'occasion n'était pas en or. Il allait en finir, maintenant. Ses muscles étaient toujours contractés, et la vélocité toujours aussi efficace. Il se déplaca alors juste derrière le Mokushi pour par la suite décocher un coup de pied, tournant à 360 degrés sur lui-même afin d'aller heurter la tempe du plat du pied. Toute sa jambe droite -celle avec laquelle la sentence de mort s'annonçait- était contracté sous son pantalon. C'est donc avec vitesse et surtout, force, que le pied fusait vers l'ennemi. Kunimitsu espérait bien se débarrasser de cet être qui osait sous-estimer son potentiel. Cet être qui.. osait s'en prendre à la nature et à ses bébélèves. Car le sort de Konoha ne le concernait pas, et l'argent ou la renommée sont des concepts pour les plus simples d'esprits. Le Kamiya souhaitait construire des relations, un groupe incassable de fraternité. Et bien qu'il avait laissé Abe et Akimitsu se débrouiller face aux mains de tout à l'heure, la menace devait avoir une réponse. Et elle était claire comme de l'eau de roche. La mort ou l'inconscience, étaient les seules issues qui s'offraient à Mokushi dans l'instant présent.


Résumé & Techniques:
 
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Chakra : 81 - (boosts : 6+6) (absorption coûte 8 mais le mur à coûté 6 donc je perds 2) (les deux dernières techniques : 8+5) 27 = 54%

_ _ ___________________________________________ _ _


Kunimitsu's Theme ::
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6333-kunimitsu-kamiya-bingo-book
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mar 22 Mai - 0:38




L'acte s'était aussitôt transposé sur la malheureuse victime. Rikuto Hatake semblait alors bien frêle, il n'était qu'à un cheveux de perdre ses boyaux, et sa vie. Cette sensation de toute-puissance faisait alors grandement sourire Mokushi sous ses cheveux verdâtre, un sourire complètement dérangé. Mais le dit sourire disparaissait. Il affichait désormais une expression blasée, exaspérée en voyant les clones venir vers lui. Il se passa alors à nouveau la main sur la figure, tirant la peau de ses yeux en considérant les écervelés qui l'approchait.

Il les laissa venir, patientant puis évitant chaque tentative de le mettre hors de son cercle habilement. Il était visiblement un impressionnant utilisateur de taijutsu, ce qui pouvait expliquer la rudesse de son ossature. S'il n'avait pas été fou, et s'il n'avait pas été cultiste, aucun doute qu'il aurait été un shinobi avec un immense potentiel.

Au dernier moment, il laissa volontairement le poing du dernier clone parvenir jusqu'à sa face, savourant la douleur de sa mâchoire maltraitée que Rikuto ressentirait également alors que le dos du cultiste s'arquait brutalement afin d'emmagasiner la force transmise dans l'unique but de garder les pieds à l'intérieur du cercle. Il était comme une sorte de ressort s'étirant dans tous les sens sans déplacer les pieds outre mesure.

Encore une fois, il laissa volontairement le fameux bâton de pierre parvenir jusqu'à lui. Bien que la précision laissait à désirer, le bâton traversa le flanc gauche du cultiste de part en part.

- AAAAAH ! OUIII ! Hurla-t-il alors dans une sorte de jouissement insensé. Toi... dit-il en fixant Hogosha ou son clone, peu importait, tu aimes faire souffrir ton ami ? Si tu ne veux pas qu'il meurt... recule, déclara-t-il en venant placer la lame du couteau juste au bord de là où se trouvait son cœur. La lame, une seconde plus tard, dérapa brusquement sur le tissu de la robe de l'homme aux cheveux verts, venant entaille sa peau lorsqu'un talon vint heurter sa tempe.

Le cultiste fut repoussé à plusieurs mètres de distance par l'acte salvateur du Kamiya jusqu'à l'intérieur d'une bâtisse, les décombres venant s'engouffrer sur le lieu d'impact. Un silence pesant s'installa alors l'espace de quelques secondes, peut-être quelques minutes, qui sait ? Puis les décombres bougèrent, et une tête en jaillit, agrippant une pierre avec ses dents afin de se traîner hors des débris. Mokushi Fudesaki était toujours vivant, les dessins squelettiques toujours dessinés sur sa peau, mais le lien avec Rikuto Hatake était indubitablement rompu, car le couteau s'était planté dans l'épaule gauche sans que le konohajin n'en ai les répercussions.

- Haa... C'est... MERVEILLEUX ! MERVEILLEUX-LLEUX-LLEUX-LLEUX ! Il vociférais de manière inintelligible, comme un forcené tout en se tirant les cheveux. Un cinglé. Mais... dit-il finalement en interrompant ses mouvements, les mains sur les yeux, je ne peux laisser un tel affront... impuni...

Se craquant la nuque, comme s'il la remettait en place, il composa de nombreux mudras, de très nombreux mudras, même de très très nombreux mudras à une vitesse indicible, en exécutant plus d'une trentaine ainsi.

- Appréciez l'oeuvre du clan Fudesaki... Yôton, Yôgan no Kyojin !

Aussitôt, la terre sous la lave se souleva et une énorme main s'éleva du magma en fusion venant s'abattre sur le sol afin de permettre à un corps immense de se dégager de la terre. Une figure atroce, des membres énormes et des protubérances de toutes parts sur une silhouette massive de peut-être quinze mètres de haut. Ouvrant son énorme bouche, le géant cracha plusieurs jets de lave en direction du Kamiya et des clones d'Hogosha.

Mokushi, lui, était resté derrière, et avait pris place dans les décombres de la bâtisse comme s'il s'agissait-là d'un siège, observant la scène en dégusant son propre doigt jusqu'au sang.


© Shinsei Uchiha

Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mar 29 Mai - 17:34

Je n'étais pas bien du tout. La lame qu'il avait planté dans son corps était profonde je dois dire. Je n'arrivais pas à décrire la douleur éprouvée.

Hogosha avait envoyé un de ses clones à ma rencontre pour prendre mon arme comme je le lui avais conseillé. Je souriais malgré le mal que je ressentais. Je m'assis légèrement puis observai la scène. Hogosha, ou son clone plutôt, utilisa ma lance comme javelot et en parallèle, ses autres clones fonçaient contre l'homme à la chevelure émeraude. Tous les clones furent évités sauf le dernier qui porta un coup de poing au cultiste qui se laissa faire.

Mppff !

Un bruit sorti de ma bouche, je crachai de la salive. Je repensais à notre enfance, mon camarade m'en avait mis des coup au niveau de la mâchoire, mais jamais d'aussi puissant. Cependant je n'eu pas le temps de lui faire une remarque que je sentis une force me traverser le flanc gauche. Le bâton de pierre !
Je crachais désormais du sang. J'apposais mes mains sur cet immense trou en espérant en vain que le sang arreterait de couler. Je n'avais pas encore été autant blesser de ma vie me dis-je.

A peine quelques secondes après, un lourd son se fit entendre. Ma tempe sifflait en je sentais la chaleur au niveau de mon oreille. Je levai les yeux sur la scène. Une large fumée se forma autour d'un bâtiment, cette dernière se dissipa. Je vis mon aggresseur sortir des décombres. Ouf, au moins je ne serais plus blesser, enfin pour le moment.

Le Fudesaki, ne bougeant pas des décombres, entama une série de mudras, puis une énorme main de lave sortis du sol.

Qu'est ce que c'est que ce truc ? marmonais-je.

Une sorte de géant de lave se dressa devant nous. Il ouvri la bouche et cracha de la lave en direction des clones d'Hogosha et de l'homme qui avait éloigné ce malade de Mokushi de son cercle.
En à peine quelques secondes une idée me vient en tête.

Je fis quelques mudras.

Doton - Doryū heki ! dis-je avant de poser la main au sol.

Un mur, assez imposant, fait de boue et de terre, se dressa devant moi pour me protéger de sa lave. J'espère que ça tiendra...

En l'état, je ne pouvais pas faire grand chose. J'espère qu'Hogosha saura se débrouiller, enfaite non, j'en suis sûr.

Résumé ::
 

Chakra ::
 

Prochain à poster: Hogosha Hitobito le 01 juin à 19h34


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mer 30 Mai - 19:01

La situation était...mitigé. Pendant un temps tout tournait au désavantage, la totalité ou presque des exemplaires d'hogosha avaient été évité sans aucune difficulté alors que le dernier asséna son coup de poing au visage. Cependant l'ennemi ne sourcilla même pas et le prit avec plaisir puisque il se trouvait toujours sur son maudit cercle. En plus de ça il fit exprès de s'interposer avec le bâton de pierre pour faire encore plus souffrir mon camarade, de quoi me foutre encore plus en rogne. Néanmoins, alors que le cultiste se préoccupait plutôt de moi qui semblait être un gêneur, le shinobi inconnu des rangs de Konoha intervint propulsant ainsi ce psychopathe en dehors de son cercle libérant ainsi Rikuto de son emprise.

C'était le moment d'agir, les exemplaires étaient toujours au complet et l'ennemi bien qu’immuniser encore à la douleur pouvait peut-être subir des dégâts ou être paralysé, il fallait agir vite mais avec férocité pour lui rendre au centuple ce que Tenjo et les autres ont subi. Pourtant, la situation vira de nouveau dans le bord de l'ennemi. Il créa un géant de lave qui sortit d'abord de terre une main après l'autre avant de sortir une tête hideuse alors qu'il restait tranquillement là où il avait été projeté. Celui-ci cracha immédiatement un jet de lave et les exemplaires se mirent à sauver autant de civil que possible les amenant ensuite en hauteur. Cependant malgré le sauvetage, la moitié des exemplaires disparurent dans une explosion de fumée en tentant de contre attaquer. Il ne restait ainsi normalement que cinq exemplaires restant. Deux d'entre eux vérifièrent alors que les civils ainsi que les autres shinobi pour la plupart furent sauvé, après tout il ne fallait pas que cela sois fait pour rien. Pendant ce temps, un autre alla à proximité de Rikuto qui était en train de se protéger du mieux possible avant que l'exemplaire ne le transporte dans ses bras avant de sauter rapidement en hauteur avant de courir environ 100m plus loin s'éloignant inexplicablement. Avant même que celui-ci ne réplique pour se plaindre de la « fuite », l'exemplaire répondit.

« Si tu veux survivre à ce qui pourrait suivre tu ferais mieux de rester sagement à regarder quelques instant. »

Aussitôt durant ce court laps de temps, un autre exemplaire sauta soudainement sur le cultiste, précisément dans son dos avant de l'immobiliser pour l'empêcher de répliquer mais surtout de fuir à l'avenir. Celui-ci eut un rictus avec un regard haineux avant lui aussi de répliquer

« J'espère que tu finiras par souffrir comme tous mes camarades que tes abrutis de copain ont osé massacrer. »
Image d'illustration :
 
(de cette manière là en somme, pas taper XD)

Revenons ensuite à Rikuto transporté par un exemplaire d'Hogosha à plus d'une centaine de mètres de l'action. Soudain en face d'eux le dernier exemplaire sortit de l'ombre avant de commencer un long enchaînement de mudra. Ce n'est que lorsque l'autre exemplaire arriva vers lui et posa Rikuto au sol que l'enchaînement de mudra se termina. L'exemplaire « transporteur » disparut aussitôt dans son petit nuage de fumée confirmant que le Hogosha devant lui était l'original.

« C'est la première fois que j'ose utiliser ça ici...profite du spectacle...camarade... »

Il posa ensuite violemment ses mains au sol dans un crie de rage ce qui enclencha le piège. Autour de l'immense créature ainsi que du cultiste normalement imobilisé, quatre énormes piliers de pierre avec une distance de 100m de diamètre sortirent de terre dépassant la taille de la chose.

« Tu veux sortir le grand jeu alors je vais en faire de même...Raiton : Shichuu Shibari ! »


Aussitôt les quatre piliers commencèrent à s'illuminer avant de rapidement balancer de très violent arc éléctriques pour paralyser et éliminer tout ce qui se trouvait dans le périmètre. La survie de la population ainsi que de ses camarades dépendaient de ce qui se passait maintenant. Il ne comptait sûrement pas échouer.

Résumé:
 

Consommation de Chakra:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abe Sato
Rang D
Rang D
avatar
Messages : 88

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 20 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Ven 1 Juin - 20:02




Deus Caritas Est


Akimitsu Kaminari & Kunimitsu Kamiya & Beaucoup d'autres


Plusieurs minutes après notre expérience chamboulante, bien qu'encore un peu bouleversé, je me sentais mentalement plus dur si cela arriverait...Les Genjutsus sont vraiment des techniques fourbes, nous devrons à l'avenir s'en méfier.

Je me levai lentement et me secouais la tête, retrouvant plus clairement mes esprits.

Oui, tout va bien Aki, juste chamboulé...Je suis heureux que vous alliez bien, toi, Kuni-Sensei et Monsieur Panda. On ne peut pas en dire autant des chevaux, pauvres bêtes...


Il semblait perplexe par rapport à la situation et sur ce qu'il se passait à Konoha, je regardai au même moment la façade de l'entrée du village au loin. Espérons que Kunimitsu allait bien mais j'ai confiance en lui, malgré ses airs benêts, ça reste un puissant combattant et un ninja expérimenté !

Je partis également vers nos compagnons maintenant décédés...Je me penchai vers les corps sans vie et leur fermai les paupières en leur accordant quelques instants de silence. Après quoi, j'attrapai ma besace d'outils.

Soudain, une lourde et sourde détonation s’échappa de la ville, je ne réfléchis pas plus et me positionnai en hauteur, un peu avant mon acolyte.

Quelle fut ma surprise quand se dressa devant nous un énorme rocher qui s'abattit sur le village, grondant de plus belle, le tremblement fut tel que, sur le coup, je manquai de chuter de l'arbre sur lequel j'étais perché...

C'était bel et bien une attaque qui était dirigé contre le village caché des Feuilles, et peut-être même plus...Les raisons de notre mission, l'émergence du Culte de la Vie et cette soudaine attaque...Cela ne pouvait pas être une coïncidence de plus ! ...Moi qui avais grandi, toujours à l’abri dans ma famille aisée, sans problème et sans connaissance de conflit, y être exposé en première ligne, sur le moment, je restais bouche bée, ne savais pas trop comment aborder la situation...

Puis Aki m'interpella, lui aussi semblant plus étonné par la situation, enchaînant les questionnements et réflexions, comme une sorte de poussin perdu qui se retrouverait face à un hippopotame affamé qu'il pensait...herbivore...? Bref, on était deux.    

Tu...Tu as raison, Aki ! Si l'on peut se rendre utile et plus que ça, sauver des vies, sautons sur l'occasion. Il suffit juste de suivre une règle que l'on nous a appris à l'Académie : Toujours rester sur ses gardes...


Je me mordis le pouce, incantai les mudras nécessaires à mon invocation et apposai ma main sur le sol...Une fumée épaisse surgit soudainement du sol !

"Kuchiyose no Jutsu : Kyôdaï" !


Cinq robustes léopards surgirent de cette épaisse fumée, chacun d'eux se positionna sur le haut d'arbres aux alentours, prenant connaissance de leur lieu d'invocation et me jugeant du regard. L'un des félins soupira simplement en me voyant avant de partir vers la forêt, sans émettre une phrase ou un mot...Décontenançant...

T'as du culot de nous appeler comme ça...Que veux-tu, fils de Sato ?!
lança l'une des invocations.
Arrête de toujours chercher la mouche toi...Bon, tu veux quoi ?

...Vous devez nous aider, je n'en suis pas encore sûr, mais il semblerait que le Culte de la Vie soit en train d'attaquer le village de Konoha à l'heure actuelle et j'ai besoin de votre aide pour trouver les potentiels blessés et leur venir en aide grâce à vos sens aiguisés.


Les panthères se regardèrent entre elles et dévisagèrent Akimitsu, avant de reporter leur regard sur ma personne.

Et si l'on ne veut pas ?

N’aggrave pas ton cas, tu sais très bien que le Roi des Panthères veut; même si cela ne m'arrange pas, qu'on lui obéisse...Sauf si tu veux aller à son encontre, comme vient de le faire Nihyô en partant ?

Humpf...
 

Les félins bondirent dans l'étendue verdâtre et commencèrent leur inspection en direction du village. Heureusement, Sanhyô avait réussi à apaiser la situation...Ouf.

Je m'excuse pour la scène, ils sont du genre...Assez indépendants, ahah...Allez, suivons les !


Chakra : 100%-25% (5 panthères pour 5% chacune) = 75%


©️ Code par Dehvi sur Never-Utopia


Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

<<Amusons nous et profitons d'la vie !>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8137-l-histoire-d-une-panthere-aux-yeux-bleus http://sns-rp.forumgratuit.org/t7967-bingo-book-de-abe-sato http://sns-rp.forumgratuit.org/t7967-bingo-book-de-abe-sato http://sns-rp.forumgratuit.org/f545-dossier-abe-sato http://sns-rp.forumgratuit.org/t7968-tchoutchou-abe-sato-arrive
Messages : 79

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 220 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Sam 2 Juin - 13:07

i
< " width="480px" />
Deus Caritas Est

Toujours rester sur ses gardes.
J'espérai que cette règle de bon sens suffirait à nous donner les quelques secondes nécessaires pour éviter la mort.
Entre les nuages de fumée, l'odeur de brûlé, les rochers qui s'écrasaient, Konoha devait être en état de siège.
Avec les probables combats, il faudrait faire attention aux kunai perdus.
Peut-être était-ce folie que de s'approcher. Mais nous étions des ninjas. Nous devions recueillir des informations.

Abe invoqua ses fameux léopards. Cinq apparurent.
J'en reconnus deux, déjà croisés lors de nos entraînements.
Etrangement l'un des cinq repartit aussitôt invoqué. Moi qui pensais qu'une certaine fidélité était obligatoire dans les pactes.

Je ne les avais jamais entendus parler jusque là.
Ils avaient l'air peu commodes et pas vraiment amicaux.
Je ressentis un certain malaise lorsqu'ils posèrent tous les quatre leurs yeux perçants sur moi.

Abe sollicita leur aide, mais je doutai quelque peu de la qualité et de la fiabilité de leur soutien.
J'attendis que les félins s'éloignent pour glisser à Abe.
"- C'est normal ce comportement ? On peut vraiment leur faire confiance ?"

Tout en me mettant en route avec Abe, je continuai :
- "Abe, si cela chauffe trop, il faudra trouver un moyen de prévenir Iwa… voire plus large si c'est le Culte… Kiri je pense qu'on peut oublier… Suna je sais pas trop mais on n'aura rien à perdre…
Si la situation devient désespérée il faudra peut-être offrir une diversion à Kunimitsu Sensei pour que nous nous replions."

Je réfléchis.
- "Une fois sur place, si c'est possible, je te propose de commencer par sauver ceux qui sont encore vivants… Tes panthères pourront sûrement nous guider. Les morts attendront… L'éternité leur appartient…
Ensuite je pense qu'il faut cibler les ninjas en premier.
Si c'est autant le chaos que je le pense, ce ne sont pas les civils qui repousseront les assaillants."


Nous continuions à nous déplacer dans la forêt. Les hautes murailles du Village de la Feuille commençaient à devenir visibles.
- "Si la technique de tout à l'heure est un genjutsu… Hmm… je me souviens bien nos cours, pour dissiper un genjutsu, si on injecte un peu de notre chakra à ces ninjas, ça devrait rompre la technique…"

Alors que nous approchions, des vagues de chaleur s'élevaient.
Nous franchîmes l'enceinte. Devant nous s'étendaient un champ de ruines.
Bâtisses détruites, montagnes effondrées, sol jonché de corps.
Le feu avait déjà commencé à se propager et dévorait ce qu'il touchait de son insatiable appétit.
Une épaisse fumée puante recouvrait le village et nous piquait les yeux. Au moins cela nous aiderait à nous dissimuler.

Au loin une forme gigantesque et monstrueuse se dressait.
Son corps de pierre noire était parcouru de veines rougeâtres qui perçaient les volutes de fumées de leurs lueurs démoniaques.
De sa bouche s'échappa soudain un flot de lave.

-  "Quand je disais que ça pouvait chauffer, je ne pensais pas être si proche de la vérité."
GOTHEIM sur Never Utopia


Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7972-bingo-book-akimitsu-kaminari http://sns-rp.forumgratuit.org/f531-dossier-akimitsu-kaminari http://sns-rp.forumgratuit.org/t7963-akimitsu
Sho Akemi
Rang A
Rang A
avatar
Messages : 167

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Lun 4 Juin - 12:28

Tulututututu ! [Insérer musique de Fallout à chaque gain d’xp, voir Fallout Shelter quand tu réussis un rush.]

Une massive épée dans la main, Sho regardait de loin ses semblables au sol, en train d’attaquer Konoha. Un leger sourpire s’échappa entre ses lèvres pour prendre la forme d’un leger nuage blanc, témoignant de la fraicheur des lieux. Il observait depuis un coin elevé la zone, pour espérer mieux repérer ses cibles. Il fit lentement glisser sa main droite dans l’intérieur de sa veste en fourrure, cherchant dans sa poche intérieur quelque chose de précieux. Des lunettes aux vitres orangés dont le reflet du combat pouvait se dessiner dessus avec intensité. Il déposa les lunettes sur son nez, et continua d’observer calmement le match qui se déroulait entre son ancien comparse et les ninjas de konoha. Peu importe.

« C’est bon, je suis chaud. »
Il fit lentement porter sa main droite dans son dos, allant empoigner fermement le manche solide de Marguerite, pour d’un mouvement vertical retirer cette dernière afin de la dresser devant soi. Comme si l’épée était un rempart à la mort que Sho dressait. Ses yeux continuaient, comme des radars suivront donc la bande de fuyard qui se repliait. Il tourna la tête, et dans ses lunettes. Une vive lumière pouvait être aperçu. Un géant composé uniquement de lave. L’akemi soupira.


« Ahem, je deviens trop vieux pour ces conneries. » Dit t-il d’un ton totalement calme.Il prit un grand appui de ses deux pieds sur son perchoir donc, attendant alors le moment parfait pour agir. Suivant ce géant de lave, et surtout l’insecte derrière qui s’en allait. Le bougre, le lache, le pervers. Il était caché dans les ruines. L’akemi envoya sa main gauche sous son menton, tandis qu’il cala Marguerite au sol afin de pouvoir réfléchir pleinement.

« Comment procéder... » Plusieurs piliers s’élevaient du sol afin de relâcher donc de violent arc électrique autour de la zone ou se trouvait le géant. L’akemi souriait. Peut-être qu’un albinos ange gardien veillait sur la population. Pour le moment, il allait devoir se concentrer donc sur le petit bâtard qui venait de s’enfuir par l’arrière comme un banquier radin. Il fit lentement glisser sa main gauche dans sa sacoche ninja, regroupant sous ses doigts une dizaine de cable ainsi que des kunais et Shuriken. Puis, l’argenté fit coulisser tout cet attirail devant lui, attachant les cables à sa main gauche donc.  

« Prêt. » Son œil, voyageait afin de repérer des failles à travers l’armure de débris du membre du culte de la vie.
3,2,1… HYPER VITESSE ! Hurla mentalement Sho, avant d’élancer sa main gauche vers l’avant en canalisant du chakra. Une dizaine de kunai, accroché fermement donc à des fils en nylon solide, renforcé par du chakra allait se planter dans les membres du soldat de Kami, traversant sa chaire avec faciliter pour aller harponner à ses os, via le chakra qui traversait les armes à une vitesse folle. L’argenté tirait afin de séparer ses mains, empêchant l’exécution de mundra. Il maintenant de son bras gauche la position de son adversaire, si jamais il avait fait mouche.

D’un grand mouvement, il tira de sa main gauche un grand coup sec en arrière, afin de rétracter donc le membre du culte de la vie  vers lui, en direction de sa position. Puis, avec l’appui qu’il avait prit juste avant. Il se propulsa dans les airs en sa direction afin de s’envoler.


« Danse macabre, Rayon lunaire. » Il empoigna salement le manche de sa belle Marguerite, qui gémissait d’un leger ronronnement de plaisir peut-être à cause de son moteur. Il tendit brutalement ses pieds depuis son perchoir, afin de se propulser dans les airs, juste devant son adversaire. Il tira sèchement Marguerite pour lancer une frappe chirurgicale juste devant lui. Une seconde. Un reflet bleu qui était Marguerite traversa salement donc le cultiste, le découpant en deux si tout se passait bien. Séparant son tronc de ses jambes.


L’Akemi se reposa plus loin donc, en direction de l’équipe Iwa.

« La cavalerie est arrivée. »


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi http://sns-rp.forumgratuit.org/f353-dossier-sho-akemi
Messages : 152

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 60 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Dim 10 Juin - 0:14


SS - Deus Caritas Est
Konoha
Une fois de plus le coup avait touché la cible et il s'était envolé, traversant un mur en se ramassant par terre, alors que des décombres lui pleuvaient dessus. Le Kamiya était au centre de la figure tracée au sol, désormais à la place du cultiste. Il avait prit sa place, conquérit son territoire après l'avoir éjecté. Kunimitsu ne rigolait pas, mais il fût surpris lorsque Mokushi se tira hors des décombres. Quelle résistance. Il était encore vivant, et n'était pas K.O. ? Il ne sous estimais donc pas le Kamiya, mais avant confiance en ses capacités d'encaissement. C'est compréhensible, pour n'importe quel humain. Le leader de l'équipe 12 voyait que des choses se mettaient en place autour de lui, et qu'il devait désormais changer de position. La terre tremblait déjà, quatre piliers sortaient en formant un carré où semblait se concentrer un afflux électrique. La lave bouillonnait encore non loin. Kunimitsu sautait donc sur un toit à l'abri des dégâts et se contentait d'observer la situation. Sur sa droite, quelques silhouettes bougeaient à l'entrée de Konoha. Il reconnaissait Abe, Akimitsu, son panda et des panthères. En bas, l'électricité se concentrait de plus en plus alors que l'autre dingo s'exclamait de nouveau. La lave prit alors une toute autre forme, aberrante aux yeux de Kunimitsu qui s'adressa tout d'abord à cette chose.

Mon pauvre... Mère Nature, ils utilisent tes bénédictions et en créent des fausses représentations. Ils façonnent des monstres de colère. Laisse moi t'aider, mon grand.
Articulait le Kamiya avec de la peine dans les paroles, parlant ensuite vers le ciel alors qu'il se libérait de sa cape rapidement, la balançant derrière lui en laissant tous les tatouages de ses bras à la vue de tout le monde.


Il n'avait pas non plus le temps de se reposer, car la bête l'avait dans le collimateur. Il la libérerait de toute cette animosité dont il avait été rempli par Mokushi. Utilisant ses membres toujours contractés et ses réflexes afin d'éviter les jets de lave par quelques sauts sur la gauche, la droite, en arrière ou en avant. Il changeait de place sans jamais couper l'une de ses précédentes trajectoires. La lave est un élément dangereux, et il ne vaux mieux pas la laisser vous toucher. Kunimitsu finit par sauter, traçant sa trajectoire de manière à frôler le géant, profitant de la proximité pour essayer d'aspirer une partie de cette lave formée par du chakra dans sa main. Il se réceptionnerait sur un mur d'un autre bâtiment en face d'où il était, et remonterait sur un toit afin de par la suite renvoyer la lave qu'il avait absorbé sous sa forme la plus obscure, droit en direction de la face du géant.


Résumé & Techniques:
 
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Chakra : 54 - (6 du boost de vitesse, 7 du renvoi de la technique et j'attends de savoir le coût du géant pour update.) 13 = 41%

_ _ ___________________________________________ _ _


Kunimitsu's Theme ::
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6333-kunimitsu-kamiya-bingo-book
Messages : 32

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mar 12 Juin - 19:41









Quelques jours étaient passés depuis que la troupe venant en renfort de Suna avait élu domicile dans un petit village, non loin de la frontière. La confrontation contre les cultistes infiltrés avait menée à la perte de près de la moitié de l’unité ; même malgré les survivants, certains étaient trop blessés pour envisager de reprendre le combat contre l’auto-proclamé « dieu » qui n’allait pas tarder à tomber sur Konoha.

Ikino, quant à lui, avait parfaitement récupéré de sa légère blessure dans le tunnel. Il était prêt à en découdre.

Après avoir fait le tour de tous ceux ne pouvant plus combattre, il rassemble dans Heiki du matériel supplémentaire afin d’avoir tout le nécessaire pour le combat qui s’annonçait. Il vérifia le mécanisme de chacun de ses pantins afin d’être sûr de leur fonctionnement.

Il faisait beau en ce début de matinée, et le jeune homme en profita pour aller se poser sur une branche d’un arbre, profitant du silence de la forêt avoisinante. Ikino ferma les yeux et se laissa bercer par le son du vent caressant les feuillages, ouvrant chacun de ses sens à cette expérience de relaxation : il percevait l’effluve de l’herbe fraîche, des fleurs exaltant un doux parfum jusqu’au sifflotement d’oiseaux. Il resta comme cela pendant un petit moment, se disant que c’était peut-être la dernière fois qu’il verrait cela.

Le Junin se releva doucement et fit marche arrière jusqu’à la chambre dans laquelle il dormait. Descendant jusqu’à l’accueil de l’auberge, il demanda :


"- Ex… excusez… moi… heu… vous auriez … d… du papier ? Et de l’en…encre !
- Oui, bien entendu, voici !"

Ikino s’inclina en remerciement et monta dans s’enfermer. Il se mit devant le bureau et prit sa plume ; il se devait d’écrire à sa douce avant une mort probable dans la furie qui s’annonçait :

"Ma chère et tendre,

Je suis si loin à cette heure, mais je suis vivant. Mon cœur dans ces contrées est fort : il est prêt à mourir pour une cause qui en vaut la peine : la paix à tout prix. Si tu reçois ce message, ce sera probablement le dernier.

Je sais que je t’avais promis de revenir en vie et de ne pas passer l’arme à gauche, mais j’ai peur de ne pas avoir pu tenir ma promesse…

Je t’ai toujours aimé et je sais que nous nous retrouverons quand ton heure aura aussi sonné et nous vivrons par-delà ce monde pour l’éternité !

Je combattrais de toutes mes forces pour t’offrir le monde que tu désirais tant ; alors s’il te plaît, vit pour moi ce que je ne pourrais jamais vivre. Ne pleure pas ma mort, mais conserve le souvenir de mon sacrifice, car l’homme ne perdure, mais ses idéaux lui survivent à jamais !

Je t’ai toujours aimé,

Ton Junin,
Ikino. "


Une larme coula le long de sa joue et vint mouiller sa signature, faisant baver l’encre; il les balaya d’un revers de manche. Son visage se figea dans une expression déterminée ; il prit un parchemin et scella le message à l’intérieur, inscrivant l’adresse sur un petit papier.

Il retourna voir la personne qui lui avait donné le papier et l’encre et lui demanda :


"- S’il… s’il vous plaît… si je ne reviens pas d’ici… une semaine… pouvez-vous… pouvez-vous envoyer de rouleau à cette adresse ?
- Hé bien… oui si vous voulez…
- Merci "

Le shinobi récupéra ses affaires et rejoint la troupe Sunajin qui se préparait à partir rejoindre Konoha pour leur prêter main forte. Ikino scruta l’assemblée diminuée ; il manquait la kazekage à l’appel : elle était trop blessée pour pouvoir se joindre au combat.

Un bref silence balaya le village : tout le monde était prêt. L’atmosphère était électrique : un subtil mélange d’impatience, de peur et de haine se dégageait de la troupe. Le moment venu, les Sunajin se mirent en route vers Konoha, la rage au ventre.




Au bout d’un voyage qui sembla durer une éternité, Konoha fut enfin en vue. Une épaisse fumée se dégageait du village, laissant filtrer une odeur de chair brûlée mélangée à celle de la cendre. Kami était déjà entré en scène. La troupe se morcela rapidement en plusieurs équipe afin d’évaluer la situation au village.

Ikino fut chargé d’aller vers l’entrée principale afin de voir ce qu’il s’y passait. Il s’empressa d’y aller, accompagné par d’autres frères d’arme ; il tomba rapidement sur les portes grandes ouvertes du village : ils avaient dû faire appel à une force surpuissante pour les ouvrir ainsi… A moins qu’ils l’aient ouverte volontaire pour attirer l’ennemi dans un piège…

Ils entrèrent discrètement dans le village pour rapidement tomber sur la vision du carnage : de la lave semblait s’être déversée sur une partie de Konoha et l’odeur âcre de corps brûlés venait piquer les narines des shinobis. Ikino eut un haut-le-cœur, mais se reprit rapidement : il fallait massacrer ceux qui avaient commis cela.

Ils montèrent sur les toits avant d’apercevoir un énorme golem de lave non loin d’ici ; c’était sûrement celui de la personne à l’origine de l’attaque. Il semblait avoir autour de lui plusieurs ninjas du village de Konoha : il fallait leur venir en aide, et vite !

Ikino se rua dans leur direction, essayant d’arriver dans le dos du golem. Quand il y parvint, il invoqua Ken et Shirudo, se disant qu’il ne montrerait Heiki que si nécessaire. Il visualisa la situation et se rendit compte qu’un cultiste semblait se trouver à quelques mètres de lui, derrière son golem, observant abjectement la scène d’un air beaucoup trop satisfait.

Le Junin fit lancer ses poings à Ken pour tenter d’attraper le cultiste et le ramener à son niveau afin d’utiliser les pièges de sa marionnette pour lui faire payer ce qu’il avait fait en utilisant le fun de Ken : vaincre le feu par le feu.


Résumé :
Spoiler:
 

Techniques:
Spoiler:
 


_ _ ___________________________________________ _ _


"Avant d'être une arme, le Kujutsu est un art"
Ikino Korimasu, l'art du marionnettisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Sam 16 Juin - 19:36




Mokushi ne conserva pas son expression satisfaite bien longtemps. Il était l'ennemi public numéro 1, bien entendu, et cela se voyais. Son terrible golem subissait des assauts merveilleux, et lui-même était la cible de multiples attaques... quelle audace ! Quelle suffisance, de leur part, que de croire qu'ils sont capables de détruire Mokushi Fudesaki, le pinceau de l'apocalypse, le serviteur... le plus puissant de Kami.

Fermant les yeux, les doigts de sa main gauche se tordèrent inexplicablement afin de glisser le long de son propre poignet, puis dans sa manche, tandis qu'il était immobilisé par Hogosha. Cela allait être... simple. D'un mouvement inexplicable également du cou, le cultiste mordit violemment le bras droit du konohajin, arrachant sa chaire et gobant une grande partie du fluide vital qui en émanait, tel une sangsue.
Une première attaque vint alors qu'Hogosha le tenait toujours. Des kunais reliés à des fils de nylon traversèrent la chaire du lieutenant de Kami, se logeant dans ses os afin de tirer son corps en avant, le déliant des bras puissants du konohajin certainement désireux de laisser un allié terminer le travail.

Mais c'est alors que l'impossible se produisit. Alors qu'une expression d'incompréhension totale s'affichait sur le visage du cultiste, son corps se scinda, non... son corps se dédoubla. L'un était attiré par les fils de Sho Akemi et subissait désormais la torture que lui infligeait celui-ci dans un hurlement de douleur, et l'autre, qui saignait, poussa un soupir d'aise avant de faire de grands gestes théâtraux, comme s'il incitait le sol à se lever vers les cieux.

Dans ses grands gestes, d'imperceptibles mudras furent exécutés, et un nouveau flot de lave submergea alors les ruines dans lesquels il se trouvait avec Hogosha. Aussi se laissa-t-il lui-même submerger, son corps restant pourtant intact et la lave se mit alors à léviter formant un véritable dôme autour du cultiste et du konohajin que le premier regardait avec défiance.

- Haaa... Tu ne voudrais pas... jouer avec moi ? Lui dit-il, avant de tourner sa tête vers le dôme. Oh, on dirait que nous n'aurons pas le temps.

Au moment de ses derniers mots, deux poings vinrent émerger de la lave, aggrippant le cultiste et l'emmenant avec eux alors que sans Mokushi le dôme s'effondrait sur Hogosha.

Dans le même temps, le golem de lave subissait lui aussi des assauts inextricables. Il se fit ainsi électrocuté par de puissants piliers et tomba un genou à terre, en grommelant, faisant ainsi trembler le sol alors que le Kamiya bondissait et absorbait une partie du golem qui rugissait alors, tombant à terre, dos sur le sol, lorsqu'il se prit de plein fouet le retour de sa propre lave sous la forme d'une vague d'ombre.
Comme s'il éructait, le géant fut pris de violents spasmes, et de puissants sons incompréhensibles émanèrent de lui. Puis alors que le cultiste se délia des poings en faisant émerger un mur de pierre tranchant du sol qui vint trancher les bras de la marionnette, une redoutable déflagration survint alors que le golem explosait sous la forme d'un déchaînement de lave projetée aux quatre coins du champ de bataille.

D'un revers de main, Mokushi effaça le filet de sang qui coulait de sa bouche et avisa le corps tranché en deux et sanguinolant de sa doublure alors qu'il ignorait purement et simplement la lave qui lui tombait dessus et qui ne lui causait d'ailleurs aucun dégât.
Glissant sa main sur son thorax, il soupira, fortement affaiblis par tout ces jeux bien qu'il soit particulièrement doué pour encaisser et esquiver.

- Hmm... Tout ça, c'était pas prévu... s'exclame-t-il en avisant les restes du golem de lave. alors qu'il peinait à traîner ses jambes fragilisée par les kunais de l'Akemi, et ses bras ballants.


Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mar 19 Juin - 21:01

Je me cachais derrière mon petit mur en espérant que rien n'allait m'arriver. Cependant quelques secondes après, Hogosha vient me voir et me pris pour me transporter un peu plus loin. Il me posa près d'un autre Hogosha.
Je ne sais pas combien ils étaient, mais ça nous était bien utile.

Je voulu me retourner pour remercier l'exemplaire de mon camarade qui m'avait transporté, mais aussi tôt il me déposa, aussi tôt il disparut. Je remercia alors le seconde.

Merci Hogosha, sans toi je ne sais pas si j'aurais survécu. Je souris malgré mes blessures.

J'étais assez éloigné du champs de bataille alors j'en profitais. Je fouillais ma sacoche pour chercher quelques bandages et matériels de base de soin. En même temps j'observais d'un oeil curieux mon ami qui lança une attaque. Au loin, quatre piliers s'élevèrent du sol.

Au même moment une voix se fit entendre. C'était cette foutue Kami. Je ne pouvais pas la supporté. Et tout ça pour nous dire quoi ? Qu'on va tous mourir et que c'est pour le bien de tous et blablabla.

Un arc électrique sorti des quatre colonnes de pierre qui, à première vue avait touché principalement ce gigantesque golem de lave.
Je ne voyais pas bien la scène à vrai dire. J'essayais de comprendre, tant bien que mal.

Je vais me soigner un peu, je ne sais pas si je vais me battre dans les secondes qui viennent mais je ne compte pas ne rien faire. Je vais te préparer un petit quelque chose. dis-je à mon ami d'enfance d'un air sérieux.

Je sortis le matériel de soin et le posa au sol. Je posai ma main au sol et reformai un bâton de pierre.

Je vais tenter quelque chose, je ne sais pas si ça te servira mais je vais apporter ma pierre à l'édifice.

Je me mordis le pouce et étalai mon sang sur le côté tranchant de ce battant et sur la pointe.

Si tu décides de le planter sur quelqu'un ou de le lancer, fais le moi comprendre. J'invoquerai mes ninkens, comme tu les connais tu pourras leurs faire un topo et leurs donner des ordres.

Je tendis la lame de pierre à mon camarade et me concentrai sur mes plaies. Quelques secondes après, une explosion se fit entendre, je levai mes yeux et constatai que le golem de lave n'était plus. Enfin ! Mais des résidus de lave étaient propulsés. Je fis quelques mudras et apposa ma main au sol, un autre de mes murs de boue se leva en face de moi.

On ne sait jamais, au moins j'ai de quoi me protéger un minimum.

Je pris quelques bandages et les apposai au niveau de mes cotes.

Résumé ::
 

Chakra ::
 

Prochain à poster: Hogosha Hitobito le 22 juin à 23h01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 39

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Lun 25 Juin - 21:05

Enfin quelque chose semblait marcher ou retenir le cultiste. En effet la technique Raiton semblait empêcher le golem d'avancer un peu plus et son créateur ne semblait pas bouger plus que ça. Cependant Hogosha ressenti rapidement son clone disparaître face à une nouvelle technique de leur adversaire. Décidément il était plein de surprise et il aurait aimé l'affronter autrement que dans une guerre et un bain de sang. Lorsque il sortit de ses pensées, il vit alors un faible combat continuer de se faire face au cultiste. Il était très difficile de discerner les formes mais il voyait quelque chose aux mouvements désarticulé saisir ce monstre : une marionnette. Visiblement de nouveaux renforts venaient d'arriver mais autant fallait il espérer qu'ils servent à quelque chose.

Lorsque Rikuto se mit à lui parler quelque peu calmement, une nouvelle explosion se fit entendre, le golem de lave n'était plus mais des projectiles imposant de lave volèrent dans le ciel et aux alentours détruisant en partie le village. Cependant tant qu'il ne s'agissait pas de civil alors tout allait bien. Il prit ensuite le bâton de pierre tranchant que son camarade lui passa et acquiesçant à ses explications.

« Dès que tu seras un minimum sur pied, rejoins moi au plus vite pour l'offensive...on doit absolument éliminé cet enfoiré pour aller aider la Hokage, je le sens pas trop avec Kami... »

Il fit aussitôt apparaître 3 nouveaux exemplaires de lui-même dans de petit nuage de fumée. L'un resta avec Rikuto tandis que le trio restant sauta immédiatement dans les ruelles du villages, courant à vive allure en direction du champs de bataille. D'abord dans la rue principale, le trio disparut bien vite dans de plus petites ruelle à l'abri des regards. Ce n'est que quelques minutes plus tard que seul deux exemplaires ressortirent des ruelles dont l'un d'eux avait le bâton donné par l'autre konohajin. Puis le duo disparut de nouveau dans les ruelles pour laisser le doute au cultiste si celui-ci cherchait à coincer l'original. Pendant ce temps, alors que tous étaient concentré sur le combat principal, l'autre exemplaire posé sur un toit plus élevé et à l'abri de nombreux regards commença une série de mudra à la chaîne avant de poser sa main sur le sol et de la relever à un mètre de celui-ci. S'ensuivit alors une vive réaction électrique formant une « sphère » concentré dans son poing qui fit quelques petits arc électriques tout en prenant de l'intensité au fur et à mesure que les secondes passaient.

De l'autre coté , le duo passa aussitôt à l'action. En effet, le cultiste avait actuellement le dos tourné et sans doute baissé sa garde. L'un du duo se mit alors couché sur le dos au sol, pliant ses jambes pour un tremplin, puis le second, bâton en main sauta sur les jambes de celui-ci qui le propulsa à vive allure dans la direction du cultiste pour le prendre de vitesse. L'exemplaire avec sa nouvelle arme, brandit alors celle-ci d'un air froid et assuré, sans crainte avant d'abattre la lame sur le bras possédant le bracelet afin de faire une découpe chirurgicale et l'empêcher de s'en servir de nouveau. Aussitôt, l'exemplaire aux côtés de Rikuto se mit à parler avec force.

« Maintenant ! Invoque les ! »

Consommation de Chakra:
 

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abe Sato
Rang D
Rang D
avatar
Messages : 88

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 20 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mar 3 Juil - 21:43




Deus Caritas Est


Akimitsu Kaminari & Kunimitsu Kamiya & Beaucoup d'autres


T'inquiètes pas, ce ne sont pas de mauvais bougres au fond !


En suivant mes invocations, Akimitsu me dressa un tableau des possibilités qui s'offraient à nous, je lui répondis par un ferme "Très bien !", j'étais déterminé à faire de tout mon possible après tout, c'était notre première véritable confrontation face à des ennemis, nous nous devions de rester concentrés !

Au fur et à mesure que les grondements se firent entendre de plus belle, les murailles du village pointèrent le bout de leur nez...Des corps inertes et des débris de feu, un voile fumée dans le ciel, et ce, à perte de vue...

Lorsque nous avancions un peu plus pour aider les potentiels survivants, un corps brillant se dressa au loin, derrière son rideau gris et épais, nous pûmes le distinguer...C'était un colosse tout de flammes et de pierres ardentes !

Des cris, des explosions, la bataille faisait rage...Soudainement, un individu, un grand argenté et armé d'une faux se posa, prêt de nous...Moi et les panthères nous mirent instinctivement en position de défense ! Qui était-il ? Un cultiste ? Ou bien un ninja de Konoha ? Ou encore un punk décoloré d'Iwa ? Attends, un ninja d'Iwa...? Il a un bandeau rayé du village des Roches...! ..."La cavalerie est là"...?

L-La cavalerie...? Dis-je en observant autour de nous, ne voyant personne d'autres que lui...J'affichais un air perplexe et un sourcil arqué, presque burlesque.


Alors que la rencontre étrange accourait, une pluie de rochers en fusion s’abattait sur ce qu'il restait du pauvre village, comme une pluie torrentielle qui arroserait une pauvre chenille...cachée...Sous une marguerite ?  

Je crois que nous allons devoir reporter notre présentation, cher étranger.....TOUS AUX ABRIS ! Criai-je en tentant de me mettre hors de portée des projectiles tout droit venus de l'enfer !


Dans quel bordel tu nous as invoqué, espèce de grand malade ?!
 

Chakra : 75%


©️ Code par Dehvi sur Never-Utopia


Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

<<Amusons nous et profitons d'la vie !>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8137-l-histoire-d-une-panthere-aux-yeux-bleus http://sns-rp.forumgratuit.org/t7967-bingo-book-de-abe-sato http://sns-rp.forumgratuit.org/t7967-bingo-book-de-abe-sato http://sns-rp.forumgratuit.org/f545-dossier-abe-sato http://sns-rp.forumgratuit.org/t7968-tchoutchou-abe-sato-arrive
Messages : 79

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 220 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mer 4 Juil - 21:44

i
< " width="480px" />
Deus Caritas Est

J'observai le Village caché de la Feuille.
On était loin de la description que l'on pouvait lire dans les livres ou voir sur les quelques illustrations de nos manuels scolaires.
Certes les bâtisses étaient à terre ou en feu pour la plupart mais il y avait quelque chose d'autre qui me titillait.
Mon regard s'élargit.

- "Abe…."
Je pointai un amas de pierres à flanc de falaise.
-"… Les… Les visages des Hokage… Ils ne sont pas censés être là ?...."

Alors que nous constations l'état pitoyable de Konoha, une voix étrange résonna.
Une voix calme, apaisée et presque apaisante. Comme un doux murmure, une caresse, le souffle léger du vent du matin.
Elle paraissait comme désincarnée.
Mais la forme céda rapidement face au fond du discours. Un discours dur et méprisant, prononcé mécaniquement sans une once de compassion… ou de tout autre sentiment d'ailleurs.

D'où venait la voix ?
Etait-ce ce type qui lévitait là-bas ?

Ce monologue laissait percevoir la folie de celui qui le prononçait. Une folie mégalomaniaque portée vraisemblablement par l'immense pouvoir que possédait ce personnage.
Une folie responsable de la destruction de Kumo et pas seulement… Le Pays de la Foudre tout entier.
La Raison du plus fort est-elle toujours la meilleure ?
Parce qu'un être en domine un autre par la force, cela lui donne-t-il le droit de régenter sa vie et de décider ce qui est bon pour lui ?
Le droit non… le pouvoir oui…
Encore un fanatique tellement conscient de sa supériorité qu'il entend imposer sa volonté à tous…
Le problème avec ces types c'est qu'on trouve toujours des paumés pour les écouter et les suivre…

Il n'était pas temps de philosopher… Surtout pas avec un être imbu de sa personne, un illuminé capable de détruire des villages en un claquement de doigts.
Il faut savoir être conscient de sa propre valeur et il n'était pas dans mon intention d'aller à l'affrontement.

Soudain, une silhouette se déplaçant à grande vitesse rejoint le champ de bataille où se trouvait Kunimitsu Sensei.
Un ninja armée d'une…euh… épée (?) qui dans un vrombissement démoniaque attaqua l'homme à l'origine du golem de lave.
De là où nous étions, la vue brouillée par la fumée, le combat était plutôt confus.
Après sa passe d'arme, il se posa simplement à côté d'Abe et de moi-même annonçant l'arrivée de la "cavalerie".
Cela voulait-il dire qu'il n'était pas seul ?
Je le dévisageai et cherchait quelques indices, et notamment son village d'origine.
Des lunettes aux verres teintés, des cheveux d'argent… Une immense lame de laquelle s'écoulait un ruisseau de sang.
Sur la lame un symbole finit par apparaître… Celui d'Iwa (!)…
Les ninjas d'Iwa arrivaient !!
Alors que je commençais à m'emballer, imaginant nos glorieux ninjas portant main forte à Konoha, je finis par distinguer son bandeau… Le symbole d'Iwa oui… mais barré…. Un renégat…
Je me mis sur mes gardes. Et n'eus pas le temps de faire grand-chose d'autre.

Dans un fracas infernal le golem explosa, projetant tout autour de lui une pluie de pierres et de cendres brûlantes.
Dans quelques secondes elle allait s'abattre sur le village… et sur nous par la même occasion.
Abe fut plus rapide à réagir et se mit à l'abri. J'allais suivre le mouvement et cherchais déjà où me protéger quand une masse au sol attira mon attention.
Un ninja de Konoha… étendu…  Sa vie ne lui appartenait déjà plus… Si je ne faisais rien il illuminerait les rues du village d'une étincelle lugubre.
La mort rouge tendait déjà ses bras voraces prêt à assouvir sa faim insatiable.
Je ne pouvais plus rester les bras croisés à observer un massacre.
Je devais sauver ce que je pouvais.

Pour éviter de brûler je renversai sur mes cheveux et vêtements le contenu de ma gourde.
D'un air déterminé, je levai les mains et malaxai mon chakra.
Ma concentration était à son maximum…
Je devais éviter la pluie de feu et sauver parmi les ninjas au sol : 1. Ceux qui étaient en vie et 2. Ceux qui étaient directement menacés… Les autres pouvaient encore attendre. Il me fallait donc évaluer finement la trajectoire de ces blocs.
Une arme pour les repousser  ne serait pas superflue…

Hmm… Ah, voici !

- "Toppuu"
Je relâchai mon chakra dans mes muscles inférieurs.
- "Abe…  Nous ne pouvons pas les laisser…"
Sautant en bas, je m'élançai et attrapai au coin d'une rue un vulgaire couvercle de poubelle cabossé qui traînait.
A l'aide de mon bouclier improvisé j'écartai de premiers projectiles de lave tout en esquivant ceux qui venaient à ma rencontre de manière trop intrusive.
La lave perforait les murs et les toitures déjà fragilisés.

Combien de ninjas pourrions-nous sauver ? Et combien de temps allions-nous tenir ?
GOTHEIM sur Never Utopia



Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7972-bingo-book-akimitsu-kaminari http://sns-rp.forumgratuit.org/f531-dossier-akimitsu-kaminari http://sns-rp.forumgratuit.org/t7963-akimitsu
Sho Akemi
Rang A
Rang A
avatar
Messages : 167

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Ven 6 Juil - 10:45

« Bon. Mon pote commence à s’exciter. Faudrait qu’on le calme salement la gueule non ? » Dit l’argenté donc, relevant lentement son visage au soleil. Ses lunettes jaunes couvraient ses yeux, et sa longue crinière argenté volait au vent. Il était, juste un ninja qui cherchait à rattraper les erreurs de son deuxième soi… L’autre Sho qui avait oublié l’importance de la famille, de l’honneur et surtout… sa mémoire. Il avait accepté cela, pour sauver sa mère. Et maintenant cette dernière hors de danger. Il avait été enrôlé sans pouvoir retrouver ses souvenirs chez les membres du culte. Son passage à Suna, l’a lavé. Bien que son massacre le marque toujours. Faisant mine d’être intouchable psychologiquement. Sho affichait un large sourire, un énorme sourire qui montait jusqu’aux oreilles.  Il pivotait légèrement  sa tête en arrière, afin de balayer la zone d’un profond regard dans l’espoir de retrouver sa cousine.

« Je m’excuserais plus tard. »
Marmonna Sho. Puis, ses yeux se posaient en direction de l’énorme Golem de lave. Un homme, d’Iwa peut-être. Vu les deux derrière lui. Venait d’user d’une technique surprenante pour aspirer une partie du Golem, puis d’autres assauts. Ce fut trop pour le géant de lave qui explosa, en envoyant une dizaine de salve partout dans la zone brutalement, et de manière incontrôlée comme une éjac. L’argenté, baillait de toutes ses forces. Avant de lever Marguerite, qui était couverte d’un fin manteau de chakra, faisant tourner donc les lames en elle. Il fit une hélice devant lui, et frappait chaque salve de lave avec afin de se protéger de ces dernières. Puis, exécuta plusieurs légers bonds afin de s’éloigner des zones de tirs, cherchant à retrouver son ancien camarade du culte dans la zone.

« Ce n’est qu’un homme qui pense suivre le chemin de la vérité. Il était comme moi… Sa foi est puissante, je doute qu’il puisse revenir sur le droit chemin.»
L’argenté, tira de sa main gauche son énorme veste… argenté qui grillait les yeux de tous l’monde à cause de son extrême brillance. Les yeux de l’Akemi se posait doucement sur le cultiste.

« Sinon, le pouvoir de ton bracelet me fait penser à un clan existant. »
Dit doucement, le manieur de l’épée donc. Il déposait son regard, devenu sérieux pour la première fois sur le cultiste. Puis, sa main gauche, alla déboutonner sa chemise. Dévoilant alors sur son torse, le tatouage du culte de la vie.   « Il n’est pas trop tard, pour comprendre que le plan de Kami, c’est de la folie. Le monde est tel qu’il est. Cela ne sert à rien de le changer de force. Instaurer une tyrannie pour… libérer le monde de la tyrannie ?  Les grands villages perturbent le flux de la vie. c’est une chose camarade. Mais, regarde autour de toi. Tu pense, que ces innocents avaient fait quelque chose ? » l'Akemi, localisait du regard le bracelet du cultiste.

« Kami, est un être supérieur à l’homme, certes. Mais sa manière de procédé est mauvaise. Convaincre le peuple par la force, ça ne fait qu’accentuer la haine. »

- Bah ouais, sa promo’ est foiré.

« Je ne veux pas porter malheur à mon prochain. Mais, avec le culte. C’est ce que j’ai vu et fait. »
Marguerite, continuait de vrombir. Les yeux de Sho, comme un aigle observant sa cible, se calibrait sur les bras de son adversaire. « Peuple, levez vous. Ne baissez pas les bras devant un inhumain. Car Kami n’a rien de parfait. Moi, je le dis maintenant. »

« Vous ne pouvez, peut-être pas prendre les armes pour vous battre. Mais en ce moment même. Vous avez le pouvoir de rendre la vie belle et libre,
le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure. utilisons ce pouvoir.
Il faut tous nous unir,
il faut tous nous battre pour un monde nouveau,
un monde humain qui donnera à chacun l'occasion de vivre libre, dans la paix.
qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité. »


-Putain, c’est chaud de faire un discours. J’crois que j’m’inspire trop. Personne ne crame ma douille j’espère.


Sho, tenait fermement le manche de Marguerite. Continuant de déblatérer un discours brouillon.

« Le culte a menti, pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient.
Ils n'ont pas tenu leurs merveilleuses promesses ; jamais ils ne le feront.
Les dictateurs s'affranchissent en prenant le pouvoir
mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut vous battre pour accomplir toutes leurs promesses.

Il faut vous battre pour construire le monde que vous espériez,
pour renverser les frontières qui tracent entre nous la haine.
pour en finir avec l'avidité, avec la haine et l'intolérance.
Personne ne pourra crée pour vous, un monde parfait. Sans haine, ni guerre. Personne, hors vous même. Il faut que vous même. Commenciez à faire vos putains d’efforts bande de trouduc, personne ne vous a jamais dit, qu'on est jamais mieux servit que par soi même ? Donc, pour faire clair. Kami vous à calé une douille cosmique. Et il doit sûrement se nourrir de la foi que nous lui donnions. C’est pour ça que... »
Sho, s’envola a la fin de ses mots. Sa vitesse était folle pendant cette attaque, son corps était perçu, presque comme un reflet bleu qui traversait également sa lame. Pour aller s’enfoncer, d’un coup d’estoc violent, en essayant de perforer les poumons du cultiste. Sho avait prit, l’option dédoublement en compte chez le cultiste, voilà la raison de son coup d’estoc. Et Marguerite était assez longue et grande, pour si jamais. En traversant ce mec. Toucher son double derrière.

« Projection. »
Marmonna t-il, pendant que sa lame s’enfonçait probablement dans la chaire, des deux si jamais son plan avait marché. Un énorme rayon de chakra, traversa alors le dos du cultiste, traversant alors une distance de 4m avant de se dissiper.

« Je raconte de la merde, depuis un bail. Putain, c’est chaud de parler comme ça, la vie. Bref, j’ai raconté un truc vrai dans mon discours. Kami à calé une arnaque cosmique à tout l’monde. »
Murmura doucement l’argenté, afin que seul ceux qui sont derrière puisse l’entendre. Un papier, avec écrit ‘’phrase d’impro’’ venait de tomber au sol. Dévoilant la moitié des phrases que Sho avait choppé dans des livres et autres.



hrp:
 

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi http://sns-rp.forumgratuit.org/f353-dossier-sho-akemi
Messages : 152

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 60 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Sam 14 Juil - 10:19


SS - Deus Caritas Est
Konoha
Pauvre création, forcée à se faire détruire par ce qui la constitue. J'observais le golem tomber de toute sa lourdeur, poussant un dernier cri de haine avant d'exploser fatalement. Il m'avait suffit de contracter de nouveau mes muscles afin d'esquiver l'offensive, me décalant sur un autre toit en prenant garde de n’atterrir dans aucunes des autres trajectoires de lave. Ce champ de bataille est un bordel monstre, entre Kami en haut avec sa voix digne du présentateur du marché d'Iwa, l'autre bout de chewing-gum en bas et le golem qui vient de mourir, ça vole de partout. C'est vraiment pas pour moi, cette merde. Je tournais la tête vers la direction où j'avais aperçu Abe et Akimitsu plus tôt. Ils étaient toujours là, essayant par leurs propre moyen de se rendre utile, survivant dans cet enfer. Je descendis alors de quelques pas vers eux, tournant totalement le dos à tout ce qui semblait important pour les autres, mais sans intérêt pour moi.

Alors mes petits, ça va ?


Les accueillants avec un grand sourire, ce qui contrastait totalement avec l'ambiance en background, Kunimitsu affichait une sérénité et une aisance dans une situation aussi.. dangereuse.


Résumé & Techniques:
 
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Chakra : 41 - 6 = 35%

_ _ ___________________________________________ _ _


Kunimitsu's Theme ::
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6333-kunimitsu-kamiya-bingo-book
Messages : 32

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Mar 24 Juil - 19:00









Le bruissement des chaînes se déroulant vers le cultiste fut bientôt couvert par un grand bruit d’explosion : le golem venait de terminer sa brève existence. Au même moment, l’homme se libéra des chaînes de Ken d’un mur de pierre tranchant ; il allait falloir ruser pour réussir à le blesser.

D’un geste rapide, il retira les fils de chakra de ses marionnettes, invoqua Heiki, et reprit le contrôle des trois avant même que les deux premières ne touche le sol ; il s’était souvent entraîné à invoquer des marionnettes en plein combat afin de pouvoir mieux varier ses stratégies.

Il mit Ken à côté de Heiki qui se chargea de remplacer en quelques secondes les avants bras donc les chaînes étaient coupées par des nouveaux avant-bras. Pendant ce très court laps de temps, des éclaboussures de laves fusaient dans tous les sens et Shirudo bondissait de droite à gauche pour protéger en même temps Ikino et les autres marionnettes ; il activait à chaque impact le bouclier de chakra afin de limiter l’endommagement de celui-ci.

Dès que Ken fut prêt à repartir au combat, le jeune homme pensa à une stratégie simple : un seul coup, mais le plus puissant que le jeune homme pouvait exécuter. Il se ravisa en voyant que des shinobis alliés était au corps-à-corps ; Cela risquait de causer trop de blessures.

Il fit sortir d’Heiki deux katanas qu’il lança à Ken. Celui-ci les prirent en main, puis les fit pivoter pour avoir la lame en bas. Il orienta la marionnette vers le cultiste et fit projeter les points en direction de celui-ci, pour faire croire à une attaque directe. Quelques mètres avant de toucher, il donna une ondulation dans les chaînes qui fit se planter les deux katanas dans le sol ; au même moment, Shirudo se plaça derrière Ken en position accroupie, bouclier en direction du dos de Ken.

Ce dernier, au moment où les lames s’arrimèrent dans le sol, bondit sur le bouclier de Ken, fit une triple propulsion : les ressorts de Shirudo, sa propre propulsion ainsi que le mécanisme d’enroulement des chaînes ; il fila à une vitesse très élevée en direction du cultiste. Dès qu’il fut presque en bout de course, il cracha sa bile inflammable en direction du cultiste afin de le couvrir au maximum.

Ikino avait calculé le meilleur angle possible afin de ne pas toucher d’alliés ; il déclencha la combustion infernale de Ken : celui-ci projeta tout le gaz inflammable qu’il contenait dans la même direction que la bile projetée, provoquant un cône de flamme de 5 mètre de long pour mètre de large.

Quand l’attaque s’acheva, un épais nuage de fumée couvrait la scène. Ikino ne parvenait pas encore à voir si cette offensive était suffisante pour blesser –voir tuer- l’adversaire qui leur faisait face. Par réflexe, il ramena Ken jusqu'à lui, en position offensive.


Résumé :
Spoiler:
 

Techniques:
Spoiler:
 



_ _ ___________________________________________ _ _


"Avant d'être une arme, le Kujutsu est un art"
Ikino Korimasu, l'art du marionnettisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   Sam 28 Juil - 16:33




Maintenant que le golem n'était plus, Mokushi était désormais le seul adversaire de tous ces ninjas en mal d'héroisme... que c'était mignon ! Il ne pouvait pas s'empêcher de sourire, voir même de rire, alors que son regard se balladait d'homme en homme, et que la lave à ses pieds se répandaient, causant la mort de centaines de ninjas de Konoha.

Des clones en formation arrivèrent jusqu'à lui, deux seulement, dans une rapidité éclair, l'un propulsant l'autre jusqu'à sa cible, c'est à dire Mokushi, afin de lui trancher le bras. Et alors qu'il allait arriver à la hauteur de celui-ci, ce dernier disparut tout bonnement dans le sol pour réapparaître quelques mètres plus loin, n'accordant pas plus d'importance à ces quelques clones...

Et puis... le preux chevalier s'avança, muni de son épée aux allures étranges. Il commença un long monologue, et Mokushi sentit ses oreilles frétiller, et au fur et à mesure des mots, des larmes montèrent à ses yeux, et il pleura en écoutant une si belle intelligence, portant les mains à son visage en poussant des cris désespérés. Il bredouilla quelques mots.

- MAIS OUI ! Hurles-t-il en pleurant à chaudes larmes et en levant la tête vers le ciel. TU AS RAISON ! BOUHOUHOUHOU !

Sho s'avança face à l'homme en pleurs et un petit pic de terre émergea soudainement à côté de l'Akemi, l'entaillant très légèrement à l'épaule, et quelques gouttes de sang volant le força à exécuter ce qu'il s'était préparé à faire.

Et au moment où la lame entrait dans sa chaire, s'afficha sur le visage du cultiste un sourire terrifiant alors que sa langue était sortie et qu'une fine goutte de sang perlait au bout de celle-ci, qu'il avala ensuite assidûment. Au sol, un cercle et une étoile avait été dessinée sans même que Sho s'en rende compte.

L'acier froid et les dents acérées tournantes traversaient son poumon droit, le lacérant, et la douleur s'imprégna autant en lui que dans le corps-même de l'iwajin.

Le cultiste saisit alors les poignets de l'autre alors que de la bile inflammable se déversait sur Mokushi avant qu'un cône de flammes ne vienne les englober tous les deux, les brûlant férocement.
Un sourire toujours sur les lèvres alors qu'il semblait prendre plaisir à ressentir sa chaire pourfendue et brûler, il leva un pieds et dégagea vivement l'argenté des flammes.

- Ton destin n'est pas de mourir ici, pas de mourir, mourir ici, ici, ici... répétait-il en faisait carrément fî des flammes qui meurtrissaient sa chaire, se déplaçant afin de sortir du cercle qu'il venait de tracer.

Les flammes brûlant vivement ce qui se trouvait en son sein, le cultiste fondait sur place alors que son rire terrible tonnait dans tout le village... avant qu'il ne se tut et qu'une immense nouvelle vague de lave n'émergea de là où il se trouvait, comme s'il venait d'exploser, ravageant les bâtisses et ceux se trouvant dans un périmètre de plusieurs dizaines de mètres, une cinquantaine probablement.

Une fois les flammes disparues, et la lave se répendant, Marguerite gisait debout dans un tas de cendres.

Mais était-ce seulement les cendres du cultiste ?


Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [RANG SS] Deus Caritas Est   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RANG SS] Deus Caritas Est
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demandes de rang
» Demandez votre rang de padawan!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» [Libre]Speed town ? [Speed Town, Rang D, Révolutionnaires, Construction secrète]
» [Réservé]Une nouvelle vie bien mouvementé! [Rang S]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Event : Dans un nuage de fumée. :: Hi no Kuni-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: