Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 686

MessageSujet: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Jeu 1 Mar - 13:05

Une tempête se soulève. Le vent crache une haine inhérente sous l’annonce du semi-divin Kami. La guerre éclate. Les ninjas du sable se préparent à l’assaut. Ou plutôt à apporter leur soutien. De base organisée pour aller frapper le cœur de Kumo, le cortège s’apprêtait à soulever la virulente tempête qui s’acharnait sur le pays du vent. Préparés et harnachés de leur équipement ninja, l’escadron d’élite évoluait après un signe de son leader, tous vêtus de manière à éviter les prises dans le sable et de façon à couper le vent, les longues capes blanches leur permettant plus ou moins de se repérer dans le désert malgré l’obscurité effroyable.

Une chose est certaine, si un shinobi non sensoriel se retrouve séparé du groupe, sa vie est compromise au fil des pas qui les éloignent de leur village siège. La stratégie mise en place avait cependant son effet. Qui s’attendrait à des renforts du pays du vent par un temps pareil ? Si tout fonctionnait comme prévu, l’effet de surprise sera des plus absolus.

Sous le bruit incessant du vent frappant les vêtements de l’escouade, il fallut un certain temps à celle-ci pour effectuer sa première pause en un vieux temple pour reprendre ses forces, comptabiliser les effectifs et répéter le plan d’attaque comme une éternelle sérénade.

C’était sans compter ce froid glacial qui s’engouffrait en les lieux, empêchant les ninjas de bien se découvrir et réellement profiter de cette pause. Et donc de vérifier que chaque personne est bien celle qu’elle prétend être… une fois le compte refait, personne ne semblait manquer à l’appel, bien que trois shinobis étaient, à des kilomètres de là, dévêtus de leur attirail, leur sang et leur cadavre s’enivrant du sable peu à peu. L’infiltration était réussie pour l’unité du Culte.
Sujet de dangerosité 0, les trois infiltrés sont pour deux d’entre eux de rang A, pour le troisième rang S, au vu de la situation climatique accablante, la fatigue diminue pour chaque participants la jauge de chakra de 30%.
Délai de réponse avant de voir son tour sauté : 35 heures.

Potentiels participants :
- Shinki Jishaku
- Kaede M. Junko
- Yagami Akoshana
- Fûu Jishaku
- Meinto Nasubuki
- Chiaki Hebikaze


Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 27 Sep - 15:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 45 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Ven 2 Mar - 20:54



Danse endiablée,

sable sanglant






Alors que les cendres s'effondraient dans le cendrier, le vent déferlait sur la fenêtre du bâtiment et grondait contre le pays tout entier. C'est le jour du grand départ. Mes au revoir ont déjà été faits, et c'est à ma fille que vont mes pensées alors que ma main tremble autour de l'un de mes sabres. Le claquement du vent contre les fenêtres parait tous nous condamner d'avance… La traversée du désert sera-t-elle fructueuse ? L'itinéraire que j'ai prévu nous force à faire plusieurs détours pour avoir des points de repère visible et des abris pour reprendre un peu de force.

Et pourtant je doute. Je doute de ma capacité à diriger mon peuple vers la guerre, d'une part, vers la victoire, d'une seconde. Jusqu'à lors, nous comptions marcher sur Kaminari no Kuni. Nos plans furent évidemment bouleversés par les prétentions de Kami quant au pays du feu. Il me serait insoutenable personnellement et diplomatiquement de ne pas prêter assistance au village de Konoha. Le sombre regard de l'Hokage traversait mon esprit quelques instants alors que ma vue s'éteignit au gré de mes prunelles.

Secouant doucement la tête, je me retournais brusquement en abandonnant mon cylindre toxique dans le cendrier bien trop remplis, mon haori accompagnant mon mouvement alors que je quittais la pièce d'un pas brusque et bien trop assuré pour être sincère. Et puis zut, qu'est-ce que la sincérité après tout ? Il m'est primordial d'avoir foi. Attrapant au porte manteau mon attirail, mon visage et ma chevelure se retrouvaient enlacés de pâle, quelques mèches luttant pour demeurer présentes, mes lunettes de soleil ramenées au sommet de mon crâne alors que je rejoignais la troupe, rigoureusement sélectionnée pour la guerre, me présentant à elle, mon regard paraissant solennel, toute forme de doute soigneusement comprimée.

« Mes chers camarades. Je ne serai pas longue. Certains d'entre vous doutent. Ça se ressent en l'ambiance, et en vos regards. Souvenez-vous en, vous ne serez en rien sanctionnés si vous ne participez pas à cette bataille. Libre à vous de rebrousser chemin, je le comprendrais et ferais en sorte qu'il en soit de même pour vous proche.

Je ne me répéterais pas. Vous êtes mes camarades, ma famille, mes amis, mes proches, mes voisins, mes collègues, et la majorité d'entre vous a fait de moi votre Kazekage. Ne doutez pas un instant, je donnerai ma vie sans hésiter pour tous vous protéger. Soyez sans crainte à propos de mes intentions, contrairement à mes prédécesseurs, je ne choisirai pas de prendre la fuite à la moindre difficulté. Aujourd'hui, nous construisons un demain plus stable. Je ne vous demande pas de sourire, ni d'avoir une confiance aveugle en moi. Mais tâchez de compter les uns sur les autres, et d'avoir confiance en vous. Mettez de côté vos rancœurs, vos peines et vos chagrins. Elles n'auront pas leur place sur le champ de bataille. Le doute est un ennemi qui nous ne pouvons-nous permettre d'emporter avec nous. Chassez toutes ces pensées de vos esprits et demeurez focalisés.

Petit rappel de sécurité, l'ANBU et moi-même sommes les seuls à connaître parfaitement notre itinéraire de façon à éviter toute embuscade. Vous êtes tous équipés de parchemins explosifs, de fusées éclairantes et de bombes sonores. Je sais que c'est encombrant, mais nous nous rééquiperons en conséquence une fois le désert passé. Vous n'êtes sans connaître les dangers du désert. Faites attention à vous, ne vous laissez pas distancer. L'ANBU et moi-même portons des bracelets fluorescents de manière à être plus distinguable, si vous sentez la fatigue vous envahir, référez-vous à l'un de nous, nous sommes là pour gérer ce genre de situations. »


Ce faisant, je regardais vaguement ma montre. Le temps pour une dernière cigarette… Tirant sur mon masque pour y laisser découvrir mes lèvres rosies, j'attendais le rapport d'un membre des forces spéciales pour compter le nombre de présents après mon aparté quant à l'abandon. Souriant en ne voyant aucun changement de chiffre, je reprenais lentement, d'un ton plus doux, bien que je parlais toujours rudement fort pour braver le vent et la centaine de shinobis rassemblés.

« Je suis si fière de vous… Merci pour votre courage. Allons-y ! »

Jetant ma cigarette qui s'envolait au loin, je renfilais convenablement mon masque et mes lunettes pour braver le vent, en tête de course, suivie de près par deux ANBU, trois autres fermant la marche du peloton, six autres unités en faisant le contour pour éviter que certains ne se perdent. Alors que les pas défilaient, les minutes paraissaient des heures et la traversée était rude. Après des kilomètres et des kilomètres parcouru soit en se laissant porter par le vent, soit en luttant contre celui-ci, sonnait notre première halte en un ancien temple, la mieux venue, alors que tout le monde pouvait se reposer. Nouvelle cigarette, je participais au compte des effectifs, tâchant de me montrer vive et apte à diriger mon groupe malgré la fatigue musculaire que provoquait le voyage. Une fois le compte fait, je soupirais d'aise.

« Bien. Un quart d'heure de repos, et on repart. »


Résumé:
 

Prochain tour ==> Shinki Jishaku; date buttoir : 04/03/2018 à 9 heure du matin.




_ _ ___________________________________________ _ _



Kaede s'exprime en lightsalmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8367-bingo-book-de-kaede-m-junko#62438 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8336-je-reviendrai-conquerir-tes-yeux-u-c#62318
Messages : 762

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Dim 4 Mar - 0:29


L'heure du départ avait sonné pour l'armée sunajin... Les villages ninjas et le Culte de la Vie s'apprêtaient à livrer une ultime bataille opposant leurs idéaux... Bien que la cité de Kumo était la destination initiale du convoi, les dernières informations au sujet de la secte religieuse et de leur nouvelle cible avait bouleversé les plans de la Kazekage. La Jûichidaime et son peuple avaient dû rapidement revoir leurs priorités : marcher sur Kaminari n'était plus d'actualité, il fallait à présent défendre Konoha, leur allié de longue date...

Hélas, les conditions météorologiques et le changement d'objectif brutal semblaient avoir installé un climat de tension parmi les soldats. Suna s'était bien trop souvent embourbée dans les abysses de la guerre et certains doutaient de devoir se replonger dans ce jeu dangereux qu'on qualifierait d'enfer. Néanmoins, comme le disait l'adage : "l'hésitation agit sur l'esprit comme la paralysie sur le corps"... Celle-ci n'avait pas sa place sur le champ de bataille, elle n'était pas permise et Kaede Junko l'avait bien compris !
Ainsi, après avoir prononcé un discours solennel ayant uni et exalté les troupes, la cheffe du village caché du sable amorça le pas en direction d'Hi no Kuni, suivit de près par son bataillon...  



Malgré leur équipement spécialisé pour ces conditions, le voyage s'annonçait périlleux pour les sunajins... La tempête qui gouvernait la vaste étendue du Pays du Vent avait ses avantages, mais également une montagne d'inconvénient : comme la fatigue ou encore les pertes d'effectifs qu'elle pouvait entrainer... Heureusement, la onzième ombre du vent avait pour cela ficelé une formation de déplacement simple mais efficace – dans laquelle Shinki se trouvait au centre – et qui permettait aux shinobis du vent de pallier à bon nombre de ces problèmes.

Après plusieurs heures de voyage insoutenable au travers du désert hostile, l'escadron de sunajins atteignit enfin un ancien temple pour y réaliser leur première escale. Suite à un rapide compte qui confirmait que personne ne s'était égaré, la Kazekage informa ses camarades qu'ils disposaient d'un quart d'heure pour se reposer...

Shinki, au même titre que ses compères, paraissait bien satisfait de pouvoir souffler à l'abri des rafales et des bourrasques. À priori, tout ce passait comme prévu et le Jishaku s'en voyait rassuré. La présence de Suna aux côtés de Konoha était selon lui indispensable ! Le juunin avait pu voir et juger une partie de l'étendue des capacités de l'autoproclamé Dieu. Si celui-ci avait bel et bien noyé Kusa no Kuni à lui seul, le village de la feuille courrait un grave danger et rien ne devait empêcher le sable d'aider la feuille !

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 187

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Lun 5 Mar - 2:42



  Étendue sur mon lit, main derrière la tête, légèrement soulevée par des coussins, j'observais l'extérieur à travers la fenêtre. Une couleur opaque et brune m'empêchaient d'apprécier la vue. Une fichue tempête de sable avait choisi recouvrir le village, et probablement une bonne partie du désert. Rien qu'a y pensé on pouvait déjà annoncer la couleur du voyage. Mais bon, pas le choix avec ce qui se prépare en se moment.

  Initialement nous étions préparé à nous rendre à Kumo. Ah, le fameux... Tant de souvenirs m'y sont attachés, tous ses événements. Ses idées noires liées à ce lieu maudit étaient marqués d'une pierre blanche, comme encrer en moi. Malheureusement des nouvelles vinrent tout chambouler et nous devions maintenant aller donner main-forte à Konoha, afin d'affronter main dans la main cette menace.

  Après être réunis et avoir fait tous les préparatifs nécessaires nous sommes partis. Certaines mesures avaient été mises en place. Quelques mesures de sécurité pour limiter les risques, mais honnêtement j'avais un peu de mal à y croire. Pour moi tout se reposait sur la chance, malgré les moyens utilisés on pourrait difficilement faire face à la nature. Mais pas aujourd'hui, je devais mettre tout ça de coté et repousser le destin s'il le fallait. On avait une mission d'une importance cruciale et le moindre faux pas pourrait nous être fatale alors non, on ne reculera pas devant une simple tempête. Il en faudra plus.

  Déterminer, je progressais avec les autres, dans une formation plutôt défensive et jouant sur la sécurité. On restait à peu prêt tous assez proches, il fallait dire que même ces accoutrements blancs n'étaient pas faciles a voir à certains moments. Parfois je me sentais même seul, pensant m'être égarer jusqu'à ce petit instant, où on voit un bout de tissus blancs passer devant ses yeux. L'avancée éprouvante drainait mon énergie a vu d'œil et j'étais soulager lorsque l'on fit la première pause. Mais je me mettais les doigts dans l'œil, cette courte pause bien que très appréciable s'écoulerait surement bien trop rapidement.

  Essouffler, je faisais des signes de têtes pour saluer les quelques personnes que je connaissais, puis je me posais au sol, fermant les yeux un petit instant pour souffler et profiter de la pause, attendant le signal pour y retourner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5092-bingo-book-de-fuu http://sns-rp.forumgratuit.org/f140-dossier-fuu-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t5083-fuu-le-modeleur
Messages : 176

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Lun 5 Mar - 7:28


Danse funèbre, sable macabre


Invités


Des méchants, des gentils, des invocations, et l'amour..


Tout cela avait été très vite, mon recrutement, l’évaluations de mes habiletés, mon assignation et enfin la déclaration, et la guerre…

Les forces de l’ANBU du village caché dans le sable avait pour premier objectif d’assurer la sauvegarde du Kazekage. Ainsi, en cette matinée ensablée, je posais, comme obéissant au rituel maintenant plus que centenaire dans ce village d'apposer un masque sur mon visage. Suite à cela, j’invoquais mes deux alliés, Tennosuke et Tannusake pour leurs demander de me supporter à l’aide de nôtre combinaison, la fatigue se ferait moins sentir pour moi, et mes invocations étant protégés des affres de la tempête sous ma cape, ils seraient en parfaite condition pour m'alimenter en chakra naturel. Je me courbais ensuite et posais deux mains au sol pour déclencher le henge suprême de mon clan.

J’avais exploré la moindre parcelle de son corps, délicatement, ainsi la formation de ce jutsu était bien plus simple que n’importe quel autre Henge que j’aurais pus effectuer. Ces yeux, ses lèvres, sa cascade dorée et son haori habituel. Avec la guerre et le sable, sa tenue serait agrémenté d’un équipement spécifique.

Je sortais après cela, emmitouflée dans sa tenue, imitant ses manières, ses gestes, je partais me procurer la seule chose qu’il manquait à mon subterfuge, des cigarettes…

Dans les ombres, l’on m’attachait le bracelet fluorescent comme si j’étais la vraie, puis au bout de son discours, j'atterrissais à côté d’elle, échangeait un regard en allumant une cigarette, mes yeux trahissant volontairement mes sentiments derrière ses iris bleu contrefaits pour qu’elle me reconnaisse.

Traditionnellement, le Henge était assez réputé pour sa faible fiabilité, mais dans les mains d’une personne possédant une capacité innée ou acquise à contrefaire les mouvements, habitudes et autres motifs d’une personnalité, cela devenait comme une seconde peau. Une seconde peau qu’il était assez étrange pour moi d’enfiler, comme légèrement embarrassante.

Nous partions vers les sables indomptés, en direction du temple, elle en tête, moi plus en retrait, sur la gauche. Nôtre guidage lumineux était simple, mais malgré celui-ci, il arrivait que je perçoive des shinobi s’écartant dangereusement de temps à autre, alors je rompais la formation brièvement pour les remettre sur le droit chemin.

Pendant la pause, j’aidais notre Kage à faire le compte, l’imitant si bien que je récoltait par erreur des sourires enthousiastes qui lui étaient destinés. Elle accordait un quart d’heure de pose. Je m’installais à côté d’elle, pour créer une incertitude quand à laquelle était la vraie. Nous changerions toutes les deux de place dans la formation pour éviter le phénomène de répétition et le risque pour elle de se faire agresser si jamais quelques ennemis venaient jusqu’aux frontières du pays du sable.



Resumé:
 

Prochain membre à devoir répondre, Meinto Nasubuki avant le mardi 06/03/2018 à 19 heures 28

_ _ ___________________________________________ _ _


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Messages : 152

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 95 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Mar 6 Mar - 18:22

Ce matin là, je me réveilla a coté de ma compagne Hana Sasurai qui dormait paisiblement. Je leva la tête pour admirer le paysage par la fenètre et je vis une tempête de sable. Je voyais déja le calvère qu'allais etre ce voyage.

Suite a cette réunion et au préparatif nous partîmes pour ce grand périple pour la nouvelle guerre. Comme notre Kazekage nous la dit il faut la suivre avec son bracelet.

J'avançais dans la formation qui est plutôt défensive. Plus j'avançais plus je me fatiguais. C'est a ce moment la qu'une pause fut impausé. A cette pause je vis Fûu fatiguer me faire des signes de têtes pour que je le rejoingne, Je m'approcha et commença a discuter avec lui puis on fit tout les deux une sieste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5751-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f422-dossier-meinto-nasubuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t5644-meinto-nasubuki
Messages : 370

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 175 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Mer 7 Mar - 13:36

Le désert était troublé en ce jour important. Certaines personnes le sont tout autant. C’était le cas de Yagami. Depuis le temps qu’elle savait qu’un groupe de Sunajins allaient se rendre à Konoha pour attaquer par surprise le culte et Kami qui se déplaçaient vers le même lieux, celle-ci retournait un grand nombre de questions dans sa tête jours et nuits. Comment le voyage se passera-t-il ? Arriveront-ils à temps ? Vaincront-ils Kami ?

...

Survivra-t-elle ?

Toutes ces questions pouvaient paraître anodines, mais tout cela taraudait l’esprit de la combattante à l’armure de foudre. En temps normal, elle n’aurait jamais été troublée par ce genre de questions… Alors pourquoi là ? Elle savait qu’elle allait affronter Kami. Elle et Kaede étaient au courant que Suna possédait une des armes les plus dangereuses pour Kamin : ce qu’elle avait appelé le Kamicide. Caché dans une salle dont seulement trois personnes dans le monde connaissent l’existence, ceci était censé permettre de tuer celui qu’on appelait Kami. Afin de le garder en sécurité, Yagami avait imaginé un stratagème avec son lionceau préféré, Genta. Elle avait invoqué le petit lionceau dans la chambre où était gardé le Kamicide. Sa mission était simple, mais capitale : lorsque son amie humaine essaiera de l’invoquer, il devra prendre le Kamicide avec lui avant de répondre à l’invocation. Le lionceau ne savait rien de l’importance de ce qu’il transportait, mais il connaissait sa fragilité, et devait faire attention. Bien évidemment, Kaede était au courant de ce stratagème.

Cet être avait de nombreuses fois montré sa puissance incommensurable. Yagami était convaincue que Kami pouvait-être tué, et cela avait été montré par Tsubaki Narahima, un déserteur d’Iwa tué juste après son coup d’éclat contre Kami, au sommet de la seule île présente sur ce qu’on appelait à présent la Mer Intérieure de Kusa. Celui-ci avait réussi à décapiter l’être pseudo-divin, ce qui n’était pas rien. On avait ensuite apprit qu’il était jinchûriki de Gobi, donc le Narahima avait été d’une grand autorité.

Cependant… il en est mort.

Kami a tué Tsubaki Narahima, et Yagami n’a été d’aucune utilité pendant le combat. Elle regrettait amèrement cela, mais rien ne pouvait être changé à présent. Et si elle subissait le même sort que le déserteur d’Iwa ? Et si elle mourait en laissant Kami en vie ? Et si celui-ci asseyait sa domination sur le monde entier ? Elle se refusait à penser que cela pouvait arriver. Elle était déterminée à envoyer Kamin au cimetière, mais en même temps…

Elle avait peur de mourir.

________

Le jour du départ, Yagami avait prit un solide petit déjeune à base de légumes marinés et de riz. Cela lui permettrait de tenir pas mal de temps. Elle et le groupe de Sunajin qui se dirigeaient vers Konoha allait partir pendant la matinée. Alors que la Akoshana observait le dehors par la fenêtre de sa demeure, une tempête de sable s’abattait sur le village, frappant de toute sa puissance les demeures de grès et de limaille.

Ce que personne ne savait était que celle tempête de sable serait teintée de rouge.

Le départ se fit, et le cortège avançait difficilement dans le désert, vers le premier point de passage. Placée dans la seconde moitié du cortège, Yagami se contentait d’avancer, vêtue d’une grande cape de voyage blanche accompagnée d’une large capuche que Yagami avait bien évidemment mis sur sa tête. Un masque visant à la protéger du sable martelant les marcheurs du désert couvrait son visage. Voilà ce qui constituait la tenue de la plupart des gens marchant au sein de ce groupe.

La pause arrivait, dans un temple abandonné. Alors que le groupe prenait un repos bien méritait, Yagami était assise dans un coin, observant les groupes qui discutaient entre eux, ou les autres shinobis esseulés reprenant des forces après une partie de voyage éprouvante. Qu’allait-il se passer ensuite ?

_ _ ___________________________________________ _ _


Couleurs de parole :
Yagami : #00CCFF
Genta : #FF9900
Tanya : #99CCFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine
Sho Akemi
Rang A
Rang A
avatar
Messages : 166

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Jeu 8 Mar - 12:40

AAYAAH! Journée de chiotte pour Sho et pour moi même le joueur, je viens de perdre un billet de 50 balles en chemin, et j’arrête pas de penser a l’enfoiré qui me l’a piqué… Et surtout à Salah qui est rentré à la fin ce qui m’a fait raté 60 euros… Wait je m’égare ? Oh et puis merde ! C’est le seul mot que nous pouvons livrer. Déjà, l’enfoiré qui lui lavé le cerveau pour le village… Vient de se faire sauter en emportant tout Iwa… et bordel… C’est la première fois que l’argenté était dans un tel état. Perturbé, tellement perturbé qu’il n’avait même pas la tête à penser à des idées cochonnes ou des blagues foireuses pour vous dire.


« Bordel. »
Marmonna t-il en traversant les déserts surveiller par des sunajins, visiblement ils voulaient lui faire la peau. Peut-être qu’il avait buté des proches à eux pendant l’assaut de ce foutu dojo ? Il s’en fichait après tout, il essayait de ne pas faire attention à ces regards pour éviter de s’en vouloir à nouveau. Ce n’était pas lui… Enfin si c’était lui lui, mais pas entièrement. Comprendrons qui le pourront. (Wait c’est pas l’expression exacte?)

__
Quelque heures avant le départ.

« Cher testament… Bordel pourquoi j’écris ça comme une gamine écrit à son journal. Bon, déjà avant toute chose. Je lègue ma collection de livre coquin à Okumura Soramaro. Mes manteaux en fourrure rare à Mitsubachi Kamizuru… Et bien sûr. Le livre qui explique comment réparer et reconstruire Marguerite à Tenura… Et en parlant de Marguerite, elle retourne voir Maman : Ringo Akemi, et toi maman… Y a ma cousine, faut que tu veille sur elle bordel ! C’est mes dernières volontés… Son nom c’est Kiriha et je suis pas fou… La grosse poitrine c’est génétique ou quoi ? Tata Minzin en avait une… Et c’est pas que je veux passer pour un sunajin, mais faut avouer qu’elle est sacrément [Grosse tache d’encre au milieu de la lettre.] »

« Putain de merde, mon doigt a glissé ! »

__

L’argenté l’avait écrit comme il était d’habitude. Mais une fois sur le chemin, un chemin direction la mort… Il avait perdu tout son sens de l’humour, bien qu’il gardait son léger sourire au coin des lèvres. Il n’avait pas vraiment l’air chaud pour aller se faire écraser par son ancien patron… Mais il le devait pour se racheter, c’était comme une obligation. Une fierté d’homme à la con que son père lui avait enseigné avant de se tirer.


« Sale enfoiré, j’espère que tu es mort de maladie... » Marmonna Sho en pensant à son père, l’argenté suivait le groupe. En particulier, il suivait cette forme fluo qu’il voyait au loin. Jusqu’à que le groupe ne s’arrête pour faire une pause. C’est vrai qu’il en avait besoin, il fit doucement glisser Marguerite au sol afin de souffler profondément. Sa chérie était devenue bien lourde, ou peut-être que c’était lui qui faiblissait à cause de la chaleur, franchement Suna c’est vraiment le pays que Sho déteste. Sans oublier les moustiques qui venaient lui pomper un peu de sang à chaque minute d'inattention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi http://sns-rp.forumgratuit.org/f353-dossier-sho-akemi
Messages : 36

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Sam 10 Mar - 16:01








Ikino se tenait debout devant la fenêtre de la chambre d’Ymy. Celle-ci dormait d’un sommeil troublé et somme tout à fait agité. Depuis qu’il lui avait annoncé qu’il participerait à la guerre contre le demi-dieu, la jeune femme ne semblait jamais trouver de véritable repos, l’inquiétude la rongeait.
Le jeune homme posa un long regard sur la rue ; on ne la voyait presque pas. Une tempête de sable s’était installée pile le jour de leur départ, comme si tout nous criait de ne pas partir, de rester et d’attendre. Mais face à un monstre tel que celui que les membres de la délégation de Suna allaient affronter, rester sans rien faire n’aurait fait que repousser l’inexorable bataille. D’autant plus que la mission avait changé d’objectif : attaquer n’était plus à l’ordre du jour ; c’était défendre Konoha notre nouvelle approche de la guerre.

Le jeune homme continuait à regarder dehors, se perdant dans ses réflexions, les yeux dans le vide. Il se sentait en colère, triste, il avait peur ; son instinct semblait lui hurler de s’enfuir, de partir loin de là, de s’abriter dans une grotte et de vivre en ermite pendant que les autres s’occuperaient du problème !  Il se tourna, regardant la délicieuse jeune femme qui se trouvait dans le lit, non loin de lui. Il sourit. Son instinct fut balayé d’un seul coup. Il avait enfin trouvé un sentiment plus fort qui lui permettait de se battre et de mourir pour lui : son amour pour sa compagne.

Ses doutes enfin dissipés, il se tourna vers son sac qui était déjà prêt. Il vérifia pour énième fois depuis le départ que tout était bien dedans. Il se déplaça dans la pièce d’à côté, ferma la porte et sortit un rouleau de son dos puis invoqua Heiki, son arsenal mobile. La grosse marionnette apparut dans la pièce avec un petit nuage de fumée. Il lui ouvrit le ventre afin de pouvoir vérifier l’arsenal en soin sein. Il enleva quelques objets sans réelle importance et plaça de l’eau, de la nourriture ainsi que des couvertures et du matériel de survie adapté à une traversée du désert : Il entoura l’eau de bloc réfrigérant pour essayer de la maintenir à une température raisonnable malgré la chaleur. Quand ce fut terminé, il scella la marionnette dans le rouleau. Il était prêt à partir.

Il rentra à nouveau dans la chambre. Il hésita quelques secondes : il ne savait pas s’il devait la réveiller pour lui dire au revoir ou la laisser dormir pour ne pas troubler plus son sommeil. Pensant que c’était peut-être la dernière fois qu’il la verrait, il s’assit sur les lèvres et la réveilla d’un baisé fugace. Encore endormie, elle se redressa tout doucement et ouvrit les yeux à moitié :


‘- Tu dois déjà partir … ?
- Oui, c’est l’heure, il faut que je parte…
- Tu sais, Kaede avait dit qu’elle comprendrait si des gens se détournaient de…
- Oui, je le sais très bien. J'ai passé mon enfance à être un lâche et un pleutre, je ne veux plus de cela. Pourrais-tu encore me regarder sachant que je n’ai pas eu le courage d’aller aider Konoha ? Pourrais-tu encore me parler, moi qui aurait laissé des familles entières perdre leur vie ? Même si tu pouvais le supporter, moi je n’aurais pas pu…’

Son ton s’était radouci sur ses derniers mots. Ils en avaient déjà discuté de nombreuses fois ensemble et elle avait toujours tenté de le retenir ici, de peur de ne plus jamais le revoir ; en soi, c’était parfaitement justifié, cette mission mènerait surement à la mort de certains d’entre nous. Elle s’excusa :

‘- Désolé… je ne voulais pas… c’est juste que… je veux te revoir… je ne veux pas que tu… que tu…’

Elle fondit en larme sans arriver à prononcer le dernier mot de sa phrase, il était resté coincé dans sa gorge, serrée par les sentiments fort qu’elle dégageait. Il la prit dans ses bras et la serra contre lui :

‘- Ne prononce pas ce mot. Tu n’auras pas à le dire pour moi. Je reviendrais, je te le promets. Sache que je t’aime et que nous vaincrons. J’ai fois en notre nouvelle Kazekage. Nous reviendrons vainqueurs.’

Il sortit de sa poche un petit objet en forme de cœur. Il était finement ouvragé et semblait renfermer un mécanisme à l’intérieur. Ikino lui expliqua :

‘- Je t’ai fabriqué ce puis cadeau avant de partir : quand tu seras triste, appuis sur le petit poussoir à l’arrière, comme ceci’

Le cœur s’ouvra en deux parties, révélant son sein une photo d’eux tout en diffusant une musique ; c’était « leur musique ». Il lui déposa dans les mains, se dirent au revoir – avec des air d’adieux – puis Ikino sortit, ses rouleaux de marionnettes dans le dos et son sac sur les épaules. Il verrouilla la porte et se dirigea vers le quartier général.

-----------------



Ikino attendait dans une salle ou plusieurs personne semblait dans la même situation que lui. Il connaissait leurs noms, pour la plupart, mais ne leur avait jamais adressé la parole. Il se sentait très mal à l’aise dans ce contexte et s’isola rapidement un peu à l’écart des autres, reprenant sa place d’isolé social et observa les comportements de tout un chacun. Une atmosphère tendue s’était répandue dans les air : peur de mourir, rage, envie de se battre, doute, … Tout ce qui caractérise l’approche d’un combat ; et même plus que ça : d’un très rude combat.

Kaede fit son entrée et lança un discours sobre, réitérant que l’on pouvait choisir de partir et que personne n’était obligé de se battre et de les suivre. Malgré ces avertissements, personne ne quitta la pièce ; tous allaient se battre, battant fièrement le pavillon de Suna et mourir sous les couleurs de leur pays. Elle remercia tous ceux qui était là de participer à cette mission d’une importance capitale et périlleuse. Ainsi, la troupe se mit en marche.

Le désert semblait plus hostile que jamais : une tempête de sable soufflait sur le pays, étouffant inexorablement toute personne suffisamment folle pour s’aventurer dedans. Ikino, malgré les nombreux vêtements qu’il avait passé pour pouvoir se protéger du soleil et du sable, il retrouva très rapidement des quantités de sable contre lui ; ses horribles grains brûlant renforçaient la sensation horrible de chaleur et de soif que l’on éprouvait déjà souvent en traversant un désert quand il faisait beau temps…

Les groupes ne se semblaient jamais avancer, comme si nous étions des grains de sable tentant d’avancer dans un désert ; à bien y réfléchir, c’était vraisemblablement la métaphore la plus proche de la réalité. Les minutes passaient, ressemblant aux dernières : depuis combien de temps étions-nous partis ? Combien de temps s’était écoulé ? Quelle distance avions nous parcouru ?

Toutes ces questions semblaient sans réponses ; la traversée allait être rude. Au bout d’un certain temps, tout le monde fit une pause dans un temple abandonné, première étape du trajet. Toute le monde semblait épuisé par ce début de voyage dans des conditions… apocalyptiques. Kaede annonça une pause de 15 mins.

Le jeune homme profita pour vider tout le sable qui s’était amoncelé dans ses vêtements. Une fois qu’il se sentit plus à l’aise, il sortit le rouleau de Heiki et invoqua sa marionnette. Plusieurs regards interrogatifs se portèrent vers lui. Ne faisant pas attention aux réaction des autres, il sortit une ou deux bouteilles qui semblait encore fraîche, quelques gobelets et fit un petit tour des différentes personnes en distribuant de l’eau fraîche, répondant aux ‘mercis’ par un sourire, ne se sentant pas capable de parler. Il termina sa tournée par les deux ANBU et la Kazekage avant de se servir lui-même. Il avait l’avantage de pouvoir essayer de remonter le moral des gens en faisant transport de nombreuses choses dans sa marionnette.




_ _ ___________________________________________ _ _


"Avant d'être une arme, le Kujutsu est un art"
Ikino Korimasu, l'art du marionnettisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 686

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Lun 12 Mar - 19:25

Les shinobis du sable et d’ailleurs s’offraient un repos bien mérité accordé par l’ombre du vent qui dirigeait le cortège. Certains se rendaient serviables en servant de l’eau aux voyageurs du désert, d’autres semaient le trouble parmi les âmes épuisées par la tempête de sable. A côté de cela, là plupart des shinobis se reposaient dans leur coin, faisant un bilan mental sur ce qui se passait et allait se passer. Le temple était étrangement calme, et l’on pouvait facilement entendre le vent hurlant en dehors du temple, couvrant les quelques murmures qui s’échangeaient entre les shinobis étonnamment silencieux. Peut-être que la peur de la bataille avec Kami qui se rapprochait troublait les marcheurs ? Ils ne savaient pas qu’ils disputeraient une bataille bien plus tôt que cette dernière…

Les trois cultistes infiltrés faisaient mine de se reposer. A l’écart dans une pièce secondaire étroite et vide du temple, ceux-ci faisaient en sorte de ne pas se faire remarquer, tout en restant à l’écart, dans un coin de la pièce. Discrètement, les mains d’un des trois fidèles de kami s’agitèrent sous sa cape, à l’abri des regards. En parlant de regard, c’est avec un regard entendu que les trois cultistes mirent leur plans a exécution : alors que celui ayant effectué des mûdras se relevait, il apposa sa main gauche sur un mur donnant vers l’extérieur, qui vola en éclat sous l’impulsion d’une technique plutôt commune. Ensuite, il fit la même chose sur un mur donnant sur une pièce plus grand du temple, le mur vola en mille morceau, aidé par le puissant vent de la tempête de sable extérieure. Les cultistes franchirent les débris d’un air affolé plutôt bien joué. Tous trois coururent vers la sortie, s’écriant d’un air affolé ceci :

Le temple n’a pas résisté à la tempête, il s’écroule ! Fuyez !

Rapidement, l’effondrement se propagea au reste du bâtiment, et les parties les plus fragiles commencèrent à s’écrouler en premières. Alors que de gros morceaux de plafond tombaient, fauchant quelques malheureux au passage, les shinobis s’activaient. Et c’est là que la chance frappa : l’entrée du temple venait elle aussi de s’écrouler, ne laissant pas beaucoup d’opportunités aux prisonniers du temple. Comment allaient-ils se débrouiller ?

©️Sora "Kanashimi" Uchiha

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 176

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Mar 13 Mar - 9:58


Du sable, encore du sable..


La compagnie présente !!


DES PARPAINGS!?



Tannu et Tenno se reposaient sous ma cape, dissimulés par le Henge perfectionné du clan Danuki, pendant ce temps je comptais les Ninja du pays du sable sélectionnés pour l’armée contre Kami. J’avais eu une semaine pour me roder à la pratique des arts maîtrisés par la Kage, en particulier la mémorisation des noms, des histoires diverses et par habitude passée de perfectionner des stratégies diverses, j’avais même appris la place de chacun des quatres vingt douzes shinobi présents. Je ne pouvais pas être aussi douée qu’elle pour connaître tout son peuple juste en une semaine, mais ce nombre plus réduit était largement à ma portée.

Je passais dans les rangs faits rapidement, chacun se reposant comme il le pouvait, distribuant des salutations. En quelque minute l’histoire était pliée, je m'arrêtais à côté du kage pour partager une gourde d’eau fraîche. C’est à ce moment qu’une partie des murs s’effondrèrent accompagnés de cris de détresse…

De la détresse, de l’affolement, c’était trop tôt pour céder à la panique, les risques n’étaient pas si énormes, le moment pas tellement propice à une perte de sang froid, avait-on comblé les rangs avec des genin à peine formés?

Je plaçais une main sur l’épaule du vrai Kage pour lui transférer mon chakra et une autre devant moi paume tournée vers nous dans un poing signalant le ralliement. Les ordres fusèrent rapidement.

-Regroupez vous ! Nous ne tomberons pas, ni ces murs, tant que nous resterons tous unis!


Les Shinobi usaient de shunshin et d’autres techniques pour se rassembler, reportant mon regard sur les bloc de pierres, tous se désolidarisant les uns des autres, une réaction en chaine.

-Soulevez ce toit, si il ne peut pas tomber nous ne tomberons pas non plus !


Les paroles étaient suffisantes pour qu’avec le moral restauré par le charisme du Kage lors de l’appel, l’armée agisse comme un seul homme pour tous nous prémunir contre de futures pertes en érigeant des murs et des piliers de pierres. Je voyais aussi que d'autres avaient naturellement commencés à s'affairer à la tâche. Je reportais mon attention sur le Kage, que je regardais dans les yeux pendant le transfert, bien que nos lunettes ne laissent pas trahir l’absence de Dojutsu, je me doutait qu’elle savait plus ou moins ce que je pensais en cet instant de la situation.

Si l’armée se dispersait naturellement de peur sans même qu’un ordre soit donné pour rien d’autre qu’un édifice qui s’effondre, qu’allait-il se passer une fois que nous arriverrions vers l’ennemi ? Ma mission n’était pas terminée, ce n’était pas le moment de mourir parce que des imbéciles décidaient de fuir au lieu de lutter, alors si ils veulent fuir, qu’ils rentrent à Suna, la ou ils ne pourront pas être un fardeau. Je me penchais à l’oreille du Kage pour murmurer quelque chose qu’elle seule pourrait entendre.

-Princesse, vôtre armée est peut être compromise par l’intégration d’élément dont le moral est trop faible… Pour leur vies, et celles de la force il est peut être plus prudent de leur demander de rebrousser chemin.





Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Messages : 762

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Mer 14 Mar - 20:38


Une fois le compte des effectifs réalisé, Shinki s'isola du reste des troupes, surveillant ces dernières d'un œil songeur... L'esprit du jeune homme semblait préoccupé par l'affrontement périlleux qui se dessinait pour le Pays du Vent... Ce combat s'annonçait comme étant son purgatoire, la lutte ultime qui lui permettrait d'atteindre l'expiation de ses pêchés. Pourtant, étrangement, le Jishaku n'était pas anxieux de son destin mais plutôt paisible... Les erreurs insoutenables qui pesaient sur ses épaules jusqu'à lors s'apprêtaient enfin à le décharger de ce fardeau. Il trouvait en quelques sortes dans cette guerre horrible un réconfort, que lui seul pouvait comprendre. Hélas, l'unique trouble qui souciait actuellement le juunin, était sans aucun doute le sort de ses compagnons, qui fonçaient droit en direction de la Mort...

Encore méditatif, Shinki fut brutalement sortit de ses songes par l'effondrement d'un mur du temple qui secoua l'entièreté de la bâtisse ! Les craquements en chaîne de l'architecture ne laissaient présager rien de bon pour l'armée sunajin et tandis que la structure s'effondrait tel un enchaînement de dominos, l'hôte du démon tanuki s'anima dans un geste presque instinctif... Tandis que ses bras se tendaient en direction de la voute de grès qui s'abattait sur les shinobis, un geyser de limaille émergea du sol pour venir embrasser les formes instables du plafond dégringolant de plusieurs mètres et ainsi le soutenir... Aussitôt, l'une des deux Kazekage lança à l'escadron un ordre de ralliement pour faire tenir la structure. Des murs et des piliers de pierres venaient ainsi soutenir le reste du plafonnement dans le but d'apporter un peu de stabilité précaire à l'édifice qui en avait grandement besoin. Mais cependant, certains bleus avaient cédé à la panique... Parmi eux, deux jeunots menés par la peur s'étaient précipités à l'opposé de l'espace assuré tandis des immenses gravats s'abattaient tout droit en leur direction. Animant son ruban de nitinol enroulé à l'un de ses bras, Shinki ceintura les deux novices avant de les tirer violemment en sa direction les épargnant d'une mort certaine. Affolés et terrifiés, une partie de l'équipe avait déjà perdu son sang-froid... Le Jishaku avec dépit commençait à se demander si certains étaient bel et bien prêt à affronter Kami ?

« On y a échappé bel gamin ! » d'une voix crécelle et désagréable, les paroles de Shukaku venaient résonner dans la tête du jeune père, comme pour lui rappeler sa présence.

Ignorant la remarque très.. pertinente de la bête, Shinki analysa d'un rapide coup d'œil le reste de la situation... La sortie s'était effondrée, emprisonnant les sunajins dans une cage dont quelques ruines venaient encore s'effondrer aux endroits les plus reculés. Plusieurs compagnons avaient péris et le plus gros des troupes restantes semblait s'être rassemblé sous la zone "sécurisée" par les shinobis.

Cet événement pour le moins surprenant, soulevait une question : Comment un temple datant de plusieurs siècles et ayant bravé moult tempêtes avait-il pu s'effondrer ainsi ? Impossible de dire mais le plus important restait de trouver un moyen de s'échapper de ce traquenard...

HRP:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 370

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 175 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Ven 16 Mar - 0:35

Alors que tout le monde se reposait, le bâtiment commença à trembler. Alors que des bouts du plafond tombaient au sol et que certains Shinobis se faisaient happer par les gravats, Yagami se protégeait et sauvait in extremis quelques shinobis. Ensuite, des piliers de sable et de terre vinrent soutenir le plafond et créer une zone stable. La seule chose qu’il restait à faire était de trouver une sortie.

Alors que l’entrée du bâtiment avait été boucher par les gravats, Yagami se savait capable de régler cette situation. Des pans du plafond étaient tombés devant l’entrée, la rendant inutilisable. Elle appela des manieurs de Doton ou de Sunaton pour l’épauler dans cette tâche. Ceux-ci consolidèrent la zone autour de l’éboulement pour ne pas créer un autre éboulement alors que Yagami activait son boost de puissance, martelant méthodiquement chaque pierre et les réduisant à l’état de gravats.

Une fois son travail effectué, elle s’écria au groupe :

La sortie est par ici, si vous voulez.

La jeune femme continua d'observer la scène, cherchant des indices dans le comportement de ses compagnons.

Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _


Couleurs de parole :
Yagami : #00CCFF
Genta : #FF9900
Tanya : #99CCFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine
Messages : 326

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 45 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Ven 16 Mar - 22:46



Danse endiablée,

sable sanglant






Les évènements se déchaînent inéluctablement. Lente à réagir, de par la fatigue générée non seulement par ma gérance de l’Etat, mais aussi de cette tempête de sable inéluctable qui cherchait à mettre fin à notre route. Fort heureusement, les actes de Manshin me soulageaient et me permettaient de me prendre le temps d’analyser la situation. Non pas que l’éboulement m’eut atteint d’une quelque façon, émotionnellement trop centrée sur la mission pour palper un stress corporel autre que celui de mes nerfs proches de la rupture.

Face à la situation maîtrisée, je soupirais d’aise en voyant mon double s’approcher de moi, posant une main douce et discrète à son dos pour venir caresser sa hanche trop vêtue du bout des doigts, abstraite à mes émotions, simplement… Machinale. Sentant mes forces se reprendre, quelques peu, je souriais vaguement en reprenant doucement à mon tour.

« Nous sommes des survivants, Manshin. Fuir sous la peur d’un éboulement après avoir bravé une tempête de sable est un comportement totalement irrationnel, et coïncidant bien trop avec la place de ces individus proche du mur ayant explosé. Je crois que nous avons une taupe. Voir plusieurs. J’ai besoin d’en avoir le cœur net. »

Observant le bon geste de la Sunajin à ma droite ayant reformé une ouverture vers l’extérieur je fermais les yeux un maigre instant pour me reposer sur mon peuple en me redressant, un vague sourire aux lèvres.

« Certains de nos camarades sont abandonnés à eux-mêmes dehors, j’ai besoin de trois ninja médicaux avec moi pour les soigner en cas de besoin. »

Sitôt dit, sitôt fait, je m’engouffrais dans la brèche suivie de mes médecins, avançant au pas de course vers les trois ninjas s’étant extirpé de l’éboulement. Arrivant à leur niveau, mon Dojutsu se manifestait, dissimulé par mes lunettes de soleil, les intentions des trois individus me parvenant alors, mon sang ne faisant qu’un tour alors que d’un signe bref durant ma course, happé visuellement par la tempête, je m’approchais des trois personnes, posant une épaule sur la première. Echec. Le Genjutsu se propageait déjà dans l’organisme de l’individu alors qu’un fort sentiment de trahison naissait en lui. Effleurant le deuxième plus proche du bout des doigts, faisant mine de le tirer légèrement par le bras, je reprenais avant de le lâcher, ayant pris soin d’observer auparavant furtivement son poignet pour confirmer mes craintes alors qu'il subissait aussi le fléau de la trahison.

« Dépêchez-vous de rentrer vous faire examiner, je vais faire le tour pour vérifier que personne n’est isolé ou blessé ! »

La magie opérait. Derrière mon masque, je souriais en faisant demi-tour, mon dojutsu toujours actif, prête à n’importe quelle éventualité, m’éloignant pour retourner à l’intérieur sans être réellement remarquée avec mon équipe, ne comprenant pas vraiment ma démarche. Poing serré, je me demande d’où provient cette infiltration, alors qu’en pénétrant par l’entrée plus ou moins reconstituée, j’allumais une cigarette, nerveuse. Scrutant les uns et les autres, je soupirais lentement en me massant une tempe. En un sens, je me réjouissais d'imaginer les trois gus s'entretuer au beau milieu du désert sans que mon peuple ne sache rien de mes méthodes. Simple, rapide, efficace.

« Nous repartons immédiatement, nous creuseront un sous-sol et feront tomber ce temple, des traîtres étaient parmi nous. Laissons-les ce perdre dans le désert et mourir. Resserrons les rangs, plusieurs victimes sont déjà à déplorés. La vigilance est désormais notre plus grand moyen de survie. J’invite les unités Dôton, Sunaton et Jiton à commencer la creusée d’un tunnel immédiatement, à quatre heures par rapport à ma position.

Nous creuseront pendant environ dix kilomètres avant de reprendre la route, l’unité marionnettiste sera alors chargée d’assurer le repos des unités Dôton, Sunaton et Jiton de façon à avancer le plus efficacement possible et conserver nos troupes en la meilleure santé possible. L’unité sensorielle se relaiera, l’ennemi a déjà été parmi nous, il peut de nouveau frapper. Je saurai me montrer vigilante. Voici le nouveau code d’identification : à partir de maintenant, peu importe ce qu’on vous dit, votre première réponse avant tout doit être ‘je sais que tu viens du culte’, peu importe à quel point vous avez confiance en vos coéquipiers. Ne sous-estimez jamais l’adversaire. En route. Nous vous laissons trente secondes de battement pour creuser, pendant ce temps, je vais placer des notes explosives sur les fondations du temple. Bougez-vous ! »


La machine se mettait en branle alors qu’à mon tour, je m’occupais de placer des parchemins à des lieux stratégiques, sur les piliers, gagnant la dernière le trou béant provoqué par les shinobi pour me remettre en route, quelques bouts de bois ou de vêtements rattachés à des morceaux de pierres servant de torches pour nous éclairer.


Résumé:
 




_ _ ___________________________________________ _ _



Kaede s'exprime en lightsalmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8367-bingo-book-de-kaede-m-junko#62438 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8336-je-reviendrai-conquerir-tes-yeux-u-c#62318
Messages : 187

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Sam 17 Mar - 18:28




  Mes yeux étaient fermés, je me reposais comme je pouvais, assis au sol. Mais dur de récupérer, surtout que nous n'allions pas nous éterniser ici.

  Un son sourd cassa se repos, et un jet de pierre venait prendre place dans la pièce. Une brèche était crée. Analysant rapidement la situation, je sortais un amas de poussière de ma jarre. Celle ci ce scindant en deux. Le premier vint soutenir la technique de mon cousin, pour soutenir le toit, le temps que des piliers viennent consolider la structure, l'autre se comprima pour former un demi cercle flottant.

 Ce demi cercle c'était former au dessus de ma tête, et ceux a proximité de moi. N'ayant pas eu le temps de me lever, il me protégea des éventuelles gravas qui auraient pus tomber. Puis, quand le calme revint, je me relevais. Frottant mes genoux avec mes mains.

-Pfiou c'est pas passer loin.

  Dans la précipitation je n'avais rien vu de spécial, mes yeux étant fermer pendant le début du brouhaha. Tout m'avait echapper, en passant des ninjas qui avaient fuit jusqu'aux explications données par notre Kage.

  Faudra que je revois mes bases, me reposer sur mes lauriers, erreur de débutant. Et dire que je suis Juunin, bon heureusement j'ai réagis a temps ! J'imagine pas la bosse que j'aurais eu sur la tête si un de ses cailloux m'auraient atteins. Bonjour la tronche que j'aurais eu.

  Le calme revenus, je rejoignais les autres, sans trop savoir les ordres. Bon je comprendrais bien en regardant.

HRP:
 



Dernière édition par Fûu Jishaku le Dim 18 Mar - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5092-bingo-book-de-fuu http://sns-rp.forumgratuit.org/f140-dossier-fuu-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t5083-fuu-le-modeleur
Messages : 152

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 95 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Dim 18 Mar - 21:03

J'étais allonger sur le sol, les yeux clos, l'esprit ouvert. Je récupérais comme je pouvais. Je savais que ma sieste ne serai pas éternelle.

Cette sieste fut briser par un bruit puissant et sourd. En me relevant je vis un trou dans un mur, j'entendis craquer le plafond et tout les murs environnent. En deux temps trois mouvements je compris que je n'étais pas dans une position adapté a la situation. Je décida alors de me cacher dans le sol pour éviter tout projectile et pour pouvoir me repositionné comme il le faut.

Une fois enfuit dans le sable je me redressa et avança jusqu’à un endroit éloigné de trou dans le mur que je vis précédemment.

Une fois ressortie, je vois que se qui maitrise le jiton comme Fuu maintien le plafond en place. Je décide de les aider en y ajoutant 3 piliers pour les soutenir.

Tout redevins calme et paisible une fois les choses régler je repartis alors vers les dirigeants et je suivit les ordres.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5751-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f422-dossier-meinto-nasubuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t5644-meinto-nasubuki
Messages : 36

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Mer 21 Mar - 21:43









Durant ce voyage au cœur de l’enfer, même la pause semblait longue. L’atmosphère respirait la crainte, l’appréhension ; ou peut-être les deux. Chacun, isolé dans son coin, reposait ses muscles dans un silence presque gênant. La tempête crachait toujours sont sable chaud en dehors du temple, traversant parfois les orifices du bâtiment pour venir fouetter les malheureux qui ne s’en étaient pas suffisamment éloignés. Ikino s’était à nouveau reclus dans son coin, en proie aux doutes qui le rongeait. Faisions-nous chemin vers la bonne voie ? Suna était-il en sécurité malgré l’absence de l’élite du village – ou du moins une partie- ?

Il souffla un grand coup, tentant de reproduire par son souffle une petite tempête pour qu’elle vienne chasser ses sombres questions et outrepasser les doutes. Il jeta un coup d’œil circulaire, embrassant de son regard la troupe entière. Il tourna son regard vers la Kazekage, puis laissa son regard balancer dans le vide. Il commença à se perdre dans ses pensées. Il ressassait ses vieux souvenirs, son enfance, son frère, son père. C’était bien la première fois qu’il pensait à tout cela, surtout dans une telle situation.

Il se mit à réfléchir à ce propos et en vint rapidement à la conclusion : c’était l’appel morbide d’une mort certaine qui semblait appeler son subconscient à jeter un dernier regard sur sa vie, un peu à la manière des personnes qui frôlent la mort et qui se confrontent à chaque instant de leur existence, défilant devant leurs yeux, comme le dernier film qui semble te dire
« Voilà ta misérable vie, jette un dernier regard sur ce qui va se finir et regrette ce que tu n’as jamais fait et ce que tu ne pourras plus faire. »

Soudain, un sinistre craquement – Ou peut être une explosion – retentit. Tout se figea durant un dixième de seconde. Le monde semblait suspendu à cet évènement. Un second bruit de fissuration suivit le premier et trois personnes sortirent d’une pièce en criant, paniqués, que le temple n’avait lui-même pas réussi à survivre à la tempête. En quelques secondes, ce fut la panique pour une partie de la troupe. À croire que les pensées du jeune garçon avaient agis comme une forme de prémonition, sentant le danger s’approcher à grands pas.

Certains commençaient à fuir tandis que d’autre, les plus chevronnés et habitués, lancèrent des jutsu Doton pour empêcher l’effondrement du bâtiment.
Le premier réflexe d’Ikino fut de lancer sa technique de dissimulation dans la terre : Doton Dochuu Eigyo. Il entra dans le sol d’un seul coup et se terra quelques secondes. Il entendit des instructions lointaines quant à l’utilisation de Doton ; la troupe semblait prendre la situation en main. Au bout d’un court moment, le jeune garçon émergea du sol au centre de ceux qui avaient renforcé la structure.

La Kazekage était en train d’énoncer les instructions pour la suite des opérations : creuser sous le sol pour esquiver la tempête, veiller à ce que l’ennemi ne frappe pas à nouveau en restant vigilante, retenir le mot de passe pour chaque réponse formulée et surtout : les marionnettistes doivent se charger du repos des unités doton, sunaton et jiton creusant les prochains 10 kilomètres de galerie.

Le jeune garçon acquiesça et se rapprocha des unités en train de creuser afin d’être au plus proche de ceux qu’il allait soutenir durant les prochaines heures. Il prépara ses marionnettes afin de pouvoir déployer les trois ensembles et supporter 4 personnes en même temps. Les forces se mirent en marche et tout prit rapidement forme. C’était comme avancer dans une mine, à la différence qu’il n’y avait pas de bois pour soutenir, mais de la roche ou du sable durci.

Tous semblaient d’autant plus suspicieux ; des infiltrés se trouvaient parmi nous et cela pouvait être n’importe qui. C’était le mauvais moment pour ce genre de situation, parce que le travail d’équipe allait se montrer plus qu’obligatoire dans les prochaines heures ; déjà que la marche dans une tempête avait semblé durer une éternité, alors creuser le sol sur 10km paraissait encore pire. D’autant plus, Suna arriverait à Konoha très affaiblie et avec grand besoin de repos : il fallait espérer que la guerre attendrait le repos des braves. Espérons. Espérons.


HRP :
Spoiler:
 


_ _ ___________________________________________ _ _


"Avant d'être une arme, le Kujutsu est un art"
Ikino Korimasu, l'art du marionnettisme


Dernière édition par Ikino Korimasu le Mar 3 Avr - 10:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 686

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Dim 25 Mar - 13:59

Un sentiment étrange était en train de naître a l’intérieur de deux des trois cultistes de ce désert. Était-il légitime ? Eux, y croyaient dur comme fer. Comment pouvaient-ils ne serait-ce que soupçonner qu’ils sont dans un genjutsu ? Encore une question sans réponse, comme beaucoup depuis le début de ce voyage chaotique. Les trois cultistes se regardaient de but en blanc, pendant quelques secondes qui paraissaient interminable. Positionnés en triangle, chacun savait que quelque chose ne tournait pas rond, mais aucun ne savait véritablement quoi.

De leur côté, les Sunajins s’activaient. La non réactivité de certains effectifs ralentissait légèrement la tâche qu’avait confié la Kazekage à sa troupe, mais tout allait quand même finir par se boucler. Certains creusaient le sol de marbre du temple pour créer un tunel, pendant que ceux qui ne pouvaient pas aider leur camarades se préparaient à partir. De son côté, la Kazekage disposait des parchemins explosifs dans les restes du temple pour mettre définitivement un terme à l’existence du bâtiment, et probablement empêcher quiconque de suivre la troupe qui s’extirperait ensuite dans les profondeurs du désert, sous la tempête de sable.

Pendant que la troupe dans le temple s’activaient, les cultistes aussi. Les accusations partaient de deux et étaient confuses alors que le dernier essayait de comprendre comment ils auraient put être trahis. Les traîtres, eux-même poignardés dans le dos ? Possible… Mais hautement improbable. Kami aurait su détecter la non fidélité d’un de ses « suivants », s’il l’était vraiment. Cela paraissait donc impossible aux yeux de la seule personne restée rationnelle dans ce trio. Celle-ci réfléchissait pendant que les deux autres se chamaillaient, sauf que… Finalement, un Kunai à la main, l’un des deux cultistes en proie au genjutsu poignarda l’autre en plein cœur, qui n’eut que le réflexe de lâcher un petit cri de douleur avant d’appuyer sur un de ses bracelets, ce qui lui permit de survivre. Cependant, quelque chose ne tourna pas rond à ce moment :

– La... sensation... de trahison… Elle disparaît… prononça difficilement le cultiste au coeur percé.

Après que la phrase fut sortie, le seul cultiste encore totalement indemne sorti un Kunai qu’il utilisa pour lacérer le flanc de son deuxième allié alors qu’un énorme bruit d’explosion ravagea le bâtiment, qui était encore à peu près débout il y a quelques secondes. Le nouveau poignardé eut la même réaction que son acolyte, et constata la disparition de la sensation de trahison.

Bien joué, tu viens de gaspiller un bracelet… Bref, c’était certainement un genjutsu. Il a disparu au moment où vous avez été blessés. Le plus important est de voir où ils sont partis.

Formant un Mûdra, le cultiste qui venait de parler sonda la zône à coup de sensorialité, détectant les Sunajins qui s’éloignaient dans un tunnel souterrain. Alors qu’il en informait ses camarades, il croqua son pouce avant d’effectuer quelques signes, puis de poser la main à terre. Un serpent géant des sables apparu autour du groupe, qui semblait ne même pas remarquer qu’il y avait une tempête de sable autour de lui.

Salut, Sabada. Prends nous avec toi et suis mes infos.

Les deux autres cultistes ne semblaient nullement impressionnés par l’animal, et encore moins lorsque celui-ci les plaça tous les trois dans sa bouche avant de plonger sous le sable, se déplaçant à vive allure dans un élément qu’il semblait connaître à la perfection. Les trois cultistes avaient peu de place dans la bouche du serpent, mais cela permettait quand même à l’un de soigner les blessures du groupe, histoire que personne ne meurt quand le Saitan sera désactivé. Pendant ce temps là, le serpent se déplaçait parallèlement au tunnel des sunajins, restant à distance pour ne pas se faire repérer. Ils attendaient la bonne opportunité. Au vu des capacités de Sunajins, les attaquer à un moment pareil ne servirait à rien. Les trois cultistes attendaient donc, laissant les shinobis sunajins s’épuiser à creuser le sable.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 762

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Sam 14 Avr - 20:46


Musique bonus:
 


La destruction du temple ancestral où s'était recueilli l'armée sunajin signait la première défaite du Culte de la Vie face au sable. Cette vaine tentative d'infiltration par les religieux demeurait pour le moins très audacieuse... En effet, celle-ci aurait pu s'annoncer catastrophique pour le village caché du désert, qui avait heureusement réussi à se dépêtrer de cette mauvaise situation sans trop de soucis.

Suite à cet événement pour le moins troublant, les troupes du vent s'activèrent sous les ordres de leur cheffe, tandis que Shinki, également au travail, paraissait contrarié... Les adeptes de Kami s'étaient infiltrés si aisément dans le bataillon que le shinobi du clan Jishaku ne pouvait pas simplement ignorer ce faux pas de sa part ainsi que de celui de sa patrie. Tout comme les siens, le jinnchuriki s'était laissé berner par les illuminés de la Vie et celui-ci comptait bien à l'avenir redoubler de vigilance pour assurer la sécurité de ses camarades. Pour l'heure, rien n'assurait aux sunajins que la menace ait été complètement éradiquée et se reposer sur ses acquis n'étaient en aucun cas une bonne idée... La seule certitude qui semblait se dessiner pour les troupes du vent était l'abscence d'ennemis au moment du discours de la Kazekage, qui avait probablement assuré ses arrières grâce à son dojutsu dont les preuves n'étaient plus à faire.

Accompagné par quelques-uns de ses compères, Shinki était ainsi chargé de creuser des galeries pour le reste des troupes. Armé d'un tunnelier de fortune forgé par la limaille recyclée de sa précédente technique, le Jishaku laissait ses acolytes utiliser le sable et le grès rejeté par son jutsu pour former des voûtes visant à soutenir le souterrain et assurer le passage sécurisé du reste de l'armée.

Les premiers mètres défilèrent les uns après les autres sans la moindre épine. Ainsi, il semblait que la tactique de la Jûichidaime ait porté ses fruits ; mais en était-il réellement le cas ? La non-alerte des ninjas sensoriels du groupe semblait confirmer cette hypothèse, mais pendant encore combien de temps ?

HRP:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 326

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 45 両

MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Sam 14 Avr - 20:49

Cigarette entre les lèvres face à la situation on ne peut plus éprouvante, je dégageais lentement mon visage, mes prunelles éclairant légèrement la galerie en émettant une lueur bleu ciel, alerte, regardant autour de moi de manière assez discrète… Du moins, assez discrète pour quelqu’un qui a des lampes torches à la place des yeux. Le trouble était évidemment présent dans les troupes. Bien que ce n’était pas le plus alarmant. Plus aucun traître, il en était certain.

Et pourtant, les certitudes valent ce qu’elles valent… Brusquement, mon regard se tournait vers la gauche, comme un automatisme, mes pupilles se dilatant légèrement sous l’adrénaline alors que je continuais d’avancer. Fronçant les sourcils, je tapotais l’épaule de Manshin en tirant mon regard vers l’avant pour lui indiquer de conserver la tête du peloton à ma place alors que je m’extrayais tant bien que mal dans l’escadron jusqu’à gagner ma cible : Jishaku Shinki, l’hôte d’Ichibi. Offrant un signe de tête à celui-ci de façon à notifier ma présence à ses côtés, évoluant en même temps que lui, je laissais mon visage se rapprocher du sien, ma poitrine s’appuyant vaguement sur son épaule alors que je murmurais.

« Ecoutez-moi. Pas de mouvements brusque, restez calme je vous prie. Ce n’est pas le moment de créer un mouvement de panique. Les hommes du culte ont survécu, ils avancent en parallèle de nous dans le sable. Ils sont tous trois très rapprochés l’un de l’autre, à neuf heure de notre position, à… 24 ou 25 mètres. Je perçois une présence assez volumineuse autour d’eux, un voile, ou une créature, je ne sais pas précisément. Je n’ai pas une connaissance détaillée de vos capacités, mais votre réputation, votre clan et l’être qui vous habite me laissent à croire que vous soyez le plus apte à effectuer une frappe la plus brutale, dévastatrice et rapide possible qui puisse traverser cet amas de sable et tuer la bête. Les cultistes portent des bracelets à leur poignets qui les rends temporairement immortels et leur confère des pouvoirs spécifiques, si nous les ralentissons assez pour être hors de portée de leur senseur, ils finiront fort probablement par se perdre dans le désert, des non-kazejins ne s’en sortiront pas par un temps pareil. »

Mon bras descendant doucement à la main du jeune homme, j’attrapais son index lentement pour diriger celui-ci vers le mur creusé pour lui indiquer précisément ce que je percevais, le laissant prendre temps de se concentrer avant de relâcher mon étreinte qui aurait pu paraître étrange vu de derrière, relativement compliqué en marchant en même temps, pour moi surtout, cherchant à ne pas embrouiller ses pas.

_ _ ___________________________________________ _ _



Kaede s'exprime en lightsalmon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8367-bingo-book-de-kaede-m-junko#62438 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8336-je-reviendrai-conquerir-tes-yeux-u-c#62318
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT FINI] [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un monticule de Sable [Rang C Solo]
» Demandes de rang
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Kaze no Kuni :: Grand désert de Suna-
Sauter vers: