Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 32

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Jeu 3 Mai - 23:00










Le temps s’était à nouveau figé ; sous terre, nous ne semblions pas véritablement avancer. Personne ne savait depuis combien de temps nous étions en train d’arracher pierres et sable à notre désert. La fatigue commençait à se faire sentir et le moral des troupes semblait être plutôt bas ; même si la stratégie de notre Kazekage était somme tout à fait discutable, elle n’avait pas eu de chance de se retrouver aussi rapidement confronté à des soucis d’une telle ampleur.

Un étrange sentiment de claustrophobie prit soudain Ikino à la gorge : il étouffait dans cet espace clos ; ce n’était pas seulement parce qu’ils étaient sous terre, mais aussi parce qu’une mena se cachait quelque part, mais personne ne sachant où exactement. Seuls les traîtres potentiellement infiltrés ici savait ce que le futur pouvait réserver à la troupe d’élite de Suna.
Le jeune homme avait ses trois marionnettes déployées en même temps. Deux d’entre elles portant quatre sunajins épuisés par l’effort, et la dernière passant entre ceux qui étaient en train de creuser pour les alimenter en eau et vérifier que personne ne s’effondre sous l’effort : se tuer à la tâche était exclu ; il fallait que chacun reste dans ses limites afin d‘éviter d’inutiles blessés.

Malgré la difficulté, tout semblait se dérouler correctement ; en y réfléchissant plus, c’était même très étrange que tout se passe « aussi bien » alors que la troupe était enfermée six pieds sous terre sans aucune échappatoire naturelle. Cela étant, la Kazekage devait sûrement savoir ce qu’elle faisait ; peut-être même que le danger était déjà écarté ?

Cette dernière pensée égaya le cœur d’Ikino qui se mit un peu à sourire : après tout, il fallait sûrement faire confiance à ceux dont le grade était le plus élevé sur les décisions ; son instinct de survie n’était pas vraiment d’accord avec cette pensée.

Alors que le jeune sunajin commençait à se rassurer sur la situation, d’énorme pic de sable durcis sortirent d’un seul coup des parois ; Ikino ramena immédiatement Shirudo et Heiki jusqu’à lui pour se protéger d’éventuelle attaques. Suite à cela, il utilisa Ken avec ses bras extensibles pour sauver in-extremis deux tunneliers qui manquèrent de peu l’empalement. Les infiltrés avait donc décidé de passer à l’action.

Après un moment de flottement, une grosse explosion laissa apparaître un serpent géant aux écailles rouges vives. Le marionnettiste fut surpris de voir une aussi grosse bestiole venir ici ; il remarqua rapidement que la brusque apparition du reptile venait de fragiliser la structure du tunnel, il fallait absolument la renforcer en vue du combat qui allait prendre place sous le désert. Le jeune homme étant proche des survivants qui creusaient le tunnel, il demande en bégayant :


"- Le tu-tu-tunnel … il est fra-fra-gilisé, il faudrait le consolider…"

Des personnes autour de lui, l'air dubitatif, lui fit monter la pression : son manque de charisme flagrant le handicapait beaucoup dans ce genre de situation ; heureusement, une des personne acquiesça en disait que l’idée semblait bonne. Ikino fut soulagé de voir que quelqu’un l’avait épaulé dans ce domaine qui lui faisait tant défaut. Il ajouta :

"- Je… je vais vous protéger pendant que vous renforcez le tunnel ! "

Ainsi, il amena ses trois marionnettes à son niveau : Ken assurait l’offensive, Shirudo la défense et Heiki le support. Il ouvrit cette dernière et indiqua aux autres :

"- J’ai … j’ai du matériel qui-qui pourra peut-être vous-vous servir ! "

Il se mit ensuite en position de combat, plus ou moins prêt à en découdre avec ceux qui tenteraient de décimer le groupe : Suna vaincra, il en était convaincu. En tout cas pour l’instant.


HRP :
Spoiler:
 


_ _ ___________________________________________ _ _


"Avant d'être une arme, le Kujutsu est un art"
Ikino Korimasu, l'art du marionnettisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 754

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Sam 5 Mai - 7:54


Des pics de sable, un serpent géant... Tout s'agitait pour l'escouade du désert, qui faisait finalement face à ce qui semblait être l'assaut final des cultistes. Shinki, entouré de plusieurs rescapés du jutsu aréniforme, faisait face à l'abominable reptile. L'équipe, désordonnée par ce chaos sans nom, se ralliait alors sous les ordres de la doublure de la Kazekage, cherchant désespérément à tenir la gueule de la bête close.

Soudain, Shinki sentit une main se poser sur son dos. Visiblement, l'une des deux femmes qui portait les traits de Kaede avait tenté de partager son chakra, hélas en vain. Dans un sourire, le Jishaku remerciait la demoiselle pour l'intention tandis que sa conscience écoutait les railleries acerbes de son bijuu.

« Pour qui cette insolente me prend-elle ?!
Comme si moi, Shukaku : la défense absolue du désert, avait besoin de l'aide d'une vulgaire humaine !
»

À vrai dire, Shinki aurait sans doute préféré recevoir cette aide précieuse plutôt que de se contenter de l'orgueil mal placé du tanuki. Cependant, l'être avec qui le jeune homme était forcé de cohabiter ne l'entendait pas de cette oreille... Le jinnchuriki et son bijuu allait ainsi devoir agir par leurs propres moyens...

Profitant de la limaille dispersée dans le désert par sa précédente technique, Shinki passait une nouvelle fois à l'offensive. Mélangeant sa poussière de fer avec le sable afin d'obtenir une meilleure superficie d'action, l'hôte du démon du sommeil puisa dans les réserves de la bête à une queue avant d'utiliser l'une de ses plus puissantes techniques. Subitement, le shinobi compressa sa limaille au travers du désert, profitant de la priorité que possédait son jiton face au sunaton pour blesser les cultistes cachés non loin tout en touchant le serpent vermeil. L'objectif était double face au serpent : Shinki espérait que la pression de sa limaille soit assez puissante pour blesser la bête tout en le maintenant sur place, à la merci des offensives de ses compères.

HRP:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

[samedi 25 février 2017 00] Dorumo Sabaku: Shinki est un élu envoyé par les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5649-annales-de-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4738-bingo-book-shinki#37558 http://sns-rp.forumgratuit.org/f355-dossier-shinki-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t4737-presentation-shinki
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Mar 8 Mai - 0:02

Pics de sable et serpent, voilà qui constituait le menu que devait affronter a présent l’effectif réduit de Suna. Plusieurs malchanceux s’étaient faits empalés par lesdits pics de sable, et gisaient à présent au sol, dans une flaque de sang rendant peu à peu le sol carmin, à l’image des écailles recouvrant le corps du reptile géant était apparu dans le couloir, coupant la retraite des Sunajins. Le groupe était acculé, une bataille pour la vie commençait alors que certains n’en avaient déjà plus.

Le première réflexe de Yagami fut de vouloir combattre ce maudit serpent. Après tout, elle n’était pas vraiment orienté dans le support. Sa puissance brute pourrait faire pâlir la plupart des hommes, après tout. La jeune femme observait la scène. La kazekage semblait prendre la situation en main, donnant ses directives pour rassembler les troupes et combattre ce serpent. A un contre tout le groupe, il n’allait très certainement pas faire long feu, mais il ne fallait pas se penser sorti d’affaire pour autant. Le serpent continuait de faire des ravages dans les rangs des Sunajins qui s’étaient regroupés, et les manieurs de sable s’étaient accordés pour bloquer la tête du serpent entre deux blocs de sable. Le serpent n’arriverait plus à utiliser sa tête pendant quelques instants, mais… Après tout, la créature vivait en creusant dans le sable, se dépatouiller de cette situation n’allait pas être trop difficile.

Cependant, un bruit puissant se fit entendre, un bruit mécanique ne rappelant rien à la Kunoichi du sable. Ce bruit, c’était le sabre de Sho Akemi qui le produisait. Le sabre de l’ancien cultiste taillait d’ailleurs bien sur le serpent puisque petit à petit, les coups surpuissants de l’arme étrange entaillaient les écailles du monstre des sables. A côté de cela, la limaille de Shinki Jishaku, l’un des shinobis les plus renommés de Suna, s’était mélangée au sable du désert, et le jeune homme utilisait sa puissance pour réduire en miette le serpent. Cependant, ce dernier semblait bien résister aux assauts du jeune homme, et était bien plus embêté par l’Akemi, qui tranchait et retranchait le corps du reptile rouge sang. Prenant la décision la plus logique à ses yeux, Yagami laissa éclater sa puissance représentée par son aura d’électricité bleu connue et reconnue à travers tout le village. Son Raiton Chakura Môdo activé, la jeune femme activa un boost de puissance avant de voir la distance qui la séparait du serpent. Armant un des coups de pieds qu’elle avait elle-même mis au point, la jeune femme s’élança de tout sa vitesse avant de sauter vers la base du cou du spéciment écailleux. Elle souhaitait faire mal, et elle venait d’apercevoir brièvement Sho et sa Kata-çonneuse souhaitant découper la tête du serpent au même endroit. Parfait. Ça allait faire mal. Très mal.



De leur côté, les cultistes s’arrangeaient pour savoir quoi faire. Le chakra venait à manquer. Le combat était difficile, mais ils restaient à peu près en sécurité ici, dans la salle qu’avait aménagé l’un des leurs. Ils ne pouvaient pas vraiment savoir a quelle ampleur leur attaque avec les pics de sables avait fait mouche, ainsi, ils ne purent savoir que les pics avaient bien amoché la Kazekage elle-même, Kaede M. Junko, qui jouissait désormais d’une jolie entaille sur le flanc. Il allait falloir prendre en charge la jeune Kazekage rapidement, au risque de la perdre. Cependant, pendant ce temps là, la salle où se cachait le trio commençait à se désagréger alors que de la limaille de fer commençait à se rabattre sur les cultistes. Au vu de l’orientation et de la forme du dispositif, les cultistes savaient que cela provenait d’un jutsu de zone. Cependant, ils durent quand même se protéger au moyen d’un petit dôme de sable créé par la même personne, encore et toujours.

Cependant, ledit cultiste perdait patience. Rien ne fonctionnait, et ils venaient d’apprendre que leur serpent venait de disparaître sous les coups surpuissants de Yagami et de Sho. C’est dans un assaut recueillant toute la puissance qu’il restait au shinobi que celui-ci décida de mettre une dernière fois à l’épreuve. Créant un clone, il laissa ce dernier tenir un Mûdra afin de garder le dôme de sable intact. L’original, lui, forma une suite de mûdra qu’il n’eut que très peu de fois l’occasion d’utiliser. Utilisant un de ses jutsus les plus puissants, jutsu nommé Sabaku Muchitsujo, il créa un véritable chaos dans le désert environnant. Il était tout simplement en train de créer quelque chose à mi-chemin entre le séisme et le tsunami, mais ce sous terre, dans une étendue de sable. Alors qu’a la surface, l’on pouvait voir le sol bouger étrangement, des trous et des dunes se formant, ou le sable bougeant tout simplement de manière anarchique, sous terre, il se passait à peu près la même chose. Les masses de sables se déplaçaient toutes de façon anarchique. Ainsi, c’était tout le sous terrain qui était chamboulé : le tunnel des sunajins était fichu, déformé comme l’on déforme un couloir dans un labyrinthe. Certains shinobis du vent devaient très certainement être déjà sous les masses de sables en déplacement. A côté, le dôme résistait tant bien que mal, maintenu par le clone du cultiste à l’origine de ce chaos désertique. Le senseur du groupe était vide de chakra, ils étaient aveugles. Le chakra commençait à manquer de tous les côtés, et cela signerait bientôt la fin du combat. Mais… qui en ressortirait vainqueur ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Mer 16 Mai - 18:45








Dans un cri d’agonie, le serpent géant laissa place à un nuage de fumée ; les attaques des sunajins avaient enfin porté leurs fruits et l’immense créature était vaincu. Une vague de joie submergea plusieurs membres de l’escadre. Ils se reprirent rapidement, le combat n’était pas encore terminé.

Un moment de flottement se fit sentir : l’ennemi devait sûrement réfléchir à la meilleure manière d’élaborer son plan pour la prochaine offensive qui serait sans aucun doute la dernière. Tous étaient préparés à ce prochain assaut : rivé dans des positions offensives, les sunajins attendaient d’en découdre une dernière fois et de vaincre.

Mais malheureusement, ils n’étaient pas prêt pour ce qui allait se passer ; le sol se mit à se mouvoir anormalement : cela semblait être un séisme… Ou pire. En quelques secondes, l’armature en sable durci qui devait soutenir le plafond commença à trembler : d’ici quelques secondes, ils seraient tous ensevelis.

Le cerveau du jeune garçon tourna à toute vitesse : son instinct lia cria de fuir immédiatement. Il lui résista quelque peu : il allait fuir, mais pas seul. Son regard balaya l’assemblée en prise de panique devant leur mort certaine ; son regard se pose très rapidement sur Kaede : elle était blessée et semblait mal en point, suffisamment pour ne pas pouvoir fuir. Le sang d’Ikino ne fit qu’un tour.

Il lança ses trois rouleaux sur le sol, préparant sa fuite imminente ; suite à cela, il scella Heiki, puis lança Shirudo pour protéger la kazekage des chutes de sable dur qui servait avant de maintien au tunnel creusé. Il arrive pile au bon moment et enclencha le bouclier de chakra de la marionnette pour éviter à Kaede de se faire écraser ; il actionna le mécanisme des bras de Ken pour les propulser en direction de Kaede afin de la saisir à distance. Il l’attrapa doucement, puis il coordonna ses deux marionnettes pour que les chaînes de bras s’enroulent à la même vitesse que celle de Shirudo afin qu’il puisse protéger la jeune femme des chutes tout en la ramenant rapidement. Une fois Kaede déposée devant le jeune homme, celui-ci scella rapidement ses deux marionnettes dans les rouleaux qu’il glissa dans son dos dans leurs étuis.

Le temps jouait contre lui et il esquiva de justesse l’une des chutes mortelles. Le sol gondolait de plus en plus formant des dunes et des crevasses ; le temps jouait contre Ikino. Il plongea sur la kazekage au sol pour la protéger d’un petit morceau de sable durci qui s’effondrait : celui-ci vint le frapper de plein fouet sur l’épaule et il émit un petit cri de douleur. Il prit dans ses bras la jeune femme en l’encerclant de ses bras et composa ses mudrâ :


"-Doton Dochuu Eigyo !"

Il s’enfonça dans le sol avec Kaede et se déplaça le plus rapidement possible jusqu’à la surface. Au bout de quelques secondes, il se sentit proche de la surface ; plutôt que de remonter immédiatement, il continua pendant une bonne minute avant de sortir et de s’effondrer au sol, épuisé. Juste à côté de lui, Kaede était aussi allongée, mal en point. Ikino sorti le rouleau contenant Heiki et sorti la marionnette ; il ouvrit son ventre et plongea pour chercher des bandages et des onguents, perdus au milieu de toutes ses affaires. Il serra les dents en sentant son épaule lui lancer douloureusement.

-------------------------------------



Il trouva finalement ce qu’il cherchait, puis fit un bandage rapide de la plaie, essayant de soulager la douleur de la kazekage. Celle-ci sembla amorcer un mouvement esquissant sa volonté d’essayer de sauver les autres sunajins encore sous terre ; Ikino lui posa la main sur l’épaule pour la retenir doucement et secoua la tête en signe de négation : Il fallait avoir confiance en ses coéquipiers net leur capacité de survie. Doucement, le regard de Kaede sembla se voiler et elle retomba document sur le sol, inconsciente : elle avait dû perdre déjà beaucoup de sang.

Le jeune homme souleva la femme et lui aménagea une place dans la marionnette avant de la déposer délicatement. Sans prendre le temps de chercher si d’autres personnes avaient pu s’échapper du tombeau de sable, Ikino se mit en mouvement tant bien que mal accompagné de sa marionnette ; il ne pouvait pas se déplacer aussi bien que sans, mais il était obligé, porter Kaede avec son épaule en l’état était plus que dangereux.

Rapidement, le bruit du sable laissa place à la douceur de l’herbe : Ikino avait rejoint la forêt. Il laissait derrière lui bon nombre de morts et sa conscience commencer à lui peser sur les épaules ; il n’avait pu sauver qu’une seule personne. Certes, c’était la Kazekage, mais c’était une seule et unique personne. Une larme coula le long de sa joue. Une larme de tristesse. Une larme de haine. Son visage se durcit et son expression se mua en fureur : les cultistes aller le payer cher ; peu importe leur force, Ikino leur ferait payer au centuple chaque mort !

Bientôt, le jeune homme rencontra des villageois occupés à chasser; il leur expliqua la situation : il transportait une blessée dans sa marionnette et il devait rejoindre l’hôpital au plus vite pour qu’elle soit prise en charge par une équipe médicale. Les villageois lui indiquèrent l'endroit le plus proche dans lequel il pourrait trouver de quoi se soigner et se remettre de leurs blessures. Ikino les remercia et reprit sa route. Ils étaient sauvés.  



HRP :
Spoiler:
 


_ _ ___________________________________________ _ _


"Avant d'être une arme, le Kujutsu est un art"
Ikino Korimasu, l'art du marionnettisme


Dernière édition par Ikino Korimasu le Mer 23 Mai - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Sam 19 Mai - 20:24


Blablabla c'est le titre


Featuring


L'ennui, Ikkino et mabite



Alors que je baissais mes yeux là où seraient les Tanukis si j’étais sous ma vraie forme, le sol se mettait à trembler de nouveau, visiblement c’était encore une attaque des sables contre l’armée du sable. Sable, sable, sable, ca blêmit à vue d’oeil cette situation, c’est tellement merdique… Et ce sable qui n’en fini pas, j’en ai tellement marre de cette situation… Au final l’idée de la Kage de s’enfouir avait été pour le moins pitoyable, personne avait suivi l’idée de l’initiative, et à en voir la panique dans nos rang je doutais que qui que ce soit soit réellement ou formé au combat, ou à la lutte en tunnel. La chef du village baissait d’un cran dans mon estime, et le village en lui même de deux. Je voyais Ikkino attraper le Kage pour l’emmener en sécurité, j’imaginais que le rôle de chef m’incombait maintenant… Mais est ce qu’on allait m’écouter cette fois-ci?

J’en avais plus tellement rien à faire, plus vraiment rien à cirer de dans quel camp j’était ou ce que je foutais là. Mais à la mine déconfite de l’armée en déroute, je voyais bien que c’était à mon tour de réunir les forces, si tant est qu’on m’écoute, ils s’en sortiraient probablement vivant. Je glissais avant de donner des mots inspirants à mes alliées, des instructions précises à mes complices..

-Tannusake, Tennosuke, si vous voyez que cette situation dégénère, rentrez et appelez moi, aucune bataille ne vaut la peine de mourir si elle peut être gagnée autrement.


Ainsi donc, j’attrapais des ryo dans ma poche, tendais le bras au dessus de ma tête en concentrant le chakra naturel, faisant ressortir les arabesques à mes yeux.

-Senpo, Gouhou hassha !!

Une pluie lumineuse et bruyante emplit l’air, comme des dizaines de milliers de carillons, l’attention m’étais totalement accaparée, et plus personne ne tremblait, même avec les secousses sismiques. J’avais captivé tout le monde, tant mieu, place au commandement.

-Renforcez juste la couche autour de nous, je veux une coque de noix imbrisable ! Ils veulent nous faire trembler, nous écraser, nous percer, mais rien ne passera, car notre survie est notre spécialité !


Avec ce plan, si les ennemis planifiaient de vraiment transformer l’étendue de sable en une véritable monstruosité destructrice, ou d’envoyer un autre serpent, alors ils ne pourraient pas attaquer l’intérieur sans d’abord briser la coque, et c’est là que venait ma seconde idée. Une fois cette coque terminée, l’équipe pourrait la sortir du sol. Mais ce serait sans doute en deuxième temps.



Consommation:
 

_ _ ___________________________________________ _ _


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Messages : 189

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 2 B - 1 C - 2 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Re: [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Dim 20 Mai - 21:53





  Je m'occupais des blessés comme je pouvais, mes rares connaissances en médecine n'allaient pas faire des miracles, disons que les éloigner du danger c'était déjà une bonne chose de faite. Beaucoup n'allaient malheureusement pas s'en sortir. Bien que je ne les connais pas personnellement, c'était sans doute des visages que je croisais dans les rues, même sans y prêter attention. J'avais une sorte de boule au ventre, une émotion étrange. J'étais triste pour ces personnes qui s'étaient dévouées pour faire avancer le convoi. Et si jamais j'avais eu l'idée de me mettre à leurs cotées pour avancer... La paresse est un vilain défaut, on le sait tous, on nous l'a souvent répété, mais elle venait juste de me sauver la vie. À quoi bon se donner à fond si c'est pour prendre des risques, alors que rester dans son coin est plus sure ? Ces idées me passaient rapidement en tête, même si au fond de moi je savais qu'il ne fallait pas sombrer dans ce genre de raisonnement. Cette spirale bien que tentante n'était pas ma vision du monde, ou pas celle que je voulais avoir.

  L'autre menace semblait être éliminée aussi rapidement qu'arrivée à mes yeux. Je n'avais pas le bilan des pertes mais ce poids ne me rassurait pas, ils n'allaient pas en rester là. D'ailleurs ils vont surement donner leurs maximum afin de nous éliminer définitivement. Il fallait être pret à répliquer. Mais nous manquions d'informations, d'où va venir le prochain assaut ? Comment ? Tant de questions qui finirent par trouver des réponses sans se faire attendre. Un son effrayant et des vibrations à fréquences levers nous déstabilisaient.

  Les contours du tunnel ses désagrégeaient, il n'allait pas tenir longtemps. Je pris une décision, j'allais arrêter d'être aussi passif et d'attendre des ordres qui allaient peu être jamais arrivé. D'ailleurs j'etais peu être le seul capable de mouvoir, je n'en savais trop rien, mais si je pouvais ne serait-ce que faire échouer nos assaillants cela me procurerait une telle joie.

  De façon héroïque je pris une initiative un peu hâtive, sans consultation, il fallait agir. Plaquant ma paume de main contre une paroie, je distinguais vaguement la provenance de ce vacarme. Une série de signes de mes mains et une importante quantité de poussière aimantée s'imprégnaient à travers la roche pour pouvoir former un amas cylindrique qui, dans l'idée devait ressembler au jutsu adverse. Et peut-être le contrer, enfin, en théorie.

  Immobile, et concentrer, je donnais mon maximum, tout mon corps tremblait, les vibrations subies par mes muscles étaient douloureuses, mes os se réduisaient en compote. Bon sang, ils ont joué pas dans la même catégorie, quel idiot à vouloir me mesurer à eux seuls. Je sentais bien que ma technique ne progressait pas comme convenu, je lançais un regardé désespérer autour de moi. Une femme avait pris les devants, mais son visage ne m'était pas très familier, enfin bon, je ne vais pas me plaindre en un moment aussi dramatique. Qu'elle joue la chef si elle s'en sent capable, mais si tout redrape, et en dernier recoure, je n'aurais qu'a créé un maximum de sphère possible, je ne pourrais pas sauver tout le monde, mais au moins j'aurai essayé.

  Je restais donc concentré mon attaque; bien qu'inefficace, et me renfermerais au dernier moment dans une capsule, priant pour m'en sortir le plus indemne possible. Alors ok je suis égoïste, et cette vision ne me plaît pas, mais pour le moment je n'ai pas envie d'y penser. Et si je venais à mourir maintenant, j'espérais sauver un maximum de personnes.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5092-bingo-book-de-fuu http://sns-rp.forumgratuit.org/f140-dossier-fuu-jishaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t5083-fuu-le-modeleur
Messages : 672

MessageSujet: Re: [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    Mer 23 Mai - 9:57

Le sable bougeait anarchiquement. Des masses, auparavant uniques, se séparaient en deux, partant dans des sens opposés. C’était un bazar monstre en sous-sol, si bien que garder un sens de l’orientation précis devenait rudement difficile. Certains avaient pris des initiatives, parfois chanceuses, parfois lucides et correctes, d’autres hasardeuses, mais quand même bien tentées. Alors qu’Ikino était sorti de sable, il parvint à rejoindre Kawa no Kuni au prix d’une longue marche hasardeuse. Il y trouva un village proche de la frontière où les habitants aidèrent Ikino à soigner sa Kage tandis que le reste des Kazejins se défendait coûte que coûte face aux assauts répétés du sable des cultistes. Une technique de poussière d’or bloqua quelques mouvement de sable avant d’aspirer son créateur dans une bulle de limaille, finissant de protéger le Jishaku en question.

De son côté, la jeune femme a l’armure de foudre ne l’avait pas enlevée. C’est en voyant une masse de sable se déplacer rapidement vers un malheureux shinobi que mademoiselle pris sa vitesse maximale, le temps d’un déplacement. Le jeune homme, acculé au mur et tétanisé par la mort qui s’approchait inexorablement de lui, voulu crier, mais n’eut ni le temps, ni la force. Ses cordes vocales étaient comme bloquées, tout comme ses muscles qui refusaient le moindre mouvement. Paralysé de peur à la vue de sa fin toute proche, il ne pouvait rien faire. Et c’est pour cela que la Akoshana accouru. Un premier Shunshin combiné à son Raiton Chakura Môdo plus tard, elle avait récupéré le Kazejin. Après un second shunshin, la jeune femme était revenu dans le dôme de sable qui allait se fermer définitivement, sauvant son confrère d’un funeste sort. Le malheureux, qui était plus que surpris, s’était engagé pour faire payer à Kami ses désastres et autre meurtres de masse. Yagami aspirait au même but, mais elle n’en savait rien

Concentrés et protégés par leur dôme, les cultistes ne savaient plus vraiment où donner de la tête. Les deux derniers, impuissants, ne pouvait qu’observer de leurs yeux nus leur confrère, ancien Kazejin, manier son élément d’une façon toujours plus destructrice. Certains avait déjà péri, écraser par ces masses de sables anarchiques, mais le reste avait eu la bonne réaction en se protégeant à l’aide de sable. Quel est le meilleur contre au Sunaton en plein milieu d’un désert ? Et bien, le Sunaton lui-même, n’est-ce pas ? L’ancien Kazejin le savait, et n’était pas sur et certain que sa technique ait eu l’effet escompté. Malgré le doute, il avait fait subir de grosses pertes aux Shinobis du désert, dont l’effectif original se retrouvera bien amoindri en comparaison avec l’effectif d’arrivée.

Bientôt, le dernier cultiste encore debout s’effondrait, son clone et sa technique disparaissant avec lui. Le dôme de sable avait tenu et tenait toujours bon, ce qui était le principal. Le soigneur du trio réceptionna son ami en l’allongeant au sol. Ils allaient manquer d’air si cela continuait. Après tout, ils étaient sous terre, n’est-ce pas ? Le cultiste évanoui devait récupérer, et ses amis devaient veiller sur lui. Le trio, qui se connaissait depuis le début de leur aventure sectaire, ne s’était jamais séparé et avait juré de n’abandonner aucun des membres. Aujourd’hui, ils venaient de semer la discorde parmi ceux allant combattre celui qu’ils considéraient comme un sauveur. Avaient-ils vraiment réussi leur mission ? Aucun ne savait vraiment. C’était comme si peu leur importait, à présent. Ils souhaitaient tous s’en sortir à trois. Vraisemblablement, l’instinct de survie avait finalement primé leur foi envers Kami. Ils ne pouvaient sortir avant que leur ami Kazejin soit réveillé, si bien qu’ils s’affairèrent à le soigner du mieux qu’ils pouvaient, laissant les Sunajins continuer leur périple guerrier en direction du village caché de la feuille.

De leur côté, les shinobis du sable pouvait reprendre leur périple, ce qu’ils effectuèrent sans encombre. Sortant quelques kilomètres plus loin des sous-sols du désert, ils continuèrent leur périple afin de le terminer a la frontière avec Kawa no Kuni, passant là où Ikino était passé quelques temps auparavant. Ils trouvèrent le même village, et décidèrent de s'y reposer. C’est là-bas que les survivants de ce voyage sanglant allaient pouvoir récupérer et se soigner. Un long arrêt allait s’imposer, au vu des dégâts produits par les cultistes, et ensuite la troupe serait repartie vers Konoha pour mettre un terme au règne sanglant de l’autoproclamé « Kami », que l’on a renommé « Kamin ».

De leur côté, les Cultistes purent sortir du dôme et retourner dans les semblants de tunnels encore utilisables, afin de pleinement récupérer. Une fois sorti d’affaire, tous trois retournèrent à la surface et se dirigèrent vers Ame. Où est-ce que leurs pas allaient les mener ? Rien n’était moins sûr.

FIN DE L'EVENT A KAZE NO KUNI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.    

Revenir en haut Aller en bas
 
[RANG 0] Danse endiablée, sable sanglant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Mission de rang B] Un mariage sanglant. Duexième partie. (PV: Jisetsu Sei)
» Un monticule de Sable [Rang C Solo]
» Mission rang D : Du sable dans la culotte
» Demandes de rang
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Event : Dans un nuage de fumée. :: Kaze no Kuni-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: