Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Sauvetage d'espèces au Pays du Thé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 521

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 160 両

MessageSujet: Sauvetage d'espèces au Pays du Thé   Lun 4 Mar - 12:45

Je courrais, de toutes mes forces, j’étais leur proie.
Cela faisais quelques temps que des ninjas me courraient après, leur bandeau possédait une forme qui m’était inconnue mais je savais que c’était, eux, les imposteurs. Si je m’arrêtais j’allais mourir alors ma survie était en jeu. La forêt défilait de toute vitesse, j’avais beau prendre de la hauteur et sauter de branche en branche ils étaient toujours la. Si cette situation ne s’arrêtait pas, je n’allais jamais pouvoir réussir la mission que le Raikage m’avait confiée.  Je pris de l’avance et je me mis au sol, j’effectuai ma technique  Daichi no Surudoi pour placer des pics au sol, ce qui allait retenir les ninjas ici.
Quelques mètres plus loin, dans le creux du tronc d’un arbre j’examinais ma carte pour savoir ou j’étais et si un village était proche de moi. Ma carte ne retrait pas dans les détails surtout que le bateau avait accosté sur une des îles du Pays de l’Eau. En parlant de ce bateau, le voyage que j’avais fait était qu’une arnaque, les marins étaient des imposteurs, tout les passagers c’étaient enfuie. La forêt défilaient devant mes yeux, face à moi une lumière de plus en plus intense fit son apparition, je me dirigeais vers elle à une allure si folle que je ne vis pas que la parcelle de terre se finissait à ce point la. Je fis une chute, si en dessous de moi un chariot remplie de paille n’était pas la je serais saus doute mort.

Je me relevais en douceur tandis qu’une personne âgée me criait dessus, je descendis de son chariot et m’en excusa. Une foule se formait autours de nous, j’étais dans ce qui semblait être un petit village d’agriculteurs. Le chef se présenta à moi et je fis de même avant d’expliquer que des marins m’avaient piégé tout comme le groupe de personnes qui m’accompagnait.

J’avais passé une nuit dans ce village à dormir dans la paille aux côtés des poules et des vaches. Le lendemain matin le chef du village m’emmena aux côtes de l’île ou il y avait un tout petit port. Il prit une caravelle et me fit monter à bord, tout un équipage était présent. Ils m’emmenèrent à ma destination, le Pays du Thé.

Cela faisait quelques heures que nous naviguions les océans, le Soleil faisait sa pause et la Lune commençait à faire son boulot.  Je me penchais sur les bords du navire, mon regard se perdait dans l’eau, mes pensées se perdaient dans le futur. Un petit déclic me fit sortir de mon esprit, quelques lumières apparaissaient au fond de l’eau, elles s’activaient une par une et bougeaient dans tout les sens. Je demandai aux marins ce que c’étaient, ils me répondirent que ces lumières étaient de méduses très convoité par les scientifiques pour une quelconque raison. Sans attendre je me mis nu et je fis un plongeon pour me retrouver dans l’eau. Je retenais ma respiration, mes mains en mouvement pour rester sous l’eau, mes jambes immobile, mes yeux ouvert. Je les regardais, les petites méduses qui flottaient, elles étaient toute petite mais adorable. Une fois remonté à la surface je fis apparaître un petit bocal de glace et je mis deux méduses dedans en m’assurant de leur confort.

Le bateau c’était arrêté, le vent n’était pas présent mais la chaleur elle l’était. Je descendis de la caravelle par une échelle et je remerciai tout l’équipage en leur donnant ce qu’il me rester comme argent de poche. Sachant que j’avais encore besoin d’eux je leurs avait dit de revenir plus tard au même endroit.
Une terre sèche, de l’herbe verte clair, une grande forêt, c’est ce qui m’attendait. Mon style vestimentaire me faisait passer pour un touriste, tout était prévu pour que je ne me fasse pas attaquer. Un débardeur gris, un short de même couleur avec une ceinture sur la quelle était attaché le bocal des méduses et pour finir je portais des tongs. Cette tenue n’était pas agréable pour moi, bien qu’elle fût légère. Le dos contre un tronc d’arbre, assis sur une branche en hauteur, je regardais ma liste de spécimen, il y avait l’Axolotl qui restait ma cible principal mais pour sa il me restait des heures de marches, je voulais satisfaire le Raikage, ramener tout ce que je pouvais mais lui il voulait les espèces en voie d’extinction.

Le temps passait, les décors défilaient et moi je marchais, je devais trouver un lac peu profond qui était au soleil. Les arbres étaient de plus en plus espacés et la terre de plus en plus sèche. Au loin je voyais une forme, je courus vers elle, le lac était la. Un lac qui allait disparaître dans quelques mois pour cause de sécheresse. Je m’installai aux bords du lac, posai mes affaires au sol et je me rendis dans le peu d’eau qu’il y avait. Pour les quelques dizaines de litres l’étang regorgeait de vie, il y avait des tas d’espèces de poissons différente moi je cherchais l’Axolotl, l’animal qu’on avait pris pour une évolution de la Salamandre. Un deuxième bocal en main, je les cherchais, j’en avais trouvé des tout petit mais ce n’était encore que des enfants. Brutalement une masse me sauta dessus, je tombai dans l’eau. Je me débattais, ma tête était enfouie dans la vase du lac. Je fis apparaître un pic dans ma main et le plantai dans la chose qui était sur mon dos. Une fois debout je vis une très grosse bête en face de moi, un Axolotl mais d’une taille surhumaine. Le pic c’était planté dans sa patte, il saignait, je lui fis signe de ne pas bouger et je pris le pic de sa patte et je l’enlevai. Je m’étais assis en face de lui, je lui expliquais mon plan, je ne savais pas si il comprenait mais je lui disais que je voulais deux Axolotl pour la survie de son espèce. Il s’inclina, poussa un petit crie et tout les Axolotl qui étaient dans l’eau se rendirent vers lui, j’en pris deux dans mon bocal de glace. Je remerciai le grand Axolotl, qui était très âgé, il semblait être le gardien du lac.

Je repris ma route, attendis au point de rendez vous, au loin la caravelle se présentait à moi. Ainsi je me rendis vers le port de Kumo. Je n'avais peut être pas pris tout les animaux de la liste mais deux Axolotl et deux Turritospis Nutricula pour moi c'était déjà du bon boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t653-annales-de-naeko-esuki#4239 http://sns-rp.forumgratuit.org/t630-bingo-book-naeko-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4510-en-cours-naeko-esuki-lexile
 
Sauvetage d'espèces au Pays du Thé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de sauvetage d'un Kumo-jin
» Haiti-Plan de sauvetage des conseillers d'état
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: