Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Kroa, Kroa !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiko Raku
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 21

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Kroa, Kroa !   Lun 9 Avr - 16:43



Hiko • Raku


IRP !

Nom : Raku
Prénom : Hiko
Âge : 18
Sexe :
Nindo : La persévérance vient à bout de tout.
Village : Kiri
Clan : ø
Rang souhaité : A
Grade souhaité : Juunin
Bingo Book : Bingo-Book .

Physique


Hiko est une jeune femme de 18 ans relativement petite. Afin de mettre court à tout questionnement : oui, tout le monde la raille à propos de son mètre 60. Cependant, si la nature ne l'a pas faite grande, elle l'a doté de formes généreuses et très appréciées des hommes et la jeune Raku sait d'ailleurs parfaitement s'habiller pour les mettre en valeur ! Toujours vêtue de noir aussi foncé que sa chevelure de jais ou ses sombres iris, la jeune femme ne porte la plupart du temps qu'un maillot de bain pour camoufler sa féminité. Souvent, elle porte également un short kaki -toujours le même par ailleurs- par-dessus ses collants effilés qui font écho à son maquillage qui dégouline le long de son visage en serpentant. Cette fripouille est ce genre de personne que l'on ne voit jamais autrement que débraillée et qui se néglige à tous les niveaux, sauf à l'entraînement, bien sûr. Ah! Heureusement qu'elle est sexy, elle serait considérée comme l'idiote du village sinon...


Mental


Et si... Je vous disais que Hiko ne s'habille pas ainsi par hasard ? Et si je vous disais que cela faisait partie de sa tactique de combat ? Eh oui... Rien n'est anodin lorsque l'on parle de la jeune corbac comme tendent à l'appeler ses anciens camarades de l'académie ou de conquête sous l'ère Samidare.

Effectivement, il s'agit d'une fine tacticienne -Elle doit tout à son sensei- qui cherche à mettre toutes les chances de son côté pour gagner tous ses affrontements et... Les atouts de son corps font apparemment partie des éléments qui font pencher la balance en sa faveur ! Très curieuse en ce qui concerne le ninjutsu et tous les arts affiliés, elle s'intéresse à tout en dépit d'exceller dans quelques domaines restreints; c'est ça d'être sur un champ de bataille où tout vous éblouit ! Et, après tout, n'est-ce-pas la preuve d'une personne motivée et ambitieuse, prête à tout pour réussir ? Cela dit, la dernière affirmation était fausse car il y a bien un talent dans lequel elle est passée maître : le Katon ! A côté de cela, il reste difficile pour un Kirijin de s'exercer correctement à la vie de shinobi lorsque son pays mène une politique de conquête qui mobilise les jeunes et axe donc plus sur la pratique que la théorie.

Sa motivation traduit parfaitement sa volonté de devenir Anbu. En effet, ce grade nécessite de pouvoir mener de longues et périlleuses missions en situation difficile et pour ceci il faut qu'elle soit excellente, parfaite ! Les autres shinobis la verraient quant à eux plutôt ermite ou simple juunin, à cause de son manque de concentration et de sérieux parfois qui a nécessité plusieurs interventions in extremis de la part de ses coéquipiers lors de l'épisode des conquêtes.

Dans la vie de tous les jours sinon, cette kunoichi se qualifie par sa nature distraite et rêveuse. A vrai dire, elle s'imagine des situations de combats diverses et les solutions adéquates pour en découdre -ou sont-ce de simples réminiscences de sa vie de tous les jours ? Conquête en dehors du territoire et milice sur le sien...


Histoire et Ambitions
Chapter I: Années 102-107

Hiko naît donc dans une famille d'immigrés pour son plus grand malheur. Comme vous le constatez, son nom ne fait écho à aucun clan connu de Kiri. Effectivement, c'est bel et bien de Kumo que sa famille arrive. Ah ces années sous le Nanadaime... Pourquoi s'être arrêté à Kiri ? Problèmes financiers, voilà tout. Le chemin s'arrêtait ici pour le père et la mère d'Hiko.

Heureusement pour le jeune enfant, ses géniteurs avaient la main sur le coeur et se sont trouvés être des parents dévoués. Sa mère, ni noble ni kunoichi -une simple paysanne en somme- a toujours pris soin de son foyer. Le père, quant à lui, s'est trouvé une place au sein de l'armée du village, bravant plus difficile encore que n'importe quel ennemi : les insultes et railleries de ses camarades. Le paternel endurait donc ce calvaire tous les jours, mais au moins sa famille ne supportait que les moqueries verbales de la milice.

Chapter II: Années 108-113

Hiko a 6 ans lorsque l'économie du pays s'effondre. Contrainte à faire la manche avec sa mère, elle ne garde aujourd'hui que peu de souvenirs de cette époque. Elle fait partie de ceux qui inconsciemment préfèrent occulter tous ces cauchemars lointains...

Cependant, elle se souvient de la seconde brume sanglante. C'est à cet épisode précis que la jeune fille comprit les rouages de ce monde, la misère de cette existence, l'essence de celle-ci.

Depuis cet événement traumatisant où elle se retrouva face à des cadavres jonchant les chemins de Kiri, Hiko s'est renfermée sur elle-même. Sorte de passage à l'adolescence précoce, la jeune fille semblait avoir perdu tout opinion et ne partageait plus que des relations humaines avec sa mère, son père étant constamment envoyé au casse-pipe lors de missions presque impossible -du moins c'est ce qu'il prétendait. Les relations amicales de l'enfant presque inexistantes à cause de ses origines d'immigrée ne s'améliorèrent pas dans ce climat tendu et sa première année à l'académie ninja fut aussi quelque choseà vrai dire, tout comme son acceptation même au rang de genin à cause du rituel. Mais, comme l'on dit, un mal pour un bien : La jeune kunoichi s'était donc d'avantage concentré sur son entraînement que sur ses compétences à nouer des relations sociales.

Cependant, elle n'était pas prête à ce qui l'attendait. Bien qu'elle ne pouvait véritablement considérer quelqu'un comme un ami au sein de son académie, elle faisait tout de même parti d'un groupe et éprouvait peut-être quelques sentiments -au moins affectifs- pour certains des membres de ce groupe. Et c'est ainsi que le destin décida une nouvelle fois de la frapper au visage en la confrontant en duel à celui pour lequel elle ressentait quelque chose... Il s'agissait d'un Esuki, qui s'appelait Yumi -ou du moins c'était le sobriquet qu'il portait à cause de sa dégaine féminine- mais qui ne maîtrisait pas bien son kekkei genkai et se concentrait donc sur son affinité primordiale : le fuuton. Quel erreur de sa part d'utiliser ce ninjutsu ! La panique le poussa après quelques échanges timides armés de kunaïs à utiliser un jutsu de cette affinité. Malheureusement pour lui, Hiko était plus rapide et exécuta son jutsu Katon pour le dévorer dans ses flammes attisées par le fuuton du jeune homme... Il ne mourut pas sur le coup, mais préféra se suicider pour mettre fin à son agonie, lucide sur l'issu du combat.

Hiko se souviendra donc toujours de sa première équipe après ce traumatisme qui la transforma : Elle se constituait d'un sensei originaire de Kiri et de deux kirijins partageant le même berceau et puis... Il y avait elle, le boulet, qui malgré l'assassinat de son ancien camarade ne valait toujours rien aux yeux des "vrais" Kirijins. Et pourtant... La dextérité et l'ingéniosité dont elle avait fait preuve lors de son affrontement n'était plus à démontrer...

Chapter III: Années 114-119

Les missions s’enchaînèrent, toutes plus désordonnées et désagréables les unes que les autres. De la simple escorte à l'assassinat, Hiko a eu le temps de tout et rien voir. Son équipe reproduisait le parfait schéma des "rivaux" qui cherchent à se mettre des bâtons dans les roues. Elle n'eut d'autres choix que de s'améliorer et développer un caractère stoïque face à toute la merde qu'elle endurait ou faisait subir au sein de ses missions.

Loin de sa mère, son seul confident restait son journal qui devint vite source de conflit et de curiosité, de convoitise. Presque encouragé par leur sensei, son "équipier" tentait chaque jour de lui dérober, si bien qu'Hiko le renferma dans un fuinjutsu. Mais cela ne suffisait point pour arrêter le jeune homme qui dans l'hiver de l'année 114 parvint à lui dérober. Il arracha une page, celle où elle rédigeait son récit du jour ressemblant autant à un rapport de mission qu'à une lettre adressée à sa mère, et ce qui devait arriver arriva : Un combat entre les deux genins éclata et le jeune homme se retrouva à l'issu de celui-ci avec un couteau planté dans le bras et une brûlure au second degré, le rendant inapte pendant quelques temps.

Bien évidemment, le sensei demanda aussitôt d'exclure Hiko du groupe et celle-ci l'en remercia avec la plus grande arrogance qu'il soit bien qu'elle pensait à cet instant devoir dire au revoir à sa vie de kunoichi. Mais l'armée en décida autrement. Et tout changea en cet instant précis.

Hiko rejoignit une nouvelle équipe elle-même part d'une grande escouade et c'est ainsi que la jeune adolescente se retrouva envoyée à l'est pour conquérir les archipels au nom de Kiri. Sa nouvelle équipe était fabuleuse, d'autant plus que son sensei était un véritable maître du Katon ! Inutile de dire qu'il fit office d'ersatz pour son père absent. Du jour au lendemain, la nouvelle recrue ne subissait plus aucune raillerie au sein de son équipe et sa nouvelle camarade alla même jusqu'à lui enseigner l'art du Kuchiyose. La nouvelle équipe fonctionnait du tonnerre et avait même son propre blason : quatre corbeaux noirs sur fond bleu marine, puisque les quatre avaient passé un pacte avec l'animal.

C'était... Comme si sa vie avait pris un virage à 180°...

Elle passa donc trois années à coloniser au nom de Kiri. Le "corbac ardent" que l’appelaient les gars parce que dès lors qu'elle commençait à agiter ses mains, il était certain que de puissantes gerbes de flammes allaient sortir de sa bouche pour détruire tout sur leurs passages.

M'enfin, c'était la belle époque jusqu'à l'accession au trône de la nouvelle Mizukage, Drychda. Son règne marqua la fin de la colonisation et le début de nouvelles révoltes. A leur tête, Uzumi Hibiki et dans leur coeur, Aizen Samidare. Hiko, quant à elle, s'en foutait royalement et ne prit part à rien du tout. A vrai dire, elle restait toutefois partagée entre ce qu'elle avait connu et toujours souhaité. Guerre, colonisation opposées à la paix et l'amour, à une période calme -qu'allait-elle devenir ? Cette période lui permit toutefois de méditer sur son sort et ses objectifs et lui permit avant tout de se familiariser vraiment avec l'art du Kuchiyose, qui était jusque là qu'une sorte de contrat dit "de partenariat" : les corbeaux l'aidaient dans ses missions et ils pouvaient se repaître des cadavres.

Chapter IV: Année 120

Comme toujours, le contexte de Kiri était difficile. Drychda disparut pour laisser sa place à l'Hibiki à la tête des révoltes. Cette dernière ne fit pas mieux que sa prédécesseur. En fait, elle était même pire. Hiko continua donc son ermitage au sein du pays des corbeaux. Fraîchement revenue, elle n'a pas dit mot à ce sujet, mais les anbus kirijins sont parvenus à trouver quelques pages de son journal...



Day 1 :


Aujourd'hui, j'ai enfin accepté la proposition de Ghuin à venir chez elle. J'étais excitée à l'idée de découvrir leur chez eux. Meh, ça ressemble à un champ de bataille carbonisé x) C'est un véritable marée, j'ai manqué de m'embourber une dizaine de fois rien que dans la matinée...

*Le reste de la page est trempée*


Day 5 :


Cela fait quatre jours que je m'entraîne sans relâche. J'ai l'impression que Ghuin et Numin sont plus efficaces contre moi que sur le champ de bataille !!! Est-ce qu'avoir son propre foyer, se sentir chez soi vous revitalise ? Mhmm... Croyances débiles !


Day 8 :


Celui que l'on appelle La nuit m'a rit au nez, comme quoi il espérait que je ne venais pas chercher à débloquer le senjutsu. Je ne sais même pas exactement ce que c'est. Je vais tout de même lui montrer de quel bois je me chauffe !

*Un dessin figurant un corbeau cramé est dessiné dans le coin de la page*



Day 12 :


Wow, si je ne progresse pas du tout, j'en apprends énormément sur mes compagnons de guerre. Presque quatre ans passés à leur côté et j'ai l'impression de ne pas les connaître. Est-ce que Sensei et les autres étaient au courant à propos de leur capacité à projeter leurs plumes ? Faudra que je leur demande.


Day 37 :


La nature aurait un chakra ! Dinguerie ! Aussi fou que mes dix derniers jours à méditer pour tenter de le ressentir...


Day 54 :


Je n'en peux plus ! Je vais me tirer de cet endroit !!! Aujourd'hui Ghuin m'a déversé un liquide sur la tête, j'ai cru que c'était sa pisse au début ! Il s'agirait d'une sorte d'huile aux propriétés spéciales, mon cul oui, c'était sûrement de l'eau dégueulasse de leur marais moisi... Je vais pas faire long feu !



Cette page semblait être la dernière du carnet.



• Âge : 24
• Localisation : J'ai pas activé l'option GPS, désolé.
• Prénom : Demande moi Wink
• Nindo : Meh.
• Passions : Je suis un geek en puissance. J'adore les comics sinon.
• Personnage du manga préféré : Rock Lee.
• Comment avez vous découvert le forum ? : Top-Sites
• Comment trouvez vous le forum ? : Le violet viole un peu les yeux.
• Que faudrait il changer ? : ø
• Autre chose ? : Je RP depuis deux ans !
• Avez vous lu le règlement ?* : Yumi est une diva





Dernière édition par Hiko Raku le Jeu 12 Avr - 17:02, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1032

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 230000000000000 両

MessageSujet: Re: Kroa, Kroa !   Lun 9 Avr - 21:33

Rebienvenue (je crois bien) à toi sur SNS !

_ _ ___________________________________________ _ _


"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 1032

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 230000000000000 両

MessageSujet: Re: Kroa, Kroa !   Jeu 12 Avr - 22:47

Validation Présentation

Salut à toi !
Pour bien commencer cette petite validation, j'aimerai aborder le petit "x)" qui figure dans ton histoire, j'aimerai que tu le retires. Je ne pense pas qu'il ai grand chose à faire ici.
Pour continuer et aborder plus sérieusement ta présentation, j'ai trouvé dommage que l'histoire soit traité de cette manière : il y avait beaucoup de potentiel et pourtant tu es passé bien trop vite sur des choses qui auraient été intéressantes.
Je ne m'attarderai pas sur les quelques fautes, le personnage reste très attachant, et potentiellement intéressant selon ce que tu en feras !

Malgré tout je ne pense pas pouvoir t'accorder un rang A, je te valides donc au rang B, Jûnin de Kiri !

Félicitations et bon courage à toi pour les RP !

_ _ ___________________________________________ _ _


"L'existence des villages ninjas n'a qu'un sens : réunir et protéger."
-Shinsei Uchiha, Été 120, "Les Hautes Sphères", Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kroa, Kroa !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kroa, Kroa !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Présentations :: Validées :: Kiri-
Sauter vers: