Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [Rang S] L'Amphore de la Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 651

MessageSujet: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Mar 10 Avr - 18:27


L'Amphore de la Brume





Le temps s'écoulait à une vitesse folle. La silhouette de Morôji se tenait devant l'entrée du bâtiment ultra-sécurisé des archives, tandis que l'un de ses compagnons déverrouillait le sceau fermant la bâtisse. Un autre arrivait derrière, une énorme protubérance en os émanant de sa main s'engouffrait dans le corps sans vie d'un kirijin qu'il jetait désormais au sol dans un geste de dédain.

- Ces individus sont lamentables, proclama-t-il alors.

- Ils ne connaissent pas l'amour de Dieu, répliqua sèchement Morôji, ne fait pas attention à eux. Leur vie n'a aucune importance. Plus vite, Kotaro-kun, dit-il à l'attention de l'homme devant lui, visiblement un expert de la question du Fuinjutsu.

Enfin la porte s'ouvrit sur une pièce obscure. Au fond, une nouvelle porte scellée, beaucoup plus massive, et certainement piégée. Morôji reprit la parole, toujours de sa voix caverneuse, de laquelle émanait une certaine expérience.

- Narumi, Rintaro, Shikarada, restez dehors. Votre mission sera de ralentir nos poursuivants. Kotsukaku, Shuichi, vous me suivez à l'intérieur avec Kotaro-kun.

Deux des trois individus cités maintenèrent le position à l'entrée du bâtiment : un homme à la chevelure anthracite et au regard tout aussi noir, et une femme à la longue chevelure dorée. Le premier posait la main sur l'épais sabre qui reposait dans son dos, la deuxième se malaxait les poings, craquant calmement ses doigts et son cou.

Les deux silhouettes qui approchaient au loin les prévenait du danger imminent. Aussitôt échangeant des regards, la jeune femme se plaçait en face d'Adachi Tatsu, tandis que l'homme se plaçait en face de Kodomo Shinda.
Si le deuxième attendait visiblement un premier mouvement de son adversaire qui accourrait toujours dans la direction des Archives, la première ne put attendre plus longtemps, s'élançant à la vitesse de l'éclair en direction d'Adachi. Un brin d'électricité dans l'air, la jeune femme abattit un poing féroce, dont la puissance était accentuée par la poussée cinétique de son élan qui l'avait fait traverser les cinquante mètres de distance en quelques secondes, en direction du menton du jeune homme.
Si leurs deux visages n'étaient plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre pendant la seconde qui séparait l'arrivée de la jeune femme devant lui et le toucher de son poing sur son menton, leurs regards convergeaient, nourrissant une certaine tension électrique étrange.
Deux manipulateurs de Raiton se reconnaissaient ainsi.


Sujet de dangerosité S


Ce sujet ne concerne que l'infiltration de Morôji et son équipe au bâtiment des Archives de Kiri.
Morôji est de rang A, tous les autres sont de rang B ou moins.
Délai de réponse : 72h


Participants :
- Adachi Tatsu
- Kodomo Shinda



Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Jeu 12 Avr - 14:29



« Tu n’es pas capable de tuer un cultiste, je pense arriver à survivre à un homme se surestimant. Prend garde à ne pas terminer sous ma lame trancheuse d’âme ! » S’exclamait le Kirijin armée de son sabre. Il se mettait même à faire rimer ses phrases maintenant… Bref ! Ce gars-là pensait pouvoir juger ma force juste par le fait qu’aucun cultiste n’ait été tué lors de la bataille, quel idiot… Il allait bientôt avoir un aperçu qui allait le faire pâlir. Cette petite phase était survenue juste avant mon départ pour les archives de Kiri, bien plus intéressant que tous ces dialogues inutiles.

Je me tenais debout, non loin du bâtiment des archives du village. Deux silhouettes était entrevue à l’entrée de la bâtisse. L’une d’elle aux formes alléchantes tandis que l’autre était tout le contraire. J’étais suivi de près par Kodomo, le Kirijin aux problèmes d’élocution apparemment. Il arriva rapidement à ma hauteur, avant de m’adresser encore une fois la parole.
« J’allais pas te laisser tout seul. Après tout, si je peux fracasser quelques crânes, je viens. » Disait-il plein d’ambition. L’occasion allait se présenter pour lui, et plus vite que nous l’avions prévu. La kunoichi à la chevelure dorée fit énorme bond accompagné d’éclairs parsemant son corps, une utilisatrice du Raiton tout comme moi, elle m’envoyait ravi.

Alors qu’elle s’élançait à une vitesse folle, je fis une suite rapide de mudra, et une fois qu’elle fut à ma hauteur, j’écartais mes deux bras, paumes vers l’extérieur, une sphère de foudre vînt entourer tout mon corps afin de repousser l’attaque de la kunoichi. Je la fixais droit dans les yeux, esquissant un sourire taquin. C’était une technique inventée par mes soins, très pratique contre les adversaires voulant aller au corps à corps, allant jusqu’à les électriser et provoquer des engourdissements musculaires.

C’était maintenant l’heure de la riposte ! Une nouvelle fois, j’usais de mudra avant de cracher une boule d’eau chargée en pression directement sur la kunoichi afin de la prendre de court. En position de garde défensive, j’attendais la riposte de mon adversaire du moment. Jetant un œil à Kodomo et à son opposant également, qui tout deux, n’avaient pas encore bouger d’un cil.



Hrp:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 94

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Ven 13 Avr - 22:04



Le Tatsu n'avais pas répondu et il avait bien raison. L'heure n'était pas à la querelle, la concentration était de rigueur. Nous approchions tout deux du bâtiment officiel des archive quand une escouade s'approcha de nous. Nos adversaires venaient également à notre rencontre, espérant nous couper la route une fois de plus.
Une Kunoichi à la chevelure angélique s'interposa, et brillait sous une enveloppe d'étincelle, provoquant ainsi Adachi. Tandis que moi... J'allais devoir affronter un mec moche, Brun qui en plus, essayait de m'impressionner de son regard ténébreux. Son premier réflexe fit de poser sa main directement sur le manche de son katana. Pourquoi pas. L'arme paraissait tout de même semblable à une épée à deux mains. Sauf si il me prouvait le contraire.A chacun son entraînement.
Nous nous étions espacé naturellement afin de ne pas causer de gène durant nos affrontement respectif. L'arrogant commença fort, en parant la première attaque en s'entourant d'une charge électrique. Cette technique semblait permanente, un manteau foudroyant. Puis il rétorqua sans trop attendre avec une boule aqueuse en pression.

J'étais toujours dans ma course. La distance entre mon adversaire et moi même commençait à se réduire. A mon tour, ma main droite se posa sur le manche de mon sabre, prêt à sortir à n'importe quel moment. Encore une fois je devais agir vite sans trop réfléchir, mais, en laissant parler mon instinct de combattant. Alors de la main gauche, je me saisissait d'un fumigène pour mettre un peu plus de piment dans ce duel. Le laissant se faire emporter par la gravité, il explosa libérant ainsi un épais nuage de fumée! Me voilà momentanément dissimulé, pas pour très longtemps. Car la suite de mon action, dans cet écran, fut de me munir de trois kunai! je lançais le premier puis,
"Laido" pour que le second prenne le premier de vitesse. Le troisième, je le lançais normalement. Il est important de noter que dans cette action, les deux premiers projectiles furent lancé de sorte à ce qu'ils soient parallèle. De cette manière ils n'allaient pas se gêner.

J'allais enfin sortir de mon écran de fumée, la main toujours posé sur mon sabre. Les Kunaïs devraient à présent bientôt toucher leur cible si ce dernier moche ne se protégeait pas. Je chargeais intentionnellement ma lame en chakra afin de rendre celle-ci plus tranchante, et ce n'est qu'arrivé devant lui que j'allais asséner une fois de plus mon Laido. Le bougre n'allait pas s'en sortir ainsi. La cible n'étais pas forcément bien choisie!


Résumé&Tech :
 
[/color]

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 651

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Sam 21 Avr - 0:52




La jeune femme aux cheveux blonds souriait pleinement, ses lèvres charnues finement étirées. Elle avait un regard sauvage, et celui-ci était fixé sur Adachi Tatsu. Tandis que celui-ci exécutait sa technique électrique, la blonde se reçevait une légère décharge à peine son poing avait-il effleuré le menton du beau brun, ce qui la fit prestement reculer, se déplaçant toujours à grande vitesse et esquivant ainsi la bulle d'eau chargée en pression qui avait fusé à quelques centimètres de son visage qui avait perdu son sourire, au profit de la concentration.

- Tu es beau, redoutable, tu as de l'expérience, qu'attends-tu pour être Mizukage ? Déclara-t-elle ouvertement. Dommage que nous soyons des adversaires. J'ai bien peur d'avoir craquée pour toi, finit-elle en lui adressant un clin d'oeil.

Elle ne termina pas sur ces palabres, car exécutant un certain nombre de mudras, elle gonfla ses joues, puis souffla un grand éclair, une impressionnante décharge électrique, en direction d'Adachi.
Enchaînant, elle concentra son chakra dans ses deux paumes, et deux orbes foudroyantes apparurent alors dans le creux de ses mains. Aussitôt, elle fonça en direction du jeune homme à la même vitesse qu'habituellement, redirigeant sa main gauche durant la course vers sa main droite afin d'accroître la puissance du premier Chidori, libérant ainsi une main qu'elle prépara car aussitôt son paume droite atteindrait son adversaire, aussitôt son poing gauche, féroce, se dirigerait vers la tempe du jeune homme...


/ / /

Lorsque Kodomo sorti de l'écran de fumée... Ses deux kunais s'étaient plantés dans un tronc d'arbre coupé. Une technique de substition, qui ne laissa aucune surprise car aussitôt le cultiste débarqua à l'arrière du Shinda, l'agressant avec un redoutable combo de kenjutsu. L'homme semble très aguerri au combat au sabre, l'attaque l'arme en main, c'est l'attaquer sur son terrain. Il n'y a qu'une seule manière de le vaincre : prendre le dessus dans un combat d'honneur au katana.

S'ensuivit de nombreux échanges de coups, l'un acculant l'autre tandis que le cultiste évitait soigneusement de parer le sabre de Kodomo de front, sachant pertinemment que son sabre serait tranché. Conscient de ce désavantage, il se désengagea alors, exécutant dans un geste très rapide trois mudras.


- Suiton, Suiyari !

Aussitôt, une très longue lance faite d'eau chargée en pression apparut dans sa main gauche, et avec laquelle il chargea à nouveau Kodomo, l'acculant brillamment en manipulant avec une grande dextérité à la fois son katana et la lance faite d'eau qui pouvait bien être tranchée par le sabre du Shinda sans toutefois se désagréger. Perçant une légère faille, il tente alors un coup horizontal des deux armes à la fois sur la gorge de son adversaire, délaissant momentanément sa défense.



Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Lun 23 Avr - 15:43




« Tu es beau, redoutable, tu as de l’expérience, qu’attends-tu pour être Mizukage ? Dommage que nous soyons des adversaires, j’ai bien peur d’avoir craquée pour toi. » M’annonçait la jolie kunoichi. Tant de flatteries, c’était plaisant, ça ajoutait un peu de piment à ce combat que seul les plus attentifs pouvaient suivre. Elle avait réussi à éviter ma sphère aquatique que je lui avais craché à la gueule. Sa technique de déplacement rapide était sans doute très couteuse en énergie spirituelle, tout comme la mienne. C’était bien pour cela que mon objectif était de faire durer le combat le plus longtemps possible, sans user trop de mon chakra. La fatigue allait à un moment ou un autre se faire ressentir, et là ce sera l’opportunité parfaite d’en finir !
 
Tout à coup, elle prit une profonde inspiration avant de relâcher dans ma direction un gigantesque éclair. C’était une technique qui m’était également familière, Gian… Cet éclair pouvait ravager toute une zone, alors un être humain… Je vous laisse imaginer. Gardant toujours un œil sur cette très jolie blonde, j’enchainais tout comme elle, par une série de mudra. Je tendais ma main gauche en direction de cet éclair, aussitôt touché par ce dernier, il fit absorber dans ma paume gauche, laissant sûrement les spectateurs sans voix, du moins s’il y en avait dans les parages. L’éclair avait disparu, et pendant ce court instant, la kunoichi avait déjà utilisé une nouvelle technique. Cette dernière m’était une nouvelle fois familière, c’était le Chidori cette fois-ci. Et elle fonçait à vive allure vers moi, prête à me transpercer avec une main, tandis que la seconde s’était élancée elle aussi dans ma direction, le poing serré. Je baissais mon bras gauche, le laissant retomber le long de mon corps, avant de tendre cette fois-ci le droit. Le visage de la jeune femme était si joli, tout comme le reste de son corps aux formes plus qu’alléchantes. Mais ce qui me faisait le plus craqué était ses yeux, dont les iris étaient d’un jaune foudroyant. C’était si dommage de devoir abîmer un si joli minois…
 
Une fois cette dernière à portée, sans doute au moment où celle-ci allait sans doute s’imaginer déjà victorieuse de ce combat, mon corps était recouvert d’éclairs qui se dirigèrent tous dans la paume de ma main droite. J’avais absorbé cette foudre invoqué et projetée dans ma direction pour enfin la redirigé vers mon adversaire, à la même puissance mais à bout portant. L’éclair était parti dans sa direction, et l’impact allait sûrement lui causer de lourd dégâts cette fois-ci. Je n’étais toujours pas vraiment passée à l’offensive, me contentant uniquement de contre-attaquer et de la laisser venir. Lui souriant, je lui quelques paroles juste avant que la foudre ne s’abatte sur celle-ci.
 
« J’attend de trouver celle qui sera assez forte pour siéger à mes côtés ! » Lui annonçais-je avant de relâcher tout son Gian en plein dans sa face, à bout portant. « C’est bien dommage que tu ai choisis le mauvais côté… Rejoindre cette secte alors que tu as tant de potentiel c’est du gâchis. Enfin… Tout n’est pas perdu, tu peux toujours mettre un terme à cette idiotie, si tu sors vivante de ce combat… » Lui annonçais-je sans savoir si elle était encore consciente ou pas. Je ne pouvais apercevoir son corps suite à l’impact qui avait quelque peu creuser la terre qui était à nos pieds, laissant échapper une poussière brune qui se dissipait peu à peu. Au fond de moi, j’espérais qu'elle soit vivante, mais hors d'état de nuire. J'étais persuadé qu'il restait une once de logique en elle, qui permettrait peut-être de la sortir de ce maudit culte de la vie. Et pourquoi pas en faire une Kirijin, nous étions en manque d'effectif et une kunoichi maniant aussi bien le Raiton était une plu-valu à ajouter à notre armée.

Hrp:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 94

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Mer 25 Avr - 19:13



Je n'avais pas le temps, mais alors pas vraiment le temps du tout! Mon adversaire était face à moi, et les deux autres? Ils jactaient comme des débiles!! En fait, j'avais l'impression que leurs affrontement était un rencard maquillé... Bref, je me concentrais sur mon combat. La silhouette qui comblait mon horizon faisait encore masse. Il attendait patiemment que je sorte de cet écran opaque pour me contrer certainement?! Ce n'est qu'au moment ou j'en sortie que mes projectiles firent mouche, enfin deux d'entre eux, pour laisser une fois de plus une fumée s'échapper, puis, me montrer enfin ce pauvre rondin affublé de mes kunais. Le troisième continua sa course pour aller s'échouer sur un mur un peu plus loin :Nani!! Fût ma première expression face à une technique de base ancestrale qui, fallait bien l'admettre, je n'avais pas vu depuis quelques années. Il fallait bien admettre que mes fumigènes c'était bien retournée contre moi...

Sans Plus attendre je m'étais retourner pour de nouveau faire face à mon adversaire. De vives échanges de lames faisaient résonner une douce mélodie de fer se croisant et se défiant, j'aimais énormément cela. Puis, mon assaillant fit marche arrière pour préparer une offensive. Il semblerait que seul un combat de samouraï allait venir à bout de cet homme. Mais a quel point était-il puissant? Ce dernier chargea une importante masse aqueuse qui formait à présent une lance chargée de pression. Visiblement, c'était bien ma veine. Entre lui et Chisame, je collectionnais les manipulateurs de suiton! Et il tenta de me charger directement, les deux armes visant à me décapiter.


_ Hm

Ne l'avait peut-être t-il pas remarqué mais, je l'espérais franchement. Au même moment qu'il avait chargé sa lance, je dépensais mon chakra utilement afin de perturber le sien. Pour jauger un adversaire, il fallait bien tenter diverse approche et si celle-ci fonctionnait, alors surement que sa mort s'en suivrait. En effet, le colosse devrait avoir l'impression de m'embrocher et de me décapiter. Ce qu'il visait clairement à faire.
Mais en fait, bien que je le chargeais bel et bien, empoignant ma lame de toute mes forces, d'un jeu de jambe sensationnel je fléchissais les genou une fois arrivé à bonne porter pour laisse ses armes passer par dessus moi, puis, lorsque son corps était dans la mire de ma lame:
"Laidô" fût nettement prononcé. Un geste très rapide Verticale chargé en chakra visait concrètement à l’éventrer voir même, scinder littéralement son corps en deux.  

Résumé&Tech :
 
[/color][/quote]

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 651

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Jeu 3 Mai - 15:00




La jeune blonde écarquilla les yeux, fixant la charge électrique qu'elle avait envoyée se préparer à fuser dans sa direction à elle, et au dernier moment, glissant sa main valide jusqu'au poignet de l'autre bras, activa l'interrupteur de son bracelet, disparaissant une seconde avant que l'éclair ne la frappe, celui-ci fusant donc au sol, causant l'apparition d'un nuage de poussière et de terre. Celui-ci avait dissimulé la disparition de la jeune femme car apparut quasi-instantanément, aussi se doutait-il de l'avoir touchée, car rien n'aurait pu la subtiliser à une telle offensive.

Et pourtant, elle avait réapparut une seconde plus tard derrière lui, et allait terminer de lui asséner le Chidori lorsqu'elle hésita un moment en écoutant les paroles du kirijin, mais le regard de son compagnon au loin, celui qui était resté à l'abri des regards, la contraigna à poursuivre son mouvement. Au même moment, une ombre émana de derrière les fourrées et se précipita sur Adachi Tatsu, l'immobilisant aussitôt tandis que la femme derrière lui assénait son Chidori pourfendeur dans ses côtes. Cependant, sa sensibilité, qui lui coûtera probablement sa perte, lui avait fait éviter les points vitaux du jeune homme, sa main s'enfonça dans sa chaire en effleurant soigneusement les organes.

La blonde au teint mat fronçait les sourcils, tandis que ses yeux devenaient humides, perdue dans les méandres des questions existentielles qu'elle se posait désormais. N'avait-elle pas rejoint le Culte pour sauver son amie ? Kami n'avait-il pas guéri miraculeusement ces milliers de personnes ? Comment douter de sa toute-puissance ?

- Je-... D-... Désolée... bredouilla-t-elle sans plus savoir quoi faire.

Son regard perdu croisait le regard juge du Nara au loin, un regard dur. Celui d'un croyant implacable, ce qui n'était pas son cas, à elle.

/ / /

La décapitation n'eut pas l'effet escompté, et le cultiste se rendit rapidement compte du subterfuge, bien qu'il était déjà trop tard. Le sabre de Kodomo vint s'enfoncer en un éclair dans les entrailles de l'homme aux cheveux noirs, mais ne parvint plus à se déplacer une fois à l'intérieur. Délaissant sa lance d'eau, il avait apposé la main sur la lame, la tenant fermement.
Mais d'autre part, ce qui immobilisait désormais le Shinda était l'action lointaine du Nara sur son ombre.

- Je suis Rintaro Momochi, donne-moi ton nom et je tâcherai de m'en souvenir, guerrier, déclara alors l'épéiste-cultiste.

N'attendant guère de réponse, il leva haut la main tenant son katana et l'abbatit dans le creux entre l'épaule et la gorge de l'épéiste de Kiri. A moins d'un miracle...


Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Lun 7 Mai - 22:50




KIRI NE TOMBERA PAS !


Cet épais nuage de poussière face à moi était sans doute synonyme d’une mort certaine de la kunoichi. Plus aucuns bruits ne se faisait entendre après le petit laps de temps où l’éclair l’avait percuté. Je jetais un coup un d’œil du coté de Kodomo et son combat, ce dernier avait l’air de dominer son adversaire et allait mettre surement un terme à sa bataille. Soudain, le cri des milles oiseaux retentit à nouveau, non pas face à moi, mais à l’opposé, juste derrière. La jeune femme avait réussi un tour de passe-passe pour éviter d’y laisser sa peau face à sa propre technique. Etait-ce encore une fois grâce à ces maudits bracelets ? Aucun objet n’avait été permuté à sa place… Je n’étais plus assez sur mes gardes pour éviter cet éclair pourfendeur au cri strident, et au moment où je voulu me retourner, je ne pus pas.
 
J’étais comme immobilisé par une force que je ne contrôlais pas, ça ne pouvait pas venir d’elle-même, à moins qu’elle soit vraiment très forte. Cette kunoichi n’avait montré aucun signe d’une telle aptitude. « Je… D… Désolée… » Murmurait-elle avant de planter sa main faisant office de lame en plein dans mes côtes. Elle allait venir à bout de ce combat au moment ou j’étais persuadé à cent pour cent que j’en avais terminé. Ce manque de concentration futile allait sans doute causer ma perte. Les yeux écarquillés, le souffle quelque peu entrecoupé, je ne pu que souffler des gémissements de douleurs. « Ah… Argh… Bien… Jou… Bien joué. » Suffoquais-je avant de retomber au sol, sur les genoux, à bout de force.
 
Je n’étais pas le seul à avoir finit en très mauvaise posture, Kodomo également s’était fait avoir par cette force qui nous immobilisait. C’est en jetant ce coup d’œil vers lui que je compris, nos ombres nous trahissaient, ce qui n’a qu’une seule signification : un membre du clan Nara est présent. C’était donc ce gars immobile devant les archives qui allait causer notre perte. JAMAIS ! Ça ne pouvait pas se terminer de cette manière. Je n’allais peut-être pas pouvoir être opérationnel pour les prochaines échéances, mais ma volonté de fer pour défendre ce village était-elle, belle et bien présente. Kodomo était dans le cas présent, la seule chance d’agir rapidement. Mais lui aussi allait bientôt faire peine à voir, son adversaire avait le sabre bien empoigné, et allait l’abaisser jusqu’à trancher le Kirijin lui aussi immobilisé.
 
« Garde ton Chidori… A…Actif encore un… peu… Je vais… avoir be… besoin de son éclat… lumineux… » Disais-je difficilement à la kunoichi. Je savais qu’elle n’était pas véritablement mon ennemi, ses excuses avant de passer à l’acte en témoignaient. Et de toute manière, dans la posture dans laquelle je me trouvais, je n’avais que très peu de marge de manœuvre. Mes mains tremblotaient, je me battais contre cette ombre qui ne me laissait pas maître de mes mouvements. J’arrivais à les rapprocher, gesticulant encore de douleur, j’allais tout donner pour réussir à utiliser encore une fois un jutsu. Ce combat était presque un combat contre moi-même, où seule ma détermination pouvait triompher, ces cultistes n’allaient pas causer la perte de Kiri, non… Nous étions une nation très puissante, et nous continuerons d’exister ! Ce n’est pas aujourd’hui que le village disparaitra ! La haine de l’envahisseur montait en moi, ma volonté à protéger le village se mélangeait avec cet autre sentiment ce qui me donnait de la force, de la force pour réussir à me libérer un peu de l’emprise du Nara. Quelques mudra en tremblotant furent effectués avant de relâcher dans un même souffle deux éclairs, mais dans deux directions bien différentes. Le premier s’en allait en plein sur l’adversaire de Kodomo…
 
« Raiton : Gian !!! » Réussis-je à hurler avant de relâcher ce dit éclair qui fonçait à pleine vitesse et surtout à pleine puissance sur le cultiste qui voulait en terminer avec le bretteur. Le second, je l’avais relâché vers le Nara qui était resté en retrait, je me doutais bien que ça n’allait peut-être pas le tuer, mais il allait devoir relâcher son emprise sur Kodomo et moi-même, et de ce fait laisser le sabreur libre de ses mouvements pour en finir avec nos adversaires. Les deux éclairs allaient donc atteindre leurs cibles, le bretteur Kirijin allait pouvoir se déchaîner sur les envahisseurs.
 
La tension retombée, mon souffle avait retrouvé son rythme habituel malgré cette plaie ouverte et profonde, j’allais pouvoir m’adresser à nouveau à la cultiste qui finalement n’avait fait que son devoir, qui avait prouver sa loyauté malgré les excuses prononcées. « Ma proposition tient toujours… Tu… Tu peux toujours rejoindre… Nos rangs… Bat toi pour ta liberté et non pas être prisonnière de ce culte et de ce… bracelet qui n’a aucune véritable valeur, tu vaux mieux que ça… ! » Lui disais-je à bout de force, j’allais sans doute devoir moi-même utiliser de mes jutsu médicaux pour calmer la blessure. Je laissais une chance à cette kunoichi, je lui faisais quelque peu confiance, elle n’avait pas l’air d’être comme les autres…
 
Peut-être que ce dernier allait encore se dire que je n’avais tuer personne, et blablabla… Mais mon sens du sacrifice était bien présent. Défendre et maintenir le village de Kiri en vie était mon objectif et ma motivation principal. Envoyez-nous toutes les forces extérieures que vous souhaitez, le peuple de la brume se battra jusqu’à son dernier souffle. La fierté Kirijin brulait parmi chacun des habitants, citoyens civils, shinobis ou même criminels ne faisaient qu’un lors de cette bataille. « Kiri ne tombera pas ! » Criais-je avec détermination et assurance !
Hrp:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 94

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Mar 8 Mai - 6:47




KIRI NE TOMBERA PAS !


La duperie était là, sa défense venait enfin d’être percée, et, ma lame de bourreau venait enfin de rendre son verdict en tranchant sa chaire à l’instant même sanguinolente ! Mais, car le mais résidait toujours dans ce genre de situation, mon mouvement se vit stopper brusquement dans son élan ! Comment est-ce possible ?! La structure et l’anatomie de son corps devait-être très particulière pour faire face à mes deux techniques les plus évoluées. Si seulement je disposais de mon bijou, cet homme serait mort et enterré, sa coéquipière également. Seulement voilà, il se tenait devant moi fixant mon regard intensément. Dans ces yeux, il n’y avait pas de haine non, une sorte de respect. Je devais avouer que moi aussi j’en avais pour lui, il m’avait une fois de plus poussé à me dépasser.
De son côté Adachi semblait prendre du plaisir à sa battre, enfin c’est ce que son visage laissait paraître. Ce qui était le plus étrange par-dessus tout, c’est que la jeune dégageait une étrange sympathie pour mon frère d’arme. Pourtant, il était ringard, prétentieux, Mais si bien SURE !!!!! Voilà ce qui les rapprochait, ils étaient tous deux pathétiques !!

La question qui me taraudait cela dit, comment Rintaro dit Momochi était-il parvenue à arrêter la lancé de mon attaque ? Un homme normalement constituait ne pouvait pas faire face à un apport de chakra qui rendait mon tranchant plus, tranchant !!  
En observant un peu plus, mon immobilisation n’était pas juste du au Momochi non, En essayant de m’extirper de ma position, c’est mon corps dans son entièreté qui était entravé. Comment ? Je ne pouvais pas l’affirmer de suite mais, en regardant au sol, mon ombre était lié.



_ Fait CHIER !!!!! Je m’appelle Kodomo, Kodomo Shinda.

Voilà la seule chose que je pouvais faire. A présent, sa main tenait fermement son arme pour qu’elle puisse enfin s’abattre sur moi. Il visait bien évidemment enfoncer sa lame entre mon épaule et mon cou, coup qui sans aucun doute me serait fatal. Quel dommage… Ma vie entière défilait dans mon esprit tandis que l’épée de Damoclès s’abattait sur moi. Je n’avais pas eu le temps de retrouver la personne que je recherchais, connaissance de mon maître et de mon enfance. Moi qui pourtant étais vaillant, je me retrouvais dans une situation alarmante.
Il me restait plus qu’une tentative. Bien que mes mouvements étaient neutralisaient, je pouvais encore jouer avec mon chakra. Et donc, je continuais de fixer mon adversaire de mon regard le plus perçant. La tentative était de faire croire à mon adversaire que des lianes remplies de noirceurs allaient à leurs tours, bloquer, ralentir, entraver également ses mouvements. Enfin, si ma dite dernière alternative fonctionnait…



_ Et les deux, je ne garantis pas mon respect le plus totale en vertu du règlement Kirijin ne spécifiant nulle part que, sauver un membre de ses rangs, mérite une infinie sympathie, en revanche j’admettrais une dette ! RIEN DE PLUS !!
Et toi le momochi, si tu parviens à tes fin, je serais honoré de mourir de tes mains, au combat. Bien que j’aurais préféré te tuer après cette attaque… Dis-je avec le sourire bien que la mort approchait.


Le jugement dernier continuait sa course et mes mouvements étaient toujours sous cette emprise de source encore inconnue. Bien que ma détermination était cent fois supérieur de l’emporter sur cette handicap, je ne parvenais pas à me mouvoir ne serait-ce un centimètre pour observer et analyser le pourquoi du comment je me retrouvais dans cette situation embarrassante. 50 centimètres était la distance qui me séparait d’une mort certaine ; L’espace restant entre une lame tranchante et ma carotide qui ne tarderait pas à devenir une éruption sanguinolente si Adachi ne parvenait pas à faire quelque chose rapidement. Je gardais pourtant mon visage de marbre prêt à mourir, mes muscles tous tendus, mes sens, aiguisés. Puis un éclair pourfendeur vint frapper le Momochi. Cette attaque venait de la paralyser, me laissant quelques secondes très précieuse pour pouvoir répliquer convenablement.
Il était au sol, son combat avait était rude et le shinobi venait de réussir à sortir deux éclairs frappant de plein fouet les cible visé. Un me laissant le temps de survivre, le second me permettant retrouver de retrouver toute mes facultés ! Mon sabre était cependant toujours bloqué à l’intérieur du corps de mon adversaire !
Sans plus attendre, je créais le décalage libérateur me saisissant également dans ce même instant d’un kunai se trouvant dans ma sacoche. La lame de Rintaro passerait alors juste à côté de mon épaule droite l’effleurant tout au plus. Puis mon bras gauche vengeur partait pour s’abattre dans la gorge du malheureux, disloquant sa mâchoire et transperçant sa boîte crânienne ! J’espérais que ce dernier set de mouvement allait rendre cette masse musculaire imposante sans vie, inanimé, allongé le sol recouvert de son manteau blanc bientôt tâché de rouge.    

Mon frère d’arme amoché touchait deux mots à la cultiste. Il assurait haut et fort qu’elle pourrait nous rejoindre, et oublier ainsi ses actes passés. La demoiselle venait d’amocher mon coéquipier et lui, tous ce qu’il trouvait à dire était «  Ma proposition tient toujours… Tu… Tu peux toujours rejoindre… Nos rangs… Bat toi pour ta liberté et non pas être prisonnière de ce culte et de ce… bracelet qui n’a aucune véritable valeur, tu vaux mieux que ça… ! »
Le discourt était certes très émouvant mais de là à affirmer qu’elle serait la bienvenue… une intervention s’imposait…



_ Sur ton respect… Il va falloir faire preuve de… Enfin, tu as attaqué Kiri !!! La justice doit faire preuve d’impartialité envers les ennemis de Mizu no Kuni… Je ne veu pas m’avancer mais… Fin bref tu verras…

Je m’approchais du corps saignant du Tatsu. Enfin saignant, attrofié devrais-je dire car, la forte intensité des éclairs et la chaleur dégagée avait stoppée net l’hémorragie.

_ Tu peux continuer ou pas l’ami ? Vu ton état je ne pense pas mais, je ne vois pas de médecin dans le coin…
Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 651

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Sam 12 Mai - 0:42




Tremblottante, la jeune femme hocha lentement la tête alors que des larmes ruisselaient le long de ses joues. Obéissante, elle maintint son Chidori actif quelques instants supplémentaires, bien qui lui en coutait. Elle avait suivit le geste du jeune homme, et était tombée elle aussi à genoux derrière lui afin de suivre ses directives et de garder sa main à l'intérieur de son corps, surtout pour éviter à cet homme qui avait su la perturber de mourir d'une hémorragie.
Aussi s'était-elle blottis contre lui, dissimulant son visage dans la nuque masculine, comme cherchant le réconfort et les réponses aux questions existientielles qui la traquait alors que l'homme contre lequel elle s'était collée relâchait deux éclairs. Le premier atteint sa cible, tuant sur le coup le Nara qui ne s'attendait guère à une telle réplique. Dans le deuxième temps, le Momochi recula prestement, se désengageant de Kodomo afin d'éviter l'éclair.

Par la suite, la jeune blonde écouta les sages paroles du kirijin, ne répondant que par quelques murmures incompréhensibles avant que les propos de Kodomo Shinda ne vienne la réveiller. Elle finit par parvenir à prononcer quelques mots :

- Je... j'aimerais tant avoir le temps de réfléchir... Je veux... je vais m'en remettre à vous... Mon nom est... Narumi Akoshana, dit-elle alors.

Elle était jeune, elle avait peut-être 18 ou 19 ans. Une enfant, encore, du point de vu de l'expérience martiale et guerrière.

/ / /

Troublé par l'éclair et l'échec de la stratégie initiale, le Momochi perdit rapidement toute conscience du combat, et sa réactivité faisait désormais peine à voir. Aussi se défendait-il, mais avec peine, tentant visiblement de réfléchir alors qu'il était acculé.
C'est ainsi que Kodomo parvint à réussir son enchaînement, tranchant la boîte crânienne du Momochi qui tomba alors totalement inerte sans plus aucun mot.

/ / /

La jeune femme quant à elle, retira enfin la main de la plaie béante d'Adachi Tatsu. Elle aussi semblait alors s'éveiller de sa torpeur, alors elle appliqua les deux mains sur la blessure, et une légère lueur verte en émana alors : de l'iroujutsu, pour sûr.

- Cela prendra quelques temps... mais vous serez à nouveau capable de vous battre, finit-elle par dire tout en se mordillant la lèvre inférieure pour dieu sait quelle raison. Il n'y a que cela que je puisse faire pour vous montrer ma gratitude envers votre miséricorde...


Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Lun 14 Mai - 6:55

 

Les éclairs avaient atteint leurs objectifs, l’un avait fait reculer l’adversaire du bretteur Kirijin avant de se faire fendre la boite crânienne. Le second, lui, était parti tout comme le premier a une vitesse phénoménale mais dans la direction du Nara. Ce dernier ne put riposter ni même éviter et fut tué sur le coup. Nos trois adversaires étaient vaincus, deux avaient été tués et la troisième avait eu plus de chance que les autres. Elle avait pris un chemin différent des cultistes morts au combat.
 
J’étais à genou, dépourvu de force suite à cet éclair pourfendeur dans mes côtes, celle qui avait causé cela s’était blottit contre mon dos tout en écoutant mes directives. Je pouvais entendre quelques paroles venant du bretteur, déclarant avoir une dette envers moi sans vouloir éprouver une sympathie. Il faisait même référence au règlement, s’en était drôle. Cet homme était fier mais ça me plaisait, plutôt excentrique mais aux allures sympathiques
 
« Sur ton respect… Il va falloir faire preuve de… Enfin, tu as attaqué Kiri ! La justice doit faire preuve d’impartialité envers les ennemis de Mizu no Kuni. Je ne veux pas m’avancer mais… Fin’ Bref, tu verras… » Annonçait Kodomo à la kunoichi. Ses propos aux airs de menace me déplaisaient même s’il n’avait pas totalement tort. Avant de pouvoir répondre au bretteur, c’est la blonde maniant le Raiton qui me devança, qui avait l’air plutôt perdue. « Je… J’aimerais tant avoir le temps de réfléchir… Je veux… Je vais m’en remettre à vous… Mon nom est… Narumi Akoshana. »
 
« Tu peux continuer ou pas l’ami ? Vu ton état je ne pense pas mais, je ne vois pas de médecin dans le coin… » Renchérissait Kodomo avant qu’une nouvelle fois la kunoichi intervienne à son tour. D’abord en agissant, en apposant ses mains sur la plaie, mains qui furent entourées par une aura verdâtre. Elle maîtrisait donc également l’Iroujutsu. Deux de ses aptitudes étaient donc semblables aux miennes, et à commencer par son affinité principale. « Cela prendra quelques temps… Mais vous serez à nouveau capable de vous battre. Il n’y a que cela que je puisse faire pour vous montrer ma gratitude envers votre miséricorde… » M’annonçait-elle pendant qu’elle continuait d’essayer de refermer la plaie.
Inspirant un grand coup, je pu enfin prendre la parole. « Merci à vous deux… On va pouvoir continuer ensemble, on en a pas fini encore. Narumi, va falloir que tu nous donne un maximum d’informations sur le reste des cultistes si tu en as, ça nous éviterait de partir à l’aveuglette une nouvelle fois… Tous ces combats nous ont bouffé beaucoup d’énergie, que ce soit physique ou spirituelle. Va falloir qu’on se montre plus redoutable et surtout plus tactique. » Terminais-je tout en guettant ma plaie qui se refermait petit à petit. Les minutes passèrent et cette dernière était plus ou moins guérit. Il allait falloir que je fasse très attention dés à présent.
 
 
Il était maintenant temps de nous rendre dans le bâtiment là où les autres cultistes avaient pénétré. Des cadavres jonchaient le sol du hall d’entrée des archives, tous perforés de la même manière au niveau de la gorge. Les plaies étaient d’une précision chirurgicale, le trou parfait. Cette histoire faisait pâlir. Les forces Kirijin diminuaient de plus en plus. S’en suivait un long couloir, il n’y avait pas le moindre bruit. Nous nous enfoncions à l’intérieur, apercevant une autre porte grande ouverte qui donnait sur la prochaine salle…

Hrp:
 
Désolé pas très inspiré pour ce RP de "transition". Kodo je te laisse décrire la seconde pièce avec tous les pilliers.

Du coup pour résumé, rien de bien nouveau. Adachi écoute les propos de chacun, se laisse guérir par Narumi. Il demande à cette dernière de donner toutes les infos possibles afin de mieux préparer les prochaines échéances. Il continue de lui faire confiance. Adachi inspecte les cadavres du hall d'entrée des archives avant de s'engouffrer dans le couloir qui suit.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 94

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Ven 18 Mai - 13:14



Enfin, je venais de venir à bout de mon adversaire. Mes offensives venaient de payer et honnêtement il était temps... Car mon panel bien que, efficace, commençait à s'amoindrir petit à petit et mon endurance, aussi! D'un certain coté, un exercice physique me faisait pas de mal, il décrassait mes muscles. Mais les circonstance elle, rajoutait un stresse qui infligée une fatigue mentale en plus.
Je regardais le corps inanimé qui se tenait au sol, là, juste devant mes yeux. Le pauvre homme avait mal choisi son camp... Le liquide rouge qui coulait dans ses veines était en train de se faire absorber par Kiri. Une revanche pour Mizu No Kuni. Pour l'heure, je devenais le bourreau désigné par ma mère patrie. pour ce cadavre. Je ramassais son arme afin de la fixer dorsalement. Puis je rangeais mon canif dans ma sacoche.

J'étais redevable envers Adachi. Mais ma fierté m’empêchait littéralement de lui preuve d'une quelconque sympathie. Après tous, mon frère d'arme était pareille. Alors pourquoi rougir? Nous avancions à présent dans la bâtiment qui faisait l'objet de notre détour. Une fois à l'intérieur du hall, les travailleurs qui s'y trouvaient, étaient maintenant tous mort, le regard fixé vers la porte de sortie. La scène était effroyable, et, elle m'inspirait rien de bon du tous... Lorsque je fus arrivé prêt d'un corps, je pris la peine de me baisser pour l'inspecter de plus prêt. La plaie était net et sans bavure. La personne ayant usé de son arme savait visiblement extrêmement bien s'en servir!


_ Hm, l'attaque est sans bavure. Son arme est de forme cylindrique si j'en juge par cette plaie ronde. Je ne voudrais pas m'avancer.... Mais de ceux que l'on a vu dernièrement, un seul cultiste est capable de faire ça...

Je ne tenais pas a m'avancer d'avantage seulement, le contraire me semblait impossible. Il nous restait plus qu'à continuer d'avancer pour en avoir le cœur net.
Nous continuons d'évoluer passant maintenant les premières grandes ouvertes. Les marques qui le tenaient fermées n'avaient visiblement pas tenue. Surement un spécialiste en fuinjutsu. Ou un technique monstrueuse! Allez savoir...
Après avoir passé le couloir qui me semblait interminable, je passais les portes de celui-ci qui décernait dans une pièce gigantesque, maintenue par d'énorme piliers. Au bout de celui-ci, des portes également ouvertes. Les enfoirés ne nous avaient pas attendus visiblement... Je commençais à évoluer dans le hall, tout droit vers la pièce suivante mais, après avoir fait quelques pas. Je ressentais une drôle de sensation.


_ Tu sent ça Adachi? Dis-je en marquant un temps d'arrêt. L'atmosphère est pesante... J'ai une l'impression que nous sommes observés...

Mon instinct de samouraï me pousser à poser ma main gauche sur le manche du sabre auparavant pris à mon ancien adversaire, comme le voulait la coutume. je restais vif d'esprit, prêt à attaquer en cas d'extrême urgence. Il était là quelque part, tapis dans l'ombre. Il attendait le bon moment pour l'embuscade. Nous étions des proies à présent et le prédateur ne tarderait pas à montrer le bout de son nez.

résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 651

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Mar 22 Mai - 23:17




Narumi était restée très proche d'Adachi, voir collée à lui. Elle s'agrippait à son bras une fois qu'elle avait terminée son travail de guérison, les yeux baissés en écoutant les paroles qui étaient dites. Ils entraient dans la bâtisse, enjembant les quelques cadavres alors qu'elle reconnaissait l'empreinte de l'un de ses anciens coéquipiers.

- Nous sommes une escouade d'élite du Culte de la Vie. Le dirigeant du groupe se nomme Morôji. C'est un déserteur d'Iwa, où il faisait partis des révolutionnaires anti-gouvernemental et où il était considéré comme l'un des plus grands manieurs contemporains de Doton. Il est très redoutable, et devait normalement être l'un des lieutenants de Kami avant qu'il ne soit vaincu par Ging-sama au cours d'un combat singulier qui détruisit une île entière.

Elle marqua une pause, laissant Kodomo prendre la parole afin de dire ce qu'il avait à dire à propos de son analyse du cadavre, puis ils continuèrent, et elle poursuivit son rapport.

- Notre escouade avait pour but de trouver une amphore, mais je ne sais rien de son contenu... désolée. Parmi les autres membres de notre escouade, il y a Kotaro. C'est celui qui s'occupe des portes. Un autre se nomme Shuichi, du clan Aburame de Konoha.

En arrivant dans la dernière salle, les ultimes paroles de Kodomo resonnèrent au milieu des piliers, puis la jeune femme vint élucider le mystère tout en restant accrochée au bras d'Adachi.

- Celui qui a tué toutes ces personnes se nomme Kotsukaku. C'est un membre du clan Kaguya... et un assassin talentueux.

Désormais, le silence régnait. La salle faisait peut-être plus de cinquante mètres de large pour probablement cent mètres de long au bout desquels se trouvait la dernière porte entrouverte, l'objectif évident.
Un sifflement aigue, quelque chose qui filait dans l'air obscur de la pièce, vint troubler le silence régnant. Un projectile, blanc, pointu fusait en direction de la trachée du Shinda, des mouvements difficilement perceptibles avaient lieu des deux côtés de la salle, parmi les piliers...


Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   Hier à 12:37


« Nous sommes une escouade d’élite du Culte de la Vie. Le dirigeant du groupe se nomme Morôji. C’est un déserteur d’Iwa, où il faisait partis des révolutionnaires anti-gouvernemental et où il était considéré comme ‘l’un des plus grands manieurs contemporains de Doton. […] Parmi les autres membres de notre escouade, il y a Kotaro. C’est celui qui s’occupe des portes. Un autre se nomme Shuichi, du clan Aburame de Konoha. Celui qui a tué toutes ces personnes se nomme Kotsukaku. C’est un membre du clan Kaguya… et un assassin talentueux. » Nous-expliquait Narumi tout en étant agrippé à mon bras. Nous avions continué à nous engouffrer dans ce long couloir pendant ce petit briefing. Une large pièce s’offrait à nous, soutenue par d’énormes piliers. L’atmosphère était si pesante que l’on se sentait comme observés… Quelqu’un était là, tapis dans l’ombre, c’était une évidence. « Tu sens ça, Adachi ? » Me demandait Kodomo la main sur le manche de son sabre, avant que tout à coup le silence qui régnait soit brisé. Brisé par un sifflement ressemblant à un projectile lancé et c’était exactement ça, il fonçait droit sur le bretteur.
 
« Attention Kodomo !!! » Lui criais-je même s’il avait sans doute remarqué que quelqu’un venait de lui tirer dessus. Je me libérai de l’étreinte de la jeune femme à mes côtés pour me mettre en garde, en posture plutôt défensive afin de contre-attaquer en cas d’offensive adverse. Ma forte consommation de chakra précédente m’empêchait quelque peu d’utiliser mon Raiton comme il se devait, cet élément tant offensif, et pour compliquer le tout, ma blessure également me contraignait à ne pas trop me mouvoir. Dégainant un kunai, je glissai quelques mots à mes deux compagnons d’armes.
 
« Restez sur vos gardes… Je ne vais sans doute pas être le plus utile dans ce combat mais je vais faire ce que je peux avec ce que j’ai. Kodomo, j’ai confiance en toi et tes capacités. Tu risque d’être la clé de cette bataille, tout comme Narumi, tu as des infos sur ces gars-là et sans doute sur leurs points faibles donc fais-en bon usage. Ça ne va pas être une partie de plaisir. » Leur annonçais-je kunai à la main, scrutant les moindres recoins de la pièce, paré à bloquer toutes attaques adverses.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Rang S] L'Amphore de la Brume   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rang S] L'Amphore de la Brume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Event : Dans un nuage de fumée. :: Mizu no Kuni-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: