Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [Hiver 121] ━ La mort sépare, le temps rassemble. [Uzumi & Chisame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 18

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [Hiver 121] ━ La mort sépare, le temps rassemble. [Uzumi & Chisame]   Dim 5 Aoû - 17:33

Elle est donc juste stupide… Peut-être trop jeune. Magnifique, les deux Kirijins qui ont croisé mon chemin depuis mon éveil ont l’air de montrer un semblant de puissance, mais une incompétence draconienne. Il faut que je cogne quelque chose. Je l’avais écouté, calmement, mais c’est ses derniers mots qui firent tilt. Un grand sourire naissait à mes oreilles.

« En plus d’être une lâche digne de ces chiffes molles de Konohajins, tes capacités d’observations semblent assez limitées aussi… Mais dit-moi. Aucune égratignure, aucune trace de fatigue, émergé pile quand la cavalerie arrive… Deux choix… Tu es encore plus lâche qu’un chien auquel on montre le fouet, et tu t’es laissé capturer, ou c’est toi la traîtresse qui joue double jeu. »

Un grand sourire naissait à mon visage alors que je semblais me calmer. Jouer à la provocation avec des meurtriers est une idée comme une autre.

« Tu peux prétendre ce que tu veux, je ne te considère pas comme étant Kirijin. Alliée, peut-être. Mais surement pas Kirijin. Tu as beau avoir une épée légendaire, comme la plupart de ses porteurs, tu n’en a pas l’âme. C’est bien pour ça que je l’ai refusé après l’avoir tranché en même temps que son héritier de l’époque. Si tu prétends en être l’élite, c’est que ce village est tombé trop bas. Bien trop bas.

Tu veux savoir ce qui est arrivé au traître qui m’a enfermé ? Je l’ai regardé droit dans les yeux. Il aurait eu le temps de comprendre mille fois et de fuir. J’aurais pu faire semblant de lui pardonner pour le tuer dans le dos et abréger sa peur et ses souffrances. Mais c’était mon élève, ayant agis, certes, sous la menace, mais mon élève. Il c’était déjà préparé à mourir en venant me délier de mes chaînes. Il avait accepté son sort et son châtiment. Il repose dans un grotte, sa tête détachée du reste de son corps, dans un tombeau improvisé. Un homme d’honneur tué dans l’honneur par une femme d’honneur. Pas par un vulgaire rat d’égout qui se vente de représenter quoi que ce soit sans sonder son âme et comprendre un traitre mot de ce qu’est l’honneur. »


Haussant un sourcil en voyant l’Empereur prendre du recul, un léger sourire naissait à mon visage, faisant lentement craquer ma nuque.

« L’armure de foudre, ça le rend terriblement coriace. Les Raikage ont toujours été redoutables. On a aucune chance de s’en débarrasser en fonçant tête baissé, il faut juste le forcer à se servir de son chakra et rester sur nos gardes. Si ton âme est capable de vibrer, ne serait-ce qu’un peu, et que tu veux prouver que tu es une vraie Kirijin et que j’ai tort, bouge-toi le cul, sinon reste en arrière comme tu l’as surement fait depuis le début de cette guerre. »

C’était l’objectif de cette provocation, dans le fond. La forcer à se remettre en question et à lui faire comprendre que son point de vue n’est pas celui des autres pour se focaliser sur les objectifs réels et immédiats et arrêter de dire des conneries. En réalité, si nous n’avions pas un ennemi aussi dangereux qu’un Raikage en face, d’autant que celui-ci semblait être assez puissant, je pense que j’aurais déjà défié cette gamine dans un combat à mort depuis un moment. Mais parfois, il faut savoir faire preuve de discernement. Soupirant en m’avançant lentement tout en faisant rouler l’une de mes épaules pour l’étirer, je m’avançais vers le Raikage en passant par un toit pour éviter la foudre au sol, faisant rouler ma lourde épée entre mes doigts comme si elle ne pesait rien, assez massive pour que je puisse me cacher derrière si je le souhaitais.  

« Hoy. Je prends le relai, tu ne vois pas d’inconvénient à ce qu’on t’affronte à plusieurs ? On a tous perdu du chakra à cause des précédents combats, ça me semble assez juste. Si ça te va, de mon côté, j’ai la décence de te prévenir que je prends le relai et ne pas t’attaquer par surprise.

Cependant… Si tu n’as pas envie de mourir, tu devrais partir. Ton soi-disant dieu à la con ne viendra pas te sauver, comme il n’a pas sauvé les 7 451 autres que j’ai tué rien que cette semaine. Et non, tu n’es pas non plus l’élu comme nombre d’entre eux ont clamé pendant qu’ils étaient à l’agonie. Moi, ma vie m’importe peu à côté de la mort des gens qui se foutent en travers de ma route. »

résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

« Si ton corps n'est pas en morceau, c'est que tu n'en vaut pas la peine. »
— Akane Haya Kaguya —

DC de Hisae L. Imari
Akane s'exprime en DarkTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 672

MessageSujet: Re: [Hiver 121] ━ La mort sépare, le temps rassemble. [Uzumi & Chisame]   Jeu 9 Aoû - 16:21




Tournant lentement le regard vers la Kaguya, l'homme à la foudre esquissa un simple sourire de courtoisie, l'invitant d'un geste de la main à se joindre aux festivités alors que jusque là il cherchait sa précédente proie du regard. Détournant probablement son attention, il tourna tout son corps face à sa nouvelle adversaire, venant se craquer à nouveau les phalanges.

- Je sais que Kami n'est pas un dieu. Je sais que Kami est un être humain comme vous et moi. Je ne suis pas stupide au point de croire aveuglément à quelqu'un simplement parce qu'il est extrêmement puissant, répondit-il à la petite pique lancée à son encontre, il écarta les bras, comme s'il l'accueillait et l'invitait à le charger. Je suis un duelliste. J'ai défié mon Seigneur en duel, et j'ai perdu. Il m'a alors fait promettre de le servir, et je respecterai mon serment jusqu'à la mort.

Glissant ses mains à son ceinturon, d'où pends une sorte de tissu pourpre, il arrache ce dernier afin de se saisir de ce qui ressemble à de lourds anneaux dorés de la taille d'un biceps qui étaient pendus sous le tissu tout autour de ses hanches. Ceux-ci ressemblent aux anneaux ornant autrefois les poignets du Yondaime Rakaige.. Il les lancent alors en l'air dans un geste puissant, à une dizaine de mètres de hauteur, après, sembles-t-il, les avoir chargés en électricité.

- Tel est mon crédo, dit-il seulement alors que les anneaux lourds au nombre de six déchargent brutalement leur électricité sur une vaste zone autour de Denshi, des éclairs fusant dans toutes les directions en dissipant la brume sur leurs passages tandis que les anneaux semblent rester en lévitation dans les airs, se déchargeant pendant quelques secondes avant de retomber dans les mains  de leur utilisateur qui place un pieds en arrière, plissant légèrement les yeux, en manipulant trois anneaux par mains.


Compte-rendu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 542

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées:
Monnaie: 70 両

MessageSujet: Re: [Hiver 121] ━ La mort sépare, le temps rassemble. [Uzumi & Chisame]   Sam 11 Aoû - 14:31


Retranchée dans la forêt d'os, l'impératrice s'estimait encore en possession du momentum du combat. Elle était trop dangereuse pour que denshi désactive son armure de foudre, malgré le fait que le corps à corps du moine soit limité à cause de son oreille interne endommagé. Au vue du ninjutsu précédent, il ne savait pas précisément où elle se trouvait, préférant lancer des techniques de zone à l'aveugle. Le cultiste consommait beaucoup. Uzumi amenuisait l'écart. Elle fatiguait progressivement sa cible, jusqu'à ce que des signes de faiblesse se présentent.

Kaguya Akane intervenait soudainement, prévenant l’ennemi de ses gestes. La tueuse était partagée entre plusieurs sentiments. Entre le fait qu’elle ait tardé à agir; il ne s’agissait pas de duel, il s’agissait d’une guerre, et plus particulièrement dans ce cas d’une extermination vengeresque. Dans ce contexte, nul besoin d’avoir une attitude noble aussi peu adaptée. Et entre le fait, que ce Denshi, était devenue SA cible.  

Entre le soulagement d’avoir du soutient, non pas face à un adversaire qui était trop puissant, mais parce que l’état actuelle de l’ancienne esclave était réduit de par son précédent combat. Entre la jalousie et la rivalité éphémère envers la huitième épée, qui s’accaparait la vie que la sadique convoitait. Se croquant une lèvre, l’état aiguisé et à l’affût de l’assassine vacillait avant de reprendre comme si de rien n’était. L’évidence sautait aux yeux : elle n’avait pas le choix.  

A cet instant, les six anneaux semblables à ceux du Yondaime Raikage étaient envoyés léviter en l’air, avant que des arcs électriques ravagent la zone. Un exercice de slalome entre les troncs d’os commençait pour l’ancienne pirate, afin de toujours être couverte par cette forêt que les éclairs avaient du mal à traverser. Des blocs acérés tombaient parfois quand le choc des éclairs étaient trop importants. Par chance, la basanée ne se trouvait pas dans une zone où l’eau qui avait inondée le terrain lui porterait préjudice.

Quand les anneaux cessaient de se décharger, Uzumi ramassait une pic d’os, en réalisant que la canopée osseuse ne la protégerait désormais plus de tel assaut aérien. En réalisant doucement ses mudras, non habituée à de telle acrobatie de main et de doigt, la guerrière chargeait son corps de chakra lui permettant de vibrer. Réglant cela sur une fréquence sur laquelle aucun effet visuel comme par exemple du flou n’était visible, l’eau était toutefois chassée de ses pieds. Son clone immatériel était superposé sur elle.

Tapis dans l’ombre, elle attendait son heure.




Résumé/Technique:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Si lorsque le vent hurle, la montagne ne ploie pas... Hurle plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4451-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/f359-dossier-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4798-uzumi-hibiki
Messages : 320

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: [Hiver 121] ━ La mort sépare, le temps rassemble. [Uzumi & Chisame]   Sam 11 Aoû - 16:04






Il semble donc que l'aînée ne soit pas vraiment une flèche, ferait-elle semblant d'être intelligente pour me mettre de son côté ? Vaine tentative, lâche qui plus est. Elle est vraiment en train de comparer nos capacités d'observations ? Alors qu'elle vient tout juste de me dire que je n'avais aucune fatigue ? Idiote, regarde autour de toi. Ne vois-tu pas toutes ces ruines ? Toute cette eau qui est revenu à nos pieds. Est-ce que tu pense que tout cela est arrivé par magie ? Tu es aussi aveugle que cet enculé de Hyûga qui est mort sous mes yeux. Les blessures que je porte sont internes ou bien cachées sous mes vêtements, j'ai été balancée et fracassée contre les murs de ma prison à de nombreuses reprises. Mais elle ne peut pas savoir ça, alors je la laisserais dans son ignorance, comme elle semble s'y enfoncer. Comme si j'avais eût besoin de ces deux branquignoles pour réduire Kumo en ruines.. quelle ironie. Elle se place tellement sur un piédestal, s'en est ridicule. Et elle à osé me comparer aux Konohajins.. à ces merdes. la rage monte en moi.

Mon regard n'avait pas bouger d'où il était, alors que la brume restait stoïque. J'écoutais le reste de ses dires avec attention. Si la huitième ne me considère pas Kirijin, pour qui se prends-elle ? Une race supérieure ? Allez ferme-là, ce serait mieux pour toi. Tu t'enfooooonces à dire que tu as tué celui qui t'as trahis. Qu'est-ce que ça change que tu l'ais tué en face, ou de dos ? Ta seule envie à l'instant où il ta libéré, c'était sa mort. La différence dans nos deux cas, c'est l'honneur de la personne en face, et non pas le nôtre. Uzumi n'a pas d'honneur, voilà pourquoi elle à refusé la main que je lui ait tendu à la fin de notre combat. Voilà pourquoi elle à quitté son propre village après être arrivé au pouvoir, c'est son honneur qu'elle ne respecte pas. Ton élève ? Lui avait de l'honneur, il savait qu'il avait prit la bonne décision au moment de t'enfermer, et il savait tout le long de sa vie qu'il mourrait le jour où il te libérerait. Nul n'aurait servit qu'il cherche à fuir ou se battre, il voulait mourir sous la lame de celle qui lui avait tout enseigné. Pourquoi mourir sous la sentence de son maître ? Car il t'as piégée, menacé par les ordres. Il t'es donc redevable de la vie qu'il t'as empêché de mené, qu'il a remboursé par la sienne. Ton élève à de l'honneur, et Uzumi non.

Et maintenant voilà qu'elle veut que je vienne de son côté. C'est bien ce que je pensais, pathétique. Voyons voir.. son affinité naturelle est le fuuton, et elle est à la moitié de sa réserve de chakra. Bien, elle se considère en position de faiblesse et préfère avoir mon aide face à Denshi plutôt qu'elle seule contre lui. C'est lamentable d'agir comme ça, surtout face à un "ennemi" aussi respectueux et avec autant de valeur. Aller, casse-toi. Le Suiton de mes techniques était revenu au sol, et le couvrait désormais jusqu'à l'entrée du village en partant par la place centrale. Autrement dit, n'importe qui touchant l'eau pouvait se faire électrocuter. Je sautais alors sur des ruines derrière moi. Et voilà qu'elle sort ses statistiques cette fanfreluche. Baka. J'écoutais l'héritier de la foudre répondre de sa voix caverneuse, puis jeter ses anneaux en l'air. Visiblement, il n'a aucune affinité sensorielle. C'est un bon, et un mauvais point. Dès la première apparition d'un éclair, mes mains s'étaient mise à mouvoir par des mûdras afin de prévoir ma défense. L'eau derrière moi pas encore affecté par l'électricité qui mettait du temps à se propager vient se rassembler à côté de moi afin de former une copie parfaite de ma personne.

Je restais alors avec ma copie sur les ruines, attendant que les éclairs s'arrêtent. Mais bien évidemment, deux d'entres eux à quelques secondes d'intervalles vinrent me frapper. Le clone servait de carapace, et avait encaisser les deux traits de foudre avant de reprendre l'état liquide et se déformer, l'eau coulant le long d'un pilier dans les ruines. Les dragons d'eau qui étaient restés en arrière n'avaient pas été directement touchés, mais l’électricité s'était accumulé à un tel point qu'il s'étaient déformés au même titre que mon clone. Je marchais sur ce qui restait d'une ancienne maison le temps que l'électricité s'échappe de la grande surface aqueuse puis, je marchais de nouveau dans celle-ci, m'approchant de Denshi tranquillement. Même si j'étais dos à lui, je ne lui voulais absolument rien. A présent à quelques mètres seulement de lui, ma voix s'élevait, observant d'abord la Kaguya.

- " Bien, alors c'est moi, contre vous deux. " annonçais-je en tournant mon regard vers la brume qui s'était dégagée, et d'où je semblais voir la silhouette d'Uzumi.

" Si je perds, je fais mes adieux à Kirigakure, j'y laisse Kubikiribôcho et je quitte le village. " c'était pire que la mort, de quitter son village natal, et y laisser la lame pour laquelle je me bas chaque jour et pour laquelle j'ai subis l'entraînement le plus douloureux de ma vie, c'est destructeur. Je reprenais, commençant par poser mon regard sur la légendaire, puis de nouveau sur la Hibiki.

" Si vous perdez, je ne veux plus te voir manier une seule épée pour le restant de tes jours, tu pourras toujours avoir des haches ou des lances si tu veux, mais tu romps tout lien avec l'art de l'épée et tu jettes ton titre de huitième épée légendaire aux oubliettes. Et toi.. tu meurs. "

Derrière la silhouette de Chisame, l'eau semblait de nouveau se mouvoir en cinq points et l'épéiste levait tranquillement son bras droit, en direction du pilier où elle était précédemment.

" Vous n'avez pas le choix d'accepter ce défi, je vais vous montrer la puissance de la Folie de Kiri. "

Alors qu'elle prononçait ces mots, les cinq formes se distinguait comme les dragons qui avaient semés le carnage précédemment, et sur le pilier apparaissait un clone de l'héritière du clan Hôzuki. Il allait falloir encore un peu de temps pour que toute cette eau se reforme. Les bras de Chisame étaient prêt, et son attention se dirigeait entre Akane et Uzumi. Elle n'y pensait guère sur l'instant, mais au plus profond d'elle, elle était désolé. Désolé de mettre Denshi dans ce genre de position, en prenant sa place. Elle était certaine qu'il ne l'attaquerait pas elle, et elle pouvait très bien battre toute seule les opposantes. Elle ne voulait pas le voir contre elle, et son honneur lui avait réclamé le défi qu'elle ordonnait à ses aînées.

Résumé & Techniques :
 
enfètt y a plu de +35% laul
Chakra ;  79 - 3 + 8 + 35 = 33%

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6617-bingo-book-de-chisame-dekishi-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/f469-dossier-chisame-hozuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6618-presentation-de-chisame-dekishi-hozuki
Messages : 18

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [Hiver 121] ━ La mort sépare, le temps rassemble. [Uzumi & Chisame]   Hier à 21:49



Moi qui pensais que tous les cultistes étaient des abrutis. Celui-là force le respect. Accepter la défaite et reconnaître la supériorité, abandonner son corps et son âme. Soit. Un demi-sourire naquit à mon minois alors que je m’étirais en laissant mon chakra me parcourir, un fin cartilage à peine visible recouvrant ma peau alors que de nouveau la foudre venait me frapper, sans réellement me faire broncher, bien que s’il continuait ses assauts je finirai complètement nue, quelques bribes de mes vêtements s’arrachant encore.

« On arrivera à rien comme ça, ma spécialité c’est d’encaisser et frapper, la tienne ça à l’air d’être encaisser et la vitesse. Un combat à main nue, sans chakr-… »

Cette gamine commençait à m’agacer. Décidemment elle fait tout de travers et ne comprends rien à rien… Mes nerfs subissaient un nerveux assaut, alors que l’atmosphère prenait une teneur presque absurde. Bordel. De mon époque les Kirijins recevaient un semblant d’éducation. Quel défi absurde, et tellement inéquitable. Observant d’abord Denshi, puis la mioche, je ne pouvais que constater le ridicule et me mettre à rire lentement.

« Ok. J’ai rien dit. Je crois que nous avons un ennemi commun… De quel droit tu penses que ta petite personne doit passer avant l’honneur d’un homme qui protège sa patrie ? »

Je gloussais encore un brin pendant mon intervention. J’avoue qu’on ne m’en avait encore jamais fais des comme ça. Me tournant lentement vers Denshi tout en faisant craquer ma nuque.

« Tu me parais sincère, un homme d’honneur. Je désespérais à en retrouver en ce nouveau monde. Je respecte ton crédo. Je pensais le culte une bande d’illuminés sans cervelles, tu viens de me prouver qu’il est plus vertueux que ce qui semble être ma propre patrie… *Lent soupire* ton rôle est de protéger cette ville, dans l’immédiat, n’est-ce pas ? Je te propose du donnant donnant. Nous t’aidons à te débarrasser de cette effrontée afin d’assurer la sécurité de Kumo, en échange de quoi, tu nous laisse partir. A vrai dire, nous cherchons Kami et voulons aussi le défier. Si nous avions su dès le départ qu’il n’était pas là, nous n’aurions jamais engagé les hostilités face à des civils ou des ninjas de bas étage et ne serions pas ici. »

M’étirant lentement, j’observais la situation. Tout le monde utilise des jutsu extrêmement puissant depuis longtemps. A vrai dire, je suis surement la moins mal en point en termes de chakra. Fronçant les sourcils quelques instants, il fallait maintenant que j’analyse attentivement la situation et qu’elle ne m’échappe pas. Tout se joue dans mes mots. Je ne lui ai pas mentis sur nos intentions, à voir comment il les prend… Le dialogue peut régler parfois des maux inutiles. Levant les yeux vers les dragons qui commençaient à reprendre forme je soupirais lentement. Fort heureusement, ces trucs font engager de nouveaux dégâts considérables et donc probablement jouer en la faveur de ma stratégie.

résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

« Si ton corps n'est pas en morceau, c'est que tu n'en vaut pas la peine. »
— Akane Haya Kaguya —

DC de Hisae L. Imari
Akane s'exprime en DarkTurquoise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Hiver 121] ━ La mort sépare, le temps rassemble. [Uzumi & Chisame]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Hiver 121] ━ La mort sépare, le temps rassemble. [Uzumi & Chisame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ah t'es là toi ? Je te croyais déjà mort... [PV Seth]
» HAITI PARE ! PARE POU TOUT ELEKSYON SOF POU RANMASE MORT POTE SEKOU !
» Pluie d'hiver [PV Elim]
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Event : Dans un nuage de fumée. :: Kaminari no Kuni-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: