Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Le combat le plus juste s'appelle l'éducation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 25

MessageSujet: Le combat le plus juste s'appelle l'éducation   Jeu 5 Juil - 16:36


Odama Genzo sillonne les rues, l’esprit concentré sur ce petit bouquin de poche qu’il a emmené avec lui du pays des nouilles. Un ouvrage sur la psychologie infantile qu’il a du mal à terminer depuis plusieurs mois. Cependant, il s’était fixé comme objectif de le terminer avant de reprendre ses activités d’instructeur.

Il passe plusieurs quartiers différents, dont celui qui fut autrefois celui du glorieux clan Uchiha. Désormais, ici se tient le marché du mercredi et c’est à peu près tout. Le village tourne encore un peu ralenti en comparaison de l’époque Hanako Hyuga, et même en comparaison du règne de Atsui Shisei. Dehors de nombreux commerces sont fermés, inhabités, morts. Ce constat ôte un soupir au ninja à la crinière blonde lissée.

A une faible cadence, il s’approche de l’académie ninja. Il prend le temps de terminer les quelques dernières pages de son bouquin, assis sur un banc en pierre près du bâtiment. Lorsqu’il eût enfin terminé, il claqua chaque page l’une contre l’autre d’un geste sec.

Relevant sa tête vers le ciel, Odama a une mine plutôt grave malgré la tâche rudimentaire qui l’attend dans quelques instants. Il se décide à sortir de son large kimono un rouleau duquel il décroche un pinceau. Il prend quelques minutes pour écrire un message puis sceller le rouleau entre ses mains avant de le ranger à sa place initiale.  Le soleil commence à disparaître sous une assemblée de nuages. C’est le premier jour de Odama en tant que vétéran konohajin et à dire vrai cela l’effraie un peu. Il fait partie de cette génération qui a connu successivement trois gouvernements et un konoha à la fois solide puis pathétique. Cette réflexion lui fait se demander dès lors quel village il sera amené à défendre et surtout à construire.

Déjà 14 ans que Odama a vu son village se faire démolir par l’empire Bleu. A cette époque est née une sorte de complexe d’infériorité au sein du village, une peur perpétuel de l’inconnu, l’insécurité partout au village. C’est cet état léthargique que l’ancien Hokage, Atsui Shisei, a réussi à abolir avec le temps et les efforts. Mais maintenant, face à une nouvelle menace, peut être encore plus effrayante car teintée d’immortalité, le village retombe quelque peu dans ses travers. Malgré tout le respect de la hiérarchie qui caractérise ce diable de shinobi qu’est Odama, son instinct lui commande de se méfier des hautes instances actuelles. Il ne connaît même pas l’actuelle Hokage.

Il se relève et emprunte le chemin de l’académie. Il salue la petite secrétaire qu’il a remarqué depuis son retour du village, une jeune brune discrète mais dévorant l’attirance de bon nombre d’hommes. Odama se contente d’un sourire respectueux décorant sa légendaire poker face. Avertie de la raison de sa venue, elle ne lui demande rien et le laisse s’infiltrer dans les locaux de l’académie.

Arrivé à la dernière salle, comparable à celles qu’avait connu la génération Naruto, un homme l’attendait derrière un bureau de professeur, en habit de civil. C’est un homme d’un certain âge, sa figure creusée fait penser à un visage inscrit dans la roche. Ses yeux d’un bleu océanique traversent l’espace d’un instant ceux de son cadet. Il hoche la tête mollement, deux fois, puis sort du tiroir en dessous de son buste un dossier assez épais avec des post-it et des trombones en pagaille à chaque page. Il balance assez grossièrement tout ce fouilli sur le bureau, au nez du Juunin instructeur. Puis il soulève tout son poids de quinquagénaire de la chaise en bois qui le soutenait depuis un moment. Il approche et ouvre enfin ses bras en accompagnant son geste d’un large sourire.

-Viens là mon garçon ça fait tellement longtemps que j’attends ton retour.

Odama accompagna l’accolade, touché au coeur.

Le vieux l’écarte enfin, l’agrippant par chacun des deux bras comme pour s’assurer de bien le clouer face à lui. Il l’examine quelques secondes puis le tire encore vers lui pour le reprendre dans ses bras. Il finit par lui taper deux fois dans le dos contenant presque des larmes de joie.

-Ne vous mettez pas dans cet état pour moi Furui-Chan. Je n’en suis pas digne.

Il offre un sourire au vieil homme encore ému de le voir en ces lieux chargés d’histoire, intact après tant de conflits. Il se retourne, tourne la poignée et au moment de tirer la porte de sortie, lâche quelques mots à son aîné.

-Passez donc dimanche prochain au domicile familial, mère prépare son ragoût, elle sera heureuse de vous recevoir Furui-Chan. Pour l’heure, on m’attend dehors.

Puis avant même de tirer enfin la porte il disparut dans un simple nuage de fumée. De la même manière qu’il s’en est allé, il apparaît d’un coup d’un seul face à un jeune homme approchant la vingtaine, de dix ans son cadet donc. Une carrure athlétique, la peau mate, des cheveux coiffés en dreadlocks agrémentés de quelques élastiques jaunes et rouges, Odama se dit tout de suite que ce nouveau spécimen lui révélerait bientôt un fort caractère.

Il ferma les yeux et sourit la mine bienveillante et insouciante malgré leur différence d’âge. Il le salua de manière solennel en se penchant face à lui quelques instants avant de se présenter.

-Je suis ton nouvel instructeur Renji, appelle moi Odama.

Il gardait sous les bras la masse de dossier qu’il venait de recevoir.

_ _ ___________________________________________ _ _

https://www.youtube.com/watch?v=sAM-sLoU8Uw&t=6s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 30 両

MessageSujet: Re: Le combat le plus juste s'appelle l'éducation   Ven 6 Juil - 21:43

Renji était dans son appartement en train de dormir… Jusqu’à ce que la lumière de sa fenêtre atterrie au niveau de ses yeux, réveillant le jeune ermite des singes. Il grogna un peux en sentent une masse dans son dos coller a lui… D'une voix endormie, il dit.

'' Haramb'… Bouges-tu prend de la place… ''
L'énorme masse se retourna en fessant quel que bruit de gorille avant de se lever et d'aller dans le canapé. Le black s’assit en se frottant les yeux, soudain, il leva avant de s'étendre en fessant craquer ses os. Sont regard se dirigea vers l'horloge, il lis '' 9h30''… Traaaanquille.


Je n'ai pas rendez vous avant 10h… C'est nickel ça. Je m'avance dans le salon avant de manquer de me casser la gueule sur plusieurs bouteilles… Effectivement, j'avais encore abusé hier soir… Je regarde le gorille qui commence à se rouler une clope et hausse les épaules. Je me dirige à la douche et y reste longtemps… Du moins pour moi sa a été rapide. Je ressors de la salle de bain avant de voir.
'' 9h55'' MEEEEEEEEEEEEEEEERDE !!! Je commence a me sécher en quatrième vitesse, j'attrape un sarouel noir, un t'shirt sans manche noir mes mitaines sen laines noires et ma chesh noir a carreau blanc.. J'avale vite fait un truck, ça se résume a une bière vite fait bien fait. Je regarde le gorille qui me lance une cigarette déjà rouler, je lui souris et lui fait un t'check contre sont énorme paluche.

'' Bon.. Harambe ! T'fait pas trop l'con l'temps que j'sois parti hein !''

Le gorille fit un geste positif.. Je serre la cigarette dans ma main en concentrant mon énergie naturel, qui lui fit l'a transformé en quel que chose de meilleur. Je me l'allume et descend en courant.. Encore une fois.

Le gorille quant à lui, s'attrape une bière et se fait une cigarette.. Puis se prélasse sur le canapé.


Renji quand à lui cour jusqu’à l'académie en soupirant, dans ça tête il se répéter '' PUTAIN PUTAIN PUTAIN PUTAIN PUTAIN…. JE VAIS ÊTRE EN RETARD ''. Il pique un sprint pour arrivée devant l'académie en respirant lourdement, le fumé passant part ses narines, chaque bruit fessant cliqué les deux bandeaux dans sa poche…


J'étais enfin arrivé avant qu'un nuage de fumée arrive devant moi.. Un homme blond apparai devant moi.. Mon nouvel instructeur hein ? Bon bah...Je me redresse et lui fait un grand sourire avant de prendre une voix calme.

'' Bonjour, Odama-sama. ''

Ma vu fut légèrement détourné... Je vis sur la branche d'arbre de derrière, ceasar... Mon bonobo en train de faire le pitre, ce qui m'arracha un légét sourire en coin.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8347-bingo-book-renji-zakuro http://sns-rp.forumgratuit.org/t8348-presentation-renji-zakuro-le-singe-valide
 
Le combat le plus juste s'appelle l'éducation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combat des Chixx!
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Académie ninja-
Sauter vers: