Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Une nouvelle ère...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Une nouvelle ère...   Mer 18 Juil - 23:50

Kiri n’était plus qu’un tas de ruines, plus aucuns bâtiments ne tenaient debout. Le démon à huit queues était en train de finir son travail, ce qu’il avait tout de suite entreprit lorsque nous l’avions libéré. Nous étions impuissants face à la situation, tant d’énergie donnée dans la défense du village, tant de dévouement pour ce dernier pour qu’au final que tout soit ravagé. Les équipes de recherche étaient formées, tous les ninjas senseurs étaient restés sur place, accompagnés d’autres shinobis aux diverses compétences afin d’œuvrer au mieux possible. De mon côté, j’étais à l’extérieur du village, du moins ce qu’il en restait, menant un groupe de rescapés loin d’ici. Le plan se déroulait comme il fallait, plusieurs autres groupuscules comme le miens se formèrent. Les senseurs annoncèrent ne plus ressentir d’énergie mis à part celle du démon, il était donc temps de dire au revoir à Kiri, Kiri qui était maintenant entrain de se faire engloutir par l’eau qui était déjà présente sur zone, et cette dernière fut s’en alla se jeter dans la mer. Kiri n’était plus.

« Allons-y ! Dirigeons-nous vers les quelques villages qu’il y a à l’autre bout de l’île. Nous nous y installerons le temps de faire le point sur tout ça… » Annonçais-je à mon groupe de rescapés ainsi qu’aux autres responsables des leurs. Il était temps de prendre la route. Une fois sur place, je pris la parole une nouvelle fois afin d’organiser ce campement.

« On risque d’être un peu à l’étroit pendant quelques temps mais ça ne durera pas éternellement, nous nous installerons ici. J’aimerais une équipe Doton afin de créer une bâtisse toute simple, assez grande pour y accueillir nos blessés et nos ninjas médecins ! » Ordonnais-je aux Hommes maniant l’élément sur lequel nous avions pied.  Ils se mirent à exécution immédiatement. Le bâtiment improvisé fut construit en quelques minutes, quatre murs et un toit, tout ce qu’il y avait de plus simple mais si efficace. Les médecins s’y installèrent, les blessés également suivirent juste après.

Deux jours passèrent, la vie avait reprit son cours, difficilement mais il fallait faire avec. Certains pleuraient les leurs tandis que d’autres préféraient en faire abstraction et passer à autre chose. Je n’étais pas intervenu dans la vie de chacun lors de ces deux jours afin de laisser tout le monde se reposer, y compris moi-même. Mais aujourd’hui il était temps de prendre les choses en main. C’était l’aube d’une nouvelle ère, celle de rebâtir Kiri, de tout reprendre à zéro. Un « messager » si je puis dire, fut envoyé retrouver Mako, Narumi et Kodomo, leur demander de venir me rejoindre dans la petite maison dans laquelle je créchais. C’était d’abord à eux que je me devais de faire le point, avant d’entamer sans doute un long discours devant tous les citoyens rescapés… J’attendais patiemment ces trois combattants, même si au fond une quatrième personne était attendu mais malheureusement allait manquer à l’appel…

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Jeu 19 Juil - 7:03



Des amas de roche, de cendre, de la neige recouvrant la tout. Voilà l'image qui me restait de Kiri. Ville autrefois prospère... Loin de nous l'époque où, les poissonniers hurlaient la fraîcheur de leurs marchandises iodées, Les cultivateurs, l'abondance de leurs riz! Malgré nos effort, une vie toute entière était partie en fumée. Pourtant, les quelques rescapés cherchaient sous les décombres, remuant chaque gravas dans l'espoir de trouver un survivant. Depuis plusieurs loin de cette idée réjouissante, j'avais abandonné l'idée d'agrandir le cercle des rescapés et orphelins. La violence apportée par les dernière attaque du bijuu était tel que, les décombres auraient très certainement écrasé les corps sans défense des malheureux... Donc, je m'étais attelé à une tout autre tâche de secoure! Effectivement, ma priorité était de la retrouver, elle que j'avais si durement gagné! Oui, les bloques de roche que je soulevais été bien ceux du repaire des épéistes! Ce lieu si sacré, où j'avais eu l'occasion et la chance d'affronte Chisame.
En plus de mon épée jumelle, qui, n'avais pas encore était rangée, je récupérais le rouleau qui contenait ce qu'il restait des épées légendaires! Moi vivant, je les protégerais en sacrifiant ma vie s'il le fallait!! Ce que j'étais en train de faire inconsciemment. Tout en fixant cet attirail en bandoulière et dorsalement pour mon épée, je faisais attention au bijuu, puis, je décampais rejoindre le reste de la troupe.

Je rejoignais un petit groupuscule qui m'avait attendu à l'abri de tout danger, m'informant qu'Adachi avait ordonné de prendre la route vers les villages civiles, les plus éloigné de Kiri. Hm, effectivement nous n'avions aucune autre destination possible. Les troupes affaiblies, des citoyens blessés... nos choix se resserraient de plus en plus à la façon d'un entonnoir, nous offrant que très peu de solution envisageable. A présent, seule la loi de la survie compté...
La marche fut longue. Très longue car, en plus d'aider les poids morts à avancer vers une rédemption inespérée, mes pensées étaient constamment tournées sur Hachibi, nôtre bourreau qui avait de sang froid, avalait le vieux puis, dévastait Kiri, nous laissant impuissant face à cette situation désastreuse. Car il n'y avait pas d'autre mot... Nous avions merdé!! Je sentais le remord me pincer le cœur d'une telle puissance que, mon esprit me poussait à retourner au combat. Cependant, mon corps atrophié me dictait complètement l'inverse! J'était loin d'être remis des événements.

Quand nous fûmes arrivés à bon port, la fourmilière commença peu à peu a s'activer. Les brancard remué, les équipes médicales en premier temps, attendirent que les spécialiste Doton, érige un lieu simple mais spacieux, pour disposer les corps dans un unique endroit ou les médecins pourraient les soigner sans courir partout. Et encore, c'était un bien grand mot... De mon coté, inutile, je me posais afin de me reposer un peu, essayant bien que mal, à évacuer les pensées négatives pour me ressourcer.

Deux jours passèrent. Bien que nous étions encore en deuil, un semblant de vie semblait reprendre le dessus, poussant chacun à ce rendre utile comme il le pouvait. Quand les uns œuvraient pour donner un coup de main au soin et a la propreté, les autres s'acharnaient à aller chercher de la nourriture! Une solidarité qui n'avait encore jamais été vue à "Kiri".

Un messager vint m’interpeller dans ma case de fortune pour m'indiquer, qu'Adachi rassemblait les infimes troupes humaines restantes. Je ne savais pas encore se qu'il voulait mais, blasé, je me levais péniblement encore légèrement courbaturé. Après avoir pris un gorgée d'eau, je partais en direction de sa bâtisse. Tout comme la mienne, il n'y avait pas grand chose à l’intérieur. Pour l'heure, seul un toit compté... Il semblerait également que je fus le deuxième sur place. Sans surprise, Narumi était déjà sur place. Orné de mon épée jumelle dorsalement, le rouleau accroché à ma taille, c'est un peu comme un ermite que je pris la peine de m’asseoir en en lotus :
« Tu m'as demandé, je suis présent Adachi »

Mon regard vide cherchait désespérément une personne, une figure kirijin qui vraisemblablement, manquerait définitivement à l'appel. Toutes mes pensées se tournées vers lui, avant que mon regard se pose vers le sol en attendant les premières paroles du Tatsu.

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Jeu 19 Juil - 19:31


J’attendais patiemment l’arrivée des trois shinobis à qui j’avais fait parvenir un messager afin de les convier ici même.  Narumi, cette jeune femme blonde fut la première arrivée, celle qui était membre du culte à son arrivée, et qui finit par devenir Kirijin. Elle arborait autour du cou, mon bandeau bleu dont la plaque métallique était marquée du symbole Kirijin. C’était celui que je lui avais offert avant d’orchestrer l’évacuation complète. Son sens du sacrifice et du dévouement était tel que je l’a considérais comme l’une des notre, une Kirijin à part entière.
 
Puis vînt l’arrivée de mon frère d’arme lors de la bataille des archives, le bretteur Kodomo. Celui avec qui le courant ne passait pas vraiment au début, et qui au fil de la castagne, devînt une personne qui forçait le respect. Il n’était pas venu les mains vides, l’épéiste avait amené avec lui, les épées jumelles qu’il arborait fièrement à son dos. A sa taille se trouvait également un parchemin, pas n’importe lequel… Bref.

L’homme que j’avais envoyé convier les trois ninjas revînt me chuchotant à l’oreille que Mako ne pourrait se joindre à nous pour le moment, puis s’en alla à nouveau vaquer à ses occupations. L’absence de la jeune squale n’était pas un drame en soit, la discussion que j’aurais aimé avoir avec elle pouvait être retardé. Ses limites avaient été franchises lors de cette bataille et c'était donc tout à fait normal qu'elle ait du mal à récupérer. C'était même tout à son honneur.
 
« Bon… J’espère que vous allez bien, que vous vous êtes remis de vos émotions après cette bataille… » Commençais-je en attendant un instant, leur laissant le temps de répondre avant de reprendre par après.
 
« Entamons le sujet principal de votre venue ici. D’une part, nous avons essuyé de très nombreuses pertes humaines lors de cet affrontement. Le moral n’est pas au beau fixe. Si vous avez un peu vagabonder dans le village ces deux derniers jours, vous avez sans doute pu constater que certains commencent à reprendre un semblant de vie normale, tandis que d’autres sombrent encore. Il y a même beaucoup plus de personnes qui penchent pour la seconde option. C’est donc à nous, en tant que piliers du nouveau Kiri, de devoir remonter le moral des troupes ! Je vous considère comme les acteurs d’une nouvelle ère, d’un nouveau Kiri comme je vous l’ai dit à l’instant. » Je crois n’avoir jamais fais autant de speech depuis cette invasion, s’en devenait presque une habitude, mais au vu de mes ambitions il fallait que je sois un leader si je voulais atteindre mon but. Objectif qui se rapprochait de plus en plus d'ailleurs. Le vieux briscard au cache-œil étant pour le moment porté disparu, bientôt sans doute considéré comme l'une des énormes pertes de la bataille, manquait malheureusement à l'appel. Nous qui étions en concurrence pour ce poste de Mizukage vacant avant cette invasion. J'avais aimé partagé cette sorte de petite rivalité avec lui, que nous avions même réussi à mettre de côté quand il le fallait. Au fond, cette attaque du culte m'avait rendu plus sage, j'étais prêt à accepter la première proposition d'Akuma. Je ne le montrais à personne par fierté, mais la disparition du vieillard m'attristait énormément au final. « Narumi, je t’ai déjà dit tout ce que je pensais sur toi. Cependant, toi, Kodomo, je n’ai pas eu le temps de discuter avec toi. J’aimerais avoir une discussion en privé avec toi juste après afin de connaitre ton ressenti sur cette invasion que l’on a subie, ainsi que de te faire part de mes projets pour l’avenir… Narumi, peux-tu nous laisser un instant s’il te plaît ? » Demandais-je à la kunoichi, qui d’un hochement de tête accompagné d’un sourire, s’en alla en dehors de la maison, ne laissant que le bretteur et moi-même. J’attendais réponse de ce dernier.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Jeu 19 Juil - 20:35



La pièce était toute simple, mais offrait de la luminosité et de l'espace. Des habitations de fortune qui nous aidaient tout de même bien! Comme prévu, Adachi nous salua et nous demandait par la suite si, nous nous étions bien remis. Que répondre à cela. nous venions d'essuyer une defaite plus qu'humiliante, et effectivement, nos pertes humaines étaient significatives! Nous étions à présent exposés comme jamais nous l'étions. la seul chose qui jouait en notre faveur était ces lieux. Se chaos notoire bien qu'impressionnant, les nouvelles ne c'étaient peut-être pas encore propagées. Et donc, le suicidaire qui essayerait de s'aventurer sur Kiri allait surement faire face à une bête à corne de taille. Il fallait admettre que notre malheur représentait en quelque sorte une défense... Qui pourtant, nous avait fait perdre énormément. Bien que physiquement avec Adachi et Narumi, mes pensées se tournées Vers tous les sacrifiés qui ont laissés leurs vies pour nous permettre à nous d'être ici même. De plus, un petit détail restait encore à être éclaircit, ou à être enterré mais, il fallait mettre le doigt dessus :
« Oui Adachi, je me suis bien remis physiquement. Bien que je dois admettre que ses combats on quelques peu éveiller quelque chose en moi... Mes pensées se tournent surtout vers tous nos défunts. Et J'aimerais aussi intervenir sur Narumi. Ça ne me gène pas qu'elle reste avec nous à présent. Après tous ce que tu a fait, tu mérite mon respect! Seulement nous étions en comité restreint, et je pense donc que tous le monde n'est pas prêt à entendre la vérité... Malheureusement... On parle de Kiri. »

Oui j'orné bien ma nouvelle épée. Mais non ce n'était pas par fierté. Plus par conviction et respect envers une seule personne. Chisame. Durant son absence, je me devais de protéger notre patrimoine, même si pour cela, ma vie était en jeu. Puis, le manipulateur de foudre reprit son discourt en partant un peu plus loin, prenant des airs responsables dans sa voix. Un peu comme si les affrontements l'avaient parfaitement métamorphosés. C'était impressionnant et tout à son honneur. Au même moment, un homme passa pour indiquer que la jeune squale ne pourrait pas être présente. C'était le même messager qui m'avait interpellé. Je l'avais d'ailleurs chargé d'une mission et juste avant de partir, il me tendit le bandeau d'un des nombreux shinobis mort au combat. D'un signe de tête, je le remerciais aimablement. Adachi finit par demander à la jeune femme de nous laisser tous les deux, afin de parler. A cet instant je lui tendis le bandeau arborant le symbole de notre village :
« Il me semble qu'il te manque ceci. Pour l'instant, vaut mieux éviter d'autre écart... Pour mon ressentit sur l'invasion... Il est lourd et triste. Cependant, il m'a donné l'envie de devenir plus fort! Pour éviter une nouvelle invasion. Après, je t'écoute. »

Je laissais le temps de parole à mon interlocuteur. Il allait surement me parler d'une chose auquel je ne portais pas encore d'importance, mais écoutons tout de même ce qu'il avait a dire.

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Dim 22 Juil - 13:12


J’écoutais la réponse du bretteur qui m’annonçait qu’il était à nouveau en forme physiquement, cela prouvait une fois de plus qu’il allait faire parti de l’élite de notre village, s’il était apte à se battre comme il l’avait fait et que son corps avait des facilités à récupérer, donc il était destiné à devenir quelqu’un de fort, j’en étais persuadé. Il finit par aborder le sujet Narumi, pensant que la population aurait du mal à accepter qu’elle fasse parti de nos rangs, étant donné qu’elle était venue attaquer le village. Sa remarque était très pertinente, et c’était sans doute ce qu’il allait se passer si nous n’agissons pas.
 
« Je comprend et partage ton point de vue là-dessus. Qu’elle soit acceptée sera une tâche difficile, mais nous sommes aussi là pour y remédier. Nous seuls étions présents, certes, mais je pense que ça suffit amplement pour contredire ceux qui mettront en cause mon jugement sur Narumi. Je pense avoir assez de contre-arguments pour en discuter avec les personnes qui le souhaiteront. Après… Je crois que certains ne seront pas forcément très captivés par le sujet en lui-même. Nous verrons bien par la suite. » Répondais-je à Kodomo, prêt à défendre aux yeux de tous Narumi. J’avais pris l’initiative de vouloir l’intégrer, je devais donc assumer pleinement cette décision. La kunoichi quitta ensuite la pièce à ma demande.
 
« Il me semble qu’il te manque ceci. Pour l’instant, vaut mieux éviter d’autres écarts. Pour mon ressentit sur l’invasion… Il et lourd et triste. Cependant, il m’a donné l’envie de devenir plus fort ! Pour éviter une nouvelle invasion. Après, je t’écoute. » Me répondait-il à nouveau, attendant ensuite que je rétorque. Il était maintenant temps pour Kodomo de connaitre mes projets d’avenir, du moins une infime partie.
 
« Bon, par où commencer… Parlons de toi déjà d’une. Si tu as envie de devenir plus fort, sache que cette idée me plait fortement. Je ne te cache pas que j’ai sentis qu’il y avait un potentiel à travailler en toi dés lors que nous nous sommes retrouvés aux portes des archives. Je pense même qu’un jour tu feras parti de l’élite de notre village. Tu vas être un pilier de notre nouveau Kiri, de celui qu’on va tous rebâtir tous ensemble. » Lui disais-je, inspirant une fois et en terminant par me racler la gorge avant de reprendre. 
 
« Comme tu le sais, Kiri était en proie à l’anarchie depuis un bon bout de temps.  La dernière élection du Mizukage étant rendue caduque, le poste est vacant depuis déjà beaucoup trop de temps. En toute logique, selon moi bien sûr, l’héritier légitime était Ushi même si je suis entré en compétition avec lui pour ce poste. Nos avis divergeaient même si certaines de ses idées me plaisaient. Malheureusement, ce vieux briscard est actuellement porté disparu... J’aurais préféré qu’il soit parmi nous aujourd’hui. Il faut à notre peuple quelqu’un qui puisse les guider maintenant, vers ce renouveau. C’est pour ça, que je t’en fais part avant tout le monde, j’aspire à devenir ce guide, ce nouveau Mizukage. Il va falloir rebâtir Kiri et je suis prêt à endosser cette responsabilité. » L’annonce étant faite, je repris ma respiration un court instant après ce long speech, avant de terminer puis d’attendre la réponse du bretteur. « Ne pense pas que la disparition d’Akuma me réjouit, bien au contraire, cette bataille m’avait même ouvert les yeux sur certains points. J’aurais préféré qu’il soit là et nous en aurions discuté, de ce poste qui devait lui revenir… »

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Dim 22 Juil - 18:17



Effectivement, il avait décidé de l'intégrer parmi nos rang, il était donc de son devoir d'expliquer et d'assumer ce choix. Mais le peuple Kirijin restait le ce qu'il était. A savoir, des hommes et des femmes qui ne comprenaient pas chose, hors-mis le fracas de la chaire, et l'écoulement du sang sur le sol. Voilà ce que cette population de guerrier arrivait à intégrer. L'intelligence... Nous l'avions probablement perdue dans la bataille... Même si je me doutais un peu du sujet sur lequel le Tatsu voulait n’emmener, je l'écoutais avec la plus grande attention. Pour, l'heure, j'avais la droit à une série d'éloge. Bien que ça en aurait réjouit plus d'un, je restais stoïque face à l'avalanche de compliment. Non pas que je les refusais, non. Mais j'avais suivi un entraînement et une éducation strict de samouraï. Donc, devoir faire mieux, repousser ses limites. Tel était ma voie!

On en arrivaient enfin au sujet de base, celui qui faisait le pilier fondateur de notre discussion. J'avais le droit à un discourt sur ses intentions concernant le poste de Mizukage. Comme quoi lui et Ushi n'était pas d'accord sur bon nombre de point de vu, que le poste revenait de droit à l'ancien. Serte, Elle revenait effectivement au patriarche. Mais le moment était-il bien choisit pour choisir une nouvelle tête pensante? Bien que certains ce remettaient tout juste de la bataille, tandis que d'autre sombraient tout simplement dans la dépression, je trouvais l'instant inapproprié... Et surtout, tout le monde n'était pas présent :

« Moi, un pilier, l'élite du nouveau "Kiri"? Hm. Ta vision va bien au-delà de la mienne. Je fais juste mon maximum pour survivre dans un monde de violence. Après, je trouverais ça dommage que tu te cloisonne entre quatre murs, devant un tonne de papier. Tu est guerrier... Je pensais que ton futur serait sur le terrain... C'est un perte énorme supplémentaire.

Après si c'est mon approbation que tu veux, je ne m'y opposerais pas. Je n'en veux pas de se poste. J'ai encore beaucoup à apprendre. Et de nombreuses aventures m'attendent! je profiter de ces expériences pour continuer à me forger une expérience, et une réputation. Mais pas seulement à Kiri, partout dans ce monde!!

Maintenant, je pense que le moment n'est pas le mieux choisi pour prendre ce genre de décision. Il nous manque des effectifs, puis surtout, comment veux-tu amener le sujet?? N'oublie pas qu'ici, beaucoup n'hésiteront pas à ce confronter à toi successivement. Peu d'entre nous sont dotés d'une conscience, de plus, j’espère que tu ne t'autoproclamera pas Mizukage ainsi...

Après, il est vrai que ma parole t'importe peut-être peu. Mais avant, agis, et montre au peuple que tout tes faits et gestes sont dans leurs intérêts! »


Je pris une grande inspiration après avoir dis autant de chose d'un coup. Ça ne me ressemblait pas vraiment, moi qui d'habitude restais silencieux et en retrait... Je finis ensuite par ces quelques mots :
« Mais, qu'attends-tu de moi exactement dans ce que tu appels, "ton nouveau Kiri?  »

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Dim 22 Juil - 20:10


Kodomo fut très bavard pour une fois, lui qui pendant la bataille ne proposait pas plus de deux phrases, mais une nouvelle fois cela me plaisait, cette réponse montrait qu’il était bel et bien investi à son maximum. Je me doutais bien que l’annonce sur le poste de Mizukage allait le faire réagir ainsi, enfin, surtout sur le fait qu’il me voit plus tel un guerrier qu’un dirigeant. Certes, sa remarque était à nouveau pertinente, mais je m’étais mué en leader de troupes, et ce poste m’intéressait déjà depuis mon plus jeune âge, une opportunité comme celle-ci ne pouvait passer à la trappe.
 
« Ne t’inquiète pas pour ce qui est de la paperasse, j’ai déjà des idées pleins la tête pour ça. » Lui répondais-je une première fois, souriant. « C’est là que nos avis divergent, justement je trouve que le moment est bien choisi. Si nous voulons mener à bien cette reconstruction, il va falloir tout d’abord une hiérarchie pour éviter une anarchie dans laquelle nous allons nous diriger si rien ne se fait. Si certains veulent m’affronter, qu’ils viennent je saurais les accueillir. Mais là n’est pas le sujet. »
 
Pour bâtir une maison il faut avant tout de bonnes fondations. Tel était le cas actuel selon moi, pour reconstruire ce nouveau Kiri il fallait une structure, une hiérarchie pour que tout soit organisé pour le mieux. Peut-être que Kodomo ne partageait pas ce point de vue-là, mais en tout cas personnellement j’en étais convaincu. « Je ne m’auto-proclamerais pas Mizukage ne t’en fais pas, à une autre époque j’aurais pu le faire, prendre le pouvoir par la force. Mais, aujourd’hui ce n’est plus le cas et le pouvoir de décider de cela, revient au peuple. Après, je pense que ma candidature est légitime et que je suis tout de même le mieux placé actuellement. » Repris-je avant de finalement répondre à la dernière question du samouraï. « J’attend de toi que tu montre également la voie à notre peuple, tu es un meilleur combattant que la plupart des Kirijin donc ta voix comptera pour eux, et en plus de ça tu n’as pas fléchi lors des combats, tu étais présent. Et j’aspire à te donner rôle plus important que simple shinobi du village caché de la brume. Je veux que tu marques de ton empreinte ce renouveau que nous allons bâtir tous ensemble. »

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Dim 22 Juil - 20:37



Il avait du répondant, ça, j'en étais certain. Je gardais tout de même mes convictions et ma façon de penser. De toute évidence, il sera très vite renseigné sur la façon de penser du peuple. Une figure avait essayait peut de temps avant lui, et ça n'avait pas vraiment marché dans son sens. Il fallait qu'Adachi se face sa propre  expérience sur le sujet. Surtout qu'à l'heure actuelle, soit la populace  en reconstruction, soit ils sombraient. Des bandits, des guerriers... Nous avions très peu d'Hommes biens parmi la fourmilière de la brume!
J'écoutais néanmoins ce qu'il en pensait. Il était rêveur et ça restait un bon point. Mais je restais persuader que son choix le rattrapera très vite. On ne s'improvise pas leader ainsi, pas à Kiri!
Ecoutant attentivement, j'essayais de percevoir exactement, l'étincelle qu'il voyait en moi... Oui, je fus présent sur tous les fronts. Mais dans ce cas précis je n'avais pas vraiment le choix car, soit je survivais, soit je mourais! De plus, j'avais plus ou moins trouvé quelques lacunes dans ma façon de combattre. Faiblesses qu'il me faudrait combler de toute urgence!

« Après tout, tu fais ce que bon te semble. Si tu est convaincu, je ne peu qu'observer et suivre. Jene suis pas comme vous. Je ne vois pas le pouvoir au plus rang. Ce qui est le Graal pour toi, et l'enfer pour moi. Mais ça doit surement provenir de mon nindo... Je ferais en sorte de t’honorer au mieux. »

Je ne savais pas quoi dire de plus... Au fond, étais-je en train de devenir comme elle? Notre combat m'avait-il métamorphosé?? Je n'en savais encore rien. Pour l'heure, je devais persévérer et trouver ma voix, continuer d'avancer pour vaincre mes démons.
« Hm. Pour le moment, je ne sais pas si mon emprunte marquera dignement Kiri... Je pense... Que j'ai encore énormément à apprendre. Tu sais, je suis en quelques sorte, un Rônin. J'ère sans mentor. Les titres honorifiques ne sont destinés pour des combattants comme moi. Je n'ai fais que mon devoir, défendre mes couleurs, et les innocents. »

On ne m'avais jamais autant gratifié. Adachi pourras certainement voir sur mon visage, que j'étais un peu surpris. Tous mes fondations à moi, reposées sur le sérieux, l'acharnement, l'accomplissement! Ce qui pour lui avait été bien dans mes gestes, ma façon de combattre! Était normale pour moi.
Je gardais ma positions de lotus, attendant de voir si Adachi en avait finit avec moi ou non. Peut-être serait-il plus précis sur ce qu'il attendait de moi, le rôle qui voulait me décerner. Je le regardais droit dans les yeux en attendant de percevoir sa voix.

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Dim 22 Juil - 21:31

Toutes ses réponses et réactions rappelaient totalement sa formation de samouraï qui réprimandait le monde ninja. C’était une particularité qui faisait de lui quelqu’un de spécial, de différent ce qui rapportait une petite touche d’excentricité dans nos rangs. Son discours rappelait qu’il était en quête de puissance, prêt à accepter tous les enseignements que nous lui proposerons. Il était important d’avoir ce types de personnes dans les rangs, quelqu’un ayant soif de connaissance et surtout avec l’ambition devenir plus fort. 
 
« C’est un point de vue différent, que je respecte. Tu es quelqu’un de loyal, et c’est une très belle qualité dans notre monde, nombreux sont les lâches mais peu sont les Hommes avec un sens de l’honneur tel que le tien. » Le complimentais-je une nouvelle fois. C’était plus facile maintenant que pendant la bataille. Lors de l’invasion, les ego étaient gonflés à bloc, personne ne se connaissait vraiment et nous nous en étions rendu à la loi du plus fort pendant un moment… Heureusement qu’au final chacun apprit à travailler en équipe, ce qui fut d’ailleurs particulier pour moi, moi qui me considérait comme quelqu’un de difficilement gérable lors des combats, je trouvais que je m’étais légèrement assagis au fil des évènements. La rage de vaincre qui someillait en moi se réveillait de moins en moins lors de mes affrontements, me rendant sans doute plus lucide et moi aveuglé par l’envie de me battre et de faire couler du sang. Lors des deux nuits de repos, je pu faire le point sur moi-même et me remettre en question, je jugeais être devenu quelqu’un de plus « grand » en quelques sorte.
 
« Tu as connu une culture différente, si les titres ne sont rien pour toi, pour nous tous c’est plus ou moins différent. Même si à Mizu, c’est généralement la loi du plus fort qui prime, j’ai toujours respecté autant que je pouvais la hiérarchie installée afin de ne pas bouscule l’ordre des choses. M’enfin, en tout cas, sache que même si apparemment ça ne t’apporte rien, tu ne resteras pas cantonné à ce grade de Chuunin, tu dois prendre du galon suite à cette invasion et à la détermination dont tu as fait preuve. Et nul ne s'y opposera, ne sous-estime pas l'importance que tu as eu dans cette uerre que nous avons mené, tout le peuple de Mizu t'en seras reconnaissant, crois-moi. » Continuais-je la discussion avant d’y couper court histoire de marquer un temps d’arrêt en me levant, lui faisant comprendre que nous allions terminer notre petite discussion qui fut divertissante et enrichissante trouvais-je.
 
« Sache que la quête de puissance fait aussi parti de mes ambitions, tout comme toi si je l’ai bien compris. Je t’aiderais à devenir plus fort si je le peux et si tu le souhaite. Entraîne-toi au maximum, continue d’entretenir cette soif de connaissance et de puissance, et au moment venu… J’aurais quelque chose d’intéressant à te proposer. Merci d’avoir été à l’écoute et d’avoir mené cette discussion à bien. Il est maintenant temps pour nous d’aller dans la bonne direction, et d’y conduire tout notre peuple. » Concluais-je en lui tendant la main, attendant qu’il la saisisse pour l’aider à relever le bretteur qui s'étais assis en lotus. 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Lun 23 Juil - 16:02


Hors-mis écouter mon interlocuteur, je n'avais plus grand chose à rajouter. Il était certain que nous visions pas du tout les mêmes idéaux. Je n'arrivais pas à comprendre cette envie de devenir une sommité gradé pour rester assis derrière un bureau. M'enfin, tant qu'on me laissais tranquille pour mener à bien mes missions personnelles, je ne m’opposerais pas à ces plans. Mon but était clair et concis. Maintenant c'étit à moi de mener à bien mes objectifs pour atteindre ma voie.  
 
« C’est un point de vue différent, que je respecte. Tu es quelqu’un de loyal, et c’est une très belle qualité dans notre monde, nombreux sont les lâches mais peu sont les Hommes avec un sens de l’honneur tel que le tien.
 
 Tu as connu une culture différente, si les titres ne sont rien pour toi, pour nous tous c’est plus ou moins différent. Même si à Mizu, c’est généralement la loi du plus fort qui prime, j’ai toujours respecté autant que je pouvais la hiérarchie installée afin de ne pas bouscule l’ordre des choses. M’enfin, en tout cas, sache que même si apparemment ça ne t’apporte rien, tu ne resteras pas cantonné à ce grade de Chuunin, tu dois prendre du galon suite à cette invasion et à la détermination dont tu as fait preuve. Et nul ne s'y opposera, ne sous-estime pas l'importance que tu as eu dans cette guerre que nous avons mené, tout le peuple de Mizu t'en seras reconnaissant, crois-moi. 
 
 Sache que la quête de puissance fait aussi parti de mes ambitions, tout comme toi si je l’ai bien compris. Je t’aiderais à devenir plus fort si je le peux et si tu le souhaite. Entraîne-toi au maximum, continue d’entretenir cette soif de connaissance et de puissance, et au moment venu… J’aurais quelque chose d’intéressant à te proposer. Merci d’avoir été à l’écoute et d’avoir mené cette discussion à bien. Il est maintenant temps pour nous d’aller dans la bonne direction, et d’y conduire tout notre peuple. »

Je saisis la main tendue afin de quitter ma position initiale. Tout en me relevant, je remis mon pantalon correctement, puis d'un geste, je chassais les plies. Il n'y avait plus grand chose a rajouter. Sauf peut-être appuyer sur le fait que je tenais à ma liberté:
« Hm, nous ne visons pas les mêmes sommets. Mais qu'il en soit ainsi. Tant qu'on ne me barre pas la route pour atteindre mes objectifs, qu'on me laisse ma liberté de voyager. Je ne m'opposerais pas. »

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 98

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Sam 28 Juil - 0:33

De nombreux bandages recouvraient le corps de la jeune Mako, elle avait surmontée ses limites pendant cette bataille, dévoilant une facette qu’elle n’avait encore jamais montrée aux autres. Une jeune fille qui aimait bien son univers ce qu’elle avait construit autour d’elle. Mais, elle n’étais pas du genre à se larmoyer devant la population restante non, elle le ferait tranquillement chez elle, avant d’aller se coucher. Dommage que son chez elle à été balayé par une énorme déflagration. La pauvre Mako donc, se retrouvait sous une tente de ninja médecin qui s’occupait d’elle. Ninja médecin qui sortait de la tente la main en sang après avoir tenté de soigner plus la jeune femme, enfonçant donc des coups de couteau dans la fierté dans la Squale.

« J’ai pas b'soin de soin. » Cracha t’elle brutalement, alors qu’elle sortait en trombe de la tente l’air clairement épuisée. « Il y’a pire que moi. Je peux attendre. » Dit t-elle donc, elle avait recouper depuis ses derniers affrontements, mais ce n’était pas vraiment suffisant pour pour pleinement s’en remettre. Sa fierté était aussi large que la crinière d’un royal lion. Plusieurs ninjas médecins s’approchaient d’elle pour tenter de la raisonner, mais des hurlements et claquements de dents suffirent pour en dissuader beaucoup, ainsi. Elle obtenue le droit de circuler. Elle avait d’ailleurs une béquille pour soutenir sa marche, simple précaution pour éviter qu’elle ne s’effondre subitement suite à un coup de faiblesse. Pendant son sommeil réparateur, Mako avait eu la visite d’un ninja qui venait prendre ses nouvelles, et tentait de lui indiquer qu’elle avait été conviée par Adachi.

Le soigneur qui s’occupait d’elle avait chassé cet informateur pour éviter qu’il ne perturbe le sommeil de requin de Mako. Mais, quand cette dernière commençait à se balader tranquillement au milieu des survivants, il retenta sa chance. Au début, elle pensait encore une fois à un coup des médecins, et se mit presque à grogner. Mais lorsqu’elle entendit cette nouvelle et semblait prête à entendre les mots de Adachi. Alors qu’elle approchait du lieu de conversation des deux jeunes garçons. Elle s’arrêta un moment en chemin afin d’observer donc les bribes de Kiri au loin, et surtout… les survivants qui l’entouraient. La squale avait toujours cette boule au ventre, cette frustration de n’avoir rien pu faire. Contre Ging, contre Hachibi. Un élan de colère montait en elle, et se mit à serrer des dents ainsi que sa béquille de toutes ses forces. Comme sûrement beaucoup ici, elle avait la détermination et la conviction de devenir plus forte. D’être quelqu’un dans ce monde, quelqu’un qui aurait la force de pouvoir protéger et servir mieux son village. Car pour elle, elle jugeait ses actes présents inutiles. Elle avait ce faux sentiment d’avoir été un fardeau pour Akuma, et le trio dès son arrivée. Sa faiblesse la faisait rager.

Quand elle fut plus calme, elle approcha lentement en direction de la maison ou était située Adachi. Elle frappa doucement à la porte donc puis l’ouvrit quand elle obtenue la permission. Leçon apprise par l’ancienne Mizukage. D’ailleurs elle tomba nez à nez sur Kodomo qui semblait se préparer à quitter les lieux.

« Oh... » Elle n’était pas douée pour cela, mais si il n’était pas venu chercher Mako au milieu des débris, elle serait peut-être morte. Du moins, l’eau ne l’aurait pas tuée pas noyade. Elle se mit à se gratter timidement le bras, sentant que ce moment allait être gênant pour elle. «  Merci Kodomo de m’avoir tirée de ce champ de bataille, je serais probablement morte si j’étais rester inconsciente au milieu des débris… Et… je suis désolée pour Akuma, si seulement j’avais pu le retenir plus longtemps... » Dit t-elle, pointant légèrement son visage vers le bas l’air abattue. Elle dévoilant un signe de faiblesse, non pas à des inconnus. Mais à des personnes qu’elle pouvait qualifier de camarade cette fois. Elle se pencha et pénétra les lieux. « J'ai entendue dire que tu voulais me parler Adachi. » Dit t-elle de sa mine presque fatiguée.

_ _ ___________________________________________ _ _



Merci Meinto !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8011-bingo-book-de-mako-hoshigaki#59725 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8007-mako-mako-dit-le-requin-ca-arrive#59686
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Dim 29 Juil - 20:38


« Mmh, nous ne visons pas les mêmes sommets. Mais qu’il en soit ainsi. Tant qu’on ne me barre pas la route pour atteindre mes objectifs, qu’on me laisse la liberté de voyager. Je ne m’opposerais pas. » Ce fut les derniers mots de Kodomo allait m’adresser avant que je ne lui réponde que d’un hochement de tête et d’un léger rictus, puis le bretteur se dirigea vers la porte qui l’avait conduit ici. Lorsqu’il l’ouvrit, je pu entre apercevoir une fine silhouette accompagnée d’une crinière à la couleur du ciel. C’était le jeune squale qui avait sans doute réussit à finalement récupérer, du moins juste assez pour venir jusqu’ici. Je ne pu m’empêcher de tendre l’oreille afin d’entendre les quelques mots qu’ils allèrent s’échanger.
 
« J’ai entendu dire que tu voulais me parler Adachi. » M’annonçait Mako d’un air exténué, sans doute encore par la bataille. Ce n’était pas facile de livrer un tel combat pour un Genin mais elle l’avait mené du mieux qu’elle pouvait. J’étais très fier de mes camarades, eux avec qui le courant passait très mal au début dû aux égos surdimensionnés de certains, je faisais parti de ces derniers. « Bonjour Mako, installe-toi. » Lui proposais-je en tendant le bras dans la direction d’une chaise, et allant m’assoir sur celle d’en face, autour d’une table.
 
« Je vais faire bref, je pense que tu dois être relativement encore fatigué. Sache que même si nous n’avons pas affronté les mêmes adversaires, nous avons mené le même combat, celui de défendre Kiri. J’ai eu vent de ton affrontement et de comment tu t’es débrouillée, ce dont j’ai entendu parler porte à me faire croire que tu t’es très bien battu, du mieux que tu pouvais et c’est tout à ton honneur. » Rétorquais-je à la jeune Genin, avant de me racler la gorge et de reprendre la parole. « Comment te sens-tu après tout ça ? Et comment penses-tu toi, t’en être sorti Mako ? » Le ressenti des troupes était très important à mes yeux, savoir dans quel état se trouvait mes frères d’armes. Il allait falloir redoubler d’efforts pour construire ce nouveau Kiri, et avoir le moral dans les chaussettes n’était pas compatible avec les grands projets qui attendaient le peuple de Mizu.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 98

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Ven 3 Aoû - 7:25

Après que Adachi indiqua à la jeune squale qu’elle pouvait s’asseoir, d’ailleurs elle n’allait pas vraiment attendre la permission pour le faire. Mako avançait en s’appuya sur sa béquille, jusqu’à rejoindre un Sofa. Devoir avoir recours à une béquille pour une tache aussi simple que marcher créait chez elle un léger sentiment d’impuissance. C’était sa grande fierté qui en prenait un coup, Mako était orgueilleuse quand même, mais les récents évènements l’avait en quelque sorte transformée. Elle avait eu cette sensation jamais eu avant, elle avait eu peur pour la vie d’autres kirijins, peut-être ceux dont elle avait été proche ou que le lien de camaraderie c’était formé pendant la bataille. Cette idée fit frémir lentement Mako, mais en même temps l’effrayait un peu. Elle ne voulait pas se souvenir de l’évènement qui avait affecté son gang sous-marin.  

Une fois posée sur un siège, elle prit une posture détendue afin d’être bien à l’aise quand elle parlerait avec Adachi. Ce dernier fit un monologue pour parler des prouesses dont avait fait preuve la jeune Mako pendant l’attaque. Habituellement elle serait en train de se vanter, mais la elle regardait le sol. Pour elle, ça avait été une défaite cuisante. Personne ne devait se reposer sur ses lauriers. Quand Adachi termina de parler, Mako déposa de manière inquiétante ses deux yeux jaunes sur Adachi, comme un requin qui regardait sa cible au loin.  

« C’est un échec, voilà. Nous avons échoués a assurer la protection du village, combien de Kirijin nous avons fait évacuer ? Et combien sont t-ils morts hier ? »  Ses yeux ne quittaient pas Adachi.  «  En réalité. J’éprouve la même frustration que lorsque j’ai affronté Shinto Muzuhaji, la sensation de pas avoir été assez puissante… » Mako se mit à serrer un morceau de sa chaise avec sa main libre. « Je n’arrête pas de ressasser mes erreurs, de me dire que si j’avais fait tel et tel choix, j’aurais probablement pu rendre la situation plus compliquée. Si j’avais… décidé de retenir plus fermement l’Akuma. » Remarquant ce qu’elle faisait, une teinte rouge prirent presque ses joues. Fallait qu’elle rattrape son erreur : «  Mais, je reste forte et j’essaye de regarder vers l’avant. Il faut qu’on avance, nous avons échoué. Mais pour le peuple, il faut qu’on reste solide et fort. Nous sommes les derniers remparts qui peuvent former un Kiri bon et juste. Je ne connais pas encore, vos cultures, votre façon de vivre. Ni même entièrement l'histoire de Kiri. Mais je sais qu'elle à été sanglante jusqu'ici... dire que j'ai obtenue ma promotion y'a deux-trois mois... Je pensais pas que je serais dans un tel bourbier honnêtement. . » Elle doutait presque de ses mots, en vérité. Mako hésitait à abandonner tout pour retourner chez elle : Dans son petit village sous-marin coupé du monde. Ses paroles et pensées étaient contradictoire.« Et toi, tu as un avis bien précis sur la situation, une idée de ce qu’on devrait faire plus tard  ? A t’entendre parler, et la manière dont te regarde les gens. Tu aurais presque l’allure d’un chef. » Dit t-elle en ricanant grossièrement.

_ _ ___________________________________________ _ _



Merci Meinto !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8011-bingo-book-de-mako-hoshigaki#59725 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8007-mako-mako-dit-le-requin-ca-arrive#59686
Messages : 108

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Dim 5 Aoû - 19:31



Je m'adossais contre une maison voisine, attendant que la jeune squale ressorte de son entretien avec Adachi. Nous n'avions pas eu le temps d'énormément parler à la suite de cette guerre, mais la petite équipe conjointe que nous avions fait m'avait beaucoup impressionnée. Il fallait que je parle à la jeune Mako. je restais songeur, portant mon regard vers le repère du monstre qui venait de tous nous prendre. Une nostalgie naissante faisait apparition au plus profond de mon être. Je voyais mes terres souillées, et pourtant, je me sentais pour l'heure incapable d'aller la délivrer. Une immense tristesse que de se sentir aussi impuissant. Il fallait quand même que je remédie à la chose, mais comment... Enfouir profondément se regret, ou bien, le transformer en remord pour affronter une vérité qui nous avait été imposée!

Je réfléchissais. Le Rônin qui sommeillait en moi cherchait des réponses aux questions qui depuis l'après guerre, le tourmentaient de plus en plus. Une situation peu évidente que même une lame ne pouvait pas résoudre. Il fallait alors continuer de chercher, sans cesse, remuer les méandres de l'entendement pour apporter la réponse la plus adapté.

Avant de prendre le chemin des villages civiles, j'avais réussis à récupérer nos bien. Et surtout le mien, Hiramekarei. Fallait-il encore à présent apprendre à la connaître d'avantage. Allait-elle être une clef essentiel de mes fondations? Elle qui durant toutes ces années, j'avais énormément convoité! L'avenir m'apportera surement les réponses à son sujet. J'avais eu un léger aperçu de son pouvoir juste avant mon affrontement avec Chisame. mais notre histoire restait à écrire.

Les minutes paraissaient être des heures, j'attendais toujours, mais cette fois-ci, je contemplais le parchemin qui renfermait les épées légendaires. Cependant, deux manquaient à l'appel... Peut-être que je venais de mettre le point sur une de mes mission des plus importante, regrouper les trésors de Kiri!

_ _ ___________________________________________ _ _

Si tu écoute bien.... tu n'entends plus rien!  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Sam 11 Aoû - 23:44


La jeune squale s’était installée confortablement et lors que je me mis à la targuer de tous ces compliments, ce n’était pas un rictus, même léger, qu’elle affichait, non c’était un visage emplit de désarroi qu’elle baissait. Preuve que cette dernière avait beaucoup donné dans cette bataille, et était sans nul doute attristé par les vies qui n’ont pas été épargnées. Mais Mako releva la tête, me fixant du regard avant de répondre à ce petit speech de ma part. « C’est un échec, voilà. Nous avons échoué à assurer la protection du village, combien de Kirijin nous avons fait évacuer ? Et combien sont morts hier ? […] Mais pour le peuple, il faut qu’on soit solides et forts. Nous sommes les derniers remparts qui peuvent former un Kiri bon et juste. […] Et toi, tu as un avis bien précis sur la situation, une idée de ce qu’on devrait faire plus tard ? A t’entendre parler, et la manière dont te regardent les gens, tu aurais presque l’allure d’un chef. » Terminait la kunoichi en me ricanant au nez.
 
Cette petite était fascinante, capable de baisser la tête et de la relever aussitôt pour ensuite même réussir à se moquer en quelques sortes, ouvertement de son interlocuteur. Son caractère me plaisait bien, je me voyais en elle, plus jeune, sur certains aspects. « Mmh, et bien je vais essayer de faire court… Nous avons essuyé de nombreuses pertes, oui, mais pas en vain, nous avons remporté cette bataille et ça, tous ensemble. Certes aux détriments de plusieurs vies, de foyers mais ces personnes tombées au combat ne seront jamais oubliées ! » Répondais-je une première fois à la squale en la fixant du regard à mon tour. « Ton raisonnement sur le fait que nous devons donner une nouvelle direction à Kiri est très jute, et je le partage complètement, c’est même une très bonne chose que nous voyons ça de la même manière. Il faut que nous bâtissions un nouveau Kiri, nous allons repartir à zéro et c’est justement le moment opportun pour essayer de tirer tout le monde dans le même sens, et essayer de calmer les ardeurs de chacun, et de tenter d’amener une nouvelle mentalité : la solidarité. » Annonçais-je marquant un temps de pause, juste le temps de me racler la gorge pour finir sur ce point.
 
« Cette qualité est une denrée rare ici, nous apprenons beaucoup plus à travailler sur notre individualité plutôt que sur le collectif, nous en avons eu la preuve dés lors du première affrontement lors de l’invasion. Et moi le premier, j’ai toujours été très individualiste et tout le monde l’a sans doute remarqué, mais avec le recul prit sur ces deux derniers jours, je suis prêt à changer cela, chez moi et chez tous les Kirijin. » Terminais-je concernant ce sujet. Il n’en restait plus qu’un à aborder, c’était celui de ses dites allures de chef comme elle l’avait si bien dit. Esquissant un léger rictus en coin, je repris.
 
« Quoi faire plus tard… La première étape sera de déjà trouver le lieu parfait pour y fonder le village, et ensuite de tout rebâtir de A à Z. Ensuite… Je ne vais pas te le cacher, j’en ai parlé à Kodomo également juste avant mais je vais me porter candidat pour le poste de Mizukage vacant, poste qui avec le recul, aurait du revenir de droit à Akuma… Mais, je me sens capable d’en assumer les responsabilités. J’ai des projets à mener à bien pour le village… » Je le répétais encore une fois mais cette fois-ci à la jeune squale, après mûre réflexion pendant ces deux jours, ma décision de base de vouloir devenir le rival politique du bretteur disparu, était absurde. Sa première proposition était la bonne, celle de devenir son bras-droit, chose qui m’aurait permis d’engranger une certaine expérience. Malheureusement, il faut toujours un malheur pour se rendre compte de certaines choses… « Tous ensemble, nous allons être les guides de notre peuple, nous nous devons de changer la manière de penser de la population, et grâce à cela, nous en tirerons chacun tous des bénéfices énormes ! » Terminais-je une bonne fois pour toute, une lueur d’espoir dans le regard, j’étais prêt à gravir des montagnes pour mener à bien notre mission à tous. Je concluerais par deux petites phrases…
 
Kiri est tombé, mais nous sommes-là pour aider le village à se relever bien plus fort qu’autrefois ! Une nouvelle ère débute dès aujourd’hui et il est temps pour ses nouveaux « Héros » de montrer la voie !

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 98

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   Sam 18 Aoû - 13:33

Mako prit alors un profond appui de ses deux jambes sur son siège afin de légèrement se redresser, elle se tenait d’ailleurs toujours à sa béquille pour éviter de chuter comme une carpe. Elle se mit lentement à rire en observant donc Adachi quand il parlait du fait que les membres de Kiri ont toujours été très  individualiste, Mako la première.

« Moi la première, je me souviens d’un jeune du village qui voulait changer cela. Eidan Kinbara je crois, aujourd’hui je ne sais même pas si il est encore en vie. » Mako serrait légèrement les dents, une mort restait tout de même triste à vivre. Du moins, s’il était vraiment mort. Mako enchaîna par la suite d’un air assez calme et neutre. « Comment tu compte faire pour changer cela ? » Elle attendait donc les mots du jeune homme tout en continuant de le suivre du regard avec ses yeux de prédateur.

« Trouver un lieu sûr sera une tache beaucoup plus compliquée, Kiri est vulnérable maintenant. Entre les pillards, les villages ennemies et autres individus dangereux. Nous allons devoir redoubler de vigilance, c’est pour cette raison que je ne peux pas me balader dans cet état de faiblesse. Pour revenir aux problèmes du Kiri. Le manque de ressource va bientôt se faire sentir, il va falloir s’organiser pour cela. De mon côté je pourrais tenter de solliciter l’aide de mon clan afin d’apporter de la nourriture. Mais ils demanderont sûrement des choses en échange. Un agrandissement de leurs territoires, un partage des bénéfices… Je ne pourrais prédire les demandes du chef de mon clan. »
Même si Mako le voyait déjà demander des femmes comme esclaves sexuelles dans son imaginaire pervers.

Adachi exposait par la suite ses rêves de grandeur pour Kiri, Mako se devait d’intervenir.

« Je pense qu’avant tout chose, tu oubli le plus important. Le moral des troupes est bas, le plus important serait une cérémonie pour les nombreux guerriers et civils morts au combat. Ils méritent d’avoir cela… »


« Après tout, ils sont mort à cause de notre faiblesse à repousser l’ennemi. »
Marmonna d’une manière inaudible la jeune squale d’une vois très faible. Avant de reprendre tout en prenant un air plus enjoué. « Compte sur moi pour les votes. J’approuve tes idées actuelles, mais si jamais tu dérape compte sur moi pour venir te botter l’cul. » Dit t-elle en faisant claquer ses dents tranchantes. « Sur ce, je te laisse. Je dois aller m’faire soigner. » Termina Mako, avant de se diriger lentement vers la sortie dans le plus grand irrespect  involontaire, on pouvait mettre ça sur le compte de sa jeunesse.  Sauver Kiri allait s’avérer plus long, squatter un village civil ne permettrait pas de nourrir les survivants d’une nation entière. Les trésors du village perdu dans l’antre du démon, et les probables survivants coincées dans les décombres, ou en train de dériver. En sortant, elle voyait Kodomo au loin qui était posé contre une maison.

_ _ ___________________________________________ _ _



Merci Meinto !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8011-bingo-book-de-mako-hoshigaki#59725 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8007-mako-mako-dit-le-requin-ca-arrive#59686
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle ère...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» Hunger Games - La nouvelle ère - RPG
» [RP Équipage] Une nouvelle ère
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Villages Civils-
Sauter vers: