Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Mer 29 Aoû - 13:36


Trois jours. Cela faisait trois jours que Shiro avait quitté Konoha avec une majorité des Genins, des Chunins, quelques rares Junin, et l'ensemble des civils du village caché, ne laissant que des troupes expérimentées sur place. Une mission générale d'une envergure monumentale, dans l'espoir de limiter les pertes que causera l'attaque de ce Kami. Les villageois avaient été conviés à aller d'eux-même rejoindre des proches dans d'autres villages du pays du feu, le père de Shiro s'était retiré dans le port familial, et les civils restants étaient escortés au loin, vers les frontières au Sud-Ouest. Les autres shinobis, pour leur part, s'étaient réparti pour protéger les civils et les villages, un peu partout sur le territoire, la plupart des Junin mis à l'écart s'étant vu confier des missions plus particulières d'organisation ou de protection d'éléments critiques, qu'il s'agisse de lieux, de personnes ou de trésors évacués. Mais une fois que tout était mis en place, organisé, dispatché, ne restait plus que l'attente. La lente, terrible attente. Celle qui laisse peu de place à l'espoir.

Shiro avait été affectée à la protection d'un petit hameau à plusieurs dizaines de kilomètres de Konoha, avec un Genin sous sa responsabilité. L'endroit était suffisamment proche de la bataille pour mériter une protection, mais suffisamment loin des points stratégique pour ne pas nécessiter de mesure plus drastique. À vrai dire, l'unique menace qui s'était porté dessus était la venue de deux cultistes pas particulièrement forts, le matin même, et qui n'avaient pas fait long feu. Shiro ne savait pas si elle était sensée se sentir rassurée par leur faiblesse, ou inquiète devant leur présence suggérant la confiance de l'attaquant, qui devait penser qu'il avait déjà tout ce qu'il fallait pour faire tomber Konoha.

Alors, faute de mieux, elle attendait, faisant de son mieux pour refouler son appréhension, son impatience, sa crainte, sa peur. Elle se mettait un peu à l'écart du hameau, s'installait en haut d'un arbre et regardait en direction du village, laissant le vent porter ses messages. Elle l'écoutait siffler dans ses oreilles et glisser contre sa peau, sans savoir s'il essayait de l'enrober affectueusement ou de l'attaquer. L'air lui semblait lourd, vicié, agressif, mais même ses Yeux de Vent ne lui disaient pas s'il s'agissait de la réalité ou simplement d'une impression. Alors, faute de mieux, elle soupirait, priait et surveillait les environs, décidée à accomplir au mieux cette mission si accessoire mais si importante.

Son attention finit par s'arrêter sur le Genin qui l'accompagnait, et qui s'était aussi un peu éloigné du village, non loin de l'endroit où elle se trouvait. Depuis deux jours qu'ils étaient installés ici, ils avaient assez peu échangés, Shiro rendue spécialement taciturne par la tension. Elle savait simplement qu'ils s'appelait Renji Zakuro et qu'il utilisait le Senjutsu et l'art d'invoquer les singes. Elle savait aussi qu'il devait avoir à peu près son âge, peut-être était-il un peu plus jeune qu'elle, même s'il paraissait plus vieux. Soupirant, elle se dit que c'était peut-être une bonne opportunité pour se calmer un peu que de discuter avec lui, et sauta de la branche où elle s'était installée, atterrissant souplement sur le sol recouvert de feuilles mortes. Se redressant lentement, elle se dirigea vers la grande silhouette, et dès qu'il fut à portée de voix, elle l'apostropha d'un simple :

- Ça va Renji-kun ? Il y a un problème ?


Dernière édition par Shiro Umikaze le Lun 1 Oct - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8911-bingo-book-de-siro-umikaze#65850 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8910-le-souffle-de-la-danseuse-blanche-en-cours#65848
Messages : 138

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 1 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Jeu 30 Aoû - 12:52

Trois jours plutôt… J'avais étais réquisitionner pour une mission de protection, ma première grande mission pour le village, même si j'avais l'attention de le quitter pour mon périple...J'avais ce sentiment de devoir protéger ceux qui m'avais accueillit alors que j'avais quitté ce trou paumé après l'attaque.

J'avais donc embarqué et emboîter le pas avec des personnes que je ne connais pas, d'autre genin chuunin ou encore jounin.. J'avais étais rester très discret, ça me fessai mal au cœur de laisser mes compagnes simiesques de côté à la maison.. En espérant qu'ils vont bien.
J'avais adressé la parole à personnes, j'étais resté dans mon coin..

Je me réveiller dans mon appartement, il y avait encore trois jours… Ici, j’étais dans une petite loge de fortune, je me lève m'habille rapidement avant de faire le tour des villageois, je partager les sagesses des singes qui les rassuré. J'avais jamais pensé que ma présence serrais adoucissante pour leurs cœurs en proie a la peur.

Mais en attendent le sage avais à faire… J'avais acheté une pipe, et il était temps que j'aille méditer sous mon herbe magique pour me reposer, il était tard, je m'étais aventuré hors du village pour faire la garde, contre un tronc d'arbre… Je mélangé mon énergie naturelle au tabac pour lui donner les propriétés magiques qui me permettaient de m'échapper un peut.


En tailleur, je bourre ma pipe avant d'allumer le tous avec une allumette, de respirer et avalé la fumée, prenant ma pose de méditation.
Je ne sais pas combien de temps, sûrement bien quinze minutes la voix d'une jeune femme me fit revenir à la réalité, j'ouvre les yeux en découvrant le visage de Shiro.

- Bonsoir, Shiro-san.

Il fit bouger ça pipe en soupirant de la fumé, la magie commencer à faire sont effet. Maintenant, il fallait que sa collègue ne capte pas le tour..

- Oui tous va bien et toi ? Non, il n'y a pas de problème, je viens me reposer. Les ermites ont besoin de méditer part moment

Dit t'il avec un sourire jusqu'à la oreille.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8347-bingo-book-renji-zakuro http://sns-rp.forumgratuit.org/t8348-presentation-renji-zakuro-le-singe-valide
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 55

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Jeu 30 Aoû - 20:02

Logé plusieurs dizaines de mètres au dessus du sol, virevoltant tel un ovni dans le ciel, les aventures du Senju n'auraient pu trouver meilleure issue alors que sa vie défilait devant ses yeux, son plan suicidaire pour s'extraire du combat tout autant risqué contre Kami et sa transformation en Gobi l'avait poussé à fuir le combat d'une manière.. peu orthodoxe dirons-nous. La pression du vent était telle que Kyo peinait à résister, tout aussi bien que ses blessures et brulures confrontés à cette pression lui firent souffrir le martyr.

Son périple aérien le mena à croiser la route d'un brave pigeon, qui passait par là et ne comprenant pas le fait qu'un humain puisse se tenir à ses côtés. Il ne fallut pas longtemps à Kyo pour l'emporter avec lui dans sa course, allant bien plus vite que lui de par la force avec laquelle il s'était projeté dans les airs, le tout combiné à l'explosion gigantesque dont le souffle avait aidé le Shinobi dans sa fuite originale.

Arrivant à peine à ouvrir l'œil en se recouvrant autant que possible le visage pour ne pas en perdre un en cours de route, Kyo avait réussi à fuir, mais le plus dur restait encore à venir, et c'est avec la tombée de la nuit que le Senju sentit sa chute s'amorcer. Son corps ressentit les lois de la gravité le ramener à la dure réalité et c'est après un baptême de l'air pour le moins réussi que le Konohajin accompagné de son compagnon de fortune qui l'eut picoré avant de reprendre son envol le regarda inévitablement chuter.


C'était bien la peine de fuir le Cheval si c'est pour finir en crêpe artisanale !


Kyo tenta tant bien que mal de joindre ses deux mains en se repliant sur lui-même et réussit après une bonne minute, tandis que le sol se faisait de plus en plus menaçant. Composant un mudra, son corps entier se recouvrit aussitôt d'une "seconde peau" faite de Mokuton, la technique de la peau d'écorce allait dans un premier temps d'amortir les chocs occasionnés mais restait la vitesse de chute et il n'yavait plus qu'un moyen de s'en sortir, risqué mais avait-il le choix.. ?


Composant quelques mudras, le Senju puisa dans ses ressources et se concentra tant bien que mal sur la forêt qui entourait l'endroit où il se trouvait alors.. Traduite alors comme une réponse à son chakra des végétaux l'entourant, les arbres se mirent à réagir au chakra du Shinobi et bougèrent, puis grandirent et changèrent de formes adoptant sur plusieurs étages des sortes de coussins de feuillages très denses crées par les arbres de la forêt sur lequel Kyo finit sa course.


Encaissant tant bien que mal le choc grâce à sa peau d'écorce, le Senju n'en bavait pas moins pour autant, prenant des coups de branches amortis par sa défense, sa chute fut progressivement stoppée à tel point que cette dernière se termina au sol, soulevant un nuage de poussière recouvrant l'endroit de l'impact. Toussant et ressentant encore l'impact du choc à travers tout son corps, Kyo n'était plus en état de bouger, mais son plan était une réussite, il avait réussi à s'en sortir malgré tout. Apercevant des lumières au loin, étant en hauteur vis à vis d'elles, il pensa de suite aux civils de Konoha évacués et serra le poing en rassemblant ses forces.


Je dois retrouver.. les..


Mais il n'en fallut pas plus au Senju pour sombrer dans l'inconscience, le choc et les blessures du combat contre Kami avaient fait leur œuvre, laissant le Jonin évanoui au milieu de la forêt qui l'entourait.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Ven 31 Aoû - 21:40

L’homme était pour ainsi dire détendu, lui répondant avec un sourire parfaitement tranquille. Sourire contagieux, car l’image eût le don de l’amuser. Elle ne savait pas si c’était une forme d’insouciance ou sa fameuse sagesse d’ermite, mais il semblait ne pas porter grand cas de la situation. Ou alors il lui faisait pleinement confiance pour surveiller les environs, ce qui la flattait un peu.

Lorsqu’il répondit à sa question, elle faillit ne pas l’écouter, son regard se perdant instantanément dans les volutes de fumée qu’il expirait en parlant, mais elle parvint à saisir l’essentiel de sa réponse. Tandis que son sourire s’accentuait, elle répliqua de sa voix toujours aussi lente, légère et peu portante :

- Je me demande toujours pourquoi tu te… proclames ermite, alors que tu es si jeune… Le monde physique a de bien belles choses à offrir… Tu pourrais lui donner sa chance avant de t’adonner au monde spirituel… non ? À moins que tu-

La shinobi s’interrompit brusquement, son regard perdu dans le vide derrière l’homme. Ou plutôt, orienté vers la soudaine anomalie dans les mouvements de l’air, qui venait de traverser leur environnement. Le genre d’anomalie qu’un ninja non averti confondrait avec un courant d’air, mais que les capacités de Shiro distinguaient nettement. Une forme de légère bourrasque, comme si quelque chose de très gros venait de se déplacer d’un coup. Sauf que quelque chose d’aussi gros aurait du faire un bruit équivalent, qu’elle n’avait pas entendu. Et quelque chose de gros et silencieux ne présageait rien de bon, surtout que le vent suggérait que ça s’était produit de l’autre côté du hameau.

Sans étaler ses conclusions, elle lança un « Viens ! » impératif à son camarade et s’élança à toute vitesse vers le village perdu dans la sylve, l’atteignant en quelques dizaines de secondes, le survolant d’un bond et continuant de plus belle, à la recherche de l’origine du mouvement. Et d’un coup, moins de deux minutes après son départ, elle s’arrêta brusquement sur un branche, écarquillant les yeux.

Cela ne faisait que deux jours qu’ils étaient ici, mais elle avait rapidement apprit les détails des environs, elle connaissait la forêt proche. Et ces arbres avaient beau être grands et impressionnants, ils n’avait jamais pris cette forme. Ces arbres avaient grandi, pas au point d’égaler ceux de la Forêt de la Mort, mais suffisamment pour trancher avec le reste de la zone. La jeune femme joignit les mains et pria Zefa par pur réflexe, comprenant que ça avait été la cause de l’anomalie, mais ne comprenant pas tout de suite ce qu’il s’était passé. Et surtout, craignant une nouvelle menace.

Ce fut finalement lorsque son regard se détacha du spectacle pour descendre vers le sol qu’elle vit le corps. Vérifiant d’après les subtils mouvements de l’air qu’aucun chakra mal intentionné ne leur préparait de piège, elle sauta prudemment au sol et s’approcha de la silhouette immobile. Elle ne savait pas trop si elle était sous l’emprise d’un Genjutsu quelconque et dans le doute, elle généra un Kai, mais apparemment, toutes ses craintes étaient dénuées de fondement. Elle était bien devant un ninja aux cheveux blancs et aux muscles secs, en très mauvais état et en dessous d’un amas d’arbres sur-développés dont le feuillage semblait percé.

Ce fut finalement en reconnaissant l’emblème de Konoha sur lui que l’évidence frappa Shiro comme une claque. C’était un manieur de Mokuton qui avait dû amortir une chute conséquente. Et le comment comme le pourquoi allaient devoir attendre, vu son état, car si son poul était encore présent, il ne réagissait pas à sa voix. Commençant à passer l’un des bras du blessé autour de son épaule, elle interpella Renji, sans chercher un instant à cacher son inquiétude, et lui dit de prévenir le village. Finissant de se redresser en transportant l’homme, elle s’élança à la suite du Genin, bénissant la chance qui l’avait fait atterrir si proche d’un hameau, mais maudissant le sort qui le laissait loin de tout ninja-médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8911-bingo-book-de-siro-umikaze#65850 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8910-le-souffle-de-la-danseuse-blanche-en-cours#65848
Messages : 138

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 1 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Dim 2 Sep - 15:45

[size=16]Je souriais toujours en regardant Shiro, la détaillant de mon regard d'or. Une peau très blanches, pareil que ses yeux… Serras t''elle du clan Hyuuga ? La bonne question est t'il. Sa n'avait pas d'importance, est-ce qu'on me demander de quel clan que je venais ? Non, du coup à son début de phrases je me permets de répondre :

- Je ne me suis pas proclamé ermite, les singes l'ont fait. Je suis leurs émissaires et le porteur d'une paix, les Ermites sont de grande personne, depuis tous petit, je voulais le devenir. Et je le suis devenu.. Vous avez Shiro-San, je profite du monde physique certes.. Pas autant que beaucoup, mais bon, je crois que les ermites doivent se sacrifier pour soigner le Monde, j'ai appris qu'il n'était pas bourré que je violence, cette douceur je veux la faire sortir pour en imprégner le monde…


Et je vais vous montrer pourquoi on m'appelle un ermite…


J'allais joindre mes mains pour activer ma transformation d'ermite mais se fus sans compter un météore qui s'écrasa non loin, d'un coup je me lève en suivant la jeune blanche , je saute d'arbre en arbre comme un vrai singe d’ébène, une fois arriver je regarde l'amas d'arbres qui s'était formé dans un gros blanc , je réfléchis puis je viens a voir le symbole de Konoha… Un utilisateur de mokuton aurai fait ça hein ? Ahem…


Je suis Shiro , et l'aide a prendre le pauvre corps de l'utilisateur de mokuton a moitier mort.

- Aller mon Frére ! Reste avec nous !

Dis-je en avançant vers notre village de fortune.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8347-bingo-book-renji-zakuro http://sns-rp.forumgratuit.org/t8348-presentation-renji-zakuro-le-singe-valide
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 55

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Dim 2 Sep - 20:55

L'inconscience avait plongé le Jonin feuilleté dans un état tel qu'il n'avait pas encore conscience d'avoir été trouvé par ceux qu'il cherchait désespérément à rejoindre avant de s'évanouir. Son corps avait cédé à la fatigue d'un combat rudement mené et de scènes apocalyptiques dont personne de saint ne voudrait être témoin.. Konoha détruit, il n'en restait rien.

Son cheminement de pensée bercé par son inconscient le menait alors au lointain souvenir d'une discussion qu'il avait eu plus jeune avec son défunt père. C'était lors de l'une des sessions d'entraînement auxquelles il était confronté malgré lui. S'il n'eut tenu qu'à Kyo, il ne se serait pas entrainé un dixième du temps qu'il y consacra avant de retourner flâner dans la nature. La voix de son paternel lui fit un instant replonger dans un de ces moments entre père et fils.


.. N'oublies jamais mon garçon.. un village ce n'est pas la force militaire, ce n'est pas le lieu même ni le Hokage qui est le pilier qui maintient le village. Konoha c'est la flamme qui habite en chaque villageois, cette flamme qui réchauffe nos âmes, nos cœurs dans la tristesse comme dans les moments de joies. Konoha c'est toi, c'est chaque villageois, et qu'importe l'endroit où l'on se trouve sur Terre.. du moment que l'on garde la volonté du feu bien présente dans nos esprits, jamais quiconque ne pourra l'éteindre.


Le petit garçon aux cheveux blancs, à l'apparence tout aussi peu soignée que la version actuelle de lui-même qui observait un écureuil perché sur un branche avec intêret se redressa et fixa son père d'un air niais et répondit tout naturellement.



- J'défendrai le village et le restaurant de Ramen tu verras !


Le souvenir qu'il se remémorait disparut sous le rire aux éclats de son père. Une larme perla sur la joue gauche légèrement brulée du Senju qui ouvrit légèrement un œil, il n'était pas à terre mais sentait une douce brise lui caresser les cheveux tandis qu'une Kunoichi le portait, il comprit rapidement en les voyant qu'il avait miraculeusement atteint le groupe de villageois qu'il cherchait désespérément à rejoindre alors.


Son corps était encore faible, et même les lèvres du Senju lui semblaient aussi lourdes à bouger qu'une montagne. Pourtant, il trouva le moyen de tapoter légèrement l'épaule de Shiro, pour tant bien que mal manifester son brèf état de conscience tandis qu'il souffla plus ou moins audiblement.



- Faites attention… Kami est .. Gobi ..


Toussant légèrement, il se força à prononcer une phrase correcte, il était hors de question d'être arrivé ici pour ne rien faire ensuite.



- On a retenu Kami, il a succombé a Gobi et est devenu un Bijuu et est en train de tout détruire .. je vous confie les villageois..


Son dernier soupir se fit remarquer, son œil légèrement entrouvert s'éteignant alors, c'est les bras de Morphée qui vinrent le ramener à un sommeil dont il avait plus que besoin pour se remettre après pareilles émotions.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Lun 3 Sep - 6:10

Kami ? Gobi ? Shiro était rassurée que le blessé ait eu la force de retrouver conscience, mais elle commençait à s’inquiéter de son état mental. Elle ne savait pas trop quelle était la situation des bijuu, lesquels étaient capturés et lesquels étaient libres, mais si ce qu’il disait était vrai, leur quantité de problèmes venait de doubler. Déjà qu’elle n’avait plus grand espoir de trouver quelque chose d’intact au village, s’ils avaient un bijuu déchaîné sur les bras, leur petit hameau risquait aussi de devoir être évacué.

Finissant un dernier saut au sein du village, elle se retourna vers Renji et lui lança :

- Laisse-le moi, je m’en occupe. Toi, monte dans les arbres et regarde si tu vois un bijuu au niveau de Konoha, et si oui, préviens-nous s’il fait mine de venir. De ce que je sais, une bijuu bomb a une portée de plusieurs kilomètres, on n’est pas forcément en sécurité ici.

Le laissant escalader vivement un tronc, la kunoichi se précipita dans la maison de l’herboriste qui sursauta à son approche. Déposant le blessé sur une natte, elle lui résuma la situation en quelques mots. L’ayant silencieusement écouté, la vieille femme s’approcha du shinobi et le diagnostiqua pendant quelques instants, avant de conclure d’une voix chevrotante :

- Il souffre surtout de brûlures et d’épuisement, mais ces brûlures ne ressemblent vraiment pas à celles que j’ai pu voir sur des victimes de Katon… Je peux m’en charger, mais je m’inquiète de l’état de Konoha. Va prévenir le chef de village. Si on doit évacuer, il faut se préparer vite.

La jeune femme acquiesça, hésitant entre le rassurement et l’inquiétude, et quitta les lieux, commençant un tour du village tout en attendant le rapport et verdict du jeune ermite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8911-bingo-book-de-siro-umikaze#65850 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8910-le-souffle-de-la-danseuse-blanche-en-cours#65848
Messages : 138

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 1 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Mer 12 Sep - 10:38

Le singe a la peau brune regarda le Senju. Kami est Gobi ? Alors… La fin des temps arrivés, les bijuus était donc tous hors de contrôle ? La fin du monde arrivé a grand pas.. Du moins, non. Je ne le voulais pas, je n’avais pas consacré ma vie à devenir un ermite.. Pour rien ?! La nature allais nous sauver, j’en étais persuadé.

En attendant, le Senju avait fait une grande prouesse en parlant malgré l’état dans le quel il est. Je me gratter les cheveux en portant avec Shiro le rescapé.. Une fois arrivé au village de fortune, je fit un signe de tête, je m’approche d’elle et je pose ma main sur son épaule.

- La nature va nous protéger.

Dis-je en aspirant ma fumé avant de la recracher dans de grandes voûtes, disparaissant au passage.
Une fois prêt d’un arbre, je monte avec une grande agilité avant de me retrouver au plus haut point, cherchant Konoha du regards, ne trouvant que des explosions de part et d’autre. Mon coeur se brisa lentement en voyant cette scène d’horreur, guettant si le démon allé venir.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8347-bingo-book-renji-zakuro http://sns-rp.forumgratuit.org/t8348-presentation-renji-zakuro-le-singe-valide
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 55

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Mer 12 Sep - 19:30

Le profond sommeil du Senju suite à la fatigue et les blessures accumulées contre Kami qui menaçait Konoha se rompit lorsque Kyo ouvrit doucement les yeux.. son étonnement ne se fit pas ressentir, étant encore trop fatigué pour faire une grimace aussi complexe mais son étonnement était présent, il ne pensait vraiment pas avoir survécu d'une chute aussi invraisemblable. Il ne vit que le plafond d'un abri de fortune, sans doute une tente au vu de la toiture.. il n'avait pas encore retrouvé assez de lucidité pour réfléchir correctement, mais entendit quelqu'un se précipiter à son chevet.

- Vous êtes réveillé jeune Homme ?

La vieille dame qui le fixait alors en commençant quelques examens de routine dans le jargon médical pour s'assurer de sa bonne santé, prit sa tension, et mit le Senju à l'aise, ce que Kyo apprécia et lui adressa un sourire en reconnaissant l'herboriste en charge normalement de réapprovisionner l'hôpital du Village, il avait finalement réussi à rejoindre le groupe de civils qui avaient pu échapper au cataclysme qu'il avait en partie vécu.

- Je.. vous remercie, ça va déjà mieux qu'à l'atterrissage. Dit Kyo en se mettant à rire de bon cœur.

La vieille herboriste ordonna à Kyo de rester immobile tandis qu'elle l'examina avec les connaissances médicales de base qu'elle possédait et lui fit boire une infusion d'herbes médicinales avant de le laisser se reposer encore un peu. Les paupières lourdes, le Senju adressa un dernier sourire en guise de remerciement à la vieille dame et succomba au sommeil réparateur qui l'attendait.. !

Quelques heures plus tard, la soif insoutenable du Senju le fit ouvrir l'œil. Son corps encore quelque peu engourdi et enveloppés de bandages ne lui permit pas de bondir du lit, mais il était capable de se redresser habilement sur ses deux jambes, et constatant qu'il n'y avait plus personne dans l'abri de fortune, c'est en pleine nuit qu'il s'aventura dehors. Kyo marchait lentement au milieu de campement, croisant des Shinobis en pleine urgence, l'organisation et la protection des alentours du lieu ne les firent guère remarquer la présence du Senju qui s'aventurait le long des abris, à la recherche d'un point d'eau.

Après quelques minutes d'errance, Kyo finit par trouver quelques gourdes d'eau visiblement fraichement remplies et s'en saisit d'une, l'ouvrit alors pour la boire cul sec, sans en laisser une goutte. La reposant respectueusement là où elle était entreposé de base, son regard se tourna vers une silhouette féminine qui lui semblait familière.. Il s'en approcha et tapota l'épaule de la Kunoichi qui avait l'air prise dans ses pensées, et à l'image des autres Shinobis, assez focalisés sur la sécurité du camp.

- Shiro, c'est bien toi ?  Lanca Kyo en li souriant.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Mer 12 Sep - 20:51


La femme avait le regard perdu dans la pénombre, comme à chacun de ses tours de garde. Plus attentive aux mouvements du vent aux alentours qu'à son champs de vision, elle pouvait donner l'impression d'être dans la lune. Ce n'était pas totalement faux, puisqu'elle aimait faire gambader ses pensées dans ces moments-là, mais elle n'en restait pas moins attentive aux informations qui lui venaient. C'est pour ça que, même si elle ne s'attendait pas spécialement à ce que la personne qu'elle avait senti marcher derrière ne elle vienne lui parler, elle ne sursauta pas lorsqu'il lui tapota l'épaule, l'ayant senti approcher. Cependant, elle fut bien surprise de constater que celui qu'elle avait deviné être blessé était Kyo Senju. Elle fut d'ailleurs encore plus surprise de le voir la reconnaître directement de dos et de nuit. C'est pourquoi elle ne put s'empêcher de rebondir sur l'occasion en se retournant, un sourire au lèvre :

- C'est injuste... Tu sais que ça m'a pris plusieurs heures pour te reconnaître... ? Et encore plus pour me souvenir de ton nom... ? Elle n'insista cependant pas davantage en le voyant debout, recouvert de bandages et légèrement chancelant. Arrête tes bêtises et assied-toi...

Le laissant s'installer sur un tas de bois, elle s'appuya elle-même contre un tonneau et reprit la parole, son attention tournée vers la flore.

- Eh beh, quatre jours et sommeil et déjà debout, quelques heures après ton réveil, c'est n'importe quoi... En tous cas tu auras des choses à nous raconter. Nous sortir "Gobi est Kami" comme ça... Elle fit une pause, tandis qu'une brise lui chatouillait le cou. Je te raconte ces derniers jours et tu m'expliques ce qu'il s'est passé, d'accord ?

Ayant reporté son regard vers l'autre ninja aux cheveux blanc, elle s'assit tout bonnement sur le tonneau et prit la parole :

- Tu as atterri juste à côté du village où Renji-kun et moi étions de garde, l'un des hameau les plus proches de Konoha, à quelques dizaines kilomètres... Peu après ton arrivée, on a pu voir Gobi se déchaîner pendant un long moment, on était terrifiés et prêts à fuir mais il est juste resté autour du village. Puis il a disparu... On ne sait pas comment, c'était pile au moment où Renji-kun et moi échangions de place pour notre garde...

Elle joignit ses mains un instant pour prier, son attention ayant finit par s'étioler, puis reprit :

- Le lendemain, un Jonin est arrivé... Il avait fait une mission de reconnaissance avec d'autres, apparemment le danger semblait écarté, et on commençait à rapatrier les civils volontaires pour commencer la reconstruction, ainsi que la moitié des ninjas, les autres restant en protection... On a donc rejoins au vol un petit cortège qui passait à côté et on t'a emmené, la zone semblait sécurisée... On s'est approché de Konoha et on a installé un campement ici, à deux-trois kilomètres du village... là où il reste des arbres.

Son regard se perdit entre les tentes de fortune et les piles de matériel, survolant les autres ninjas de garde qui lançaient parfois un regard dans leur direction. Shiro soupira.

- Il paraît qu'il ne reste rien du village. J'ai juste été affectée à la surveillance et la protection du camp, mais Renji-kun a fait partie d'expéditions pour chercher des survivants et... Elle baissa légèrement la voix. Du Hokage. On n'a aucune nouvelle d'elle, même pas un corps. Elle reporta son attention sur le blessé. Sachant que tu étais sur place, les supérieurs vont sans doute t'interroger... Les civils et une grande partie des ninjas ne sont pas encore au courant, on est dans une situation de crise extrême. Tu devrais peut-être te-

Elle s'interrompit, et tourna la tête vers les branches des arbres secouées par le vent. Trois silhouettes en jaillirent. Deux d'entre elles allèrent directement dans la tente du responsable du clan, tandis que l'autre atterrit près du duo. La kunoichi sourit.

- Quand on parle du loup... Renji-kun, Kyo s'est réveillé. Et Kyo, voici Renji-kun, qui revient d'expédition. D'ailleurs, tu as des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8911-bingo-book-de-siro-umikaze#65850 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8910-le-souffle-de-la-danseuse-blanche-en-cours#65848
Messages : 138

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 1 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Mer 19 Sep - 8:20

La Nature était détruite part Gobi qui était Kami… Ahem. Ce monstre n'avait donc conscience de rien ? Mon rôle d'ermite devait d'éloigner la haine pour soigner le monde, et malheureusement, je n'avait pu rien faire… On m'avait donné la chance de partir pendent quatre jours en expédition pour pouvoir trouver des survivants.


C'est quatre jours n'ont pas été pas un pur bonheur, nous avons dû ôté vie a des cultistes qui était resté sur place, les combats avait été dur mais les pouvoirs de la nature m'avait aidé a surmonté cette épreuve. Et m'avais même permis de retrouver mes compagnons simiesques Ceasar et Harambe, un bonobo et un gorille… Sur le chemin, j'ai réussis a apprivoisé un babouin que j'ai nommé Rafiki.. Il est un peux teubé part moment mais il a l'aire pas trop méchant.

Avec l'équipe de sauvetage… On a réussi à retrouver trois survivants.. Les autres étaient tous mort. La nature allait les accueillir dans l'au de là, j'en étais persuadé.

Mais maintenant une question me tarauder dans mon esprit… Était-ce don ça la vie des ninjas ? La guerre, la tristesse et la mort ? Est-ce que je voulais suivre se monde de vie ? Hm… Tous se bousculer dans ma tête. Je ne croyais pas en ce mode de vie, peut-être est t'il tend de tirer ma révérence et de partir ? Cette question, allée être, en suspend.

Après ses quatres jours nous sommes revenu au campement. Les deux autres eux partirent d'un côté moi je vais voir les autres, accompagner des singes.

J'astérie à côté d'eux, la mine fatiguée avec de lourds cernes sous les yeux.

- Salut haha! Et non ses pas le loup, mais le singe que tu parles ! Shiro-san ! Et notre bel au bois dormant est réveillé ?

Je fis un clin d'œil au Senju avant de prendre mon tabac de le mettre dans ma main et de le convertir grâce au peu d'énergie naturel qu'il me rester, ce dernier prenant une teinte verte avant de bourrer ma pipe et de l'allumer en tirant une grand bouffer, la fumé sortant en même temps que je parle.

'' Pas de signe du Hokage…. Juste trois survivant. ''

Dis-je avant de m'adosser contre un tronc d'arbre, mes compagnons simiesque venant se caller autour de moi, je viens caresser la tête du gorille en souriant

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8347-bingo-book-renji-zakuro http://sns-rp.forumgratuit.org/t8348-presentation-renji-zakuro-le-singe-valide
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 55

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Ven 21 Sep - 19:09

Kyo avait vu juste, et la surprise, le hasard sans doute également, de croiser la Kunoichi en ces lieux lui firent plaisir. La forêt, l'obscurité, tout cela lui rappelait fort bien des souvenirs d'une périlleuse aventure qu'ils avaient partagés ensemble et ces bons souvenirs firent sourire le Senju. Acceptant aimablement l'invitation de Shiro à s'asseoir, il prit place sur le tas de bois qui était face à lui et souffla un coup, encore sonné par son périple mais en état de reprendre un peu de service malgré tout.

Le shinobi observa son interlocutrice tout en l'écoutant, silencieusement. A vrai dire il était perdu dans ses pensées, et il se sentait encore très fatigué et incapable d'en faire trop sauf de se reposer à la bonne étoile en buvant un peu pour se remettre. Ses yeux se perdirent dans le ciel voilé, parsemé d'étoiles qu'il contempla non sans écouter Shiro, mais aussi pour s'apaiser et se détendre après tout ce qui s'était passé. Croisant son regard, il réfléchit un peu avant de répondre.

- C'est assez long de tout expliquer maintenant, je vais attendre de pouvoir être entendu par les autorités du Village, il y a tellement de choses qui se sont passées..

Le regard de Kyo se perdit dans celui de Shiro, puis se détourna pour contempler la nature tandis que la Kunoichi quant à elle lui expliquait alors ce qui leur était arrivé de leur côté pendant que Kyo combattait Kami avec ses alliés. Les souvenirs d'un Village pulvérisé sous des couches de Lave et d'explosions le firent revenir au présent, précisément au moment où Shiro évoqua la situation des habitants et de la Kage qui avait disparu… Un doute émergea du Senju qui fit une légère grimace, ayant aperçu plusieurs personnes qui avaient la seconde d'après disparus.. connaissant de renommée la capacité du Kage à se téléporter, ce qu'il avait vu lui semblait correct..

Sa réflexion s'arrêta lorsque sortit de la pénombre trois Shinobis dont l'un venant vers eux, s'agissant d'un Homme que le Senju n'avait sans doute croisé que de loin la silhouette au sein de Konoha sans pour autant le connaître plus que ça. Il s'inclina légèrement en guise de salutations et sauta du tas de bois tandis que Renji prépara son tabac et se mit à sourire à sa remarque, étant perdu dans ses pensées.


- Je crois avoir vu la Kage au combat.. mais je ne suis pas sûr de ça. J'ai vu un groupe de personnes au loin disparaître subitement alors que j'étais en route pour les rejoindre au front, mais je ne peux rien affirmer.


Kyo reprit sa respiration, encore fatigué par son repos forcé, il n'avait pas la grande forme mais poursuivit comme si de rien n'était.


- Quant à Kami, il s'est laissé corrompre par le Bijuu qui était en lui, et je suppose qu'il est mort à présent.. Gobi a retrouvé la liberté, et si j'en crois ce que vous dites, alors Gobi est redevenu un Bijuu sauvage, donc son hote n'est plus.


Affirmant cela calmement, le ton de Kyo se fit d'un air assuré. Il était persuadé de ce qu'il avançait ayant vu Kami se corrompre dans la colère avant de disparaitre, submergé par le Bijuu qui s'était par la même occasion libéré puis avait disparu sans laisser de traces. En tout cas, cela permettrait à Konoha de récupérer de ce massacre et de pouvoir se ressaisir même si ce n'était pas facile avec tout les dommages causés par le Culte.


- Je dois absolument tenir au courant de tout ça les hauts dignitaires du Village, il ne faut pas laisser trainer cette affaire en suspens et surtout, la sécurité des villageois est en jeu, nous sommes extrêmement affaiblis en ce moment, il faut vite réagir.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Sam 22 Sep - 22:19


La kunoichi écoutait le résumé de Kyo, regardant distraitement les jeux d'air qui remuaient très légèrement la fourrure des singes. Constatant qu'il avait fini, elle redressa son attention vers lui, sourcils légèrement froncés par la réflexion, ses paumes jointes coincées entre ses genoux :

- Tout ceci me semble quand même si dur à croire... Kami ? Corrompu par son bijuu ? Elle secoua la tête. Une grande partie des dommages qui ont été relevés ne pouvait pas simplement être attribué aux bijuu bombs ou aux pouvoirs spécifiques de Gobi. Tant de choses tendent à suggérer que Kami était un être surpuissant, d'une polyvalence extrême... Je refuse sa potentielle nature divine, mais je ne l'imagine pas succomber si... facilement.

Son visage se redressa, fixé dans le vide et son torse se mit à se balancer doucement d'avant en arrière, suivant inconsciemment la réflexion de la jeune femme.

- Par exemple, un simple point qui m'a toujours laissé perplexe. Certes, je n'ai sans doute pas eu toutes les informations, mais quand même... Comment Kami a-t-il reçu Gobi en lui ? Quelqu'un d'autre le lui aurait-il scellé ? Il n'aurait probablement pas agi de façon si arrogante et sûr de lui, se présentant comme un Dieu, si une telle part de son pouvoir provenait d'un autre. Et puis avec une telle puissance dans d'autres domaines, qu'est-ce qui dit qu'il n'avait pas tout simplement la puissance de sceller un bijuu en lui par lui-même... Mais ... ! Son regard passa rapidement sur ceux de Kyo et Renji. Comment quelqu'un capable de sceller en lui un bijuu, de le retenir, de l'utiliser ainsi... pourrait y succomber comme ça ? S'il connaissait et ressentait son propre sceau, comment aurait-il pu en perdre le contrôle par sa propre colère ? Et même, comment, sans lien d'affect, peut-on atteindre une telle colère capable de briser un sceau ?

Elle cessa de se balancer et baissa les yeux au sol.

- Après, je suis bien loin de comprendre tous les détails du Fuinjutsu, loin de là, je n'en connais que ce que j'ai pu voir... Mais ça me démange. Elle ramena ses genoux sous son menton et entoura ses jambes de ses bras. J'avais réfléchi à de nombreuses sources pour une telle situation, j'avais même trouvé des idées tellement absurdes, et seules ces deux possibilités restent les plus crédibles. Mais à mes yeux, elle ne fonctionnement pas, il manque quelque chose.

Elle fixa son regard sur le jeune ermite, avec un sourire sans joie, soupira :

- Tu sais Renji-kun, j'envie cette forme de sagesse qu'il m'arrive de voir chez toi... Mon monde me semble envahi d'un chaos inexpugnable, d'une mélasse incohérente qui m'agresse et me fuit en même temps. Parce que ça m'échappe, je ne le comprends pas, et tant que je ne comprends pas, je m'interdis de progresser...

Elle cessa un instant de parler, écoutant une éventuelle réponse mais laissant surtout un blanc s'installer au terme de la conversation. À la réflexion, puisque l'expédition venait de rentrer, il devait être plus tard qu'elle ne pensait. C'était vrai qu'en y portant attention, elle commençait à distinguer les petits indices de l'aube qui approchait : les infimes perturbations de l'air changeaient de nature, les bêtes qui les provoquaient étaient différentes, tandis que les nocturnes laissaient la place aux diurnes. Moins d'agitation en l'air, plus d'agitation au sol, et le ciel qui palissait, lentement mais surement.

- Je crois qu'il faut que je dorme... laissa échapper Shiro, les yeux perdus dans le firmament.

Elle reporta néanmoins son attention vers le centre du camps, d'où émergea un ninja vêtu d'un large manteau dont le col cachait la moitié du visage, une sacoche sur le dos. Faisant un signe de tête à l'homme du clan Aburame qui venait prendre la relève, elle lui confirma que rien d'anormal n'était arrivé et descendit de son tonneau. Aidant le blessé à se relever, elle lui dit en souriant :

- Je pense que si tu es assez en forme, le temps est venu de rencontrer les fameuses autorités du village... S'assurant de sa stabilité, elle se tourna ensuite vers Renji : Tu nous accompagnes ? De toute façon c'est le même chemin que pour rejoindre ta tente, non ? Puis elle fronça les sourcils un instant avant de prendre une expression amusée, se mettant en route : Tu as un nouveau compagnon, non ? Il faudra vraiment que tu m'explique comment tu fais, un jour, je t'envie sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8911-bingo-book-de-siro-umikaze#65850 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8910-le-souffle-de-la-danseuse-blanche-en-cours#65848
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 55

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Jeu 4 Oct - 19:25

Titubant à moitié, toute l'énergie de Kyo était focalisée sur la sécurité des habitants et du village qui avait tant perdu, en si peu de temps. Le regard perdu dans le vide tandis que Shiro discutait avec l'Ermite, Kyo ne savait où donner de la tête. Une atmosphère lugubre régnait alors sur le campement, des villageois ayant perdu la lueur de joie et de sérénité dans leurs yeux durement acquise après des décennies de combat acharnés contre toutes sortes de menaces et qui donnait un spectacle pour ainsi dire épouvantable à regarder pour ceux qui sont censés préserver le Village de ce genre de tragédies.


Même si l'évacuation avait permit au plus grand nombre de fuir à temps afin d'aller se refugier dans les confins des grandes forêts du Pays du Feu.. des civils, des Shinobis.. tous ces gens qui avaient une famille et des amis, des rêves et des craintes, toutes ces personnes mortes pendant le rude combat qui avait agité comme jamais la Feuille auparavant ne cessaient de hanter le souvenir de leur proches encore vivants mais abattus par les nouvelles qu'avaient sans doute apporté l'unité de reconnaissance du Village partis enqueter en premier lieu aux alentours du lieu du carnage.

L'air grave qu'arborait le visage de Kyo, si joyeux, expressif et décontracté d'ordinaire en était la preuve catégorique. Lui qui souriait de n'importe quelle banalité et voyait le positif dans toutes les situations n'y arrivait pas cette fois-là.. un massacre, des familles brisées, des personnes en deuil, en larmes tout le long du campement provisoire, c'était un spectacle qui brisa le cœur du Senju tandis qu'il avançait silencieusement vers sa destination : le conseil des autorités provisoires en l'absence du Kage et qui était en charge des décisions importantes pour la sauvegarde de Konoha en attendant le retour de Murasaki ou bien l'ascension de son remplaçant ou de sa remplaçante dans les plus brefs délais.

Longeant sans un bruit les abris de fortune des rescapés, le Jonin fut interrompu dans sa marche par une petite fille à en juger par ses pleurs qui avait été tout autant victime des conséquences d'un monde Shinobi et de la haine qui en découle. La perte de ses parents, tout deux Shinobis de Konoha, morts face au redoutable Kami laissait leur enfant seule et démunie. Son nounours à la main, trainant du bout des pattes par terre, sa maitresse, l'air épuisé était couverte de poussière, ses vêtements étaient dans un sale état tout autant que son état physique, sans doute au plus mal. Elle cherchait ses parents depuis l'attaque de Kami, mais depuis lors, elle ne les eus jamais retrouvé, l'espoir d'une enfant encore innocente cependant lui donnait un brin d'espoir qui sans doute s'envolerait..

Un réflexe pour le moins éclair, voyant le corps de la petite fille tomber sous ses yeux, le Senju en oublia ses propres blessures et parvint à la rattraper avant qu'elle ne touche le sol. Les yeux fermés, une larme perlant d'une si petite bouille, Kyo la porta dans ses bras et fit un détour. Il ne regardait plus ce qui se passait derrière lui, absorbé par les regrets et le remord, la culpabilité de faire partie de ceux qui provoquent indirectement tant de souffrance, sans pouvoir en changer l'issue, il se sentait responsable pour Konoha, pour sa famille, il aurait du pouvoir les protéger bien plus tôt, et cette pensée lui donna un air si vide qu'on en oublierait quel genre d'Homme niais il était en temps normal.


Sa marche le mena quelques minutes plus tard en continuant sa route à un abri où étaient réfugiés les enfants les plus jeunes ainsi que leurs mères qui restaient avec leurs petits. Le Senju s'approcha de la tente sans un bruit et entra afin de déposer la petite fille sur un lit qu'il voyait libre depuis l'entrée. Se tournant vers l'une des dames présentes sur les lieux, un ton calme, un air vide, ses yeux reflétaient le trouble qui fut en lui à cet instant précis.. il aurait aimé en faire davantage pour tout ces gens.


- Je vous en prie, prenez soin de cette petite.


Kyo tourna les talons et se dirigea sans un mot vers l'abri, un peu plus grand que les autres où se tenait une réunion de la plus grande importante concernant l'état de la situation. Il approcha et se fit fouiller par les Grades postés devant l'habitation, ne laissant rien passer sans le fouiller au peigne fin étant toujours en état d'alerte maximale, rien n'était laissé au hasard. Le Senju entra finalement dans la tente où se tenait les dignitaires et hautes instances du Village qui avaient prit les commandes en absence de Murasaki et l'absence de réaction immédiate des Chefs des différents Clans de la Feuille.


Un des conseillers haussa le sourcil en apercevant Kyo et lui fit signe.


- Kyo Senju je suppose ?


Kyo acquiesca d'un signe de la tête, tandis que le Conseil poursuivit.


- Nous vous laissons faire votre compte rendu de la situation, vous avez sans doute beaucoup à nous raconter sur les derniers évènements.. !

Sans un mot superflu, toujours plongé dans ses pensées, Kyo n'omit aucun détail et expliqua tout ce qu'il avait pu voir ou faire durant l'attaque menée par Kami, en mentionnant la présence du Kage sur le champ de bataille, du moins de ce qu'il en avait vu avant qu'elle ne se volatilise avec deux personnes dont un ANBU dont il avait reconnu la silhouette et l'accoutrement typique. Le Conseil marmonna entre eux tandis que le Senju détaillait son récit et pâlit lorsque Gobi fut mentionné, provoquant un air de panique qui fut aussitôt calmé par le rapport que Kyo avait pu entendre de loin, affirmant que le Bijuu avait disparu dans les airs sans la moindre trace, évitant un second phénomène de foire s'abattant sur Konoha.
Etant invité à prendre place sur un siège au vu de ton état physique et ayant été servi en thé vert, l'un des membres éminents du Conseil reprit la parole, s'adressant notamment à ses confrères.


- Cette Murasaki s'est enfuie lorsqu'elle en a eu l'occasion.. je vous le disais bien, n'est pas Kage la première venue, elle fait honte à la longue lignée des Kages à fuir devant le bourreau du Village, c'est une calomnie !


Les propos de ce type fusèrent dans la salle pendant une bonne dizaine de minutes, et tandis que ces personnes échangèrent en débattant de la position de Murasaki dans toute cette affaire.. les dents grinçants de Kyo et son poing assez serré pour le faire saigner de nouveau à travers son bandage s'abattit sur la table qu'il avait devant lui, se redressant devant la stupéfaction générale à mesure qu'il prit la parole, pour un instant, mais cet instant calma l'assemblée..


- VOS GUEULES !!


La voix du Senju s'était alors melée à une décharge de chakra qui créea une pression meurtrière telle que les Shinobis en poste rentrèrent tous dans la tente, pointant Kunais et autres objets tranchants vers le Jonin qui haletait de plus en plus fort tandis que les battements de soncoeurs s'embrasaient, inhabituellement hors de lui, ses instincts avaient prit le dessus, prenant le pas sur son calme et sa neutralité habituelle.


- Murasaki ceci, Hokage cela.. Il y a des gens dehors qui n'ont plus de familles, qui n'ont plus de maisons. Il y a une petite fille qui a cherché ses parents envoyés à la mort jusqu'à en tomber et perdre conscience.. et tout ce que vous trouvez à foutre, c'est inculper celle qui sûrement s'est battue pour son Village au péril de sa vie, qui a organisé votre repli pour votre sécurité et à tout donné ?


Kyo reprit son souffle, les yeux vidés d'émotion d'il y a peu étaient maintenant chargés de volonté, il ne pouvait plus rester les bras croisés à regarder un Village en déperdition et des habitants au moral le plus bas.


- C'est ce genre de comportement empli de haine envers son prochain, sans chercher à comprendre les autres qui nous mènent dans des situations comme celles là. Nous ne pouvons pas rester là à discuter tandis que les villageois ont besoin de nous. C'est le résultat de ce que les Shinobis ont engendré, ce massacre, ces troubles. Mais il est temps de se serrer les coudes, et d'avancer pour le bien de tous, je ne veux plus entendre qui que ce soit accuser un membre du Village sans preuves, je ne peux pas vous laisser penser comme cela.


Se retournant, alors que les Gardes ayant compris qu'il n'irait pas plus loin baissaient leurs armes, Kyo s'approcha de la sortie, s'arrêtant une dernière fois pour conclure.


- Je retrouverai nos compagnons disparus, mais pour le moment, nous avons besoin d'un pilier, qui saura nous guider à travers ces temps troubles et tumultueux. Je compte sur vous pour préserver le Village de l'égarement en attendant de retrouver ce pilier et je vous apporterai tout mon soutien pour le Village.


Le Senju sortit de la tente et s'engouffra dans l'obscurité de la forêt en pleine nuit, croisant Shiro, une larme perlait sur la joue du Jonin qui s'arrêta devant elle, son air était indescriptible, si vide et triste à la fois.


- Je suis désolé, j'ai besoin de souffler un petit peu..

Inhalant une bonne bouffée d'air frais, Kyo adressa un sourire à Shiro et l'invita à aller boire un coup après toutes ces émotions.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    Ven 5 Oct - 23:09


Il n'y avait pas de rire, pas de joie. Les sourires n'étaient que fatigue.

Kyo semblait ailleurs et Renji, finalement rattrapé par son épuisement, ne les raccompagna pas plus loin. Saluant de la tête le jeune ermite, elle continua de faire de son mieux, soutenant le blessé aux cheveux blancs au fil d'une procession lente, au rythme du Senju perdu dans ses pensées. Il semblait touché par l'état du campement, par le moral des civils qu'ils croisaient, déjà réveillés alors que le soleil se levait à peine, peut-être même n'ayant pas dormi de la nuit. Et "touché" semblait un bien piètre terme pour décrire l'agitation qu'elle sentait en lui, sa convalescence ne suffisait pas à justifier la vitesse et la force du pouls qu'elle sentait à la base de son épaule.

Et soudainement, il se déroba à sa prise, titubant seul pour une raison si piètre, si banale, si commune : une enfant qui pleurait. Shiro se contenta de le regarder, sans essayer de le retenir. Cela faisait des jours qu'elle côtoyait cette ambiance, et même avant ça, elle n'était pas bien sensible à ce genre de spectacle. Lui aussi finirait par s'habituer sans doute, mais en attendant autant le laisser avoir l'impression de changer quelque chose, le laisser imaginer que tenir cette fillette allait apaiser sa détresse, que la confier à quelqu'un allait adoucir sa solitude.

Elle le laissa donc partir, restant elle-même immobile, puis croisant le regard éreinté de celle qui avait accompagné la petite. Elle se doutait bien que Kyo n'allait pas s'enfuir. Il avait des valeurs et de la fierté. Et toute l'horreur qu'il verra dans le camp ne feront que renforcer son souhait d'intervenir. Elle savait qu'il allait rejoindre la tente des dirigeants, alors elle se remit en marche, de son pas souple mais lent, laissant les prémices du soleil et la brise caresser le masque exempt de sentiment qui remplaçait son visage.

Laissant le souffle de l'air l'enlacer, elle se mit à songer. Quand est-ce que son indifférence avait-elle succédé à son enthousiasme ? Quand est-ce que sa curiosité s'était-elle soumise à sa lassitude ? Comment savoir ? Était-ce le décès de sa mère qui lui avait irrémissiblement soustrait sa passion ? Sa propre tristesse s'était-elle dissipée, ou l'avait-elle submergée ? N'était-ce pas Kyo qui persistait dans une insignifiante sensibilité, mais elle qui s'était doucement métamorphosée en une sorte de monstre impassible ?

Il n'y avait pas de rire, pas de joie. Les sourires n'étaient que tristesse.

Elle rejoignit finalement la tente de la direction. Devant le regard interrogateur du garde, elle se contenta d'affirmer la venue prochaine du rescapé et alla elle-même s'installer sur un tas de bois à côté de l'habitation de fortune. Et comme elle s'y attendait, quelques instants plus tard, le Juunin aux cheveux blancs arriva, l'air presque encore plus abattu que quand il l'avait laissé. Il ne la remarqua même pas, se soumettant simplement à la fouille avant d'entrer faire son rapport.

Elle se contenta d'écouter l'échange d'une oreille somnolente, réentendant le récit de Kyo, observant la réaction du conseil, exaspéré par la mauvaise communication de l'information puisque le Conseil ne semblait même pas avoir entendu parler de l'intervention et de la disparition de Gobi. Et c'était cette bande de croûtons qui était sensée diriger le village ? Même si elle ne portait pas spécialement la Judaime dans son cœur à causes de ses actes inutilement radicaux, elle pourrait presque en venir à la regretter.

Elle réagit cependant bien plus brusquement, presque comme se réveillant en sursaut, en sentant une brutale variation de pression la rattraper. Le temps qu'elle comprenne ce qu'il s'était passé, ses réflexes l'avaient mise debout, un kunai prêt à être dégainé. Ayant à présent vu sur l'entrée de la tente et constatant l'absence de combat, elle se détendit un peu, l'arme pendant à un doigt, écoutant la déclamation de Kyo.

Elle soupira. Il y avait de la raison dans ce qu'il disait, mais aussi de la naïveté. Elle lui connaissait cette naïveté, et quelque part, elle l'aimait bien, elle était reposante. Mais parfois, dans ce genre de situation, elle aspirait à plus de pragmatisme, plus de calme. Plus de solution viable. Mais elle ne pouvait en attendre tant de tout le monde. Elle ne savait pas ce qui la différenciait tant du garçon. Était-ce juste de la personnalité ? De l'expérience personnelle ? Et était-ce vraiment à son avantage ? N'était-ce pas elle qui devrait apprendre du Juunin, comprendre sa vision du monde et ses ambitions ? Elle ne savait pas. Elle ne savait plus.

Lorsqu'il quitta la tente, elle était toujours là, les bras ballants, un kunai pendant misérablement au bout de ses doigts. Lorsqu'elle croisa son regard, lorsqu'elle aperçut le reflet sur sa joue, elle y lu une profonde détresse, une douleur presque physique qui n'avait rien à voir avec ses blessures.

- Kyo… commença-t-elle dans un murmure incertain.

- Je suis désolé, j'ai besoin de souffler un petit peu...

La jeune femme pinça les lèvres et laissa l'agitation de son passage balayer son épaule. Se retournant pour le suivre du regard, elle fut surprise de voir finalement un sourire naître sur les lèvres de l'homme. Un sourire difficile, forcé, mais un sourire quand même. Et devant son invitation à boire un coup, elle ne put que répondre par l'affirmative, lui offrant aussi un sourire éreinté.

- Kyo… Quoi qu'il arrive, je suis sûre que ça ira. Ça sera difficile, comme toujours… Mais on s'en sortira… Comme toujours, acheva-t-elle dans un souffle.

Il n'y avait pas de rire, pas de joie. Mais même les faux sourires peuvent apporter de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8911-bingo-book-de-siro-umikaze#65850 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8910-le-souffle-de-la-danseuse-blanche-en-cours#65848
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Évacuation [Ouvert] [ex PV Renji Zakuro et Kyo Senju]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» Dur dur! Ben non, c'est mou! [PV Renji & Courage]
» A coeur ouvert => Pierrick !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Grandes Foret de Hi-
Sauter vers: