Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Dédale macabre: Une résolution douloureuse part2 [Sora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 64

MessageSujet: Dédale macabre: Une résolution douloureuse part2 [Sora]   Sam 8 Sep - 6:31





Dédale macabre: Une résolution douloureuse part2



Je m’étais retirée de l’hôpital pour quelques jours, prétextant avoir besoins de produit venant d’une grande ville. J’avais ensuite rejoint une citée avant de rechercher quelque chose de vraiment précis et sans doute essentiel à mon objectif. Je m’engageais dans les ruelles habituelles, si tant est que l’on peut appeler une fois ou deux tout les ans une habitude. J’arrivais vers un bar anonyme, on me proposait un masque blanc à l’entrée que j’acceptais, glissant une pièce étrange dans la main du maître d’accueil. Celui-ci fît tourner l'écu frappé d’un serpent dans sa main et me sourit en fermant la porte de l’établissement avant de pointer du doigt une trappe dans l’antichambre où nous nous trouvions. Je pénétrais le circuit des bandits pendant qu’il fermait le couvercle de bois sur moi avant d’ouvrir à nouveau sa taverne.

Au fils des pas que je faisais, l’air s’y faisait moins humide, moins froid et surtout nettement plus lumineux malgré la descente. Je débouchait sur une grande niche, sorte d’alvéole gigantesque ou discutaient de nombreuses personnes, masquées ou non, armées ou non, polies ou non… Plusieurs personnes se tournèrent vers moi pendant que j’ôtais le masque, le blanc de ma robe de toute manière faisait de moi une personne hautement distinguable parmis tout le noir, le brun, le bleu nuit et le vert kaki omniprésent. Des sourires.
-Oh là mais qui voilà, si ce n’est notre bien aimée Sugoki-sensei!

Suave, l’homme qu’était devenu le petit roublard apprenti d’il y a quelques années avait su se démarquer au final, et le crapaud à la voix rauque était lui sans doute tombé raide mort dans l’oubli.
-Tu as grandis, lorsque je t’ai rencontré tu n’étais pas plus haut que cela. répondis-je souriante, en tendant ma main à hauteur de taille.
-Que nous vaut l’honneur de ta visite, troqueuse de vies?

Droit à l’objectif, de toute manière les gens savaient que ma venue était généralement signe que je venais rendre mes comptes à la guilde. Usant de mes talents, il arrivait que je soigne par mégarde une de leurs cibles, l’un de leurs confrères ou que je mette à la retraite l’un de leur forbans ou au contraire ce qui pour eux était un traître, un félon. J’avais été sollicitée au début de mes activitées à rejoindre leur cercle, et même si je n’avais pas répondu favorablement, il m’était arrivé de leurs rendre service d’une manière ou d’une autre.
-Je viens ici pour une demande particulière, récompensant largement celui ou celle qui s’occupera de ce que j’ai à proposer.

Je laissais le silence s’installer (ou pas pour ceux qui restaient dans leurs conciliabules) devant cette mise en bouche, puis reprenait.
-Je suis en quête d’un savoir dangereux, interdit même pour certains, qui me permettrait d’accomplir des actes quasi miraculeux, mais j’ai besoin de matériaux communs mais difficiles à rassembler, en tout cas pour moi. En échange de ces matériaux, et cela pendant une durée à définir, je ramènerais la personne du choix de celle qui aura accepté mon offre à la vie.

Je levais la tête vers le suave, après avoir déclamé mon offre en scrutant les volontaires du regard.
-Je compte sur toi pour faire le tri de qui est vraiment capable de me servir, j’ai besoin de quelqu’un qui sache réfléchir et dont le sens moral n’est pas encore trop vicié.

Celui-ci tendit un index, non pas tout à fait vers moi, mais en contrebas. Là, une porte m’attendait et une salle visiblement prévue pour les arrangements, ou, de ce qu’indiquaient les marques de sang sur les murs, la torture. Je m'asseyais sur un tabouret commun en bois, tapotant des ongles sur celui de la table et patientant pour le premier agent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 542

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Re: Dédale macabre: Une résolution douloureuse part2 [Sora]   Dim 9 Sep - 22:00

Dédale macabre: Une résolution douloureuse
Partie 2
Avec Nebari Sugoki
Jour vide. Après être allé au Temple de la Foudre, en plein dans les terres de Kaminari no Kuni, et après avoir renoncé à aller au Temple du Feu, dans les terres de Hi no Kuni, Sora s’en retournais à Ame en passant par Tsuchi. Il y avait de moins en moins de boulot à Ame, et malgré le fait que la guilde ait la main mise sur une énorme partie de ce qu’il se tramait dans la ville, les boulots intéressants se raréfiaient, à l’opposé des mercenaires qui, eux, étaient de plus en plus nombreux. Peut-être qu’un peu de boulot dans une autre contrée n’allait pas faire de mal à celui qu’on appelait à présent Kanashimi ? Cela restait à voir. Cependant, Sora était loin de se douter qu’il allait certainement avoir l’opportunité de sa vie.

Alors que Sora passait une autre journée ennuyante au sein du repaire de la Guilde de cette cité de Tsuchi no Kuni, un des nombreux lieux ayant connu une hausse de population à la suite de la chute d’Iwa. La plupart des villages de Tsuchi no Kuni avaient connu un surplus d’habitants après la catastrophe de la ville pourtant ô combien moderne, et de nouveaux villages s’étaient même créés. C’est ainsi que Sora se tenait là. A peine la vingtaine et déjà un mercenaire connu et réputé dans la guilde… C’était certainement un signe de la décadence de ce qui était autrefois un fier Shinobi de la feuille. Pour l’instant, l’Uchiha se tenait là, sur une chaise de bois bancale, dans une pièce souterraine crasseuse sentant le renfermé ainsi que l’alcool et le tabac froid. Aujourd’hui débarquait quelqu’un dont l’identité ne m’étais pas inconnue. Une robe blanche, un visage reconnaissable après avoir, enlevé son masque. Nebari Sugoki, une femme qu’il avait déjà eu l’occasion de rencontrer, accompagnée de Kiriha Akemi et de Kotoba Uchiha. Chassant ses souvenirs de cette scène, Sora écouta tant bien que mal ce qu’il se disait entre un voleur dont l’agilité était à reconnaître et la guérisseuse. Des banalités de présentation, rien d’intéressant niveau contrats.

C’est ensuite que cela devint intéressant. Un travail largement récompensé. Sora releva sa tête masquée vers la contractante, l’écoutant attentivement. Un savoir dangereux, voir interdit par certains… Actes miraculeux, mais nécessitant des matériaux lui étant difficile à rassembler… Et la résurrection temporaire de quelqu’un à la clé. Lorsque ces mots parvinrent aux oreilles de Sora, son sang ne fit qu’un tour, et c’est quasiment un bond qu’il fit pour sortir de sa chaise. Alors que la guérisseuse demandait à l’autre roublard de trier les potentiels candidats et que ce dernier lui pointait la salle secondaire du doigt, Sora lobserva faire, debout au milieu de la salle, observé par plusieurs regards intrigués par cette agitation soudaine. Il était toujours abasourdis par ce qu’il venait d’entendre, un abasourdissement caché par son masque blanc peint d’un éclair rouge. Alors qu’il se dirigeait vers la salle, il lança quelques mots au roublard sur un ton n’autorisant aucune contestation.

- Je m’en charge.

Levant les bras en signe d’impuissance, l’homme ne s’opposa pas a Sora, qui pénétra à la suite de Nebari dans la salle de négociations. La contractante était là. Assise sur un des tabourets de la pièce mal éclairée et moisie. Prenant place sur un tabouret en face de son interlocutrice, le jeune homme s’éclaircit la gorge avant d’entamer les discussions.

- Bonjour. On m’appelle Kanashimi. Nous nous sommes déjà rencontrés, n’est-ce pas, Nebari-san ? Discutons ensemble de ce contrat.

Les mains jointes sur la table, Sora fixait intensément du regard la jeune femme. L’ampoule située au-dessus de la table jetait une lumière jaunie par le temps et la poussière, mais permettant quand même de distinguer l’œil de Sora, plongé avec résolution dans le regard de la jeune femme.
Résumé

Sora est dans un coin, observe Nebari arriver, parler du contrat, se lève brusquement en entendant la récompense, puis rejoint Nebari un peu après qu'elle ai pénétré la salle secondaire, prévenant qu'il se chargeait de ce contrat.
Merci d'avoir lu ~

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Messages : 64

MessageSujet: Re: Dédale macabre: Une résolution douloureuse part2 [Sora]   Ven 14 Sep - 11:43





Une résolution douloureuse part2



J’avais vu ce jeune homme se lever brusquement, mais de loin, je n’avais pas particulièrement prêté attention à son masque. Je regardais le miens posé sur la table pendant qu’il entrait avant de se représenter puis continuais de le fixer, créant une barrière entre lui et moi de par cet absence de contact visuel. Il n’utilise pas mon titre de docteur, pas plus que mon nom de famille et allait droit à l’essentiel, dommage.
-La tâche que je propose est à la fois facile et complexe, il s’agit avant tout d’être méthodique, discret et de savoir garder sa langue tout en évitant bien entendu des débordements émotionnels ou moraux. Les ingrédients de la vie sont complexe et pour ranimer une personne disparue, j’aurais besoin de son patrimoine, quelque chose qui l’ancre à ce monde. Bien entendu il existe un autre ingrédient, puisque mes recherches actuelles semblent indiquer que seule la vie peut engendrer la vie.

Je relevais les yeux vers son masque sans regarder ses yeux, fixant en particulier le motif du sourire.
-J’ai besoin de quelqu’un capable de faire des rapts successifs, plus ou moins éloignés en terme de durée, mais de personnes négligeable dans les sociétés ou dont la disparition servira l’ordre tout en sonnant un minimum d’alarme.

Je trottait sur le bois de la table de mes doigts, ponctuant ma phrase.
-La quantité vous sera dictée en fonction de mes besoins, la qualité peut être moindre, du moment qu’elle n’est pas médiocre au point d’être aux portes de la mort. Des personnes âgées, des enfants, des nourrissons même si vous désirez. J’aimerais cependant que vous préleviez dans la population le plus d’individus détestables selon le point de vue commun. Des bandits donc, des criminels mais toutefois éviter les shinobi et autres membres de villages ninja, qui pourraient attirer l’attention sur mon activité. Il est déjà assez coûteux de devoir utiliser la vie d’autrui pour mon propre bénéfice, si nous pouvions sacrifier les vies les moins utiles, cela n’en serait que mieux.

Je finissais ma phrase en faisant glisser ma main sur la table puis fermais les yeux quelques secondes, sans doute la fatigue du voyage…
-Voilà pour ce qui est de la mission, sachant qu’elle aura comme durée le temps d’accomplissement de la création de la technique plus une personne. Les autres détails seront à voir si je décide de vous engager. Maintenant à vous, qui est la personne que vous désirez revoir et pourquoi je devrais vous engager vous plutôt qu’un autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dédale macabre: Une résolution douloureuse part2 [Sora]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dédale macabre: Une résolution douloureuse part2 [Sora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Inauguration [MJ Dédale]
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Tsuchi no Kuni :: Villages Civils-
Sauter vers: