Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Dans les villages voisins, un mythe sommeil. Est-ce le Craken?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 372

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Dans les villages voisins, un mythe sommeil. Est-ce le Craken?    Ven 5 Oct - 11:04



je ne savais pas vraiment combien de temps nous avions mis à rentrer, ni comment j'avais réellement réussi à tenir jusque là. Une pièce sombre dans laquelle le vide marque atrocement cette dernière. Rien, il n'y avait rien. A vrai dire peut-être qu'en fin de compte c'était une bonne chose. Seul un tapis était présent, celui sur lequel j'étais à présent assis. De nombreuse bougie était également allumées, laissant une légère lumière dégagé le moindre éclairage possible. Après tous ce temps enfermé. La lumière du jour m'agressait encore et l'ombre, me semblait pour l'instant le meilleur réconfort.
L'exercice de jour était simple, je préparais une sorte de rituel. Pourquoi? Simplement pour enfermer le monstre qui sommeillait encore en moi. Je le ressentais. Encore faible, mais il était présent. il hivernait paisiblement dans le but de reprendre des force. Mais ce n'était pas sans compter sur mes effort pour l'en empêcher! Samehada toujours à mes côté, elle jouait à présent le rôle capitale dans cette tâche. Car elle absorbait des infimes quantités du chakra d'Hachibi afin de retarder légèrement le processus. Car a chaque instant. Si le taureau s'en sentirait capable, il pourrait s'extraire de son réceptacle, mon corps, qui me ferait perdre sans surprise ma vie! Mais je n'allait certaine pas le laisser faire.
Je me tenais donc assis, en position de méditation. Avant de commencer quoi que ce soit, je devais maîtriser le Bijuu à l'aide d'un sceau qui allait créer une barrière entre nous. Certes, le poulpe n'allait pas aimer la manœuvre… Car il était clair que moi le premier, je n'aimais l'idée d'être retenu en captivité!
Sans attendre, j'entamé une série de d'incantation à l'aide de ma main droite, dernière valide suite à mon premier combat contre le démon. à cet instant, je sentais bien qu'il se doutait de quelques chose. Une étrange pression commençait à m'envahir cherchant à prendre le dessus. Il était là, il sommeillait mais seulement à moitié! la tâche allait être rude. Hachibi ne se laisserait pas faire aussi facilement. Mais Samehada se gorgeait de dos plus importante afin de contrôler et d'affaiblir la bête! Tout deux jouons au Matador, un jeu dangereux qui pourrait me coûter cher...



Une fois de plus je sentait se regard nébuleux se poser sur moi, me fixant avec une intension meurtrière. Une lueur intense commença à se manifester, prennant la forme respectif de l'être enfermé en moi. Je ne le prenais pas à la légère car, Hachibi savait bien se que je tentais de réaliser! restant ferme, je me dressais devant lui, le fixant à mo tour avec une motivation sans pareil. Deux rivaux, se faisant front mutuellement après un premier combat que j'avais réussi à gagner. Cependant une toute autre guerre allait commencer entre nous. Je ne baisserais pas les bras et même, si je ne savais pas encore si Hachibi avait le don de parole, une discussion poignante devait être faite.
Je n'étais pas certain d'avoir encore les mots et pourtant, il fallait que j'arrive a prendre l'ascendant psychologique à défaut de ne pas maîtriser sa puissance physique.

_ Bon, tu sembles avoir perdu ta langue le poulpe. Ca ne m'empêche pas de balancer ce que j'ai à te dire! Commençais-je à dire avant de lancer les hostilité : SCELLEMENT CELESTE!! Un dôme se forma derrière lequel on pouvait clairement me voir, immobile et concentré alors que dans mon fort intérieur. Je ne peu pas te laisser libre après tous ce que tu a fait. Tu as détruit mon village, tué mes frères, mes sœurs, mon PEUPLE! Même si je sais au plus profond de moi que, rester enfermé autant de temps pour ensuite avoir étais laissé prendre la poussière n'est pas très plaisant… Et je sais aussi que tu n'est pas le seul fautif des pertes militaire et civile. Mais vois-tu, en liberté, tu présente une menace. Et je ne peu pas laisser planer une faucheuse au dessus de nos tête. J'ai commencé un mouvement pour protéger ma nation, jusqu'à me sacrifier pour eux. Et ce n'est pas fini. Il me reste cette bataille avec toi. Ma main droite se posa alors entre mes deux omoplates, créant et formant un sceau.


_ Cette marque va maintenant nous lier tous les deux, que tu le veuille ou non. A vrai dire pour l'instant ton avis m'importe peu! Je ne te laisserais pas faire du mal au Kirijins, trop de sang a était versé.

Son silence restait perturbant. je ne savais pas quoi penser. Il restait de marbre face à mon discourt lui indiquant pourtant que j'allais le maintenir en captivité! Mon fuinjutsu prenait forme!

Scellement en court, 10% d'achevé
Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 109

MessageSujet: Re: Dans les villages voisins, un mythe sommeil. Est-ce le Craken?    Ven 5 Oct - 17:37

« Ushi... » Dit doucement Mako en serrant fortement les dents, ainsi il avait cette bête en lui ? Et il avait ramené cette chose dans ce qui semblait rester de Kiri ? C’était un comportement totalement imprudent ! Certes les kirijins avaient été joyeux de retrouver ce vieux larron totalement fou ! Mais il venait de mettre en danger une centaine de civil, elle était postée ainsi derrière l’Akuma avec une dizaine de ninja qui était prêt à soutenir ce dernier, et d’autres à agir si jamais la situation dégénérait. Et elle savait que la situation pouvait partir encore une fois en couille, c’est ainsi par mesure de précaution qu’elle demandait à un shinobi de préparer un plan pour faire évacuer rapidement une dizaine de personne. C’était un sceau instable, et ce n’était sûrement pas Samehada qui pourrait pomper le chakra d’une bête qui était censé disposer d’un chakra gigantesque en aussi peu de temps. La situation était totalement critique, et elle ne voulait pas perturber l'Akuma dans la préparation de son sceau. Elle devait faire un choix mental, se dire si elle allait combattre le géant poulpe taureau dans le pire des cas… Ou éliminer l’Akuma si jamais ce dernier semblait perdre le contrôle, afin de limiter les pertes. Dans sa tête le choix était fait.


Elle déposait lentement ses yeux jaunes sur l’Akuma souffrant au sol préparant son sceau, une fine goutte de sueur commençait lentement à perler le long de son front. La squale ne savait pas vraiment ce que elle devait faire, et hésiter encore quitte à sa première décision. Elle ne savait plus vraiment quoi faire, mais restait sérieuse et affichait une mine également sévère. Son regard, et ses yeux de prédatrice se portait doucement sur l’Akuma tandis qu’elle affichait un sourire presque mal à l’aise, dévoilant tout de même sa paire de dent monstrueuse.

« Akuma… Content que tu sois vivant. Mais je vais être direct et j’espère que tu comprendras ma décision. Je te tuerais si tu n’arrive pas à garder cette bête en toi… Sache le, je t’éliminerais d’un seul coup afin d’éviter qu’on revivre cette situation deux fois de suite. Donc, pour l’intérêt de tout le monde. Il faut que tu arrive à sceller cette créature. » Dit doucement Mako alors qu’elle joignait doucement ses mains afin de se préparer à exercer une série de mundra. «  Je ne comprends pas vraiment cette action, tu aurais du faire cette opération risquée hors du village afin de limiter les pertes si jamais tu foirais. Mais j’espère que tu sais ce que tu fais. Je t’apporte mon soutient dans ton œuvre, tu es la personne que je respecte le plus au milieu des habitants de Kiri. C’est la première fois que je vois ça, un homme capable de se battre avec une telle hargne, un honneur sans faille, et une puissance incroyable. Je ne veux mettre fin à ta vie car tu n’as pas réussi à dompter cette bête. Alors, fait le. » Dit calmement Mako, elle essayait de garder une voix très calme. Mais elle avait peur, elle avait peur car elle imaginait les mauvais scénarios… et aussi car elle avait peur de cette créature en se souvenant de la destruction et des morts qu’il avait engendré, mais elle essayait de transformer ce sentiment de terreur en colère, pensant à ses rares camarades qui avaient trouvé la mort à cause de la créature. Ses dents se serraient brutalement, et restait attentive à chaque signe informateur qui pourrait montrer que l’Akuma avait perdu le contrôle, indiquant à ses compères de rester vigilant.



hrp:
 

_ _ ___________________________________________ _ _



Merci Meinto !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8011-bingo-book-de-mako-hoshigaki#59725 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8007-mako-mako-dit-le-requin-ca-arrive#59686
Messages : 372

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 120 両

MessageSujet: Re: Dans les villages voisins, un mythe sommeil. Est-ce le Craken?    Sam 6 Oct - 13:48



Même si mon attention se portait uniquement sur ma tâche présente, le scellement d'Hachibi, j'entendais les moindres ordres, paroles qui provenaient de la jeune squale. Heureusement pour elle, j'avais fort à faire et donc, je ne pouvais pas me permettre d'interrompre la tâche que j'avais si bien commençais. En revanche, il semblerait qu'ultérieurement, mon interlocuteur était bel et bien le Bijuu! Qui pour l'instant ne daignait pas encore me répondre. Bref, j'en avais rien à foutre. Mon Fuinjutsu agissait correctement pour l'heure car, je sentais clairement une légère chaleur se propager sur mon dos, signe que le sceau céleste prenait le taureau par les cornes. D'ailleurs, se sceau ancestrale que j'avais moi même conçu était d'un complexité sans pareil. Mes différent ouvrages m'avaient déjà apportés énormément de clefs pour ce qui était le scellement, mais le vivre, le ressentir! voilà quelques chose que je pensais ne jamais connaître.


Dans l'espace ancestrale!


Encore une fois je me retrouvais propulser dans une sorte d'environnement infinie, ce qui semblait-être enfin de compte, l'intérieur de mon esprit. Un endroit ou je me retrouvais nez à nez avec mon nouveau colocataire. comme attendu, la bête me paraissait énorme bien que, moins imposante que notre premier affrontement. Néanmoins, il dégageait toujours autant d'envie meurtrière et me fixait toujours avec ses yeux globuleux visant à me déstabiliser.
Il avait fort à faire car, je ne faisait pas partie des personne facilement intimidable. Puis, il avait l'air d'oublier que de mon gré, je me suis sacrifié sans vergogne afin de l'empêcher de nuire à Kiri. Même si cet acte d'héroïsme n'avait pas était récompensé à ça juste valeur! Ma quête sur cette terre n'était pas encore fini!

En observant mon l'environnement dans lequel j'évoluais. Marchant tranquillement, faisant les cent pas. J'arriver a percevoir les discussion extérieur. Ils raisonnaient, parvenant à venir titiller mon ouïe à l'affût de la moindre intention meurtrière de la jeune Hoshigaki. Je continuer de garder un contact visuel sur la masse imposante de chakra violette sombre, qui ne se doutait pas encore de mes intentions. Bien que cela pouvait paraître logique, je vis ce qui nous servait de toit? Se teinter de différente nuance de bleu intense, interstellaire, à l'image que l'on peut avoir de la voie lactée. Sur ce tableau encore vierge pour l'heure, une première série de constellation vint habiller l'œuvre des mes recherche poussée.  
Le spectacle auquel j'étais train d'assister était tous simplement stupéfiant! mon œil valide n'en revenait pas. Ils prirent la forme des signes du zodiaques, formant un cercle aérien tout autour d'Hachibi encore affaiblit. Puis, contre toute attente, des faisceaux lumineux pourfendirent les cieux pour dresser un rideau transparent entre le taureau poulpe et moi même! somptueux! Comme je l'attendait, le bijuu ne fut pas très content de la manœuvre et commença donc à pousser un cri de rage :

_ C'est tous se dont tu est capable? Pousser des hurlements de mécontentement?? Etablissons un contact toi et moi. Que cette cohabitation se passe pour le mieux car oui, je vais te sceller en moi!

Le hurlement furieux de la bête persistait sauf que cette fois-ci, il se rua sur la barrière des astres, chargeant pour tenter de la détruire. Heureusement pour moi, Hachibi manquait encore de force et de l'extérieur, Samehada jouait un rôle également très important! Car le chakra qu'elle lui pomper et stockée provisoirement, elle me le restituait justement au moment ou j'en avais le plus besoin, renforçant ainsi la puissance du sceau durant son processus en agissant un peu comme, un activateur permanant de celui-ci.

A la base tendu par les différente réaction extérieur, mes muscle se décrispèrent et devait montrer qu'à présent, j'était plus calme, et serein. Suite à son assaut, le poulpe s'écrasa lourdement sur le planchais que je lui offrais. Sans pour autant prendre la peine de me parler. à vrai dire, je ne pourrais lui en vouloir. L'idée d'un "emprisonnement devait lui déplaire au plus au point mais, je n'avais pas d'autre alternative!

_ J'imagine bien ton mécontentement. Mais le jour viendra ou tu comprendra ma position. je n'ai pas le choix. Tu ne m'a pas laissé le choix…

Tout autour du voile qui nous séparait, des symboles commencèrent à se distinguer clairement, scintillant d'une lueur intense. Ils ne dégageaient aucune chaleur, mais la lumière qu'ils dégagées aveuglée lorsqu'on la fixait trop longtemps. Enfin, la cérémonie commençait à prendre une tournure satisfaisante. Il se relevait lourdement assistant au déroulement des festivité sans pour autant pouvoir réagir comme il en avait envie. Son regard inspirait tout de même la haine. Je le voyais bien!



Vu de l'extérieur


Mon bras valide vint se poser délicatement se poser sur mon genoux. Un peu dans la position identique à la méditation sauf que cette fois-ci, j'exécutais mon rituel. Mon fuinjutsu dorsal était entièrement visible et c'était mis en surbrillance indiquant son activité. Mes muscles s'étaient décontracté et mon langage corporel plus confiant. Ma respiration également c'était apaisait. Et j'inspirais normalement, puis expirait paisiblement gardant un maîtrise absolue. Tout était sous contrôle et je tenais a ce que ça se passe bien! Peu importe ce que pourront dire les gens extérieurs, je me relèverais dignement de se combat!

Samehada elle continuait de pomper le chakra de la d'Hachibi afin de consolider le sceau et de maintenir une fréquence élevée afin que son emprise en soit renforcée. Une aide précieuse sur laquelle je ne dirais jamais non.
Scellement en court, 50% d'achevé
Résumé:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 682

MessageSujet: Re: Dans les villages voisins, un mythe sommeil. Est-ce le Craken?    Jeu 11 Oct - 15:54




Soudain... le sceau se raffermit soudainement, comme si le poids qui pesait sur les épaules d'Akuma venait brutalement de s'alléger d'une manière extrêmement significative. Quelque chose semblait avoir disparue... s'était effacé... et pourtant, il sentait qu'en lui le chakra du bijû avait bel et bien été scellé.

Mais quelque chose n'allait pas... c'était l'immensité de chakra qui avait disparue. Il en restait une part importante, mais ce n'était rien par rapport à la colossale montagne de haine qui s'était éclipsée. Elle ne s'était pas enfuie, ne s'était pas échappée. La seule explication possible était la suivante : Hachibi était mort durant le scellement.

Sceller soi-même le bijû en soi était vraisemblablement une mauvaise idée. C'eut été soit Akuma soit Hachibi qui y aurait laissé la vie, heureusement pour le Bakuhatsu, c'était le bijû qui y était passé, écrasé, trop à l'étroit, une épreuve trop éprouvante pour un démon de cette taille.

Akuma, essouflé, sentait tout de même en lui une puissance nouvelle monter. Sa perception lui disait que du chakra d'Hachibi avait été scellé en lui, bien qu'en moindre quantité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dans les villages voisins, un mythe sommeil. Est-ce le Craken?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les villages voisins, un mythe sommeil. Est-ce le Craken?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour d'Aristide: La Fin du Mythe
» Nos chers voisins [Irving]
» Le pouvoir du vaudou, mythe ou réalité ?
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Villages Civils-
Sauter vers: