Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Clair comme de l'eau de roche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Clair comme de l'eau de roche   Dim 14 Oct - 21:06



Udon no Kuni, Ryokan Mahika, printemps 121


Paressant au fil des heures, Murasaki profitait de sa "liberté" et s'accordait un instant détente assez commun. Pourtant...depuis combien d'années ne s'était-elle plus posée ainsi ? Renversant le baquet sur sa chevelure et admirant les bulles mousseuses couler le long de sa peau olivâtre, elle chassa cette pensée. Aujourd'hui, elle pouvait se le permettre.

La brune noua ses cheveux dans un geste empli d'habitude et, son visage dégagé de ses ordinaires mèches rebelles, la kunoichi fixa sa pile savamment arrangée ainsi que les kunai qu'elle savait cachés entre les plis du tissu... Non, elle n'en avait pas besoin et, assurée de ce fait, l'Uchiha saisit une serviette qu'elle passa par dessus son épaule avant de prendre la direction des bassins du Ryokan.

Ce fut nue qu'elle sortit et nue qu'elle profitait de l'air nocturne rendu délicieusement vaporeux. Voilà quelque chose qu'elle n'avait plus vu depuis longtemps et la Dame s'agenouilla au bord de l'eau pour plier le délicat tissu blanc avant de s'immerger dans le liquide brûlant. Un picotement réprobateur de son système nerveux et pourtant si agréable la fit soupirer de plaisir comme elle prenait ses aises, la tête tournée vers l'astre lunaire, timide ce soir.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 44

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Lun 15 Oct - 17:11

Depuis que Sakaichi avait atterri au Pays des Nouilles, et qu'il avait pris le temps de faire le bilan ainsi que de se reposer quelque peu, une chose trottait dans sa tête avec acharnement. Un sujet qui fâche, comme on dit, qui s'accrochait à ses pensées, et qui l'empêchait de faire ses nuits, voir même, parfois, de se concentrer sur son entraînement. Entraînement qu'il, par ailleurs, avait repris aussitôt qu'il avait eu le diagnostic des blessures de Murasaki. Non-seulement pour tenter de se changer les idées, en vain, mais tout autant pour réellement travailler ses capacités. Depuis les événements s'étant déroulés, en partie sous ses yeux, sur Konoha, notre Anbu avait comme nouvelle source de motivation : son impuissance certaine face à cet être qui s'en était pris à son village, et qui faisait probablement encore des siennes à l'heure où il tentait, de son côté, de progresser. Du moins, c'était ainsi qu'il le voyait. Et ça le rendait fou. Il s'agissait là du fameux sujet qui brutalisait son esprit depuis son arrivée, et qui lui avait donné ces cernes sous les yeux, à tel point il n'arrivait plus à retrouver le sommeil.

Penser à ces familles, subitement éjectées de leurs logements, pour les objectifs égoïstes et insensés d'un seul homme se prenant pour ce qu'il n'était pas, le faisait brûler de l'intérieur. Au début, à chaque coup donné lors de ses entraînements, à chaque exercice, il mettait une rage certaine qui lui faisait perdre parfois ses moyens (ce pourquoi il s'était isolé). Mais au bout d'un moment, cette rage s'était, non pas apaisée, mais acceptée. Plutôt que de se laisser emporter, en montrant une image de rebelle et de fou-furieux aux membres de son clan, il avait adopté un regard sérieux, et profond à la fois, ainsi qu'empli d'une tristesse dissimulée par la neutralité de son visage, et mariée à un profond dégoût.

Un soir, tandis qu'il était étalé sur son lit du côté droit de son corps, avec les yeux fermés, une remise en question s'était imposée dans son esprit. Pourquoi n'avait-il pu rien faire face à l'attaque de Konoha, le temps qu'il avait pu l'affronter, alors que son devoir était de protéger son village ainsi que sa dirigeante ? Etait-ce ses objectifs qui étaient erronés ? Etait-ce sa détermination qui n'était pas suffisante ? Ou était-ce peut-être simplement un manque de force et de stratégie ? Peut-être que c'était tout cela à la fois. Ce qui était sûr, c'est qu'à l'instant où le questionnement avait décidé d'interférer parmi les autres pensées, jusqu'à les écraser pour ne laisser de place qu'à lui, le peu de sommeil qu'il avait pu gagner s'était dissipé.

Que faire ? Rapidement, il songea à se lever et quitter la chambre. Repoussant la couette qui était chaudement posée sur son corps à moitié nu, et taillé comme de la roche, l'homme retira son sous-vêtements et attrapa une des serviettes se trouvant dans son placard, qu'il enroula à sa taille. De son pas naturellement silencieux, il s'en alla de son lieu de résidence temporaire, pour entamer la marche vers les sources chaudes du village. Des sources qu'il ne connaissait que trop bien, étant donné que, même étant petit, il aimait s'y retrouver, en se laissant emporter par la chaleur de celles-ci, et par ses pensées. Bien que d'habitude, il le faisait en plein jour. Pour le coup, c'était en pleine nuit, avec l'air frais caressant sa peau nue, et emplissant ses poumons, à son grand plaisir.

En quelques instants, il aperçut les sources dont il était question. Mais pas que. A sa surprise, quelqu'un s'y trouvait déjà. Lui qui pensait être seul pour ce soir, allait finalement se retrouver avec de la compagnie. Mais ça ne l'empêcha pas de, tout de même, rejoindre ce lieu de détente. Ses pieds dénudés ne produisant quasiment aucun bruit, c'est en se rapprochant davantage, et en distiguant mieux la silhouette se trouvant déjà immergée dans l'eau, qu'il se rendit compte de qui il s'agissait. Ce n'était autre que la Hokage elle-même, Murasaki Namikaze, et membre de son clan.

Afin de ne pas lui faire de frayeur, c'était avec sa voix naturellement grave et suave, agréable à l'écoute, et sur un ton calme ainsi que serein, que le jeune Uchiha s'exprima, tout en retirant calmement sa serviette, qu'il replia également et reposa au bord de l'eau, avant d'y pénétrer, nu, pas à pas. Et ce, sans même soupirer, ne serait-ce qu'un peu. Comme si le changement d'ambiance ne l'avait pas étonné plus que cela. Si ce n'est que sa respiration se faisait plus lourde, mais ce n'était qu'une réaction automatique de son corps.

- Oy.

Une simple salutation, ni plus, ni moins. Tout comme un simple regard glissé en sa direction, transmettant une neutralité et un sérieux des plus étonnants chez ce jeune garçon qui avait pour habitude d'être chaleureux, et "bon vivant".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8884-sakaichi-s-bingo-book#65657 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8885-sakaichi-uchiha
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Mer 17 Oct - 20:57



Troublée dans ses réflexions, l'ex-Hokage releva la tête pour découvrir une étonnante compagnie. Les bains du Ryokan étaient ouverts à tous, mais d'aussi loin qu'el'e ait pu se souvenir, elle n'y avait jamais croisé le jeune Uchiha.

Un coup d'œil lui avait suffit et elle répondit sobrement à son saluy avant d'observer les ondes que provoquait son entrée dans l'eau. À peine adulte, pourtant si solennel... Elle pouvait se rappeler de sa propre jeunesse, mais la Namikaze avait toujours fait preuve de réserve.

"Bonsoir, Sakaichi.

Sa voix lui parut plus douce, portée par les flots. Sous l'eau, leur anatomie se perdait, se déformait dans la nuit noire. Quelques lanternes brûlaient autour du bassin, mais les deux porteurs du tatouage des forces spéciales n'avaient que peu faire de l'obscurité.

- Le manque d'activité te trotte en tête peut-être ? Ou bien le hasard n'est pas seul responsable de ta présence ici ? "

L'exilée pensait qu'il avait peut-être quelque chose à lui dire, quelque chose qui le dérangeait. Ils n'étaient plis soumis à cette hiérarchie konohajin ici, ils n'étaient qu'un homme et une femme profitant des bains sous la lune et l'absence de rapport de force pouvait porter à croire que les confidences étaient permises.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 44

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Mer 17 Oct - 21:40

Doucement, le jeune uchiha immergea quasi complètement son corps dans l'eau, et s'appuya sur l'une des parois rocheuses des sources, en s'accoudant aux rebords. Seul le haut de son corps dépassait de la surface, dévoilant, par le reflet lumineux que projetait la Lune sur eux, des tracés surprenants de sa musculature sèche et solide, dû à un long travail physique acharné lors de ses entraînements, et à une alimentation saine et équilibrée. Et tandis qu'il s'assoupissait de cette manière, l'homme répondit calmement à la Hokage, en la regardant du coin de l'oeil, étant donné qu'il était de profil à elle.

- Je ne trouve plus le sommeil. J'ai donc décidé de venir ici.

Sa respiration finissant par s'habituer au passage du froid dans le chaud aussi brusquemment, Sakaichi, après sa réponse, avait marqué un léger temps de silence. Pendant cet instant, il avait fini par détourner son regard, qui exprimait toujours une sorte de lassitude se mariant à ses cernes et qui se couplait également à l'expression neutre de son visage, pour l'ancrer sur la Lune, en l'observant ainsi indirectement, et en relevant quelque peu le menton pour ce faire. Quelques secondes plus tard, il reprit tranquillement parole.

- Et toi ? Pourquoi es-tu là ?

Plongé ainsi dans l'eau, notre uchiha ressentait un certain apaisement l'envahir. Pourtant, ses pensées étaient toujours hantées par les mêmes visions, et par le même sentiment. Une impuissance face à son village qui se faisait démolir. Cependant, échanger avec quelqu'un lui permettait d'être moins monopolisées par celles-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8884-sakaichi-s-bingo-book#65657 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8885-sakaichi-uchiha
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Ven 19 Oct - 22:25



" J'aime assez venir ici, répondit l'Uchiha en habituée des lieux.

Son corps s'enfonça un peu plus dans l'eau claire, frôlant presque son menton comme elle tournait son visage vers son cousin dont les traits semblaient soudain si durs sous l'astre lunaire.

- Autrement, j'ai du mal à dormir ces derniers temps.

Depuis longtemps, pour tout avouer, mais l'anbu ne pouvait connaître ses insomnies passées, quand elle occupait encore le bureau de ses prédécesseurs... Ses mains sortirent de l'eau et elle les passa dans sa nuque sagement dégagée. Son corps taillé par les ans et les combats se délassait, marqué et meurtri. Murasaki, observant les plis de sa peau déformée par le liquide, se trouvait bien molle en comparaison du jeune homme partageant son bassin. Sa grossesse l'avait usée, affaiblie, et une part légitime d'elle-même luttait contre l'implacable vérité, le temps jouait contre elle et pour Sakaichi.

- Combien de temps penses-tu rester ? demanda-t-elle sur un demi-sourire "

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 44

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Ven 19 Oct - 23:17

Dans le regard de notre jeune homme, une profonde tristesse était vaguement lisible. Une tristesse se dissimulant cependant quelque peu dans la dureté et la neutralité qu'exprimaient ses yeux ainsi que son visage, à cet instant, lui donnant à la fois un air mystérieux et sombre, fusionnant bien avec la tonalité employée lors de ses prises de parole, et sa voix à la fois grave et suave, inlassablement agréable à l'écoute. Pour le peu qu'il parlait depuis leur arrivée aux Pays des Nouilles.

- Je resterai le temps que tu resteras, tel est mon devoir.

Comme précédemment, l'uchiha marqua un court temps de silence. Suffisant cependant pour le faire tourner doucement la tête vers l'Hokage, qui se trouvait à sa droite, tout en penchant celle-ci quelque peu sur ce même côté, par dessus son épaule, pour plonger son regard dans le sien, en donnant tout de suite l'effet de se frayer un chemin dans ses yeux pour heurter directement son esprit, à tel point où il pourrait en paraître naturellement intimidant, et à la fois serein. Ses bras, relâchés, tout comme l'entierté de son corps dans ces bains plaisants et relaxants pour son enveloppe corporelle, étaient toujours accoudés aux rebords rocailleux.

- Sauf si tu ne comptes jamais retourner à Konoha.

C'était une possibilité qu'il avait déjà prise en compte auparavant, lors de ses longues insomnies, et qu'il avait, de ce fait, déjà accepté comme étant un choix que Murasaki pourrait potentiellement faire. Son avis étant déjà fait sur cette éventualité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8884-sakaichi-s-bingo-book#65657 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8885-sakaichi-uchiha
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Sam 20 Oct - 21:03



Soutenant le regard de son subalterne, les bras de la Brune retombèrent dans l'eau et un soupir traversa ses lèvres. Ses paupières se fermèrent un instant, rouvrant les yeux, ses iris fixèrent un point lointain, Konoha peut-être ? Murasaki ne savait quoi dire au shinobi. À vrai dire, elle ne savait pas même, au fond d'elle, si elle comptait retourner au village un jour. Pour y faire quoi finalement ? Fragiliser le règne de son successeur ? Se dédier à une vie de mère au foyer en attendant de vieillir ? Seule ? Resserrant ses bras autour de ses épaules, l'exilée se retint, le vieux Samourai lui manquait et la perspective de ne jamais le revoir la perturbait plus que de raison.

" J'ai...tout donné à Konoha, commença-t-elle en cherchant ses mots. Je n'ai jamais vécu que pour ce village.

Un sourire fade passa sur ses lèvres. Sakaichi était arrivé tardivement là-bas, pouvait-il comprendre l'attachement profond de sa cousine pour sa terre natale ? Elle s'était battue, illustrée, avait tout fait pour honorer sa famille, pour prouver que son clan n'était pas qu'un... Le mépris de la Namikaze pour ces pseudos enfants de l'éventail ayant presque détruit leur famille la crispa.

- Je pense que tu ne pourras jamais comprendre, mais...malgré tout ce que je peux ressentir, je crois que la question n'est plus de savoir si je veux retourner à Konoha.

Sa voix se fit plus grave, plus basse, comme une confidence.

- Dis-moi, Sakaichi, que penses-tu qu'il arrivera au village si j'y revenais ? "

Parce qu'elle n'avait plus confiance en elle, comment d'autres le pourraient ? Comment son erreur serait-elle perçue ? Comment Konoha pourrait lui pardonner sa fuite ? Son exil ? Quel image renverrait un village avec un dirigeant comme elle ? Fixant l'Uchiha et attendant sa réponse, Murasaki perdait un peu de sa superbe...mais qu'importait ?

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 44

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Sam 20 Oct - 21:39

L'homme écoutait attentivement les dires de la Namikaze, sans dire un mot, et sans modifier sa posture précédemment décrite. Et bien qu'il ne réagisse pas tant que cela, il n'en demeurait pas inintéressé par ses dires. Jusqu'à ce qu'elle lui pose une question fatidique. Voilà qu'ils rentraient, d'une certaine manière, dans le vif du sujet. L'un des sujets qui pouvaient "fâcher", depuis leur "fuite" de Konoha, lors de la bataille. Une question qui ne lui plaisait pas énormément, mais qui ne semblait pas l'énerver plus que cela, étant donné qu'il voyait celle-ci à la fois comme une preuve d'égoïsme, mais également comme une réaction instinctive, naturelle, et humaine. Alors, tout en ayant son regard ancré dans le sien, l'homme répondit tout aussi calmement qu'auparavant.

- La question est : reste-t-il encore quelque chose de Konoha ?

De nouveau, l'uchiha retira son regard du sien, après l'avoir maintenu quelques instants seulement juste après lui avoir posé cette question, pour le reporter sur la Lune, l'y ancrant encore une fois. Ses yeux portaient une profonde tristesse, mais aussi une lassitude et dureté, due aux injustices auxquelles il a assisté, et à celles qu'il pouvait s'imaginer. Une partie de sa famille était à Konoha, lors de l'attaque. Et bien qu'évacuée, il ne pouvait savoir si les konohajins avaient trouvé un moyen de se réfugier, et si Kami avait été vaincu. Cette pensée le rendait furieux, au fond de lui. Mais il se savait pertinemment impuissant.

Le silence reprenant son règne sur les lieux pendant quelques instants, il ne le brisa pas pour cette fois. Sakaichi transmettait la gravité de la réalité. Ses pensées n'étaient pas dirigées à l'accueil qu'ils pourraient recevoir qui, à coup sûr, serait très peu glorieux, autant pour lui que pour elle. Mais elles étaient bel et bien conduites vers toutes ces personnes, tous ces civils, ces shinobis, ces familles et clans, qui subissaient l'injustice que leur imposait brutalement un culte et son dirigeant, sans qu'il ait pu y faire grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8884-sakaichi-s-bingo-book#65657 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8885-sakaichi-uchiha
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Ven 26 Oct - 16:42



De manière formelle, Murasaki laissa son regard glisser sur l'anbu, le détailler, peut-être de manière trop appuyée. Elle sourit, un peu, comme une enfant sûre d'un secret totalement absurde.

"Konoha n'est pas une chose qui peut-être détruite, Sakaichi. Peu importe ce qu'il se passe, Konoha est une entité, une famille, un état d'esprit... Tant qu'il reste des konohajins en vie, le village ne peut pas disparaître.

Prenant appui sur le bord du bassin, la Namikaze posa sa tête dans ses bras, son dos marqué offert à la lune. Elle n'avait jamais pris le temps de se préoccuper du résultat que cela renvoyait aux yeux se posant sur elle. Impudique, inconséquente, d'ordinaire elle aurait pu s'assoupir ici, mais la présence d'un autre la dérangeait.

- Les civils étaient en sécurité, les bas gradés également, c'est assez pour que Konoha renaisse. Si tu retournes en village, tu en prendras conscience, assura la Jûdaime qui continuait de le fixer du coin de l’œil.

Ce petit homme ne connaissait pas assez ce géant pour lequel il s'était battu. Pouvait-elle l'en blâmer ? Certainement pas, mais la brune en ressentait une certaine supériorité. C'était un juste retour des choses au vue de leur opposition naturelle : elle métissée, lui pur enfant du clan, elle native de Konoha, lui immigré. Les dieux avaient décidément une bien étrange manière d'harmoniser la balance universelle.

- Et, entre nous, vu le passage au Ryokan, si le village avait été rasé de la carte, nous en aurions entendu parlé."

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 44

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Ven 26 Oct - 18:08

Sur ce point, Murasaki n'avait pas tort. Sakaichi n'était "qu'un" immigré à Konoha, bien qu'il y ait trouvé sa place, et il n'avait peut-être pas encore cette notion de famille avec ce village dans lequel il n'avait pas grandi. Pourtant, ça ne l'empêchait pas de se reprocher de ne pas avoir su défendre le village. D'avoir été impuissant, et inutile, dans ce combat pour la défense du peuple qui l'avait accueilli. Notre uchiha avait horreur de l'Injustice, et faisait ce qu'il pouvait pour rétablir la Justice ainsi que la Paix, partout où il allait, et de la manière la plus correcte et sensée possible, selon lui. Sa défaite ne pouvait que le remettre en question, et il en venait au même résultat à chaque réflexion : il avait un manque d'entraînement pour parvenir à son objectif et le maintenir, et probablement un manque de sagesse qu'il allait devoir atteindre au fur et à mesure de ses aventures, de ses expériences, de ses réflexions. Tout cela en espérant ne pas se perdre en cours de route, et ne pas dériver sur un chemin qu'il considérait comme insensé.

C'était d'ailleurs ce pourquoi, dans son regard, on pouvait lire une certaine détermination, et à la fois un certain sérieux, qui le rendait quelque peu intimidant ainsi que dur. D'autant plus avec les traits sévères qu'adoptaient son visage. Cependant, mêlé à tout cela, une profonde tristesse s'en dégageait quelque peu.

Toutes ces choses lui auraient quasiment fait oublier qu'il partageait des sources chaudes avec une femme mûre à courte distance de lui. Reportant son attention sur elle, sans pour autant avoir oublié de l'écouter et de prendre en considération, silencieusement, ses paroles, une tentation naturelle lui parvenait à l'esprit, en observant la peau de son dos, à l'air libre, bien que meurtrie, qui lui rappelait que son corps, immergé dans l'eau, était dénudé. Sans le laisser paraître, et sans qu'il n'en fasse rien, pour autant.

- J'irai vérifier par moi-même, en ce cas. En espérant que, si ce que tu dis est vrai, tu passeras faire un tour à Konoha pour ne serait-ce que démissionner, si tel est ton choix, ainsi que t'expliquer.

A en croire ses dires, toujours aussi calmement déballés, Sakaichi s'était fait à l'idée que Mura n'allait probablement plus assurer ses fonctions d'Hokage au village de Konoha. Sans pour autant omettre complètement la possibilité qu'elle revienne prendre en charge le village, en tant que dirigeante de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8884-sakaichi-s-bingo-book#65657 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8885-sakaichi-uchiha
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Sam 27 Oct - 15:13



La tête entre ses bras, Murasaki tiqua. La Jûdaime ferma les yeux, crispée, puis expira doucement avant de quitter son support pour faire face à l'inconscient. Debout, droite, flirtant dangereusement avec l'exhibition, la Namikaze dardait un regard assassin sur Sakaichi.

"Pour qui te prends-tu ?

Pointant un doigt impoli sur le jeune anbu, sa colère conjuguée à son orgueil laissait place à une dureté que son cousin n'avait finalement que peu affronté pour l'instant.

- Nous sommes peut-être cousins, nous sommes peut-être compagnons d'infortune, mais rien ne t'autorise à me sermonner ainsi. T'as dix-huit ans, aucune expérience et la vie facile d'un homme qui n'a jamais rien traversé, déversa-t-elle comme on relâchait soudainement l'orage dormant dans son regard. Tu n'as aucun droit sur moi, ni celui de me juger, ni celui de me "conseiller".

Poings sur les hanches, penchée sur son interlocuteur, ses mâchoires crispées faisaient refluer le sang dans ses joues. La Brune était passablement énervée par le parvenu qui ne comprenait rien en faisant mine de tout savoir.

- N'oublie pas à qui tu parles, menaça l'Uchiha sans pour autant dévoiler son regard carmin pour le moment."

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 44

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Sam 27 Oct - 16:17

Voilà que soudainement, tandis que l'uchiha n'avait pas dérivé son regard de celui de Murasaki, celle-ci passa du froid au chaud en l'espace d'un instant. Face à elle, l'expression de son visage ainsi que son regard restèrent neutres ainsi que sérieux, comme s'il était imperturbable, en continuant de lui donner cet air dur et sévère auquel elle s'était probablement habitué. Et même face à ses paroles, tombant subitement tel un éclair, dans le but, peut-être, de le "remettre" à la place qu'elle lui accordait, voir à le blesser simplement, il fut tout aussi impassible.

Ecoutant ce qu'elle lui disait en maintenant son regard, Sakaichi resta silencieux tout du long, et même quelques instants au-delà, comme s'il voulait ré-instaurer le calme et la douceur de la nuit, qu'elle avait perturbé. Il ne fallut que peu de temps, cependant, avant qu'il ne se redresse tranquillement en appuyant ses mains aux rebords sur lesquels il s'était précédemment accoudé. Sortant alors une partie de son corps taillé comme la pierre, en se dénudant quasiment complètement, l'homme lui fit face de son mètre quatre-vingt, tandis que sa voix, paisible, se faisait entendre en même temps qu'il détournait son regard d'elle, et qu'il se tournait sur son côté droit. Et ce, malgré la forte proximité que leurs deux corps avaient, ce qui avait comme effet d'accentuer davantage la tentation qu'il pouvait avoir envers Murasaki. Cependant, les circonstances atténuaient cela, et ce n'était probablement pas plus mal.

- Je vois.

Empoignant sa serviette de ses deux mains, l'homme monta déjà l'une des marches en pierre qui lui permettraient de sortir des sources chaudes, en y posant son pied gauche, tandis qu'il était de profil à la jeune femme, et qu'il s'apprêtait à apporter sa serviette jusqu'à son buste.

Sa réponse avait été brève, mais ses réflexions ne l'étaient pas. Selon lui, Murasaki laissait son orgueil la contrôler. Cette sorte de fierté, qui était en réalité un faux-honneur pour lui, et à laquelle il avait pu déjà faire de nombreuses fois face durant sa vie. C'était, malheureusement, naturel chez l'humain, et bien que certains faisaient abstraction de cet orgueil illusoire, d'autres se laissaient avoir par celui-ci. Et pour le coup, il avait bien l'impression que Murasaki s'était faite avoir. Du moins, c'était une forte probabilité, notamment lorsqu'elle lui disait de ne pas la juger ainsi que de la conseiller, sachant qu'il n'avait fait ni l'un, ni l'autre, selon lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8884-sakaichi-s-bingo-book#65657 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8885-sakaichi-uchiha
Messages : 247

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Dim 11 Nov - 0:04



*Imbécile, pensa l'ex-Hokage face à la réaction de son ex-subalterne.*

Un enfant gâté, un homme faible... Murasaki laissait transparaître un certain mépris pour celui s'étant autrefois fait passer pour un bon anbu. Sakaichi n'était rien de plus qu'un chien bien dressé, perturbé par sa soudaine liberté et perdu loin de sa niche alors même qu'il se trouvait sur la terre de ses ancêtres. La Namikaze ne pouvait pas le comprendre, ne voulait pas, mais il ne le pouvait pas plus, pas depuis sa bulle dorée.

"Que pourrait-voir un enfant qui se prend pour un adulte ?

Ses compétences valaient le grade qu'il avait obtenu, mais il n'avait pas la mentalité ou l'expérience pour aller avec ; il n'avait pas eu d'équipe, ne s'était pas battu pour monter en grade et gagner le respect de ses aînés. L'anbu allait bien à un pion tel que lui, une pièce dont on ne savait rien et qu'une personne pouvait assez connaître pour l'exploiter... Ce gamin n'avait aucune importance à ses yeux, il était juste...désagréable.

Murasaki croisa les bras sur sa poitrine, le regardant s'échapper pour mieux errer avec un idéal faussé. Elle était une fille de Konoha, pas lui, et toute sa suffisance ne pouvait changer ce fait tandis qu'elle laissait son sharingan mûrir d'une colère qu'elle pensait oubliée. Un désir qu'elle n'avait pas le droit de ressentir : celui de protéger la cité à laquelle elle appartenait.

Soumise à ce trouble, elle détournait les yeux, toujours aussi enflammée alors que la honte lui dictait qu'elle avait tort... La Jûdaime avait failli, Konoha vivait mieux sans elle...et le village devait la croire morte... Devait-elle le tuer ? Pour assurer la stabilité de son village, elle y était prête et sortit de l'eau à son tour.

-Que comptes-tu faire maintenant ?"

Surprise:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 44

MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   Dim 11 Nov - 21:55

Murasaki ne s'était jamais intéressée à Sakaichi. Et Sakaichi ne s'était jamais intéressé à Murasaki. Pourtant, du peu que les deux avaient pu voir l'un de l'autre, ils étaient loin de se favoriser. D'un côté, Murasaki pensait que Sakaichi n'était qu'un gamin sans vécu, qui aurait été pourri gâté, et qui ne connaissait rien au fonctionnement de ce bas-monde. De l'autre, Sakaichi pensait que Murasaki était une personne égoïste et avec un faux-honneur illusoire, autrement dit fierté, qui avait trahi ses responsabilités en faisant passer ses intérêts avant celles-ci.

Ils auraient pu s'en arrêter à ces deux points de vue, et c'était ce que comptait faire Sakaichi, en partant de ces bains. La discussion, selon lui, n'était plus d'aucune utilité, et le comportement de Murasaki ainsi que ses actes provoquaient l'éruption d'une colère enfouie en lui, sans pour autant que celle-ci soit extérieurement visible, étant donné qu'il avait un certain contrôle de lui-même. Du moins, pour ce genre de situations. Mais contre toute attente, la uchiha le rattrapa et lui posa une question un poil étrange, sachant qu'elle avait déjà eu la réponse quelque temps auparavant. Tandis qu'il essuyait ses abdominaux juste avant d'enrouler sa serviette autour de sa taille afin de cacher son sexe, l'homme put sentir une légère perturbation auditive pendant un court instant. Bien trop légère pour qu'il ne soit tout de suite sur la défensive, mais suffisante pour lui mettre un doute encore à peine naissant. Et sachant qu'ils étaient dans le noir, il ne se rendit pas non plus tout de suite compte que sa visée avait été perturbée.

- ça ne te regarde plus.

L'uchiha se tourna complètement pour faire face à la Judaime, qui était située à deux ou trois mètres seulement de lui, en plongeant son regard tout aussi sérieux et las que précédemment dans le sien, alors que l'expression de son visage rejetait une image imperturbable et neutre de lui-même, à cet instant, si ce n'est qu'il arquait un sourcil en signe d'interrogation.

- Pourquoi cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8884-sakaichi-s-bingo-book#65657 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8885-sakaichi-uchiha
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Clair comme de l'eau de roche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clair comme de l'eau de roche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» [Comté] La Roche sur Yon
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Reste du monde-
Sauter vers: