Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Plus qu'un sacre, une assemblée!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 404

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Sam 3 Nov - 17:25


Enfin nous nous retrouvions à huit-clos. Les formalités du petit débat publique était derrière moi et je m'en réjouissais. Nous pouvions à présent passer au chose sérieuse, partir sur de nouvelles bases, plus stables et donc par définition, inébranlable. J'avais pris la peine de mettre cette blouse blanche et bleu typique, montrant que je prenais officiellement mon rôle très à cœur. Je me trouvais dans le bâtiment le plus grand du village, le seul qui disposait et offrait de la plus grande pièce qui nous servirait de salle de réunion. Au centre, une grande table. Autour de laquelle de nombreuses chaises avaient étés soigneusement disposaient car oui, j'attendais du monde. J'avais pris grand soin à envoyer un message à tous les shinobis présent et disponible de Kiri afin de les informer de cette petite réunion, la première officielle sous mon ère. A ma connaissance, aucun de mes prédécesseurs n'avaient prit la peine de réunir autant de monde en une seule fois. Pourquoi ? Peut-être que dans leurs esprits, diviser pour mieux régner leurs semblaient la meilleur solutions ?! Pour moi non. C'était unis que nous devions avancer, et je comptais bien affirmer mon intention de chambouler tous les anciens règnes et les futurs en établissant en ce jour une nouvelle constitution ! Mais pour l'établir, j'attendais pour cela, Adachi, l'homme que j'allais désigner mon bras droit, Chisame, que j'entendais bien voir à la tête du recrutement des épéiste, le jeune garçon qui avait prit la parole en publique, voulant savoir ce que je comptais faire pour les Genins, et, la jeune femme avec laquelle une légère pointe de tension pouvait se lire entre nous deux.
Ada semblait lui faire confiance. Moi.... J'attendais bien plus de la dites Kunoichi dépourvue de chakra. Surtout que, si je devais lui faire confiance, elle ne devrait en aucun cas, poser le moindre problème ! Après l'attaque que nous venions de subir, mon esprit de gardien de la cité se ressentait d'avantage, et surtout, je n'hésiterais aucunement à donner de ma personne pour anéantir quiconque voudrait assiéger ou défaire notre tout nouvel ordre !
J'attendais que les portes s’ouvrent, laissant ensuite le temps à tous le monde de s’asseoir et de prendre place devant l'imposante table qui offrait nourriture et boissons à qui le voulait.  Certain se serviront, d'autre peut-être pas, mais tout était réuni pour apaiser les esprits et que tous le monde comprennent que, chacun ici avait son impotence :


- Je vous attendez, prenez place et je vous expliquerez pourquoi je vous ai tous appelé ici même.

Je me tenais assis tranquillement, Samehada délicatement posée à côté de moi, ainsi que le rouleau renfermant les épées légendaires qui m'avait été remis également. D'ailleurs, j'avais pris grand soin à sceller Shibuki, ancienne coéquipière dans ce dit papier. Je regardais le felurons militaire rentre dans la pièce et ce mettre en place. Je scrutais chaque entrées espérant voir débarquer la jeune Hôzuki, élément important de l'avenir que nous allons bâtir. Seulement, les portes allaient se refermer laissant un siège vide de présence...

J'allais enfin pouvoir prendre mes fonctions officiellement. Voilà maintenant des années que j'attendais ce moment avec impatience. Et enfin je pouvais afficher fièrement mon avancé au sein de Kiri, village qui m'a tant offert !

- Cher amis, je vous ai tous invité ici même car, en ce jour particulier nous allons définir la nouvelle constitution qui fera de Kiri une grande Nation ! Je vais également évoquer ce que j'attends de chacun de vous. Je ne vous obligerez à rien, vous êtes libres de refuser l'offre que je proposerais à chacun de vous mais n'oubliez pas. C'est en restant soudé, que nous avancerons.

Je venais d'ouvrir le bal. Il restait plus qu'à mes invités de me dire si ils comptaient me suivre dans ce nouvel horizon, ou si je devrais faire front aux mers déchaînées.

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 130

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Sam 3 Nov - 23:27

L’annonce avait été faite, Akuma dit Ushi, était devenu le nouveau Mizukage tant attendu par le peuple Kirijin. Son accueil à son retour n’était sans doute pas celui tant espéré par le bretteur, déjà moi-même je ne fus pas très chaleureux dans certains de mes phrasés. Mes intentions étaient claires et je les avais posés cartes sur table, le bien du village passait avant tout, et s’il se montrait indigne de ce poste, je m’en occuperais personnellement sans le moindre scrupule. Dans l’opinion publique, peut-être n’étais-je pas assez « puissant » par manque de grosses têtes tombées au combat, mais je connaissais ma propre valeur tout comme mes forces, je me savais capable d’affronter Ushi s’il le fallait…
 
Bref, un jour passait suite à ce discours qui avait entraîné un brouhaha si intense que mes oreilles en avaient légèrement bourdonnées par après. Un message m’avait été porté, ce dernier m’apprenait que j’allais être convié à une réunion entre quatre mur dans la journée. Je me doutais très bien sur quoi elle allait porter, sur une nouvelle constitution, celle de ce nouveau Mizukage. Je partageais un repas très léger, par économie de provisions, avec Narumi. Je passais pas mal de temps avec cette dernière, je ne voulais pas la lâcher comme ça alors que je me doutais très bien que certains Kirijin ne la considérait pas encore totalement.
 
Une fois cet instant terminé, j’enfilais ma tenue habituelle, noire pour ne pas changer et je me mis en route vers la direction annoncée dans ce fameux message. Une bâtisse dont je franchis la porte, gardée par deux hommes afin de ne pas nuire à la tranquillité et le bon déroulement de cette réunion. Une fois à l’intérieur, je pu apercevoir l’homme au cache-œil, assit autour d’une table, l’air de patienter. Table où était posé nourritures et boissons. « Bonjour Akuma. » Le saluais-je m’approchant du meuble, restant debout en prenant soin de piocher dans ma part de provisions. Je fis quelques pas en arrière, et tendis les mets que je venais de récupérer à l’un des hommes qui gardait l’entrée. « Mangez si vous en avez besoin, sinon faites-en sorte de porter ce plat à quelqu’un qui peut en avoir besoin. » Annonçais-je aux deux hommes avant de retourner à cette table, m’asseyant confortablement cette fois-ci.
 
Une fois tout le monde sur place, laissant un siège inoccupé, le Mizukage prit la parole afin d’aborder le thème de cette réunion exceptionnelle. « Tu as déjà ma réponse à ce sujet. Je laisse la parole à nos confrères. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Dim 4 Nov - 20:14


Plus qu'un sacre, une assemblée !


Feat everyone



Pour un Genin, Kosei trouvait qu'il était bien souvent convié à s'exprimer. Ce qui en soit ne le dérangeait pas : bien au contraire, c'était la preuve qu'on lui accordait de l'attention, non ? Que sa voix avait un quelconque poids dans l'avenir du village. Non, une larme n'a pas d'influence sur un océan, ne prenons pas la grosse tête. Mais malgré tout, Kosei se sentait heureux de participer à la réunion à laquelle on l'avait convié. La veille il s'était senti bête après avoir pris la parole, et était resté bouche bée jusqu'à la fin du rassemblement. Pourtant le discours du nouveau Maître Mizukage avait résonné dans le cœur du petit shinobi de la brume. D'abord quand la résurrection des épéistes avait sonné à ses oreilles, puis à la perspective d'une formation plus poussée et cadrée. C'est vrai que pour l'heure, Kosei ne se sentait pas d'une grande utilité, et peinait à progresser. Faute d'instructeur, sûrement. Et d'expérience. Une once de jalousie le titillait toutefois. Il n'avait toujours pas appris à maîtriser le Kenjutsu (il n'avait même jamais porté une épée, pour tout dire), et l'idée que Nuibari trouve un maître le contrariait. Mais il lui restait encore à approfondir sa maîtrise du Suiton et du Genjutsu avant de pouvoir jouer les tricoteurs.

Le gamin s'était donc levé tôt et s'était immédiatement dirigé vers le point de rendez-vous. Il s'attendait à passer inaperçu parmi une foule immense, mais finalement assez peu de gens semblaient avoir répondu à l'appel. Enfin, tout est relatif. Surtout du point de vue d'un nabot. Kosei avait donc salué les gardes, avant de pénétrer dans la pièce et de scruter des visages pour la plupart inconnus. Étrangement, il se sentait accablé. Probablement à cause du manque de Genin : il faut dire qu'ils étaient assez peu nombreux, les jeunes. Et les anciens risquaient pour la plupart d'être dédaigneux. Kosei s'installa donc sur la chaise la plus éloignée du bout de table. Ainsi il ne volait pas la politesse, tout en évitant de se trouver juste en face du Mizukage. Il chipa une pomme et écouta patiemment le discours de l'homme, croquant mollement dans le fruit, histoire de ne pas faire un boucan de tous les diables.

Si Kosei n'avait pas l'intention de prendre la parole, il espérait tout de même que le Maître Mizukage avait dans son sac de quoi l'occuper. Et c'était apparemment le cas selon ses propos. Le Genin avait réfléchi longuement, pour ne pas dire toute la soirée, à des suggestions. Des idées utiles. Efficaces. Et il n'avait rien trouvé. Son jeune âge ne lui avait pas semblé être un obstacle quand il avait souhaité apporter une pierre à l'édifice, mais son échec en était bien la preuve. La question de leur leader lui semblait si rhétorique que Kosei n'avait pas songé à y répondre. En soit s'ils étaient venus, c'est qu'ils approuvaient, non ? Mais comme l'un des Jonin appuya de nouveau son accord, le Genin laissa échapper un vague :

" - J'ai hâte de rebâtir notre village, comme tout le monde ici je suppose. "


Discret, cette fois. Son intervention de la veille l'avait encore laissé tout chamboulé. Parler en public n'était décidément pas son fort. Un simple "oui" aurait suffit, d'ailleurs. Kosei termina sa pomme et attendit patiemment la suite du programme.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 494

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Ven 16 Nov - 21:25

Plus qu'un sacre, une assemblée !
Feat. Kiri
Après le discours, Sachi attendit un peu en bas de l’estrade. Ce qu’elle attendait ? Le Mizukage, il descendit avec son bras droit qui le suivrait presque aussi fidèlement que… son vrai bras. Non mais à quoi vous pensiez ? Sachi est-elle du genre à traiter les gens de canidés ? Bref, voici ce qu’elle déclara à son Mizukage, avant de retourner à ses activités.
- Eh bah tu vois c’est pas si dur, selon moi faut toujours provoquer un peu pour faire sortir le meilleur des gens.
Puis elle repartit avec un grand sourire aux lèvres… Affaire à suivre.

Le lendemain, malgré son coté chieuse, qu’elle pensait positif. Elle avait reçu une invitation à participer à la rédaction de la nouvelle constitution. Sachi était dans un premier temps heureuse d’avoir été choisi, avant de découvrir que tout le monde avait été conviés. Donc rien d’exceptionnel. Pour ça, elle fit en sorte d’arriver à la dernière limite pour retarder le monde et faire un peu chier. Oui, elle avait pas mal de défauts, et celui-là était bien prononcé. 

- Je ne suis pas en retard j’éspère, hihi.
Elle prit un siège et commença à écouter, tout parlait de redresser le pays et le village, ok c’était bien beau mais ça n’entrait pas dans le vif du sujet.
- Bon oui on veut tous redresser le village et le pays, mais maintenant faut le faire. J’ai déjà participé à la construction sous l’ère Aizen, qui l’a entièrement changé d’après ce que j’ai vu… Mais passons. Donc je sais à quel point ça peut être bordélique, il faut s’organiser. Déterminer les différents points et en débattre par la suite, point par point. Avec un maître de parole qui devra rester neutre, je previens tout de suite, je ne le ferais pas, je n’sais pas rester neutre ! Comme point, on pourrait commencer par ceux qui ont le pouvoir et comment ils peuvent l’exercer, ça y est dans toute constitutions. Pas d’offense Mizukage, c’est juste une base à mettre. Faut qu’on garde en tête que les prochains dirigeants devront se soumettre à cette constitution.
Elle se rendit compte qu’elle monopolisait un peu trop la parole, elle arrêta donc de déblatérer et attendit maintenant, le reste du débat.


_ _ ___________________________________________ _ _

theme of Sachi Nokoru

A TROP DÉSIRER LA MORT,ON Y BRÛLE SON ÂME.Maxime Chattam
              Oui...  ...j'ai bien grandit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2222-annale-de-sachi-nokoru http://sns-rp.forumgratuit.org/t6106-sachi-2-5 http://sns-rp.forumgratuit.org/t705-sombres-jours http://soulofeternity.forumactif.org/
Messages : 404

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Sam 17 Nov - 22:45


Adachi arriva le premier, il commença simplement par offrir de la nourriture à un des gardes à l'entrée. Ce dernier qui avait déjà bien mangé prit la nourriture et la mis de coté avec le reste que j'avais ordonné de rationner pour la distribuer au peuple. Nous étions certes en période de crise mais, toutes la nourriture qui avait pu être récoltée et stockée, devait être préservait et offerte aux nécessiteux. D'ailleurs, leurs réserves était bien plus abondante que celle que nous disposions. Bref, ça lui ressemblait bien et son geste était noble.
Il ne perdit pas de temps à s'assoir et ensuite prendre brièvement la parole. Il me tutoyas mais, cela ne me dérangeait pas. Mon rang ne me plaçait pas au rang de dieu et je restais pour moi une personne de normale et accessible! Comme me l'avait précisé mon bras droit, nous avions déjà abordé le sujet. Mais il me semblait important de la clarifier ici même, durant cette assemblée afin que ce soit clair pour tous le monde.

Après lui vint le jeune garçon, qui avait prit la parole durant les élections. A son tour il prit la peine de s'assoir puis exprima clairement son envie de participer et apporter sa touche personnel au redressement du village. Cependant, sans laisser le temps à qui que ce soit de comprendre le pourquoi du comment, il repartit aussi sec dans la direction inverse… Je ne comprenais pas vraiment pourquoi il repartait, mais bon, peut-être avait-il des impératifs qui devaient-être honorés rapidement…

Puis s'en suivit ensuite Sachi. Sachi… La Kunoichi pouvait être désagréable quand elle le voulait, et la encore ses paroles étaient agaçantes. Mais d'un autre côté, la sincérité manquait parfois. J'avais la chance d'avoir un entourage qui au contraire semblait franc! Un avantage que j'allais exploiter au maximum car ils représenteraient tous autant qu'ils sont, mes plus fidèles conseillés.


- Bon oui on veut tous redresser le village et le pays, mais maintenant faut le faire. J’ai déjà participé à la construction sous l’ère Aizen, qui l’a entièrement changé d’après ce que j’ai vu… Mais passons. Donc je sais à quel point ça peut être bordélique, il faut s’organiser. Déterminer les différents points et en débattre par la suite, point par point. Avec un maître de parole qui devra rester neutre, je previens tout de suite, je ne le ferais pas, je n’sais pas rester neutre ! Comme point, on pourrait commencer par ceux qui ont le pouvoir et comment ils peuvent l’exercer, ça y est dans toute constitutions. Pas d’offense Mizukage, c’est juste une base à mettre. Faut qu’on garde en tête que les prochains dirigeants devront se soumettre à cette constitution.

Je ne comprenais pas vraiment ou elle voulait en venir… C'est vrai, son discours semblait effectivement plein de bon sens et de volonté. Mais… :

- Un Maître de parole, neutre? Je ne suis pas de cet avis. Chacun à le droit d'avoir son opinion et je ne demanderais à personne ici de mettre des gants. Nous ne sommes pas là pour avoir quelqu'un qui compte les points. Pour ce qui est du pouvoir, j'ai les pleins pouvoir de l'exercer. Adachi étant mon bras droit j'entends tous les conseils qu'il m'apporte, je les écoutes. Tous comme si tu ressent l'envie  de m'en donner je serais prêt à les entendre. Que les choses soit clair Sachi. Si je t'ai fait venir, c'est pas paracerque j'apprécies ta façon d'être, car je te connais pas encore assez. Mais j'aime le fait que tu balance tes idées et ta façon de pensée ainsi sèchement. C'est pour ça que je tiens aussi particulièrement que tu face partie de se "gouvernement". Tu as longtemps fait la morte, pour des raisons que j'ignore car beaucoup de fait on étaient dissimulés à l'époque, et ça changera. Mais de mémoire… Tu est un scientifique?

J'avais hâte de voir comment la jeune femme allait réagir face à cette intervention virulente. Je n'hésitais à lui rentrer dedans, tous comme elle adorait le faire!

- J'en ai effectivement déjà parlé avec Adachi qui exercera en plus de sa fonction de bras droit, général des armée Kirijins. Il va de soit que quand j'ai à m'absenter, il appliquera les consignes et missives que nous auront mit en place. Pour ce qui est de toi… à l'heure actuelle tu est un boulet. Il faut que je t'enlève ce Fuinjutsu. Une fois fait, j'aimerais savoir si tu te sens capable éventuellement d'assumer la direction du futur centre de recherche secret de Kiri?

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 130

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Dim 18 Nov - 8:28


J’étais assis, arrivé en premier parmi les personnes conviées, ce qui était mon devoir en quelque sorte au vu du rôle qui m’avait été attribué. Nous attendions patiemment l’arrivée des autres protagonistes, à commencer par le jeune Genin au comportement étrange sur le moment, car ce dernier à peine sur place, tourna les talons afin de rebrousser chemin. Ce n’était pas habituel, m’enfin, avait-il peut être d’autres chats à fouetter ou était-il tout simplement en pleine crise d’adolescence ? Ma foi, c’était dommage mais tant pis, s’il ne voulait plus participe, s’en était son droit.
 
Puis vînt nous rejoindre la dernière convive, qui nous fit légèrement attendre. La fauteuse de trouble était enfin présente, celle qui ne faisait que déblatérer des paroles agaçantes, toujours dans la provocation allait aujourd’hui devoir faire attention à sa manière de parler. Sa franchise était respectable, mais son insolence perpétuelle commençait à me taper sur le système, c’était tout de même le comble pour quelqu’un comme moi qui était comme elle à l’époque, la maturité avait pris le dessus de mon côté, même s’il me restait toujours quelques restes.
 
J’écoutais les deux protagonistes se renvoyer la balle. La kunoichi abordait le sujet d’un « maitre de parole » afin que cette réunion se déroule au mieux, tandis que le Mizukage lui, démontait cet argument en un rien de temps. Surenchérissant par une sorte de compliment sur la façon d’être de cette femme, son franc-parler qui lui plaisait. Puis, le bretteur au cache-œil l’attaquait de « boulet » à cause du sceau qui bloquait le chakra de Sachi, avant de lui demander si elle se sentait capable d’assumer le rôle de dirigeante du futur pole scientifique de Kiri. Ce point venait de m’interpeller et je ne pu m’empêcher d’intervenir avant que la kunoichi ne puisse lui répondre.
 
« Pour le peu que je te connais, je pense ne pas me tromper en disant que tu vas nous annoncer l’assumer ce futur poste… » Commençais-je en regardant droit dans les yeux la kunoichi, avant de me tourner cette fois-ci vers l’Akuma. « Je ne te cache pas que pour le moment je suis contre cette idée. Je ne fais que peu confiance à cette femme, elle ne nous a pour l’instant rien prouvé de sa valeur et de son attachement à Kiri. Lui confier ce rôle ne devrait pour l’instant, ne pas être à l’ordre du jour selon moi. » Annonçais-je au tout récent Mizukage, je lui faisais part de mes craintes et de mes pensées. Après, en soit, c’était lui l’unique décideur, mais pour moi ce sujet n’était pas prioritaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 494

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Ven 23 Nov - 12:03

Plus qu'un sacre, une assemblée!
Feat. Tous ceux qui me détesté.
La réunion commençait bien, Le Mizukage ne comprenant pas ce que voulait dire Sachi, elle devait repréciser. Mais elle le laissa finir. Et la comme par miracle son vœu le plus cher. Le Mizukage annonça coup sur coup qu’il voulait qu’elle, face parti du gouvernement et chef des scientifiques. Que demander de plus, Sachi avait un grand sourire aux lèvres,… QUAND. Adachi, le chef des armées, intervint, en s’opposant à cela. La le sourire de Sachi disparu, bien sûr puis elle re monopolisa la parole.
- Bon dans l’ordre, le chef de parole, sert dans un débat a évité qu’on se mette sur la gueule, j’ai jamais vu un débat dans maître de parole bien finir, mais à toi de voire. Ensuite, ses vrais il n’y a plus d’archive sur moi, mais si j’ai dû faire la morte, c'est par ce qu'Aizen voulez tuer son opposante politique, et tous ses proche, dont je fessais parti. À sa mort, d'autres événements que tu connais. A ce moment Sachi, mais ces pieds sur la table, en commençant par la jambe marquer du Fuinjutsu. Évidement, elle portés un pantalon donc personne ne pouvait voir. Et je préférerais que ça reste en comité réduit cette info. Après, oui, je n’ai pas pu prouver ma valeur à vos yeux… Nahouki Mioka ! Elle interpella un vieux ninja, le chef du clan Mioka, clan traditionnellement les stratèges de Kiri. Qui a organiser la résistance contre l’armée des morts ? l’homme serra les points et les dents, mais fini tout de même par sortir un
- C’est toi… emplis de rage.
Cependant au autre sur enchérie.
- Ouai mais ces TA techniques qui a fait ça !
- Comment aurais-je pus savoir que Shigeki aller nous trahir ? Lui et Botan n’ont jamais montré le moindre signe de rébellion. Et s'il n’avait pas était exclus par le village, tout comme moi, ça ne serait pas arriver.
 Un regard noir de nombreuse personne ce tourné vair elle. Elle se leva énervée et asséna des mots. Et puis même sans ça, nombre d’entre vous qui on participer à la guerre civile m’ont vue combattre a leur coté, défendre avec mes cadavres un mur a moi seul. J’en vois au moins deux avec qui j’étais la, le jour ou la grande porte a cédé. On s'est battu cote a cote et aucun d’entre vous n'a envie de dire mes faits d’arme ? Je ne l’ai pas mérité c'est ça ? Apparemment oui, car tous se tuent, même si leur regard en disait long, c’était plus la haine qui régné. Bien comme vous voulait. Elle ce tourna ensuite faire Adachi. Quant à toi pour te répondre. Apparemment rien de ce que j’ai fait dans le passer ne compte, mais je serais te prouver que je tiens à Kiri, par des actes. Elle se rassit enfin, et respira un bon coup pour ce calmé. Pour en revenir au sujet. Les pleins pouvoirs ces biens, mais il faut que tu pense que les dirigeant suivant aurons la même constitution et pourront retourner les règle a leur seul avantage. Bref, qu’elle est le point suivant que tu veux aborder ?
Sachi était blasé, et ça se santé. Mais elle n'allait pas abandonner, quitte à être la, elle allait aider à faire cette constitution, que les autres le veulent ou non.


_ _ ___________________________________________ _ _

theme of Sachi Nokoru

A TROP DÉSIRER LA MORT,ON Y BRÛLE SON ÂME.Maxime Chattam
              Oui...  ...j'ai bien grandit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2222-annale-de-sachi-nokoru http://sns-rp.forumgratuit.org/t6106-sachi-2-5 http://sns-rp.forumgratuit.org/t705-sombres-jours http://soulofeternity.forumactif.org/
Messages : 404

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Sam 24 Nov - 15:27



Il semblerait que la jeune femme était à fleur de peau. Les arguments apportaient pas Adachi ne semblaient lui plaire et pourtant, encore une fois mon bras droit prenait son rôle très au sérieux. Il est vrai qu'il allait nous falloir des preuves. Et comme la jeune femme le précisa une fois son monologue fini, elle le fera. C'est la seule chose que j'attendais. Des actes afin d'amener Kiri vers un renouveau. J'avais bien pris en compte les paroles que Sachi venait d'avancer. Le fait qu'elle ait-été amenée à fuir pour survivre, d'accord. Et pourtant une fois encore mes pensées guerrière était contre la fuite. Affronter ses adversaires était primordiale et c'était ces actes, ces faits d'armes, qui marquaient l'histoire. Je regardais les personnes qu'elles visaient. Mais aucun n'osait vraiment dans le débat. Le monde ninja restait une jungle. Une brousse que très peu de personne arrivait à affronter sans garder de trace.

D'un certain sens, j'étais navré pour elle. Il est vrai que dans la bataille, Hachibi avait rasé la salle d'archive et donc, le passé de Kiri tout entier était impacté. Ce qu'elle semblait oublier… C'est que nous étions tous dans le même panier. Tous le monde présent dans cette pièce subissait cette malheureuse perte. Ce qui importait et restait l'essentiel pour moi, c'est que nous avions le pouvoir de tous reconstruire, ce pouvoir était entre nos mains. Puis, les derniers arguments qu'elle avançait concernant le "maître parole" m'interpella. Sachi semblait réfuter systématiquement ce qui était gouvernement, politique, dirigeant, et peut-être, être dirigée?!

- Effectivement Adachi, des preuve devront-être apportées. D'ailleurs, tu effectura ta première mission sous cette nouvelle constitution à la suite de notre réunion. J'espérais juste que ces paroles raisonneraient positivement dans sa caboche, Maintenant il est important que tu comprenne que oui, ici le Mizukage à les pleins pouvoirs. Comme l'aura le futur. Qu'il change la constitution? Chacun apporte ses idées comme il l'entend. Et surtout, pourquoi broyer du noir alors que peut-être, sa touche personnelle te plaira? Je part du principe ou, si les décisions sont prise en groupe, à travers un échange comme nous sommes en train de le faire, mes pleins pouvoir sont exercés avec votre accord, consentement! Je vais juste te remettre un détail au clair. Je ne suis pas Aizen, ni aucun des défunts disparus qui ont partagés mon poste. J'accorde beaucoup d'importance à ce nouveau gouvernement et je tiens à dire, que j'écoute aussi toute les propositions, ce que le peuple veut, ce que vous voulez! Aucune des règles que j'imposerait se transformera en barreau pour cloisonner notre peuple ou même vous. Car ça restera en comité. Après tout, tu es libre de rester. Mais je ne t'empêche pas de partir. Tu est maître de tes actions et de tes propos. Aizen lui, aurait déjà prit tes propos comme une menace, une insulte et tu serais déjà morte. Peut-être qu'en étant plus poignant dans mes paroles, la jeune femme comprendra ma position et ce que je cherchais à faire. Ce qu'il faut que tu comprenne, c'est que je ne serais pas responsable des décisions que prendront les futurs dirigeant qui me succèderont.  Mais tu as le choix aujourd'hui, de proposer de poser tes propres pierres qui feront les fondations de demain.

J'espérais être très clair et précis. j'avais poussé mon raisonnement à son paroxysme et j'attendais maintenant des idées concrètes, des propos qui feront avancer notre débats afin qu'il ne soit pas stérile. Le ton employait resté calme, aucun pointe d'énervement était présent. Il était temps de passer au chose sérieuse :

- Il est vrai que chacun a c'est tort. Cependant j'ai commençais à regarder les loi faites auparavant, j'ai analysé et gardé l'essentiel, a savoir. Je pris une courte respiration pour annoncer le début de loi gardé :
Article 1 : La Constitution s'applique à l'ensemble des citoyens de l'Empire et toute personne entrant sur le territoire. Le non respect de la dite constitution est passible d'un procès mené par le Haut Conseil où leurs représentants. Ne pas avoir connaissance de la constitution et des lois Kirijin n'est pas une raison d'amnistie valable.

Article 2 : L'Empire Kirijin est gouverné par la Mizukage, secondée par le Haut Conseil. Ce sont eux qui prennent les décisions importantes et établissent les lois. Des réclamations pacifiques peuvent être déposées mais tout débordement sera sévèrement réprimandé.

Article 3 : Toute action militaire doit être validée par l'autorité Kirijin citée.

Article 4 : Sur le sol de Kiri, [...]

Article 5 : S'en prendre d'une quelconque manière aux citoyens, sur le territoire ou non, ou aux alliés de Kiri équivaut à s'en prendre à l'Empire tout entier.

Article 6 : Le Mizukage exerçant son mandat a le choix de désigner ou de choisir, la manière dont son successeur sera désigné.


Je laissais le temps à mes conseillers de réfléchir à tous ce que je venais de dire. Il était vrai que pour l'heure, nous parlions seulement de loi qui allait faire de notre village, un lieu paisible et prospère :

- Si vous voulais en rajouter, n'hésitez pas, je suis à votre écoute. Même si certaine ne vous conviennes pas et doivent être manipuler, comme l'article 4 par exemple .

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 130

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Mar 27 Nov - 13:53


« Quant à toi pour te répondre. Apparemment, rien de ce que j’ai fais dans le passé ne compte, mais je saurais te prouver que je tiens à Kiri, par des actes. » Fut la réponse de la kunoichi dont les nerfs étaient visiblement piqués à vif. Je n’allais pas tarder à répondre à cette femme, de façon bien plus calme que la première fois. « Je n’attend que ça, des actes… Sans ça, pour moi, tu n’es pas apte à un poste de ce genre. » Répondais-je à Sachi, d’un ton calme comme dit précédemment. Je me doutais bien que ma réponse n’allait peut-être pas lui plaire, mais au fond tant pis, elle n’était pas vraiment en position de force.
 
Puis ce fut autour du récent Mizukage de prendre la parole, de répondre à la brune de façon très claire et concise. Cette étape terminée, il allait en entamer une autre bien plus importante que tous ces bavardages inutiles, pour certains de ces derniers. Il se mit à nous annoncer cette nouvelle constitution, en ayant gardé des articles des précédentes lois, les plus importantes. Il n’y avait que l’article 4 qui était incomplet, et Ushi ne manqua pas de nous convier à l’aider à le remplir.
 
« Nous devrions demander que chaque déplacement hors du village mais en restant sur les terres de Mizu, qu’il soit recensé, pour les habitants de Kiri bien sûr. » Commençais-je calmement, ce point me semblait important afin de pouvoir connaitre les différents déplacements et d’investiguer au mieux en cas de disparition étrange ou quelque chose de ce genre-là. « Je pense qu’il faut aussi imposer une sorte de service militaire, afin d’apprendre à se battre à chaque citoyens Kirijin, munit de chakra ou non. Cet enseignement est à mes yeux très important, nous nous devons d’être prêts en cas de défense de notre cité. » Terminais-je afin de laisser la paroles aux autres membres de ce conseil, attendant patiemment les réponses de mes confrères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 494

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Mer 5 Déc - 15:26

PLUS QU'UN SACRE, UNE ASSEMBLÉE!
Feat. Ushi et Adachi
Sachi c’était calmé, et son coup de gueule, n’était évidemment pas passé inaperçu. Adachi confirma qu’il voulait que Sachi prouve son attachement à Kiri. Elle le ferait, quand le Mizukage réussirait à retirer son seau.

Le Mizukage voulait apparemment en finir vite, il énumérera les lois qui voulait garder des constitution précédente.
- Tien Aizen avait gardé une de mes idées déclara Sachi fière d’elle. Je propose qu’on touche pas à l’article deux. Sinon j’ai rien à dire, en dehors de l’article 4 qui n'est pas très bien remplie. Je proposerais bien de parler de l’organisation des divers administration, genre l'arme, la police, le labo, mais je suis pas assez "pris au sérieuse" pour ça.

Elle termina bien cite son temps de parole. N’ayant plus grandes choses à dire. Jusqu’à
- À si, faut aussi qu’on s’organise pour la reconstruction. Je peux fournir une main d’œuvre avec des cadavres si tu règles mon problème Mizukage, mais ça change rien qu’il faut établir un plan des bâtiments prioritaire à reconstruire, comment et où ?


_ _ ___________________________________________ _ _

theme of Sachi Nokoru

A TROP DÉSIRER LA MORT,ON Y BRÛLE SON ÂME.Maxime Chattam
              Oui...  ...j'ai bien grandit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2222-annale-de-sachi-nokoru http://sns-rp.forumgratuit.org/t6106-sachi-2-5 http://sns-rp.forumgratuit.org/t705-sombres-jours http://soulofeternity.forumactif.org/
Messages : 404

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Mer 12 Déc - 21:49



La discussion semblait prendre une tournure intéressante se divisèrent en deux partie, moi exclu. D’un côté, Adachi qui s’investissait à 200% amenant clairement ses idées et bien évidemment, en jouant son rôle de bras droit très au sérieux. Une attitude que j’attendais de sa part. De plus, il allait jouer un rôle très important dans cette nouvelle constitution car, il avait su mettre ses projet en stand-by, afin que conjointement avant son sacre, nous puissions bâtir un idéal que Kiri n’avait encore jamais connu. Il est vrai qu’habituellement, une seule loi régnait à Mizu no Kuni. Hors là, mon sacre c’était fait comme un accord suite à une élection.
La loi numéro 4 encore inachevée avait pour but de reste un peu mes collaborateurs. Je voulais savoir comment ils allaient réagir, comment ils allaient apporter leurs personnalité dans la nouvelle mégalopole que j’avais idée de reconstruire! Cependant, avant d’empiler une nouvelle fois les pierres de cet empire. Le premier à rétorquer fut sans surprise le Tatsu, dans son idée, recenser chaque départ du village. Puis en suite, imposer une formation militaire à chaque habitant de Kiri. Serte, il y avait de l’idee. Seulement, "imposer" était un mot que lui comme moi n’aimons pas particulièrement.
En revanche la jeune femme elle, semblait laissée tomber la carapace qui lui donnait cette expression sur d'elle, argneuse, combattant, arrogante! Enfin la couche était brisée et Sachi a sa manière baissait sa garde à l’image d’un chevalier mettant le genou à terre. Mais, aucune expression de satisfaction était lisible. Je restais stoïque et froid comme à mon habitude. Sérieux, j’aimais jouer de ces cas de figures.

- Hm, obliger une formation militaire me répugne et va contre mes principes. Après tout, piurquoi leurs imposer un tel supplice alors que juste avant, on leurs a demandé leurs avis sur leur futur dirigeant? Par conte le proposer et mettre en place une formation militaire a qui le veut, oui, il me semble que c’est une très bonne idée. Pour ce qui est de recenser les déplacements, oui effectivement. Garder une trace des passages à la porte en cas de disparition me semble très prévoyant. Nous le rédigerons dans la constitution. De plus, nous mettrons en place cette formation militaire. Mais à qui le veut. Ainsi je venais de trancher. Les idées d’Adachi étaient bonne, mais je ne voulais surtout pas passer pour un dictateur!Ne rajouterais que je compte réformer un conseil. Seulement, celui-ci sera un peu particulier. Comme vous le savez, cette guerre nous a fait perdre énormément de nos terres. Ainsi que le contrôle des mers et océans... je vais donc négocier en premier temps avec les îles voisines afin de nous regrouper et former une réelle assemblait. Il va sans dire que Kiri en sera la capitale et que nous dirigeront se sommet. Mais ensembles non reconstruirons cet empire fort, qui faisait trembler. En plus d’imposer par la force, diplomatiquement je tiens à élargir nos horizons. J’allais poursuivre mes idéaux après avoir repris mon souffle. De plus, avant de parler reconstruction, je tiens à nouveau à parler défense. Et j’ai penser un réceptacle. Quatre pour être plus précis. Un centrale avec trois amplificateurs d’énergie. Les dit amplificateurs auront pour rôle de, comme leurs noms l’indiques, amplifier la puissance du récent la centrale, qui lui sera marqué également par un de mes sceaux. Le but, sceller un Bijuu, un dieu ou qui que ce soit voulant nous envahir tout en limitant les dégâts! Ainsi je répondais un peu à Sachi. Et j’allais poursuive! Pour ce qui est de la reconstruction, je tiens à garder le même emplacement. Laissant le trou créé par Hachibi au centre comme souvenir. Nous nous étendront sur les côtes puur reconquérir les mers. La pêche en plus des rizières nous aidera à repartir de plus belle.

Après autant de temps de Parole, il était temps de laisser les idées fleurir chez mes interlocuteurs. Une fois de plus j’allais piuvoir mesurer leurs dévouements. Bien que je me doutais un peu des pourcentages qui allaient ressortir!

-Ton problème? Il sera réglé. Avant qu’il le soit il faut bien régler ces dernières questions. Il fait nous préparer à chaque éventualité. Cependant. La main d’œuvre tel quelle
Soit... nous sera utile!

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 130

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Jeu 13 Déc - 10:05


Le débat était lancé, il était maintenant temps de faire part de nos différents opinion, nos différentes idées sur l’avenir du village. Mes deux premières idées étaient portées sur la sécurité, recenser chaque déplacement hors du village afin de prévenir d’une quelconque disparition mystérieuse, la seconde abordait le sujet d’une sorte de service militaire imposé afin d’apprendre à chaque citoyens certains fondamentaux. La première fut relativement bien accueillie par le nouveau Mizukage, tandis que la seconde elle, avait été sujet à modification : service militaire oui, imposé non, uniquement au volontariat.
 
« Mmh… Au volontariat pourquoi pas, en espérant que cette attaque ait servit de leçon à une grande partie de la population afin qu’il y ait un véritable investissement. Une autre idée me vient concernant ce sujet-là, cette fois-ci qui selon moi doit être imposée, une sorte de formation sur les mesures de sécurité à prendre en cas d’attaque ou quoi que ce soit de ce genre. Que chaque citoyen sache quoi faire, comment réagir, etc… ça me parait fondamental. » Terminais-je en répondant aux dires de l’Akuma qui lui, enchainait par un autre point important : la formation d’un conseil. Il abordait les points des terres autrefois conquises par l’Empire de Mizu, qui maintenant ne nous appartenait plus. Il voulait entamer des négociations avec les îles voisines qui venait de récupérer en quelque sorte leurs indépendances, la tâche s’annonçait ardue mais il possédait l’art de la diplomatie et l’éloquence qu’il fallait pour aborder ce sujet avec les principaux intéressés, je ne me faisais pas de soucis là-dessus. « Quand tu parle du contrôle des mers et océans, j’imagine que tu parle également des pirates restants ? Ceux que nous avons massacrés lors d’une mission ? »
 
Puis, lui vînt l’idée d’une défense supplémentaire pour le village à l’aide de quatre réceptacle et d’amplificateurs d’énergie, afin d’y sceller toute sorte de créatures divines ou non voulant nuire à Kiri. « Pourquoi pas… Mais je pense qu’il faudrait assurer des contrôles réguliers que ce soit sur les amplificateurs ou sur tes sceaux que tu apposerais dessus. Aucun dysfonctionnement ne doit être permit. Je trouve que c’est une bonne idée, mais que faire si l’on subit une nouvelle invasion de ce genre, bien plus poussées et peut-être encore plus discrète que la précédente ? Il nous lâche à nouveau une entité démoniaque en plein milieu de Kiri ? Le système me parait bon, mais il le confronter à toutes les éventualités possibles. »
 
Enfin, Ushi terminait par le nouvel emplacement du village, qui ne serait autre que le même qu’avant à un détail près, il serait construit autour de la baie géante que le démon à huit queues avait causée. Sur ce point je n’avais rien à dire, l’idée me plaisait. Cette réunion avançait petit à petit, mais on allait dans la bonne direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 494

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Sam 5 Jan - 21:51

PLUS QU'UN SACRE, UNE ASSEMBLÉE!
Feat. Ushi et Adachi
Sachi se rendit compte qu’elle, c’était trop empressé. Elle avait oublié de réagir aux propositions d'Adachi et était passer directement à la fin.
Trop tard, le Mizukage avait déjà pris ça décision sur le sujet, mais Sachi décida de tout de même réagir.
- Désolé de revenir dessus, mais je me suis perdu dans ma réflexion, j’ai oublié de réagir aux propositions d’Adachi. Pour le recensement je suis moyennement chaude c'est uns peu du flicage de population. Pour le servisse militaire, je serais plutôt de l’avis d'Adachi malheureusement, mais vue que tu as tranché sur le sujet, je propose que les ninjas se déplacent vair les villages civils pour facilité au maximum ces entraînements volontaires, car c'est plus de ça qu’il s’agit. Notre situation actuelle n’est pas fantastique niveau force armée, il faut que les civils sache se défendre au maximum. On pourrait même leur fournir des armes pour se défendre. Même si ce genre de décision peut être a double tranchant. Avoir une arme est bien pour se défendre, mais peut servir a attaquer ou tout bêtement, il peut y avoir des accidents. Il faudrait rajouter de la prévention. Elle fini par arrêté pour reprendre son souffle enfin c'est n’est qu’une proposition.
Pour ce qui est du système de défense. La population avait déjà des plans d’évacuation à mon époque, on devait aller dans les sous t…
à oui ces vrais, ce n’était que de pale copie, il n'on pas du tenir, et avec l’autre abruti d'Aizen ça a du passer à la trappe. Murmura t'elle. Bref quand on reconstruira faudra panser a installer des zones refuge et entraîner la population à l’évacuation de temps en temps.
Pour ce qui est de ton système, il semble taillé pour capturer les Bijuu... sauf si j'ai mal compris. Et je ne suis pas favorable à cette idée.
Elle se tue un instant, ils étaient désormais tout les trois seul, elle ce permis donc de continuer. Vous avez eu une mauvaise expérience avec Gyûki, Hacibi si vous préférez. Mais j'ai connu l'inverse, si on arrête de traiter les Bijuu comme des ennemies et des arme, ça ne pourrait être que positif. J'accepte de vous le dire pour instaurer la confiance, même si vous ne me croirait peut être pas, mais j'ai Rencontré et discuté avec un Bijuu, Son Goku que vous préférez appeler Yonbi.

Après avoir laissé les deux s'extasier ou s'offusquer de la dernière déclaration de Sachi, cette dernière repris et changea de sujet.
- Après, la nouvelle idée d'Adachi ma fait panser à deux point important que l'on n'a pas évoquer "L'enseignement". Quand sera-t-il de l’académie ? Des écoles non-ninja et des autres études ? Que ce soient les apprentissages ou les études plus hautes, genre scientifique ?
Pour moi, Chaque Habitant du pays devrait avoir le droit à une éducation élémentaire. Ils nous faudrait rendre sa obligatoire, et donc gratuit et accessible a tous les villages civils pour que ce soit universel. Et proposer des établissements et programme pour des cursus plus poussé, afin que ce qui le souhaite pourrait affûter leur compétence pour des corps de métier spécifique.
Et pour l’académie, je ne sais pas comment elle était depuis mon départ, et je dois avouer que je ne m'en occuper pas plus que ça, a par quand moi ou mes enfants adopté y était. Mais à mon souvenir, c'était moyen, à revoir aussi. Et évité les combat fratricide a la fin de dernière année, ces mieux que les combat a mort, mais ces pas tops pour la cohésion de nos futures troupes.
Tien et pendant qu'on y est, il me vient autres choses. L'égalité. Non par ce que les femmes a la maison et les hommes au boulot ça vole aussi haut que le QI d'Aizen, c'est-à-dire proche du zéro absolue, pour rappelle -273,15 °C. Faut arrêter d'être arriérait sur ce sujet. Encourager les femmes civiles à faire des carrière et des étude et ne pas rester leur vie à s’occuper d'enfant et de la maison comme des bonniches. Et pour les ninjas, il faut arrêter d’empêcher les femmes de partir en mission dangereuse par ce qu'elle n'ont pas encore procrée... Si si j'ai déjà entendue ça, et si vous panser comme c'est arriérait, vous perdrait a mes yeux toute forme de respect.


Elle aller terminer son long spitch, mais avant de finir. Ha et temps qu'à faire, on ne pourrait pas plutôt reconstruire Kiri à sa place originelle ? Non par ce que Neo Kiri je suis contre depuis le début, ça serait bien qu'on retourne à l'emplacement d'origine. Enfin... elle s’interrompit, j’avais bien une idée, mais elle serait un peut, voir beaucoup, folle. Reconstruire Kiri, en cité sous-marine, ça serait beaucoup mieux cacher que jamais. Mais bon ça ne serait toujours pas à sa place d'origine. Le premier Mizukage serait outré, mais bref.

Sachi avait enfin fini de parler, elle partait dans tous les sens, qu'elle que part ça se voyait qu'elle perdait un peu les pédale. En même temps, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas participé à une réunion de ce genre, qu'elle n'avait pas participé à un événement si important. La pression avait eu plus d'effet sur elle que prévue, sans doute du au Mizukage et son bras droit qui l'a poussé à bout. Mais elle tiendrait, après tout si elle était revenue, ce n'était pas pour jouer les timides, elle était déterminée à enfin prendre sa place dans le village, une place importante. Qu'elle que choses qu'elle voulait depuis ces jeunes années de Genin. Bref elle ce ressaisi et attendait les réactions de ces partenaires de réunion. Après tout il n'était que trois pour discuter de l'avenir du pays, elle avait déjà réussi à avoir cette place importante qu'elle que part.


_ _ ___________________________________________ _ _

theme of Sachi Nokoru

A TROP DÉSIRER LA MORT,ON Y BRÛLE SON ÂME.Maxime Chattam
              Oui...  ...j'ai bien grandit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2222-annale-de-sachi-nokoru http://sns-rp.forumgratuit.org/t6106-sachi-2-5 http://sns-rp.forumgratuit.org/t705-sombres-jours http://soulofeternity.forumactif.org/
Messages : 404

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Sam 5 Jan - 23:04


- Désolé de revenir dessus, mais je me suis perdu dans ma réflexion, j’ai oublié de réagir aux propositions d’Adachi. Pour le recensement je suis moyennement chaude c'est uns peu du flicage de population. Pour le servisse militaire, je serais plutôt de l’avis d'Adachi malheureusement, mais vue que tu as tranché sur le sujet, je propose que les ninjas se déplacent vair les villages civils pour facilité au maximum ces entraînements volontaires, car c'est plus de ça qu’il s’agit. Notre situation actuelle n’est pas fantastique niveau force armée, il faut que les civils sache se défendre au maximum. On pourrait même leur fournir des armes pour se défendre. Même si ce genre de décision peut être a double tranchant. Avoir une arme est bien pour se défendre, mais peut servir a attaquer ou tout bêtement, il peut y avoir des accidents. Il faudrait rajouter de la prévention. enfin c'est n’est qu’une proposition.
Pour ce qui est du système de défense. La population avait déjà des plans d’évacuation à mon époque, on devait aller dans les sous t…
à oui ces vrais, ce n’était que de pale copie, il n'on pas du tenir, et avec l’autre abruti d'Aizen ça a du passer à la trappe.Bref quand on reconstruira faudra panser a installer des zones refuge et entraîner la population à l’évacuation de temps en temps.
Pour ce qui est de ton système, il semble taillé pour capturer les Bijuu... sauf si j'ai mal compris. Et je ne suis pas favorable à cette idée.
Vous avez eu une mauvaise expérience avec Gyûki, Hacibi si vous préférez. Mais j'ai connu l'inverse, si on arrête de traiter les Bijuu comme des ennemies et des arme, ça ne pourrait être que positif. J'accepte de vous le dire pour instaurer la confiance, même si vous ne me croirait peut être pas, mais j'ai Rencontré et discuté avec un Bijuu, Son Goku que vous préférez appeler Yonbi.


- Après, la nouvelle idée d'Adachi ma fait panser à deux point important que l'on n'a pas évoquer "L'enseignement". Quand sera-t-il de l’académie ? Des écoles non-ninja et des autres études ? Que ce soient les apprentissages ou les études plus hautes, genre scientifique ?
Pour moi, Chaque Habitant du pays devrait avoir le droit à une éducation élémentaire. Ils nous faudrait rendre sa obligatoire, et donc gratuit et accessible a tous les villages civils pour que ce soit universel. Et proposer des établissements et programme pour des cursus plus poussé, afin que ce qui le souhaite pourrait affûter leur compétence pour des corps de métier spécifique.
Et pour l’académie, je ne sais pas comment elle était depuis mon départ, et je dois avouer que je ne m'en occuper pas plus que ça, a par quand moi ou mes enfants adopté y était. Mais à mon souvenir, c'était moyen, à revoir aussi. Et évité les combat fratricide a la fin de dernière année, ces mieux que les combat a mort, mais ces pas tops pour la cohésion de nos futures troupes.
Tien et pendant qu'on y est, il me vient autres choses. L'égalité. Non par ce que les femmes a la maison et les hommes au boulot ça vole aussi haut que le QI d'Aizen, c'est-à-dire proche du zéro absolue, pour rappelle -273,15 °C. Faut arrêter d'être arriérait sur ce sujet. Encourager les femmes civiles à faire des carrière et des étude et ne pas rester leur vie à s’occuper d'enfant et de la maison comme des bonniches. Et pour les ninjas, il faut arrêter d’empêcher les femmes de partir en mission dangereuse par ce qu'elle n'ont pas encore procrée... Si si j'ai déjà entendue ça, et si vous panser comme c'est arriérait, vous perdrait a mes yeux toute forme de respect.


Ha et temps qu'à faire, on ne pourrait pas plutôt reconstruire Kiri à sa place originelle ? Non par ce que Neo Kiri je suis contre depuis le début, ça serait bien qu'on retourne à l'emplacement d'origine. Enfin..., j’avais bien une idée, mais elle serait un peut, voir beaucoup, folle. Reconstruire Kiri, en cité sous-marine, ça serait beaucoup mieux cacher que jamais. Mais bon ça ne serait toujours pas à sa place d'origine. Le premier Mizukage serait outré, mais bref.

J'écoutais attentivement la jeune femme. Pour le coup, elle sortait enfin des sentiers battus et ça me plaisait. Il semblerait que la Kunoichi commençait à perdre son sang froid, c'est la première fois que je constatais que Sachi puisse être sérieuse, et aborder le sujet avec beaucoup de conviction. Mon œil valide se plongea dans son regard profond et je prenais soin de ne pas la couper. je tenais à ce qu'elle finisse son argumentation, même si parfois elle évoquait un argument, puis son contraire…

J'analysais, je réfléchissais. De mon dernier bras je notais les informations. Toutes! Je tenais à conserver toutes les notes qui pouvaient m'être utile. Car, il était clair qu'Adachi et Sachi s'impliquaient énormément dans cette nouvelle constitution, dans ce "nouveau gouvernement". Bien que mes idéaux divergeaient quelque peu de mes deux confrères, j'examinais toute proposition. Ma parole allait encore se faire entendre. Peut importe comment mon opposition allait résonner dans leurs esprits, je devait faire valoir mes arguments ainsi que ma façon de penser :

- Hm… Vos idées sont plutôt aboutis cependant, mon expérience et mon opinion reste différente. Je vais néanmoins essayer de reprendre tous les points exposés dans l'ordre, et tenter de contenter tous le monde. Pour commencer, oui j'aimerais qu'il soit sur la base du volontariat cette enseignement militaire. Beaucoup d'entre nous c'est déjà plaint de l'ancien régime trop violant et autoritaire. Mon but était donc de rendre l'atmosphère plus respirable pour la population, moins oppressante. Car mon idée reste avant tout de changer les mentalités et prouver que nous puissions créer un harmonie sereine. En revanche, je ne refuse pas d'inciter fortement la population à suivre ses cours car oui je suis d'accord, ils sont nécessaires! Par contre si nous œuvrons dans se sens, et j'entend la les paroles de Sachi. Il sera primordiale de faire intervenir les Moines du temple de l'eau pour encrer une sorte de "croyance". Car je tiens à éviter les débordement ou tout accident pouvant plonger la population dans une nouvelle brume sanglante! Pour ce qui est du contrôle des mers, Oui Adachi, je parle bien d'eux. A l'heure actuelle nous avons besoin d'un maximum d'Homme, c'est vous même qui l'évoquez en voulant former la population. Il faut les rallier à notre cause. Je prenais quelques secondes pour reprendre mon souffle avant de reprendre Pour ce qui est du système de défense, les dispositifs seront analysé toutes les semaines par les survivants de mon équipe de Fuinjutsu. Il est clair que je ne tien pas à connaître un dysfonctionnement. Sachi... Mon œil se replongea une nouvelle fois dans son regard mes cette fois-ci, mon expression était différente. Tout en montrant qu'il me manquait un bras, puis je repris Je ne doute pas de tes rapport privilégié avec les Bijuu. Cependant mon passé est différent du tien et je me suis retrouvé contraint de m'opposer à l'un d'eux pour protéger mon peuple. Alors non, je ne suis pas fermé au point qu'ils puisse être des alliers hors-pair, mais ce n'est pas encore ce qu'il m'ont démontrés. En d'autre terme, je t'invite à converser prochainement avec l'un d'eux, et présente le moi. Si nos rapports son bon, alors peut-être serais-je disposer à tous faire pour les protéger. Mais pour l'instant… Il n'y a cas voir les décombres de Kiri. Je n'est pas le droit de faillir à mes devoirs. Je dois protéger notre peuple!

J'en viens à présent à l'éducation. Je suis entièrement d'accord. Les académies ninja réouvrirons leurs portes. Nous devons former les futures pousses de demain. C'est eux qui intégreront nos rangs. Il est clair que le passage à l'académie lui, sera obligatoire! Que ce soit le cursus militaire ou autre, l'éducation sera obligatoire. J'en fais un point d'honneur! Par contre, il y a un point que je n'ai pas bien saisi… Car que se soit une femme ou un homme, je n'accorde aucune faveur. Un Shinobi, une Kunoichi. Vous occupez le même rang et vous avez choisi la voie guerrière donc, même mission, même travail.

Pour ce qui est de la reconstruction du village… il me semble avoir dit utiliser le même emplacement. Car j'entend ouvrir les portes pour des traités commerciaux. Faire un village sous-marin… Non. En cas de défense nous nous exposons trop à une mort certaine par submergement. Par contre construire des bâtiments officiels sous l'eau pour les rendre plus difficiles à trouver. Oui, c'est envisageable. L'idée reste néanmoins bonne.


Normalement je n'avais oublié aucun des points soulevés. Mes opinions avaient été clair et concises. J'espérais ne par heurter mes convives et j'espérais vraiment leurs comprendre ma position. La divergence politique se faisait quand même ressentir, nos différences d'expériences en étaient les principaux facteurs.

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 130

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    Lun 21 Jan - 23:33


La parole était maintenant donnée à la dénommée Sachi, cette femme aux allures impulsive. Mais pour le coup, cette dernière abordait des points qui lui tenaient à cœur avec une réelle conviction et se montrait plus impliquée que jamais. Elle avait enfin cessé de vouloir dézinguer les arguments de tout le monde, elle venait sans doute de franchir un cap, la kunoichi nous exposait enfin ses opinions et enchainait avec des arguments, de bons arguments. Je lui laissais la parole, sans l’interrompe et le Mizukage faisait de même. Elle abordait des points comme les Bijuu, la façon dont on les voyait, d’autres points tel que l’éducation ou la formation.
 
Une fois terminé, c’était au tour de l’Akuma de prendre la parole. Il se mit à reprendre un à un les différents sujets qui avaient été abordés, en exposant ses opinions à lui. Différents sur certains points, tandis que sur d’autres il était en total accord.
 
Deux idées attirèrent mon attention, celle de la formation et éducation, dés le plus jeune âge. « Je suis totalement en accord avec l’idée de faire en sorte qu’un bon système scolaire soit mis en place, pour les ninjas ou non. Chaque Kirijin doit avoir accès à la connaissance. Puis pour ceux qui le souhaitent, oui une bonne formation. Et pour cela, il faut de bons professeurs et je pense qu’il va falloir faire passer des examens à tout ceux qui souhaiterait avoir ce rôle, afin de veiller à ce qu’ils aient les connaissances et surtout la fibre formatrice, même la passion s’il le faut, ce n’est pas le genre de boulot à prendre à la légère. » Terminais-je dans un premier temps avant de reprendre concernant un second sujet.
 
« Concernant la possibilité de construire une cité sous-marine, ou juste certains bâtiments, je rejoindrais cette fois-ci l’opinion d’Ushi. C’est clair que c’est un risque bien trop élevé de rebâtir Kiri sous nos mers, et puis les nouvelles iront vite, nos opposants pourraient justement prendre le dessus en venant nous envahir et nous laissant nous faire submerger. Construire des bâtiments officiels, je suis pour, mais il faudra que même la population ne soit pas au courant, seule une poignée d’Hommes doit l’être selon moi. Des membres de confiance, ça éviterait que des bruits circulent ce qui pourrait nous nuire. » Concluais-je avant qu’un autre point abordé par l’Akuma revînt faire tilt dans ma tête.
 
« C’est osé et très risqué pour les pirates, mais je me dévoue pour cette mission. J’ai fais parti de l’escouade qui les a exterminé, mais je pense que je saurais tirer mon épingle du jeu dans des négociations. Fixe-moi juste les limites sur les promesses pouvant leur être faite pour les convaincre, et sinon je les fixerais moi-même. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Plus qu'un sacre, une assemblée!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus qu'un sacre, une assemblée!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assemblée d'Avril.
» [L5R] Assemblée inpériale
» Obama a un sacré problème...
» Tenue mercredi de l’Assemblée nationale d’ouverture de la session extraordinaire
» Cérémonie d'hommage Mandat Cedmisc mars 1460

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Villages Civils-
Sauter vers: