Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Entrainement } Mizu Rappa & Teppō Dama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 9

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Entrainement } Mizu Rappa & Teppō Dama    Lun 5 Nov - 13:13


Mizu Rappa


Entraînement



Kiri était en miettes. Les visages des habitants étaient plus blêmes encore qu'à l'ordinaire. Et tout n'était plus que ruines et champs de bataille. Une atmosphère des plus désagréables, qui jouait sérieusement sur les nerfs du Genin. Kosei végétait quelque peu depuis l'attaque, ne sachant réellement que faire. Il faudrait réorganiser les défenses, déblayer et reconstruire, sans négliger les missions confiées au village pour tenter de sauver la face. Oui, c'était réellement une situation qui tourmentait le gamin. Il faudrait du temps pour se coordonner et avancer efficacement, mais pour le moment Kosei ne savait plus où donner de la tête. Si bien qu'il ne faisait plus rien, contemplant le plafond de sa chambre. C'est vrai, dans un bordel aussi considérable il est difficile de savoir par où commencer. Mais ce matin là de nombreux villageois avaient frôlé sa maison en ruine, et leurs cris avaient décidé le jeune Kasai à se bouger les fesses. Si de simples civils trouvaient la motivation de participer, il devrait en être de même pour lui. C'est dans cet esprit qu'il s'était rendu à l'académie. Ou du moins, sur les ruines de l'académie. Et le chantier semblait colossal. Plutôt dépité, il entreprit tout de même de déblayer le passage. L'endroit n'était clairement pas une priorité aux yeux des habitants, mais pour Kosei il avait un sens. Rétablir l'académie, c'était se donner une chance d'avancer, de se former, d'agir.

Un pan du bâtiment n'avait pas sombré, mais semblait plutôt instable. Il hésitait à le condamner une bonne fois pour toute, histoire d'éviter tout accident. Mais Kosei se résigna. La décision ne lui revenait pas, après tout. Il se contenta donc d'enlever les poutres les moins lourdes, d'envoyer valdinguer les débris sur un tas éloigné. Et comme prévu, sa patience flancha. D'abord parce qu'il était seul. Ensuite parce que les mines accusatrices le tourmentaient : sans doute s'attendait-on à ce qu'il aide dans le quartier résidentiel ? Et enfin parce que le chantier semblait sans fin. Après plus d'une heure d'efforts et de nombreuses douleurs dans les mains, il n'avait pas nettoyé un quart de la zone. C'était dépitant. Alors Kosei s'accorda une pause qu'il jugea bien méritée, et comme tout gamin impétueux ... il décida d'explorer la partie encore debout. L'endroit était sombre, et les rares fenêtres qui donnaient vers l'extérieur menaçaient de le priver du jour à tout instant. Se rendre dans l'antre était équivalent à un parcours du combattant : il s'agissait de parvenir à escalader les pans de mur qui étaient tombés, et le mobilier renversé. Finalement il déboucha sur un couloir, puis sur une salle. Une sorte de bibliothèque. Une salle des professeurs peut-être. De nombreux rouleaux étaient empilés sur la dernière étagère encore debout. Kosei porta cependant son attention sur le parchemin sur lequel il venait de buter. La raison indiquait de s'en aller, mais l'envie d'en savoir plus était plus grande. Il se baissa, le ramassa, et le déplia. Sans parvenir à y voir quoi que ce soit. Il décida donc d'en caler plusieurs sous le bras avant de ressortir par le même chemin.

Après tout selon le contenu il faudrait peut-être préserver ces archives ? Le Genin se posa contre une poutre porteuse désormais échouée au sol, et pu enfin lire le contenu à la lumière du jour. Des jutsus. De rangs différents, plus ou moins accessibles. Une illustration accompagnait chaque intitulé, ainsi qu'une description courte du fonctionnement et du résultat attendu de la technique. Le premier rouleau évoquait un requin aqueux. Le jutsu était alléchant, mais Kosei doutait d'être capable de le maîtriser aussi tôt. Il le reposa donc à sa droite, et observa le contenu des deux autres rouleaux. Des techniques plus accessibles. Un jet d'eau, et un clonage aqueux. Il lui semblait plutôt individualiste de tenter d'apprendre le second, et décida donc de passer le reste de la journée à tenter d'acquérir le premier. Après tout, ce jutsu lui faciliterait la vie : il serait plus aisé de balayer les débris avec un jet d'eau puissant, qu'avec ses petites mains. Enfin décidé, Kosei aplatit le parchemin sur le sol et en pris connaissance plus en détail. En soit, c'était un jeu d'enfant. Concentrer son chakra dans ses poumons, réaliser quelques mudras, puis tout expulser d'une traite. Il commença donc par concentrer son chakra. Assis en tailleur, les mains formant le signe du tigre, et les yeux fermés, il essaya de visualiser son énergie. Celle-ci était plutôt bordélique. Après quelques exercices de méditation, il estima être maître de son flux. Convaincu de sa réussite, Kosei se redressa et répéta plusieurs fois la succession de mudras avant de se lancer. Rassembler son chakra dans ses poumons, exercer les signes, et tout recracher ! Le spectacle fut désolant.

Quelques gouttes d'eau jaillirent faiblement de la bouche du Genin, trempant ses habits. Si les débris avaient eu une conscience, ils se seraient bien fendu la poire. Déçu, le gamin se jeta de nouveau à terre, cherchant ce qui n'allait pas. Les mudras étaient bons, donc l'erreur provenait de son chakra. Il examina plus précisément le dessin avant de comprendre que sa charge était trop faible. Beaucoup, trop faible. Il consacra la matinée à s'exercer à concentrer son énergie, et à enchaîner les échecs. Rapidement à court d'énergie, le Genin décida de faire une pause à midi pour récupérer un peu de force. Se déplaçant avec ses parchemins, il fit la queue à l'un des points de ravitaillement et eu la chance d'obtenir un bol de nouilles toutes chaudes. Les rations étaient faibles, mais le cuisinier fut généreux sur sa part. Probablement à cause de l'état lamentable dans lequel il était.

Quand Kosei retourna à ce qui était anciennement l'académie du village, il se sentait requinqué. Pas tellement en énergie, mais en motivation. Il lui faudrait être plus précis, car son stock de chakra était loin d'être complètement reconstitué. Ainsi il passa une bonne heure à se concentrer, toujours en tailleur, s'isolant du bruit des villageois en plein labeur. Le Genin estima avoir correctement assimilé les mouvements internes de son corps pour constituer une réserve suffisamment conséquente. Aussi, il se redressa, et tenta de nouveau son jet d'eau. Cette fois le résultat fut percutant, mais totalement incontrôlable. Un énorme jet d'eau vint agresser les gravats proches de lui ... mais celui-ci ne répondait absolument pas à sa volonté. Lorsqu'il cessa son jutsu, le sol était de nouveau recouvert des saletés qu'il avait mis tant de temps à amasser au petit matin. Donc ... le gamin se rassit à nouveau pour chercher l'erreur. Le parchemin ne précisait rien concernant son problème, mais un détail sur le dessin attisa sa curiosité. Peut-être devait-il guider ce jet d'eau avec ses mains, le temps de mieux maîtriser la technique ? Expulser son chakra entre deux doigts pour le canaliser à sa sortie et améliorer sa précision ? Avec le temps ce ne serait sûrement plus nécessaire.

Le Genin décida que ce serait son ultime essai de la journée, le précédent ayant grandement entamé son chakra restant. Déterminé, il fixa l'horizon, visualisa son énergie interne, composa les mudras qu'il avait bien répété ... et laissa le tout s'échapper entre son pouce et son index droit. Un tir précis et efficace, qui dégagea une bonne partie du chemin. Sur peut-être neuf mètres. Et Kosei se voyait déjà user d'un jet sur une distance plus importante. Satisfait, il termina la journée en nettoyant à la main, le sourire aux lèvres. La nuit lui permis de récupérer suffisamment pour répéter ce nouveau jutsu dés le lendemain. La difficulté semblait s'effacer de plus en plus, et l'importance de la technique ne cessait de croître. Kosei estima sa limite à onze mètres, ce qui constituait déjà une bonne distance. Satisfait, il décida d'apporter les rouleaux prélevés au bureau du Mizukage, histoire que d'autres puissent bénéficier d'un apprentissage sans instructeur.

Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Kosei Kasai le Sam 10 Nov - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t9000-kosei-kasai#66375 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8999-termine-kosei-kasai http://ls-halloween.fr/
Messages : 9

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Entrainement } Mizu Rappa & Teppō Dama    Sam 10 Nov - 20:24


Teppō Dama


Entraînement



Quelques jours s'étaient écoulés depuis la découverte plutôt satisfaisante de Kosei. Il s'était entraîné à plusieurs reprises afin de perfectionner son jet d'eau, et avait rendu les parchemins découverts au bureau administratif. Le jeune Genin avait cependant un doute depuis ce jour-là : le préposé avait-il réellement oublié l'un des rouleaux ou bien l'avait-il "oublié", comme signe de remerciement ? Quoi qu'il en soit, le gamin s'en était emparé machinalement, et il ne le quittait plus. L'envie de découvrir son contenu l'avait poussé à l'ouvrir dés qu'il s'était isolé. Avec un peu de chance, c'était un jutsu de rang B ! Peut-être même A ! Ou mieux : un jutsu interdit qui le ferait grandement monter en puissance ! Alors forcément avec de telles illusions, on ne peut qu'imaginer sa déception en découvrant un "banal" jet de flotte. Encore. Certes, cette fois il s'agissait plus précisément de "boule d'eau", et même s'il lui faudrait certainement de grands efforts pour la maîtriser, ça n'était pas tout à fait ce qu'il escomptait. Alors en bon gosse qu'il était, Kosei avait boudé.

Le parchemin ne le quittait pas, mais il n'avait aucune envie de se fatiguer à apprendre quelque chose d'aussi banal. Si au moins la technique permettait des déclinaisons ... de tailles, de formes ... même de couleur, au point où il en était ce serait suffisant ! Mais non. Comme pour le jet d'eau, il ne s'agissait que d'une image, d'une description des effets de la technique, et des mudras à effectuer. Alors ce matin, Kosei avait décidé de se prendre en main, comme un grand. Il était retourné sur les ruines de l'académie et s'était à nouveau engagé dans le dédale obscure des couloirs ravagés. Il avait retrouvé la salle où tout était entreposé, sans difficulté. Sauf que cette fois, tout était vide. Peut-être que les gradés étaient venus récupérer le précieux savoir, peut-être que des pillards avaient fait leurs méfaits, peut-être des étudiants curieux et avares avaient fait leurs courses. Quoi qu'il en soit, il ne restait rien. Et le toit manqua de s'effondrer sur un Kosei courant pour rejoindre la lumière. Décidément, la chance avait tournée. Alors il se contenta de ce qu'il avait à se mettre sous la dent.

Le Genin s'installa par terre, au même endroit que la première fois, et commença son étude. Le dessin d'abord, pour se faire une idée du résultat à obtenir. Puis la description pour retenir les détails : distance maximum de l'effet, façon de concentrer son chakra, quantité ... et enfin les mudras. L'exercice du jet d'eau lui avait par la même occasion permis de s'entraîner à mieux gérer son énergie, il se contenta donc de quelques minutes de méditation. Suite à cela, il se mit à répéter les mudras avec attention. L’enchaînement était sommaire, rapide, mais bizarrement le gamin peina. Était-ce de la mauvaise volonté inconsciente ou les successions qui se mêlaient avec difficulté ? Qu'importe, cela pris un certain temps au jeune Kasai, qui ne cessait de se réprimander pour sa lenteur. Et donc de s'énerver. De manquer de concentration. Cercle vicieux, quand tu nous tiens.

Le morveux estima qu'il était désormais temps de se lancer, il se redressa donc, et se tourna vers un tas de gravats qu'il avait lui-même amoncelé quelques jours plus tôt. Si la dernière fois l'objectif était de déblayer, cette fois il s'agissait d'éparpiller par la destruction ! Visiblement l'académie n'était pas une priorité : après tout, rien n'avait changé depuis qu'il s'était lui-même mis au nettoyage. Donc personne ne lui en voudrait. Et dans le pire des cas, Kosei pourrait toujours utiliser le Mizu Rappa pour réparer ses enfantillages. Il inspira, ferma les yeux, concentra son chakra dans ses poumons, composa les mudras et ... une version plus faible du fameux jet d'eau tomba mollement de sa bouche. La patience du Genin était mise à rude épreuve aujourd'hui, et s'être imaginé parvenir à une réalisation parfaite dés le premier essai n'aidait pas. Il pesta, jura, s'énerva, écuma. Un vrai petit monstre plein de dédain et d'arrogance. Mais les villageois étaient bien trop occupés pour lui prêter attention. Heureusement. Kosei ne s'éternisa pas davantage à faire des tests ratés. Sa journée d'essai au jet d'eau lui avait servi de leçon. Économiser l'énergie, favoriser la réflexion.

Il se recentra donc sur son dessin, persuadé d'avoir mémorisé tout le texte "intéressant". L'erreur provenait sûrement de sa gestion du chakra, comme toujours. Il tenta de visualiser le premier parchemin trouvé à l'académie : si le jet d'eau demandait une forte concentration et un rejet rapide, les coups de crayon de la boule d'eau semblaient à l'opposé. En fait, rien n'avait de sens. Les traits bleus vagabondaient sans logique, perdus dans une sphère aux limites à peine déterminées. A croire qu'un gosse de cinq ans avaient pondu une représentation de son daron en train d’exécuter la technique. L'effet déstructuré se poursuivait même dans le corps du manipulateur. Et c'est à ce moment que Kosei sembla comprendre. Si le jet d'eau demandait force et discipline, rapidité et pression, la boule d'eau elle avait besoin de se matérialiser plus lentement pour former cet effet "rond". Satisfait de sa théorie, le Genin se dressa sur ses jambes, et recommença. Une espèce de ... chose, d'eau alla s'écraser vivement sur le tas de gravats visés. Là, il ne comprenait plus.

Après des heures de recherches et de réflexion, le gamin comprit qu'il avait mal interprété l'un des signes. Pourtant "cheval" et "singe" sont bien différents. Voila ce qui arrive quand on est trop sûr de soi. On lit de travers, on ne prête pas assez attention, et on perd du temps. Deux leçons apprises en une journée pour le Kasai : l'humilité et une foutue boule d'eau ! Cette fois ce serait son dernier essai de la journée. Non pas que Kosei manquait déjà d'énergie, mais sa patience n'en pouvait plus. Soit il maîtrisait ce jutsu aujourd'hui, quitte à se perfectionner plus tard comme pour le Mizu Rappa, soit ce serait jamais. Tout le monde à un jutsu défaillant non ? Un échec personnel que l'on met de côté, sans jamais y revenir ? Prenant une grande inspiration pour tenter de remettre de l'ordre dans ses esprits, Kosei composa les (bons) mudras, et se lança. La sphère liquide n'était pas encore très impressionnante, mais l'idée était là ! La distance parcourue ne lui permis pas de ravager sa victime gravats-bois, mais il s'estima satisfait.

Il fallut plusieurs jours au Genin pour mieux maîtriser la technique, tant la différence de réalisation avec le jet d'eau le perturbait. Une fois les neuf mètres atteints, Kosei s'amusa à alterner entre les deux nouveaux jutsus acquis en cette semaine de reconstruction administrative.

Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t9000-kosei-kasai#66375 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8999-termine-kosei-kasai http://ls-halloween.fr/
 
Entrainement } Mizu Rappa & Teppō Dama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» entrainement de Shinji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Académie Ninja :: Aire d'entrainement-
Sauter vers: