Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Promenons nous dans les bois!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 385

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Promenons nous dans les bois!   Dim 11 Nov - 9:07



La vie de Jûdaime Mizukage était un peu comme je l'espérais. Bien que la pièce dans laquelle je me trouvait été un bureau improviser le temps de la reconstruction du village, il me permettais de mettre de l'ordre dans les papiers qui ont pu être sauvé. Il me permettait également de rédiger les rapport relatif au ninja restant de nos effectifs. Pour l'heure, je déployais des unité d'Anbu sur le territoire afin d'assurer la bonne sécurité du peuple et d'être avertie en cas de danger. La petite escouade écouta attentivement les ordres que je leurs donnés avant de se diviser afin d'accomplir leurs tâches :

- Il est important de rester discret même sur nos terres. N'allons pas créer une panique général en ses temps d'eau trouble. Soyez efficaces, silencieux, et informez moi du moindre mouvement extérieur louche!

Il ne se firent pas prier, et partirent sans plus attendre s'éparpiller sur l'île accomplir leur mission. Je continuais de feuilleter la paperasse quand soudain je tombais sur la fiche de Chisame. Voila quelques temps que je ne l'avais pas vu. Et la Kunoichi n'avais donnée aucun signe de vie. Bien qu'elle fut la main vengeresse décapitant Uzumi Hibiki, la jeune femme n'avait pas pour habitude de laisser un silence aussi pesant. Surtout que j'affectionnais particulièrement la jeune fille. Elle était forte et représentait l'avenir du village. Une gamine dévouée qui savait se battre. Je l'avais découvert plus particulièrement lors de ma prise de fonction en temps qu'épéiste. Chisame avait su me surprendre par sa combativité. Puis, elle avait oser défier l'Hibiki lors des première élection rendues caduc.
Je gardais sa fiche en évidence, une chose était certaine, elle était toujours en vie. Je le sentais. Mais, l'envie d'aller sur le terrain enquêter sur elle me démangeait. Pourtant, j'avais fort à faire ici et, pour l'heure, je devais terminer mon classement pour que le déménagement dans les futurs archives se fasse au mieux. Soudain, je fus dérangé par un animal un peu particulier. Je me demandais même comment il était parvenu ici... Un écureuil qui autour de sa patte, se tenait enroulé une lettre. Je la pris, gardant l'animal prêt de moi :


@Kyo Senju a écrit:
Salutations à vous Mizukage,

Par la présente lettre que vous tenez entre vos mains, moi, Kyo Senju, je tiens à vous signaler que la Kunoichi dénommée "Chisame" est actuellement dans nos murs et à été mise à l'arrêt suite à son apparition et à l'emploi d'un jutsu de type sensoriel qui a été le motif de son arrestation immédiate.

Si je me permets de vous écrire, c'est que je n'ai pas jugé juste de la laisser partir aussi simplement, mais vous me comprendrez sans aucun doute, nous partageons des fonctions similaires après tout et nous oeuvrons pour la sécurité des nôtres, notamment après ce qui est arrivé avec le Culte de la Vie. Pour ma part, j'estime que beaucoup de sang a été versé, et qu'il n'est plus temps de se chercher querelles, c'est dans cette optique que Chisame et moi nous sommes entretenus dans la plus grande des simplicités et avons longuement échangé, sans formes de tortures ou de pression.

Aujourd'hui, il y a une autre raison qui me pousse à vous solliciter, et non des moindres. Je souhaite qu'une entrevue puisse se faire entre nous. Je souhaiterais qu'elle ait lieu à Konoha où nous serons libres de discuter et en présence de Chisame qui pourra appuyer mes intentions. A terme j'aimerais discuter du futur pour nos nations et des évolutions que nous pourrions apporter à un monde actuellement en proie au chaos, je pense qu'il est de notre devoir en tant que Kage de prendre parfois les mesures qui s'imposent pour aller dans le bon sens.
Au terme de cela, j'envisagerai de vous rendre saine et sauve votre Épéiste, je vous le répète, je n'ai aucunement l'intention de créer des tensions actuellement, mais pour le bien des miens, je me dois d'être plus formel que j'aimerais l'être.
Je vous attends donc dans une semaine à partir de réception de cette lettre.
En attente de votre retour,
Le Juichidaime Hokage.

Ma réaction fut simple. Un sourire c'était inscrit sur mon visage quand je pu lire que Chisame semblait vivante. Cependant, la savoir seule à Konoha en captivité restait loin d'être rassurant! Une kirijin retenue en territoire ennemi ne m'inspirait rien de bon, surtout quand c'est Konoha,
village avec lequel la guerre avait fait rage et surtout, dans lequel je me suis infiltré pour ouvrir la brèche à l'armée bleu, jadis, à l'époque ou la dictature d'Aizen était encore d'actualité.
Je n'avais pas le choix, il fallait que j'aille a sa rencontre seulement, le mandat de se Senju, semblait frais lui aussi. Je ne le connaissais pas et ce qui était certain, c'est que la rencontre n'aurait certainement pas lieu à Konoha. Ni à Kiri d'ailleurs mais, je comptais bien à ce que l'homme fasse mis-chemin et se rende en terrain neutre. Je m'empressais de lui répondre afin de lui renvoyer son animal messager, et bien sur, lui faire part de la bonne réception de son message en indiquant le lieu, dans lequel je l'attendrais.

- Ayako, la jeune Anbu s'approcha attendant les ordres, puis, une fois que j'eus finis de rédiger le courrier, je le rattachais sur l'animal, s'il te plait, prend cette animal et mène le au port. Une fois là-bas, ordonne à un navigateur de le mener sur les terre du pays du feu par ordre du Jûdaime Mizukage. Et au passage, fait venir Adachi ici s'il te plait.

La jeune femme masquée s’exécuta et sans plus attendre partie prévenir mon bras droit que je l'attendais ici même. Me préparant à ce voyage, je repensais à la bataille de Konoha, et, je ne pouvais pas dévoiler mon identité exacte face à l'ennemi, car oui, pour l'heure, malgré la manœuvre de la Kunoichi qui les avaient poussés à l'enfermer, ils étaient hostile à ma nation et mon peuple. Sans plus attendre, je regardais fièrement Zaraki, habillait comme un digne dirigeant de Mizu No Kuni. Etant une marionnette Bunker de type humanoïde, il allait être mon armure en plus d'une potentielle épée! son apparence trompeuse était une aubaine pour moi, je vérifiais rapidement que toutes ses armes et mécanisme étaient ok avant de m'enfermer à l'intérieur, habillé en Jûdaime.

L'heure était venue    

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 120

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois!   Dim 11 Nov - 16:40


Je m’étais réservé ce début d’après-midi afin de travailler mon cardio en engageant une course tout autour du village de rescapés. Il était important de garder la forme, étant un adepte du combat et généralement ceux-ci sont plutôt durs physiquement, ce genre de run était obligatoire. Et ce n’était même pas une tâche en soit, j’adorais ces exercices là consistant à travailler sur la limite du corps humain. L’objectif aujourd’hui était de terminer une course de vingt kilomètres aussi vite que possible, à un rythme plus soutenu que d’habitude, histoire d’atteindre le seuil de résistance et le franchir. Je m’étais mis à courir tout autour du village, enchainant les tours. C’est au bout d’une trentaine de minutes, qu’intervînt un ninja masqué.
 
« Notre Mizukage vous demande dans son bureau. » Vînt m’annoncer cette personne dont le visage était recouvert par un masque d’ANBU mais dont sa voix trahissait l’une de ses couvertures, c’était enfaite une kunoichi. Elle tenait dans une de ses deux mains un écureuil qui avait l’air de porter une missive. Quelque chose se préparait, et Ushi avait besoin de mes services, sa première demande officielle dirons-nous. Ni une ni deux, je m’empressais d’aller rejoindre le bureau où se trouvait le nouveau promu au poste de Kage.
 
« Tu m’as demandé ? » Demandais-je à Akuma en entrant dans son bureau. Certains pourrait prendre mon tutoiement pour un manque de respect, mais ce n’en était pas un, c’était plutôt par habitude. Je ne me voyais pas le vouvoyer alors que nous nous sommes côtoyés bien avant cette nouvelle prise de fonction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 385

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois!   Lun 12 Nov - 19:26



J'inspectais scrupuleusement et avec beaucoup de minutie mon matériel de combat avant que mon bras droit n'arrive. Chaque mécanisme déclenchant une arme avait son importance donc, le moindre grain de poussière était proscrit. Je commençais à soulever le bras droit, afin d'inspecter les articulations, puis le gauche, pour enfin en déduire qu'aucun corps étranger n'était présent. Ce qui de tout évidence aurait causé un dysfonctionnement dans le mécanisme qui irrémédiablement, pouvait mener à ma mort le jour J. La cas présent, aucun danger n'était à prévoir, autrement pourquoi m'envoyer une lettre spécifiant qu'il détenait Chisame? Surtout connaissant la situation de nos deux villages en terme d’entente. Donc chacun de mes pantins devaient être irréprochable! Chacun étaient parés en cas d'embuscade. prêt à tenir leurs rôles. Un pinceau en main, je finiaulais en enlevant les poussières résiduelles causées par mon entretien journalier, puis, je passais une couche de produit hydrofuge que que le bois ne soit pas trop atteint par l'humidité. Pour finir, je badigeonnais chaque articulations et pièce métallique afin d'éviter la rouille qui elle aussi, endommagerait mes hommes de bois.
Pantin d'ailleurs que je redoutais lors de cet entretiens diplomatique face à ce fameux Kyo. Son nom raisonnait en moi comme la peste noire de part, son élément héréditaire... Mon atout majeur pourrait donc se transformer en faiblesse. Je réfléchissais à la manière et la tournures que pouvait prendre cette rencontre. D'un certain coté, j'avais l'opportunité d'établir un lien avec ce pays et nous ouvrir des portes sur le continent. Mais d'autre part, Certain de mes proches envisageaient-ils une toute autre illustration guerroyante? Réfléchissant et analysant la situation, je n'entendis pas la porte s'ouvrir.


« Tu m’as demandé ? » Alors que je me trouvais face à la fenêtre, les yeux rivaient vers le large, je fis un demi tour, ma main valide tenant mon menton. Adachi était devant et au cas-ou il ne l'avais pas remarqué, la lettre était sur le bureau face à lui.
Sans plus attendre, ma voix se fit entendre :

- Ada, tu tombes bien.Je me saisissais du papier officiel pour lui tendre afin qu'il le lise à son tour. Je vais devoir m'absenter un peu. Comme l'indique cette lettre, il se trouve que Konoha ait placé Chisame en détention pour usage d'un technique particulière. Malheureusement je vois de quoi il veut parler mais... Je dois m'en assurer par moi même afin de ne pas agir dans la confusion et l’ignorance la plus totale. Je voulais ton avis. Même sachant qu'il est de mon devoir de m'y rendre mais surtout, je ne veux pas que l'on pense que mes agissements soit secret. Et en tant que bras droit je me dois de t'en informer. Je lui ai donné rendez-vous sur les cotes du pays de la foudre, avec Chisame. Je ne sais pas si il prendra la peine d'honorer cette requête...

Mon œil se tourna vers mon pantin habillé de manière officiel. De cette manière Adachi pourrait constater de lui même que je restais prudent face à l'entrevue proposé par le Senju.

- Cependant, j'envisagerais bien une petite visite à Suna. Mais cette fois-ci j'aimerais bien que tu m'accompagne. J'irais me présenter en tant que Mizukage et qui sait, peut-être aurions nous l'opportunité d'avoir des ouverture sur le continent.

La bombe était lâchée. Je ne pense pas qu'il allait refuser cette offre. Lui même cherchant a évoluer. Je lui offrais l'opportunité de connaître l'arrière du décor, et que tout 'était pas guerre et conquête même si sur ce point de vu, il avait légèrement changé. Bien que son esprit conquérant restait encore bien présent.

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Messages : 120

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois!   Mar 13 Nov - 13:46


Le nouveau Mizukage me tendit la missive officielle qu’il avait reçu de la part du tout récent Hokage. Un point commun entre nos deux villages tient donc. Je jetais un œil au papier pendant qu’Ushi était en train de me raconter ses projets suite à ce document. Le Kage du village caché de la Feuille demandait une entrevue afin de discuter de la libération de Chisame qui s’est faite capturée vive là-bas. Mais ça n’était pas le seul motif, le second était de parlementer sur la relation entre Kiri et Konoha, voir même nos deux pays. C’était donc un entretien purement politique.
 
« Cependant, j’envisagerais bien une petite visite à Suna. Mais cette fois-ci, j’aimerais bien que tu m’accompagnes. J’irais me présenter en tant que Mizukage et qui sait, peut-être aurions nous l’opportunité d’avoir des ouvertes sur le continent. » Enchainait le bretteur légendaire. Donc ce dernier ne comptait pas s’arrêter au pays du feu, non il comptait se diriger également vers Suna. Pourquoi pas ? Même si de mon point de vue, le village caché de la Brume n’était sans doute pas le mieux perçut par les autres empires. Mais bon, essayer n’avait jamais fait de mal à personne, et Ushi suivait ses convictions, ce que je ne pouvais pas lui enlever.
 
« Mmh et bien… Pourquoi pas, mais veille sur tes arrières. Nous sommes de loin l’empire le plus détestable à cause des évènements passés. Une embuscade pourrait être tendue, même en territoire neutre. » Commençais-je en zieutant son pantin vêtu d’une tenue officielle, je compris très vite son stratagème. « C’est déjà une bonne précaution que tu ne veuilles pas y aller « nu » si je peux dire ça comme ça. Comme dit, sois très prudent. Son message a l’air d’être amical mais on ne sait jamais, je me répète. »
 
 « Veille également à envoyer un messager ou quelque chose du genre une fois arrivé à bon port, et aussi une fois tâche accomplie. Si je ne reçois rien, j’envisagerais d’envoyer des Hommes sur place, considérant que tu es tombé sur un os. Concernant ton passage à Suna, je t’accompagnerais volontiers. Il nous faudra juste quelqu’un de confiance ici afin de veiller que tout se déroule bien… Mais je viendrais avec plaisir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 385

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 140 両

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois!   Mar 13 Nov - 14:24


Une évidence ou non, Adachi s'empressa de me donner son avis. Bien qu'une certaine différence d'âge et d'expérience nous séparée, j'écoutais et entendais tout les conseils que mon bras droit avait à me dicter. C'était également une de mes qualité, l'écoute ainsi que l'envie de faire progresser le fleuron de ma Nation!

« Mmh et bien… Pourquoi pas, mais veille sur tes arrières. Nous sommes de loin l’empire le plus détestable à cause des évènements passés. Une embuscade pourrait être tendue, même en territoire neutre. C’est déjà une bonne précaution que tu ne veuilles pas y aller « nu » si je peux dire ça comme ça. Comme dit, sois très prudent. Son message a l’air d’être amical mais on ne sait jamais, je me répète. »
 
 « Veille également à envoyer un messager ou quelque chose du genre une fois arrivé à bon port, et aussi une fois tâche accomplie. Si je ne reçois rien, j’envisagerais d’envoyer des Hommes sur place, considérant que tu es tombé sur un os. Concernant ton passage à Suna, je t’accompagnerais volontiers. Il nous faudra juste quelqu’un de confiance ici afin de veiller que tout se déroule bien… Mais je viendrais avec plaisir. »
Sans nul doute, il avait raison et ses arguments avaient du sens. Donc, le laissant finir sa phrase, ma main se leva laissant mes doigts s'écarter un à un, scindant mon pantin qui une fois ouvert, offrait une confortable place pour que je puisse m'y installer. Une fois refermé, le Tatsu pourra très vite qu'en plus d'être une armure, il m'offrait de plus, le bras qui me manquait depuis la bataille avec Hachibi.

- Tu as parfaitement raison. C'est pour cette raison que j'y vais en avance. Je tiens a assurer mes arrière et être certain qu'il ne me tendra pas de piège. Je t'enverrais le message dès que cette rencontre est terminé et surtout, Je compte sur toi.

Pour ce qui est d'une personne de confiance pour garder un œil sur le village durant notre absence… Des bruits cours que tu aurais recueillis une récente Kunoichi qui ne viens pas de Kiri. Peut-être pourrait-elle prouver son attachement pour toi en réalisant cette mission. Et me prouver par la même occasion que, je pourrais éventuellement lui faire confiance tout autant qu'à toi?


Oui, mes nouvelles fonctions m'obligeaient à être attentif à tous ce qui se passait autour de moi. Cependant, habituellement extrêmement méfiant, je lui laissais là l'occasion de prouver que cette jeune femme était digne d'être des nôtres et surtout, que je n'étais pas fermé. Ma confiance en lui était grande, et il ne fallait pas l'entache. Dans ma marionnette, il lui était impossible de percevoir mes émotions, ou mes mimiques de visage. Et j'en jouais.

Sans plus attendre, je prenais les dernières affaires qui me seraient utiles au cas où, puis je partais tranquillement en direction du pays de la foudre.

_ _ ___________________________________________ _ _

Je suis serte, très loin d'être le meilleur rôle-playeur, mais le droit d'expression est un droit universelle. C'est ma manière aussi infime soit-elle de poser une pierre à l'édifice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons nous dans les bois!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons nous dans le parc ♫ [PV Warren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Villages Civils-
Sauter vers: