Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Présentation de Karen Esuki [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 4

MessageSujet: Présentation de Karen Esuki [Fini]   Lun 19 Nov - 19:53



 
Karen •  ESUKI


 
IRP !

 Nom : Esuki 
 Prénom : Karen 
 Âge : 24 ans 
 Sexe : Femme 
 Nindo : ??? 
 Village : Suna  
 Clan : Esuki
Rang souhaité : B
Grade souhaité : Chûnin
Bingo Book : Bingo-Book


 
Je ressemble à...
Un nuage ? Il est vrai que de loin, on pourrait croire que je ressemble à un nuage dans le ciel bleu. Attends, ne bouge pas, je vais prendre la pause au sommet de cette dune qui te sert à admirer les nuages et… Voilà, un véritable nuage ! Évidemment, il faudrait être assez loin pour me confondre avec ces entités du ciel … Ou vraiment simple d’esprit. Mais il est vrai que ma peau très blanche, qu’on pourrait se demander très justement comment je fais pour ne pas avoir de coup de soleil dans le pays du vent, et mes longs cheveux à la couleur de la neige peuvent surprendre, surtout dans notre pays qu’est Suna, mais que veux-tu, on ne choisit pas comment on naît dans notre monde. Pourtant ça ne me déplaît absolument pas d’être aussi unique par rapport aux autres, cela me rajoute un charme certains, tu ne trouves pas ?

C’est quoi ce regard fuyant ? Je l’ai vu ! Tu penses que ça ne me met pas en valeur ?! Ou alors… Peut-être que ce sont mes yeux de la même couleur que notre ciel qui t’attire, et ne fait qu’ajouter à mon physique une sensation de légèreté digne de l’air ? Ou peut-être que ce sont mes fines lèvres, et mon sourire taquin qui te perturbe ? Ah, je sais ! Ce n’est absolument pas mon corps qui te donne cette impression de voir un nuage qui trône sur le haut de cette dune, mais mes vêtements !

Après tout, il est vrai qu’à l’instar de ma teinte naturelle très claire, je porte la majorité du temps des vêtements dans la même famille de couleur… Oui, le blanc n’est pas une couleur, je sais, mais tu as parfaitement compris de quoi je voulais parler. Mais que ce soient mes kimonos pour des choses officielles, ma tenue de civil qui se compose en général d’une longue veste ou bien de mes tenues de kunoichi, bien plus légère, j’aborde la majorité du temps les couleurs de l’argent, bien que ce n’est pas une obligatoire. Porter du blanc dans une mission d’infiltration la nuit, ça serait terriblement stupide de ma part, n’est-ce pas ? Pourquoi je m’habille autant vu la chaleur du désert que je dois supporter très peu vu mon ascendant familial ? À vrai dire, je suis une frileuse et j’ai toujours froid… Ou peut-être que j’utilise trop inconsciemment ma nature héréditaire… Enfin, qu’importe !

Par contre, tu m’excuseras, mais j’arrête de poser de manière si ridicule. Aussi stupide que ta comparaison de ma personne envers un nuage, c’est ce que je voulais te faire comprendre. Surtout quand on sait que mon talent clanique est lié à la glace, et donc à l’opposé même de la légèreté de l’air. Mais vu qu’on y est, je suis sûre qu’on peut ajouter encore deux trois choses intéressantes sur cette comparaison ! Laisse-moi juste créer un miroir de glace et continuons !

Que pouvons-nous ajouter… Ah ! Mon visage possède des traits très pointus, que ce soit mon petit nez ou mon menton, et doivent montrer la … Perspicacités de mon esprit ? Non, ce n'est pas bon, j’aurais plutôt dû dire quelque chose par rapport à avoir la tête dans les nuages, mais je pense que ton expression actuelle est bien plus apte à servir d’illustration que la mienne ! Enfin, que puis-je dire d’autres ? Peut-être parler cette tache de naissance sur ma fesse gauche qui m’énerve, car j’ai l’impression d’avoir un mauvais profil, mais…

Ah, le miroir est déjà en train de fondre, ça sera donc pour la prochaine fois ! Je te laisse donc à tes réflexions simplistes, bien que je puisse comprendre le fil de ta pensée, et je te laisse observer en paix les nuages sur ta dune ! Mais fais attention à ne pas confondre les fantasmes et la réalité, ça pourrait s’avérer… Dangereux.

Pourquoi tu transpire comme cela ? Tu as pris un coup de soleil ? Je te conseil de rentrer très vite au village avant de tomber dans les pommes. Au milieu de cette étendue de sable, personne ne viendra te chercher si tu venais à tomber ici après tout.


 
Je pense à ...
Karen ? Que dire sur elle ? À vrai dire, je ne sais pas vraiment. C’est une femme comme une autre, et pourtant elle n’a rien de commun… Au fond, son apparence montre un peu ce qu’est elle : une personne comme une autre, mais dans son propre monde. Même cette explication me convient pas à vrai dire. C’est peut-être un peu trop fort. Mais je vais t’exposer ce que je sais d’elle, et tu te ferras un avis toi-même.

Certains disent qu’elle est extravertie et qu’elle n’hésite pas à se mettre en avant par quelconque moyen, bien que son apparence très lavée de couleurs, lui suffit à se faire remarquer dans une foule. Mais ce n’est pas tout à fait vrai. À vrai dire, c’est juste ainsi qu’elle se comporte avec les gens… Une carapace, voilà ce que c’est. En prenant un ton joyeux, et cette attitude si particulière, un coup sérieux et d’un coup très comique, comme pour appuyer sur l’aspect comique de ses interactions avec les autres, elle peut-être assez difficile à suivre en termes de raisonnement. Se moque t’elle ou bien est-elle très sérieuse ? Difficile à dire.

Pourtant, la vérité est qu’elle est rarement celle qui fait le premier pas pour faire une conversation, et bien qu’elle réagit au quart de tour quand on lui adresse la parole, elle préfère ne pas être celle qui initie le mouvement. En réalité, c’est une femme assez timide et renfermé sur elle. D’ailleurs, c’est peut-être pour ça qu’elle saute entre différent comportement, c’est sûrement pour cacher aux autres ce qu’elle est vraiment.

Je pourrais aussi te dire qu’elle aime manger des Yakitori, qu’elle adore sculpter avec la glace qu’elle crée des choses, bien que la chaleur du désert réduit souvent en flaque ses œuvres, ou encore que ses ambitions sous simplement de faire devenir officiel le clan des Esuki malgré son passé récent tumultueux… Ou bien encore qu’elle peut-être bien trop zélée dans certaines situations, la rendant très difficile à contrôlé avec ses fortes émotions qui peuvent surgir d’un coup d’elle. Car tout ce qu’elle possède de la glace est son apparence à vrai dire. Elle ne possède absolument pas un coeur de glace qui est prête à faire tout les sacrifices pour arriver à ses fins… Bien que j’ai un doute pour son sang dans certaines situations des fois, mais la vie de militaire a du là forger à devenir ainsi.

Par contre… Rah, ça doit être juste un ressenti, peut-être est-ce parce qu’elle est une Esuki que je ressens, mais… Je ne peux pas m’empêcher des fois, quand elle dit certaines paroles, d’avoir des sueurs froides dans le dos, comme si derrière toutes ses moqueries, ou bien son air sérieux, il y avait une vérité bien plus sombre qu’on n'a pas envie de découvrir. Mais je dois simplement rêver à chaque fois que je le ressens quand elle vient me parler, après tout, je n’ai encore rien entendu à son sujet concernant des activités douteuses.

Si ça se trouve, c’est juste une autre saute d’humeur qu’elle utilise aussi pour s’exprimer, qui possède cet effet sans qu’elle le veuille vraiment.


 
J'ai vécu...
Tu veux que je te raconte mon chemin dans la vie ? Qu’as tu comme idée derrière la tête ? Veux-tu t’approcher de moi, m’étudier pour mieux me poignarder dans le dos ? Ou est-ce de la curiosité mal placée? En tout cas, quoi qu’il en soit, pose-toi sur cette chaise et laisse-moi te raconter mon existence vu que tu tiens tant à le savoir, cependant, je te préviens. Si tu fais le moindre mauvais geste, je m’occupe personnellement de toi. Ça ne va pas, tu sembles malade, tu es tout blême ? Il faut trop froid ? Tu peux aller prendre l’air si tu veux, je ne vais pas te retenir après tout…

Voyons, ma vie a commencé en l’an 96, pendant son été plus précisément. Pour remettre un peu de contexte, je suis née durant la guerre de Suna et d’Iwa qui se sont passé sur nos sables, alors qu’à l’époque, Sergerk Rasack était le Kazekage de notre village. Inutile de te dire raconter de nouveau l’histoire de notre pays, tu la connais déjà. Pour ma part, cependant, je suis née d’une des rares familles d’Esuki présent à Suna, dont la guerre en avait bien évidemment fauché certains. Mais je ne saurais dire qui ou comment, je n’ai que peu de souvenir de cette époque, je n’étais qu’un bambin qui cherchait comment marcher sur ses deux pieds sans s’écraser dans le sable chaud après tout. Il est cependant bon de dire qu’une fois que notre nation avait gagné la guerre, les années qui suivirent furent joyeuses, où mes parents ne m’apprirent pas l’art de la guerre, espérant que la paix perdure définitivement sur notre territoire… On sait tout deux que ce ne fut évidemment pas le cas.

C’est en l’an 101 que tout fut bousculés, aussi bien pour notre village que pour moi-même. Comme tu le sais, de nombreux ninja ont disparus dans cette période et parmi eux, je te le donne dans le mille, ma propre mère et mon oncle. Oh, en réalité je n’ai que très peu pleuré, car c’est bien plus tard que mon père m’annonça la vérité sur la mort de sa femme et son frère. Mais je sais que je l’ai toujours pressentie au plus profond de moi. Mon paternel avait changé après tout, il était devenu bien plus autoritaire et droit, et il voulait désormais que je m’entraîne à devenir une kunoichi. Il n’était pas dupe, il savait qu’une guerre civile allait arriver, et que je devais savoir me défendre avant que celle-ci éclate, pour y survivre.

Pendant cinq ans, j’ai vécu dans la peur, et sous une autorité très stricte pour m’en sortir et ne pas me faire tuer dès que je m’étais un pied dehors. C’est une période sombre dans l’histoire que Suna… Bien que je la regrette un peu… me regarde pas comme cela voyons, je ne fais que plaisanter, bien évidemment que tuer sans raison des personnes n’est pas dans mes plans. Même si je n’aurais aucune pitié à tuer un ennemi de Suna à mes yeux. Enfin, revenons à mon histoire.

Durant la période de tyrannie et de la loi du plus fort, j’ai survécu comme je le pouvais, moi et ma famille. On était assez fort pour être laissé en paix, mais pas trop pour ne pas être victime de coup de poignard dans le dos par le premier venu. Cependant, je dois avouer une chose. C’est qu’une chose me manquait à cette époque, une chose que je faisais depuis mon enfance, et encore davantage quand j’ai appris à maîtriser le Hyôton. L’art, de la sculpture sur glace. Ne me regarde pas avec ses yeux ahuris, une œuvre éphémère est magnifique, car justement, elle ne dure pas. Il faut la marquer dans son esprit durant sa courte existence. Oui, j’adorais sculpter des choses avec la glace, et les regarder fondre une fois que j’avais fini, ou même pendant ma prestation tout simplement. Mais si je te raconte ça, ce n’est pas pour que tu en apprennes plus sur moi à proprement parler.

En effet, en l’an 116, à mes vingt ans, tu sais que Soufuku Nitobe est revenue au village, et avait chassé du pouvoir les Faucheurs, redonnant à Suna un espoir de paix. Entre l’emprisonnement des faucheurs, ou bien la mise en place du système démocratique, le village caché du vent semblait enfin pouvoir vivre en paix, à mon grand soulagement. Je pouvais enfin arrêter de m’amuser à congeler des réfractaires, et commencer à ranger mes armes pour me consacrer plus à l’art. Mais, comme jadis mes parents, mes espoirs furent réduits à néant quand la guerre intestinale prit possession de notre village. Tu sais, des fois, je me demande si la vie de Kunoichi ne m’a pas choisie, que je le veuille ou non. Que ce soit en 117, ou bien en 118 contre le démon à queue, j’ai dû combattre… Quitte à subir une terrible blessure dans ce dernier.

Je pensais réellement que cette fois, j’allais avoir une retraite anticipée suite aux dégâts que la créature m’as fait. Au début, je ne pouvais rien faire, et même si le temps à fini par guérir mes blessures, il m’a fallu plus de deux ans pour me rétablir complètement, et encore, j’ai énormément perdu de mes capacités pendant ses deux ans. Du moins, ce que j’ai perdu dans les arts martiaux, je l’ai gagné dans l’art, vu que je ne m’étais bien évidemment pas arrêté de sculpter des modèles vivants… Ne crie pas au scandale, je parle évidemment de mes courtes œuvres d’art qui finissent par disparaître au bout de quelques jours, voir heures. Je me suis d’ailleurs isolée de la population pendant la crise que le Yuukan a connu avec cette maladie, car je ne pouvais rien y faire, donc autant éviter le plus possible le contact avec les personnes infectées.

Maintenant, on possède une nouvelle Kage, j’ai décidé de reprendre l’entraînement pour essayer de récupérer la puissance de mes arts avant mes blessures, et voilà. Évidemment que j’ai accéléré la fin de mon récit, ce n’est pas vraiment amusant de parler de tout ça, ça m’ennuie un peu, et je ne suis pas obligé de te faire plaisir… Mais tu m’as écouté jusqu’à la fin après tout, malgré le fait que j’ai vraiment fait en sorte d’essayer de te faire arrêter de m’écouter, donc je suppose que tu auras droit à une récompense et c’est une statue de glace de ta personne !

Comment ça, ça ne te plaît pas ? Tch, décidément… Alors, que dis-tu de ça, un petit aperçu de mon point de vue politique. Je ne suis pas en accord avec la nouvelle Kazekage, et sa vision du monde et de Suna. La guerre fait partie de nous, de moi, et bien que ce n’est pas la partie que je préfère de ma personne, elle est présente. Je pense qu’à termes, une nouvelle guerre aura lieu, qu’on le veuille ou non. Notre vie, ma vie, et celle de tous les survivants ont toujours été faites dans la guerre, et bien que la volonté des gens est louable… Je pressens un nouveau champ de bataille dans les années à venir. Alors je te conseille de te préparer, car si elle poursuit cette voie… On n’arrivera pas à faire face à la prochaine menace.

Hm, tu penses que je veux une nouvelle guerre ? Je ne vois pas de quoi tu parles, par contre, je peux voir que tu sembles être vraiment mal à l’aise et stressé, et que tu devrais donc sortir prendre le soleil et te dégourdir les jambes, je te le conseille très vivement, ça serait dommage de tomber maintenant alors que des choses plus intéressantes ce profile à l'horizon...


 
• Âge : 22 ans
• Localisation : Dans un temple, enterrant Shiho
• Prénom : Théophile Gautier
• Nindo : Ce que j’avais écrit sur la fiche de Shiho
• Passions :  Jeux vidéos, RP, Arts martiaux, dormir
• Personnage du manga préféré : Kakashi
• Comment avez vous découvert le forum ? : Je reviens après un an
• Comment trouvez vous le forum ? : Il n'a pas vraiment changé en un an
• Que faudrait il changer ? : Je vais attendre la V3 pour donner mon avis
• Autre chose ? : J’avais plusieurs choses à dire, mais vu que c’est au singulier, ba non.
• Avez vous lu le règlement ?* :


 

 


Dernière édition par Karen Esuki le Mer 5 Déc - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4

MessageSujet: Re: Présentation de Karen Esuki [Fini]   Lun 3 Déc - 22:06

Double post pour dire que j'ai enfin fini ma présentation.

Je me déçois moi-même, j'ai fais nawak et j'ai pris plus de deux semaines, une honte je vous dis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yao Yin
Rang A
Rang A
avatar
Messages : 164

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Présentation de Karen Esuki [Fini]   Mer 5 Déc - 23:22

Hey, après avoir reporté près de 36h mon travail de validation de présentation (une honte, j'vous jure, le staff c'est plus ce que c'était), je dépose enfin mes pieds là dessus avant de m'essuyer avec tel un paillasson métaphorique. Ou pas en fait, ce serait pas très poli.

Bon, même si dans l'ensemble ca se lit, la prez a un effet très... creux. On passera outre les petites fautes d'inattention ( je m’étais un pied dehors, vraiment?), le problème principal vient du fait qu'on apprends quasiment rien de ton personnage. Il y a des amorces, mais rien pour suivre, le texte fait très cours d'histoire, comme si tu avais perdu le but derrière ton personnage en cours de route, d'où cet effet de vide derrière les mots.

A l'heure actuel, je ne peux te valider qu'au rang C, à toi de me dire si tu souhaites prendre ou retravailler ta présentation pour obtenir le rang B.

_ _ ___________________________________________ _ _


"Avec de gros pouvoirs ne viennent aucune responsabilité, juste un tas de bordel"
-Yao Yin, An 110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6913-bingo-book-de-yao-yin http://sns-rp.forumgratuit.org/f500-dossier-yao-yin http://sns-rp.forumgratuit.org/t6912-yao-yin-la-rage-des-marais En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Présentation de Karen Esuki [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Karen Esuki [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de usagi [pas fini]
» Présentation : Feuille Orientale - Pas fini -
» ma petite présentation~ // Ashley Blackson // ( a fini 8OD )
» [Validée]Présentation de Tres Iqus (fini)
» Présentation de Kyouhu Fumetsu [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Présentations-
Sauter vers: