Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 (B) Sécurité aux frontières [PV Kyo Senju]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 66

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: (B) Sécurité aux frontières [PV Kyo Senju]   Sam 1 Déc - 21:55


- Tu repars déjà ?

Shiro leva la tête vers son père en finissant de remplir sa gourde d'eau. Sa réponse se résuma à un sourire aussi désolé qu'éloquent, alors qu'elle fouillait une dernière fois dans sa sacoche de shinobi pour s'assurer qu'elle n'oubliait rien. Sora Umikaze soupira, bras croisés et épaule contre l'encadrement de la porte.

- Tu viens littéralement de rentrer... Ça va durer combien de temps cette fois ?

- Moins longtemps que la dernière fois, lui assura la kunoichi de sa voix tranquille en se redressant, fin prête. C'est juste une patrouille de routine pour assurer le contrôle le la frontière ouest... ça devrait me prendre deux jours, trois maximum si des brigands font des siennes.

- Vous avez des troupes pour patrouiller maintenant ? Je croyais que tout le monde enchaînait les missions pour renflouer les caisses, lâcha le charpentier, surpris.

- Non, on n'a pas de troupes, lâcha la blanche avec un sourire ironique, c'est pour ça qu'on  doit patrouiller seuls. Mais comparé aux autres missions, c'est presque du repos...

Elle fit une pause de quelques secondes, puis s'approcha de son père, très sérieuse.

- Je suis désolée papa, j'aurais sincèrement préféré rester un peu pour t'aider sur les chantiers, mais tu comprends... On doit sécuriser les frontières malgré notre fragilité... et ils ont besoin de troupes sensorielles pour-

- Laisse, la coupa le vieux gaillard avec un sourire. Je comprends ce dont a besoin Konoha, je m'inquiète juste pour ta santé. Contrairement à toi, je n'ai pas grandis dans une cité qui demandait autant de donner de sa personne. Quand tu négliges à ce point l'idée de pause, tu me rappelles vraiment ta mère.

La jeune femme sourit à cette dernière remarque, et s'approcha de son père en rétorquant doucement :

- Ne t'inquiète pas pour moi, je gère bien mon sommeil ! Et promis, à ma prochaine permission, je te préviens et on va voir Grand-mère... Surtout que ça me manque un peu de naviguer.

Et après un regard complice échangé avec son père, elle se glissa hors de la pièce, puis hors de la maison, avant de s'élancer de toit en toit, d'abord hors du bourgeon en chantier qu'était Konoha, puis jusqu'à la grande porte gardée par un shinobi en faction. Après quelques mots annonçant son départ, elle bondit dans les arbres plein sud, vers le début de la frontière avec le pays des Rivières.

D'après ses calculs, vu qu'il n'était pas encore midi et qu'elle n'allait pas intensément surveiller sur son trajet, elle devrait pouvoir arriver à la frontière une ou deux heures après le coucher du soleil. Là, elle se reposerait dans l'un des villages côtiers, puis commencerait dès l'aube à longer la frontière. À partir de là, ses plans dépendraient de ce qu'elle verrait, mais elle avait la ferme intention de respecter la durée qu'elle avait annoncé à son père.

Dès que le feuillage eût caché le semi-cratère qu'était son village en reconstruction, la Umikaze activa ses Yeux de vent, et sonda rapidement les informations que lui donnait l'air environnant, tandis qu'elle sautait de branche en branche. Comme prévu, rien de bien notable, mais elle était scrupuleuse. Accélérant pour adopter un bon rythme, elle limita son champs d'attention à l'essentiel, ignorant au mieux les pirouettes du vent contre sa peau. Elle avançait ainsi, tandis que le soleil achevait son ascension, puis entamait sa chute, elle regardait droit devant elle, reconnaissant tel ou tel point de repère qui lui donnait de précieuses informations sur sa position. Toujours relativement attentive à son entourage, son attention se portait bien plus sur d'éventuelles traces d'invasion ennemi que sur la faune locale. Et de fait, elle faillit trébucher sur quelque chose qui filait entre ses jambes et se rattrapa à la dernière seconde à grands coup de chakra dans la plante des pieds.

Lançant un regard surpris vers le tronc que la bestiole (où est-ce qu'elle avait déjà vu ce type d'animal ?) deséscaladait à grande vitesse, elle faillit ne pas percevoir l'arrivée si caractéristique d'un certain ninja. Ce fut en reconnaissant son souffle et sa manière de se mouvoir avant même qu'il n'émerge entre les feuilles qu'elle comprit ce qu'il se passait. Après tout, elle avait déjà assisté une ou deux fois à ce type de scène, et de son point de vue, c'était déjà une ou deux fois de trop. Ce fut donc un regard un peu sévère qu'elle lança au Juichidaime, lorsqu'il débarqua enfin dans son champs de vision.

- Sérieusement ?


Dernière édition par Shiro Umikaze le Dim 2 Déc - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8911-bingo-book-de-siro-umikaze#65850 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8910-le-souffle-de-la-danseuse-blanche-en-cours#65848
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 67

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: (B) Sécurité aux frontières [PV Kyo Senju]   Dim 2 Déc - 15:17

L’insécurité. Un sujet qui se dévoilait de plus en plus préoccupant tandis que la situation de la Feuille s’améliorait pas à pas, jour après jour, dans une ambiance de franche camaraderie et de solidarité entre les Villageois de Konoha  qui reconstruisaient avec  fougue le Village qui les avait tous vu naître. L’insécurité cependant, était un sujet d’actualité, loin des murs, des enceintes du Village, les fameuses portes de Konoha ainsi que la grande muraille protégeant Konoha, se trouvait une incertitude pour tout les Shinobis, et même les commerçants et les Civils qui souhaitaient et devaient sortir hors des murs : L’absence évidente d’informations.

Il est certain, que Kyo avait pris des mesures, conformément à ses souhaits évoqués lors de la grande Assemblée qui avait vu divers points de vue se confronter, mais tous étaient d’accord sur le fait que rétablir un réseau d’informations décent permettrait une meilleure sécurité pour le Village, pour les civils dont la protection dépend de l’influence du Village Caché du Pays ainsi que pour les Shinobis qui partaient en mission pour la Feuille sans avoir d’informations fiables au niveau des frontières, ce qui restait globalement risqué.

Pour pallier rapidement à cette carence en visuel global, Kyo avait donné pour mission depuis son investiture de reprendre le contrôle des frontières. Les mesures étaient simples, des Shinobis se relayaient l’un après l’autre tous les deux, trois jours, comptant comme une mission. Envoyant des rapports de manière régulière, les informations étaient centralisées en temps quasi réel sur des tracés géographiques des frontières du Pays du Feu afin d’assurer une vision optimale pour limiter les mauvaises surprises.

En Hokage, digne et respectable.. C’est au sommet d’un arbre, paisiblement assoupi sur une robuste branche de chêne que Kyo passait une journée ensoleillée. Retrouvant peu à peu le rythme de vie qu’il eut depuis sa plus tendre enfance, il avait réussi à concilier devoirs et détente grâce au Kage Bunshin no Jutsu qu’il avait assimilé peu de temps après sa prise de fonction.. Un jutsu drôlement efficace et si pertinent qu’il n’était pas encore percé à jour par son Conseiller. Une douce brise souffla, berçant les rêves d’un jeune Homme paisiblement endormi.

Un bruit cependant vint le tirer d’un sommeil profond. Entrouvrant les yeux, il ne put qu’apercevoir une silhouette qu’il ne connaissait que trop bien : un petit animal, vif, agile, rusé, courant toujours après le Senju pour lui briser les noix, mais cette fois-ci était la fois de trop ! Deux secondes ne s’étaient pas écoulées que le Juichidaime sauta littéralement de l’arbre à la poursuite de son ravisseur de panier repas contenant ses brioches confectionnées avec passion par l’un des meilleurs artisan du Village de la Feuille.

Concentrant du chakra sur la plante de ses pieds, l’écorce se fissura, preuve d’une trop grande dose de chakra concentré dans ses pieds, le but de l’exercice aujourd’hui n’était plus de doser, mais d’aller aussi vite que la physique le permit. C’est une folle course poursuite qui débuta. Durant non loin de dix heures intenses ou la topographie changea, la fureur du Mokuton s’abattit littéralement sur la petite bête qui encaissait les assauts sylvestres, non pour autant démordre, le Lémurien se faufilait tel l’éclair à travers les attaques du Senju qui n’allait pas laisser encore une fois s’échapper ce fauteur de troubles !

Le soleil commençait lentement à décliner lorsque Kyo qui poursuivait le Lémurien qui était plus rapide que lui avait pu s’échapper. Le Juichidaime lui essoufflé comptait se poser sur une branche pour déjà voir où il avait pu attérir, non conscient jusqu’à lors qu’il allait quasiment quitter le Pays Du Feu lorsqu’il aperçut une silhouette féminine qui le déstabilisa et le fit glisser avant d’aller s’écraser au sol. Relevant la tête, c’est Shiro qui montrait le bout de son nez, un air plutôt sévère la marquait alors, fixant le pauvre dépossédé de repas qui se retrouvait dans une posture pour le moins représentative de sa journée : un gros bazar !

- Hoy Shiro ! J’me suis perdu en route, mais ça me fait plaisir de te voir ici ! Je poursuivais un Lémurien qui m'a volé mon sandwich .. On est où au fait ?


Le sourire monta jusqu’aux oreilles de l’Hokage perdu, qui scruta les environs, étant définitivement incapable de se localiser alors.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 66

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: (B) Sécurité aux frontières [PV Kyo Senju]   Mar 4 Déc - 20:29


Shiro soupira. Avec toute l'affection qu'elle portait à son camarade, avec tout le respect qu'elle avait pour ses étincelles d'intelligences et de réflexion, avec toute la déférence qu'elle donnait à la supériorité hiérarchique, elle avait parfois du mal à se convaincre qu'il pouvait les mener vers un avenir stable et florissant. Ne serait-ce qu'à cause de sa capacité de concentration négative. Elle au moins, quand elle décrochait, elle faisait l'effort de rester en place, elle ne s'enfuyait pas sous d'obscures excuses à la crédibilité variable.

Mais bon, les faits étaient là, son Hokage était devant elle, aussi enthousiaste que perdu après avoir poursuivi son goûter. Allez savoir pourquoi, mais la kunoichi était intimement convaincue que même si elle indiquait le chemin de Konoha au garçon, il n'allait probablement pas déborder de motivation pour retourner à la paperasse, quitte à se "perdre" à nouveau. Pendant un bref instant, la Chuunin se demanda comment Kyo pouvait à la fois être toujours à son poste à abattre du travail, et se balader au hasard dans les forêts de Hi, mais sa réflexion n'alla pas plus loin. La raison en était simple : ça faisait bien cinq secondes qu'un silence gênant s'était installé depuis la question du shinobi, cinq secondes pendant lesquelles elle était restée immobiles, mains sur les hanches à regarder vaguement le vide dans sa direction.

- Ahem, fit-elle dans une tentative de reprendre un contrôle d'elle-même qu'elle perdait à grande vitesse. On est où, heu, oui. Hem. On est au sud de Konoha. Très au sud. Pas loin de la côte en fait. Là où je vais, j'allais… enfin, où je vais. Faire une ronde. 'fin, un repérage. 'fin, un tour des frontières quoi, de la frontière avec- oh laisse tomber.

La jeune femme soupira longuement, passa sa main sur son visage, et reprit contenance, le calme rendant à sa voix son aspect plus lent et doux.

- Bref, vu où tu es, autant passer là nuit dans le hameau où je vais… Je ne peux décemment pas laisse le nouveau Kage se perdre tout seul dans la nuit… Après, à toi de voir si tu veux rentrer ou m'accompagner. Et j'avoue que je ne serais pas contre un peu de compagnie, ça fait longtemps qu'on n'a pas discuté…

Son expression s'affina dans un sourire légèrement moqueur, tandis qu'elle se préparait à repartir.

- D'autant plus que si tu es ici depuis si longtemps, tu n'as probablement pas d'urgence à devoir rentrer à Konoha… n'est-ce pas ?

Et elle s'élança vers la branche suivante, quasiment sûre d'être suivie par son camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t8911-bingo-book-de-siro-umikaze#65850 http://sns-rp.forumgratuit.org/t8910-le-souffle-de-la-danseuse-blanche-en-cours#65848
Kyo Senju
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 67

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: (B) Sécurité aux frontières [PV Kyo Senju]   Mer 5 Déc - 6:09

L’humeur de Kyo oscillait a une vitesse telle que personne n’arrivait a le comprendre a ce sujet. Pour autant, la bonne surprise incarnée par la Kunoichi suffisait a enlever le Lémurien de la tête du Senju qui eut le temps de se redresser après une chute pour le moins grotesque et observa Shiro qui semblait l’observer tout en étant cependant plongée dans ses pensées. La Umikaze sortît d’une apparente méditation toujours face au sourire bienveillant de Kyo qui la laissa s’exprimer, il n’en fallût pas dix secondes avant que le sourire se transforme en un rire gentillet tandis que Shiro se perdait dans son phrasé.

La réaction de la Kunoichi était légitime et aurait désespéré n’importe qui d’autre de savoir que le Kage en poste se permettait de genre d’escapade nocturne aussi loin du Village. Un air gêné apparut sur le visage de Kyo a l’instant où il pensa que Shiro venait de le percer a jour, lui qui avait réussi jusque là a planter un Kage Bunshin a son bureau pour s’échapper en douce et aller accomplir ses folies et autres caprices dont il raffolait.

Cependant, se présentait devant lui la Kunoichi, qui lui fit plus ou moins adroitement part de la mission qu’il avait créé dans le cadre de la surveillance des frontières et de la quête d'informations, chose qu’il avait bec et ongle défendu dans l'Assemblée qui s’était tenu.. il avait déjà oublié mais il en importait peu après tout. Kyo comme pour répondre à la dernière parole de sa camarade après avoir acquiescé, s’élança a ses côtés en direction de la frontière et eut un sourire en se retrouvant a ses côtés.

- Ça rappelle des souvenirs cette petite escapade nocturne !

Le Juichidaime se mit a rire sans pour autant s’interrompre, comptant bien répondre aux interrogations si visibles, même sur l’air qu’elle avait adopté en le regardant tantôt.

- J'ai laissé un clone se charger du bureau, il y a beaucoup de choses a traiter mais je n’en démord pas. Je reçois le concours de tout le monde et c’est quelque chose qui me rend heureux je dois l’avouer. Je le suis d’autant plus de te retrouver ici.

Un sourire plus doux que d’habitude apparut sur la bouille de Kyo, qui apercevait alors, par delà le feuillage dense des arbres devant eux des lumières, dues à l’éclairage d’un Village côtier qui semblait fort bien habité. Il ne prit pas l'initiative de prévenir Shiro de sa trouvaille, celle-ci ayant du apercevoir depuis quelques temps déjà ce que Kyo venait d’avoir a l’œil.

- Je suis déjà venu ici il y a quelques jours pour rencontrer le chef du Village, ils font d’excellentes grillades par ici !

Le sourire enfantin de l'Hokage laissait transparaître ce qu’il avait pu convoiter quelques jours auparavant et ce qu’il allait chercher une fois arrivé sur place. Inconsciemment, il laissait la Kunoichi mener la danse, faisant en cet instant fi des grades séparant les deux Shinobis. C’est en tant que suivant que Kyo laissa donc Shiro prendre les choses en main a l’approche du Village en question.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (B) Sécurité aux frontières [PV Kyo Senju]   

Revenir en haut Aller en bas
 
(B) Sécurité aux frontières [PV Kyo Senju]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» de L'insécurité en Haiti ou Insécurité provoquée ?
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» évaluation comparée des facteurs de l’insécurité
» Diagnostique préliminaire de la Commission de reflexion sur la sécurité publique
» Comment interpéter la montée de l'insécurité en Haiti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Grandes Foret de Hi-
Sauter vers: