Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 A/S | Brasse en eau trouble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 128

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: A/S | Brasse en eau trouble   Jeu 20 Déc - 12:26


Souvent dit ces derniers temps, il fallait reconstruire Kiri, de A à Z. Le nouveau Mizukage était lui partit accomplir une tâche importante, rencontrer l’Hokage en terrain neutre d’après ses dires. Nul doute que connaissant le vieillard, il tenterait des négociations sur plusieurs points tous différents des uns des autres, afin de redorer le blason Kirijin. De mon côté, je me préparais également à mettre la main à la pâte. Une mission était à entreprendre et était de toute haute importance, celle d’entrer en contact avec les pirates qui sévissaient sur les mers qui entouraient l’île Kirijin. Ils avaient récupéré le contrôle de celles-ci suite à l’invasion, chose qui allait nous mettre de nombreux bâtons dans les roues si nous n’agissons pas très vite.
 
Ma mission était simple : établir un contact avec le capitaine de cette flotte et entamer des négociations en notre faveur. Le plus gros problème pour le bon déroulement de cette quête pourrait être le fait qu’ils soient hostiles oui… Mais il y en avait un autre sans nul doute plus grave que le précédent : J’avais pris part à l’escouade qui était allé exterminer le dernier bastion qu’il restait il y a plus d’un an. Cette attaque était sans doute toujours présente dans la tête de certains de ces pirates.
 
Un messager avait été envoyé il y a vingt-quatre heure afin de demander au capitaine de rejoindre un point de rendez-vous où nous pourrions nous rencontrer. Le lieu demandé n’était pas forcément très précis mais suffisait amplement pour conclure cette rencontre. Il devait se tenir à bord de son navire, et que ce dernier soit visible depuis la côte, au nord de l’île Kirijin.
 
Avant d’entreprendre ce petit voyage, je pris le temps de briefer Narumi afin qu’elle puisse veiller sur le village durant mon absence ainsi que celle d’Ushi. Puis, je pris connaissance de la liste des shinobis recensés, présents et disponibles pour accompagner cette mission. Seul un me paraissait assez « puissant » en cas de pépin. Je ne voulais pas toucher aux ANBU du village, je préférais qu’ils restent ici afin de garder un œil sur ce dernier. Le dit ninja était un Jonin de la Brume du nom de Chiba Tomohisa. Je ne le connaissais pas particulièrement, je n’avais que sa fiche de renseignement sous les yeux, me permettant d’en connaître un peu plus sur ce jeune homme. Un Genin partit immédiatement sur demande, à la recherche de Chiba afin de le prévenir qu’il était convié à participer à une mission à hauts risques. Je pris d’or et déjà la route vers le nord de l’île, où j’allais attendre patiemment son arrivée et celle du navire pirate…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 19

MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   Ven 21 Déc - 21:08






Brasse en eau trouble.Chiba Tomohisa & Adachi Tatsu.



L  ’entraînement est la clef de la réussite. Je ne pèse absolument pas mes mots. Pour moi, quelqu’un qui persévère et qui donne du sien, qui a la niaque de réussir ainsi que de la volonté réussira toujours. Il faut se donner les moyens, pour atteindre nos objectifs personnels, professionnels ou autres. Et oui, un homme qui n’a pas de but précis dans la vie, du moins un objectif ne peut pas être un homme épanouis, dans ce qu’il fait.

Toutes ses pensées, m’avait presque déconcentrées. Mes coups fusent à une vitesse ahurissante en direction de plusieurs mannequins en bois devant moi. Aujourd’hui, j’ai décidé de me consacrer sur mon Taijutsu. Je n’avais pas de réelles lacunes, mais c’était la chose la moins puissante chez moi, la moins travaillée. Je me suis trop consacré en étant Genin et Chuunin sur mon Ninjutsu, pour pouvoir contrôler mes talents optimaux et majeurs à la perfection. Mon Taijutsu est largement respectable, mais je sais que je pourrais faire mieux.

Je me devais de travailler mes esquives. Savoir atterrir au sol comme il faut dans n’importe quelle situation, et faire en sorte que cette situation X me soit favorable dans tout les cas. Avoir une certaine aisance au niveau des placements, savoir utiliser surtout mes mains au sol pour pouvoir porter des coups de pieds efficaces lorsque mon adversaire pense que je suis dans une mauvaise situation. Le jeu de jambes et de mains est très important. Je glissais lentement mes deux mains dans la poche arrière attachée à mon ceinturon, attrapant dans chaque doigt un kunais. Effectuant un saut avec une très bonne détente, je me mettais à effectuer plusieurs rotations sur moi-même, dans tous les sens à vrai dire en éjectant à un moment bien précis les kunais de mes doigts. Atterrissant quelques secondes plus tard au sol sur mes deux mains, je mettais simplement en pratique ce fameux « jeu de main » pour pouvoir me déplacer en donnant quelques à-coups de mes pieds dans le vide, me remettant ensuite sur pâtes. Mes kunais avaient atteints leur cible, mes déplacements furent respectables… Tout allait bien. Mon attention fut directement attirée par un Genin qui courrait vers moi.

« Chiba Sensei ! Adachi Sensei m’envoie vers vous pour vous confier un message… tenez !
Dit-il en me tendant une lettre, qui avait tout l’air d’être un avis de mission.

« Merci à toi…
Dis-je sans réellement porter attention au petit Genin en face de moi.

Et bien. Apparemment, les choses deviennent sérieuses. Adachi Tatsu, le bras droit du Mizukage me convie à une mission. Une mission pouvant être considérée comme rang A ou S selon le déroulement de cette dernière. La mission consisterait, apparemment à prendre contact avec le capitaine de la flotte de la piraterie qui sévissait autour de Kiri, pour pouvoir entamer des discussions. Mais, ce n’est bien évidemment pas aussi simple que ça. Le passé liant ces pirates aux Kirijins n’est pas joyeux, tout peut très vite déraper. Si Adachi fait appel à un Jônin pour pouvoir aller là bas… c’est que les choses doivent être sérieuses. Le point de rendez-vous est fixé au nord de l’île. Il n’y a pas une seconde à perdre.

Je m’empressais donc de prendre directement le cap du nord de l’île, en passant avant pendant quelques minutes pour pouvoir prendre un sac avec tout le nécessaire possible en cas de besoin.
La réputation de la personne dirigeant la mission m’impressionnait à vrai dire. C’était quelqu’un avec une certaine renommée, à qui le village de Kiri devait beaucoup. S’il est le bras droit du Kage, ce n’est pas pour rien. Il doit être puissant, intelligent et doit disposer de toutes les qualités nécessaires pour mener à bien cette mission. Pour une fois, ce n’est pas moi qui dirige la mission où je participe, c’est donc un bon exercice pour prendre des « notes » et m’inspirer de Adachi.

Le voyage ne fut pas si long que ça. En effet, après une nuit passée à la belle étoile et un bon feu de camp pas très loin de l’eau, j’étais enfin arrivé au nord de l’île. Je n’avais jamais discuté directement avec le bras droit du Mizukage, mais je l’avais déjà aperçu plusieurs fois. Je me dirigeais assez rapidement au point de rendez-vous.

Les minutes se suivirent, j’arrivais doucement. Je pouvais enfin voire une silhouette au bord de l’eau, de dos qui contemplait, le vent secouant sa chevelure brune, la mer. Après quelques coups d’œil de ce dernier de droite à gauche, je le reconnaissais enfin. J’accélérai le rythme de ma course, m’arrêtant nettement à ses côtés sur son flanc droit d’un beau dérapage sur les côtes. Remontant rapidement les bretelles de mon sac en craquant ma nuque de droite à gauche, je me tournais lentement vers ce dernier.

« Adachi je présume ? Désolé si j’ai un peu de retard. J’espère que je n'ai rien raté. Moi c'est Chiba, Tomohisa. Mais, ça tu l'sais déjà il me semble. Réplique-je en tournant ma tête de nouveau face aux côtés, observant la mer. La silhouette d’une grosse flotte semblait alors se dévoiler peu à peu au large, la compagnie avait l’air d’arriver.

« Je suis à tes ordres. Peux-tu déjà en premier lieu me résumé la situation, malgré le rapport du Genin ? Et, je suis ensuite à l'écoute si tu as un plan, et des instructions bien particulières.

Je me concentrais ensuite sur ce qu’il allait me dire, gardant un œil sur le large des côtes au cas où, nous devions vite réagir.

Après les instructions et dires de ce dernier, j'étais désormais fixé. Je savais exactement quoi faire, et à quel moment. L'énorme flotte s'approchait peu à peu, jusqu'à arriver à notre point de rendez-vous. J'attendais bien évidemment le feu vert du chef de l'opération pour pouvoir m'avancer vers eux. Il fit ce fameux geste aussitôt, m'empressant à ces côtés d'avancer et de pénétrer dans la grosse flotte de la piraterie.


©️ Jawilsia sur Never Utopia


_ _ ___________________________________________ _ _


Quand un homme est blessé il découvre la haine, quand il blesse quelqu'un il découvre la culpabilité ainsi que la  rancœur des victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 184

MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   Sam 22 Déc - 6:42

La nuit scintillée de mille feu, illuminé par ces innombrables étoile qui éclairées ce toit universel, qui offrait à qui le voulait bien de regarder, un spectacle sans précédant. Et oui, il y avait bien aujourd’hui une pluie d'étoile filante offrant un balle somptueux rare à observer, une course épique ! Mais en bas, l'histoire était tout autre. Les vagues semblaient supporter le poids du navire en fête, laissant percer crie et musique dans ce silence qui auparavant était absolu. Là où ils se trouvaient, seul les poissons pourrait se plaindre de la gêne occasionnée, et encore. Leur réputation n'était plus a faire et personne, n'osez les déranger ou leurs mettre des bâtons dans les roues. Seul peut-être, Kiri. En effet, l'avant-veille l'équipage avait reçu un message leurs demandant de se rendre sur le nord des cotes. Pourquoi, ils ne le savaient pas encore.
La beuverie semblait atteindre une proportion énorme. Il semblerait que les marins d'eau douce fêtaient une prise intéressante de trésor. Peut-être était-il modeste, mais pour des pirates, il n'y avait pas meilleur événement pour se soûler au stade de non-retour. Saké, ou alcool arrangé dont ils gardaient la recette secrète. Les tonneaux se vidaient au fur et à mesure, laissant l'ambiance devenir de plus en plus chaude ! La musique sonnait de plus en plus faut mais qu'importe ! L'essentiel était de bien s'amuser et de profiter de la vie sans faire attention à quoi que ce soit, tel était la vie d'un pirate ! Après tout personne ne savait comment sa vie allait s'arrêter, ni quand car en ce moment, la concurrence et rude et les attaques plus entre confrère plus soutenue ces derniers temps. La mer connaissait une énorme vague de piraterie et les plus jeunes dans le métier s'attaque à tout le monde et n'importe qui sans se poser de question. Ces brigands qui arpentaient les océans secrètement depuis plusieurs avaient l'expérience pour survivre à ce coupe-gorge. Ce qui n'était pas le cas de l'ancien capitaine qui fut tombé en combat. Son ancien équipage lui, ou du moins ce qu'il en restait, nettoyait le pont supérieur pendant que les autres fêtaient leurs ascensions. Même si les pirates étaient de vulgaire mercenaire assoiffé de sang et d'or, des règles bien strictes étaient établies, et celui qui ne voulait pas se plier à celle-ci…

On voyait bien le savoir faire des navigateurs qui se relayaient nuit et jour pour naviguer. Ce qui pour vous était une simple nuit étoilée, était pour eux un carte géante en plein air leurs indiquant leur chemin. Une boussole grandeur nature en quelque sorte, indiquant le chemin vers la modeste île de Kiri. Ils faisaient partie des rares matelots sobres, sans une seule goûte d'alcool dans le sang ! Enfin, pour celui maintenant le cap tout du moins. Il bravait les eaux avec une aisance déconcertante. Il n'était pas seul dans cette manœuvre de nuit. En plus de ces anciens ennemis qui nettoyaient le pont, une équipe œuvrait sous ces ordres pour jouer de la voile, laissant ou non le vent s'engouffrer et les porter en direction voulue. De loin, on aurait pu croire à un balle parfaitement synchroniser ou chacun savait ce qu'il avait à faire. Habituellement c'était le capitaine qui dirigeait son navire mais là, ce dernier était trop occuper à fêter son butin.


La musique raisonnée de plus en plus fort couvrant les cries et les fracas causés dans la soirée. Cependant, le lendemain allait être un grand jour pour l'équipage car, les prisonniers allaient être exécutés. Cette tradition pouvait vous sembler barbare et pourtant, elle avait une signification particulière pour eux. Effectivement, cette action a un but bien précis. Du point de vue du capitaine, il élimine toute menace de mutinerie, et montre aux prisonniers soumis qu'ils n'ont pas le droit à l'erreur. Il marque également le fait qu'à présent, leur ancien équipage n'est plus. Ils doivent allégeance et obéissance à leur nouveau loup de mer. Puis du point vu des exécutés, cette tradition mettait en la fidélité qu'ils portaient à l’égare du défunt, qu'ils n'avaient pas envies de remplacer. La seule issue était donc la mort. Un geste qui était reconnu comme digne entre eux.


Le jour se leva enfin, laissant voir à présent d'une part, la viande soûle cuver leur breuvage de la veille et, l'équipage qui c'était relié encore une fois pour laisser leur camarade de nuit de reposer. Un brouhaha notoire accompagné ces Hommes d'infortune et pourtant, tout était millimétré, bien organiser de sorte à ce que chacun accomplisse son métier sans gêner l'autre. Un homme se distingue pourtant du reste de l'équipage. Il inspire le respect et la convoitise à la fois pour certain. Il délègue et veille à ce que tous soit nickel et propre avant le réveil du big-Boss. Il s'agit du second du capitaine, Jiro Nakamura ! Sa fidélité et ses états de service ne sont plus à faire. Le jeune homme a déjà prouvé qu'il savait faire face à n'importe quelle situation et durant toutes ces années, il n'avait pas fléchi. Ce qui était surtout la clef de sa réussite dans le domaine. En haut du mat principal, la vigie se mit à hurler, « TERRE EN VUE !! ».


Le timing était presque parfait. L'équipage s'attelait à ce qui savait faire de mieux. Le pont était dégagé, les marins encore soûle furent réveillés et envoyés en soute, laissant le plancher dégagé. Jiro ordonné ses dernières directives, prouvant une fois de plus que son engagement était là, et que son capitaine pouvait compter sur lui. Puis, sa voix surplomba le vacarme ambiant laissant clairement entendre ce qu'il avait à dire, signe qu'ils étaient à « bon port » :


- Lâchez l'ancre ! Hurla-t-il. Puis il reprit. Très bien, nous ne savons pas ce qu'ils nous veulent et vouas savez autant que moi c'qui nous on fait y a quelques années. Restez sur vos gardes mes frères !


Alors que vous montez sur le navire où l'équipage garde naturellement les yeux sur vous, Jiro ce tien en tête de la troupe, affirmant sa supériorité. Vous le verrez donner deux coups francs sur le plancher à l'aide de son pied, geste qui serra répété par tous l'équipage. À la suite de cette mélodie boisée, le capitaine laissera entendre une porte grincer et taper légèrement sur les escaliers qui mènent à la barre. Vous verrez alors quelques hommes s'écarter et à votre plus grande surprise, une femme se dresse devant vous, laissant apparaître une silhouette fine et un joli minois ! Avant de se présenter, elle se positionne légèrement devant Jiro, a deux pieds d'écart de celui-ci :


- Bienvenue sur mon navire, je suis Minako, le Capitaine et lui c'est Jiro. Il paraît que vous vouliez me voir?

Réumé et éléments:
 
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   Dim 30 Déc - 23:57


J’étais positionné sur la côte au nord de l’île, attendant patiemment les arrivées imminentes du Jonin convoqué ainsi que celle de la piraterie, qui commençait à reprendre le contrôle des mers. Le jeune Kirijin venait tout juste de faire son arrivée, se présentant à mes côtés, scrutant cette immense étendue d’eau qui se tenait face à nous. « Adachi je présume ? Désolé si j’ai un peu de retard. J’espère que je n’ai rien raté. Moi c’est Chiba Tomohisa, mais ça tu l’sais déjà il me semble. Je suis à tes ordres. Peux-tu déjà en premier lieu me résumer la situation malgré le rapport du Genin ? Et, je suis ensuite à l’écoute si tu as un plan et des instructions bien particulières. » M’annonçait le jeune homme se tenant droit comme un i à mes côtés.
 
« Tu arrive justement pile à temps. Effectivement je sais qui tu es, enfin, j’ai pris connaissance de ton dossier histoire de ne pas convier un boulet pour cette mission de haute importance. » Répondais-je dans un premier temps, guettant l’arrivée d’un navire dont les voiles étaient teintées de noir. « Pour faire bref, notre mission consiste à rétablir un contact avec les flottes pirates. Il faut réussir à les convaincre de se ranger parmi les notre. La grosse difficulté, c’est surtout qu’ils ne nous ont pas à la bonne depuis qu’une escouade dont j’ai fait partis, a été envoyé ravager leur dernier bastion il y a quelques années… Le plan A est de ne pas faire de grabuges, j’ai souhaité les rencontrer sur leur navire pour être un maximum transparent, pas de troupes cachées pour nous soutenir en cas d’attaque, là est toute la dangerosité de la mission. Bref, comme dit, pas de grabuges, il faut leur expliquer calmement la situation actuelle de Kiri et essayons de leur apporter des arguments convaincants, comme par exemple leur laisser le contrôle de certaines mers, tant que ça n’atteinte pas aux lois de notre Empire. Si tu as des idées, je suis à l’écoute, ta voix compte comme n’importe quelle autre voix Kirijin ! » Terminais-je, attendant de connaitre la réponse du jeune homme ainsi que ses suggestions s’il en avait. C’était l’occasion parfaite de le voir en action, sous pression et de lui faire fonctionner ses méninges.
 
Il était temps pour nous de monter à bord du navire où se situait le capitaine corsaire. Tout l’équipage nous guettait de haut en bas, d’un air relativement menaçant pour certains. Je ne savais pas si certains avaient des souvenirs de moi-même, où avaient connu la perte de proches lors de l’extermination, mais il fallait que j’en assume les conséquences. Un homme nous tenait tête, dont la chevelure était d’un blond platine encadrant un visage au traits fins, presque angéliques. Il se positionnait devant nous et se mit à taper deux fois du pied, quand soudain tout l’équipage à bord suivit le geste de leur supérieur. Sans doute une tentative afin de nous impressionner ou alors juste leur façon d’accueillir leurs invités… Suite à cela, les Hommes s’écartèrent afin de faire placer à une silhouette aux courbes alléchantes se dresser devant nous. Une femme qui répondait au nom de Minako, se présentant comme la Capitaine de cette flotte, avant d’également nous donne le nom de son second, Jiro.
 
M’inclinant vers l’avant en guise de respect, je pris de suite la parole. « Enchanté, je me nomme Adachi, Adachi Tatsu. Je suis le bras-droit du nouveau Mizukage. Et voici Chiba Tomohisa, un Jonin de Kiri. » Commençais-je en souriant à cette femme avant de reprendre. « Nous sommes ici pour faire le point sur votre situation actuelle, et celle du village. Nous sommes envoyés en tant qu’émissaires afin de discuter de différents accords, si c’est possible bien sûr… » Terminais-je toujours en esquissant ce sourire sur mes lèvres. Au fond de moi, je me doutais bien que certains de mes mots prononcés concernant des « accords » allaient sans doute déplaire aux Hommes ici présent. « Chiba, je te laisse faire le résumé de notre situation à notre aimable et ravissante hôte. » Toujours placer un petit compliment, c'est un peu aussi ça la politique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 19

MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   Mar 1 Jan - 19:38






Brasse en eau trouble.Chiba Tomohisa & Adachi Tatsu VS Les pirates.



L  La flotte qui s’approchait peu à peu de nous était immense, gigantesque et j’en passe. C’était le cliché même d’un bateau pirate, ainsi que son équipage qui te dévisage de haut en bas à peine arrivé. Mes yeux sont rivés sur ces derniers, tandis que ma main droite était à portée de main de ma sacoche, où se trouvaient mes différents outils de combats. Mon attention était directement attirée par le bras droit du Mizukage, qui se mit à parler aussitôt.

« Pour faire bref, notre mission consiste à rétablir un contact avec les flottes pirates. Il faut réussir à les convaincre de se ranger parmi les notre. La grosse difficulté, c’est surtout qu’ils ne nous ont pas à la bonne depuis qu’une escouade dont j’ai fait partis, a été envoyé ravager leur dernier bastion il y a quelques années… Le plan A est de ne pas faire de grabuges, j’ai souhaité les rencontrer sur leur navire pour être un maximum transparent, pas de troupes cachées pour nous soutenir en cas d’attaque, là est toute la dangerosité de la mission. Bref, comme dit, pas de grabuges, il faut leur expliquer calmement la situation actuelle de Kiri et essayons de leur apporter des arguments convaincants, comme par exemple leur laisser le contrôle de certaines mers, tant que ça n’atteinte pas aux lois de notre Empire. Si tu as des idées, je suis à l’écoute, ta voix compte comme n’importe quelle autre voix Kirijin !

« Des idées, j’en ai plein la tête Adachi. Selon mon optique, on a ici affaire à deux choix, deux gros thèmes : la diplomatie ou la force. Notre choix sera bien évidemment influencé par le comportement des pirates. S’ils sont coopératifs, nous agirons avec coopération et diplomatie en trouvant un terrain d’entente pour que nos deux camps trouvent un côté bénéfique à leur situation. Enfin, c’est ce que nous pouvons leur faire croire. Nous prouvons très bien jouer comme des purs stratèges, et faire en sortes qu’ils croient avoir trouver un arrangement qui leur arrange, presque plus que nous alors que à l’inverse, nous sommes gagnants à 100%. Ou alors encore, le deuxième cas : la manière forte. Il faut prendre en compte le facteur numérique… ils sont certes plus nombreux… mais nous sommes des ninjas. Tu es le bras droit du Mizukage du village de Kiri, ce n’est pas pour rien. Quant à moi, je suis tout de même un Jônin, je sais ce que je vaux. Nos techniques ninjustus sont similaires. Je me suis renseigné auprès de ton bingobook, tu as l’air de maitriser les techniques raitons et suitons du bout de tes doigts… exactement comme moi. On peut largement jouir de cet avantage pour leur donner la correction de leur vie… A voir. Finissais-je.

Le navire était là. Adachi me fait directement signe de monter à bord de ce dernier, je restais quant à moi sur mes gardes à chaque instant. Mes iris fusèrent dans tous les sens, j’observais et enregistrais tout, afin d’utiliser ces informations pour pouvoir dresser dans ma petite tête un plan possible du bateau ainsi que les différentes possibilités d’attaque au cas où cela devrait arriver. L’équipage pirate nous fixait, sans broncher. La horde en face de nous se mit alors à taper simultanément du pied deux fois contre le sol, sûrement pour tenter de nous impressionner. Je dis bien tenter, car personnellement cela n’a aucun effet sur ma personne. Mon regard restait neutre et vide, toujours en fixant chaque tête en face de moi. Le groupe devant nous se divisait en deux de chaque côté, afin de laisser une ravissante jeune femme arriver vers moi et Tatsu. On pourrait directement l’assimilée à une descendante de la déesse de l’amour… ou de la beauté. Ses courbes étaient alléchantes, c’était comme une hypnose naturelle. Me penchant lentement en avant en guise de respect et de salutation, je me remettais aussitôt droit comme un i lorsque que la capitaine en question prit la parole.

« Bienvenue sur mon navire, je suis Minako, le Capitaine et lui c'est Jiro. Il paraît que vous vouliez me voir?

« Enchanté, je me nomme Adachi, Adachi Tatsu. Je suis le bras-droit du nouveau Mizukage. Et voici Chiba Tomohisa, un Jonin de Kiri. Nous sommes ici pour faire le point sur votre situation actuelle, et celle du village. Nous sommes envoyés en tant qu’émissaires afin de discuter de différents accords, si c’est possible bien sûr… Dit-il en marquant une pause. Chiba, je te laisse faire le résumé de notre situation à notre aimable et ravissante hôte.

Avant de prendre la parole, mon regard fut directement attiré par instinct sur le nombre de matelots présents sur le bateau. D’un rapide coup d’œil, je pouvais en compter dix. En raclant ma gorge, je dépassais lentement le bras droit du Mizukage, en tapotant dix fois discrètement son épaule de ma main droite, lui faisant comprendre le nombre de pirates à bord.

« Mes respects, capitaine. Comme vous pouvez-vous en douter, à cause des derniers événements, Kiri est en totale reconstruction. Notre nouveau Mizukage met l’accent sur la sécurité du village, et donc des mers l’entourant. Vos activités ne nous concernent absolument pas, mais ont forcément des répercutions sur les villageois qui pèchent, ou qui traversent les mers à cause des activités de piraterie, mais cela impact aussi les pays frontaliers. On peut considérer que les frontières sont en quelques sortes… bloquées. Je pense, qu’il est préférable et possible, de trouver un terrain d’entente entre nos deux camps, de manière à ce que tout le monde trouve quelque chose à y gagner, non ?

Maintenant, je me taisais aussitôt. Je reculais aux côtés de Adachi en observant les différentes mimiques faciales des dénommés Minako et Jiro. Toujours sur mes gardes, j’observais ensuite les différentes réactions des matelots ainsi que celle de mon équipier, soupirant intérieurement… Quand-est-ce que les choses sérieuses commencent ?


©️ Jawilsia sur Never Utopia


_ _ ___________________________________________ _ _


Quand un homme est blessé il découvre la haine, quand il blesse quelqu'un il découvre la culpabilité ainsi que la  rancœur des victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 184

MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   Jeu 3 Jan - 23:17

Deux hommes montèrent sur le navire de la jeune femme, Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'un des deux semblait nerveux. Car oui, les pirates vivaient de pillage et de débauche, de sang et de tuerie! Mais ils restait tout de même des personnes, ainsi que des soldats à leurs comptes. Minako observait bien. Et si les deux coups émis sur le plancher pour l'appeler semaient une discorde chez ces deux shinobis, alors, peut-être n'avaient-ils rien compris. La jeune femme soucieuse d'écouter les moindres mots de ces convives, aperçu nettement que le jeune homme portant le nom de Chiba fit un geste en série. La commandante ne pouvait pas encore prouver son idée car, il était trop tôt pour avancer une telle théorie. La conclusion surgirait plus tard mais pour l'heure, Minako voulait commencer à jouer avec ces invités. Un jeu simple, sans bavure avec des règles que chacun pourrait comprendre aisément. Son regard se posa d'abord sur Adachi, Bras droit du dit Mizukage récemment au pouvoir de Kiri! Donc elle jeta un bref regard à son second. Simple, explicite, ce dernier n'eut pas besoin de mot afin de disposer une table, ainsi que quatre tabourets pour que chacun puisse s'assoir. D'un coté, Minako et Jiro au allure marginale, élevé dans le sang et la violence qui pourtant leur avait enseignée un code d'honneur. Et de l'autre, Adachi et Chiba, si les deux messagers acceptaient de s'assoir.
Seulement, les tapotements de Chiba restaient encrés dans l'esprit de la jeune femme. Après avoir revisionné autant de fois qu'il le fallait la scène dans son esprit, elle comprenait que le nombre de fois qu'il avait touché son acolyte, représentait l'équipage, en dehors d'elle même et de son second. Pourquoi?! Pourquoi agir ainsi alors que c'est eux qui ont fait appel à la modeste flotte de l'Amazone!!! la commandante masquée avec perfection ses sentiments. Devant ses hommes, seule la force et l'autorité devait être perçu. La pirate posa ses coudes sur la table alors que Jiro lui sortit de ses poches deux shooter. Ils les disposaient de sorte a ce que chacun en ait un. Puis, un homme se tenant derrière eux tandis une bouteille de saké.

- Très bien je vous écoute, mais j'ai a mon tour quelque question qui me hante, dit-elle d'une douce voix, Pourquoi venir demander un traiter de paix aujourd'hui alors qu'autre fois, votre seule et unique envie était de nous anéantir? Vous êtes mignons, rempli de sagesse et de volonté. Mais pourquoi nous demander de venir tout en sachant que cet équipage serait composé d'hommes afin de le faire naviguer dans de meilleur condition, puis ensuite, jouer au mors entre vous deux? Honnêtement gamin, annonça t-elle en plongeant son regard dans celui de Chiba, Tu crois sérieusement que je n'ai pas compris ton manège? Tu veux des informations sur mes hommes, demandes les moi?! En plus, ils sont tous face à toi.

En plus du ton, la jeune femme mariée parfaitement bien sa gestuelle pour se faire comprendre de tous. Elle déboucha la bouteille en saisissant le bouchon en liège à l'aide de ses dents, puis propulsa ce dernier à la baille! Ainsi la seule solution était de vider son contenu pour faire de son contenant un futur cadavre!
D'un geste généreux, Minako servit les deux hommes, puis Jiro. Enfin pour finir elle remplissait son verre, pas plus que le bord comme ses ancêtres lui avaient enseignés. Elle reposa la gourde remplie de potion magique puis de nouveau fixait les shinobis.

- Donc si je résume la situation. On vous envois ici pour trouver un accord avec nous les pirates… Hmmm… Je suis navré de vous annoncer que je suis une infime partie de la flotte de Piraterie! Les mers n'appartiennent à personne et encore moins à Kiri. Peut-être me prendrez vous pour une folle mais, j'ai rêvé de cette instant. Se grand brin là, oui toi le bras droit! Ta tête me dit quelque chose. Et j'aimerais que tu annonce clairement tes intentions car, ton Boy fait des choses bizarres et je n'aimerais pas que ton visage soit touché par une lame.
Pour commencer, il va vous falloir vous imprégner du code de piraterie. Et donc, levez vos verres pour trinquer. Etant donné que Chiwa ou j'sais plus, rentre en phase de paranoïa, je vais boire la première. Ainsi vous constaterez que ce n'est pas du poison. Vous boirez ensuite. Seulement après cela je vous poserez quelques questions auxquelles j'espère vous répondrez convenablement. Puis ainsi de suite. Jusqu'à la fin de la bouteille. Aucun autre échappatoire possible.
Le but est qu'à la fin de cette dernière vous ayez réussi à nous convertir sinon, en cas d'échec de votre part, ton "Junin" de Kiri se verra affronter l'homme le plus fort de mon équipage,
au même moment un matelot très grand et très musclé, s'avança pour se mettre ne avant des autres, Puis toi, tu Affrontera Jiro. Attention, ne vous reposez pas sur vos acquis. commençaient déjà par me convaincre!

Minako leva son verre très haut, pointant l'astre flamboyant, puis d'un trait vida son shooter avant de le poser dans le sens inverse qu'il l'était initialement afin de montrer que celui-ci était vide. Le breuvage ne resta pas longtemps dans sa gorge et fut rapidement ingurgité. D'un geste amical, elle invita ses convives a faire de même. Jiro lui, ne perdit pas une seconde avant de suivre sa supérieur.


- Pour commencer Beau-gosse, quel est votre réelle intention, qui est votre nouveau Mizukage car, j'aimerais le connaître un peu. Son absence montre que nous sommes insignifiants à ses yeux! Pendant que la jeune femme parlait, Jiro lui resservie un verre, D'ailleurs, en quoi une flotte comme la mienne peut-elle vous aider et apporter tous l'aide d'on vous avez besoin?! Sur l'échelle de la piraterie oui, je suis la femme la plus crainte des eaux! Mais je suis loin de détenir le monopole.

Au final, la jeune femme usait clairement de son charme. Sur ces belles paroles Minako penchait légèrement son buste afin de laisser son atout féminin user de son charme. Peut-être ainsi les deux hommes cesseraient de la prendre pour une imbécile et approfondiraient leurs raisonnements. Rien était fait au hasard et le destin savait bien jouer avec eux. Leur sort était entre leurs mains, et dépendrait aussi des paroles qui prononceraient.  


Réumé et éléments:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   Mar 15 Jan - 11:45


Nous étions bien à bord, face à cette troupe de pirates. Chiba prit ma demande au sérieux et fit le bref résumé de la situation Kirijin et le pourquoi du comment nous sommes venus ici. Le Jonin s’avançait pour prendre la parole tout en tapotant mon épaule d’un geste répétitif, dix fois. Dix comme le nombre d’Hommes de main à bord du navire. C’était une très bonne initiative de sa part, je continuais de regarder nos hôtes et pu constater que la jeune femme avait aperçut les gestes de Chiba. M’enfin, rien ne prouvait qu’il cherchait à m’alerter de quoi que ce soit.
 
Tout à coup, une table et quatre tabourets fut dégainés entre les deux équipes. Nous étions conviés à nous y installer et d’un coup, le dénommé Jiro sortit de sa poche des shooter, vides mais qui ne tardaient pas à être remplis par un alcool fort que nous étions invités à boire. Aucun problème là-dessus, enfin de mon coté mon passé pouvait témoigner de mon aisance à hydrater mon gosier de cette substance aux effets néfastes. Cependant, concernant Chiba, je n’en savais rien, peut-être n’avait-il jamais avalé ne serait-ce qu’une seule goutte.
 
« Pourquoi venir demander un traité de paix aujourd’hui alors qu’autrefois, votre seule et unique envie était de nous anéantir ? » Disait-elle, enfin ce fut la seule phrase qui avait retenu mon attention. Son dialogue continuait et se portait surtout sur Chiba en lui faisant comprendre qu’elle avait clairement lut dans son jeu. Sur ce point-là, j’allais le laisser se démener de cette situation tout seul.
 
« Pour répondre à ta question et faire simple, Mmh… Et bien, il ne faut pas oublier qu’autrefois, il y avait un autre Mizukage et que tout bon ninjas se doit d’en respecter les ordres. C’était une autre politique et nous cherchons à changer tout ça. Alors oui, une grande partie de ta camaraderie a été décimée par l’élite Kirijin, dont j’ai fais parti pour être totalement transparent avec toi, mais il nous fallait suivre les ordres, et surtout, il y avait eu d’énormes tensions, sachant que plusieurs rappels ont été fait à l’encontre de tes confrères, s’ils ne respectent pas cela, ils se dirigent forcement vers un affrontement inévitable ne penses-tu pas ? » Rétorquais-je au sujet de l’extermination des pirates d’autrefois. J’avais mis carte sur table en annonçant que j’avais fais parti du l’escouade pour les détruire.
 
« Mes intentions sont celles de Kiri, je suis aujourd’hui l’un des décideurs du destin du village, de l’empire Kirijin. Si notre Mizukage n’est pas venu ce n’est pas parce qu’il vous juge insignifiants, non, il est sur une autre rencontre lui aussi. Je représente l’autorité du village de par mon statut, donc c’est un peu comme si tu avais devant toi le Kage de la Brume. Et du coup, nos intentions sont simples : nous voulons trouver un accord afin de laisser le libre-passage et le libre échange dans nos mers. Nous n’accepterons tout simplement pas que des citoyens de n’importe quelle provenance, soit attaqué ou volé par l’un de tes confrères. Si ce traité est accepté, j’imagine que vous pourriez justement être une sorte de « police des mers » afin d’y arrêter toute action illégales, et j’imagine que s’il y a un écart de la part d’un pirate, vous vous en occuperez de vous-même… De notre côté, je pense que Kiri peut vous obtenir certaines garanties et exaucez quelques-unes de vos requêtes, si elles restent abordables… » Je pris mon petit shooter et le brandit en l’air tout comme la cheffe pirate, et en avala le contenu d’une traite reposant le verre en prenant soin de bien le taper contre le bois, tel un alcoolique dans un bar, ce que j’avais pu être autrefois. Je posai mon regard sur Chiba avant de lui adresser quelques mots.
 
« Doucement sur l’alcool de ton coté, pas que tu finisses mal. » Lui disais-je tout en ignorant totalement sa tolérance à l’alcool. Je faisais juste mine de la connaitre justement, en espérant que le jeune homme allait comprendre ce que je sous-entendait par ces propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 19

MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   Jeu 17 Jan - 18:29


Brasse en eau trouble.


La femme qui se trouvait devant moi avait l’air d’être sûre, très sûre d’elle. Son titre de capitaine lui allait à ravir : son physique très avantageux doit probablement lui permettre d’arriver à ses fins, ce qui est compréhensible. Toute personne respectable sait jouer de ses avantages, cette dernière a l’air de totalement savoir y faire. Étant perdu dans mes pensées, sans réellement porter une réelle intention au discours de notre interlocutrice, sauf aux points importants et sensibles. Ce qui me réveilla de plus belle est la table, ainsi que la bouteille d’alcool ainsi que quatre shooters. Les mots de la demoiselle indiquèrent qu’elle avait cerné ma gestuelle sur l’épaule d’Adachi. Nous prenions rapidement place autour de la table sur de petits tabourets, je m’empressai alors de prendre la parole.

« Vous m’avez grillé, bien joué. Mais c’est simplement un réflexe de survie, d’instinct je dirais. Nous ne connaissons pas nous non plus vos intentions… et il est préférable d’être sur nos gardes et donc d’être au courant du nombre de personnes présentent sur la flotte au cas où tout cela dégénérerait… Dis-je en souriant longuement.


Je n’ai pas peur d’eux, absolument pas. Au contraire, ils me foutent un peu la rage à vrai dire. Ils se croient tout permis, ils pensent que les mers sont à eux malgré qu’ils disent le contraire. Kiri est le village de la brume caché de l’eau, et ce n’est pas pour rien. L’océan ne nous appartient pas, mais nous sommes les seuls le défendant réellement. Un dialogue sur nos intentions commença à éclore entre les chefs des deux partis, c’est-à-dire le bras droit du Mizukage et le Capitaine face à nous. Mes yeux semblaient alors faire des vas et viens entre ces deux derniers, m’imprégnant de leur discussion. Il est important de se souvenir des mots de son adversaire, au cas où il irait à l’encontre de ses propres propos, et donc d’avoir un motif pour lancer une offensive.

Adachi prend le soin d’expliquer la situation avec clarté et précision, en annonçant les possibles négociations et arrangements que le Mizukage pourrait avoir avec ces « Pirates ».  Nous remontons alors par la suite tous nos verres, afin de les boire « cul-sel » et de les claquer rapidement contre la table.  La capitaine en face de nous s’empressa de nous resservir de nouveau. Le regard insistant d’Adachi me perturba, lorsqu’il venait de prendre la parole…

« Doucement sur l’alcool de ton coté, pas que tu finisses mal. Fit-il avec un regard bien particulier.


J’avais immédiatement compris. La subtilité, bien sûr ! Il fallait désormais que je joue un personnage, celui du jeune homme qui ne boit jamais d’alcool, alors que quelques jours précédents la mission j’étais au bar de Kiri avec mes amis Jonins et Chuunin en buvant des mètres de shots.


« Pfff.. Tu dis n’importe quoi ! J’bois beaucoup d’alcool moi… Dis-je en laissant un air totalement naturel mais inventé, du garçon qui tentait de dire quelque chose pour paraître crédible alors qu’il ne l’était pas : ils devaient probablement penser en face que je ne buvais jamais d’alcool. Mon jeu d’acteur étant très réussit, je pense qu’ils devraient y voir que du feu.



Nous continuons alors de discuter. J’étais attentif toujours à la discussion des deux individus, n’en plaçant pas vraiment une. J’étais concentré, entièrement sur les éléments nous entourant, j’étais totalement cerné pour prendre toutes les possibilités possibles suite à la précédente annonce du Capitaine de la flotte. Si nous arrivions à la convaincre, pas de problèmes. Sinon, je devais affronter le Molosse de leur équipe, et Adacha quant à lui devra affronter Jiro, son second. La tâche pourrait être honnêtement facile, mais il y a forcément une face cachée à une proposition si alléchante. Faire mine d’être sous l’effet de l’alcool est une astuce très stratégique et bien placée, bonne idée du bras droit !

Plus la discussion continuait, plus nous consommions les shooters. Je connais mes limites, je sais quand il faut arrêter de boire avant d’avoir la tête qui tourne. Et là, c’était le cas. Nous étions à notre quatrième shooter, que je pris aussitôt la peine de claquer sur la table sans l’ingurgiter. Mon jeu d’acteur commença aussitôt. Je fixais continuellement la table, tête baissée en secouant légèrement puis rapidement ma tête comme un toutou, qui tentait de s’orienter. Je remontais ensuite lentement la tête, avec une mine de mec totalement alcoolisé, ne sachant pas réellement trop quoi faire de ses mains. En effet, mes mains tapotèrent la table dans tous les sens du bout du doigt, tandis que mon regard jonglait entre les deux pirates ainsi que mon acolyte.

« Pour’q…uoi vous m’r..egardez com..’ ça vous eh ! Dis-je en simulant le hoquet à plusieurs instants dans la phrase. Eh Ada..sushi ! Elle av..anze.. cette miszion ? J’aurai bien…. Envie d’un bol de soup..euh moi au li…eu de perdre mon te…mmmmmmps ic…. Dis-je en faisant mine d’arrêter de parler en plein milieu de la phrase, et d’avoir un semblant de remonter, me mettant à tousser légèrement.


Les dés étaient joués, à voir s’ils étaient tombés dans le panneau.



©️ Halloween



_ _ ___________________________________________ _ _


Quand un homme est blessé il découvre la haine, quand il blesse quelqu'un il découvre la culpabilité ainsi que la  rancœur des victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 184

MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   Jeu 17 Jan - 23:18

❝ Brasse en eau trouble ❞

Minako observait ses interlocuteurs attentivement tout en vidant le contenu de son verre à deux reprise. La descente de la jeune n'était plus a prouver sur ce vaisseau. Il fallait admettre qu'elle avait défiée chacun de ses hommes un-à-un, les plongeant dans l'obscurité d'une gueule de bois que chacun d'eux se souvenaient. Son second le savait bien, à chaque fois que son verre se vidait il fallait absolument qu'il se remplisse dans les plus bref délai. La capitaine ne rigolait pas à ce sujet et lui non plus, d'ailleurs, le jeune homme ne la suivait pas sur ce terrain…

Pour l'heure elle semblait toujours aussi seine d'esprit qu'au début de la discussion. Sa posture toujours aussi droite pour mettre en avant ses atouts féminins et son regard était très loin d'être vitreux. Ce qui était certain c'est que Minako maîtrisait son sujet. Il y a certain détails que les ivrognes savaient reconnaître. Les gens sachant boire, et ceux qui faisaient semblant. Elle mettait ce détail dans un coin de sa tête laissant ses hôtes faire comme bon leurs semblaient.

Pour répondre à ta question et faire simple, Mmh… Et bien, il ne faut pas oublier qu’autrefois, il y avait un autre Mizukage et que tout bon ninjas se doit d’en respecter les ordres. C’était une autre politique et nous cherchons à changer tout ça. Alors oui, une grande partie de ta camaraderie a été décimée par l’élite Kirijin, dont j’ai fais parti pour être totalement transparent avec toi, mais il nous fallait suivre les ordres, et surtout, il y avait eu d’énormes tensions, sachant que plusieurs rappels ont été fait à l’encontre de tes confrères, s’ils ne respectent pas cela, ils se dirigent forcement vers un affrontement inévitable ne penses-tu pas ?
Mes intentions sont celles de Kiri, je suis aujourd’hui l’un des décideurs du destin du village, de l’empire Kirijin. Si notre Mizukage n’est pas venu ce n’est pas parce qu’il vous juge insignifiants, non, il est sur une autre rencontre lui aussi. Je représente l’autorité du village de par mon statut, donc c’est un peu comme si tu avais devant toi le Kage de la Brume. Et du coup, nos intentions sont simples : nous voulons trouver un accord afin de laisser le libre-passage et le libre échange dans nos mers. Nous n’accepterons tout simplement pas que des citoyens de n’importe quelle provenance, soit attaqué ou volé par l’un de tes confrères. Si ce traité est accepté, j’imagine que vous pourriez justement être une sorte de « police des mers » afin d’y arrêter toute action illégales, et j’imagine que s’il y a un écart de la part d’un pirate, vous vous en occuperez de vous-même… De notre côté, je pense que Kiri peut vous obtenir certaines garanties et exaucez quelques-unes de vos requêtes, si elles restent abordables…







Ce qui était certain c'est que les paroles et la transparence du dit Bras droit du Mizukage amusaient le jeune femme. Un sourire franc naquit sur ses lèvres montrant au deux Kirijins qu'elle était bien réceptive. En plus du contenu de son verre, Minako buvait le discourt du brun ténébreux. Seulement, la jeune pirate enregistrait également chaque information transmise sans en perdre une miette. L'attaque contre les pirates, la passation de pouvoir, mais surtout les avantages qu'il pourrait lui être accordés. En quoi consistaient-ils? C'était bien beau de monopoliser son temps, fallait-il encore que les deux hommes lui apporte un contenu satisfaisant. Hors là, il semblait vide! La commandante prie une respiration pour prendre la parole. Chiba fut plus rapide et enchaîna à la suite d'Adachi.

Vous m’avez grillé, bien joué. Mais c’est simplement un réflexe de survie, d’instinct je dirais. Nous ne connaissons pas nous non plus vos intentions… et il est préférable d’être sur nos gardes et donc d’être au courant du nombre de personnes présentent sur la flotte au cas où tout cela dégénérerait…
Pfff.. Tu dis n’importe quoi ! J’bois beaucoup d’alcool moi…


Après cette intervention paternel de la part d'Adachi, il était toujours un peu plus clair pour l'équipage de voir qui commandait cette mission. Fixant les deux Hommes, Jiro prit la peine de resservir à la demande de ces derniers. Le Tatsu fut resservi sans somation. En revanche, Il laissa Chiba sur son reste. Alors qu'il les regardait tous les deux, il donna un léger coup de pied à sa supérieur à l'abri des regards. Les deux Shinobi ne pourraient pas l'apercevoir sous cette table.
Minako n'avais pas la nature des inquiétudes de son second. Elle savait juste à présent qu'il fallait analyser ses invités avec minutie. Mais la jeune femme restait sur son facies de base avec toujours autant de neutralité. La pirate reprit un verre avant de commencer à parler :

Hm. C'est bien beau ce que tu me dis là. Donc si je résume un peu la chose je devrais faire confiance à des gens qui ont menés des actions contre nous. Sous prétexte que vous avez changé de dirigeant?!

Permet moi d'avoir un doute sur vos attentions. Non pas que je cherche absolument la confrontation mais, vous monopolisez notre précieux temps pour ça? Pour être honnête avec toi, je ne suis la rêne de la piraterie. Notre domaine est bien plus complexe que ça. Ma flotte en est une parmi tant d'autre! Oui je pourrais si le cœur m'en dit, vous apporter mon aide. Seulement dans ton discourt tu me parle d'avantage, mais tu n'en propose aucun, pourquoi?

Il me semble qu'à l'heure actuelle c'est vous qui êtes en mauvaise posture. J'ai eu vent des récents évènements. Ce que tu me demande là et en fait le moyen de sortir de votre prison! Même si je vous prête main forte, il reste un nombre de vaisseau que tu n'imagine même pas à convaincre. Et ayant des ennemis et des rivaux au quatre coin de s't'océan, je vois pas ce que je pourrais faire pour vous. Risquer la vie de mes hommes pour mes intérêts, oui, je sais qu'ils savent le faire. Mais pour les vôtres… Il va falloir être plus convainquant mon grand!

Et toi! ramène à manger pour le p'tit gars, ça lui f'ras pas d'mal d'éponger!








La jeune femme c'était retournée vers un de ses hommes pour lui adresser cette requête. Il va sans dire qu'il exécuta naturellement cet ordre sans rechigner. Il valait mieux pour eux s'ils ne tenaient pas à s'attirer les foudres de la tigresse. Sur ses sages paroles, son regard balayait les deux hommes afin de voir leurs réactions face à son discourt. Leurs nerfs peut-être à vifs, agiront-ils peut-être mais Minako et Jiro rentraient tous deux dans un jeu pacifiste sans montrer un once de violence. Ce qui d'un autre côté pouvait sembler étrange pour des pilleurs sanguinaire. Un chose devait être retenue, c'est que les apparences pouvaient parfois être trompeuses! Quelques minutes passèrent avant que le commis ramène un festin devant eux. La pirate fit signe de se servir montrant ainsi son sens de l'hospitalité.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A/S | Brasse en eau trouble   

Revenir en haut Aller en bas
 
A/S | Brasse en eau trouble
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» ☴ oh dear, we are in trouble
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» " L'INTENSITE D'UN REGARD "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Mer de Mizu-
Sauter vers: