Partagez | 
 

 A la recherche du Doc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 137

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D

MessageSujet: A la recherche du Doc    Sam 5 Jan - 11:47

~¤ Le pays de Hi ¤~


J'arpentais les contrées de Hi, mon gibier attaché à la hanche, ainsi que mon accompagnement champêtre rangeait dans un sac, également noué à coté de la malchanceuse. Ici, la flore régnait en maître laissant peu de place au vide. Des arbres, des fleurs. la nature savait jouir de son environnement riche pour étoffer ce paysage qui prenait une tout autre dimension grâce à elle. En plus d'offrir un manteau de verdure étendue, et des plantes a profusion pour les aromates en tous genres, le thé et évidemment les bienfaits médicinaux, ce "poumons" végétal offrait un large et paisible habitat pour les animaux qui la peuplait. Pour moi, elle représentait un éventail de choix en terme de nourriture et de viande. Un luxe que nous n'avions pas à Kiri.

C'est la première fois que je restais aussi longtemps au pays de feu. Et je constatais que les habitant malgré l'invasion qui c'était produite, restaient aimables et courtois. Peut-être parce qu'ils ne se doutaient d'où je venais. Autrement, ma tête aurait été découpée et mise au bout d'une pique. C'est pour cette raison que je tenais à rester discret, afin de rester en vie et d'accomplir ma destinée. j'avais plusieurs buts dans ma misérable existence et pourtant, aucun n'étaient encore achevés…
Après de longue heure de marche, le chaine montagneuse se rapprochait petit à petit. La frontière n'était plus loin mais, une pause allait s'imposer. Car, le mur se rapprochait serte, mais la nuit aussi commençait à tomber et je ne voulais pas m'aventurer de nuit trop profondément dans les montagnes. la seule chose qui importait été de trouver un grotte pour y trouver refuge et déguster mon repas. Ainsi je pourrais me restaurer paisiblement, à l'abri des bêtes féroces. La lumière générée par les flamme les feraient fuir.

Le repas et la nuit furent agréable. Je pouvais continuer mon voyage dans de bonne condition. Avoir l'estomac rempli était un facteur très important. Le monde restait dangereux et pouvait nous jouer des tours. D'ailleurs, je n'étais pas à l'abri de tomber sur des mercenaires voulant me détrousser. Si l'occasion se présentait, peut-être me rapporteraient-ils une bonne somme d'argent. De nos jours, chasseur de prime représentait la seule vocation qui rapportait de l'argent. Alors, je n'étais pas contre.

~¤ Tshuchi no Kuni ¤~

Je venais de passer la frontière et l'après-midi venait de commencer. Le moins que je puisse dire était qu'ici, il n'y avait pas grand monde pour le moment. J'étais seul au point d'entendre le souffle du vent, et de le sentir soulever ma chevelure la faisant danser sous son emprise. Etrange, j'avais la ferme impression que quelqu'un me surveillait mais, j'avais beau cherche, sonder les environs, rien. Je continuais me méfiant quand même jusqu'à arriver au sommet du mont sur lequel je me trouvais. D'ici, la vue était imprenable rien ne pouvait échapper à mes yeux.
Attentif, je redescendais aussi sec pour arriver à cette plaine, que j'observais de mon perchoir. Il y avait un peu de trajet mais, je n'étais pas pressé. De toute façon, il n'y avait pas grand monde dans les montagnes. L'environnement restait tout de même hostile et difficile. Je ne connaissais pas le coin seulement, cette chaine rocailleuse ne m'inspirait pas du tous… Cette impression oppressante d'être observé.

les plaines étaient verdoyante par endroit, comme dépourvu de végétation à d'autre. L'endroit était très particulier. Mais la zone dégagée offrait la possibilité de prévoir une éventuelle attaque tellement les relief était inexistant. Bien évidemment, des amas de roche par-ci ou par-là offraient des cachette de choix, bien que, trop prévisible à mes yeux. Quand je les passais, je n'hésitais pas à jeter un petit coup d'œil pour assurer mes arrière. Pour l'heure rien… Un soupçon de paranoïa pour moi, mais rien de grave. Soudain, Une forme retint vite mon intention. Au loin je n'était pas certain, il fallait que je m'en approche pour en être certain.

~¤ La Verge ¤~

Plus je m'approchais et plus je devinais de  mieux en mieux la silhouette que j'apercevais au loin. Etrange. Cette forme des moins… Surprenante venais de susciter mon intérêt. Elle était là, droite comme un piqué, juste à l'entrée de cette grotte. N'importe qui aurait pu avoir peur et pourtant, je devais y pénétrer franchement.

La ville était en pleine ébullition. Les villageois œuvraient comme ils avaient habitudes de faire, sans porter trop d'attention envers ma personne pour le moment. Chacun savaient visiblement ce qu'ils avaient à faire et les gestes millimétrés qu'ils faisaient le prouvées. Dans tous les cas, je soignais au maximum mon apparence. Je restais droit et j'avançais dans le seul et unique but de trouver un endroit qui servirait à manger. Comme dans tous bon village, un restaurant devrait être a disposition. Je ne connaissais pas encore leurs spécialités culinaires. Peut-être que le chef des lieux me surprendrait justement par un plats des plus exquis. Je n'avais pas l'habitude de ce genre d'endroit mais pourtant, il fallait que je continue pour enfin toucher à mon but. Je devais trouver ce Doc par tous les moyens et parvenir enfin à mon but ultime d'infiltration.

Le restaurant n'était pas bondé, mais il n'était pas vide non plus. Je pris la peine de m'assoir sur une banquette qui s'emblait accueillante et confortable. Puis, je regardais la carte afin d'en analyser le contenu. Tous ceci me paraissait appétissant. Mon regard pivotait tout autour de moi afin de sonder les lieux. Normalement, je ne risquais pas grand chose cependant, je tenais à en être certain. L'emplacement des tables était espacé et linaire offrant largement la place pour un manieur de sabre de ce défendre. Une chance pour moi si je n'avais d'autre choix. J'espérais juste que cela ne soit pas nécessaire en réalité. Ce que je voulais le plus, un monde meilleur en proie à la liberté. Les gens autour de moi semblait dévorer le même repas, ce qui m'indiquait clairement que c'était celui-là que j'allais choisir! C'est seulement quand le serveur s'approcha de moi que je lui fit signe de mon envie affichant un sourire pour ne pas l'offusquer. Ainsi peut-être passerais-je pour un simple muet? Je n'avais pas remarqué en revanche les regards extérieurs. J'avais manqué de vigilance, ou peut-être seulement j'affichais un état un peu trop paranoïaque. Allez savoir.
Je dégustais mon assiette fraichement servit en pensant uniquement à la tache que je venais de me donner. Une fois de plus je recherchais un personne. La première était simplement mon idéal, celui que je considérais comme un mentor. La seconde, le fruit de ragot d'ivrogne. mon seul souhait était que cette fois-ci, je ne courrais pas vers un fantôme. Sans le savoir, croyant simplement penser, mes lèvres se mirent à se mouvoir et sans que je m'en aperçoive, le son de ma voix retentie doucement laissant percevoir quelques paroles « Doc où es-tu, qui es-tu? ».

Je ne savais pas trop par où commencer mes recherches. Surtout que je ne savais pas vraiment à quoi il ou elle ressemblait. Ce que je savais c'est que ce dit Docteur était dans le coin. je mangeais mon assiette prenant le temps de savourer mon repas afin de me restaurer. Je regardais à présent à l'extérieur du restaurant, le regard évasif, pensif de ce qui m'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 86

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Lun 4 Fév - 10:40





A la recherche de moi-même




Beaucoup de travail aujourd’hui, pleins de patient mais rien de franchement excitant et la plupart des gens étaient par conséquent traités par mes disciples. L'hôpital allait bon train, ses fruits étaient probablement ceux les plus juteux du pays. Ce pays manquait de ressources comme les miennes, manquait de ninja, de conseillers, de chef, un peu tout. Peut être était-ce là un appel de celui-ci à me voir régner, peut être pas, l’important n’était pas là pour le moment.

J’aurais au final tout le temps du monde pour en discuter avec “lui”. Je me dirigeais donc vers une boutique, un restaurant qui s’était fort bien développé depuis que le centre y avait fait son nid. Son tenancier m'accueillit en se frottant les mains, tout sourire, en gueulant “Bonne journée Docteur, et bienvenue dans mon palace”. Palace, c’est ainsi qu’il désignait son office qui maintenant servait aussi d’auberge et de ce que j’avais appris récemment, ferais peut être également casino sous peu. Sans protection aucune, ouvrir un casino était surement très dangereux, néanmoins il disait juste vouloir en faire une sorte d’endroit pour le jeu, sans trop demander d’argent sur les mises.

Je prenais place à la terrasse, attendant l’arrivée d’un serveur pour lui demander une omelette triple, puis vaquait à contempler le vide, scrutant les gens sans vraiment les regarder. Le plat arriva, puis le tenancier s’approchait pour m’en demander des nouvelles.
-Délicieuse, peut être un peu trop de sel pour moi mais sinon c’est parfait.
-Sugoki-sensei, je ne vous remercierais jamais assez pour tout ce que vous avez fait pour ce village, je tiens vous offrir ce repas et ceux qui suivront en gage de reconnaissance.
-N’allons pas jusque là, je n’ai fait que m’installer ou c’était le plus propice, et... j’ai déjà commencé à en tirer les bénéfices que je désirais en arrivant ici. Nan ce serait malhonnête de ma part d’abuser de votre hospitalité et de votre reconnaissance. j’insiste, je paierais ma part comme tout un chacun.
-alors je vous fait une ristourne, pour le sel.

Je lui souriais avant de repartir à l’assaut du mélange d’oeuf.
-Vous êtes sûre de ne vouloir qu’une omelette Doc?
-Cela suffira, merci.

Il retournait à ses affaires. Je commençais à repenser à Triste-kun, me demandant si il arriverait à ses fins, si il me causerait du soucis ou pas et si j’allais devoir m’occuper de cela moi même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 137

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Dim 10 Fév - 12:13


Je savourais le repas de chef des lieux. Je devais avouer que son plat était succulant. Je m'évadais quelques instants m'imaginant une plaine paisible ou seul le bruissement des feuilles sous la brise douce du vent venait chatouiller mon ouïe. Plus de guerre, plus de sang. la jupe harmonieuse de cette arbre émerveillé mon regard offrant un panel de couleur magnifique reflétant parfaitement la saison que j'affectionnais particulièrement. Il me tardait de la retrouver enfin. L'odeur envoutante venait chatouiller mes narines pour me plonger dans un rêve presque parfait! Puis, petit à petit, je me laissais revenir à moi, dans cette salle de restauration où les clients parlaient entre eux parasitant mes douces pensées. D'un coté ce retour à la réalité était pas plus mal. Je me recentrais sur la raison pour laquelle j'étais venu ici.

D'un bon coup de baguette, je terminais mon repas. Mon regard volatile se posait sur chaque personne présente ici afin d'imaginer leurs traintrains quotidien. En vérité, je me fichais pas mal des détails cependant je n'avais pas grand chose d'autre à faire. Ils étaient frappés d'un banalité affligeante et pourtant, c'est ce dont j'aspirais également. Un monde paix, sans haine ni violence.

Soudain une voix portait plus que les autres pour prendre le dessus sur le brouhaha généré par les discussions de chacun. L'homme semblait important ici, sa prestance et son assurance montré que son rang au sein du restaurent était plus élevé que les autres. Surement le maître des lieux.


-Sugoki-sensei, je ne vous remercierais jamais assez pour tout ce que vous avez fait pour ce village, je tiens vous offrir ce repas et ceux qui suivront en gage de reconnaissance.

Je percevais juste le sons de sa voix à lui. Et je ne voyais pas le contenu de son assiette. Je savais juste que c'était une femme avant que l'homme ne reprenne la parole :

-alors je vous fait une ristourne, pour le sel. Vous êtes sûre de ne vouloir qu’une omelette Doc?

Je tenais enfin mes indices. Enfin je n'en avais pas encore la certitude et le seul moyen d'y remédier restait d'aller aborder la jeune femme. Pour bien faire, j'attendais patiemment qu'elle finisse son assiette avant de me diriger vers elle. D'une démarche calme et assurée, j'arrivais devant la Kunoichi, puis en signe de respect je m'inclinais afin de la saluer et enfin je me présentais :

- Bonjours, excusez moi de vous déranger sur votre temps de repas. Je me présente, Kodomo Shinda. Je me suis permis de vous aborder car j'ai cru entendre que vous étiez le Doc, est-ce bien ça?

Je maintenais ma posiotion respectueuse en attendant sa réponse, les bras le long de mon corps. J'espérais seulement ne pas l'offenser de part ma démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 86

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Lun 11 Fév - 12:26





A la recherche de moi



Je tournais la tête vers l’inconnu, le ton de sa voix et sa posture impliquait une envie de ne pas froisser, quelque chose d’inhabituel pour qu’il s’agisse d’un simple civil. Deux options s’offraient à moi, et aux vues des deux sabres à sa taille, l’une semblait être favorisée. Je gloussait quant à son comportement légèrement roide et son aspect légèrement lugubre qui détonnait un peu avec le climat ambiant du village. Dernièrement, même si le pays de la terre était en proie à une violence extrême ainsi qu’à la prudence, ce petit coin était particulièrement épanoui et amène.
-Sugoki Nebari, Cheffe Doctoresse à l'hôpital du village, mais j’imagine que si vous cherchez un docteur en particulier vous avez besoin d’une faveur spéciale je me trompe?

Je scrutais son visage pour y voir une marque de négation ou d’assentiment, puis coupait toute tentative de réponse orale.
-Pas ici, vous avez probablement besoin d’un endroit discret pour en discuter, disais-je avec une voix basse pour ne pas être entendue.

J’escortai jusqu’à l'hôpital le “soldat” présumé pour l’emmener dans un bureau. J’y fermais stores et portes puis me tournais vers lui.
-Vous pouvez vous détendre, vous n’avez rien à craindre de moi, expliquez moi juste ce dont vous avez besoin. Je… n’ai pas nécessairement besoin des détails donc si vous voulez garder vos secrets je comprendrais. Dites moi tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 137

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Lun 11 Fév - 19:16


La jeune femme me regardait de la tête au pieds. Il semblerait que la jeune femme avait remarquée que je me sentais légèrement mal à l'aise. Les lieux publiques me rendaient un peu nerveux. cependant je maintenais ma posture respectueuse laissant le temps à la doctoresse un temps de parole plutôt large. Elle ne perdit pas de temps justement à prendre la parole :

-Sugoki Nebari, Cheffe Doctoresse à l'hôpital du village, mais j’imagine que si vous cherchez un docteur en particulier vous avez besoin d’une faveur spéciale je me trompe? Pas ici, vous avez probablement besoin d’un endroit discret pour en discuter.

Elle avait effectivement cernée et pointée du doigt la raison de ma venue. C'était un peu comme si la jeune doctoresse avait sondée mon esprit. Pourtant, j'étais plutôt callé sur le sujet! Et je n'avais ressenti aucune tentative de lecture d'esprit. Peut-être que mon faciès permettait clairement de voir en moi tel un livre ouvert…
Puis elle m'escorta au travers de la ville. Même si elle ne m'avais pas indiquée le l'endroit où nous allions nous rendre, je me doutais bien que ce dernier devait-être isolé et plus calme, à l'abri des regard indiscret et des curieux qui chercheraient à déformer mes propos et semer le trouble.

Nous arrivions enfin dans l'hôpital dont on m'avait parlé. Une fois passé l'entrée, nous déambulions dans quelques couloirs avant de pénétrer dans un bureau. La jeune femme ferma la porte, puis sans perdre un seul instant, elle baissa également les stores. La situation était un peu particulière. C'était la première fois que je me retrouvais seul dans une pièce seul avec une femme et une gène pouvait clairement se ressentir.


- Vous pouvez vous détendre, vous n’avez rien à craindre de moi, expliquez moi juste ce dont vous avez besoin. Je… n’ai pas nécessairement besoin des détails donc si vous voulez garder vos secrets je comprendrais. Dites moi tout.

- Nebari-Sama, je me présente à vous afin de confirmer des rumeurs que j'ai entendues. Et si elle sont exactes, votre savoir-faire me sera indispensable, Dis-je ne m'inclinant encore une fois par respect et surtout, pour essayer de dissimuler mon visage rouge écarlate, J'ai entendu des personne dire que vous aviez la capaciter de transférer l'esprit d'une personne dans un nouveau corps. Est-ce la réalité?

Je laissais à présent un large blanc pour laisser l'opportunitée à Sugoki de s'exprimer, j'espérais juste ne pas l'offenser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 86

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Mar 12 Fév - 10:17





A la recherche de moi




Son affirmation m’étonnait, on pensait véritablement que je pouvais changer l’esprit des gens et les transférer? Que d’éloges! Je gloussai jaune, légèrement décontenancée par cette information erronée mais extravagante à entendre.

-Malheureusement c’est loin d’être aussi simple, bien que ca pourrait être pratique je dois l’admettre et j’avais entendu les frasques d’une personnes capable d’un tel acte, mais nan, cela ne rentre pas dans le panel d'habiletés que je possèdes. Je ne change pas l’esprit de place, j’aide les gens à s’adapter à une nouvelle enveloppe. Pour faire cours, au final si vous voulez ce genre de service, vous garderez une partie de vous même, mais vous aurez changé au point que si nous le voulions, vous seriez méconnaissable. Peut être que vous voyez maintenant le premier obstacle qui représente un des coûts à pourvoir, pour changer un corps il m’en faut un autre, pour pouvoir récupérer la matière première, les fibres et autres substances nécessaires au bon fonctionnement.

Je regardais le bureau et retournais quelques papiers, déviant mon regard pour lui éviter une gêne plus que prononcée. Il avait un aspect innocent, comme si il n’avait jamais connu l’étreinte d’une femme et que l'embarras de la situation dans laquelle nous nous trouvions, cet isolement, le mettait dans tous ses états. Qu’avait-il pu bien faire de si grave pour s’attirer les foudres d’un groupe? Etait-ce simplement une prise de recul, le soudain désir de prendre la retraite d’un serment éternel à un seigneur? Quoi qu’il en soit je reprenais.

-Ce corps de substitution devra être fraîchement abattu ou encore en vie quand je débuterais, sinon quoi je ne pourrais rien changer sans risquer de gangrener le receveur. Un donneur peut survivre à cela, mais il serait franchement dépossédés de quoi vivre à moins de faire un échange équitable, cela reviendrait à lui donner votre signature, et si nous laissons son enveloppe intacte, votre ancienne apparence. Ce serait comme cela probablement lui qui se ferait pourchasser et tuer.

Triste à dire, mais c’était plutôt logique de donner au village de quoi éteindre sa soif de vengeance pour éviter des enquêtes plus poussées.

-Autre chose, le processus est douloureux et ponctionnera votre vitalité, si bien qu'à l’issue des trois heures d’opérations, il vous faudra quelques semaines à quelques mois pour vous adapter aux changements. La durée peut être allongée si vous luttez contre ou si vous m'amenez un corps qui diffère beaucoup du vôtre. Les symptômes sont divers, nausées, vomissement, perte de l’équilibre, fatigue spontanée ou chroniques, douleurs, membres fantômes, problème de vision ou cécité à court terme. En général je préconise le repos pendant un mois, mais vous n’aurez pas forcément le luxe de vous reposer selon si quelque chose est à vos trousses ou non.

J’avais un petit rire. La question que la plupart des gens me posaient au moment où j’énonçai cette phrase d’ordinaire c’était de me demander pourquoi fuir alors que tout à changé.

-Vous aurez beau avoir changés pas mal de chose, tant que vous restez vous même, en tant que conscience j’entends, quelqu’un vous connaissant suffisamment n’aura pas besoin de beaucoup de signes de votre part pour vous reconnaître. Pour faire plus simple, il est assez difficile d’assimiler un déguisement, même aussi sophistiqué qu’une nouvelle enveloppe, au point que l’on assume totalement la personnalité de celui-ci sans fondamentalement changer profondément sa propre personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 137

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Ven 22 Fév - 19:13


La doctoresse savait employer les mots pour se faire comprendre. Nullement besoin de sortir des grandes écoles pour s'imprégner de son savoir. S'en était presque troublant pour quelqu'un comme moi qui n'avait jamais étudié l'Iroujutsu. Je restais attentif et j'écoutais attentivement afin de me gorger et d'assimiler chaque détails énoncé et annoncé par la jeune femme. Après tout, Nebari en connaissait beaucoup plus que moi à ce sujet et il était difficilement imaginable que cette dernière en soit à son coup d'essaie. Elle était rassurante et orientait parfaitement bien.
Je sentais bien dans son regard ainsi que dans ses intonations de voix qu'elle cherchait à percevoir la raison pour laquelle je cherchais à changer d'enveloppe. A vrai dire, je restais quelqu'un de transparent et neutre alors pourquoi cacher une raison pacifique au yeux du monde. Mais en même temps, lui exposer mes raisons ne l'exposerait-elle pas grandement plus que la doctoresse ne l'était de ma présence ici?


- Je pourrais vous expliquer en long et en large les raisons pour laquelle je suis face à vous aujourd'hui. Seulement vous en parler laisserait d'autant plus de trace qu'une simple carcasse qu'elle soit vide ou non. Etre pourchassé? Non pas pour l'instant, la seule personne me connaissant un peu connait mes intentions de voyager et de suivre mes objectifs. Maintenant il est vrai que de là d'où je viens… Ayant changé de dirigeant, je ne sais pas comment mon départ sera interprété. Cependant je reste un "héro de guerre" Dis-je en mimant les guillemets, Et l'idée de servir d'arme que pour une unique nation me déplait. J'aimerais que vous acceptiez qu'après toutes ces belles paroles je vous effaces les souvenirs de mon passage… Mais en même temps j'aimerais que vous gardiez mon récit pour pouvoir témoigner simplement de la noblesse de mon idéal! Servir au monde, et non à une nation!

Je laissais volontairement un petit blanc pour essayer de décrypter les mimiques faciales de mon interlocutrice, mais également pour reprendre ma respiration. Je n'avais pas l'habitude d'une telle élocution et je devais reprendre mon souffle et réhydrater ma trachée.

- Donc dans tous les cas ma première mission et de vous ramener un corps fraîchement décédé. D'accord. Mais disposez-vous d'équipements spécifique nécessaire à la bonne conservation de celui-ci? Car si j'ai de la route à faire, je ne tiens pas à vous ramener une enveloppe pourrie...

Les conditions maintenant posées, j'attendais les réponse de la doctoresse avec impatience. Souhaitait-elle connaître mon histoire? Ou au contraire allait-elle se détacher afin de ne créer aucun lien avec moi. Cette situation atypique nous plongée dans une réflexion sans pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 86

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Sam 23 Fév - 11:16





A la recherche de moi



Je m’approchais de lui, posais une main réconfortante sur une de ses épaules pour lui demander de s'asseoir.
-La chose que je vais vous dire va peut être vous paraître étrange et surprenante, mais cela fait bientôt presque dix décennies que j’offre des faveurs comme celle que je vous fait à présent. Si j’avais dû m'effacer la mémoire à chaque passage mon esprit n’aurait probablement pas tenu aussi longtemps, aussi je pense qu’il ne sera pas nécessaire d’essayer de supprimer quoi que ce soit. Ne vous en faite pas pour moi ou pour les renseignements que je pourrais donner, j’ai plus d’une corde à mon arc et jamais personne n’a été retrouvé à cause de moi. Cette garantie bien entendue fait partie du service que j’offre, en revanche je ne me tiens pas garant de vous ou d’une quelconque personne au courant de ce que vous faites. Cela veut dire en d’autres termes que si à l’issue de ce changement vous êtes retrouvé, vous pouvez m'exclure de votre vengeance personnelle. Ainsi, je refuse votre intervention dans mes souvenirs.

Soldat du monde, un mercenaire donc, un marchand de morts, une question s’imposait dans ces cas là. J’avais eu une pointe de compassion mêlée inquiétude à son sujet quand il en avait parlé, j’espérais qu’il avait réfléchit la chose jusqu’au bout.
-Servir toutes les nations d’accords, mais à quel desseins? La noblesse de l’idéal n’est pas forcément si évidente si votre but n’est qu’obéir à tour de rôle à un maître, puis un autre sans réfléchir aux propositions ni aux possibles contradictions morales que cela soulève. Prenez par exemple un homme qui se bat pour tuer des gens pour tout seigneur. Son influence sur le monde serait donc dictés par la somme de la morale des contrats qu’il effectue. Si il tue beaucoup de crapules, l’on pourrait le voir comme un sauveur, si ce sont des innocents il deviendrait un sauvage assoiffé de sang, et une somme des deux ne serait au final que le produit de quelqu’un jugé comme aimant se battre quel qu’en soit le prix. Vôtre image n’est que ce que vous décidez d’en faire après tout, et je ne vous jugerais pas de prendre un chemin plus que l’autre. Je m'interroge sur la portée de votre réflexion, pour éviter que si d’aventure vous vous trompiez de chemin, vous ayez à requérir à mes services régulièrement. Votre corps le supporterait probablement, je ne suis pas médecin par hasard bien évidemment, en revanche je ne sais soigner les maux venant de l’esprit.

Je me retournais pour le laisser réfléchir un peu dans un silence, puis reprenait.
-Comme je vous l’ai dit, vous n'êtes pas nécessairement obligé de m’expliquer tout en détail, ma démarche est purement préventive et inquiète. Cela fait un moment que j’exerce ce don et… Mon but inclut votre bonheur, il serait dommage que vous entriez dans un plus grand tourment que celui dans lequel vous êtes par ma faute pas vrai?

Je prenais une mine de réflexion en m’appuyant sur une des tables alentours pour le regarder à nouveau.
-Créer un réceptacle pour un corps entier me prendra quelques heures, mais il s’agit d’un objet lourd, il vous faudra une charette pour le transporter. Si vous êtes sûr de vouloir cet objet hochez la tête, un vous attendra en haut de la colline à la fin de la journée. Vous êtes un ninja après tout, peut être que vous possédez les secrets d’une force herculéenne comme celle conférée par les arts ermites, auquel cas cet objet ne pèsera pas tant que cela pour vous. En revanche il reste fragile, ainsi mieu vaut le déposer à l’abris pour y traîner votre victime fraîche que d’essayer de la traquer avec celui-ci sur le dos. D’apparence il ressemble à un cercueil, mais il est remplis d’un liquide, s'il en manque cela ne fonctionnera pas et c’est ce même liquide qui rend la chose lourde à ce point. Je sais que d’autres utiliseraient des parchemins de scellement, mais j’ai une préférence pour les défis d’envergure. Si c’était si facile de s’approprier un corps la volonté du demandeur ne serait pas forcément mise à l’épreuve. Il me faut être sûre que vous êtes sérieux dans votre tentative de réaliser cette entreprise qu’est la vôtre, et l’apport du support de votre transformation est un peu comme votre chrysalide de chenille, si vous ne l’exécutez pas bien, comment pourriez vous devenir un papillon?

Je lui souriais, et même si il y avait une pointe de chaleur, ce sourire là était voulu pour son effet sadique.
-Je ne vous demanderais que trois choses en retour de votre faveur. Si vous traquez quelqu’un dans le coin, assurez vous qu’il ne s’agisse pas d’un innocent. Une fois le procédé terminé, vous devrez me rétribuer de quelques années de votre existence. Je n’entends pas la vôtre service durant quelques années, mais qu’une partie de votre force vitale m’appartiendra.  Et enfin, ne me trahissez pas. Je sais que la tentation est forte de détruire les preuves de votre changement, néanmoins ce serait égoïste de refuser aux autres la faveur que vous aurez obtenu. Par ailleurs j’ai quelques projets en ce moment, cela ne m'était pas arrivé depuis des décennies et j’ai bien l’intention de les concrétiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 137

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Dim 24 Fév - 8:28


La jeune Doctoresse savait être convaincre avec des mots simples et compréhensibles de tous, Son élocution était telle que notre esprit était obligatoirement emporté dans sa spirale saine et bienveillante. Mon regard se plongeait dans le sein intégrant chaque propos de la jeune femme. J'étais captivé, intéressé par son discourt bien rodé depuis ses années d'exercices. Quelques questions devaient cependant être soulevées :


- Je donne mon entière confiance. Après, il est important de noter que mon envie de servir toute les notions au lieu d'un seul et unique drapeau, c'est d'avoir le libre arbitre de juger une cause bonne ou mauvaise, et non de suivre des ordres aveuglément juste pour un idéal de pouvoir et de pur conquête! Les grandes Nations oublient que les petits peuvent apporter énormément, que sans eux, peut-être que leur grandeur ne se serait pas développée ainsi à si grande échelle. Se battre pour survivre est une chose, tuer pour le plaisir en est une autre. Personnellement, mourir est une philosophie, un aboutissement. Les vie que j'ai pu enlever par le passé représente pour moi une évolution de ma personne. Chaque victime, je ne les aient jamais oubliés et je les aient toujours regardés dans les yeux afin qu'ils ne partent pas seul dans l'au-delà, pour respecter leurs dignités.

Ma démarche était-elle bonne ou mauvaise? Je ne suis ni dieu, ni juge… Juste un Rônin qui avance en relevant les épreuves que se monde dresse devant moi. Si c'est une montagne, alors je la gravirais coûte que coûte. Et si durant cet escalade je dois mourir. C'est que cette mission ne m'était pas destiné et que mon heure était venue. Dans le fond ma plus grande question est, pourquoi les Hommes se déchirent-ils dans la haine et la guerre? Les criminels doivent-ils mourir pour réparer leurs meurtres, est-ce là l'unique punition pour expier ses fautes?

Si je ne suis pas juge, l'Homme en général ne l'est pas non plus. C'est juste des lois et des écrits qui visent simplement à réconforter leurs consciences d'un acte qui de mon point de vu, les place au même rang du jugé.


Je me laissais un petit temps de répit afin de reprendre un peu de souffle. D'autre petites questions au sujet de cette intervention restaient en suspens :


- Vous donner une partie de mon existence, pourrais-je avoir plus de détail? De plus, j'accepte le réceptacle si il représente le lourd fardeau que je vais devoir vivre. J'en assume les conséquences. De plus, vous qui connaissez les ragots du coin, peut-être serriez-vous en mesure de me dire si des criminels anciennement Iwajins où des réfugiés d'autre nation d'ailleurs, terrorisent les envieront?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4920-bingo-book-de-kodomo http://sns-rp.forumgratuit.org/f522-dossier-kodomo-shinda http://sns-rp.forumgratuit.org/t4856-sueur-et-impartialite
Messages : 86

MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    Dim 24 Fév - 9:55





A la recherche de moi



-Et ce n’est pas moi qui vous jugerais, je voulais juste m’assurer que vous ne vous jeteriez pas dans une entreprise qui vous aurait déçu.

Je notais dans ma tête la volonté du sabreur d’utiliser un caisson de conservation, puis celle de pourchasser des brigands alentours.
-Si vous pourchassez quelqu’un aux alentours, la nécessité d’un caisson n’est pas réellement pertinente, par ailleurs le climat aride et sec des terres environnante est un excellent conservateur. Et pour vous répondre, oui, depuis la chute du village, le pays est en proie à une crise sans précédent. La criminalité constitue une grosse partie des activités sur ce territoire. Trouver des groupes de bandits n’est pas ma spécialité, en général je me contente d’avoir un profil neutre envers eux, aux vues de mes talents, peu de chance qu’ils tentent quoi que ce soit. Je ne pourrais malheureusement pas vous aider à les trouver, mais j’imagine qu’en très peu de temps si vous patrouillez dans les environs vous devriez tomber dessus. Ca ou des bêtes sauvages, c’est encore le seul genre de créatures se déplaçant sans trop de crainte dans cet environnement hostile et désolé.

J’allais partir, avant de me rappeler qu’il n’avait pas compris l’une des clauses. Je relevais une partie de mes cheveux et exposais ma nuque en tournant la tête sur le côté. Un symbole d’infini coupé en deux par un coeur en son centre était comme tatoué en noir sur ma peau à cet endroit.
-Ce sceau me permet d’absorber la jouvence des êtres humains en échange du bonheur et de la satisfaction qu’ils viennent rechercher chez moi. La vitalité de toute chose à une date limite, je m’assure donc que la mienne ait une date aussi lointaine que possible et ce depuis des années. Vivre vieux n’est pas nécessairement le but de tout le monde, et je sais d’expérience que pour d’autre le tribu ne fait pas de différence, mais j’ai personnellement fait une promesse que je compte honorer, et pour ca il me faut étendre mon existence. Je ne suis pas gourmande en revanche, tout ce que je demande, c’est une année ou deux de votre vie, payable après l’opération bien entendu. Il est toujours possible de dire non lors de l’échange, mais ce ne serait pas très honnête de la part de celui qui fait la demande et s'il venait à revenir, plus aucune faveur ne lui serait accordée.

J’attrapais un de mes bras de la main du membre opposé, puis me retournais.
-J’imagine qu’il est temps que vous partiez en quête de votre nouvelle enveloppe, le plus tôt sera le mieux, vous pourrez comme cela réaliser votre idéal de vie presque incessamment. Bonne chance dans votre recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A la recherche du Doc    

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du Doc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé
» recherche chien petite taille.
» recherche skinneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Tsuchi no Kuni-
Sauter vers: