Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Un entrainement très intéressant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 266

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Un entrainement très intéressant   Ven 15 Mar - 14:32

Aujourd’hui, ce n’était pas un entrainement comme les autres, premièrement mon père étant parti en mission, je m’entrainais avec ma tante Fû, ce qui me faisait très plaisir puisque je l’adore, mais ce n’était pas tout, en plus de cela, cette entrainement était mon premier en temps que genin et je portais enfin fièrement le bandeau frontale de kiri, signifiant que j’était enfin devenu ninja, je parti donc en direction de l’aire d’entrainement du village pour y rejoindre Fû et commencer cet entrainement.

Fû m’attendait, je la salua en arrivant et l’entrainement commença, je savais qu’elle était une grande ninja et que je pourrait surement apprendre à maitrisé quelques techniques en sa compagnie, nous commencions par un combat, je préférait m’écarter un peu d’elle, on ne sait jamais, elle me regardait, elle attendait sûrement que je l’attaque, mais il fallait que je réfléchisses, que j'élabore une stratégie afin de combattre Fû, cela fait parti des faculté de notre clan, malgré le fait que nous sommes de très bon combattant grâce à notre affinité Ranton, nous somme aussi d’excellent stratège et malgré mon jeune âge, j’avais développé ce don et je savait l’utilisé en combat.
"Alors comment vais-je l’attaquer, il faut que je trouve quelque chose d’inattendu, sinon elle pourra voir le coup venir, très bien, pour commencer je vais devoir l’emmener dans un coin où je pourrais me cacher, grâce à cela, je pourrais utilisé ma technique suiton suisougan ce sera parfait, elle ne connais pas cette technique, puisque je c'est moi qui l'ai inventé et que je ne l'ai encore jamais montré à qui que ce soit, du coup elle ne pourra pas voir le coup venir, ni s’en sortir une fois prisonnière puisqu'elle ne connait pas le point faible de ma technique, mais il faudra être rapide, sinon elle l’esquivera", j’était sur le point d’attaquer quand Fû me dit :

-C’est pour aujourd’hui ou pour demain, je t’attend, dépêche toi un peu.

Comme à son habitude, elle me faisait des remarques de ce genre pour se moquer, mais je savais qu’il n’y avait pas une once de méchanceté là-dedans :

-Pas de problème j’arrive. Lui répondis-je

Et je m’élançais vers elle, tout en gardant à l’esprit mon plan, je savais que l'aire d'entrainement comportait une petite forêt, c’était l’endroit parfait.
Arriver à son niveau, nous commencions à échanger quelques coups et elle me repoussa finalement avec une simplicité déconcertante, mais je n’abandonnerai pas pour si peu, je fis un petit saut pour m’écarter, puis un second pour m’élever en l’air, je composais les signes de la technique et une fois terminé :

-SUITON – KAIHODAN!!!! Criais-je.

Et je fis jaillir un puissant jet d’eau de ma bouche, mais elle l’esquiva de justesse cette fois, j’en déduis donc qu’elle ne s’attendait pas à ça, je voyais que la forêt n’était plus très loin, le moment de vérité approchait donc lentement lui aussi.

-Pas mal Azzu, je ne savais pas que tu maitrisais cette technique, tu m’as bien eu. Me dit-elle en affichant un léger sourire sur son visage.

-Et j’ai encore d’autre surprise pour toi Fû. Lui répondit-je avec le même sourire.

-Allez viens donc, moi aussi j’ai une surprise pour toi. Renchérit-elle en reprenant son sérieux.

Et je fondis sur elle en espérant la faire reculer jusqu’à la forêt, elle m’attendait, me regardait et calculait le moindre de mes mouvements, ce n’est que maintenant que je compris qu’elle anticipait tout mes mouvements, elle lisait en moi comme dans un livre ouvert, mais comment faire pour qu’elle ne puisse plus anticiper le moindre de mes faits et gestes, il faut que j’agissent plus vite encore et que je fasse des choses qui ne sont pas dans mes habitudes, mais elle me met sous pression, avec son regard persan, je perd mes moyens, ce n’est pas sa puissance qui est déconcertante, mais bel et bien sa faculté à lire les mouvements de l’adversaire, les gens la surnomment de plusieurs manière, la tête des Mioka ou encore la lectrice d’âme, car elle est réputer pour être la meilleur stratège du clan Mioka, ce qui en fait peut-être même la meilleur stratège de tout le village, quand à sont deuxième surnom, il lui a justement été donner à cause de sa faculté à lire les mouvements et à anticiper les faits et gestes de ses adversaires et c’est exactement ce qu’elle fait avec moi en ce moment, réfléchit vite Azzuki, il faut trouver un truc.
J’ai peut être une idée, une fois à quelque mètre seulement de Fû, je saute en l’air en espérant qu’elle croit que je réutiliserait ma technique suiton, pour l’induire en erreur je commence à composé les signes servant à exécuter la technique, puis avant de finir de les composer, je lance alors deux kunaï relier secrètement par un fil de fer très fin espérant qu'elle ne se rende compte de rien, je les lance de façon à se qu’ils atterrissent derrière Fû, malheureusement ils sont un peu loin d’elle, et pour la faire reculer rien de mieux que des shurikens, je lance donc trois shurikens dans sa direction, qu’elle déviât avec son propre kunaï avant de me lancer ce dernier, que j’esquive de justesse, j’atterrie à quelque mètre devant Fû et recommence à l’attaquer et comme depuis le début du combat elle pare tout mes coups, mais cette fois sans m'en infligé un seul, elle ne fait que se défendre,
"Soi elle prépare quelque chose, soi elle ne fait que m’évaluer, la deuxième proposition à l’aire d’être la bonne à moins que, « -Allez viens donc, moi aussi j’ai une surprise pour toi.» ; elle prépare quelque chose, j’en suis sûr, je vais devoir faire attention."
Je continue tout de même à l’attaquer, jusqu’au moment où son pied, plus exactement son talon touche le fil de fer tendu entre les deux kunaïs que j’ai lancé tout à l’heure, se contact l’a surpris et ça se voit à l’expression qui s’affiche sur son visage, elle est surprise et jette un coup d'oeil à son pied pour regarde ce qu’il se passe, mais c'est déjà trop tard, elle c'est déconcentré et elle commence à tomber en arrière à cause de ce fil, j’en profite donc pour passer à l’attaque et j'arrive sans problème à la frappe au torse puisqu'elle ne fait plus attention à moi, ce coup la fait tomber encore plus vite, mais grâce à une roulade en arrière et son agilité, elle se redresse vite et m’attaque, je reçois ainsi plusieurs coups de poing avant qu’elle ne m’attrape les épaules et me balaye pour me mettre à terre, c’est alors que j’utilise la substitution pour m’échapper, heureusement, nous nous somme rapproché de la forêt, ce qui m’a permis de m’y réfugier, je suis désormais caché dans un arbre en espérant qu’elle ne me repère pas trop vite, Fû entre alors dans la forêt, elle a dut sentir ma présence, mais elle ne sait pas où je me cache avec précision, j’ai peut-être une idée, je descends donc discrètement de mon arbre, et me cache dans un buisson, où je crées un simple clone, je me transforme ensuite moi-même en mon père, espérant que mon plan marchera, je sort donc de mon buisson et contourne Fû sans me faire repérer, avant d’apparaitre derrière elle, mon père est sensé revenir de mission aujourd’hui la supercherie pourra peut-être marcher :

-Bonjour Fû. Lui dis-je sous l’apparence de mon père.

Elle se retourne méfiante et me sourit :

-Bonjour Nahouki. Me répondit-elle, avec un sourire un peu bizarre.

Maintenant, c’est sûr, je suis grillé, il faut que mon clone intervienne, d’un coup Fû entendit un bruit derrière elle, elle se retourna surprise, elle n’avait donc pas prévu ça, de mon côté, je préparais ma technique, j’était concentré, car je savais que cette technique demandai un très grande concentration pour la maintenir stable, d’un coup, un orbe se format dans ma main qui restait droite et tendu, mais il était encore trop petit et sa force de rotation le rendait instable, pendant se temps, Fû se préparait au combat, mon clone était toujours caché, il n’avait fait qu’un peu de bruit rien de plus, puis il sortit enfin et attaqua Fû, à ce moment là, mon orbe avait atteint la bonne taille, je fis tout mon possible pour le garder stable en régulant sa rotation, voilà il était enfin prêt, c’est à ce moment précis que mon clone sauta en l’air et utilisa la technique suiton Kaihodan, que Fû esquiva en reculant, se rapprochant donc de moi "c’est parti", je fonçais vers Fû avec mon orbe toujours dans ma main, j’étendis mon bras et toucha Fû l’orbe grandit assez grand pour contenir un Homme et Fû se fit aspiré dans l'orbe à cause de sa force de rotation, elle se mis à tourné dans l’orbe, puis après cinq seconde, je relâchait Fû qui avait l’air toute déboussolé :

-Désoler pour ça Fû, mais sinon comment tu a trou…euh Fû ?

Son corps c’était liquéfié "J’y crois pas, un clone aqueux.", puis tout à coup un épais brouillard fis son apparition, ce n’était pas naturel, mais je ne connaissais pas cette technique, je sorti un Kunaï par précaution et je me mis à chercher un arbre contre lequel m’adosser, mais je senti alors quelque chose derrière moi, je me retournais en donnant un coup avec mon kunaï, malheureusement je ne vis qu’une silhouette, et je senti un liquide couler sur ma main. Du sang ? Je vis la silhouette s’écroulé, mais le brouillard était toujours présent, qu’est-ce que ça signifiait, ce n’était quand même pas Fû que j’avai attaquer ? Non elle est trop forte pour mourir comme ça avec un simple kunaï, mais avec ce brouillard, on ne peut rien voir venir, puis quelqu’un m’attrapa par derrière et me glissa un kunaï sur la gorge, qui est-ce bon sang, le brouillard s’en alla, et ce que j’avais en face de moi m’effrayait, Fû à genoux et blesser, à côté d’elle, un homme armé d’un katana, sans compter que quelqu’un me tenait armé d’un kunaï qu’il avait placer au niveau de ma gorge pour m’égorgé au cas où et que j'avais fais tomber le mien, l’homme frappa alors Fû et lui dit des chose que je n’arrivait pas à entendre, je remarquai qu’il avait un bandeau, c’était celui de kiri "mais pourquoi, pourquoi s’en prennent-ils à Fû et moi", sans réfléchir, je fis apparaître un clone qui frappa l’homme qui me retenait, et avant même d’être libéré, je composai les signes pour lui lancer mon kaihodan, mais au moment de lancer la technique, le puisant jet d’eau ne sortie pas, je ne fit rien d’autre que cracher un petit filet d’eau comme si je recrachais discrètement l’eau que je venais de boire, l’homme disparut et Fû se roulait par terre et était en plein fou rire, je compris alors que tout cela n’était qu’une mise en scène de Fû pour tester ma réaction fasse à se que je prenais pour un réel danger, malheureusement, je ne m’en était pas rendu compte, mais j’avais déjà épuisé la quasi totalité de mes réserve de chakra, j’avais réussit à faire un clone, mais la technique suiton demandant trop de chakra et avait échoué, Fû avait du mal à se remettre de son fou rire.

-C’est pas drôle, T’es complètement folle de m’avoir fait un coup pareil. Criais-je sans être complétement sérieux, la scène qui venait de se produire me faisant tout de même rire, mais je ne le montrais pas.

-Ha ha on aurait crus que tu pissais par la bouche. Me dit-elle en repartant dans un fou rire inarrêtable.

-Raah tu m’énerves et dire que tu es la plus grande stratège du village, arête de te moquer de moi, t’es complètement immature. Lui dis-je avant de me jeter sur elle pour me battre et de me faire botter les fesse comme toujours.

-Au fait, tout à l’heure quand tu m’as frappé, pourquoi ne pas m’avoir frapper au visage, ça m’aurai fait plus mal qu'un coup au torse. Me demandait-elle tout en restant assise sur moi.

-Ba en faite c’est simple, je voulais pas t’abimé ton jolie visage, après tu va faire comment pour trouver un marri si tu es défiguré ? Lui répondit-je sur un ton moqueur.

-Ooh c’est mignon. Baka !!! Me dit-elle avant de m’asséner un coup sur la tête.

Après cela, Fû m’expliqua quelle technique elle allait m’apprendre au cours de notre entrainement, elle avait l’intention de m’apprendre au total deux technique, ce qui voulait dire que l’entrainement allais duré un certain temps, ils s’agissaient de deux techniques suiton, Mizu Bunshin no jutsu et Kirigakure no jutsu, les deux technique que Fû avait utilisé contre moi lors de notre combats, je connaissais de nom la technique Mizu Bounshin no jutsu, mais avant aujourd'hui, je n'avais jamais vu ni entendu parler de la technique Kirigakure no jutsu.

Après avoir récupéré de mon combat, j'étais enfin prêt pour apprendre la technique du Mizu Bunshin no jutsu, maitrisant déjà très bien l'affinité suiton, Fû m'assura que je saurais vite maitriser cette technique :

-Très bien, tout d’abord tu dois commencer par concentrer du chakra suiton, je pense que tu n’as pas besoin de conseil pour ça, pas vrai ? Lui dit-elle.

-Oui, pour cela je devrais pas avoir trop de problème. Lui répondis-je en souriant.

Je me mis à concentrer du chakra suiton, cela ne pris qu’une dizaine de seconde, après quoi Fû m’expliqua la suite :

-Ensuite, ça ce complique, tu dois réussir à faire apparaître le chakra que tu a concentré sous forme d’eau et lui donné ta forme, ça ne paraît pas compliquer dit comme ça et honnêtement ça n’est pas compliquer, mais tu verras que ce n'est jamais facile la première fois. Ça va peut-être te paraître logique, mais je te conseil de n’en faire apparaître qu’un seul pour le moment, tu pourras en faire apparaître autant que tu le souhaite quand tu auras réussi à maitriser cette technique. Me dit-elle sur un ton sérieux et encourageant à la fois.

-D’accord. Lui répondis-je sur un ton plein de conviction.

Lors de mon premier essai, une silhouette commençait à émerger du sol, elle commença à trembler, des vagues se formèrent à la surface de la silhouette aqueuse avant que celle-ci n’éclate, ce premier essai était un échec, mais pas de quoi me décourager pour autant, j’avais tout de même réussi à faire apparaître le début d’une silhouette, c’est au bout du quinzième essais que je parvins enfin à faire un vrai clone, il me ressemblait beaucoup ce qui me fit plaisir, de plus il n’explosait pas sans raison comme les précédents, cela ne voulait pas dire que je maitrisais la technique, mais que je pouvais tout de même l’utiliser.

-Tu peux être fière de toi Azzu, tu a réussis à en faire un, avec de l’entrainement tu pourra sûrement maitrisé totalement cette technique, mais ce serra tout pour aujourd'hui, il se fait tard, rentrons, on verra demain pour le Kirigakure no jutsu, en attendant, tu as bien mérité une bonne nuit de repos.

Puis nous rentrions ensemble, au quartier résidentiel du clan Mioka


Dernière édition par Azzuki Mioka le Dim 17 Mar - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 http://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka http://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
Messages : 266

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un entrainement très intéressant   Dim 17 Mar - 12:22

Après une bonne nuit de repos, Fû et moi retournions à l’aire d’entrainement et cette fois j’allais apprendre la seconde technique, tout en continuant de m’entrainer au mizu bunshin, une fois arrivé à l’aire d’entrainement, Fû me demanda de créé des mizu bunshin, autant que je voulais, mais je devais faire en sorte qu’il soit bien fais, en résumé, elle voulait vérifier si j’y arrivais toujours et si oui, est-ce que je pouvais en faire plusieurs.

Je me concentrais, puis d’un coup je me mis à emmagasiner du chakra que je relâchais presque immédiatement après, pour faire apparaître mes clones, j’en fis apparaître deux et rapidement en plus, ce qui était mieux qu’hier où j’avais réussi à en faire apparaître qu’un seul, cette technique pourra être très utile en combat, pour distraire l’adversaire pendant que je prépare mon suirougan par exemple, car même si j’ai moi-même inventé cette technique, je ne la maitrise pas encore totalement, le temps de préparation est trop long celons moi, mais ce n’est pas grave, cette technique, même incomplète, peut être puissante et comme m’a dit Fû sur le chemin du retour hier soir, ma maitrise de l’élément suiton est excellente pour mon âge et ma technique en est la preuve, car elle demande une très grande concentration et une très bonne maitrise de son chakra et de son affinité, mais pour le moment, il est l’heure d’apprendre le kirigakure no jutsu, qui d’un niveau plus élevé que le mizu bunshin no jutsu.

Pour commencer, Fû m’explique l’utilité de cette technique, qui est donc, d’après ce qu’elle m’a dit, une technique d’assassina, puisqu’elle permet de passer inaperçu et donc de s’approcher de sa cible sans se faire voir, et donc de l’assassiner, elle me fait alors une démonstration, pendant laquelle elle se déplace pour se tenir derrière moi une fois le brouillard levé, c’est très impressionnant, car cette technique met une pression épouvantable au personne cibler par la technique et j’en est fait l’expérience il n’y as pas si longtemps, puisque c’était hier pendant l’entrainement.

C’est maintenant à mon tour d’essayer :

-Allez Azzu, à toi d’essayer. Me dit Fû.

-OK. Lui répondis-je.

-Et n’oublis pas, c’est presque comme hier, tu concentre ton chakra suiton et tu le relâche mais cette fois sous la forme d’un épais brouillard.

"Allez, je me lance", tout d’abord je me concentrais, mes yeux était fermé, je visualisais la technique pour en garder un aperçu dans ma tête, puis je commence à concentrer mon chakra suiton, que j’essaye ensuite de relâcher sous la forme d’un épais brouillard, j’ouvris les yeux, mais rien, le brouillard n’était pas là, comment faire bon sang.

-J’y arrive pas du tout. Dis-je à Fû d’un air désoler.

-J’avais remarquer. Me répondit-elle, l’air moqueuse.

Je réessaya de nombreuse fois, mais c’était toujours pareil, aucun résultat.

Je m’assis en tailleur par terre pour me reconcentrer, mais Fû m’interrompit :

-Cette technique n’est pas simple à maitriser, peut-être est-ce trop tôt pour toi.

-Non !!! Je veux connaître cette technique, si je ne suis pas capable d’apprendre cette technique comment veux-tu que je réussisse un jour à maitrisé le raiton et le ranton.

-Ne t’énerve pas, je ne fais que te donner un conseil, et celons moi c’est peut-être trop tôt pour que tu maitrise cette technique.

-Je peux y arriver.

-Si tu le dis, mais ne perd pas ton temps en essayant d’apprendre une technique trop complexe pour toi, il faut parfois accepter l’échec.

-Donne moi plutôt un conseil, tu as fait comment toi pour la maitriser ?

Elle s’assis en tailleur par terre, juste en face de moi et avait l’air de réfléchir, surement se remémorait-elle l’époque où elle apprenais cette technique, puis elle prit la parole :

-À vrais dire, je ne m’en rappelle plus très bien, c’est mon regretter père qui m’a appris cette technique à moi et à ma sœur, ta mère, à l’époque il nous avait dit quelque chose, mais je ne me rappelle plus quoi.

-Et tu avais quel âge à l’époque ?

-Euh… Dit-elle l’air gêner. Ba en fait, j’avais exactement le même âge que toi.

-Quoi !? Et après tu me dis que je suis trop jeune.

-Ooh ça va !!!

On ce regardait, puis on ce mis à rire sans aucune raison apparente. Après ce petit moment de rigolade, Fû repris la parole.

-Je me souviens maintenant.

-Quoi. Qu’est-ce qu’il y a ?

-Je me rappelle de ce que nous avait dit mon père à ta mère et à moi, il nous avait dit, la première fois, pour faire apparaître la brume, il faut être la brume.

-Comment ça ?

-En fait ce qu’il voulait dire par là, c’est qu’il fallait que l’on ne fasse qu’un avec la brume, que tu la sentes. Donc pour créer la brume, il faut que tu la crées en toi, que tu crées la crainte qu’inspirera la brume à tes ennemis, que tu crées tout ça en toi, il faut visualiser la brume que tu vas faire apparaître et non pas la technique en elle même, tu comprends ?

-Je crois, mais je suis pas sûr, en résumé, je ne doit pas visualisé le moment où j’ai subit la technique hier où alors le moment où tu l’as fait tout à l’heure pour faire une démo, mais plutôt que j’imagine ce que donnera la brume que je veux faire apparaître moi, c’est ça ?

-Exactement.

-Ok je vais essayer comme ça alors.

Je me mis donc à imaginer ce à quoi pourrait ressembler ma brume, la crainte qu’elle pourrait procurer, puis je me mis à concentrer mon chakra suiton tout en continuant à imaginer la brume, je restais concentrer "ne faire qu’un avec la brume, ne faire qu’un avec la brume", puis ouvrant les yeux, j’aperçus une légère brume, elle n’était pas très épaisse, mais avec de l’entrainement ça devrait allez, j’intensifiai les efforts, concentrant plus de chakra, et la brume fini par s’épaissir, je relâchai alors mes efforts, j’avais réussi, il ne me manquai plus qu’un peu de pratique pour la maitriser.

-Tu es impressionnant Azzu.

Je lui fit un large sourire, un peu gêner pour je ne sais qu'elle raison.

-Merci, mais je suis encore loin de ton niveau ou celui de papa.

-C'est vrai que tu n'es pas encore au niveau de ton père ou à mon niveau, mais je pense que tu te sous-estime, tu vas progresser à une vitesse prodigieuse, tu peux me croire.

tous ces compliments me rendait nerveux, mais cela me touchait aussi sincèrement, j'était fière de moi et de mes progrès, mais j'était également très fière de faire parti d'un clan aussi grandiose.
Fû m'attendait pour rentrer dans les quartiers de notre clan, mais je lui dit que je préférais m'entrainer encore un peu, elle me laissa donc seul en parti rejoindre le quartier des Mioka.

Après cette journée d'entrainement, j'avais perfectionné ma maitrise du mizu bunshin no jutsu, j'était maintenant capable, de créer jusqu'à 4 clones en très peu de temps, quand au kirigakure no jutsu, j'était capable de faire apparaitre un épais brouillard sur un rayon d'action d'environ 10 mètres, cette entrainement avait porter ces fruits et j'était content et fière des fruits qu'il m'avait procuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 http://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka http://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
 
Un entrainement très intéressant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un entrainement très intéressant
» 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota
» Conseils pour créer un personnage intéressant
» Documentaire très intéressant sur Napoléon chez les Aigles
» Pour les ""officionados"" de la littérature haitienne,un site très intéressant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Aire d'entrainement-
Sauter vers: