Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Promenade dans les rues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Promenade dans les rues   Ven 22 Mar - 18:07

Urufu Kita était dans ses pensées, marchant dans la rue calmement et regardant aux alentours. Il cherchait quelques petits détails qui pourraient éveiller sa mémoire. Les enfants couraient, jouant au ninjas ; les mères discutaient et s'affairaient aux activités journalières qu'elles connaissaient tant, qu'on voyait l'automatisme de chacun de leurs gestes. Les marchands vantaient la qualité de leur produit, chaque personne passant devant avait le droit à une litanie sur les utilités de tel ou tel produit, les qualités de leur mets. Urufu passant devant un petit restaurant, décida d'y rentrer et pris un poulpe embroché sur une brochette. L'odeur suave de la sauce aigre-douce qui s'en dégageait emplissait les narines d'Urufu, lui donnant d'un coup un sacré appétit.

"Bon ben bon appétit! Ca a vraiment l'air bon!"

Il donna un coup de dents avides dans la chair du poulpe. La sauce lui coula le long du menton ; il s'empressa de prendre la petite serviette de papier qu'on lui avait donné avec et s'essuya le menton. Il avait bien raison : ça n'a pas que l'air bon, ça l'est vraiment! Il se rappela la discussion de deux personnes auparavant qui s'étaient accordés sur le fait qu'Ichiraku faisait les meilleures ramens.

«Faudra que j'essaye ça! Et puis Maman adorait les ramens, donc peut être ça va me rappeler quelque chose! Maman m'y a surement emmené avec Papa à l'époque.»

Il finit son poulpe en brochette continuant de marcher dans les rues. Il se mit à se curer les dents avec la pique. A ce moment un homme avec une cigarette en bouche passa à coté, il inspira avec délectation l'odeur de la fumée. Cette odeur de tabac lui rappelait son vieux maître qui fumait toujours sa pipe après les repas, pendant les entraînements et avant de dormir. Que dirait-il de lui aujourd'hui? Sa cape se soulevait légèrement sous une douce brise tiède.

«Me voilà à arpenter les rues avec une grande cape noire, capuche relevée. Il me dirais que j'ai l'air de prévoir un quelconque mauvais fait.»

Un enfant passant devant lui en courant tomba au sol en s'écorchant légèrement le genou. Urufu s'accroupis et lui tendit sa main pour l'aider à se relever.

-Ca va petit rien de mal?
-Euh...n..Non, merci monsieur...
-Pas de quoi.... "Il a peur de moi ou quoi?" ... Je te fais peur?
-N..non monsieur, c'est bon j'ai pas trop mal...

L'enfant parti en courant vers ses amis avec l'air d'avoir quelque chose d'impressionnant à dire. Urufu soupira, il faudra bien s'y habituer. S'il veut pas que les gens s'accrochent à lui, et donc ne pas s'accrocher aux gens, il sera bien obligé de s'habituer à ce que la méfiance soit une réponse totalement normal à son visage froid et fermé. Il ne regardait plus les alentours, ni même son chemin, il était trop dans ses pensées.
Perdu dans ses ruminations il ne remarque pas la jeune fille avançant vers lui et la percuta de front. Tombant au sol, il regarda autour de lui avec des yeux étonnés, ne comprenant pas ce qui se passait. Sa capuche était retombé dévoilant ses longs cheveux ondulés, son visage mangé par une barbe hirsute ou dessous d'yeux verts émeraudes perçants. D'un seul coup il remarqua que cet atterrissage violent sur le planché des vaches était du à sa collision avec une jeune fille. Il se releva vivement et lui tendit son bras pour l'aider à se relever. Si seulement il n'était pas tant dans ses pensées et avait regardé un tant soit peu son chemin, il ne serait pas retrouvé dans une situation si embarrassante.

-Excuses-moi. J'aurais du regarder mon chemin, j'étais plongé dans mes pensées.


Dernière édition par Urufu Kita le Lun 25 Mar - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1770

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   Sam 23 Mar - 2:54



    Hanako se baladait dans les rues de Konoha, le coeur léger, flânant au hasard là où l'emmenaient ses pas. Regardant à droite, à gauche, la jeune fille observait là vie paisible et quotidienne qui se déroulait entre les murs de son village. Chacun vaguait à ses occupations, diverses et variées. Hanako, elle, avait décidé de passer la journée dehors, à déambuler telle une touriste entre les nombreuses boutiques qui s'offraient à elle. Elle passa devant un magasin de vêtements, et tourna la tête pour détailler une des tenues qui pendaient sur un présentoir, puis continua son chemin pour finalement arriver devant -chez Ichiraku-. Il s'était passé tellement de choses depuis le jour où ils s'étaient arrêtés ici, tous les trois ... Elle se posa quelques instants, rêveuse, puis recommença de marcher de plus belle, toujours la tête dans les nuages. Un sourire béant pouvait se lire sur son visage.

    Elle fixa un chat qui saurait de balcons en balcons et se mit à repenser au chaton noir qu'elle avait aperçut ici le premier jour de son arrivée à Konoha ... Ce jour là, il neigeait ... ce petit chat, ainsi roulé dans la neige, parmi les flocons qui tombaient et s'accrochaient à son poil, ressortissait dans cet univers froid et glacial qui l'avait accueillie. Mais ce froid, n'était il pas plutôt une impression qu'elle réalité ? Sa mère l'y avait abandonnée ... Le froid, la solitude ... mais était elle sa vraie mère ? En tout cas, ce n'était pas maintenant qu'elle aurait la réponse ...elle était bien loin de ces problèmes ci, bien loin de repenser à son arrivée à Konoha, quelques années plus tôt ... En même pas 3 ans, elle avait eu le temps de rencontrer beaucoup de gens. Ça allait de Ragnarock et ses amis, en passant par Atsushi et le peintre, Mitsuomi, Kisumi, Night ... Il venaient de bien des villages différents. Et puis d'ailleurs, elle avait même rencontré des shinobis sans bandeau frontal, ce qui ne l'avait pas du tout perturbée. Ce qui la perturbait en ce moment, c'était le petit oiseau qui s'envolait du toit d'une maison. Elle avait levé la tête pour le regarder partir dans le ciel ... Et Bam ! Son nez, son visage rencontrèrent un tissus assez fluide, mais il y avait quelqu'un à l'intérieur, ce qui la fit tomber à la renverse. Désemparée, elle lâcha et un petit :

    -Ah !

    Juste avant de s'écrouler complètement par terre. Celui qu'elle avait percutée était tombé lui aussi, s'excusant de ne pas l'avoir vue :

    -Excuses-moi. J'aurais du regarder mon chemin, j'étais plongé dans mes pensées.

    Il lui tendit la main. Sa capuche s'était enlevée, et Hanako fixa le visage de son interlocuteur, un mélange de surprise et de gêne pointant sur son propre visage. Malgré la barbe qui lui poussait, il semblait tout de même assez jeune ... La petite chuunin accepta son bras et fut debout en un rien de temps. Il devait faire un peu moins d'une tête de plus qu'elle. Gênée, elle s'excusa à son tour :

    -Oh ! Je suis désolée ... Je ... C'est moi qui ne regardait pas où j'allais ... Je suis vraiment désolée !!!



Spoiler:
 


Dernière édition par Hanako Hyûga le Dim 24 Mar - 16:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   Sam 23 Mar - 13:04

Urufu l'aida à se relever sans trop de mal, elle était aussi légère qu'une plume pour le jeune garçon. Il vit qu'elle le fixait avec une certaine gêne, d'instinct il se dit que ça devait être la barbe qui lui mangeait le visage.

-Oh ! Je suis désolée ... Je ... C'est moi qui ne regardait pas où j'allais ... Je suis vraiment désolée !!!

En effet elle avait l'air très gênée et surprise. D'un côté pas étonnant ils venaient de se heurter de plein fouet, finissant tout les deux sur leur arrière-train ; mais son aspect devait réellement intimider la jeune femme. Il regarda sa cape qui s'était déchirée au niveau des fesses ne pouvais plus la porter sans paraître des plus ridicules, donc il l'enleva et la garda sous son bras. Sous la clarté de ce jour au soleil éclatant ses muscles plutôt saillants n'en ressortaient que d'autant, musculature qui avait souvent fait qu'on le vieillisse en plus de sa barbe. Ses tatouages ne faisaient qu'accentuer le contour de ses bras, tout comme le bandeau de Konoha qu'il portait sous l'un d'eux au bras gauche. La situation le fit sourire intérieurement, mais son visage n'en montrait aucune trace. Il se souvint des leçons au niveau de la politesse que lui avait enseigné son maître. Ce fut donc avec un ton tout à fait cordial, mais néanmoins légèrement amusé par cette situation imprévue, qu'il proposa à la jeune fille :

- Non, vraiment c'est moi. Puis-je t'offrir quelque chose à boire ou à manger pour me faire pardonner?

En attendant la réponse il détailla plus amplement la jeune fille. Elle devait avoir à peu près son âge, faisait une petite tête de moi que lui. Elle avait de beaux cheveux noirs entre-coupés d'une mèche blanche, de grands yeux lavande. Cela lui rappelait quelque chose... mais quoi...

« Mais oui ! La fille du clan Hyûga qui se transforme en chat ! »

Il en avait entendu parler par d'autres genins ! On disait qu'elle avait un sacré potentiel, à son âge elle était déjà chuunin ! Elle était très mince, une peau blanche avec un air fragile, mais Urufu savait déjà qu'il ne fallait pas se fier à ce genre de détails. Kazami aussi était petite et menue, avec l'air frêle tel un chaton ; cependant elle était bien plus forte que lui ! Kazami... pourquoi pensait-il à elle maintenant ? Il est vrai qu'elle aurait adoré se promener avec lui, ses cheveux d'or scintillant sous la clarté de l'astre lumineux, son sourire et son rire l'aurait emporté comme le doux chant d'un oiseau rare et ses yeux scintillant de joie... Elle avait toujours adoré ce genre de journée ensoleillée et douce comme aujourd'hui.

« Tu me manques... »

Le regard dans le vague en direction de la jeune chuunin, sans pour autant la voir, ses yeux s'emplirent de tristesse. Son esprit se remit à errer dans les abysses obscures d'un chagrin douloureux. Il ne remarquait plus rien de ce qui l'entourait et quand la jeune chuunin lui parla il sursauta.


Dernière édition par Urufu Kita le Lun 25 Mar - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1770

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   Dim 24 Mar - 8:08

    - Non, vraiment c'est moi. Puis-je t'offrir quelque chose à boire ou à manger pour me faire pardonner?

    Hanako regardait le shinobi avec des grands yeux étonnés ... Elle ne l'avait jamais vu ici auparavant et se demandait qui il était. Voilà qu'il lui proposait de lui offrir à boire ou à manger pour se pardonner, alors qu'elle même n'avait pas fait attention ou elle mettait les pieds. Et puis cette manière de parler ... Il ne semblait pas parler comme un enfant du même âge l'aurait fait ... La jeune fille pencha la tête sur le côté ; il ne réagit pas. Curieuse, elle l'observa pendant encore quelques secondes et se décida à essayer de lui répondre :

    -Je ... J'accepte une invitation pour aller manger, mais ... Je ne peux pas te laisser payer mon repas ... elle détourna la tête quelques instants, repensant à Ragnarock, puis repartit de plus belle. Si tu veux, on peut aller chez Ichiraku, c'est là qu'ils font les meilleures ramens !

    La jeune fille lui fut un sourire chaleureux et amical, et commença à se diriger vers le restaurant en question, contente d'avoir quelqu'un avec qui parler ... En effet, en ce moment, Ragnarock et elle ne se voyaient plus tellement, du fait de ses nombreuses missions qui l'avaient assaillies depuis quelques temps. Peut être que son ami aussi en avait et qu'il était plutôt occupé ... En fait, un peu comme son grand frère, Kyûji, qu'elle ne voyait que rarement ... Il n'était quasiment jamais là, auparavant ... Mais maintenant, c'était elle qui n'était plus trop là ... Quand se reverraient ils donc ? Quand pourrait elle revoir la petite boule de poils bleue ? Quand ? ... Et Ragnarock ? Que faisait il ? La jeune katanaiste avait un mauvais pressentiment ... Que lui était il arrivé ? Eux qui se croisaient si souvent au hasard dans la rue ... Pourquoi ne se rencontraient ils pas comme avant ? Elle secoua la tête pour chasser ces mauvaises idées de son esprit, si bien qu'elle en fut décoiffée. Ses longs cheveux détachés s'étaient pour la plupart enroulés autour du manche de son katana Neko, ce qui ne la dérangeait pas pour autant : elle avait l'habitude. Le reste de sa chevelure descendait inégalement devant elle, encadrant son visage. Sa frange, désordonnée, cachait ses yeux. Elle la poussa sur le côté pour la remettre comme à son habitude, tournée vers sa mèche blanche, et continua de marcher, comme si de rien n'était.
    Son esprit la poussait à se présenter, mais Hanako ne savait pas quoi dire ... Elle attendit, cherchant ses mots. Il y eut un gros blanc. Mais sans se laisser déstabiliser, elle improvisa :

    - Je m'appelle Hanako Hyûga ... J'ai 14 ans, je suis une chuunin, et toi ? Comment est-ce que tu t'appelles ?

    Elle releva la tête vers lui, les yeux emplis de curiosité. Qui était il ? Il lui semblait le connaître ... Mais d'où ? Quand ? Comment ? Était il chuunin ? Genin ? Et pourquoi lui rappelait il quelqu'un ? Hanako se demandait vraiment qui il était.


Spoiler:
 


Dernière édition par Hanako Hyûga le Dim 24 Mar - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   Dim 24 Mar - 14:50

-Je ... J'accepte une invitation pour aller manger, mais ... Je ne peux pas te laisser payer mon repas ... elle détourna la tête quelques instants, repensant à Ragnarock, puis repartit de plus belle. Si tu veux, on peut aller chez Ichiraku, c'est là qu'ils font les meilleures ramens !

Urufu sursauta et cligna des yeux quelques instants avant de reprendre conscience de la situation. Il vit le regard de la jeune fille peser sur lui, le détaillant légèrement. Combien de temps avait-il été dans ses pensées?

-Très bien comme tu le souhaites. Ichiraku, en effet j'en ai entendu parler ; je n'y suis jamais allé et justement ça me tentes d'autant plus !

Elle eut un sourire très avenant avant de se diriger vers le restaurant d'un pas plutôt enjoué. Il se sentait déstabilisé, il avait pensé que la jeune fille aurait décliné au vues de la crainte qu'il lui inspirait. D'un seul coup la jeune fille eut l'air perdue dans ses pensées, marchant en avant d'un air légèrement absent tandis que lui suivait derrière tranquillement. Le sol de terre battue crissait sous les bottes du jeune garçon, soulevant de petits nuages de poussière à chaque pas. Sa démarche à elle était bien plus légère ne faisant que peu de bruit et soulevant qu'une mince pellicule de poussière, une démarche souple comme un chat, la démarche de quelqu'un sachant être discret. Ses yeux continuèrent à la détailler et son esprit à analyser chaque détail. Elle portait un katana dans son dos, donc elle pouvait utiliser du kenjutsu. Information utile...

« Pourquoi je penses à ça moi ?! C'est pas comme si elle allait m'attaquer, il faut que j'arrête ou je vais finir parano ! »

Il la vit secouer la tête et ses cheveux s'emmêlèrent dans le manche de son katana. Le silence commença à devenir pesant. Urufu se senti légèrement mal à l'aise et pensa à tenter de briser la glace, mais elle le devança et lui dis :

- Je m'appelle Hanako Hyûga ... J'ai 14 ans, je suis une chuunin, et toi ? Comment est-ce que tu t'appelles ?

Il vit son regard la détaillant, une grande curiosité dans le regard. Un regard très particulier avec ses yeux lavandes. Il détourna légèrement le regard, ses cheveux cachant désormais son visage par un voile de cheveux ondulés.

-Urufu... Urufu Kita. Tout comme toi j'ai 14 ans, mais je ne suis encore que guenin. Enchanté Hanako !

Urufu se tourna vers la jeune chuunin la regardant droit dans les yeux. Un léger sourire étira ses lèvres, un sourire qui dénotait un peu son malaise. Il tenta de se détendre, prit une inspiration avant de dire :

-J'ai déjà entendu parler de toi... De ton talent et de ton pouvoir de transformation.... Enfin... je... Urufu se tut, il n'était vraiment pas doué pour le dialogue. Pourtant il continua. Excuses moi... Je... On ne se serait pas déjà rencontré quelque part ? Ton visage ne m'est pas étrangé.

Il était possible qu'il s'étaient déjà rencontré, mais peu probable qu'elle se souvienne de lui. Depuis sa mort il était devenu quelqu'un de renfermé. Il pouvait dialoguer avec autrui, le problème n'était pas là, mais il était plutôt réticent à raconter son histoire avant Konoha. Et même avant sa mort il ne prenait pas le temps comme les autres jeunes de l'académie à se retrouver à la fin des cours ; lui se ruait immédiatement à l'hôpital pour la voir et la plupart du temps s'endormait là-bas aussi, à son chevet.


Dernière édition par Urufu Kita le Lun 25 Mar - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1770

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   Dim 24 Mar - 16:05

    Hanako posa la question, se concentrant sur la réponse, et sur le shinobi. Elle se dirigeait vers Ichiraku, là où elle avait mangé là première fois où elle avait rencontré Mitsuomi ... Son interlocuteur détourna le regard, et lui répondit ainsi :

    -Urufu ... Urufu Kita. Tout comme toi j'ai 14 ans, mais je ne suis encore que genin. Enchanté Hanako ! 

    La jeune fille sourit, et fut surprise quand le regard de Urufu vint intercepter le sien. Elle le soutint, penchant légèrement la tête comme pour lui demander ''pourquoi''. Elle le vit sourire, puis reprendre la parole :

    -J'ai déjà entendu parler de toi... De ton talent et de ton pouvoir de transformation.... Enfin... je... Urufu se tut, il n'était vraiment pas doué pour le dialogue. Pourtant il continua. Excuses moi... Je... On ne se serait pas déjà rencontré quelque part ? Ton visage ne m'est pas étrangé.

    Au moment où elle entendit ''pouvoir de transformation'', le rouge lui monta aux joues. C'était bien sûr sa technique préférée mais ... sa transformation n'était rien d'autre qu'une simple transformation. Elle hoqueta d'un petit rire cristallin, une lueur malicieuse apparaissant au fond de ses yeux. Elle attendit qu'Urufu finisse sa phrase, pour lui répondre :

    - Tu veux parler de Neko no jutsu ... non ? elle sourit. En fait, c'est une simple technique de métamorphose ... Mais je l'utilise si souvent qu'elle est devenue une technique à laquelle je tiens particulièrement ... elle fit une petite pause, afin de reprendre son souffle, puis reprit : Plus tu utilises une technique, plus tu la maîtrise ... Et des fois elle devient même une partie de toi-même ...

    À ce moment là, Hanako devient mélancolique. Une partie d'elle même ... Oui, mais qui était elle vraiment ? Que savait elle d'elle même ? Que savait elle de son passé ? Rien, le néant ... Juste de la neige ... De la neige et une chevelure blanche ... Mais en quoi cela pouvait il l'aider pour connaître son passé ? En rien ... Rien ... Rien ... Ce mot était associé à son passé. Il n'y avait rien dans son passé. Rien que le néant. Une goutte traversa son visage, et tomba au sol. Étonnée et surprise, elle recula d'un pas, observant le sol. Que s'était il passé ? Elle secoua la tête une seconde fois, réussissant cette fois ci à ne pas emmêler ses cheveux ... évidemment, puisqu'ils l'étaient déjà ...
    Hanako retourna soudain qu'elle n'avait pas fini de répondre à la question d'Urufu. Il disait qu'il lui semblait l'avoir déjà rencontrée ... Elle réfléchit à haute voix :

    - Hmm ... Eh bien ... Je ... Je ne vois pas vraiment comment on aurait pu se rencontrer, à part à l'académie ninja ou en mission, parce que ... En fait, je suis arrivée à Konoha il y a environ deux ans, et en quelques mois ... deux il me semble ... J'ai rattrapé un niveau normal et je suis passée genin.

    Elle était terriblement gênée. Elle n'aimait pas trop parler de son arrivée à Konoha et de son rattrapage-éclair du programme de l'académie des ninja ... En deux mois seulement, elle avait rattrapé le niveau d'un ninja qui avait déjà un an derrière lui. Mais elle, elle ne savait pas ce qu'elle avait derrière elle ... Peut être avait elle déjà un niveau assez bon, et qu'elle était genin ? Peut être que là où elle était on l'avait entraînée dans ce but ? Peut être que ... Peut être ...
    Et puis, être la meilleure de la ''classe'' sans avoir été entraînée par un shinobi, c'était quasiment impossible. Alors ça devait être ça. Elle avait déjà un niveau suffisant pour devenir genin, avant d'arriver si village caché de Konoha. Oui, elle devait sûrement avoir commencé plus tôt ... C'est tout. Voilà. Mais ... tout ceci n'étaient que suppositions de sa part. Elle ne saurait jamais la vérité juste en faisant des propositions ...
    Le temps qu'elle discute, le restaurant Ichiraku était en vue. Les deux shinobis s'y dirigèrent, tout en continuant de converser.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   Lun 25 Mar - 1:28

Urufu avais remarqué sa petite inclinaison de la tête quand il l'avait regardé fixement dans les yeux, mais ne comprenait pas ce que cela signifiais, ça ne faisait qu'accentuer son air félin pour lui. Lorsqu'il parla de sa technique et qu'il vit la jeune chuunin sourire, il souri lui aussi intérieurement.

« Cette rougeur candide et gênée, alors que je ne fais qu'énoncer un fait. Ce jutsu est un véritable talent chez elle d'après ce que j'ai entendu ! »

- Tu veux parler de Neko no jutsu ... non ? elle sourit. En fait, c'est une simple technique de métamorphose ... Mais je l'utilise si souvent qu'elle est devenue une technique à laquelle je tiens particulièrement ... elle fit une petite pause, afin de reprendre son souffle, puis reprit : Plus tu utilises une technique, plus tu la maîtrise ... Et des fois elle devient même une partie de toi-même ...

« Le Neko no jutsu donc... Elle a beau dire que ce n'est qu'une simple technique de métamorphose, je ne serais pas du tout capable ! »

Une technique à laquelle elle tient particulièrement et qui est devenue une partie d'elle même ; le jeune garçon pouvait comprendre parfaitement ce raisonnement. Lui-même avait à l'aide de son maître développé une technique qui lui était propre et dont il était particulièrement fier, même très attaché aussi.

-Je vois parfaitement ce que tu veux dire. J'ai moi aussi développé une technique qui m'est propre : le Futon Kaze no tsume ! Tout shinobi qui se respecte devrait avoir une technique au moins qui lui est propre ! Et il rajouta avec un sourire des plus amusés Et puis il faut dire que la transformation en chat te vas bien, tu as un air félin !

Hanako sembla d'un coup être à nouveau plongé dans ses pensées, son visage affichant un air mélancolique. Il se demanda ce qui avais tant perturbé la jeune fille... Etait-ce lui, avait-il dis quelque chose qu'il ne fallait pas ? Peu importe ! Ses pensées lui sont propres, si elle juge bon de lui en parler qu'il en soit ainsi ! Mais ce ne sera surement pas lui qui chercherait à connaître la raison de sa mélancolie. Son but n'était pas de se lier à quelqu'un, simplement de se montrer courtois au vue de ce qui s'était passé.

« La solitude pèse lourd, mais je ne veux pas connaître de nouveaux déboires, de nouvelles pertes. Mieux vaut le poison de la solitude, que de me voir à nouveau arracher une partie de moi-même au travers d'autrui ! Protéger les gens froidement est bien plus simple! »

Il fut surpris de voir la jeune fille se retourner vivement changeant à nouveau d'état d'esprit. Quelle vivacité ! Ce n'était vraiment pas évident de suivre ses réactions. Cela le fit rire doucement et étira ses lèvres d'un sourire amusé.

- Hmm ... Eh bien ... Je ... Je ne vois pas vraiment comment on aurait pu se rencontrer, à part à l'académie ninja ou en mission, parce que ... En fait, je suis arrivée à Konoha il y a environ deux ans, et en quelques mois ... deux il me semble ... J'ai rattrapé un niveau normal et je suis passée genin.
-Pour ma part cependant je ne suis arrivé que l'an dernier, mais immédiatement on m'a dit que j'avais le niveau de l'académie. Mais on ne peut pas dire que j'était quelqu'un de très présent et actif dans la salle de classe. Ca ne m'étonnes pas vraiment que tu ne te souvienne pas de moi si jamais on était à l'académie ; beaucoup d'autres jeunes ne voient pas qui je suis.

Urufu avait dis cette dernière phrase d'un ton égal, laissant transparaître totalement son désintérêt face à cette situation. Il avait beau avoir 14 ans, il paraissait bien plus mentalement et physiquement. Ca n'avait pas que ces mauvais côté cependant... Il sorti un paquet de cigarettes et un briquet. N'importes quel marchand croyait qu'il était majeur et lui vendait donc les cigarettes sans aucun soupçon ! Voilà par contre une bien mauvaise habitude que lui avait léguer son maître : apprécier de fumer du tabac ! Pourtant il préférait mille fois une cigarette plutôt que la pipe qu'il fumait avec son maître. Déjà avoir un bout de bois coincé entre les dents n'était pas très agréable, mais en plus la fumée était bien plus agressive. Il alluma la cigarette et rangea le briquet. Tirant une bouffée, il recracha la fumée en nuage qui s'évanouis sous le doux vent de cette journée. Il soupira de contentement avant de continuer :

-J'espère que ça ne te déranges pas trop que je fume. Il tira une nouvelle bouffée avant de poursuivre. Dis moi c'est un bien beau katana que tu as dans ton dos, sais-tu où on peut en trouver? Je suis plutôt intéressé par le kenjutsu, bien sur d'abord il me faudra mieux maîtriser les technique que je sais déjà.

Il vit au loin m'enseigne d'un restaurant indiquant qu'ils se rapprochaient de chez Ichiraku. Le sourire toujours aux lèvres, il regarda Hanako de ses yeux émeraudes qui scintillaient sous le soleil. On lui avait souvent dis quand il était jeune qu'il avait les yeux de sa mère, et donc aussi des yeux de filles, mais que cela lui allait bien. Son maître disait que ça adoucissait son regard. Lui aurait préféré avoir des yeux plus discrets.

« Après tout les yeux je suis un garçon, eux ont souvent les yeux foncés. Mais bon... Les choses sont comme elles sont ! »


Dernière édition par Urufu Kita le Lun 25 Mar - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1770

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   Lun 25 Mar - 19:24

    -Je vois parfaitement ce que tu veux dire. J'ai moi aussi développé une technique qui m'est propre : le Futon Kaze no tsume ! Tout shinobi qui se respecte devrait avoir une technique au moins qui lui est propre ! Et il rajouta avec un sourire des plus amusés Et puis il faut dire que la transformation en chat te vas bien, tu as un air félin ! 

    Hanako entendit la réponse d'Urufu, sans pour autant y prêter vraiment attention, déjà plongée dans ses pensées. Elle se reprit, et lui répondit, puis écouta, cette fois ci attentivement, sa réponse :

    -Pour ma part cependant je ne suis arrivé que l'an dernier, mais immédiatement on m'a dit que j'avais le niveau de l'académie. Mais on ne peut pas dire que j'était quelqu'un de très présent et actif dans la salle de classe. Ca ne m'étonnes pas vraiment que tu ne te souvienne pas de moi si jamais on était à l'académie ; beaucoup d'autres jeunes ne voient pas qui je suis.

    Hanako le vit sortie un paquet de cigarettes et un briquet. Intriguée, et se demandant si, déjà, il pouvait fumer, elle observa fixement le paquet. Jamais elle n'avait vu une cigarette de près ... Elle regarda Urufu l'allumer, puis observa les petits nuages de fumée avec un air mélancolique. Dans ces nuages, on pouvait voir toutes sortes de choses ... Un animal, un objet, un paysage, une personne, une fleur, un oiseau, un collier ...
    La jeune fille resta pensive comme ça encore quelques instants, puis fut tirée de sa rêverie :

    -J'espère que ça ne te déranges pas trop que je fume.

    La jeune chuunin fit «non» de la tête, ré-emmêlant sa frange au passage.

    -Dis moi c'est un bien beau katana que tu as dans ton dos, sais-tu où on peut en trouver? Je suis plutôt intéressé par le kenjutsu, bien sur d'abord il me faudra mieux maîtriser les technique que je sais déjà.

    Hanako attrapa un des deux élastiques qui pendaient sous un des pans de sa ceinture, puis, le mettant sur son poignet droit, elle répondit :

    - Neko est un katana, mais aussi et surtout un bâton ... Je l'avais déjà avec moi avant d'arriver ici ... Enfin, je ne sais pas ... Et puis, tu disais que mon visage ne te semblait pas inconnu ... Mais il y a deux ans, je n'étais pas à Konoha ... Peut être que tu m'as vue avant, quelque part d'autre ? Enfin, je ne pourrais pas t'éclairer plus ... elle grimaça. Je ne me souviens de rien avant mon arrivée ici ... Je suis désolée.

    Attachant ses cheveux en une couette haute à l'aide de l'élastique rouge qu'elle venait juste de sortir, la jeune fille se prépara pour manger. Elle avait déjà trempé ses cheveux dans un bol de nouilles, et voulait éviter que cet événement peu ragoûtant se reproduise.
    Il ne leur restait que quelques mètres à parcourir pour arriver au lieu où ils voulaient se rendre, quand la kunoichi reprit la parole :

    - Il me semble qu'il y a un vendeur de katanas, tout près d'ici ... Si tu veux, on pourra aller y jeter un oeil, après manger !

    Elle lui fît un clin d'oeil et s'assit sur une des chaises disponibles, commandant deux bols de ramen au chef, avec une joie non restreinte. Un grand sourire illuminait son visage : elle n'avait pas mangé de la journée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   Mar 26 Mar - 23:40

- Neko est un katana, mais aussi et surtout un bâton ... Je l'avais déjà avec moi avant d'arriver ici ... Enfin, je ne sais pas ... Et puis, tu disais que mon visage ne te semblait pas inconnu ... Mais il y a deux ans, je n'étais pas à Konoha ... Peut être que tu m'as vue avant, quelque part d'autre ? Enfin, je ne pourrais pas t'éclairer plus ... elle grimaça. Je ne me souviens de rien avant mon arrivée ici ... Je suis désolée.

Urufu écouta avec un intérêt non feint. Elle ne se souvenait plus ?

« Le hasard fait bien les choses ! Une réunion entre une personne qui ne sais rien de son passé et une qui veut l'oublier ! »
- Tu ne te souviens plus ? Tu ne cherches pas à mener l'enquête sur qui tu étais et d'où tu viens ? Enfin personnellement je prendrais volontié ton mal pour ne plus me souvenir de mon passé...


Urufu grimaça à ce qui venait de sortir de sa bouche ; il n'avait pas surveillé ses paroles. Et voilà qu'il en disait beaucoup à quelqu'un qu'il venait à peine de rencontrer. Il se maudissait et regarda du coin de l'oeil si son interlocutrice n'avait pas tiqué à cette étrange révélation. Son esprit se mit à fulminer, cherchant à tout va une solution à ce nouveau problème. Il ne pouvait pas partir d'un coup, il avait tout de même proposer l'idée du restaurant et ce serait encore plus suspect ! Lui expliquer était hors de question ! Non seulement il n'en avait pas envie, mais en plus ce serait se lier à quelqu'un en partageant de telles choses ! Conclusion : il fallait qu'il trouve une parade, une manière de contourner le sujet sans éveiller trop de soupçon ; ce qui ne serait pas chose aisée.

« Quand apprendrais-je à me taire ?! »

- Il me semble qu'il y a un vendeur de katanas, tout près d'ici ... Si tu veux, on pourra aller y jeter un oeil, après manger !

« Super une perche pour changer de sujet ! »

-Ah oui cela peut s'avérer bien, au moins ça me permettra de me faire une idée de ce que je veux et de ce que l'on trouve sur le marché ! répondit Urufu avec un peu trop d'enthousiasme et de spontanéité. Ah bah tiens on arrive au restaurant !

« Idiot un comportement encore plus suspect que si je m'étais enfui ! Maintenant on se calme et on respire. »

Urufu fut vraiment déstabilisé quand Hanako lui fit un clin d'oeil ! Il la regarda interloqué et mis une dizaine de secondes à se ressaisir. Il secoua la tête et s'assit à coté de la jeune chuunin, qui avait déjà commander deux bols de ramens. Elle arborait un sourire radieux, ses yeux pétillants en disait long sur son attente du repas, il continua de la regarder du coin de l'oeil tout en séparant ses baguettes. Elle était vraiment d'une compagnie agréable, sa vivacité d'esprit et le changement quasi immédiat de ses émotions étaient à l'opposé d'Urufu et de son éternel coté froid. Ses réactions à lui étaient minimes, alors qu'elle vivait les choses à fond. Ce qui s'avérait plutôt amusant pour le jeune garçon. Il détourné le regard juste pour voir si sa cigarette était bien écrasée. Quand il tourna de nouveau la tête ses narines furent assaillies par l'odeur des ramens. Cela lui mit immédiatement l'eau à la bouche.

-Bon appétit Hanako !

Et il attaqua le repas avec férocité, savourant la saveur vraiment exquise de ses ramens! Ichiraku faisaient en effet les meilleures ramens qu'il eut jamais mangé !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Promenade dans les rues   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade dans les rues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade dans l'Oise.
» Promenade dans les rues
» [RP ouvert à tous] Promenade dans les rues de Saint-Pierre-Port
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Rues de Konoha-
Sauter vers: