Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez
 

 Mission à deux (deuxième partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Mission à deux (deuxième partie) Empty
MessageSujet: Mission à deux (deuxième partie)   Mission à deux (deuxième partie) EmptyMar 3 Avr - 21:36

Dans l'épisode précédent, Kyûji sort de chez lui contrarié par la soirée de la veille...


Kyûji se sentait mal à l'aise en arrivant dans le bâtiment où se trouvait le bureau du Hokage... Ses tracas ne l'avaient pas lâché d'une semelle, et il avait beaucoup de mal à se changer les idées. D'un autre côté, il était là pour ça : en trouvant une mission bien prenante, il arriverait probablement à penser à autre chose que Saya. Il ne souhaitait cependant pas retourner à Suna, car le traumatisme était encore trop proche, trop frais, et il avait besoin de temps avant d'assimiler les horreurs qu'il avait vues, et qui troublaient sa sérénité. D'un autre côté, il n'avait pas non plus envie de rester à Konoha, car il voulait de l'air neuf. Là... Il commençait à saturer sérieusement, et avait besoin de repos. Plus il serait loin de ses soucis, mieux il se porterait.

En chemin, il croisa bien évidemment Rock Lee, qu'il salua sobrement tandis que son ancien sensei lui adressait un grand signe de la main en criant son nom, puis devant le professeur Iruka (qui commençait à se faire vieux mine de rien...), et enfin devant l'illustre Kakashi, qui revenait de mission : là où se trouvait le légendaire ninja copieur, le Kage ne serait pas loin. Alors qu'il s'apprêtait à lui demander de ses nouvelles, il fut sauvagement agrippé par une personne dans son dos ! Un parfum reconnaissable entre mille, une douce mèche de cheveux blancs lui caressant la joue : Kasumi. Elle bondit sur lui afin de monter sur son dos, et le serra de toutes ses forces dans ses bras, en ronronnant comme un chaton. Kyûji eut beau faire : il ne put la faire descendre.

– Kasumi-chan, s'il-te plaît... Je dois aller parler au Hokage, c'est important... Il est déjà suffisamment difficile à trouver sans que tu aies besoin de me mettre des bâtons dans les roues !

– Han... Kyûji-kun... Ne vient pas me dire que ma présence t'es désagréable, si... ? lui susurra-t-elle à l'oreille en appuyant doucement sa poitrine sur la nuque de sa pauvre victime...

– Ka... Ah... Arrête ! Rouge comme une pivoine, il la fit descendre brutalement, et tenta, sans succès, de reprendre contenance. Néanmoins, il réussit à articuler suffisamment de mots pour proposer une excuse valable : Je... Je suis réellement pressé Kasumi-chan... Je dois faire mon rapport de mission au Hokage, avant de reprendre immédiatement du service, les préparatifs de la fête, et la fête en elle-même m'ont pris beaucoup de temps, et je dois rattraper ce retard en faisant preuve d'autant plus de zèle.

La jeune fille joua avec l'extrémité de l'une de ses mèches immaculée, et fit une petite moue boudeuse avant de se rapprocher de lui en posant sa tête contre le torse du jeune homme.

– Kyûji-kun... Tu es tout le temps absent, loin de moi, et tu me manques terriblement... Tu n'as pas voulu me dire où tu étais pendant la semaine des préparatifs, avant de nous rejoindre, et c'est ton droit mais... Tiens moi au courant de quand tu reviens s'il-te plaît... Et puis tu peux tout me dire ! Y compris la destination de tes missions ! Pourquoi n'en ferions nous pas ensemble ?

- Tu sais bien que j'ai déjà une équipe... Et puis je ne pars plus si souvent en mission à plusieurs...

Embêté de devoir aborder de pareils sujets, il se mit à espérer vivement qu'elle abandonne son interrogatoire, et se demanda s'il ne fallait pas mieux mentir...

– Tu es si fort... Partir en mission tout seul, quel courage ! Mais quand tu pars en équipe, emmène moi avec toi ! Je suis beaucoup plus puissante que Saya, je suis Juunin depuis 2 ans, et elle à peine depuis hier soir ! Sans compter que je maîtrise l'Irou jutsu à la perfection, cela peut servir si jamais tu venais à être blessé... minauda-t-elle. Là encore, elle usa ostensiblement de ses atouts en calant doucement le bras de Kyûji entre ses seins. Cela commençait à devenir... serré (dans tous les sens du terme).

– Tu sais bien que je ne suis jamais blessé, répondit-il avec un clin d'oeil, camouflant relativement bien sa gêne derrière une plaisanterie. Oh, mais je vais être en retard, je dois vraiment y aller là Kasumi, donc... au revoir ! Il profita de sa surprise pour retirer son bras, et s'engouffra dans l'escalier avant même qu'elle ne puisse tenter de le rattraper.


C'est encore tout étourdi par la beauté de sa camarade qu'il toqua doucement à la porte de son Kage. Il entendit un faible son l'invitant probablement à rentrer, et il appuya sur la poignée. Là, Matsudaï Itade était assis, regardant par la fenêtre d'un air songeur. Kyûji le salua avec déférence, et ne voyant aucune réaction de sa part, prit la parole.

– Bonjour maître Hokage. Je viens ici pour compléter mon rapport concernant ma mission à Suna, après étude de documents, ainsi que pour vous demander quelle mission vous souhaitez que j'accomplisse. On m'a fait savoir, par l'intermédiaire de Iruka senseï, que vous souhaitiez personnellement m'assigner ma prochaine mission. Je sais aussi, pour avoir relevé certaines informations dans diverses discussions au sein de l'Anbu, que vous aviez comme intention de partir en mission, vous aussi. Pardonnez mon indiscrétion, mais... Pour combien de temps comptez-vous être absent ? Et si jamais ma mission devait s'achever avant votre retour, à qui devrai-je remettre mon rapport ?


Dernière édition par Kyûji Hyûga le Jeu 5 Avr - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Itade Matsudaï

Itade Matsudaï
Messages : 690

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission à deux (deuxième partie) Empty
MessageSujet: Re: Mission à deux (deuxième partie)   Mission à deux (deuxième partie) EmptyJeu 5 Avr - 15:15

Itade ouvrit les yeux. Aujourd'hui serait un jour différent des autres. Aujourd'hui, il accomplirait sa première mission depuis qu'il était devenu Hokage. Aujourd'hui il quitterait enfin son fichu bureau et partirait à l'aventure. Immédiatement réveillé et prêt à déplacer des montagnes, Itade sauta de son lit et se glissa sous la douche.

Le Hokage laissa l'eau chaude couler de sa nuque à son bassin avec bonheur. Il aimait la vie un peu plus chaque jour pour tous ces petits riens qui ensemble formaient un tout. La porte de la douche coulissa une seconde fois laissant échapper un nuage de vapeur dans le reste de la salle de bain. Itade se retourna, enlassa sa bien-aimée et déposa un baiser sur ses petites lèvres.

Après quelques calins, heureux et propre, Itade laissa la douche à sa fiancée, se sécha à l'aide d'une serviette et attrapa une tunique noire et un pantalon de toile assortit. Le sourire aux lèvres il sortit de sa maisons en repensant à la dernière mission qu'il avait accomplie lorsqu'il était lui même ANBU.


FLASH BACK


Itade passa sur son visage son masque d'ANBU. Il n'avait jamais réellement aimé cacher ainsi son identité : Pour lui, dissimuler son visage revenait à nier ses origines, sa famille pour ne représenter que l'essence même de l'élite du village. Aucune personnalité, aucune histoire et aucun honneur. Mais c'était le prix à payer pour pouvoir réaliser des missions d'un tel prestige alors Itade s'y restreignait.

Automatiquement, sans même y penser, Itade avait marché jusqu'au bureau du hokage et était désormais devant sa porte. Il toqua. Il entendit un faible son l'invitant probablement à rentrer, et il appuya sur la poignée. Là, Naruto-sama était debout, face à la baie vitrée, un air songeur sur le visage. Itade le salua et, après un blanc de quelques secondes, prit la parole :

– Bonjour maître Hokage. Voici mon rapport concernant la mission d'espionnage que vous m'aviez confié. Itade sortit un dossier de son gilet et le jeta sur le bureau de son suppérieur avant de reprendre ; On m'a dit que vous aviez demandé à me voir.

– Oui, je t'ai effectivement fait demander. J'ai une mission pour toi. Une mission spéciale ...


FIN DU FLASH BACK


Itade était assis, sondant toute la ville de son regard couleur charbon quand soudain quelqu'un toqua à la porte. D'un raclement de la gorge, le hokage accepta la visite. Sans se retourner, il devina la présence de Kyuji Hyuga, le juunin qu'il venait de promouvoir au rang d'ANBU.

– Bonjour maître Hokage. Je viens ici pour compléter mon rapport concernant ma mission à Suna, après étude de documents, ainsi que pour vous demander quelle mission vous souhaitez que j'accomplisse. On m'a fait savoir, par l'intermédiaire de Iruka senseï, que vous souhaitiez personnellement m'assigner ma prochaine mission. Je sais aussi, pour avoir relevé certaines informations dans diverses discussions au sein de l'Anbu, que vous aviez comme intention de partir en mission, vous aussi. Pardonnez mon indiscrétion, mais... Pour combien de temps comptez-vous être absent ? Et si jamais ma mission devait s'achever avant votre retour, à qui devrai-je remettre mon rapport ?

–Oui, je t'ai effectivement fait demander. La mission que je te réserve est assez ... spéciale. Tu pars tout de suite pour Kiri, tu vas avoir un déserteur SS à abattre. Pour ce qui est du rapport concernant ta missions à Suna, tu me le liras sur le chemin : je t'accompagne.

Itade attrapa la veste noire qui reposait alors sur son fauteuil et l'enfila un sourire sur les lèvres et un sentiment nostalgique en tête.


_________________
Prêt à tout sacrifices pour protéger le village.

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t59-anales-de-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t85-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t54-itade-matsudai https://sns-rp.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar

Mission à deux (deuxième partie) Empty
MessageSujet: Re: Mission à deux (deuxième partie)   Mission à deux (deuxième partie) EmptySam 7 Avr - 21:26

– Donc si je comprend bien, c'est ça, votre fameux départ... marmonna Kyûji avec un petit sourire.

Il glissa ses mains dans son sac, derrière son dos, en ressortit son sabre et son masque, et les installa simultanément avec un geste fluide. En trois secondes, il était devenu un Anbu. La lame aiguisée du village. La Volonté de Konoha. Dorénavant, il ne s'appelait plus Kyûji. Son nom était Takeo, espion hors pair ayant déjà fait ses preuves en infiltrant Suna sans difficulté. Suna, le village réputé impénétrable depuis l'avènement du Kazekage. Et pourtant, pour Takeo, rentrer n'avait été qu'une simple formalité. Cette fois-ci, il s'agissait de tuer un déserteur de rang SS. Intéressant. Avec le Hokage à ses côtés, le déserteur n'avait strictement aucune chance : Takeo allait traquer ce criminel. Et il allait le trouver.

Cependant, alors que Takeo attendait que le Hokage ait fini ses préparatifs (qui consistaient principalement à remédier à son absence en cas de visite, concrètement), il ne put s'empêcher de se sentir mal à l'aise. Pourquoi donc son Kage souhaitait-il l'accompagner ? N'avait-il pas confiance en lui ? Non, c'était peu probable, il lui avait donné sa confiance absolue pour l'infiltration de Suna, et elle était d'une importance autrement plus importante (après tout, prendre le risque de déclencher une guerre de grande envergure était tout de même plus délicat que de risquer sa simple vie d'Anbu). Peut-être le pensait-il incapable de venir à bout du déserteur... Takeo sentit une flèche se ficher dans son ego avec violence, mais il ne pouvait nier la justesse de la chose : il avait été incapable de stopper Sasuke, aussi, pourquoi le Hokage devrait-il lui faire confiance ? En proie à de douloureux remords, Takeo serra les dents avec hargne, sa mâchoire se contractant violemment sous la tension exercée par ses muscles. Caché derrière son masque, il paraissait pourtant impassible.

Étrangement, Matsudaï Itade remarqua que Takeo n'avait pas l'air dans son assiette, et lui jeta un regard interrogateur, qui le perturba encore davantage. Essayant de rester naturel, l'Anbu tenta de détourner la conversation :

– Maître Hokage... Êtes-vous certain que vous êtes en droit de quitter Konoha sans prévenir quiconque ? Je sais pertinemment que vous êtes le chef du village, mais je crains que le conseil n'approuve pas votre excursion. Corrigez-moi si je me trompe, mais j'aurais même tendance à penser que vous le faites dans leur dos, en ayant parfaitement conscience qu'ils ne vous donneraient jamais leur accord.

Takeo avait habilement évité de parler de ses propres tracas, et avait de surcroît visé juste, car le Hokage lui sourit avec malice. Fort heureusement, il ne semblait pas offusqué de ses propos, mais plutôt amusé. Avant qu'il ne donne d'explication à son subordonné, Takeo, n'y tenant plus, continua à l'interroger :

– ... Pardonnez mon insolence, Maître Hokage, mais il faut que je sache : Pourquoi souhaitez-vous m'accompagner ? Vous avez peur que je ne réussisse pas la mission que vous m'avez assignée ? Vous n'avez pas confiance en moi, je ne suis pas assez fiable à votre goût ? Je vous ai peut-être déçu pour la mission à Suna ? Pourtant je vous assure que je fais tout pour être à la hauteur, d'ailleurs, il faut que je vous fasse un avoeu : je ne vous ai pas tout dit sur ce que j'ai vu à Suna. Je sais, je mérite cent fois la mort pour vous avoir dissimulé des informations, mais je me sentais incapable d'en parler à qui que ce soit, et pourtant vous savez aussi bien que moi que j'ai croisé la mort à de nombreuses reprises, mais ça... C'est inhumain. En ce qui concerne les dossiers, toutes les études réalisées à la suite de mon rapport d'espionnage sont compulsées dans ce rouleau-ci, celui-ci en est une copie, au cas où, et le troisième dossier, relié, est constitué des cartes et des plans que j'ai été en mesure de tracer. Si vous souhaitez entendre la face cachée de mon rapport, il est évident que je ne saurai vous le refuser, mais je vous supplie de me pardonner... J'ai déjà suffisamment honte de n'avoir pas eu le courage de tout vous raconter...

Takeo se tut, sa voix commençant à trembler. La honte et le remord le prirent à la gorge, et en passe de suffoquer, il tomba à genoux. Jamais encore il n'avait eu si peur de décevoir celui qu'il considérait comme son modèle, parangon de la Volonté du feu : le Hokage du village caché de Konoha.
Revenir en haut Aller en bas
Itade Matsudaï

Itade Matsudaï
Messages : 690

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Mission à deux (deuxième partie) Empty
MessageSujet: Re: Mission à deux (deuxième partie)   Mission à deux (deuxième partie) EmptyLun 9 Avr - 18:00

– Donc si je comprend bien, c'est ça, votre fameux départ... marmonna Kyûji avec un petit sourire.

Alors que Kyuji venait d'enfiler son masque et son sabre, Itade quant à lui continuait de se préparer : si il était vrai qu'Itade mourrait d'envie d'aller en mission depuis sa nomination en tant qu'hokage, il n'en avait réalisé aucune jusqu'à présent car les deux anciens lui ferraient passer un sale quart d'heure si ils s'en apercevaient. Maintenant que le dirigeant avait craqué, il lui fallait tout prévoir à la perfection pour ne pas se faire prendre. Après avoir posé une veste sur sa chaise, éparpillé quelques dossiers sur le bureau pour donner l'illusion à un visiteur qu'il était encore dans la pièce, Itade joignit les mains.

-Kage bunshin no Jutsu.

Un nuage de fumé inonda la pièce. Deux Itade se tenaient debout l'un devant l'autre. Le clone était l'ultime recourt d'Itade : si quelqu'un commençait à émettre des soupçons quant à sa réelle présence à Konoha, il pourrait entret dans le bureau pour mettre fin à tous les doutes. En attendant se moment, il patienterait dans la biblilothèque de Konoha tout en se documentant sur la salamandre.

Alors que l'un des deux Itade partit vers la bibliothèque, le second continua de se préparer : il lui fallait maintenant réunir un minimum d'accessoires de combats qu'il n'avait pas utilisé depuis des lustres. C'est à peu près au moment où il eut terminer d'aiguiser son sabre qu'il remarqua que depuis son entrée, Kyuji n'avait pas dit un mot et semblait ... étrange. Il lui jeta un regard interrogateur. Le hyuga n'était pas du genre à rester silencieux bien longtemps. Quelque chose clochait forcément.

– Maître Hokage... Êtes-vous certain que vous êtes en droit de quitter Konoha sans prévenir quiconque ? Je sais pertinemment que vous êtes le chef du village, mais je crains que le conseil n'approuve pas votre excursion. Corrigez-moi si je me trompe, mais j'aurais même tendance à penser que vous le faites dans leur dos, en ayant parfaitement conscience qu'ils ne vous donneraient jamais leur accord.

Ainsi ne pourrait il jamais cacher quoi que ce soit à ce jeune homme aux yeux extra-lucides ? Itade esquissa un sourire. Il appréciait réellement la companie du Hyuga. Tout en rassemblant quelques kunai, il attendit la question qui allait fatalement tomber.

– ... Pardonnez mon insolence, Maître Hokage, mais il faut que je sache : Pourquoi souhaitez-vous m'accompagner ? Vous avez peur que je ne réussisse pas la mission que vous m'avez assignée ? Vous n'avez pas confiance en moi, je ne suis pas assez fiable à votre goût ? Je vous ai peut-être déçu pour la mission à Suna ? Pourtant je vous assure que je fais tout pour être à la hauteur, d'ailleurs, il faut que je vous fasse un avoeu : je ne vous ai pas tout dit sur ce que j'ai vu à Suna. Je sais, je mérite cent fois la mort pour vous avoir dissimulé des informations, mais je me sentais incapable d'en parler à qui que ce soit, et pourtant vous savez aussi bien que moi que j'ai croisé la mort à de nombreuses reprises, mais ça... C'est inhumain. En ce qui concerne les dossiers, toutes les études réalisées à la suite de mon rapport d'espionnage sont compulsées dans ce rouleau-ci, celui-ci en est une copie, au cas où, et le troisième dossier, relié, est constitué des cartes et des plans que j'ai été en mesure de tracer. Si vous souhaitez entendre la face cachée de mon rapport, il est évident que je ne saurai vous le refuser, mais je vous supplie de me pardonner... J'ai déjà suffisamment honte de n'avoir pas eu le courage de tout vous raconter...

– Ne te blâme pas inutilement, cette mission était d'une extrême difficulté, et maintenant, j'ai les informations nécessaires. J'examinerai ce rouleau en temps et en heures. mais ne me refais plus ça. En ce qui concerne notre mission, ma présence à tes cotés quand à elle est justifiée par deux raisons : Premièrement je pensais que te confier une mission d'assassinat d'un déserteur te perturberait en te rappelant la dernière mission de ce type que tu as eu à accomplir. Le fait que je sois présent sur le champ de bataille t'aurait surement rassuré pour ta première vraie mission. Deuxièmement, comme je te l'ai dit, je m'ennuie à en mourir dans ce bâtiment croulant sous la paperasse. J'avais besoin de sortir, j'ai sauté sur l'occasion quand j'ai lu le dossier. C'est tout.

Itade passa le fourreau de son sabre dans son dos avant de rajouter, avec un sourire moqueur :

– ... Et fais moi plaisir : cesses de te tracasser pour rien Takeo. La vie est déjà assez complexe comme ça.

[on embraye directement sur un sujet à kiri ou tu veux rajouter quelque chose ?]

_________________
Prêt à tout sacrifices pour protéger le village.

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t59-anales-de-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t85-matsudai-itade https://sns-rp.forumgratuit.org/t54-itade-matsudai https://sns-rp.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé



Mission à deux (deuxième partie) Empty
MessageSujet: Re: Mission à deux (deuxième partie)   Mission à deux (deuxième partie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission à deux (deuxième partie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Bâtiment du Hokage-
Sauter vers: