-25%
Le deal à ne pas rater :
ASUS PC portable Gamer FX571GT-BQ691T 15″ FHD -Intel Core i5 – ...
599.99 € 799.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Une nouvelle rencontre, un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyJeu 5 Sep - 15:13

Je m'étais reprise en main. L'accident de mon ancien sensei et la proposition alléchante du Mizukage à rejoindre son équipe m'avaient motivés. J'étais décidée à atteindre mes objectifs. C'est ainsi que je pris la décision de prendre une formation d'Iroujutsu à l'hôpital de Kiri, ne serait-ce que pour apprendre les gestes de premier secours.

Je me dirigeais donc vers l'hôpital, à l'autre bout du village caché. La route fut longue, mais mon humeur décidée et motivée me fit oublier la longueur du trajet. A l'intérieur, les médecins avaient l'air très occupés, comme c'était souvent le cas dans la profession. Le fait que je vienne mettre la main à la patte ne les dérangea pas. Un médecin vint aussitôt se présenter à moi, Takurô Kitoku. Il accepta d'être mon tuteur pour mon «stage». Ne me faisant débourser aucun Ryô, je compris qu'ils avaient besoin d'infirmières.

Ainsi, mon premier exercice fut de bander un blessé après avoir désinfecté la plaie, puis d'autres petites interventions de ce genre. On me chargea de fermer une minuscule plaie avec l'Iroujutsu. L'application n'étant pas bien différente du soin des entailles, j'y parvins avec brio. Un flux vert sortait du bout de chacun de mes doigts, se déposant sur la peau du blessé. Sa blessure se guérissait à vue d'oeil. Félicitée pour mes soins faibles mais efficaces, le médecin me suggéra de faire une pause.

Je la pris donc dans le hall d'accueil, en sirotant un verre d'eau. C'est alors qu'une jeune fille dans un sale état débarqua en boîtant. Elle était accompagnée d'un animal en armure, qui lui-même portait un garçon inconscient sur le dos. Takurô vint les prendre en charge mais la fille stipula qu'elle n'avait besoin de rien : elle passait juste pour déposer son ami, Azzuki. Après quelques propositions strictement repoussées, la jeune fille en fit tout un scandale mais les médecins finirent par la raisonner en exposant son état de santé devant elle, pas plus glorieux que celui de son ami. En rentrant dans sa nouvelle chambre, elle ordonna qu'aucun homme ne la touche. Autant dire qu'elle avait un sacré caractère. Je ne comprenais pas ces gens qui n'accordaient aucun respect ni aucune gratitude aux médecins, des gens pourtant si honorables.

Takurô amena les nouveaux patients dans leurs chambres respectives et en fit une brève expertise, étant aussi très occupé ailleurs. Le jeune homme s'était simplement écroulé de fatigue, ses réserves de chakra étant à sec. Il me demanda ensuite de soigner les quelques plaies qu'il avait par-ci par-là. Je me mis donc au travail. Ce jeune homme avait dû prendre part à un combat éprouvant pour revenir dans un tel état. Mais rien de bien grave, visiblement. Takurô me remercia une fois de plus de mon aide et me proposa de rentrer chez moi et de revenir le lendemain matin. J'acceptai avec plaisir, étant quelque peu fatiguée après ces soins. Même s'ils étaient mineures, ils demandaient une concentration extrême et un flux constant de chakra. N'étant pas habituée à ce genre de jutsu, cela m'épuisait vite.

Le lendemain matin, de retour à l'hôpital, je m'occupais de soigner à nouveau quelques bobos, jusqu'à ce que...


- Yumi ! Tu ne devineras jamais ! La jeune fille qu'on a hospitalisée hier a fui la nuit dernière ! Autre chose : tu es demandée dans la chambre du garçon. Tu sais, Azzuki, qu'il s'appelle. m'expliqua mon tuteur.
- D'accord, tout de suite. Rien de grave, j'espère ? demandai-je, le front plissé d'inquiétude. Cette inquiétude était surtout liée au garçon. Je me fichais de l'état physique d'une insolente qui profite des soins de l'hôpital et qui s'enfuit par la suite, sans remercier quiconque, j'imagine.

Il se contenta de faire un «non» de la tête en souriant à pleines dents. Me demandant de quoi il pouvait bien s'agir, je marchai donc jusqu'à la pièce en question. Ma surprise fut totale lorsque j'y découvris notre Mizukage, Ryuku Hayabuza, accompagné de la jeune fille au mauvais caractère. Lorsque j'entrai, je me rendis également compte que le jeune homme était réveillé. Je compris alors qu'il s'agissait sans doute de ma nouvelle équipe.


Dernière édition par Yumi Esuki le Mer 18 Sep - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Hayabuza Ryukù

Hayabuza Ryukù
Messages : 701

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyMar 10 Sep - 23:03

La nuit avait été courte, après son petit test, le Mizukage était retourné à son bureau afin d'effectuer sa fonction de chef du village. Cependant, au moment ou il s’apprêtait à quitter celui-ci afin de retourner chez lui, un médecin et deux infirmières étaient venus se plaindre des blessures qu'il avait causé à ses très jeunes élèves. Ils restèrent à débattre pendant une bonne heure pour qu'il réussisse enfin à leur faire entendre raison que ce n'était un test un peu forcé et qu'il n'y avait pas mort d'homme. Lorsqu'ils se retournèrent pour quitter le bureau, un autre toubib accompagné d'un infirmier et une infirmière firent une entrée fracassante en hurlant que la jeune Sachi s'était échappé de la clinique malgré ses blessures et les rires du Kage ne fit qu'empirer leur colère.
Cependant, ils finirent par quitter le bureau lorsque qu'il leur promit de lui en parler.

Il avait décidé d'aller leur rendre visite le matin même afin de leur présenter Yumi qui travaillé à l’hôpital et qui était une de leur infirmière. Il devrait alors passer prendre Sachi demain matin et l'y forcer, ça n'allait pas être facile, quoique une fois attaché, l'emmené serait plus facile...A moins que...

Il se leva le matin plus tard qu'il ne l'avait prévu, il se hâta pour aller chez Sachi qui par chance était encore chez elle. Il frappa deux fois avant d'entrer sans y avoir été invité.

-Yo déserteuse d’hôpital, ta petite fugue ma attiré bien des problèmes, j'ai pas beaucoup dormi grâce à toi ! Cependant, tu peux te rattraper, tu m'accompagne voir Azzuki, sinon je t'attache . Et pour finir, votre coéquipière sera présente, oui j'ai bien dis coéquipière Sachi, c'est une bonne raison pour m'accompagner non ?

Elle accepta malgré tout de l'accompagner bien que le silence était au rendez-vous sur le chemin. Il est vrai qu'il était plus aisé de communiquer avec Azzuki et même Yumi.

Ils arrivèrent enfin devant la clinique avant d'entrer dans celle-ci pour ensuite être conduit dans la chambre d'Azzuki.
Ryukù toqua deux fois avant de faire coulisser la porte et enfin s'introduire dans la pièce. Son élève assis contre son oreiller était bandé à différents endroits laissant un sourire incontrôlé de la part du Mizukage qui s'approcha du lit.

-Et bien Azzuki, tu te donne toujours a fond comme ça ?


Il lui mit une tape sur l'épaule avant d'ajouter a nouveau.

-M'enfin, ma dernière mission avant de devenir Kage était quelque peu similaire à ton cas. C'est lorsque j'ai terminé mon combat que je me suis évanoui et tout ça à Kumo, c'est mon ami Shiro avec qui tu as fait connaissance hier qui m'a ramené jusqu'au village ou j'ai pût me reposer plusieurs jours avant de me réveiller...un combat terrible pour un combattant de qualité !


Il est vrai qu'il avait affronté et tué Suigetsu qui avec l'âge était devenu un épéiste et même un ninja adroit.

Il s'en alla ajouter quelque chose lorsqu'il fût interrompu par le bruit de la porte qui venait de s'ouvrir laissant entrer la jeune Yumi. Elle croisa son regard et il lui adressa un sourire.

-Azzuki, Sachi, voici Yumi Esuki la troisième et dernière élève de la team Ryukù !

Les présentations étaient faite...

_________________
Une nouvelle rencontre, un nouveau départ 648735vlcsnap2013120718h07m19s159
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t563-bingo-book-ryuku-hayabuza https://sns-rp.forumgratuit.org/t524-ryuku-hayabuza-finish
Azzuki Mioka

Azzuki Mioka
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyMer 11 Sep - 16:55

Je me levais dans un lit à l’hôpital, au lendemain du test d’Hayabuza sensei. Je ne savais pas ce que je faisais là, la raison de ma présence ici.
Je voulais une réponse, mais personne n’était là pour me l’apporter. Je me souvenais alors, d’un détail. Je m’étais évanoui hier, juste au moment où je me mettais en route pour rentrer chez moi après le test.

Sûrement la fatigue, c’est vrai que j’avais épuisé mes réserves de chakra à la fin du combat.
J’avais beaucoup de bandage et l’entaille sur mon bras, causé par un kunaï du sensei, avait été soigné.
Je restais allongé dans mon lit, profitant de l’instant pour me reposer. Il était encore tôt, très tôt, il n’y avait pas d’horloge pour m’indiquer l’heure exacte, mais il faisait encore nuit. Je m’endormais donc à nouveau.

À mon réveil, le soleil commençait doucement à se montrer et un homme était assis sur une chaise à côté de mon lit, il s’agissait de mon père.

-Tien tu te réveil enfin. Me dit-il en souriant.

-Tu es là depuis quand ?

-Je suis arrivé il y a peu de temps, comment te sens-tu ? Tu t’es remis de ton combat d’hier ?

-Oui ça va, j’ai repris des forces.

-Le maitre mizukage devrait te rendre visite dans la matinée.

-Hayabuza sensei va venir ?

-Oui, ne t’inquiète pas, reste calmement ici et attend-le, moi je dois y aller j’ai du travail.

-D’accord merci d’être passé p’pa. À plus tard.

Et il partit. J’attendais donc patiemment l’arrivée de mon sensei. Voulait-il s’assurer que j’allais bien ? Ou était-ce pour une tout autre raison qu’il venait me rendre visite ?
Je me rappelais alors ce qu’il nous avait dit la veille. Il avait dit qu’il nous présenterait notre nouvel équipier. L’équipe serait enfin complète.

Quelques médecins passèrent me rendre visite pour s’assurer que tout allait bien et c’est grâce à ces médecins que j’appris l’identité de la personne qui s’était occupé de mes blessures. Une certaine Yumi Esuki. Il fallait que je la remercie avant mon départ de l’hôpital, c’était la moindre des choses.

Je me redressais sur mon lit pour me mettre en position assise, adossé à mon coussin. Quelques minutes plus tard, quelqu’un frappa deux fois à la porte, puis celle-ci s’ouvrit, il s’agissait du mizukage, accompagner par Sachi.

-Et bien Azzuki, tu te donne toujours a fond comme ça ? Me dit-il en souriant.

-Haha, c’est vrai que j’y suis peut-être allé un peu fort. Lui répondis-je en souriant.

-M'enfin, ma dernière mission avant de devenir Kage était quelque peu similaire à ton cas. C'est lorsque j'ai terminé mon combat que je me suis évanoui et tout ça à Kumo, c'est mon ami Shiro avec qui tu as fait connaissance hier qui m'a ramené jusqu'au village ou j'ai pût me reposer plusieurs jours avant de me réveiller...un combat terrible pour un combattant de qualité !

C’est alors que la porte s’ouvrit à nouveau et une fille d’à peu près mon âge entra dans la pièce.

-Azzuki, Sachi, voici Yumi Esuki la troisième et dernière élève de la team Ryukù !

« Yumi Esuki, c’est elle qui m’a soigné. Attendez, elle fait partie de l’équipe, c’est elle notre dernier membre ?!! »

J’étais très surpris, non pas par le fait que se soit une fille, mais plutôt parce que je ne m’attendais pas à ce que le sensei nous présente notre dernier membre dans un tel endroit.

-Bienvenue dans l’équipe. Lui dis-je en lui faisant un signe de la main. Et merci pour les soins.

Je me demandais j’étais en état pour sortir de l’hôpital, mais une chose était sûre, j’étais impatiens de partir en missions avec mes coéquipières et notre sensei.

_________________
Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Userba11
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 https://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka https://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
Sachi Nokoru
Rang A
Rang A
Sachi Nokoru
Messages : 497

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyMar 17 Sep - 14:39

Le soleil venais de se levait sur le village de Kiri, Sachi quant à elle était déjà levé depuis une bonne heure les étais en train s'occuper de sa mère ivre morte dans son lit.
Cette dernière ne se réveillerait que pour retourner à son travail dans la rue une fois la nuit revenue, cela dégoûtait Sachi au plus au point et c'est aussi pour sa qu'elle voulait devenir une ninja, autant pour faire arrêter sa mère que pour éviter de finir de la même façon.

Elle était en train de changer c'est pansement quant Hayabuza Ryukù fit irruption chez elle.
Bien qu'il eût frappé à la porte préalablement personne ne l'avait invité à entrer, d'un autre côté personne ne l'aurait jamais fait même si la personne c'était acharné sur la porte.
-Yo déserteuse d’hôpital, ta petite fugue ma attiré bien des problèmes, j'ai pas beaucoup dormi grâce à toi !
Le problème c'est que Sachi se tenait à côté de la table qui se trouvait en face de l'entrée et qu'elle n'avait sur le dos qu'un grand débardeur qui lui arrivait à en haut des cuise et un peu transparent.
L'espace d'une seconde un climat de malaise s'installa dans la pièce, puis une expression de fureur s'installa sur le visage de Sachi, elle attrapa et lança sur Hayabuza tout ce qui lui passait sous la main, une vase, la trousse de médecine, une chaise, ect...
-ESPECE DE PERVERS OBSEDE, CAFARDE, VERMINE IMMONDE, ENNEMI DES FEMMES, MIZUKAGE INDIGNE, NINJA RATE, ORNITHORYNQUE.
Une fois qu'elle eût balancé tout ce qu'elle avait sous la main et tout ce qui lui passait par la tête elle s'enferma dans sa chambre en criant a Hayabuza
-DEGAGE DE CHEZ MOI
Hayabuza continua comme s'il ne c'était rien passé
-Cependant, tu peux te rattraper, tu m'accompagne voir Azzuki, sinon je t'attache .
-JE TES DIT DE TE CASSER DE CHEZ MOI, je ne suis pas comme ma mère, je ne me laisse pas attacher comme ça moi, SALE CONNARDE D'OBSEDE PERVER dit-elle derrière sa porte
ces mots devenez de plus en plus violant, bien qu'elle c'étais défoulé sa rage continuée à monter, elle ne réfléchissait même pas à qui elle parlait.
Et pour finir, votre coéquipière sera présente, oui j'ai bien dis coéquipière Sachi, c'est une bonne raison pour m'accompagner non ?
Un temps de silence ce fit entendre puis Sachi sorti de sa chambre non seulement habillé, mais habillé d'une jolie petite robe noire qui la rendait toute mignonne, bien coiffé avec une fleur noire dans les cheveux
-bon on y va ? 
dit-elle l'air plus douce qu'habituellement, mais elle poussa quand même son sensei hors de chez elle de force.
-mère je pars à l'hôpital pour voir un ami.
-ouai c'est sa casse toi fille indigne, pauvre fille incapable de tra... Sachi la coupa en fermants la porte, même si on pouvait encore distinguer des son de derrière le mur on ne comprenait plus ce qu'elle disait et Sachi marcha d'un pas rapide en direction de l'hôpital.

Pendant la route Sachi ne dit pas un mot, elle avait repris son air sombre est en plus elle semblait pensive.
Mais il y avait autre chose d'inquiètent, elle marchait en zigzag, comme si elle était ivre bien que ce ne soit pas le cas et de plus sur la route elle manqua de peu et a plusieurs reprises de rentrer dans les personnes qui arrivaient en face d'elle.

Une fois arrivée à l'hôpital ils allèrent à la chambre assigniez a Azzuki, Hayabuza entra en premier puis Sachi essaya de faire de même, mais elle rata sa manoeuvre et c'est cogna violemment contre le coin de la porte, après un temps, elle prononça le mot
-aie
Puis recula de deux pas pour retenter sa manœuvre qu'elle réussit.
-Et bien Azzuki, tu te donne toujours a fond comme ça ? 
-Haha, c’est vrai que j’y suis peut-être allé un peu fort. 
-M'enfin, ma dernière mission avant de devenir Kage était quelque peu similaire à ton cas. C'est lorsque j'ai terminé mon combat que je me suis évanoui et tout ça à Kumo, c'est mon ami Shiro avec qui tu as fait connaissance hier qui m'a ramené jusqu'au village ou j'ai pût me reposer plusieurs jours avant de me réveiller...un combat terrible pour un combattant de qualité !
-Pffffffff répondit Sachi a cette discussion qui lui semblait ennuyeuse et sans le moindre forme d'intérêt quelconque.

Heureusement cette discussion fut interrompue par la porte qui s'ouvrit et la dernière membre de l'équipe entra dans la cambre.
Il s'agissait d'une jeune adolescente de taille moyenne au teint clair nuancé de rose, ses cheveux d'un blond pâle, s'approchant même d'un blanc laiteux, ils étaient lisses et coiffés en queue de cheval.
Elle avait des yeux en amande, elle soufrait apparemment d'Hétérochromie l'un de c'est yeux est gris et l'autre bleu marine.
Sa bouche est petite et ses lèvres assez fines, elle dispose d'une belle poitrine d'une taille tout à fait acceptable à son âge comparé à celle de Sachi.
Sa silhouette, mise en valeur dans sa tenu d'infirmière est fine et bien proportionné.
Sachi était littéralement sous le charme de la jeune fille, ce qui pouvait sembler bizarre pour une fille, mais bon elle ne pouvait pas détester le monde entier, non ?
-Azzuki, Sachi, voici Yumi Esuki la troisième et dernière élève de la team Ryukù !
-Bienvenue dans l’équipe. Et merci pour les soins. Dit Azzuki
Et pour la première fois depuis des années Sachi arborèrent un véritable sourire, ni forcé ni moche, un sourire radieux qui illuminait son vissage, Sachi
s'approcha de Yumi Esuki pour se présenter, mais elle la rata et manqua de peu de ce cogné contre le mur à côté d'elle, elle recula de la même manière que la dernière fois et tendu sa main a Yumi
-Bienvenue, je m'appelle Sachi enchanté de te rencontré dit-elle toujours avec son radieux sourire
Ces biens la première fois qu'on la voyait aussi accueillante, mais tout d'un coup du sang coula de l'oreille de Sachi.
Depuis sa blessure à la tête provoquait par un de débris traîné par le ras de marrés d'Hayabuza, son êtas empiré d'heures en heures et bien sûr elle ne voulait pas se l'avouer, peut être qu'à force de travailler avec la mort, elle a finie par se croire immortelle.
-je suis contente de ne pâle avoir la suée fille de l'équestre
En tout cas les symptômes de trouble neurologique étaient de plus en plus flagrants, pour commencer, les troubles de repère spatiale qui la fait ce cogné partout et maintenant une dysphasie spontané et bien sûr elle ne se rendait compte de rien, même pas que ce qu'elle disait n'avais aucun sens.

_________________
theme of Sachi Nokoru

A TROP DÉSIRER LA MORT,ON Y BRÛLE SON ÂME.Maxime Chattam
              Oui... Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Signia10 ...j'ai bien grandit
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2222-annale-de-sachi-nokoru https://sns-rp.forumgratuit.org/t6106-sachi-2-5 https://sns-rp.forumgratuit.org/t705-sombres-jours http://soulofeternity.forumactif.org/
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyMer 18 Sep - 8:58

Dès l'instant où je fus rentrée dans la chambre du jeune patient, le Mizukage m'adressa un sourire. Je lui en renvoyai un gaiment avant que ces quelques mots sortent de sa bouche :

- Azzuki, Sachi, voici Yumi Esuki la troisième et dernière élève de la team Ryukù !

Mes soupçons furent alors confirmés. Je commençai par découvrir le seul membre de l'équipe que je n'avais pas encore vu, ou très peu : la dénommée Sachi. Son nom était tout ce que je savais sur elle, hormis qu'elle avait un caractère bien trempé. Je n'avais guère apprécié son comportement de la nuit dernière, pensant qu'il s'agissait ni plus ni moins d'un profond manque de respect pour le personnel de l'hôpital, moi y compris.

Je l'observai avec précision, la voyant de près pour la toute première fois. Ses longs cheveux bruns tombaient jusqu'à ses omoplates, bien que certaines mèches rebelles glissaient jusqu'à sa poitrine en passant par ses épaules. Sa peau était très pâle et ses yeux très sombres, un contraste qui lui donnait un air macabre qui m'effrayai dans un premier temps. La couleur noire de sa robe et de la fleur fixée dans ses cheveux montrait clairement qu'elle appréciait les couleurs sombres. Sa robe, bien que tout à fait simple et probablement bon marché, lui allait comme un gant et lui donnait un air élégant.

Contrairement à toutes mes attentes, et visiblement même à celles d'Azzuki selon l'expression décontenancée qu'il affichait, Sachi arbora un sourire radieux en me regardant. Azzuki, l'unique élève de sexe masculin de l'équipe à priori, interrompit mon analyse :


- Bienvenue dans l’équipe. Et merci pour les soins.
- Merci, et de rien. Je n'ai pas fait grand-chose, tu sais. dis-je en souriant, à la fois gênée et honorée qu'un patient me remercie pour mon travail.

Sachi tenta alors une approche plus courtoise qu'un sourire ébahi. Etrangement, elle manqua de se cogner la tête contre le mur derrière moi. Elle se reprit au dernier instant et recula de deux pas avant d'enfin me faire face. En maintenant son sourire affiché, elle m'adressa la parole :


- Bienvenue, je m'appelle Sachi. Enchantée de te rencontrer.

C'est à cet instant que du sang commença à couler de son oreille droite. Je la remerciai brièvement de son accueil en serrant la main qu'elle me tendait avant de plisser les yeux, en réaction à la mystérieuse traînée de sang. Elle ne sembla même pas y prêter attention. Les saignements de cet orifice étaient pourtant rarement bénins.

- Je suis contente de ne pâle avoir la suée fille de l'équestre.

Dans un premier temps, je me demandai si cette fille avait toute sa tête. En y réfléchissant bien, ses symptômes étaient tout de même alarmants : un manque total d'équilibre, une otorragie puis un trouble de la parole. Je tournai la tête d'un air alarmé en direction du chef du village avant de lui demander le plus promptement possible :

- A-t-elle eu un choc au cerveau récemment ? Ou s'est-elle baignée ? Est-ce que de l'eau s'est infiltrée dans son oreille ? Un médecin, vite ! criai-je à l'intention du personnel hospitalier, sans même attendre une réponse des membres de ma nouvelle équipe.

Takurô Kitoku, mon tuteur, accourut aussitôt. Je lui expliquai la situation brièvement avant qu'il n'appelle à son tour une équipe médicale. D'autres infirmiers arrivèrent dans la pièce, qui se faisait de plus en plus petite. Cette fois-ci encore, Sachi s'opposa fermement à se laisser toucher par des hommes. Des infirmières vinrent la soulager et elle accepta enfin d'entendre raison, après avoir mis K.O. un ou deux hommes l'ayant approchée de trop près. Une fois tout ce petit monde sorti de la chambre, je me retournai vers Azzuki et notre sensei pour leur proposer une hypothèse :


- D'après mes lectures, ça semble être un traumatisme crânien. Alors ? Si vous avez des réponses aux questions que j'ai lâchées en pleine panique, c'est le moment ou jamais. Je pourrais aller prévenir les médecins, qui adapteraient leurs soins en fonction de cela.

Je les fixai avec insistance, le cas étant plutôt urgent selon moi. D'après les Mille et uns traumas, de Gisuke Igaku, les traumatismes crâniens se classaient en trois catégories : D'abord les plus bénins, qui ne causaient pas même de perte de connaissance. Ensuite venaient les moyens, qui pouvaient entraîner une perte de connaissance initiale. Et enfin, les plus graves, qui entraînaient un coma immédiat. J'étais au moins soulagée par le fait qu'il ne pouvait pas s'agir de ce dernier cas, puisque Sachi était toujours consciente. De plus, l'otorragie faisait partie des saignements possibles en cas de traumatisme crânien. Toutes ces heures passées à la bibliothèque me servaient enfin à quelque chose !

Après ce rappel mental de connaissances afin d'être sûre de mes mots, même après les avoir prononcés, j'attendis leur réponse.


Dernière édition par Yumi Esuki le Ven 25 Oct - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Hayabuza Ryukù

Hayabuza Ryukù
Messages : 701

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyMar 1 Oct - 21:13

Ce fut Azzuki qui prit la parole le premier sur un air des plus étonnés :

-Yumi Esuki, c’est elle qui m’a soigné. Attendez, elle fait partie de l’équipe, c’est elle notre dernier membre ?!!

Il ne laissa même pas le jeune Hayabuza répondre qu'il enchaîna de nouveau :

-Bienvenue dans l’équipe et merci pour les soins.

La jeune Yumi quand à elle lui répondit aussi calmement et poliment que possible.

- Merci, et de rien. Je n'ai pas fait grand-chose, tu sais.


La suite, Ryukù s'en était déjà douté que le comportement de Sachi allait changer en la présence de Yumi, cependant, celui-ci était si radical. La jeune fille au visage souvent haineux et agressive arborait à présent un jolis sourire qui était vraiment magnifique.

« Si seulement elle pouvait toujours être comme ça ! »

Elle tituba sans doute sous l'émotion avant de faire face à la nouvelle arrivante.

-Bienvenue, je m'appelle Sachi. Enchantée de te rencontrer.


Elles échangèrent une poignée de main avant que le visage de Yumi n'alerte le jeune Kage, il dirigea son regard vers Sachi. Aucun doute, du sang...il glissait le long de sa lobe d'oreille avant de continuer sa course sur le bas de sa joue avant de finir sa course dans son cou.

-Je suis contente de ne pâle avoir la suée fille de l'équestre.

Ryukù n'était en aucun cas toubib, cependant, il fallait être idiot pour ne pas s’apercevoir que le problème n'était pas minime.
Yumi se tourna alors vers le Mizukage afin de le questionner.

-A-t-elle eu un choc au cerveau récemment ? Ou s'est-elle baignée ? Est-ce que de l'eau s'est infiltrée dans son oreille ? Un médecin, vite !


Elle ne lui avait même pas laissé le temps de répondre, un premier homme fit d'abord irruption dans la pièce, après avoir échangé quelques paroles avec la jeune Esuki, celui-ci fit appelle à une équipe médical. La chambre qui était pourtant si silencieuse devint rapidement aussi bruyant et agité qu'un champ de bataille après que Sachi ait mis au tapis deux infirmiers laissant alors place à des demoiselles qui l'emmenèrent en dehors de la pièce afin de l'examiner de façon plus approfondie.

-D'après mes lectures, ça semble être un traumatisme crânien. Alors ? Si vous avez des réponses aux questions que j'ai lâchées en pleine panique, c'est le moment ou jamais. Je pourrais aller prévenir les médecins, qui adapteraient leurs soins en fonction de cela.

Se fut Ryukù qui prit alors la parole :

-Et bien, oui elle a pris un violent petit bain hier, elle s'est sans doute cogner la tête contre quelques choses elle a perdu conscience sous l'eau. Sinon je ne pourrais dire si de l'eau c'est infiltré ou non dans son oreille.

Il regarda la pendule accroché au dessus d'Azzuki avant d'ajouter.

-Bon et bien il est légèrement en retard, Je ne vous l'ais pas encore annoncé, mais la team va connaître un nouvel élément...Je vous expliquerais lors de son arrivé !

_________________
Une nouvelle rencontre, un nouveau départ 648735vlcsnap2013120718h07m19s159
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t563-bingo-book-ryuku-hayabuza https://sns-rp.forumgratuit.org/t524-ryuku-hayabuza-finish
Invité
Invité
avatar

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyMer 2 Oct - 20:51

 Isako se pressait dans les rues du village caché de Kiri. En effet, il était en retard. Il s'était levé à l'aube pour aller chercher dans la nature un animal, afin de calmer sa marque, mais il n'était parvenu à en dénicher un qu'au bout de quelques heures de traque. Bien trop longtemps à son goût. De plus, le seul animal que le Juunin avait trouvé avait été un loup qui, quand le jeune homme l'avait attaqué, avait hurlé à la mort, appelant les autres membres de sa meute. L'affaire avait donc été plus pénible que prévu, et Isako avait dû se débarrasser de plusieurs des créatures canines. Cela, bien-sûr, en y laissant une bonne partie de ses tripes, à la vue du sang de ces animaux décédés. Le reste du groupe de bêtes avait compris que l'humain était bien trop dangereux pour eux, et s'était retiré. Ce contre-temps avait donc fait perdre énormément de temps au garçon, et celui-ci avait du rentrer chez lui pour changer ses affaires souillées. Au moins, la marque ne le dérangerait pas pour le rendez-vous.

 Et ce rendez-vous, c'était avec le Mizukage. Lui et ses élèves, qui seraient bientôt, en quelque sorte, également ceux d'Isako. Enfin, sa vie allait avoir quelque chose d'intéressant qui ne soit pas forcément une mission. Car il était vrai que le temps passait plutôt lentement à Kiri en ces temps, et le Juunin ressentait particulièrement l'ennui de ce contexte.

 Il se pressa donc jusqu'à arriver à l'hôpital. Devant celui-ci, il resserra les bandages qui lui cachaient le bout des doigts, jusqu'à son avant-bras. Il préférait éviter de choquer les Genins dès le premier jour. Il se faufila donc à l'intérieur du bâtiment. Au moment où le Juunin allait arriver à la chambre dans laquelle le chef du village lui avait donné rendez-vous, une jeune fille  sortit de la chambre, menée par le personnel hospitalier. La petite n'avait pas l'air dans son assiette. S'agissait-il de l'un des Genins à qui Isako devait se présenter? Bah, il le saurait après. Il rentra dans la salle, et se retrouva face au Mizukage, ainsi qu'un jeune homme et une jeune fille. Il n'y avait pas la troisième dont ce premier lui avait parlé, ses soupçons étaient donc confirmés.

 Le Kiri-Jin s'avança donc vers son maître, pour s'excuser de son retard. Il lui chuchota :

-Je suis désolé, ma... Chasse, m'a prit plus de temps que prévu.

 Puis, il fit face aux deux jeunes gens incrédules. Il les jugea quelques secondes du regard, avant de s'adresser à eux.

-Bonjour à vous deux. Je me nomme Isako Takki. Je suis Juunin du village de Kiri, et je suis ici grâce à un accord avec votre Sensei. Je serais donc, si j'ai bien compris mon rôle, une sorte de "sensei adjoint". Pourquoi cela? Parce que le poste de Kage ne permettra certainement pas à Hayabuza d'être présent à chaque fois qu'il le faudra.

 Isako reprit sa respiration, jaugeant sur les deux Shinobis avaient bien prit note de ses paroles. Il ajouta ensuite :

-Bon, puisqu'il va falloir travailler ensemble, le mieux serait qu'on se connaisse un minimum, tout d'abord en terme militaire. Mon affinité est le Suiton, mêlé à un autre ingrédient secret dont je vous parlerais peut-être plus tard. Au sein du village, je n'ai pas de rôle précis. Je suis un Juunin plutôt jeune pour mon âge, mais je n'ai pas de signe qui me distingue vraiment des autres, hormis mon clan et [il prononça ces paroles plus basses] ma marque. Mais assez parlé de moi, parlez-moi de vous. Pour ce qui est de votre camarade, je m'entretiendrais avec elle plus tard. Alors, quelles sont vos propres talents, en combat, mais également dans la vie en général?

Le Juunin avait parlé sans l'accord du Mizukage. Du moins, c'était l'apparence que les deux avaient voulu laisser apparaître, ils s'étaient entendu sur le fait qu'Isako prendrait la parole sans rien demander à Hayabuza, afin que celui-ci ne montre pas une quelconque "docilité", et qu'il affirme dès maintenant sa poigne sur les jeunes gens. Il fallait qu'il leur montre qu'il les dirigerais d'une main de fer. Enfin ça, c'était l'idée de base.
Revenir en haut Aller en bas
Azzuki Mioka

Azzuki Mioka
Messages : 266

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 2 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyDim 6 Oct - 14:33

Sachi agissait bizarrement, ne lâchant pas Yumi du regard une seule seconde.
Puis, elle se mit à lui parler.

-Bienvenue, je m'appelle Sachi enchanté de te rencontré.

-je suis contente de ne pâle avoir la suée fille de l'équestre.

"Mais qu'est-ce qu'elle raconte, elle n'a pas l'air bien." Pensais-je, en m’inquiétant sur son état de santé.

- A-t-elle eu un choc au cerveau récemment ? Ou s'est-elle baignée ? Est-ce que de l'eau s'est infiltrée dans son oreille ? Un médecin, vite !

Yumi avait l'air inquiète et immédiatement des infirmiers entrèrent dans la pièce, ils n'eurent même pas le temps de toucher Sachi que cette dernière les assomma en quelque coup, puis des infirmières entrèrent à leur tour et emmenèrent Sachi hors de la pièce pour la soigner ailleurs.

- D'après mes lectures, ça semble être un traumatisme crânien. Alors ? Si vous avez des réponses aux questions que j'ai lâchées en pleine panique, c'est le moment ou jamais. Je pourrais aller prévenir les médecins, qui adapteraient leurs soins en fonction de cela.

Hayabuza sensei prit alors la parole.

-Et bien, oui elle a pris un violent petit bain hier, elle s'est sans doute cogner la tête contre quelques choses elle a perdu conscience sous l'eau. Sinon je ne pourrais dire si de l'eau c'est infiltré ou non dans son oreille.

Il n'y avait rien à ajouter, je n'en savais pas plus que lui, je l'avais protégé de l'eau, mais c'était après qu'elle ai pris la vague de plein fouet.

-Bon et bien il est légèrement en retard, Je ne vous l'ais pas encore annoncé, mais la team va connaître un nouvel élément...Je vous expliquerais lors de son arrivé !

"Un autre membre ? Cela m’étonnait, je me demandais de qui il pouvait s'agir et quel serait son rôle dans l'équipe ?"

Quelques minutes plus tard, la porte s'ouvrit et un homme entra, il portait des bandages aux deux bras, mais pas d'autres signes particuliers, je ne l'avais jamais vu auparavant. Était-ce lui, le nouveau membre de l'équipe ? J'aurais très vite ma réponse, je le sens.

-Bonjour à vous deux. Je me nomme Isako Takki. Je suis Juunin du village de Kiri, et je suis ici grâce à un accord avec votre Sensei. Je serais donc, si j'ai bien compris mon rôle, une sorte de "sensei adjoint". Pourquoi cela? Parce que le poste de Kage ne permettra certainement pas à Hayabuza d'être présent à chaque fois qu'il le faudra.

"Un sensei adjoint ? Il fallait s'en douter, comme il vient de nous l'expliquer, le rôle de kage est une grande responsabilité et demande d'être présent au village pour traiter les différents problèmes du village de kiri."

-Bon, puisqu'il va falloir travailler ensemble, le mieux serait qu'on se connaisse un minimum, tout d'abord en terme militaire. Mon affinité est le Suiton, mêlé à un autre ingrédient secret dont je vous parlerais peut-être plus tard. Au sein du village, je n'ai pas de rôle précis. Je suis un Juunin plutôt jeune pour mon âge, mais je n'ai pas de signe qui me distingue vraiment des autres, hormis mon clan et ma marque. Mais assez parlé de moi, parlez-moi de vous. Pour ce qui est de votre camarade, je m'entretiendrais avec elle plus tard. Alors, quelles sont vos propres talents, en combat, mais également dans la vie en général?

Il avait l'air de vouloir cacher certain aspect personnel pour des raisons que j'ignore.

-Pour ma part, je suis également un utilisateur du suiton, je ne me débrouille pas trop mal avec les kunaï et les shuriken et faisant partie du clan Mioka, je sais déjà quelle affinité je développerais à l'avenir, il s'agit du raiton et du ranton. Pour le reste, je ne suis pas trop mauvais tacticien. Même si ce n'est pas mon plus gros point fort.

_________________
Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Userba11
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t931-annale-de-azzuki-mioka#6549 https://sns-rp.forumgratuit.org/t911-bingo-fiche-de-azzuki-mioka https://sns-rp.forumgratuit.org/t910-presentation-de-azzuki-mioka-fini
Yumi Esuki
Rang S
Rang S
Yumi Esuki
Messages : 4289

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyDim 6 Oct - 17:32

Ryukù-sensei me regarda d'un air légèrement gêné avant de répondre :

- Et bien, oui elle a pris un violent petit bain hier, elle s'est sans doute cognée la tête contre quelque chose elle a perdu conscience sous l'eau. Sinon je ne pourrais dire si de l'eau s'est infiltrée ou non dans son oreille.

Je me demandai alors ce qu'il pouvait bien vouloir dire par «violent petit bain». Le temps d'un instant, je regrettai d'avoir accepté sa proposition, imaginant les pires tortures qu'un shinobi de son niveau pourrait faire subir à de simples genins de notre trempe.
Le voir fixer la pendule murale avec insistance me ramena à la réalité. Attendait-il la venue de quelqu'un ? Pourtant l'équipe était censée être complète. A moins qu'il n'ait décidé d'intégrer un quatrième genin. Sa prise de parole confirma mon anticipation :


- Bon et bien il est légèrement en retard, Je ne vous l'ai pas encore annoncé, mais la team va connaître un nouvel élément...Je vous expliquerai lors de son arrivée !

Son utilisation du pronom «Il» révélait qu'il s'agissait d'un homme. Ou peut-être d'un jeune homme. Voire même un animal, qui savait ?
Soudain, quelqu'un entra dans la chambre. Il s'agissait d'un garçon ayant à peu près atteint la majorité visiblement. Il était d'une taille respectable, dépassant même Ryukù-sensei, à vue d'oeil. Ses cheveux châtains étaient légèrement ébouriffés et ses yeux d'une couleur proche du marron étaient perçants et vifs, lui donnant un côté pénétrant.
Je croisai son regard ténébreux et fus comme pétrifiée. Il était assez séduisant, sans nul doute. Mais son visage pâle le rapprochait davantage de ma coéquipière Sachi. Ils iraient de pair, ces deux-là ! Il portait également des sortes de bandages tout le long de ses avants-bras, jusqu'à ses mains. Ce détail m'intriguait. Peut-être était-il blessé ?
Le jeune homme tout juste arrivé prit alors la parole :


- Bonjour à vous deux. Je me nomme Isako Takki. Je suis Juunin du village de Kiri, et je suis ici grâce à un accord avec votre Sensei. Je serai donc, si j'ai bien compris mon rôle, une sorte de "sensei adjoint". Pourquoi cela? Parce que le poste de Kage ne permettra certainement pas à Hayabuza d'être présent à chaque fois qu'il le faudra.

Deux senseis, rien que pour nous ? Quelle chance ! Je n'en espérais pas tant du village par ces temps troublés. Cela allait sans doute nous permettre de partir plus souvent en mission que d'autres équipes lambdas. D'un côté, ce n'était pas si étonnant que ça : le rôle du Mizukage au village était très important. Il était évident qu'il n'aurait pas le temps requis pour s'occuper d'une équipe de nouveaux ninjas. Takki-san poursuivit son discours :

-Bon, puisqu'il va falloir travailler ensemble, le mieux serait qu'on se connaisse un minimum, tout d'abord en terme militaire. Mon affinité est le Suiton, mêlé à un autre ingrédient secret dont je vous parlerai peut-être plus tard. Au sein du village, je n'ai pas de rôle précis. Je suis un Juunin plutôt jeune pour mon âge, mais je n'ai pas de signe qui me distingue vraiment des autres, hormis mon clan et [il prononça ces paroles plus basses] ma marque. Mais assez parlé de moi, parlez-moi de vous. Pour ce qui est de votre camarade, je m'entretiendrai avec elle plus tard. Alors, quelles sont vos propres talents, en combat, mais également dans la vie en général?

Il semblait avoir murmuré un mot, comme s'il ne voulait pas qu'on l'entende. Si c'était bien le cas, pourquoi l'avoir prononcé ? Ca ne faisait aucun doute, il nous cachait quelque chose. Nous finirons bien par le découvrir, de toute façon.
Je laissai à Azzuki son temps de parole, en profitant également pour en apprendre plus sur mon partenaire :


- Pour ma part, je suis également un utilisateur du suiton, je ne me débrouille pas trop mal avec les kunaï et les shuriken et faisant partie du clan Mioka, je sais déjà quelle affinité je développerai à l'avenir, il s'agit du raiton et du ranton. Pour le reste, je ne suis pas trop mauvais tacticien. Même si ce n'est pas mon plus gros point fort.

Le fait que tous les hommes de mon équipe maniaient le Suiton ne m'étonnait qu'à moitié : cette affinité était la plus répandue à Kiri, comme le Doton devait l'être à Iwa et le Raiton à Kumo.
Mêlé à cette affinité, mon Hyôton ne pouvait qu'en devenir plus puissant, la glace étant elle-même constituée d'eau. J'imaginai déjà les combinaisons que nous pourrions effectuer en combat, quand Takki-san posa son regard sur moi. J'en avais presque oublié de répondre à sa question ! Après une grande inspiration, j'exprimai tout ce que je pouvais dire à mon sujet :


- En ce qui me concerne, je manipule le Hyôton, l'art d'utiliser la glace. J'ai hérité cette affinité de mon clan, les Esuki. Pour le peu que je sache, les Esuki vivent sur une île, non loin de notre village. Mes parents ont quitté le domaine bien avant ma naissance pour consacrer leur vie à Kiri. Appartenir à un village caché permettait à mon père de s'améliorer et de s'épanouir en tant que shinobi. Hum... Je crois que je me suis égarée. Après une courte pause, je repris. Je suis à l'écoute d'autrui et suis serviable. Je suis également déterminée à apporter la paix en ce monde brutal et dangereux. Mais je suis surtout prête à tout pour protéger ceux que j'aime. Je m'entraîne aussi très dur pour manier l'Iroujutsu, le ninjutsu médical. Je trouve que cette spécialité est bien trop souvent déconsidérée, alors qu'il est indispensable d'avoir, selon moi, un médecin dans chaque équipe.

Je souris à mes nouveaux senseis pour clôturer mon intervention. Je pensais avoir utilisé les bons mots pour me présenter. Après quelques instants, je me rappelai qu'il fallait que je prévienne au plus vite les médecins de l'hôpital de ce qui était arrivé à Sachi.

- Ce fut un réel plaisir de faire votre connaissance. Je dois maintenant aller prévenir les médecins, au sujet de Sachi. A très bientôt, j'espère !

Aussitôt dit, sans trop attendre de réponse de leur part, je sortis de la pièce pour me rendre le plus vite possible dans la chambre qui avait été attribuée à Sachi, la veille. En y parvenant, une infirmière me dit que les médecins l'avaient amenée au bloc opératoire. Je me précipitai avec inquiétude jusqu'à ladite salle. A travers la petite fenêtre de la porte, j'aperçus Sachi, allongée au sol au milieu de la pièce, inerte. Des sceaux verts avaient été dessinés sur le parterre, autour du corps de la jeune fille. Les médecins utilisaient l'Iroujutsu sur elle, visiblement. J'espérais qu'ils l'avaient anesthésiée, et pas qu'elle était tombée dans le coma suite à des complications. Dans tous les cas, maintenant que les médecins opéraient, je n'avais plus moyen d'entrer et de leur expliquer la situation. Mais ils étaient pleins de ressources et d'expériences : ils avaient sans doute deviné seuls de quoi il s'agissait et de ce qu'il fallait faire. Je reculai de quelques pas, espérant de tout mon cœur qu'elle s'en sorte sans séquelle.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 https://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki https://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Sachi Nokoru
Rang A
Rang A
Sachi Nokoru
Messages : 497

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Talents:

Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ EmptyMer 16 Oct - 18:36

Sachi n'avait pas la moindre idée de l'êtas de son cerveau, depuis qu'elle que temps elle pratiquait même des expériences médicales sur elle-même et ne ce préoccupé ni remarqué plus les changements temporaires et intermittent.
Alors, quand Yumi ce mis a s'inquiétait plus que de mesure aux yeux de Sachi et quelle se mit a rameuté le personnel soignant de l'hôpital Shinobi, Sachi ne comprenait pas et ce mit sur ces gardes.
Au début seul un médecin, il s'approchait, elle recula préparent l'émasculation, mais il rameuta son équipe composée aussi bien d'infirmière, ce qui n'était pas pour déplaire a Sachi, que d'autre médecin de sexe masculin.
Il examinée, Sachi se tenait prête a éclaté le premier qui la toucherait, un médecin, le premier, lui posa la main sur l'épaule s'apprêtent à dire qu'elle que chose, mais avant qu'il nés pus ouvrir la bouche, Sachi lui attrapa la main et lui infligea une douloureuse torsion du poignet
« ne me touche pas sale porc de garçon de merde »
Avait t'elle répliqué avant de relâcher prisse, un autre homme lui disant de se calmer tenta de l'attraper, mais Sachi répliqua par un uppercut dans le nez.
Enfin elle sortie un parchemin pour lancer une attaque, mais un autre médecin lui attrapa le poignet pour la bloquer, mais Sachi répliqua avec le genou, genou qui heurta violemment les partis génitales de l'individu.
Elle tenta de lui asséné le même coup qua son camarade, mais elle le manqua d'une dizaine de centimètre, ce qui n'empêcha pas l'homme de tomber a terre ivre de douleur.
Emporté par son attaque elle perdit l'équilibre et faillit tomber a terre, mais les infirmières la rattrapa avant, mais en même temps la désarmée et l'immobilisée
« traitresses » rétorqua Sachi en serrant les dents.
Le médecin au poignet cassé, revins vairs elle lui disant de se calmer, au terme de longue minute de tractation Sachi accepta de se faire soigner à la condition expresse qu'aucun homme ne participe de près ou de loin au soin.
 
 
Elle fut donc emporter dans une autre pièce par les infirmières qui n'avaient pas voulu lâcher leur étreinte pour éviter qu'elle ne recommence à ce laissé allait à des accès de violence.
On ne la relâcha qu'une fois arrivé à sa chambre, la bas on lui fit passé de nombreux teste chargé d'évaluer les dégâts et les zone affecté du cerveau.
Après ces teste le comportement de la femme médecin changea ce qui inquiéta Sachi, mais avant qu'elle puise comprendre quoi que ce soit la femme médecin utilisa une technique de Genjutsu et Sachi tombas dans un profond sommeille.
 
 
Elle fut transportée en urgence au bloque opératoire, des médecins des deux sexes préparées et effectuèrent l'opération.
Pour évité tout incident ils doublèrent le Genjutsu, qui se serrer surement dissipé au cour de l'opération, avec un anesthésique générale.
L'opération, bien qu'urgente, n'était pas complexe, le problème n'était qu'une simple lésion net dans le cortex sensitif ce prolongeant dans la zone de Broca ce qui expliquait ces symptômes.
 
 
Une fois l'opération terminée le personnelle soignant sorti de la salle, normalement avec l'anesthésique elle aurait du dormir encore une heure ou deux, mais elle se réveilla moi de deux minutes après la sortie de son comma.
Elle était devenue plus résistante au drogue grâce aux multiples expériences qu'elle s'était auto-infligé.
Furieuse de ce qui venait de ce passé elle décida de ce vengé car, elle se sentait trahi aussi bien par le marché passé avec le médecin appelé par Yumi et la femme médecin qui lui avait fait une technique de Genjutsu en traitre.
 
Dans un premier temps elle vola des vêtements, car évidemment c'est sale perverse de médecin l'avait déshabillé pour profiter de son comma pour ce rincé l'oeil, enfin ça c'était la version de Sachi, celle des médecins était bien différent.
Après le vêtement, qui était une tenu blanche réservée aux personnelles du bloque, elle récupéra une grande bouteille de produit nettoyant de trois litres, produit hautement inflammable.
Elle fabriqua une mèche avec un bout de tissu, quelle arma directement à la bouteille
La salle d'opération était éclairée par des bougies, bougies que le personnel soignant n'avais pas pris le temps d'éteindre, elle en prit une et ce dirigea vair le couloir.
Deux infirmières préparées apparemment, un lit pour transporter la patiente, Sachi les appela, étonné par un revaille aussi rapide elles entrèrent dans la salle, mais elles ne trouvèrent personne, Sachi caché derrière la porte, sortie et les enferma à l'intérieur sans que les infirmières ne puisent rien faire.
Avec sa petite bombe inflammable, Sachi ce dirigea vair la salle des médecins près du bloque et bingo, les deux médecins qui l'avaient trahi plus du personnel soignant en tenu de bloque opératoire était en train de discuter.
Comme l'homme médecin traitre était nullement a porté, Sachi lança donc son attenta au pied de la femme, elle et une partie de la pièce prirent feu des crié de peur et des cris de douleur ce mêlèrent.
Mais rapidement tout s'arrêta, un utilisateur du Suiton avait mis fin à l'attaque.
 
 
Sachi avait commencé à s'échappait juste après avoir lancé la bouteille, pas pour éviter les répercutions de son acte, mais pour éviter la ré-hospitalisation.
Elle arriva à sa chambre, quelle eu du mal à retrouver, récupéra sa ceinture et reparti en direction de la morgue, seul chemin qu'elle connaissait suffisamment pour ne pas se perdre.
 
Ce chemin passais devant la chambre attribuée à Azzuki, au détour d'un couloir elle heurta Isako Takki qui sortait de la dite chambre en compagnie du Mizukage.
Sachi recula au contacte d'un homme comme habituellement, puis elle se bloqua une seconde avec un air interrogative
« Pourquoi Takki est ici ? ».
Elle ne l'avait jamais rencontré, elle n'avait vu que sa photo dans les archive et elle l'avait retenu, car les particularités de sa famille l'intéressé.
On lui expliqua rapidement qu'il allait être leur sensei secondaire en compensation de Ryukù à cause de certaines indisponibilités dû à son rang de Kage.
Et, grand surprise Sachi fut favorable à cette décision
« haaa, enfin bonne idée » elle fixa le pectoraux gauche d'Isako « ça va être très ... intéressent » dit-elle avec un petit sourire maléfique.
Tout d'un coup ceux qui la poursuivaient arrivera à sa vue et plusieurs Ninjutsus fur lancé en sa direction, alors elle passa entre ses deux senseis ce qui eut pour effet de transférer les attaque sur eux.
Dans sa fuite vair la morgue elle cria a Isako
« La prochaine fois que tu auras besoin de tuer, garde moi les cadavre, hihi ».
 
 
Après avoir semer ses poursuivants, elle arriva à la morgue
« salut Sachi »
répliqua qu'elle qu'un à son arrivée, c'était un jeune homme chétif au long cheveux noirs et crasseux, le visage recouvrèrent d'acné, il avait les mains plongé dans un abdomen humain et sortait un à un les organe si trouvant.
Sachi s'appuya sur une table d'autopsie pour reprendre son souffle, elle était d'un cou prise de vertige et de migraine, puis, quand ces fonctions revinrent à la normale, elle observa le corps qui se trouvait sur la table.
« je vais t'éviter une autopsie ... celui là, il est mort d'empoisonné »
« je sais, à force de sortir avec toi je commence à connaitre mon métier »
« si tu tiens à ce qui fait de toi un homme, je te conseille de ne plus jamais dire de connerie pareille »
« tu est-ces qui rapproche le plus d'une petite amie pour moi, je n'ai jamais passé autant de temps avec une fille normal qu'avec toi »
« arête de rêver sale pervers de garçon boutonnes, nos relations s'apparente à une cliente et son épicier »
« a ce sujet, tu veux qu'elle que choses aujourd'hui »
« rien je m'enfuis juste, j'ai déjà pris tout ce que j'avait besoin hier ... quoi que, tu n'as toujours pas de ... »
« non tu sais bien que les cadavre de jeune fille son rare »
« encore heureux ».
Surpris par le médecin, le légiste compressa un organe qu'il avait en main aspergent Sachi de sang
« merci » dit-elle d'un ton hargneux
Elle se tourna vair celui qui venait de les surprendre, il s'agissait du médecin qui l'avait examiné juste après Yumi.
Il tendit en sac a Sachi
« un comprimé matin, midi et soir et repose toi, aucune activité physique ou mental fatigantes pendant les 10 prochain jour »
Sachi attrapa le sac sèchement
« et je ne veux plus jamais te voir dans mon hôpital. »
Après cette dernière remarque, il parti.
« je vais me faire virer » pleurnichât-il
« ta gueule ... file moi une paire de rein, ce si feront l'affaire ».
 
 
Après avoir récupéré les dit organe, elle parti en direction de son labo secret dans les vieux souterrains de Kiri.
Mais avant de si rendre elle écrivit une lettre pour le Mizukage lui ordonnant que le légiste, qui se prénommait Shigeki, ne sois pas renvoyé de son poste, selon elle, il en allait de l'avenir du village.
Après l'envoi de la lettre, elle se dirigea au souterrain, la bah elle se reposa comme l'avait conseillé le médecin, sauf qu'elle le fit 20 a la place de 10 jours et elle resta ainsi isolé sans que personne ne sache où elle se trouvait.
 
 
 

FIN

_________________
theme of Sachi Nokoru

A TROP DÉSIRER LA MORT,ON Y BRÛLE SON ÂME.Maxime Chattam
              Oui... Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Signia10 ...j'ai bien grandit
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t2222-annale-de-sachi-nokoru https://sns-rp.forumgratuit.org/t6106-sachi-2-5 https://sns-rp.forumgratuit.org/t705-sombres-jours http://soulofeternity.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, un nouveau départ   Une nouvelle rencontre, un nouveau départ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle rencontre, un nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Hentaï RP
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Hopital-
Sauter vers: