Le deal à ne pas rater :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien vivre le confinement
Voir le deal

Partagez
 

 De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] EmptyDim 2 Mar - 19:06

Ambiance:
 

Mes premiers pas au Jingi


J’ouvrais les yeux, revenu à moi. J’étais dans le bar de Tanzaki, le vieux menait encore formidablement bien l’affaire. Autour de moi, les buvards saouls s’agitaient pour un oui, pour un non. Quoiqu’il soit de leurs histoires, je n’avais pas cœur ni tête à me mêler de leurs sottises. J’étais parcouru d’un stress immense, je devais aujourd’hui me rendre pour la première fois au bloc du Jingi. C’était le début de tout pour moi, je ne savais pas quel accueil allaient me réserver les autres, glacial je pense. Me préparant à de mauvaises choses, je ne pouvais connaitre la déception. Je finis mon verre de sake en me forçant, puis dépose quelques ryôs sur la table de la taverne. Je me tournai puis passai les rideaux.
La rue était déserte, des tempêtes de sables s’abattaient exceptionnellement au pays de la terre. En effet, ce n’est pas aussi commun qu’au pays du sable. Ce même pays du sable contre qui nous entretenions une rengaine que je ne peux expliquer. J’ai personnellement été chargé de la surveillance des sunajins dans ces mêmes rues noires le soir, inquiétantes. Je me dirigeai donc d’un pas haletant en direction du siège du très discret chef du Jingi, je n’avais aucun visage ni même identité en tête pour ce curieux homme, il était un mystère. C’est sans doute pour ça qu’il est bon, m’appliquer à n’être qu’une ombre, voilà la façon de procéder désormais.

  Je balancerai Namezato et son parti politique pour leur félonie envers le Tsuchikage, mon cristal de données avait toutes les informations, enregistrements et autres croustillantes révélations. Un traître et un bien-pensant à la fois, une fois encore je suis un paradoxe. Mais si cela m’ouvre les portes difficiles à passer de la confiance de la direction du village, je prends cette occasion sans hésiter une seconde.


J’arrivais sur place, un bâtiment simplet pour un escadron de l’envergure du Jingi. Je ne savais pas si je devais frapper aux portes, ou attendre. J’approche encore et encore jusqu’à être tout près de la pierre. Je l’effleure du bout des doigts, je sens le vent s’emporter derrière moi. Il est temps de rentrer, rester dehors est inutile et dérangeant. Une voix s’élève étouffée derrière la roche, elle me demande qui je suis. J’annonce ma convocation au sein du temple, les portes s’ouvrent suite à la percussion faible de ma voix.

Je passe un premier pied, le second suivit le mouvement et me voilà dans l’antre du Jingi, un blond couvert d’un masque. L’ambiance est propice au calme, la méditation. Je suis cet homme, entre les couloirs au fur et à mesure que j’avance je ressens ce même sentiment de gêne que lors de ma formation.


De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] 1393787007-34170013317237anbu0001


De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] ?c=isi&im=%2F4203%2F84954203%2Fpics%2F3112942261_1_12_CNFI6gT3



Une montée d’escalier et la lumière reprit ses droits, c’était maintenant la partie plus claire et fréquentable des lieux que je pénétrais. L’écusson du Jingi visible d’assez loin est peint sur une porte un peu plus propre que les autres, centrale et remarquable parmi ses voisines. J’approche sans avoir besoin qu’on me guide, je suis suivi de près par le blond. Planté tout près de la porte, je ne sais pas trop ce que je vais dire ni qui je vais rencontrer. Aucun contrôle n’est entre mes mains pour l’heure, mon accompagnant toque à la porte, doucement tout doucement. J’eus même cru ne pas l’entendre. Une voix calme et adulte se fit entendre depuis la salle, il ouvre puis s’inclina respectueusement devant l’homme, je l’imitai sans même tenir compte de qui j’avais en face de moi. Nous nous relevâmes.


De longs cheveux grisâtres, une peau vieille.  Il est âgé, pour revenir à ses longs cheveux blancs/gris ils sont raides et assez fin. J’ai l’impression d’être en face d’un ermite. Ses yeux trahissent tout le reste, ils sont jeunes et plutôt vifs pour un impotent.  Malgré ses joues creusés, il est trahi par ses deux perles, encore un personnage aussi inquiétant que mystérieux. Assis sur son siège, il a cet air majestueux qu’ont les grands hommes. Ma gorge se serre et mon estomac est noué, je ne sais trop quoi dire alors je ne dis rien, rien du tout.


La direction est ainsi, dorénavant je suis une ombre ou bien une feuille morte. Un invisible parmi tant d’autres. Les sacrifices seront nombreux, mon arrogance s’effacera et laissera place à l’indulgence et le respect. Le silence et le calme domineront au lieu du charisme et de la fougue habituelle. Je me sentais déjà changé par mon passage au sein des Kirgakure, et sa seule présence suffit à me changer. Je ne ressens plus les mêmes émotions qu’avant, c’est fou et inquiétant à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: Re: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] EmptyLun 3 Mar - 14:10

Niflheim fis entrer Akira. Comme à chaque fois qu'une nouvelle recrue arrivait dans le jingi, elle passait par son bureau. Et chaque recrue comptait. Le nouveau Iwa était encore faible, venant juste de naître. Les idéaux de Gin et les siens ne devait pas être perdu, la nation de la pierre retrouverait toute sa splendeur. Et ce n'était pas une présence intempestive qui allait l'en empêcher.

" Crois-tu ? "

Il dévisagea le jeune homme sans retenue.  

- Akira, tu fais partit du jingi, désormais. Iwagakure est notre maison, et tout ses habitants sont ta famille. Mais maintenant, tu dois protéger cette famille, avec tes frères d'armes. Mais tu vas devoir devenir plus fort encore que tu ne l'es, te surpasser. Viens là, que  je te marque du sceau de notre organisation.

Ces sceaux étaient plus qu'un symbole, il permettait à chaque ninja de communiquer leur position et état de santé à Niflheim et Gin, ou qu'ils soient. C'était aussi cette marque qui attestait solennellement de l'entrée officiel dans ce cercle ninja. Une fois la marque posé, il dis :

- Maintenant, parlons d'égal à égal. Tu es des notre, ce qui veux dire que tu  peux nous demander de l'aide pour n'importe quelle situation, que ce soit des missions périlleuses à de simple problème d'amour plaisantât-il, aussi j'aimerais te poser une question. Quel sont tes objectif personnel, à long terme ?

C'était la nouvelle politique qu'il avait instaurer avec Gin. Maintenant, l'avis de tous comptait. Ils n'étaient pas que de simples pions, ils étaient des être humain, avec des désirs, des rêves, un avenir. Et la réponse du jeune Ryuka lui importait..
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Invité
Invité
avatar

De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: Re: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] EmptyLun 3 Mar - 15:57

"Je ne suis pas comme vous":
 
Il me marqua avec douceur un sceau sur moi, je le voyais disparaître à vue d’œil. Je suis de leur famille disait-il, une famille. Pourtant ils ne me feront jamais confiance, ses yeux le trahissent comme ils trahissent tout chez lui. Je suis un Ryuka moi ! Pas un chien docile et manipulable comme les autres, et pourtant il a cet air profondément bon que j’avais vu auparavant.

Kagami, ce petit mort au pays de la pluie portait cette marque sur son visage. Pourquoi il m’aimait ? Ils ne connaissent rien chez moi, je ne suis qu’un insolent prodige incompris. Mon rôle dans l’histoire, c’est d’être différent, pas d’attirer l’affection. Le chef du Jingi m’ouvrait ses bras aussi facilement, je ne suis maître de rien ici et surtout pas maitre des relations. Je ne comprends pas mais ne dis rien, c’est alors qu’il poursuivit.

 - Maintenant, parlons d'égal à égal. Tu es des nôtres, ce qui veut dire que tu  peux nous demander de l'aide pour n'importe quelle situation, que ce soit des missions périlleuses à de simple problème d'amour, aussi j'aimerais te poser une question. Quel sont tes objectif personnel, à long terme ?

D’égal à égal, mais il est complètement fou de me parler ainsi, si je suis son égal alors je me rapproche encore plus de mes rêves enfouis. Devais-je mentir ? La vérité est bien sale à l’inverse de son cœur, il a l’air pur et propre. Bienveillant, ce nouveau père étrangement calme et si différent de moi ou de Ashiro-Sama, me demandais d’ouvrir mon cœur. La pudeur me retient les mots à la gorge, un petit silence s’installe mais il est léger, c’est un blanc agréable et peut être nécessaire dans cette discussion.

Mon accompagnant se retire, sans un regard mon interlocuteur restait concentré sur moi, mes paroles. La porte se ferma derrière mon dos, je ne sais trop quoi répondre. Mes objectifs personnels à long terme, disait ce vieux et jeune chef. Je pense qu’il serait étonné de savoir tout, alors je me décide à mentir. La discrétion doit orner le haut de mon code d’honneur, je toussote un court instant et assez faiblement m’élance :

-Je veux apporter prospérité au village…

Je me sentais décontenancé d’avoir sorti un mensonge aussi stupide à celui-ci, sans comprendre la nature soudaine de franchise qui naquit en moi je corrigeai très nettement cet irrespect. D’une voix plus sûre malgré la dureté et la lourdeur des mots, je lui dis singulièrement :


-J’ai été meurtri par la jalousie, la haine et la peur camouflé de tout le village.  A quoi bon croire à un bonheur qui n’est qu’utopie ? Alors je deviendrais le shinobi le plus puissant de tous.

Je ne lui disais pas la moitié de tout, si il savait seulement ce que je voulais faire. Envoyé par les dieux, j’instaurerais la paix par le sang. Tel est ma destinée celeste.
Revenir en haut Aller en bas
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: Re: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] EmptyLun 3 Mar - 17:37

Les paroles du jeune ninja était crues et véritable. Niflheim opina :

- Mon rêve, à moi, c'est d'atteindre ce que tu appelles une utopie. La haine, la jalousie et la peur existe partout. Mais il existe aussi la bonté, l'entraide et l'amour. Des hommes, dans ce monde sont capable de se sacrifier pour le bien des autres. Et l'objectif du jingi est de se sacrifier pour protéger ces valeurs. Ton rêve est ambitieux et je t'aiderais à l'atteindre, si je le peut.

Il laissa planer ces mots quelques instants. Puis il continua :

- Maintenant, il te faut prêter serment au village et ce sera enfin terminé. Mais avant, je vais moi-même prêter serment. Sache que les paroles qui nous dirons ne seront pas de simple mots, il prendrons vies dans nos corps et un pacte sera scellé. Tu pourrait en resoortir plus puissant dit-il dans un sourire, - Après cela, nos vie serons liée. Si je ne respecte pas mes engagements, je mourrait et la réciproque est vrai

Tandis qu'il malaxais son chakra, la température dans la pièce descendis, les bougies sur son bureaux remplis de centaines de feuilles d'archive à classer s'éteignirent. Puis il promit :

- Akira Ryuka, je promet de t'aider à devenir le plus puissant possible tandis que tu resteras au sein de notre village. Je promet de toujours essayer de te tirer des situations les plus dangereuse et de veiller sur toi. Promet tu de protéger le village au péril de ta vie ? De ne jamais le trahir ? Promet tu ne jamais lever l'arme contre un de tes camarades ? Seras-tu fidèle à nos idéaux jusqu’à la toute fin ?

Il attendis que Akira prête serment. Le sceau s'afficha sur leur peau, avant de disparaître. La chaleur revint, et les bougies se rallumèrent.

- Bien, c'est officiellement terminé. As-tu d'autre chose à me dire ? N'hésite pas, je suis toujours disponible, quand je ne suis pas en mission.

Il regarda Akira et ajouta avant de le laisser répondre :

- Quel age me donnes-tu ? On ne dirais pas mais je n'ai même pas encore vingt ans. J'ai été témoin et victime de bien des horreurs, pour mon jeune age. J'en ai été meurtri également, mais Un homme m'a sauvé. Il est maintenant le Tsuchikage et il a ma reconnaissance éternelle. Si jamais je pouvais t'aider, de quelque manière que ce soit à refermer tes meurtrissures, je serais là.

Et il attendis la réponse d'Akira.

_________________
De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Projet12
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Invité
Invité
avatar

De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: Re: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] EmptyLun 3 Mar - 21:06

Ambiance:
 

Ce serment scella donc mon parcours, ou une partie… Je ne m’attendais pas à devoir énoncer autant de paroles dans ce discours. Ne pas lever la main sur les miens… Ca a déjà été fait, en faisant cela il m’empêchait aussi de créer la paix à Iwa tout entier. Mais aucun jutsu n’est imparable, je trouverais le fuinjutsu ou un autre moyen de me soustraire de ce serment. En grande partie, le reste du sceau me convenait. Mais après tout, mon avis n’importait pas grand-chose.

Il voulait me laver de ma haine, décidément. Il aimait l’utopie cet homme, il voulait m’aider et m’accepter. Laver et soigner mon cœur meurtri après les conflits et le sang versé, le mien et celui des autres. D’autres parties de ses paroles m’importaient plus encore, me rendre plus puissant que je ne le suis et faire son maximum pour élever mes pouvoirs plus haut encore, et encore.

Ce sage me proposa de continuer si j’avais quelques mots à rajouter. C’était le moment de me distinguer en excellent traître, mais ne dit-on pas que la traîtrise vaut parfois le coup ? Et le Jingi valait la chute totale de confiance du parti extrémiste de Namezato. Ce gros bourrin  ne mérite aucune pitié de ma part, s’il n’est pas mort ou chassé lorsque j’aurais plus de poids alors je me chargerais de rendre son dernier souffle un peu plus impromptu. Tu ne touches  pas le clan de l’envoyé des dieux impunément, petit insecte.

- Quel age me donnes-tu ? On ne dirais pas mais je n'ai même pas encore vingt ans. J'ai été témoin et victime de bien des horreurs, pour mon jeune age. J'en ai été meurtri également, mais Un homme m'a sauvé. Il est maintenant le Tsuchikage et il a ma reconnaissance éternelle. Si jamais je pouvais t'aider, de quelque manière que ce soit à refermer tes meurtrissures, je serais là.

Comme ses yeux me le disaient, il était encore bien jeune malgré son visage de vieux sage, un ermite peut être un peu aussi. Il a vécu des choses difficiles ? Pauvre homme, il n’imagine pas à qui il adresse la parole pour se plaindre ainsi. Mais porté par une indulgence soudaine, je me résigne à comprendre ses souffrances passées. Le Tsuchikage l’aurait sauvé…  Décidément, chacun est parfaitement lumineux, bon et altruiste à Iwa. Ils sont tous si attentionnés, attendent ils quelque chose de moi ? L’avenir me le dira, mais le respect que je dois à cet homme sera rendu. Le Jingi m’a accueilli, le Tsuchikage m’a accordé une partie de sa confiance et mes actes, paroles joueront pour moi lors du choix ultime.  

C’était donc le moment fatidique, depuis mon entrée dans le bâtiment je calculais mes mots. Un petit serrement me tire la gorge mais je passe outre, je le regarde dans les yeux. Le dévouement dont je fais preuve le fera m’apprécier j’espère. Il me coute de tout révéler, moi qui rêvais il y a quelques temps de renverser le pouvoir… Ils ont réussi, je suis si faible de croire en leur volonté lumineuse, ils m’ont accepté et j’ai foncé comme un agneau égaré… Au diable !

-Comment vous appelez-vous ?

-Eh bien je m’appelle Niflheim.

Un petit blanc parmi tant d'autres dans cette conversation prit place. Un avalement de salive dans la bouche du jeune Ryuka et le voici vivement élancé.

-Niflheim Sama ! Je dois par principe vous faire part d’une menace, j’ai espionné de façon solitaire et active le parti de Namezato Sama, j’ai joué leur jeu dangereux afin d’obtenir des informations compromettantes. Ils sont de dangereux shinobis pour le pouvoir, en tant que membre du Jingi je vous remets ceci.

Il fourra sa main dans sa poche accroché à sa ceinture rouge puis tendit un petit galet de cristal à Niflheim. L’image en projection se développa dans le bureau, Akira s’était incliné tête baissé devant Niflheim. Soumission et obéissance le symbolisait à ce moment.

_____________________________________________

Projection cristalline a écrit:
-Messieurs, le Jingi nous a laissé une porte pour le pouvoir, ce chemin est direct mais il est incertain. Le Tsuchikage est un puissant shinobi et nous ne pouvons le renverser par la force. Le peuple tout entier ou presque doit nous soutenir dans la prise de pouvoir temporaire. Pour satisfaire la soif démocrate de Iwa nous organiserons des élections, chose inédit. Ils se tairont et nous aurons la main mise sur la politique externe comme interne puisque nous remplacerons le conseil d’état des shinobis de Iwa. Mon discours vous sera transmis demain, une heure avant l’officialisation du projet du parti. D’un commun accord, il sera décidé d’appeler le parti : Kinchasa, l’Iwa d’or. Le jeune Ryuka qui est de l’autre côté de ces murs est la partie intéressante et inédit de tout ceci. Notre image anti-clan sera lavé avec sa présence dans nos rangs. Il sera le porte-parole de notre parti, mais il ne saura rien de tout ça, une fois au pouvoir nous établirons un ambassadeur dans leur clan. Puis nous demanderons la dissolution de la totalité des clans. Il croira à son propre mensonge et nous détiendrons une armée de Ryuka prête à se battre pour nous.

 -C’est un plan fantastique San Gin Han san, mais les Ryuka. Les Ryuka ne laisseront pas le parti les dissoudre.  

-Les Inkan ont un chef très puissant, eux non plus ne se laisseront pas faire.  
-Tout simplement, le peuple aura progressivement des avantages sur eux. Des tensions naîtront et inévitablement, le peuple haïra ces clans si ils ne sont pas dociles à notre loi. Ce sera long mais une fois en place, Iwa retrouvera des valeurs qui lui sont chers. L’alliance ninja doit primer sur l’alliance avec ces bandits de l’Akatsuki.

 -C’est très dangereux.

 -Oui mais je donne mon accord à San Gin Han.  -Alors moi aussi.  -De même.  -Je vous remercie mes amis, faisons entrer l’autre.



Les hommes sombres de l’Iwa d’or se donnaient en spectacle sans le savoir sur cette vidéo. Le galet cristallin d’Akira, son cadeau à San Gin Han en signe de respect était un poison. Akira se releva suite aux derniers mots de San Gin Han, son regard direct et bien vif fixait un Niflheim sûrement bien étonné des nouvelles.


Dernière édition par Akira Ryuka le Mer 5 Mar - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: Re: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] EmptyMar 4 Mar - 16:14

Une fois la projection holographique terminée, Niflheim marqua un temps d’arrêt.

Le peuple d'Iwa resterais fidèle à Gin Inkan. Leur plan était déjà voué à l’échec. Mais Niflheim redoutait plutôt que ce groupe ne menacer son peuple, au risque de leur faire du chantage.

- Merci, Akira. Nous allons démanteler ce groupe et placer ses plus haut membres sous étroite surveillance. Tu pourra faire partit de l'expédition, tu as mériter ce droit. Mais pas de mort. C'est crucial.

Gin en déciderais peut-être autrement, mais Niflheim évitait toujours de donner la mort, depuis que Hel avait gagnée en puissance. Il ne tuait maintenant que pendant ses missions d'assassinats et celle-ci n'existait quasiment plus.

Il regardât le jeune homme.

- Et toi, que penses-tu de notre décision ? San Gin Han, tout homme soit-il a le droit de s'exprimer vis à vis de ce choix. Quel est le tiens ?

Attendant sa réponse, il commença à rédiger son ordre de mission. Une fois cela fait, il le tendis à Akira.

- Ceci est l'ordre de mission, je te laisse le droit d'être le chef des expéditions. Tu peux également refuser, et simplement faire parti du groupe, ou même refuser. Dans ce cas, donne l'ordre à Kareha, celui qui t'as amené ici.

Il ne put s’empêcher de dire :

- Tu feras le bon choix.

Et il se remit dans ses archives...
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Invité
Invité
avatar

De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: Re: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] EmptyMer 5 Mar - 13:01

Ambiance:
 

-Et toi, que penses-tu de notre décision ? San Gin Han, tout homme soit-il a le droit de s'exprimer vis à vis de ce choix. Quel est le tiens ?

Le mien, c’était comme demandé à un Uchiha un avis sur la grâce accordée ou non à un Senju, et encore. Un senju aurait pu avoir une chance d’avoir cette fabuleuse grâce, mais Sang Gin Han était un raciste fini. Il haïssait mon clan, comme celui du Tsuchikage, et pourtant ils arrivaient à réfléchir quant à son avenir.  

Nilfheim me montrait les belles valeurs d’un être humain exemplaire, mais je ne pus lui mentir même pour le rendre fier, ou même pour le soulager. Mes mains réclament le sang, je cligne des yeux un peu gêné par sa demande. Il était différent de Ashiro, je me rendais compte de qui j’avais en face de moi au fil des mots, des secondes et des minutes.   Je ne voulus même pas finir la discussion la dessus, il m’avait intégré et mit si vite en confiance…

Je lui montrerai que je suis apte à entrer dans le Jingi et à assouvir les désirs du village, du Tsuchikage dans l’ordre et la discrétion. Même alors que je commençais à l’apprécier, je me rappelle que tout homme n’est pas parfait. Sûrement trop indulgent, c’est une de ses principales faiblesses à ce que j’ai pu entrevoir de son âme.

-Vous êtes quelqu’un de bon Nilfheim Sama, votre bonté m’impressionne… Tout est si différent, pour tout vous dire je ne suis pas bien depuis ma naissance. Mes parents ont disparu à cause des conflits en interne au sein du clan Ryuka. Je… Je…

Son regard tout à coup plus compréhensif, plus léger m’invitait à continuer. J’étais paralysé au sein même de mon être, je ne peux pas en dire trop d’Ashiro Sama. Il me considère comme son cadet et m’a toujours traité avec égard. Alors je me tais, je ne peux pas planter ce couteau dans le dos de mon aîné.

-La vie que j’ai fait que, je penche pour la mort de San Gin Han et l’emprisonnement des hommes présents ce soir-là.

Je le vois fermer ses paupières et acquiescer à mes paroles. Il rédige quelque chose sur un papier.

- Ceci est l'ordre de mission, je te laisse le droit d'être le chef des expéditions. Tu peux également refuser, et simplement faire parti du groupe, ou même refuser. Dans ce cas, donne l'ordre à Kareha, celui qui t'as amené ici.

Il me tendit une feuille, je la pince du bout des doigts. Puis prend le temps de la lire, c’est assez officiel. Une expédition au sein du département général du parti extrémiste de cette enflure de San Gin Han. Il rajoute quelque chose, tu feras le bon choix me dit-il. Il comptait sur moi, et je me sentais de taille pour le défi. Mais qu’allait dire les autres, du Jingi ? Je débarque impunément au Jingi, puis je me retrouve à la tête d’une mission de haute surveillance. Je veux en avoir le cœur net, savoir si il est sincère. Soit c’est un très bon menteur soit mon ultime question démontrera la vérité, belle ou laide.

-Puis-je vous poser une question, sérieuse ?

Il hoche de la tête, semblant ouvert. Je me prépare donc à lui demander quelque chose de bien singulier. J’espère ne pas paraître insolent ou trop engagé dans mes propos.

-Que pensez-vous de notre clan vous et le Tsuchikage, sincèrement ?



Revenir en haut Aller en bas
Hel

Hel
Messages : 568

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: Re: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] EmptyJeu 6 Mar - 18:23

Les Ryuka... Un clan au talent apprécié et qui représente l'esprit d'Iwa grâce à ses techniques. Un clan très puissant, qui fais la fierté de ses membres. Des rapports mentionnent parfois une attitude sectaire vis à vis des autres, les Ryuka ayant tendance à évincer tout les membres n'appartenant pas à leur clan dans l'équipe. On se retrouvait souvent avec des équipe constituée entièrement de Ryuka. Mais leur attitude irréprochable et le fait qu'il coopèrent parfaitement en groupe n'avait jamais soulevé le moindre débat. Parfois même, Niflheim avait vu des personne demander l'intervention particulière d'un groupe de Ryuka.

Il parla librement :

- Le clan Ryuka est l'une des fierté du village. Ses membres sont très compétents et leur état de service irréprochable. J'ai moi même quémandé les services d'Ashiro pour plusieurs mission, bien que cela s'arrête là. Le clan semble également très secret et peu enclin à partager son savoir avec d'autre clan, mais tout les clan sont comme ça. Niflheim éclata d'un rire franc. Je n'ai jamais eu à me plaindre des Ryuka. Je ne parlerais pas en la parole de Gin-dono, mais je pense qu'il fais confiance au clan. Il ne parle pas beaucoup d'eux, c'est tout. Il fit un clin d'œil à Akira.

Il n'avait pas menti, il ne mentait que rarement. Les seule mission ou il pouvait lui arriver de mentir étaient les récoltes d'informations et cela seulement s'il était pris. Sinon, pour le reste, on ne bavardait pas vraiment quand on accomplissait un assassinat, non ? Et il ne se trouvait jamais le besoin de mentir à Iwa. Il n'avait rien à cacher et sa vie était très simple : Dodo/boulot/dodo. Il avait proscrit l'idée d'un jour fonder un foyer. Son physique ne lui permettrait jamais de vivre longtemps et il craignait le jour ou il perdrait ses cheveux. Sa maladie semblait le faire vieillir plus rapidement. Il n'avait jamais put profité de sa vie, mais il permettrait aux génération future de vivre dans un monde de paix, pour qu'il ne vivent pas les horreurs qu'il avait vécu... lui comme Akira. Et pour ce dernier, il réussirait à supprimer les démons de son cœur.

- Bien Akira. Je te laisse disposer de l'ordre de mission comme tu le souhaite. Et encore une fois, ma porte t'es toujours ouverte. Je vais rester dans ce bureau toute la journée, si tu me cherche. Vas maintenant...

Et il replongea son visage dans ses archives...

Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim https://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Contenu sponsorisé



De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty
MessageSujet: Re: De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]   De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De la lumière à l'ombre, mes premiers pas au Jingi-[Niflheim]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Tsuchi no kuni :: Iwagakure no Sato :: Rues et ruelles-
Sauter vers: