Le Deal du moment : -31%
Casque sans fil à réduction de bruit ...
Voir le deal
274.01 €

Partagez
 

 La flamme qui anime mon nom !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

La flamme qui anime mon nom !  Empty
MessageSujet: La flamme qui anime mon nom !    La flamme qui anime mon nom !  EmptyDim 16 Mar - 22:35



La flamme qui anime mon nom ! - Préparons les rations !




A la fraîche atmosphère des hauteurs du village d'Iwa, assis sur le toit de mon appartement perché à demi au dessus du vide, je contemple la cité au petit matin. Je m'étais réveillé aux premiers clins d’œil du soleil qui avaient traversé la fenêtre de ma chambre à coucher. Je tentais encore une fois de percer le mystère de la brume qui apparaissait parfois, malgré que notre région n y soit propice. A l'image de notre monde, il nous est impossible de tout élucider ou même imaginer pouvoir le faire. Mais j'aime me poser des questions, or essayer de se faire quelques réponses les plus justes n'était pas chose aisée. J'étais enfin revenu de ma mission au pays de l'Herbe après un peu plus de deux mois passé sur ce cas. La situation avait parfois été compliquer, mais finalement tout s'était globalement bien passer. Ce fut d'avantage une bonne expérience qu'un mauvais souvenir. J'en avais ramener un katana et un wakizashi, offerts tout deux par le Daimyo de Kusagakure. Je les avais directement remis en mains propre à Gin-sama lors de mon rapport. Il s'agissait d'un présent, gage de leurs remerciements et de leur reconnaissance à l'égard de l'aide apporté spontanément.

La flamme qui anime mon nom !  Ob_12210

Le village est animé ce matin, les enfants ayant certaines aptitudes vont à leurs cours de pré-formation académiques. Dans quelques années, ils rencontreront leur senseï attitré, seront plus amplement formés et feront la fierté d'Iwa. Un dicton du coin disait 'un peuple est grand quand il produit de grand hommes'. La guerre contre le village du Sable avait été annoncé quelques jours plus tôt mais cela ne représentait rien dans la tête de nos âmes les plus pures. Leurs parents seraient sûrement à nos côtés sur le champs de bataille. Mais il le fallait, pour protéger leur vie et tenter de leur assurer un avenir plus radieux. J'entends un battement d'aile régulier s'approcher. Je me retourne pour voir arriver le rapace au symbole iwajin accroché à la patte. Un oiseau messager, souvent utiliser pour les courtes distances, venait de se poser à mes côtés pour me remettre une lettre portant le sceau de Gin-sama. Il me regardait droit dans les yeux, je ne comprenais pas son regard si perçant qui semblait sonder mon coeur comme on décortique les écrits des plus célèbres penseurs. Si les animaux ont un sixième sens, alors peuvent-ils comprendrent le mâl qui guide notre espèce ? Revenons à ce message, je me demande bien ce qu'il en est, je doute que l'on m’aie attribuer une mission maintenant, alors que notre départ se fait de plus en plus proche. Je le remercie, ouvre la lettre et commence à lire son contenu.

« Du Tsuchikage Gin Inkan,
Je tiens d'abord à m'excuser auprès de toi de ne pas pouvoir te recevoir directement, mais comme tu peux t'en douter mon emploi du temps est surchargé. Nous avons obtenu des informations à ton sujet concernant l'époque précédent ton arrivé auprès du clan Kageryu sur les monts Tsuchi. Afin d'assurer la stabilité de ton développement lors des années passé, Masutatsu ne nous avait pas révélé ton existence à ses côtés jusqu'à ta septième année. Te remémores-tu avoir quitter vos hauteurs avant cette période ? Enfin quoi qu'il en soit, sois sûr que tu restes le même homme pour le Pays de la Roche...

Je vais faire cours et abréger ce message, nous avons appris que tu serais originaire de Konoha, le village caché du pays du feu. Et nous t'enverrons en apprendre d'avantage si jamais tu survie à cette guerre ! Alors fais-le ! Nous aurons l'occasion de voir si tes gènes reflètent tes compétences, alors ne nous déçois pas.

Premièrement, une mission t'es confier, des plus simples mais primordiale, si elle n'est pas mise à bien, le découlement de cette bataille peux être considérablement compromis. Voici le contenu de ma directive : En vue de la guerre prochaine contre Suna, nous vous chargeons de la gestion des ressources. Vous serez chargée de contrôler une équipe de pratiquant Fuinjutsu qui s'occuperont de sceller nourritures et boissons dans de nombreux  parchemins. Veillez à ce qu'aucun problème ne survienne. Précisez bien que toutes les personnes concernées auront le plaisir d'apprendre un sceau sous l'enseignement du Haut Gradé Niflheim, ce qui est un privilège pour beaucoup....


A l'attention de,  Eren Nadashin Sarutobi Kageryu. »




... Quelques instants, le néant.

Je... Je ??? Mais c'est quoi ce délire ? Mes pensées n'étaient plus diffusent, mais embrumées par ces nouvelles. Étais-ce une blague douteuse ? Non, j'en doute. Mais alors... Peux être que mon attirance pour le Pays du feu et l'obsession de mon père à ce sujet est en rapport direct avec mon vrai passé. Étonnamment, il me fallu un peu plus de temps pour remarquer les salutations de mon Kage. Et ce nom... Ce nom !!! Je crois bien que avoir besoin de repos. Je pose ma main gauche sur mon front malaxant mes tympans du pouce et du majeur. Comme si la réponse allait se matérialiser dans mon esprit en fermant les yeux. Je savais pertinemment que non. Je n'ai pas les mots pour vous décrire, spectateurs de mes songes, l'intensité de mon ressenti. Les couleurs qui parsèment mon imagination.

Je rêvais déjà de partir à la conquête de vérités sur ma personne. Mais mettons tout ceci de côté. Avant toute chose, les évènements à venir nécessite l'attention de chacun. La guerre avait besoin qu'on s'occupe d'elle. Et nous avions tous besoin d'être, sans exception, prêts à affronter notre destin. Je relisais l'intitulé de la mission que l'on m'avais, si puis-je dire, discrètement attribuer. "Préparons les rations". Une vague idée me parvenait à l'esprit, je ne demanderai pas uniquement aux utilisateurs du Fuinjutsu de venir, mais aussi à tout Genin volontaire, qui ne viendrait pas à cette guerre. Quand l'heure du départ aura sonner, nous avancerons tous dans la même direction, celle de la victoire et de la félicité. Mais certains devront rester ici pour veiller sur le village, or il était normal de leur proposer de mettre la main à la patte, de participer comme ils le pouvaient...  Je me levais, soutenant une dernière fois le village dans son entière splendeur de mon regard le plus ambitieux. Je chuchotais comme si ma voix était entendue de tous.


La flamme qui anime mon nom !  Iwa10

- Iwajins, frères et sœurs shinobis, du plus profond de mon âme, je vous promet de me dévouer jusqu'à la dernière goutte de mon sang. Afin que tous, nous puissions écrire et raconter ce qu'est le bonheur...

Je m'en allais à présent faire réquisitionner tout ce beau monde, direction la taverne.

A suivre : Mission 22 Préparons les rations ! Suite et fin.
Revenir en haut Aller en bas
 
La flamme qui anime mon nom !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» G - "Europa" [PV Ray] [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Tsuchi no kuni :: Iwagakure no Sato :: Rues et ruelles-
Sauter vers: