Le Deal du moment :
Oxymètre de pouls, Compteur de Saturation en ...
Voir le deal
4.19 €

Partagez
 

 La grande et dernière mission noble.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsuku Hakka
Rang A
Rang A
Tsuku Hakka
Messages : 826

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

La grande et dernière mission noble. Empty
MessageSujet: La grande et dernière mission noble.   La grande et dernière mission noble. EmptySam 5 Juil - 16:39

♫♪♫:
 

- Vous êtes prêt?

L'homme serre les protèges-poignet qu'il a enfilé quelques secondes plus tôt. Il prend les cordes une par une et les attaches bien serrées. Malgré qu'il y ait presque dix personnes dans la salle, l'on aurait pu entendre une mouche voler. La petite pièce, à peine éclairée par quelques bougies - comme à son habitude - laissait transparaître une certaine peur dans les yeux des hommes qui, aussi blanc que blanc, se préparait à commettre l'inévitable. Seul un homme, au milieu de ceux-ci, ne paraissait pas particulièrement apeuré. Celui-ci regardait par la fenêtre, les bras rejoint derrière le dos, pensif.

- La pleine lune sera dans un mois, commença l'homme.

Même si les hommes ne parlait pas, le silence se fit encore plus pesant. Tous se retournèrent vers l'homme à la fenêtre, le leader de cette action, le leader du plan qu'il avait conçu. Cet homme, nommé - bizarrement - chef du shinrei dernièrement, avait eu tout le temps et tout le matériel nécessaire pour effectuer l'opération de ce soir. La pleine lune sera dans un mois. Qu'est-ce que ça voulait dire? C'est simple. Aucune nuit ne serait plus noir qu'aujourd'hui avant deux mois. De plus, de grands nuages cachaient sans gêne le peu de lumière qui aurait pu passer. Cette nuit avait été spécialement choisie. Ils ne devaient pas se faire voir.

Tsuku se délaissa enfin de sa contemplation de l'extérieur, d'où il ne voyait rien d'ailleurs, pour se retourner vers les hommes qu'il avait choisit. Ils n'étaient pas les plus rapides, ni les meilleurs. Ils n'étaient pas ceux qui connaissaient le plus de jutsu, mais tout simplement ceux qui se ralliait à la cause de l'Akatsuki. À la cause de la perte des grands villages. Ceux-ci n'avaient pas d'ami, pas de famille, ils étaient seuls, à rêvasser, à penser à créer un monde meilleur, moins artificiel, plus réel. Les grands villages empêchaient ce monde d'exister. Pourquoi? Qui sait. Peut-être par appât du gain, peut-être par soif de pouvoir. Si ce monde allait si mal, si il y avait autant de guerre, de pauvreté et de malheur dans le monde, ce n'était pas à cause de l'Akatsuki, comme osait le prétendre certains hommes sans honneur, non. C'était la faute de quelques dizaines de personnes seulement, ainsi que le système que ces hommes avaient implantés dans le monde afin de le contrôler, d'avoir une mainmise sur lui. C'est ces personnes-là qu'il fallait supprimer. Les Kages. Les gens qui les suivaient, le système qu'ils ont créés. Ils prétendaient avoir créé les grands villages au nom de la paix. Regardez n'importe quelle bataille, n'importe quelle guerre. N'est-elle pas toujours signé du symbole d'un grand village?

Les hommes avaient les mains moites. Malgré tout, malgré ce sentiment qu'ils avaient qu'ils faisaient la bonne action, et malgré le fait qu'ils n'avaient rien, ils avaient quand même peur. Quand on se fait laver le cerveau toute une vie, quand on se fait dire que le village est la plus grande chose qui existe, et que juste penser à l'attaquer est une hérésie, ça garde toujours une emprunte sur le cerveau, sur le mental. Tsuku eût un de ses rares sourires, quasiment affectueux, en les regardant un à un dans leur mal.

- C'est grâce à des gens comme vous que le monde de demain sera meilleur, qu'il n'y aura plus de guerre, qu'il n'y aura plus de grands villages. Votre sacrifice n'en est pas vraiment un. Si tout est effectué comme dans le plan que je vous ai donnés, vous survivrez tous, et vous aurez tous une planque vers le pays de la feuille. Vous pourrez y retrouver une vie normale dans un petit village, avec votre maison, votre ferme, et qui sait, votre famille future.

Il se retourna à nouveau vers la fenêtre. Derrière lui, les hommes, complètement rassurés, s'envoyaient des coups d'oeil confiant, s'encourageant dans le silence. Après quelques secondes, l'on entendit un hibou ululer. C'était le signal. Tout d'un coup, un grand son sortit de la cabane. Les hommes étaient tous sortis par les fenêtres, la porte. La dernière grande mission avait été lancé.

♫♪♫:
 

Soudainement, quelque chose dans l'air avait changé. Ce n'était plus une confiance aveugle que l'on pouvait ressentir dans l'air, c'était de la rage, de la colère, de l'animosité. Le dernier grand plan contre Kiri avait été lancé. Dix hommes étaient maintenant prêts à donner leur vie dans le but le plus noble qu'ils avaient trouvés. Protéger les futurs humains et shinobis de cette planète. Avec un sourire presque fou, dissimulé derrière le masque qu'il venait de s'apposer sur le visage, Tsuku franchit le pas de la porte. Dehors, tout était soudainement tendu. L'on entendi un cri, puis un deuxième. Deux hommes venaient d'être égorgées. Leurs dépouilles était placés rapidement dans des endroits où l'on ne pourrait pas les retrouver avant le lendemain.

D'autres petits cris et couinement se firent entendre en quelques secondes. Tsuku en avait envie de rire. Sa mission avait été particulièrement trop facile. Tout le monde étaient si naïfs, et ils croyaient pouvoir diriger un village, de pouvoir diriger ainsi des centaines de milliers de vies. Bande d'incapable. Aussitôt qu'il était arrivé au village, non seulement on lui avait offert sur un plateau le shinrei, mais en plus, on lui avait offert toutes les fiches de tous les shinobis du village afin qu'il les inspecte dans un futur -hypothétique- recrutement du Shinrei. Tsuku les avait tous copiés et les avaient mit de côté. Aussi, il avait pu voir les plans de défense du village, prétextant qu'il devait voir à améliorer celle-ci. Il en avait profité, bien sûr, pour poster des hommes aux endroits clés en cette même soirée. Aussi, il avait rapidement vu où étaient les gardes ainsi que les hommes qui devaient protéger Kiri. Il connaissait à chacun leurs emplacements. Ces hommes avaient tous déjà été égorgés.

Le plus difficile était de retrouver la garde secrète que la Mizukage avait probablement mise sur Tsuku. Il n'était pas si niais. Il savait qu'il était surveillés, c'était seulement la logique. Tsuku avait ainsi prit deux hommes extrêmement rapides et furtifs. Ceux-ci, cachés, attendaient que la garde s'interpose à Tsuku avant la fin ultime, le but même de la mission: retrouver Mei Terumi et Hayabuza Ryuku.

Les cris cessèrent. Aucune alarme n'avait été signalé. L'homme qui était en charge d'ouvrir l'alarme n'était nul autre qu'un des hommes que Tsuku avait placé. Il n'y aurait pas d'alarme aujourd'hui, pas ce soir. Le silence revint rapidement. Quelques ululement de hiboux se firent de nouveau entendre. Les hommes avaient correctement effectués la mission. Dans cette partie du village, toute la sécurité avait été déjouée et avait été tuée. L'homme de l'Akatsuki se mit à courire à grande vitesse. Les bras flottant derrière lui, il sauta sur une maison puis un autre. L'électricité se mit à recouvrir son corps alors que sa vitesse augmentait de plus en plus. L'air sifflait à ses oreilles. Tant bien que mal, deux hommes essayaient de suivre Tsuku au cas où celui-ci se fit attaquer, ce qui ne se fit pas attendre.

Tsuku s'arrêta sec. Deux hommes, essouflés, choqués, étaient apparus devant lui. Était-ce donc les gardes que la Mizukage Reiko Yuzu lui avait filé aux bottes? Les deux pauvres hommes, défenseurs d'un système qu'ils ne s'expliquaient même pas, était tout blême et à bout de souffle. L'un deux prit toutefois rapidement la parole:

- Nous ne savons pas ce que vous faites, Tsuku Hakka, mais vous allez inévitablement contre le village! Comment avez-vous pu...

Il ne termina pas sa phrase. L'un de deux hommes qui suivaient le jeune homme masqué était apparût dans le dos de celui-ci et avait enfoncé sa lame dans la tête de l'homme qui mourut sur le coup. Son homologue fit un pas de côté, laissant échapper un cri de peur qui commença sans se terminer. Le deuxième homme était apparût et avait rapidement craqué sa nuque. De tout le plan du Hakka, c'était la seule partie dont il n'était pas sur. Désormais, ses hommes cachés étaient passés à l'action, et peut-être que d'autres gardiens se tenaient loin, attendant de pouvoir agir. L'homme de l'Akatsuki n'en fit peu de cas et, après un signe affirmatif aux deux hommes, repartit de son côté alors que les deux hommes reprenaient leur position.

L'homme, d'un regard mauvais et d'un sourire presque cruel, reprit donc sa route. Sautant de maison en maison. Le but de sa quête se profilait rapidement à l'horizon. Il était partit de loin pour la faire et la finir. Cette course lui avait permit de déjouer les quelques gardes qui auraient pu - miraculeusement - survivre. Ceux-ci n'avaient certainement pas sa rapidité ni son itinéraire. Aucun homme ne l'aurait trahi. Pas ce soir. Plus les secondes avançaient, plus les statues au loin grandissait. C'était nul autre que le cimetière de Kiri. Là était disposé la plupart des corps des Shinobis particulièrement courageux, ainsi que les anciens Mizukage qu'il leur restait. L'un à côté de l'autre, Mei Terumi et Hayabuza Ryuku y étaient enseveli, n'attendant qu'on les pêche là où ils se trouvaient.

Tsuku sauta la cloture dans un grand saut arrière et atterit sur pieds et mains devant les deux tombes. Il regarda les écriteaux, c'était bien eux. Qui aurait pu penser qu'un homme, s'improvisant fossoyeur, pourrait aller les chercher? Ils n'étaient pas au courant de ce que l'Akatsuki voulaient faire. Ils ne pouvaient pas savoir. Il fit quelques mudras et déposa rapidement sa main au sol.

- Yomi numa!

Lentement, la terre se transforma en boue au dessus des deux cercueils. Ceux-ci s'élevèrent jusqu'à flotter dans le petit amas de boue qui s'était formé autour d'eux. Tsuku se pencha puis les ouvrit un à un. Le corps d'Hayabuza était dans un meilleur état que celui de Mei, morte depuis plusieurs années déjà - par sa main qui plus est. Il les reconnu toutefois. Dans un geste de dégoût, il fit aller sa main de gauche à droite pour écarter l'odeur. Il referma aussitôt les cercueils. Il ne pourrait pas les emmener avec ses mains. Il aurait besoin d'aide. Ce ne serait pas subtil, mais on ne le rattraperait pas. Il fit quelques mudras avant de se croquer le pouce et de mettre sa main au sol:

- Kuchiyose, Hyriuu!

Il apparût. Le grand dragon de feu du jeune Hakka. Ce dragon, symbole de puissance d'une famille éteinte depuis maintenant trop longtemps, dont Tsuku était le seul et unique représentant depuis presque dix ans. Ce dragon, d'habitude, se laissait aller dans des éclats de cris, réveillant tout ce qui pouvait dormir à des lieues à la ronde. C'était ce même dragon qui avait tant saccagé Kumo il n'y a pas si longtemps encore. Celui-ci, aujourd'hui, ne fit pas de cri. Il comprenait la situation. Alors que le Dragon Hyriuu prenait les cercueils dans ses longues pattes et serres affilées, Tsuku faisait déjà des mudras. Le dragon avait une excellente prise sur les deux corps entourés d'une boîte de bois. Après quelques secondes, Tsuku sauta sur le dos du dragon et finit ses mudras en disant;

- Sukeru shima mizuiro no jutsu

Le dragon commença à donner quelques coups d'aile alors que les deux s'élevaient dans les airs. Ils furent rapidement projeté dans le ciel noir. Maintenant, le dragon et Tsuku était invisible et s'échappait vers la cache de Tsuku, détenant les corps des deux anciens Mizukage.

_________________
La grande et dernière mission noble. 232327asd
Ancien     Modérateur technique & Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153https://sns-rp.forumgratuit.org/t7370-bingo-book-de-tsuku-hakka-2 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
 
La grande et dernière mission noble.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Mizu no Kuni-
Sauter vers: