Le Deal du moment :
Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche ...
Voir le deal
24.70 €

Partagez
 

 [Mission C/B] Protectorat piégé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

[Mission C/B] Protectorat piégé Empty
MessageSujet: [Mission C/B] Protectorat piégé   [Mission C/B] Protectorat piégé EmptyMar 8 Juil - 13:16


[Mission C/B] Protectorat piégé Edbr
Protectorat  Piégé  !




feat Hanako Hyûga







« Ayano ! C’est l’heure de ce lever !! Tu n’as quand même pas oublié ce que tu es censé faire aujourd’hui… », dit Ino, la mère d’Ayano.

« Non je n’ai pas oublié. J’arrive ! »


_



La nuit dernière, Ayano a dormi comme un bébé pour prendre des forces afin qu’elle ne soit pas fatiguée en pleine journée. Au réveil, elle bondit de son lit pour aller se préparer. Durant sa toilette quotidienne, elle se remémora de la journée d’hier.



Ayano et sa mère s’étaient entraînées toute la matinée pour que la jeune fille apprenne une nouvelle technique, Shinranshin no Jutsu, « La Grande Confusion ». Cette technique consiste à déstabiliser la cible pour qu’elle s’attaque à ses alliés ou pour qu’elle reste immobile sans perdre le contrôle de son corps, à l’inverse de Shintenshin no Jutsu, « La Transposition ».


Il était environ 18 heures, le soleil s’apprêtait à se coucher quand Ayano entra dans l’enceinte du bâtiment du Hokage afin qu’on lui assigne sa première mission. En effet, les shinobis chargés des missions ont contacté Ayano pour une mission spéciale du Jiei, la section de défense de Konoha. Elle était très enthousiaste à l’idée de protéger le village et de rencontrer les membres du Jiei. Elle voudrait bien en faire parti. Un homme vêtu de l’uniforme des Juunins, s’approcha d’elle.


« Tu dois être Ayano Yamanaka ? », dit-il en marchant.


« Oui, c’est moi ! Je viens pour la mission que vous avez mise de côté pour moi. », répondit Ayano.


« Nous ne l’avons pas sur nous justement. Tu dois te rendre au quartier général du Jiei pour savoir toutes les informations sur ta mission. Je te souhaite bonne chance ! »


« Arigato ! »


Ayano sortit du bâtiment et s’empressa de raconter à ses parents ce qu’il vient d’arriver. Elle resta ensuite chez elle, attendant patiemment que la soirée passe.


_


Après s’être coiffée, Ayano mangea rapidement et sortit de chez elle, excitée. Elle commença à courir vers le QG du Jiei, en se rappelant de où il se trouvait. Il se trouvait juste en face de la résidence de son clan. Elle arriva devant la porte et toqua.


« Bonjour ! Je suis Ayano Yamanaka. Je viens pour la mission ! Il y a quelqu’un ? »

Après quelques minutes d’attente, un homme ouvrit la porte.

« Oh, bonjour ! »







Revenir en haut Aller en bas
Hanako Hyûga

Hanako Hyûga
Messages : 1764

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Talents:

[Mission C/B] Protectorat piégé Empty
MessageSujet: Re: [Mission C/B] Protectorat piégé   [Mission C/B] Protectorat piégé EmptyMar 8 Juil - 15:22






ENTREPÔT MYSTÈRE

Sous l'enseigne du Jiei se cachent bien des choses, même un fameux kagebunshin interdit...







Hanako ne cessait de repenser à son clone qui normalement devait depuis assez longtemps être au village. Bien qu'elle ait renvoyé la petite tigresse Kanna en mission là-bas pour informer de son léger contretemps et de la trouvaille importante qu'elle avait effectuée en suivant la piste du bijuu ; Sanbi ; la jeune kunoichi n'avait pas la conscience tranquille. Elle se torturait inlassablement l'esprit pour savoir si tout s'était bien passé et que personne n'avait fait d'erreur, mais bien entendu personne ne pouvait répondre à ses interrogatoire... Ce n'était pas qu'elle n'avait pas foi en ses capacités, mais tout le monde pouvait faire des erreurs, et elle en était la première. Ses doutes la rongeaient toujours comme autrefois, comme lorsqu'elle était encore une enfant, mais maintenant elle se souvenait. Elle se souvenait d'une chose importante. Son sauveur, le Kumo-jin Tatsuya K., l'avait amenée dans son village pour lui apprendre l'art du sabre de Kumo. Oui, tout se tenait ; c'était pour cela qu'elle connaissait sans en faire partie les techniques du village et pouvait les utiliser. Tout, mais vraiment tout, se tenait. Sa vie avait un sens. Elle n'était plus un corps né à 14 ans, plus une fille de «5» ans de vécu, plus une enfant sans vie antérieure ; non. Elle se souvenait. Elle se souvenait de tout ce qui l'avait obligée à ne pas accepter les autres, à ne faire confiance qu'à seulement quelques personnes... et à pousser ses capacités à leur maximum pour pouvoir lutter, pour sa survie. C'était ainsi. La jeune Hanako se rappelait enfin d'un grand moment de sa vie antérieure, le pourquoi du comment, une grande partie de la clé qui allait lui amener le reste de sa vie. Hanako avait été une enfant non-declarée, nomade de la forêt, et ce n'était que maintenant qu'elle s'en apercevait, alors qu'elle avait toujours eu les clés sous les yeux : le raikage Zatoïchi Ryuchi-sama, qui semblait faire comme s'il la connaissait depuis toujours lors des 3 rencontres qu'ils avaient eu en l'espace d'un an. Puis les flash-backs qui lui revenaient à l'instant même où elle utilisait ses techniques de kenjutsu pour la ''première fois'', le village de Konoha qui lui semblait toujours familier, les archives du village qui ne contenaient aucune information sur une naissance qui correspondrait entre 89 et 90, tout simplement parce qu'elle était une de ces enfants non-déclarés. Et puis bien sûr, Kanna et Yoru qui la connaissaient et l'appelaient Mikan... tout avait été sous ses yeux, absolument tout. Elle le savait, maintenant. Ce Tetsuya lui avait apposé un sceau puissant qui lui avait enfermé la mémoire et tout ce qu'elle avait oublié avait été enfermé dedans, juste sous l'endroit où ses cheveux ne pouvaient plus être teintés de son noir d'ébène. Tout, absolument tout ce qu'elle oubliait y partait, et il suffisait d'un déclic pour que tout lui revienne. Il lui fallait s'armer de patience et de courage. Ce qu'elle avait toujours cherché était là, à la portée de ses actions ; sa mémoire lui reviendrait bientôt, c'était enfin possible...
La jeune fille s'affaissa, une larme pointant au coin de l'oeil. Elle avait tant attendu et tant espéré...

Le kagebunshin d'Hanako s'ennuyait, seul sans son originale. La vie au village quand on n'existait pas était assez compliquée, et bizarrement cela lui rappelait des choses, comme un peu de nostalgie qui apparaissait dans son coeur partageant 1/5è du chakra d'Hanako. Pourquoi donc se produisait-il cela ? Est-ce seulement possible ? Jamais un clone n'avait ressenti cela de lui-même, bien qu'il n'eut jamais été à la place d'un autre ; mais ce sentiment qu'il éprouvait était bien réel... serait-ce donc l'originelle qui ressentirait ça aussi au plus profond de son être ? Que se passait-il donc ? Le clone avait une soudaine envie de pleurer, de rejeter sur le monde tout ce qu'il avait enduré durant toutes ces années. C'était comme une impression de déjà vu, une situation qu'il avait déjà rencontrée, un sentiment de détresse déjà connu.
Il rejeta ses cheveux en arrière. Un grand besoin de changer d'air se faisait sentir, sans quoi le monde allait chavirer sous lui. Il s'avança un peu dans la pièce, et s'arrêta sur un canapé. Aahhh... le sol se dérobait sous ses pieds. Il dit une pause de quelques secondes, et analysa la situation. Seul dans le village, il devait se faire passer pour la vraie Hanako et attendre que sa mission soit terminée. Il n'y avait pas de souci en soi là dedans, mais le problème était qu'une chasse aux informations sur l'Akatsuki pouvait prendre un certain temps ; -surtout si le ''chasseur'' en question était lancé sur la piste d'un bijuu-. La tigresse Kanna lui avait rapporté ces informations la veille, et était aussitôt repartie indiquer les derniers changements du village à sa maîtresse originelle. Ainsi, le kagebunshin se sentait seul et se laissait aller presque comme un fantôme. Il fallait qu'il se mette à se bouger un peu...

Dehors, on entendit toquer à la porte. La Hanako bis releva la tête des oreillers où elle était couchée, et tendit l'oreille, après s'être immobilisée pour ne faire aucun bruit. Bien entendu, elle ne pouvait pas entendre d'ici... elle décida alors de descendre les 3 étages du QG du Jiei. La réplique d'Hanako se leva d'un petit bond, puis épousseta son large manteau et s'étira de tout son long. Elle descendit quatre à quatre les marches (enfin de deux en deux, puisqu'elle n'avait pas une enjambée assez longue pour doubler ce chiffre), et arriva enfin au rez-de-chaussée, derrière le dos imposant du traqueur du groupe.

- Oh, bonjour !

- Bonjour... ! Désolée de l'attente ! il s'ébroua un peu et s'étira. Tu viens pour la mission ? Attends, je vais chercher Han...

- Trop tard Kary, je suis là !! l'interpellée poussa un peu son acolyte, et passa la tête dans l'encadrement de la porte. Bonjour ! J'espère que tu n'as pas eu de problème pour arriver jusqu'ici, nous venons de nous installer il y a à peine deux mois, alors peu connaissent notre QG... tu viens pour la mission ? elle attendit la réponse, puis reprit : Ah, hm. Par contre, Kary, tu pourras nous apporter les pièges restants à l'endroit que je t'indiquerais ?

- Aucun problème. Mais tu n'étais pas censée les invoquer sur place, hein ?

- Si j'ai demande à ce qu'on reçoive de l'aide, ce n'est pas pour rien... je ne peux pas. Je t'ai déjà dit que je ne devais faire que le minimum. elle souffla de désespoir en fermant les yeux, puis reporta son regard sur la kunoichi. Je suis désolée de ce contre-temps... y allons-nous ? Nous devons passer prendre les pièges avant de les poser dans le village. Voilà la carte, je te la confie ; je connais déjà les numéros et les endroits puisque j'y ai fait un repérage. elle sourit. Je m'appelle Hanako Hyûga, chef du Jiei. Enchantée de te connaître !!


La réplique d'Hanako écouta la jeune kunoichi répondre à tout ce monologue qu'elle avait déblatéré, récupéra son manteau, et sortit dans la rue. Il ne faisait pas trop chaud pour une journée d'été, bien heureusement, et de ce fait les deux jeunes filles allaient pouvoir remplir leur travail du jour sans accroc... où presque. Elle commencèrent à discuter alors qu'Hanako prenait la route de l'entrepôt, marchant à un rythme régulier.

© Hanako Hyûga












Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga https://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga https://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
Invité
Invité
avatar

[Mission C/B] Protectorat piégé Empty
MessageSujet: Re: [Mission C/B] Protectorat piégé   [Mission C/B] Protectorat piégé EmptyJeu 10 Juil - 13:43


[Mission C/B] Protectorat piégé Edbr
Protectorat piégé !


feat Hanako Hyûga







« Bonjour... ! Désolée de l'attente ! », répondit l’homme.

Ayano accepta les excuses du jeune homme. Il semblait fatigué -ou est-ce son attitude quotidienne ?- et cherchait quelqu’un, peut être la personne qui s’occupera de la mission. Soudain, une femme l’interrompit, surement la personne que le garçon cherchait.


« Bonjour ! J'espère que tu n'as pas eu de problème pour arriver jusqu'ici, nous venons de nous installer il y a à peine deux mois, alors peu connaissent notre QG... tu viens pour la mission ? »


« Bonjour ! Oui je suis là pour la mission et non je n’ai pas eu de problèmes pour trouver votre QG. La résidence de mon clan se trouve juste dans la rue d’en face et puis, les nouvelles circulent vite ici. », rétorqua Ayano.

- Cette fille est drôlement énergique -, pensait-elle.


Après avoir reçu une carte de Konoha légendée de numéros, Ayano apprit que la mission était en faite une mission de pistage. Cela consiste à trouver les emplacements correspondants aux numéros de la carte pour pouvoir y placer des pièges. Sauf que les pièges n’étaient pas avec eux. Il fallait les chercher dans un entrepôt où sont stockées les affaires du Jiei.


Suite à l’explication, la jeune femme se présenta.

« Je m'appelle Hanako Hyûga, chef du Jiei. Enchantée de te connaître !! »

« Je suis Ayano Yamanaka. Ravie de te rencontrer,continua la petite fleur. Je suis prête à aller à l’entrepôt ! »


Elle sortit rapidement et domina la marche, Ayano la suivit en tenant fermement la carte. Les deux jeunes femmes se trouvaient côte à côte et se questionnaient mutuellement quand soudainement, elles arrivèrent devant un bâtiment qui semblait abandonné au premier coup d’œil.

« C’est ici l’entrepôt ? », demanda Ayano.



Revenir en haut Aller en bas
Hanako Hyûga

Hanako Hyûga
Messages : 1764

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Talents:

[Mission C/B] Protectorat piégé Empty
MessageSujet: Re: [Mission C/B] Protectorat piégé   [Mission C/B] Protectorat piégé EmptyVen 11 Juil - 22:00






ENTREPÔT PIÉGÉ

Quand deux jeunes filles se retrouvent dans une pièce sombre







Avant de partir, le très dévoué Kary lui avait glissé à l'oreille de «faire attention à ne pas dévoiler la place de l'entrepôt». Bien sûr, il n'avait pas eu tord de s'inquiéter, bien au contraire, son action se valait et se justifiait grandement ; mais Hanako avait bien précisé au collecteur de missions de confier la présente mission du Jiei à quelqu'un de confiance et qui n'irait pas donner à tort et à travers la position de leur base et de leur entrepôt. Mais elle n'avait pas pensé avoir affaire à une jeune kunoichi... une très jeune, même. Apparemment la Yamanaka devait avoir seulement 2 ou 3 ans de moins qu'elle, ce qui l'avait surprise. Elle avait clairement l'habitude de se retrouver avec des plus anciens, par son grade, sa position au Conseil, et les missions qu'elle prenait. Mais là, bien sûr, tout était différent. Elle n' était officiellement pas opérationnelle et accompagnait tout simplement la jeune kunoichi pour vérifier si le travail était bien fait ; en temps normal, la sabreuse aurait tout fait elle-même, mais là, c'était un concours de circonstances et une situation aussi occasionnelle qu'exceptionnelle. De ce fait, Hanako ne dit mot de ce court étonnement.

- [...] ?

La Hyûga s'arrêta, et inspecta discrètement les environs. Après quelques instants de pause, elle tira soigneusement Ayano par le poignet et l'entraîna sur le côté. Elles traversèrent des ruelles proches, contournèrent des maisons, passèrent au travers de dizaines et de dizaines d'arbres et buissons, sautèrent par-dessus quelques obstacles, pour enfin arriver devant une seconde façade à l'air complètement vide. Le bâtiment était-il abandonné ? Délaissé par les habitants ? De l'extérieur, on ne pouvait pas savoir. La katanaiste traîna sa prisonnière jusqu'au devant de l'entrée principale, et s'arrêta.

- Je pourrais te demander de ne révéler à personne l'endroit où ce bâtiment se trouve, ainsi que ce que tu verras à l'intérieur ? ... Ah, et, je te conseille aussi de ne t'approcher en aucun cas de cette porte, et de ne pas revenir ici sans autorisation, sinon j'ai peur qu'il n'arrive quelque chose de malheureux...

Blle montra les panneaux d'interdiction qui ne se voyaient que lorsqu'on s'approchait de la porte. S'ils avaient été posés là, ce n'était pas pour rien... elle re-tira la jeune Yamanaka par le poignet, et l'amena un peu plus loin sur la droite. Toutes les portes étaient condamnées, mais... la Hyûga tira un kunai de son porte-armes et le lança en plein dans un buisson accolé au bâtiment (il y en avait beaucoup).

- Aller, on y va !! Fais attention à toi.

Et elles s'engouffrèrent dans l'interstice qui venait de se créer à la place de l'ancienne porte clôturée.
Il faisait sombre. Très sombre. L'ouverture se referma après leur passage, et elles furent obligées de froncer les yeux pour tenter d'apercevoir quelque chose dans cette pièce à première allure vide. Mais était-elle vraiment vide ? Hanako tira Ayano sur la gauche, la laissant prendre ses marques alors qu'elle protégeait un interrupteur de sa main gauche.

- Ne surtout pas toucher aux interrupteurs, boîtes et autres choses traînant par terre. D'accord ? C'est tout aussi important. Je n'aurais pas dû t'emmener ici, mais nous manquons de bras au Jiei, alors... elle sourit et esquissa une grimace de gêne. Nous sommes trop peu pour nous permettre d'avoir un membre in-opérationnel comme je le suis en ce moment... !

Bétait bien beau tout ça, mais il n'y avait aucune boîte dans les environs. La pièce semblait vide. Seuls quelques chiffons traînaient par terre, et quelques chaises bien abîmées par le temps qui foulaient le sol et mordaient la poussière. Au fond, un empilement de chaises donnait une ambiance plutôt noire au lieu. Où était l'entrepôt... ?

© Hanako Hyûga











Hrp :
 


Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga https://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga https://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
Contenu sponsorisé



[Mission C/B] Protectorat piégé Empty
MessageSujet: Re: [Mission C/B] Protectorat piégé   [Mission C/B] Protectorat piégé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission C/B] Protectorat piégé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato-
Sauter vers: