Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyJeu 13 Déc - 17:28

Lorsqu'ils pénétrèrent au coeur de la forêt, la matinée était bien avancée, pourtant ils n'avaient guère traîné. Un mauvais pressentiment tiraillait le coeur du jeune Hyûga... Était-ce son altercation avec la soeur de Shin ? Il n'aurait su le dire. En tout cas, son malaise ne se dissipa qu'avec difficulté, sans toutefois le laisser en paix. Le vent se leva d'un coup, amenant avec lui une odeur de sang caractéristique : celle de l'homme. Ni Kyûji, ni Shinsaku, ni Saya n'auraient pu détecter les effluves subtils qui se mêlaient aux senteurs du pin et du chêne, mais Kohaku, lui, baissa les oreilles en grognant, tandis que Shizu sifflait d'un air tracassé et que Matatabi hérissait le poil en émettant un feulement agressif. Kyûji se mordit la lèvre. Son instinct ne l'avait pas trompé.

– Formation d'attaque, Shinsaku derrière moi, Saya sur le flanc droit ! Si jamais je perçois un intrus, déployez-vous immédiatement autour de lui. Shin, tu ne t'éloignes pas de moi ! Si c'est un spécialiste du combat rapproché, tu seras vulnérable.

Tout en discutant avec ses coéquipiers, l'Anbu projeta sa vision au loin, sondant les plis des ramures et les clairières lumineuses. Rien n'échappait à son regard alors qu'il passait au crible la moindre parcelle de verdure. Il ne lui fallut guère de temps pour dénicher l'auteur de ces troubles : un shinobi inquiétant se tenait devant ce qui semblait être un genin évanoui. Le garçon disait quelque chose au Hyûga mais son attention fut accaparée par la tenue singulière du criminel : une robe noire avec des nuages rouges.

"L'Akatsuki ?! Ce n'est pas possible ! Matatabi, je pense qu'il est plus prudent de te faire disparaître !" Le chaton le fixa d'un oeil surpris, puis soupira.

"Non, ce n'est pas la peine. S'il est capable de déceler la nature de mon chakra — ce dont je doute car même les anciens shinobis de l'Organisation en étaient incapables — il saura de toute manière que tu es un Jinchuuriki rien qu'en te regardant. Garde moi auprès de toi, je pourrai nous défendre." Cette fois-ci, ce fut au tour du jeune homme de manifester sa surprise, qui disparut dans un grognement de souffrance alors que le Bijuu plantait ses griffes dans l'épaule de Kyûji. Aie confiance en moi, je me suis déjà mesuré à eux et pas toi.

Bien que dubitatif, il acquiesça. S'il y avait bien un membre de l'équipe qui était le plus apte à se défendre contre cet homme, c'était bien Nibi. Aussi, il ne contesta pas le conseil du démon, et se concentra sur le combat à venir. Ils allaient devoir faire vite : s'il en croyait ce qu'il voyait, le membre de l'Akatsuki (ou du moins, qui en arborait les couleurs) était sur le point d'enlever le petit garçon !

Consciente du danger une fois qu'il eut informé ses coéquipiers, l'équipe 4 pressa le pas et arriva rapidement sur les lieux du combat. Partout, la terre était brûlée, les arbres déchiquetés, et des flaques de lave encore brûlante parsemaient le sol ici et là. Kyûji nen revenait pas de n'avoir pas senti l'odeur du bois brûlé avant, odeur qui embaumait l'air jusqu'à le rendre irrespirable. La fumée elle-même, d'un noir profond, aurait dû attirer l'attention des shinobis de Konoha. C'était impossible qu'il ne l'ait pas remarqué avant ! Matatabi lui fouetta le visage de sa queue, comme en réponse à ses questions.

"Quoi encore ??"

"Tu ne l'as pas remarqué car tu étais obnubilé par tes propres faiblesses et par cet homme en noir. Mais as-tu seulement entrevu le moindre signe d'étonnement chez tes partenaires ? Ils ne voient pas la fumée, ne sentent pas l'odeur du charbon de bois. Si tu y es sensible, c'est simplement à cause d'un genjutsu de bas niveau auquel tes yeux t'immunisent inconsciemment."

"Mince, maintenant que tu le dis, tout devient évident. Je n'arrive pas à croire qu'ils n'aient rien remarqué ! Ce genjutsu est des plus simples ! Il doit avoir une grand quantité de chakra pour maintenir une illusion pareille aussi longtemps... Tu penses qu'un Kiai le briserait ?"

"A priori il ne me semble pas très doué en genjutsu, je pense qu'il a usé ici d'un artifice simple dans le seul but de ne pas alerter les membres de ton village. Avertis les autres."

Kyûji ne perdit pas de temps et se dépêcha de prévenir Shinsaku, qui brisa le genjutsu par réflexe avant d'aller informer sa soeur de la situation. Une fois ce petit manège effectué afin que le Hyûga n'ait pas à communiquer avec la jeune Nara, ils se mirent en position. Kohaku se dissimulait habilement derrière un arbre déraciné, sa maîtresse à ses côtés, tandis que Kyûji et Shinsaku, de l'autre côté de la clairière, se tenaient en haut d'un chêne dont les branches les camouflaient facilement. Il aurait été risqué pour l'équipe 4 que Shinsaku ne joue sa carte maîtresse — la manipulation des ombres — dès maintenant, aussi, Kyûji jugea bon de prendre leur adversaire par surprise avec une attaque croisée. Saya s'occuperait de la feinte, Kyûji, lui, se chargerait de la véritable attaque.

Comme une horloge réglée à la perfection, la kunoichi surgit de sa cachette accompagnée de son loup, attaquant le shinobi dans le dos afin de le faire croire à une embuscade ! Au moment où il se retournait pour lui faire face, Kyûji passa à l'action dans un silence et un calme effrayants :

"Ryuu no Kuchi !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tsuku Hakka
Rang A
Rang A
Tsuku Hakka
Messages : 826

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyDim 16 Déc - 15:50

Haine. Déception. Un simple animal marin s’était moqué de lui et lui avait fait perdre la face devant le leader de l’Akatsuki. Toutefois, il avait pu le capturer et allait lui remettre la monnaie de sa pièce un de ces jours. Même s’il ne l’avait pas encore trouvé, ce serait lui et personne d’autre qui trouverait Hachibi. Même si Hachibi n’avait rien dans cette histoire, Tsuku le considérait un peu comme le responsable de son échec. Toutefois Tsuku Hakka n’était pas naïf. Il ne s’attendait pas à le capturer du premier coup, et surtout en aussi peu de temps. Il fallait du temps pour le localiser et le combattre au bon moment, sans alerter deux cents ninjas. L’homme de l’Akatsuki était ensuite allez dans l’une des bases de l’Akatsuki afin d’y recevoir de nouvelles instructions. Il devait maintenant rejoindre un autre membre de l’Akatsuki à Konoha. Pourquoi il devait y allez? Quelle était sa mission au juste? Il se dit qu’il ne serait pas simple à trouver, la plupart des gens de l’Akatsuki semblait être impossible à retrouver et brillait par leur discrétion, voire leur absence. C’était tellement vrai que ça allait être la première fois qu’il allait croiser un autre membre de l’organisation secrète. Même si ce ne l’intéressait pas vraiment, il se demandait à quoi ressemblait les autres membres. Il se rappelait que dans ses livres d’histoire, il avait vu que les membres d’il y a plus de trente ans étaient plutôt étrange…Enfin, comparé à Tsuku.

Il se releva. Le noir était absolu tout autour de lui. Il ouvrit les yeux puis se mit à marcher vers l’endroit qu’il considérait un peu comme sa pièce, sa chambre, son espace. Il s’assit à nouveau, puis commença à prendre des kunais et quelques équipements. Il se coucha. Cela faisait plusieurs jours qu’il n’avait pas dormit et la mission n’était pas pressée ni prioritaire, sinon son maître le lui aurait dit.

Il se réveilla. Toujours le même noir. Il se releva puis remis sa cape. Il s’assura qu’il avait tout ses équipements, puis il sortit du QG de l’Akatsuki. Dehors, il pleuvait à boire debout. La forêt plus loin qui allait le mener vers Konoha était trempée. Tsuku soupira. Il aurait encore les pieds mouillés. Il se mit à marcher, ayant prit soin de mettre son chapeau de forme triangulaire, symbole fort de l’Akatsuki. On put y entendre le son d’une cloche. Cette mission était sérieuse malgré tout, il allait tout donner. Il sentait que ça allait être important. Il marcha rapidement vers Konoha. Sur son doigt, on pouvait apercevoir sa bague où il y avait le symbole du feu. L’Akatsuki bougeait à nouveau.

Il marcha pendant 3 jours, dormant quelques fois au passage avant d’arriver à la frontière du pays du feu. Il n’était pas incognito, mais personne ne le reconnaissait. Surtout, il ne passait pas dans les villages. En haut, le soleil était fort. Nous étions en plein cœur de la journée et celle-ci s’annonçait belle. Tsuku allait entrer à Konoha et y faire sa petite enquête pour retrouver l’autre membre de l’Akatsuki. Il avait surement laissé des traces quelque part. De toute façon, Tsuku était un bon traqueur.

Lentement mais sûrement, tout en marchant, il vit au loin des bouts de suif sur les arbres. Comme si quelque chose avait brûlé un peu plus loin. Il n’y avait pas d’odeur. Était-ce un Genjutsu?

- Kai!


L’odeur arriva. Ce n’était pas normal. Était-ce un combat entre Konoha et un autre village, ou était-ce peut-être son compagnon de l’Akatsuki? Il s’approcha lentement, dans les arbres, jusqu’à ce qu’il arriva au cœur de ce qu’il cherchait. Des arbres complètement démolis, la terre brûlée, accompagné de cratère ici et là. Des bouts de lave en fusion sur le sol. Utilisait-il lui aussi la lave? Tsuku s’approcha.

Il vit l’homme de l’Akatsuki, en petit bonhomme au milieu de tout ça. Sous lui, un homme couché. Il était très jeune. Très, très jeune. Était-ce un genin? S’était-il battu contre un genin? Il s’approcha encore un peu. Il avait l’air pitoyable. Il était très amoché. Tsuku regarda à nouveau autour. Ça avait du faire un boucan incroyable.

« Celui-là, en tout cas, ce n’est pas un professionnel de la discrétion. »

Il s’approcha encore plus. Au même moment où il allait lui parler, il vit deux hommes sur un arbre. Son allié ne les avaient pas vu. Derrière-lui, une femme attaqua avec un chien et il vit, au même moment, l’un des hommes sur l’arbre lança une attaque à distance. Tsuku n’avait pas le choix de perdre son statut incognito.

- Raiton Shunshin no jutsu

Rapidement, il fut au milieu du carnage, empoigna son allié, puis sauta. Derrière lui, la femme semblait avoir réussit à esquiver l’attaque qui s’était alors dirigé droit vers elle. Tsuku atterit sur un arbre un peu plus loin et fixait les deux hommes. Aussitôt sur l’arbre, son allié s’évanouit. Tsuku releva les yeux sur ces hommes qu’il voyait pour la première fois. Il les toisa pendant quelques secondes. Ceux-ci étaient-ils surprit de ne pas l’avoir vu? Il devait être concentré sur l’autre homme au point de ne pas avoir fait attention à ce qui se passait autour.

Il avait laissé le jeune garçon au sol, inconscient. Il n’avait aucune importance. Tsuku se demandait pourquoi son compagnon s’était battu contre lui, alors qu’ils étaient seuls et qu’il n’avait clairement pas cette mission. Tsuku continuait de fixer les hommes, puis ouvrit la bouche:

- Désolé. Nous avons d’autres plans pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153https://sns-rp.forumgratuit.org/t7370-bingo-book-de-tsuku-hakka-2 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Shinsaku Nara

Shinsaku Nara
Messages : 76

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyDim 16 Déc - 20:56

Perchés dans leur arbre, les deux shinobis de Konoha avaient une parfaite vue d’ensemble sur les alentours. Le terrain dégagé et labouré par ce qui devait être une puissante technique de ce membre de l’Akatsuki leur facilitait la tâche. L’homme au manteau rouge et noir était à découvert et eux restaient invisibles à ses yeux. L’étranger semblait porter son attention sur un jeune garçon qui gisait à ses pieds, le neutraliser semblait si facile.

C’est alors qu’une tâche rougeâtre apparue à ses yeux, ou plutôt aux yeux de Shizu, sa vipère. Elle observait le terrain et ses alentours et avait remarqué un être vivant, apparemment humanoïde s’approchant de la zone récemment saccagée. Voyant aussi bien par ses propres yeux que par ceux de Shizu, Shinsaku pour directement interpréter cette information et la transmettre à Kyûji.

– À dix heures, environ 200 mètres, qui est-ce ? Demanda-t-il à son ami dans un murmure quasi inaudible et ce sans prendre la peine de tourner la tête vers ce nouvel arrivant.

– Mince, le même manteau, l’Akatsuki. Lui répondit-il.

Il ne leur avait pas fallu beaucoup de temps pour trouver ce qui les intéressaient. À peine sortis du village qu’ils rencontraient déjà deux hommes portant les signes de l’organisation, à croire que ceux-ci poussaient comme des champignons dans cette région.

La tâche rougeâtre créée par la signature thermique de l’homme s’immobilisa aux abords du terrain labouré. Il semblait vouloir rester cacher, le pauvre fou pensait pouvoir échapper au flair d’un loup, à la vision thermique d’un serpent et aux yeux omniscients d’un Hyûga.

– Je vais envoyer Rek prévenir le Hokage, la petite fête risque de déraper avec deux de ces types.

– Non, c’est inutile.

– Pardon ?

– Ne nous sous-estime pas, Nous pouvons les vaincre.

Shinsaku s’apprêtait à riposter mais il se retint, remarquant une détermination sans faille sur le visage de Kyûji. Il se contenta de grommeler quelques mots en signe de désapprobation.

– Grosse erreur stratégique.

De toute manière il n’avait pas vraiment le choix. Kyûji était le chef de cette mission, ne pas respecter ses ordres aurait été de l’insubordination. Non pas que Shinsaku ait peur de désobéir en mission, mais il avait confiance en son ami.

« Kohaku l’a senti aussi, son mouvement de tête est assez explicite. »

Shinsaku fit part de l’information à son supérieur qui répondit dans l’instant.

– Très bien. Comme prévu moi et Saya allons l’attaquer de part et d’autre mais dans le but de faire sortir son coéquipier cette fois-ci. En me voyant arriver par derrière il devrait agir. Toi Shinsaku contente toi de prendre une position idéale pour les attraper.

– Pour changer. Répondit-il ironiquement.

Sur ces mots Saya sortit de son couvert avec Kohaku. À eux deux ils s’emblaient aussi puissants et furieux qu’une meute de loup enragés. Si le premier ne se sentait pas obligé de se défendre c’est qu’il était encore plus stupide que ses chaussettes. Une demie seconde plus tard, Kyûji sauta silencieusement de l’arbre et projeta un formidable Ryuu no Kuchi en direction de l’homme au manteau. Comme prévu, un deuxième homme vêtu de la même manière sortit des buissons pour venir en aide à son coéquipier. Malheureusement l’équipe 4 n’avait pas prévu qu’il soit aussi rapide. Kyûji exécuta une puissante, mais hâtive paume du Hakke en avant pour tenter de toucher l’homme qui se tenait au centre avant que son partenaire ne puisse le protéger. Le coup toucha le haut de la nuque de l’homme avant qu’il ne puisse être sauvé, lui faisant voir un millier d’étoiles.

Les deux hommes de l’Akatsuki se tenait maintenant face à Saya et Kyûji. Les shinobis de Konoha semblaient avoir un net avantage car l’un des porteurs de manteau était déjà dans les vapes. La sœur de Shinsaku se pencha au dessus du jeune garçon pour évaluer son état. Il ne semblait pas en danger de mort, ainsi elle se contenta de le monter sur Kohaku pour que le loup lui fasse simplement quitter la zone à risque. Pendant qu’elle avait simplement pris la peine de s’assurer de la capacité à survivre du genin et qu’elle l’avait monté sur le grand loup blanc, Kyûji s’était déjà lancé à l’assaut, ne laissant pas un instant de répit à ses adversaires. Le plus valide des deux se mit à parer les coups avec une rapidité plutôt remarquable, mais cela ne l’empêchait pas d’être progressivement acculé car il était la proie et Kyûji le prédateur.

Tel un serpent plus noir que la nuit, une ombre rampait tranquillement entre les arbres. Elle s’approchait toujours plus et semblait avide de vouloir mordre les tendres pieds des hommes de l’Akatsuki. Shinsaku avait profité de l’attaque pour faire une sombre dissimulation
Spoiler:
 
et pour venir tranquillement se placer dans le dos de ces deux adversaires. Invisible, silencieux, tel un spectre de l’au-delà, il venait signer la fin des activités de ces deux bonshommes rouges et noirs. Une simple manipulation des ombres et ils seraient à la merci des meilleurs ninja de Konoha

_________________
-Paroles de Shinsaku Nara
-Pensées de Shinsaku Nara
-Pensées de Shizu

"Ici et maintenant c'est moi ton Dieu... Et je te maudis !"
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t224-annales-de-shinsaku-nara https://sns-rp.forumgratuit.org/t198-shinsaku-nara#930 https://sns-rp.forumgratuit.org/t47-shinsaku-nara
Invité
Invité
avatar

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyDim 16 Déc - 23:11

Kyûji manqua s'étrangler en voyant la vitesse avec laquelle le Nukenin fondit sur son partenaire pour le protéger ! Ils avaient prévus l'embuscade dans ses moindres détails, savaient qu'attaquer le premier pousserait le second à se montrer à découvert... Mais ils n'avaient pas imaginé qu'il serait capable d'intervenir avec autant de rapidité. Merde ! Par réflexe, Kyûji projeta une paume de hakke particulièrement violente sur leur cible initiale, avec une vitesse supérieure à celle de sa précédente attaque ! Elle atteint la nuque de l'homme in extremis, l'assommant net ! Ils en auraient déjà bien assez d'un à affronter sans devoir s'encombrer d'un deuxième adversaire, même affaibli ! Nibi approuva l'initiative du garçon d'un petit ronronnement. Malgré tout, ses griffes étaient plantées dans le cuir de la combinaison de son JInchuuriki, et son poil était dressé dans une pose menaçante.

– Désolé. Nous avons d’autres plans pour lui.

Kyûji ne prêta même pas attention aux paroles du Nukenin et se rua sur lui, les deux mains enveloppées d'un chakra bleuté ! Puis il passa à l'attaque. Avec violence. Vitesse. Précision. Une pluie de coups impossible à éviter. Tout du moins, c'est ce qu'il avait pensé avant que son adversaire ne bloque ses coups les uns après les autres ! Impressionnant ! La technique Raiton du shinobi lui permettait de se déplacer très rapidement, certes, mais elle ne lui aurait été d'aucune aide pour combattre ! Or, sa vitesse était pratiquement égale à celle du jeune Anbu ! Jusqu'à maintenant, jamais Kyûji ne s'était mesuré à un adversaire l'égalant dans ce domaine qui était le sien, et la peur se glissa insidieusement dans son esprit avant d'être balayée par l'excitation du combat. Enfin un adversaire à sa taille !

Il accéléra encore, intensifia son attaque, ne lui laissant pas la moindre milliseconde de répit ! Chaque parcelle de la concentration du ninja au manteau noir était focalisée sur la parade, car jamais les coups du jeune Hyûga ne montraient le moindre signe de fatigue, jamais son assaut ne semblait s’essouffler ne serait-ce qu'un instant. Le combat finirait cependant par tourner à l'avantage de ce dernier, puisqu'inexorablement, le jûken viendrait à bout de ses méridiens les uns après les autres. Continuant à attaquer sans relâche, il dirigea lentement l'homme en noir vers la position de Shinsaku, que Kyûji distinguait aisément grâce à ses Byakugans. Le Nukenin, qui devait probablement commencer à ressentir les effets du jûken, sembla alors comprendre que le combat lui échappait, et changea brusquement d'attitude ! Contre-attaquant, il trouva une faille dans la pluie de coups de son opposant, et le repoussa d'un violent coup de pied !

"Bigre ! Il est diablement fort ! Je n'arriverai jamais à placer les 64 poings du Hakke dans cette situation !"

Il bondit en arrière, se réceptionna sur ses pieds avant d'esquiver l'attaque du Nukenin en effectuant un autre saut aérien ! Il reprit le dessus, réussit à bloquer deux méridiens de plus, avant de perdre pied et de céder du terrain. Excepté contre Sasuke, jamais Kyûji ne s'était mesuré à un adversaire aussi fort au corps à corps ! Pourtant, il ne semblait pas utiliser d'arme non plus, alors où résidait sa force ? Alors qu'il essayait d'analyser les compétences de son adversaire, celui-ci sembla redoubler d'ardeur, et le jeune homme se réfugia sous un enchaînement de parades rapides qui lui permit de souffler un instant. Puis, comme enragé, le Hyûga se mit à attaquer de nouveau avec une vitesse supérieure à tout ce qu'il avait pu montrer jusqu'à présent, et alors que c'était au tour du membre de l'Akatsuki de se défendre tant bien que mal, le repoussa avec une violence inouïe dans un tourbillon de chakra azur !

"HAKKESHÔ DAI KAITEN !"

A cette distance, même la rapidité fulgurante du shinobi ne put lui permettre d'éviter l'attaque de Kyûji, et fut projeté à travers la clairière comme un pantin désarticulé ! Il se réceptionna cependant avec aisance, bien qu'il eut le souffle court, mais lorsqu'il voulut retourner à l'assaut, il fut incapable du moindre geste. Shinsaku sortit alors de l'ombre de l'arbre, dévoilant son atout : Kage Mane. Le jeune Hyûga s'agenouilla afin de reprendre son souffle, puis se releva. L'excitation et la colère bouillaient en lui comme de la lave en fusion, et Matatabi lui-même se trouvait dans un état semblable. A moins que ce ne fusse le garçon qui soit dans le même état que le démon. Il ne put attendre, et à brûle-pourpoint, interrogea le criminel d'une voix tendue :

– Qu'est-ce que vous faites là ? Vous avez intérêt à nous dire pourquoi vous êtes venus foutre la merde à Konoha, mais je vous garantie que vous allez payer cher pour ce que vous avez fait subir à ce gosse ! Alors qu'il parlait du genin, il se tourna vers lui pour le montrer du doigt, et l'évidence le frappa comme un coup de marteau ! Atsushi ! Il le reconnaissait très nettement, une fois le sang ôté de son visage ! Sa rage ne fit que croître, et il avait désormais toutes les peines du monde à conserver son calme. Donne moi une seule bonne raison pour que je ne vous fasse pas la peau...

En lui monta une sensation indescriptible, celle d'un brasier impossible à éteindre, d'une flamme brute et pure capable de faire fondre la montagne, et il sentit, au fond de lui, que l'homme qui le fixait avec attention éprouvait la même chose. Mais il n'aurait su dire pourquoi.


Dernière édition par Kyûji Hyûga le Lun 17 Déc - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tsuku Hakka
Rang A
Rang A
Tsuku Hakka
Messages : 826

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyLun 17 Déc - 6:25

Cette bataille était inutile. Ce n’était pas le but de sa visite à Konoha. Mais au fond, quel était ce but? Il ne le savait pas. Il devait tout simplement rejoindre Usuka à Konoha, et il le retrouvait dans ce piteux état, malmené par un genin et entouré de trois ninjas qui semblait expérimentés. L’un d’eux le regardait avec un visage rempli de haine et de colère. Il avait des yeux étranges, il ne les reconnaissait pas. Il n’avait jamais vraiment été intéressé par les techniques visuelles, puisqu’il était impossible pour lui d’en posséder. Tout ce qu’il savait, c’est que ce n’était pas des sharingan, ni de rinnegan. Il avait beaucoup entendu parler de ces techniques mais ce n’est pas ce qu’il avait en avant de lui. Il pensa quelques secondes mais rien ne vint. Il se répéta : cette bataille est inutile.

Normalement, Tsuku était un ninja faisant des missions d’infiltrations et d’espionnage. Même s’il était le plus fort de sa famille en combat, il ne pensait pas faire le poids à un contre trois.

– Désolé. Nous avons d’autres plans pour lui.

Il voulait gagner du temps, pensé à un plan pour s’enfuir. Il avait perdu de vue l’un des hommes devant lui. Cet homme était rusé. Comment avait-il p…!?

L’homme aux yeux étranges sauta et d’une vitesse remarquable se mit à attaquer Tsuku. Celui-ci eût tout juste le temps de réactiver sa technique raiton qui lui donnait la vitesse nécessaire à arrêter la plupart des coups de son ennemi. Celui-ci n’y allait pas dans la dentelle, certains coups touchaient le corps de Tsuku. « Ce n’est pas des coups normaux, mais qu’est-ce qu’il fait. » Le ninja de Konoha eût une lueur dans les yeux. Était-ce de la peur? Tsuku n’avait même pas eu le temps d’y penser que le Ninja aux yeux étranges donnait une nouvelle salve de coup encore plus rapide et précis que les précédents. Il était de loin meilleur au corps à corps que l’état le Mizukage. De toute les hommes qu’il avait combattu, il était certainement le plus rapide. Sa colère semblait l’aider à lui donner la vitesse nécessaire à toucher au corps Tsuku quelques fois. Ce commençait à être trop rapide, Tsuku se mit à reculer pour éviter certains coups et il semblait que son énergie baissait un peu plus chaque fois que l’ennemi le touchait. Ça ne pouvait continuer. Il évita deux coups de poing dans le ventre, se baissa puis se tourna sur lui-même afin d’asséner un violent coup de pied dans l’estomac. Ça avait réussi. L’ennemi recula de quelques pas puis s’arrêta.

Tsuku fit mentalement le bilan. Plus loin, une femme avec un chien qui n’avait pas encore montré ses capacités. Devant lui, un homme aux yeux étranges qui avait réussit à le toucher à plusieurs reprises au corps à corps. Finalement, un homme disparu quelque part. Tsuku regarda rapidement les alentours, il n’y avait rien.

Il sauta à nouveau afin de redonner un violent coup de pied à son adversaire. Celui-ci fit un bond en arrière. Tsuku y allait maintenant à fond et fit reculer son opposant, qui réussit tout de même à le toucher à quelques reprises encore. Tsuku commençait à se fatiguer, il ne pourrait pas continuer ce manège bien longtemps. L’homme dût se dire la même chose puisqu’il fit une attaque étrange qui projeta Tsuku dans l’ombre en arrière de lui.

Tsuku allait en finir maintenant avec une dernière attaque puis s’enfuirait le plus vite possible. Il avait cru remarquer que ses coups de pieds au ventre marchaient particulièrement bien. Il n’avait jamais réussit à lui toucher le visage et encore moins les jambes. Il mit sa technique à sa plus grande intensité. Il soupira, puis il ……Resta boucler sur place!?

Tsuku ne pouvait plus bouger. Il baissa les yeux pour regarder ses pieds. Ce n’était pas un genjutsu. L’homme en face de lui en aurait usé plus rapidement. L’autre homme n’aurait pas laissé le combat allez aussi loin s’il avait pu en user avant. Était-ce la fille dans le fond? Le genin ne bougeait pas. C’était l’homme caché. « Merde! »

Tsuku serra ses muscles de son plus fort mais ne pouvait rien faire. Comment se sortirait-il de ça?

– Qu'est-ce que vous faites là ? Vous avez intérêt à nous dire pourquoi vous êtes venus foutre la merde à Konoha, mais je vous garantie que vous allez payer cher pour ce que vous avez fait subir à ce gosse ! Le ninja se tourna vers l’enfant. Après quelques secondes, il se retourna vers Tsuku pour lui adresser un regard mauvais. Donne moi une seule bonne raison pour que je ne vous fasse pas la peau...

Il le fixa pendant quelques secondes. Il ne répondit pas. Il n’avait absolument rien à lui dire. Il ne voulait pas le tuer, il ne voulait pas faire de trop grosses attaques. Il ne voulait pas alerter d’autres shinobis. Surtout, il ne voulait pas que l’Akatsuki se fasse trop remarquer. C’était perdu d’avance, mais il pouvait encore sauver les meubles. Derrière lui, il entendit quelques pas. Un homme sortait des boisés. Tsuku était toujours bloqué mais allait sortir sa technique secrète, cachée, qu’il ne pouvait et ne voulait pas utiliser, sauf dans des circonstances exceptionnelles. Les circonstances l’étaient en ce moment.

Il croisa le regard du shinobis aux yeux étranges en face de lui et son corps explosa. Le feu prit rapidement place partout sur son corps. Tsuku sentait son chakra revenir. Il sentait son corps s’endurcir. Il se savait maintenant beaucoup plus rapide, beaucoup plus fort et beaucoup plus tenace. Il arrêterait ce combat extrêmement rapidement puis se sauvera avec le ninja de l’Akatsuki. C’était la technique secrète de son clan, le mode du feu céleste.

Spoiler:
 

En deux temps, trois mouvements, il lança sur le sol une petite bombe fumigène. À travers la fumée, il filtrait à travers celle-ci une lumière blanche et merveilleuse, comme si elle venait tout droit du monde des rêves, du monde des dieux. L’un des deux hommes sortit de la fumée et en moins d’une seconde, il s’était retrouvé plus loin derrière le ninja aux yeux étranges, sur une branche. Il prit le corps inerte de son compagnon, puis se mit à courir de son plus vite pour fuir la scène. Sa vitesse était d’autant doublé qu’il utilisait en plus sa technique raiton en plus de son mode du feu céleste.

L’autre fonça le plus rapidement possible derrière l’homme qui était caché un peu plus tôt. « Raigyaku Suihei! »

Spoiler:
 

Il arriva extrêmement rapidement derrière le ninja et enfila le coup de pied le plus rapide possible dans le dos du ninja qui l’avait immobilisé un peu plus tôt. Tsuku voulait le mettre KO. Ce deux contre un ne lui donnait aucun droit à l’erreur.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153https://sns-rp.forumgratuit.org/t7370-bingo-book-de-tsuku-hakka-2 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Shinsaku Nara

Shinsaku Nara
Messages : 76

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyLun 17 Déc - 20:38

Une lumière intense s’expulsa soudainement de sa victime. L’homme au manteau était devenu une véritable torche humaine. Son corps était complètement nimbé de flammes et projetait une lumière trop intense pour être soutenue du regard. Sans laisser davantage de temps à ses adversaires pour contempler sa nouvelle forme, il lança une boule fumigène pour tenter de les aveugler. Cette action ne gêna pas la visibilité de Shinsaku qui voyait parfaitement la silhouette ardente de l’homme de l’Akatsuki à travers les yeux de sa vipère. Mais ce qui le préoccupait c’était qu’il ait pu agir alors qu’il était sous l’emprise de la manipulation des ombres. À peine se posa-t-il la question du pourquoi du comment qu’il comprit. La lumière que projetait cet homme était trop puissante par rapport à la force du soleil, ainsi il n’avait plus d’ombre. La Nara savait pertinemment ce qu’il avait à faire, mais alors qu’il allait utiliser Kage Nui pour immobiliser son adversaire par la force brute de son ombre ce dernier se sépara en deux entités de chaleur et sortit de son champ de vision. Le regard de Shizu se concentra sur celui qui était le plus menaçant pour son ami. L’autre semblait partir au loin.

« Shinsak… »

Elle eut à peine le temps de penser qu’il était déjà sur eux. Sans prévenir, telle la première foudre d’un orage, il était apparu derrière le Nara avec une vitesse fulgurante. Bien qu’il n’était pas assez rapide pour esquiver le coup qui allait suivre, Shinsaku avait heureusement pu observer son adversaire tout au long de son déplacement et ainsi anticiper un minimum son coup grâce aux longues années passées à s’entrainer à parer les coups de Lee sensei. Bien entendu cela ne suffirait pas l’empêcher de prendre un bon coup bien douloureux. Le Nara n’eut le temps que de faire une légère rotation sur lui-même ayant pour but principal d’épargner totalement la vipère qui se trouvait cachée sous sa veste et pour but secondaire de lui épargner quelques douleurs supplémentaires inutiles.

Un « Crac ! » retentit lorsque deux de ses côtes se brisèrent sous l’impact. L’instant d’après il se trouvait étalé dans la poussière quinze mètres plus loin. Un seul petit mot lui vint à la bouche :

– Aïe…

Alors qu’il tentait lamentablement de se relever, il ressentit les pas de sa sœur dans le sol qui se dirigeaient rapidement vers lui, elle voulait le guérir. Shinsaku se contenta de lever la paume de sa main en signe d’opposition. Il pointa ensuite son index dans la direction qu’avait pris le fuyard et son compère, signifiant ainsi à ses coéquipiers de le laisser et de ne pas perdre de temps s’ils voulaient avoir une chance de les rattraper. Il fut satisfait de voir Saya grimper sur Kohaku et partir en chasse. Le grand loup blanc, nimbé de milliers d’éclairs de raiton, disparut en un clin d’œil dans les profondeurs de la forêt. Kyûji était sur ses talons.

Notre Nara était maintenant seul face à ce qui devait être un clone, mais pas n’importe quel clone, celui d’un membre de l’Akatsuki.

Tel un souffle divin, une soudaine vague de chaleur lui parcourut les entrailles. Shizu venait de le mordre profondément au niveau de sa blessure, lui administrant un venin guérisseur surpuissant. En un instant ses os se ressoudèrent et ses plaies internes cicatrisèrent. Sa peau perdit son teint violacé et redevint comme neuve, hormis deux petits points rouge là où les crocs avaient pénétrés sa chair. Shinsaku se sentait plus d’attaque que jamais.

La Nara pivota ensuite pour faire face au manteau rouge et noir. Il s’octroya une seconde pour le juger du regard avant de passer à l’action. S’il s’agissait bel et bien d’un clone il suffirait peut-être de lui asséner un coup assez puissant pour qu’il disparaisse sur l’instant, mais s’il s’agissait de l’original il devait être des plus prudents. Dans tous les cas Shinsaku ne savait que trop bien qu’il ne fallait pas sous estimer l’Akatsuki, son père lui avait raconté de bien tristes histoires du passé concernant Asuma sensei. Il se trouvait face à un adversaire des plus rapides, exactement le genre de personne qu’il avait du mal à gérer en combat. Mais il y avait un avantage dans la rapidité de cet homme : il était obligé d’utiliser du katon ou du raiton pour se déplacer si rapidement.

Le Nara avait établi sa stratégie.

Il fourra ses deux mains dans les poches intérieures de sa veste et en sortit des dizaines de ses armes favorites : des parchemins explosifs. Seulement voilà, ces petits bouts de papier n’étaient pas seuls. Il projeta deux kunais sur des arbres opposés, puis fit de même avec deux autres, puis encore une fois, et encore une fois. Il continua ainsi jusqu’à en avoir épuisé un bon stock. Par paire, ces kunais étaient reliés par un fil en nylon et à chacun de ces fils était accroché une dizaine de parchemin explosif. Il avait lancé ces étranges guirlandes de telle sorte qu’elles l’entourent complètement, ne laissant aucune voie d’accès conventionnelle à 360° autour de lui. Le Nara avait pris soin de ne pas déployer ses guirlandes trop près de lui pour ne pas être malencontreusement brûlé si l’un d’entre eux viendrait à exploser. Shinsaku était près, sa défense infaillible, son regard concentré sur les moindres faits et gestes de son adversaire, car il devait l’anticiper très longtemps à l’avance.

Il savait comment agir quel que soit le cas de figure. Si le fou le fonçait directement dessus il ferait exploser les parchemins avec son katon ou son raiton. S’il tentait d’attaquer par-dessus Shinsaku était prêt à l’accueillir avec des pieux d’ombres bien affutés pointé vers le ciel. S’il s’avérait qu’il maitrisait aussi le doton le Nara sauterait immédiatement pour quitter le sol et l’accueillir toujours de la même manière avec des pieux affutés pointé vers le bas cette fois-ci. Et enfin, s’il ne bougeait pas dans la seconde qui suivait, Shinsaku utiliserait l’invocation des ombres pour déplacer une guirlande explosive autour du corps de son ennemi et celle-ci exploserait immédiatement tel un joyeux feu d’artifice sous la chaleur des flammes.

Bien entendu, le porteur de manteau ne savait strictement rien des différentes façons de mourir qu’on lui avait concocté. Le Nara n’espérait qu’une chose : que son ennemi ne décide pas de tout simplement faire disparaitre son clone, si clone il était, car il aurait l’air bien bête à avoir préparé tout ça pour rien.

_________________
-Paroles de Shinsaku Nara
-Pensées de Shinsaku Nara
-Pensées de Shizu

"Ici et maintenant c'est moi ton Dieu... Et je te maudis !"
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t224-annales-de-shinsaku-nara https://sns-rp.forumgratuit.org/t198-shinsaku-nara#930 https://sns-rp.forumgratuit.org/t47-shinsaku-nara
Invité
Invité
avatar

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyLun 17 Déc - 21:55

Alors qu'ils pensaient enfin l'avoir piégé, l'homme en noir se libéra de l'emprise de Shin en une fraction de seconde ! Malgré l'éblouissement provoqué par l'explosion de lumière qui avait suivi "l'évasion" du shinobi, il put discerner l'apparition d'un clone qui attaqua violemment son ami, ainsi que l'original en train de prendre la fuite. En proie à une colère mêlée d'indignation, il bondit hors de la clairière sans même faire attention à Shinsaku. Il ne doutait pas un seul instant que le garçon soit capable de se débarrasser seul d'une pâle copie de leur adversaire. Et puis... Il n'était pas seul. Shizu état avec lui, ainsi que S...

Kyûji manqua s'étrangler en voyant la jeune fille juchée son loup le dépasser alors qu'elle se lançait à son tour à la poursuite du renégat ! Quoi ?? Elle avait l'intention de lui dérober SON adversaire ? A LUI ? Il accéléra, augmentant son allure, courant comme il n'avait jamais couru. Pourtant, Kohaku le distançait peu à peu, sa vitesse décuplée par l'armure raiton de sa maîtresse. Il en aurait pleuré de rage. La clairière où Shinsaku se battait encore disparaissait lentement derrière eux tandis qu'ils tentaient de rattraper le fuyard. Le Hyûga constata amèrement que non seulement sa coéquipière allait plus vite que lui — et n'avait pas la moindre intention de l'attendre — mais le Nukenin lui-même était bien plus rapide que lui ! L'écart se creusa davantage. Il en hurla de frustration. Elle ne se retourna pas. Il continua à courir.

"Kyûji, laisse moi faire. Laisse moi utiliser mon chakra, et je m'occupe de la stopper."

Aveuglé par sa colère et son irrésistible désir de se battre, le jeune homme n'hésita pas une seconde, et laissa faire le Bijuu avec une confiance absolue. Les yeux du chaton brillèrent alors d'une lueur malsaine, et son pelage tout entier se nimba d'une aura rougeâtre. Il bondit de l'épaule de Kyûji, et fondit sur le loup blanc en se faufilant entre les branchages. Il rattrapa la jeune fille en quelques secondes, supprimant l'avance qu'elle avait acquise depuis leur course poursuite, la dépassa, puis pila net, et leur fit face ! Un mur de feu se dressa devant eux, roussissant le poil de Kohaku alors qu'il freinait pour éviter les flammes ! Le Bijuu se tint alors devant eux avec majesté, et sa voix terrifiante retentit alors avec une force prodigieuse :

"NE TOUCHEZ PAS A NOTRE PROIE !"

Kyûji les dépassa en une fraction de seconde, juste le temps pour Nibi de bondir à nouveau pour se réceptionner sur l'épaule du garçon. Le chakra du démon enveloppa alors le corps du Hyûga, dont la vitesse augmenta alors considérablement. Malgré cela, le rythme imposé par leur adversaire semblait toujours inégalable. Au moment, où, découragé, le jeune homme s'apprêtait à abandonner, le Nukenin s'arrêta ! Surexcité, il accéléra à nouveau, passant entre les arbres comme si nul obstacle ne pouvait se trouver sur sa route. Lorsqu'il arriva à une clairière où coulait un ruisseau bordé de pierres blanches, il ralentit. Il fit alors quelques pas sur la terre humide et s'arrêta. L'homme l'attendait. Pourtant, quelque chose clochait. Lorsqu'il comprit d'où lui venait cette désagréable sensation, il plissa les yeux, furieux. Nibi émit un grondement sourd. Ils se moquaient définitivement d'être reconnus comme un Jinchuuriki et son Bijuu, désormais. Seul comptait la mort de celui qui s'était moqué d'eux jusqu'à bout. Dont la lâcheté n'avait d'égale que sa vitesse. Il n'aurait su dire si ces sentiments lui venaient du Démon, ou bien s'il était en pleine possession de ses esprits. Mais il n'en avait que faire.

Lorsqu'il parla, ce fut d'une voix rauque, chargé de haine et de ressentiment :

– Tu es un clone, n'est-ce pas ? Où est l'original ? C'est lui que je veux affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Tsuku Hakka
Rang A
Rang A
Tsuku Hakka
Messages : 826

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyLun 17 Déc - 23:22

Clone Tsuku vs Shinsaku

Un crac épouvantable et puis le silence. Tsuku était parti loin avec le corps de l’autre membre de l’Akatsuki. L’homme aux yeux étranges et la femme qui n’avait pas encore fait de mouvement dans le combat était parti extrêmement rapidement à sa poursuite. Un loup, qui semblait utiliser une technique raiton, allait extrêmement vite. Tsuku était plus rapide. Le clone baissa la tête. Le feu qui jaillissait de son corps était puissant et féroce. L’homme qui l’avait immobilisé plus tôt était maintenant sur le sol. L’avait-il tué? Non : l’homme se releva lentement. Il avait réussit à prévoir ses mouvements et à anticiper l’attaque. Il avait réussit à bouger à la dernière seconde afin que Tsuku évite les points vitaux. Il était maintenant debout et un espèce de serpent le croqua. L’homme qui était sans doute blessé quelques secondes auparavant semblait allez beaucoup mieux tout d’un coup. Son teint avait changé et était revenu on ne peut plus normal. Tsuku sourcilla.

Il ne bougeait pas, il observait. Il ne voyait pas les deux autres revenir. Il voulait les garder éloigné et séparé le plus longtemps possible. Il ne bougeait donc pas. Son ennemi, lui, ne prenait pas cette peine. Il se mit à sortir plusieurs fils et kunai et en deux temps trois mouvements Tsuku était entouré de parchemin explosif. Il était piégé. Il fixa son ennemi, qui semblait sur le point d’agir.

Pour la deuxième fois du combat, Tsuku plongea rapidement sa main dans ses poches et en ressortit une bombe fumigène. Celle-ci était plus grande et couvrait toute la zone des parchemins explosifs. Il se mit en position et plaça ses mains de façon à faire des mudras. Le clone fit un autre clone. L’un d’eux prit l’autre dans ses bas et le lança dans les airs, de façon à éviter les parchemins explosif et à atterrir derrière son ennemi. L’autre, lui, fonça dans les parchemins explosifs. La fumée était encore bien présente. L’homme n’avait probablement rien vu. Le clone de Tsuku atterrit rapidement sur une branche derrière l’homme. Au même moment où ses pieds touchaient enfin l’arbre, une énorme explosion balaya toute la fumée. En quelques secondes, la fumée était complètement disparue et il n’y avait qu’un immense cratère sur le sol.

C’était sa chance! Il sortit rapidement son katana. « Raiton Shunshin no jutsu » Il feint un coup d’épée pour le transpercer mais c’en était tout autre. Il atteignit le sol et fit de son plus vite pour empoigner la tête du serpent qui semblait redonner son énergie à l’homme de Konoha.

Spoiler:
 


Clone Tsuku vs Jinchuuriki Kyûji


Tsuku avait foncé à toute allure. Il avait mit le pied sur l’arbre, personne n’avait eu le temps de l’arrêter. Il prit le corps de son compagnon. Aussitôt qu’il avait décollé pour repartir le plus rapidement possible, il entendit un crac derrière lui. Son clone avait réussit à toucher la cible. Rapidement, il mit ses techniques au maximum pour atteindre sa plus grande vitesse. Derrière lui, il apercevait le chien de plus tôt, une femme, puis l’homme aux yeux bizarres qui s’était mis à sa poursuite. Il plaça l’homme sur son dos pour gagner un peu de vitesse, il voulait les distancer. C’est ce qui arriva. Il regarda à nouveau derrière et vit, au loin, que la femme avait abandonné. Voulait-elle retourner protéger l’autre homme qui avait réussit à le bloquer quelques minutes plus tôt? Cela n’importait plus désormais. Il avait sans doute réussit sa mission. Il avait distancé ses adversaires et tenait fermement le corps de son compagnon. Il avait réussit à séparer cette équipe, et ça avait été à son avantage.

Le soleil dans le ciel était caché par les nuages désormais, ce qui plongeait souvent l’ombre un peu partout, excepté alentour de Tsuku, vu la lumière qu’il dégageait. Il sentait que ce mode allait lui donner du mal plus tard. Il devait l’arrêter le plus rapidement possible. Il était presque sorti d’affaire. Il soupira. Derrière lui, il se sentait toujours suivi. Avait-il mit l’homme en colère? Pourtant il n’avait pas fait de mal à personne …Appart son ami, bien sûr. Il devait l’occuper quelques minutes, au mieux quelques secondes pour gagner les centaines de mètre qu’il lui manquait afin d’être complètement sorti d’affaire. Il plaça ses mains ensemble et un clone sorti. Celui-ci était resté sur la branche, en regardant dans la direction de l’homme qui le suivait. La rencontre était fatale et inévitable. Le vrai Tsuku, de son côté, en profita pour foncer vers le repère de l’Akatsuki.

Le clone regarda autour. Une clairière, à quelques dizaines de mètres. Il en profita et alla se mettre en position sur un arbre, au bord de celle-ci. L’homme de Konoha ne mit pas beaucoup de temps à le rejoindre. Quelques secondes tout au plus. Tsuku sauta sur la clairière. Il y avait un petit ruisseau sur celle-ci. Le ninja de Konoha fit quelque pas puis s’arrêta. Il était étrange, il avait changé. Cela lui rappelait un peu le chakra d’un jinchuuriki mais était-ce le cas? C’aurait été trop beau. Celui-ci se mit dans une colère noire. Le clone de Tsuku sourcilla. Les hommes de Konoha étaient vraiment des êtres étranges. Ils laissaient toujours leurs émotions prendre le dessus.

– Tu es un clone, n'est-ce pas ? Où est l'original ? C'est lui que je veux affronter.

Tsuku le fixa quelques secondes. Sa cape de l’Akatsuki virevoltait dans le vent et laissait planer les nuages rouges, symbole de l’organisation.

Encore une fois, il ne lui répondit pas. Il n’avait pas envie de discuter et ses états d’âme ne l’intéressaient pas. « Raigyaku Suihei » Il passa derrière son ennemi et lui donna le coup de pied le plus violent possible. Ce combat allait être finit. Son ennemi allait être dans les vapes et le vrai Tsuku serait tranquille. Le coup de pied atteignit sa cible avec violence. Toutefois, ce qui aurait dû être un vol plané de plusieurs mètres et l’évanouissement assuré en était tout autrement : l’homme avait bougé d’environ un mètre sans quitter le sol. Derrière lui, une longue trace de terre qu’il avait laissé. Il avait l’air en furie. Mais quel était donc cette chose? Tsuku n’avait jamais rien vu de tel. Le shinobi de Konoha n’avait pas arrêté son coup de pied, mais il ne semblait nullement inquiété par celui-ci. Il est vrai que le clone de Tsuku était beaucoup moins puissant que l’original, mais il pensait tout de même être assez puissant pour lui. Ce ninja aux yeux bizarres était beaucoup plus fort que tout-à-l’heure. Pour la première fois du combat, Tsuku commençait à douter de ses capacités à battre ce shinobi.

Il fit un saut, puis un deuxième, tout en faisant des mudras et mit sa main au sol.

- Yomi Numa!

Spoiler:
 

Tsuku y mit du sien. La clairière au complet, et même plus, allait être engloutie par cette boue.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153https://sns-rp.forumgratuit.org/t7370-bingo-book-de-tsuku-hakka-2 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Atsushi Ishimaru

Atsushi Ishimaru
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyMar 18 Déc - 1:34

Tout bougeait dans sa tête. Il était omniprésent, il se sentait bouger. Était-ce le membre de l’Akatsuki qui le traînait? Il avait échoué sa mission, il n’avait pas réussi à le battre. Il s’était évanoui mais restait comme éveillé. Il ne savait pas ce qu’il se passait autour. L’homme ne l’avait pas touché. Quel était cette odeur? Un chien? Il se laissa choir sur le sol pendant quelques minutes, tentant de lentement reprendre ses esprits. Il ne savait plus où il était. Était-il toujours dans la forêt? Aucune idée. Il s’imaginait les villageois de Konoha mourir lentement dû à au poison qu’il n’avait pas su arrêter. Était-il perdu? Un bruit de coup. Il releva péniblement la tête, il avait la nausée. De la fumée qui se dissipait, un homme de Konoha qui tombait. Des bruits à droite. Dans la plus grande douleur, Atsushi tourna la tête vers sa droite et vit un loup, une femme et un homme courir dans la direction opposé. C’était … était-ce Kyûji? Il le pensait. Il ressemblait à l’homme qu’il avait rencontré quelques jours plus tôt. Était-il venu pour le sauver? Qui poursuivait-il?

Atsushi se mit sur son épaule. Il était seul maintenant. Il se retourna et se mit à plat ventre puis vomit. Il avait fait trop d’effort, il avait donné trop de chakra lors de sa dernière technique et maintenant il voyait trouble. Il tenta de se lever mais retomba. Encore sur le dos, il se rassit. Il avait l’impression que tout son sang était dans sa tête et que celle-ci allait exploser à tout moment. Il regarda devant lui. Un homme qu’il ne connaissait pas. Non, deux. Ils étaient deux. L’un était de Konoha et … l’autre était de l’Akatsuki. Il portait le même symbole que l’homme qu’Atsushi avait combattu quelques minutes auparavant. Il regarda autour. Du feu, de la lave, les arbres étaient écrasés. Que s’était-il passé? Était-ce lui qui avait fait tout ça? Aucune chance, il n’avait pas de technique de feu. Sa mémoire lui revint lentement alors qu’il ouvrait à nouveau les yeux pour continuer de contempler ce monde inconnu qui l’entourait. Il regardait devant lui. L’homme de l’Akatsuki restait immobile tandis que l’homme de Konoha s’activait rapidement à lancer des kunai avec des notes bizarres dessus. Était-ce des parchemins explosifs? Atsushi était mieux de s’en aller.

Il se leva péniblement, regardant ce qu’il y avait autour de lui. Juste à côté, un arbre à moitié arraché. Il s’accota dessus quelques secondes et vomit à nouveau. Au loin, plusieurs oiseaux s’envolèrent tout d’un coup, sans crier gare. Avaient-ils engagés le combat un peu plus loin? Il semblait que si. Un bruit de succion étrange se fit entendre. Il commença à marcher lentement, péniblement, en titubant et en tombant à trois reprises. Ce n’était pas l’académie ici, c’était une véritable zone de guerre, un champ de combat dont le niveau le surpassait complètement et dont il n’avait aucune idée. Les hommes qui combattaient en ce moment étaient d’un niveau tout autre, Atsushi s’en rendait lentement compte. Derrière lui, une énorme explosion se fit entendre. La ruse du ninja de Konoha avait-elle fonctionnée? Atsushi n’avait pas le temps de se retourner pour regarder. Il devait absolument retourner à Konoha pour les prévenir. Ils étaient assez loin pour que personne ne les entende.

Atsushi se prit les yeux dans les mains en s’accotant sur un autre arbre à moitié déraciné. Il avait tellement mal à la tête, il n’arrivait plus à penser correctement. Il était si jeune et il se retrouvait ici. Il l’avait cherché aussi. Il avait toujours voulu allez trop vite pour qui il était, c’était dans son caractère. Autant il pouvait être patient pour une stratégie ou pour une mission, autant il était impatient à avoir des missions ou à créer des nouvelles stratégies. Il maudit son impatience qui l’avait poussée trop loin, jusqu’aux portes de l’Akatsuki, et presque jusqu’au porte de la mort. Il s’en sortait tout de même, enfin, il croyait. Il regarda son corps. Des brûlures. Aucun os cassé, enfin on ne dirait pas. Il appuya ses côtes. Certaines d’entre elles étaient fêlées. Ce n’était pas grave et ce n’était pas dur à guérir. Avait-il une hémorragie interne? Apparemment non.

Il continua de marcher, puis se mit à courir. Il devait s’éloigner le plus possible de ce champ de bataille qui se déroulait derrière lui. Maintenant, il avait marché puis courut suffisamment pour ne plus entendre les terribles sons des combats qui se déroulaient derrière lui puis un peu plus loin. L’hokage, il devait prévenir l’hokage. Le soleil tapait tellement fort. Les arbres tombés n’étaient plus là pour le protéger de cette terrible chaleur qui le torturait un peu plus à chaque pas. Il contourna un petit ruisseau de lave. Comment Konoha allaient-ils arranger tout ça? Cette belle forêt, dont un bout avaient brûlé, avait perdu de sa magnificence, de sa beauté, elle était méconnaissable.

L’hokage, il devait prévenir l’Hokage. L’akatsuki attaquait-elle Konoha? C’était elle qui avait empoissonné les membres du village. Un homme aux cheveux noir, avec des techniques de feu et une grande vitesse. C’est celui qu’il avait combattu. Il ne semblait pas très fort face au genjutsu. Bien que ce fût la force du genin, il ne restait qu’un genin, et il avait réussi à l’avoir. Il recommença à courir, il n’avait presque plus de force, il sentait toute son énergie le quitter.

Le soleil eût finalement raison de lui alors qu’il atteignit enfin une portion de la forêt à l’abri du soleil qui tentait désespérément depuis tout-à-l’heure de le faire tomber. Alors qu’il avait enfin réussi, les arbres bienfaiteurs de Konoha lui offrait leurs feuilles pour le protéger de cette malédiction qui pesait de plus en plus sur lui. Il tomba, la face la première, puis roula un peu sur le sol. Il était complètement essoufflé, il n’avait plus d’énergie … Il n’arrivait plus à bouger, il n’arrivait plus à penser …

« Je dois absolument … Prévenir … L’hokage, je dois … »

Il s’évanouit à nouveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Shinsaku Nara

Shinsaku Nara
Messages : 76

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyMar 18 Déc - 20:31

Une autre bombe fumigène, décidément ce mec n’avait rien compris du tout. Sa vaine action amusa néanmoins notre manipulateur d’ombres. Les yeux de la vipère, insensibles à cette épaisse fumée, lui révélèrent que son adversaire se séparait en deux, il créait un clone.

« Ce type n’est pas bête, il se disperse pour que je ne puisse pas facilement anticiper tous ses déplacements, mais avec des clones aussi puissants il va bien finir par manquer de chakra. »

Un des deux individus sauta dans les airs, passant au dessus de la tête du Nara qui devait maintenant surveiller son adversaire sur deux flancs opposés. La situation commençait à lui échapper avec tous ces clones et il devrait bientôt se battre à pleine puissance si cela continuait ainsi. Par chance, l’homme de l’Akatsuki ne se servit pas de ses deux clones pour l’attaquer, mais se contenta d’utiliser le premier pour neutraliser la défense explosive de Shinsaku. Il sauta dans les parchemins et son corps de feu les fit tous exploser dans un magnifique feu de joie rougeâtre. Le Nara dû faire un grand bon sur le côté pour ne pas être soufflé par les déflagrations de la réaction en chaine tout en prenant soin de ne pas trop s’approcher du deuxième individu. Ce dernier attendit que le feu d’artifice soit terminé pour passer à l’attaque avec un vitesse que Shinsaku commençait à ne connaitre que trop bien. La Nara l’observait bouger à travers les yeux de Shizu tout en sachant pertinemment qu’il n’aurait plus le temps de réagir si cet homme s’approchait à moins de vingt mètres. Il lui suffisait alors de viser les vingt-deux mètres environ.

Il devait vraiment manquer d’imagination pour tenter une simple attaque frontale, même pour un homme aussi rapide que lui. Shinsaku avait déjà eu l’occasion d’étudier sa vitesse de déplacement, et ce au détriment de quelques cotes. Maintenant que son cerveau de Nara s’y était habitué il était capable d’anticiper les mouvements de son adversaire avec une précision plutôt remarquable. De plus les lois de la physique étaient de son côté car elles ne permettaient pas à un objet avec une telle énergie cinétique de s’arrêter en moins de quelques mètres à la seule force des jambes. Pour finir, le Nara savait pertinemment que parmi les innombrables ninjas rapides de ce monde aucun à sa connaissance n’avait une perception des sens qui égalait sa vitesse de déplacement. Ils avaient beau se déplacer rapidement, leur cerveau ne leur envoyait pas plus de trente images par secondes, comme n’importe qui, et leur temps de réaction avoisinait tout aussi bien la demi-seconde, voir même la seconde. L’homme de l’Akatsuki avait peu de chance d’échapper à ce qui allait suivre.

Lorsque le manteau rouge et noir passa le cap des 22 mètres Shinsaku exécuta sa technique.

« Kage Nui ! »

Spoiler:
 

À cet instant un magnifique lotus noir fait de pieux d’ombres plus affutés les uns que les autres éclot aux pieds du Nara. Inspiré du tourbillon divin des Hyûga, Shinsaku venait de s’entourer d’une boule de lances noires, mortelles et impénétrable. Ces ombres menaçantes grandirent rapidement jusqu’à faire cinq mètres de long. Une telle ombre était coûteuse en chakra, mais la fin justifiait les moyens. Depuis que son ombre avait commencée à se déployer il était prêt à encaisser le choc de la future impacte. D’après ses calculs l’homme de l’Akatsuki ne pouvait s’arrêter à temps car il serait empalé avant d’avoir vu l’ombre se déployer.

Ce qui, fatalement, arriva. Même l’Akatsuki ne pouvait rivaliser avec les lois de la nature. L’homme s’était fait transpercé à de multiples endroits. Sa cuisse droite, son cœur en même temps que son poumon gauche, son épaule droite, et deux pieux dans la tête, l’un dans sa gorge tendre et l’autre avait fait ressortir son œil gauche par l’arrière de son crâne. Sans étonnement, le cadavre s’envola en fumée sous les yeux du Nara.

Shinsaku et Shizu scrutèrent les alentours à la recherche de la présence d’êtres vivants de sang chaud mais ils ne virent rien. Ce combat était terminé, ses ombres se rétractèrent délicatement.

Il savait ce qu’il avait à faire, il devait rejoindre ses coéquipiers le plus vite possible car ils étaient peut-être engagés dans un combat contre le ninja original. Il opta donc pour le moyen de transport le plus rapide qu’il possédait mais s’il impliquait une dépense de chakra qui risquait de se faire ressentir durant la suite de la mission. Shinsaku posa ses mains au sol.

« Shikyo Bakemono ! »

Spoiler:
 

Il enfourcha rapidement sa monture puis décolla sans perdre une seconde. Jugeant la santé du jeune genin secondaire par rapport aux risques que prenaient ses coéquipiers, Shisaku dirigea le grand corbeau dans la direction de la chasse que menaient Kyûji et Saya, laissant derrière lui une parcelle de forêt désolée.

_________________
-Paroles de Shinsaku Nara
-Pensées de Shinsaku Nara
-Pensées de Shizu

"Ici et maintenant c'est moi ton Dieu... Et je te maudis !"
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t224-annales-de-shinsaku-nara https://sns-rp.forumgratuit.org/t198-shinsaku-nara#930 https://sns-rp.forumgratuit.org/t47-shinsaku-nara
Invité
Invité
avatar

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyMer 19 Déc - 0:35

Manifestement, Kyûji ne s'était pas trompé, car son adversaire l'ignora complètement, et recula avant de préparer une technique. Ainsi il comptait gagner du temps ? Il ne le laisserait pas faire ! Le jeune homme fondit sur le clone du Nukenin avec rage, les mâchoires crispées ! Lorsqu'il comprit que le sol se dérobait sous ses pieds, il était trop tard.

La clairière toute entière se transforma en un marécage profond et boueux, dans lequel Kyûji s'enfonça sans avoir eu le temps de se maintenir à sa surface ! Il coula rapidement malgré la viscosité de la boue, puis disparut. Nibi se tenait toujours agrippé à lui, apparemment peu incommodé par leur situation, si ce n'était qu'il n'aimait pas être trempé. N'ayant pas besoin de respirer, il aurait pu rester ainsi des heures, mais ce n'était pas le cas du jeune Hyûga, qui risquait fort de manquer d'air ! Il se maudit d'avoir sous-estimé son opposant ! Quel imbécile, vraiment ! Jamais de sa vie il ne s'était comporté de cette façon devant un shinobi d'une telle puissance ! Était-ce Matatabi qui le mettait trop en confiance ? Il n'aurait su le dire, mais il avait d'autres priorités que de comprendre le pourquoi du comment il avait agi avec autant d'orgueil et d'imprudence : notamment éviter le noyade !

Lorsqu'il toucha le fond, il tenta tout d'abord de se débarrasser de l'eau qui l'entourait avec Kaitten, mais sa vitesse était trop faible, et malgré qu'il y mette toute son énergie, il aurait bien été incapable d'expulser autant d'eau d'une aussi grande cavité. Pour la première depuis le début de la mission, Kyûji douta d'être capable de se sortir de là. La panique le gagna au fur et à mesure que l'oxygène de ses poumons se raréfiait, il tenta de nager vers la surface mais la boue, trop épaisse, l'empêchait de progresser. Allait-il mourir ici, au fond d'un trou insalubre rempli de vase ? Non, il s'y refusait ! La même sensation flamboyante qui l'avait saisi devant le shinobi tout à l'heure le dévora de l'intérieur, écrasant chaque parcelle de son être de son effroyable chaleur. Le démon du feu en personne se trouvait dans son coeur, pouvait-il se laisser vaincre par une ruse aussi veule ? JAMAIS !

"ZENSHOU HAKKESHO DAI KAITTEN !"

Le tourbillon de feu qui en résultat fit littéralement exploser la clairière, évaporant le marécage en une fraction de seconde ! La terre carbonisée contenue dans la boue fut projetée en tout sens, recouvrant le paysage alentour de cendre et de suie. Une véritable sphère de feu semblable à celle produite lors de Kaitten tourbillonnait au milieu des arbres, d'une taille sans commune mesure avec celle de la technique originale ! Les flammes orangées incinérèrent un pan entier de la forêt, avant que l'incendie ne se propage davantage. Depuis le ciel, on pouvait voir un dôme de feu s'élever au dessus des cîmes, dominant les forêts de Hi de toute sa splendeur. Lorsque le brasier se dissipa, Kyûji se tenait au centre d'un cratère noirâtre aux dimensions prodigieuses, et une robe de chakra démoniaque dansait autour de lui, comme un manteau irisé. Le jeune homme bondit à l'extérieur, et toisa le shinobi renégat du regard. Celui-ci lui rendit, imperturbable, alors que son corps tout entier était nimbé de flammes. Il avait survécu.

Des étincelles jaillirent lorsque le membre de l'Akatsuki bloqua l'attaque de Kyûji ! Ce dernier frappa encore, à droite, à gauche, en bas, à droite encore. Ses coups étaient systématiquement arrêtés par son adversaire, mais l'homme en noir perdait peu à peu du terrain, reculant un peu plus à chacune des attaques du Hyûga. La violence du combat était incroyable, chacun de ces coups aurait tué un homme de constitution normale ! Pourtant, Kyûji ne frappait pas si fort, il se concentrait davantage sur la vitesse de ses enchaînements afin de ne lui laisser aucun répit. Mais chaque frappe, chaque impact était chargé d'une quantité phénoménale de chakra, à tel point que des gerbes de feu jaillissaient de ses doigts lorsqu'ils venaient à toucher le corps embrasé du criminel. Pour la première fois de sa vie, le jeune homme goûtait à la jouissance que procurait l'utilisation d'une affinité. Il était au bord de l'extase, alors que le feu de Nibi lui parcourait les veines. Il lui semblait renaître. Quelques larmes perlèrent aux coins de ses yeux, instantanément évaporées par la chaleur des flammes. Il allait annihiler la pâle copie de celui qui avait voulu le fuir.

Le clone sembla hésiter l'espace d'un instant, et manqua la frappe de Kyûji d'un cheveu avant de se faire violemment blesser à l'épaule ! Le jeune Hyûga ne lui laissa même pas le temps de battre en retraite avant d'enchaîner avec une autre attaque :

"HAKKE HASANGEKI !"

Le shinobi fut cueillit à l'abdomen, et fit un vol de plusieurs mètres dans les airs avant de heurter un arbre carbonisé avec fracas ! Il poussa un râle de douleur en retombant, se plia en deux et cracha un peu de sang, puis se releva aussitôt. La résistance de cet homme était incroyable ! Il bondit à la rencontre de Kyûji, qui n'avait pas attendu qu'il se remette d'aplomb pour se jeter sur lui, toutes griffes dehors ! Surpris par la rapidité avec laquelle le Nukenin s'était rétabli, il ne put anticiper le coup vicieux que celui-ci lui infligea juste à côté du sternum, et se plia en deux sous l'impact ! Un bruit d'os cassé retentit alors que se brisaient deux de ses côtes, et il repoussa instinctivement le shinobi en effectuant Hakkesho Kaitten. Le renégat le fixa alors calmement, comme s'il se moquait des efforts du jeune Anbu. Ce dernier enragea encore davantage, se sentant humilié par le mépris du renégat et par la blessure stupide qu'il venait de subir. Le moment était venu de sortir le grand jeu. Il sourit.

Kyûji bondit en avant en sortant plusieurs kunais de sa combinaison, et en jeta un sur son adversaire avec force ! Bien qu'enveloppé de flammes, il fut aisément contré par le Nukenin, qui vint répondre à l'assaut du jeune shinobi. Un autre kunai vint frôler son flanc, un autre sa tête, et une fois sa main droite vide, Kyûji put se remettre à effectuer des attaques "conventionnelles". Il maintint une forte pression offensive sur l'homme en noir, et ce faisant, lança les dernières armes qui lui restaient dans la main gauche. Aucune n'atteignirent leur cible, et vinrent se planter dans des débris d'arbres morts. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres, et il passa à l'exécution de son plan : le jeune Hyûga continua à attaquer sa cible tout en tournant autour de lui, puis une fois un tour effectué, tira d'un coup sec sur le fil attaché à sa main gauche ! Il faucha les jambes du shinobi de l'Akatsuki, qui dut effectuer une pirouette en arrière pour éviter de se retrouver à terre. Avant même d'avoir pu reprendre son équilibre, il recula en arrière sous l'impact de plusieurs paumes du Hakke sans pouvoir riposter de quelque manière que ce soit, et soudain, trébucha sur le fil tendu entre les kunais que Kyûji avait planté auparavant. Le piège se referma. Alors que le renégat peinait à rester debout, Kyûji passa à l'attaque :

"LES 64 POINGS DU HAKKE !"

Même l'armure de feu et de foudre dressée autour du corps de son ennemi ne put le protéger des impulsions de chakra qui vinrent lui mordre la chair, et l'ultime coup porté en dessous du diaphragme l'éjecta au loin ! Cette fois-ci, il tomba à terre, et ne se releva pas. Kyûji s'avança lentement, un pas après l'autre, jusqu'à atteindre le corps inerte de son adversaire, et le saisit alors au col. Il le fixa avec haine, mais son corps n'en paraissait pas moins calme et dominé. Seuls ses yeux trahissaient sa colère. Le clone lui sourit, d'un sourire malsain, comme s'il était encore amusé de la situation. n aurait dit qu'il prenait plaisir à narguer Kyûji. Il prononça un mot. Un seul.

– Jin... Jinchuuriki...

Kyûji ne manifesta pas la moindre réaction. Il continua à le regarder dans les yeux, puis parla d'une voix atone :

– La prochaine fois que nous nous affronterons, je te tuerai.

Il posa alors sa paume droite sur l'abdomen du clone qui était encore nimbé de flammes. Sa main rougeoya du chakra de Nibi, et le clone explosa.
Revenir en haut Aller en bas
Tsuku Hakka
Rang A
Rang A
Tsuku Hakka
Messages : 826

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyMer 19 Déc - 1:42

Tsuku vs Shinsaku

Le clone de Tsuku avait volé par dessus les parchemins explosifs alors que l’autre clone avait foncé dans ceux-ci. Tsuku était encore dans les airs lorsque le premier fonça droit dans les parchemins. Il y eût une grande déflagration et une grande explosion qui éclate complètement plusieurs arbres et laissa un trou béant. Sur le coup, Tsuku se dit que son ennemi avait probablement explosé mais, à travers la fumée, il vit qu’il avait bifurqué sur sa droite afin d’éviter le plus gros de l’explosion. Il était au dessus de lui, tête en bas, et tout se passa au ralenti. Il vit le serpent qui le fixait des yeux, et n’en perdait pas une miette. Il devait arrêter cet animal qui aidait beaucoup trop l’homme de Konoha. Il atterrit sur une branche et se propulsa de son plus vite, sortant son épée pour feinter ses intentions puis voulu empoigner le serpent.

Il était à quelques mètres seulement quand plusieurs pics sortirent du corps du shinobi de Konoha. Qu’est-ce que c’était? L’élan que Tsuku avait prit était trop grand, il allait trop vite il ne pouvait plus stopper. C’était des ombres, il en avait beaucoup entendu parler, elles avaient tué un homme de l’Akatsuki autrefois. Un homme pouvait donc encore les utiliser? Son corps alla très rapidement s’empaler dans les ombres, puis le clone disparut tout simplement.

Des arbres arrachés et explosés jonchaient le sol maintenant complètement détruit de la forêt de Konoha. Sur plus de 150 mètres, des trous de lave que son compagnon avait faits plus tôt détruisaient le paysage. Plusieurs arbres déracinés, un champ de combat qui n’avait laissé aucune chance à cette forêt qui, d’habitude, se distinguait pas sa beauté. Normalement, Tsuku n’aurait pas engagé le combat, ce n’était pas sa mission, mais il avait été obligé de le faire. L’akatsuki ferait trop parler d’elle. Désormais, ils devraient rester plus discrets.


Tsuku vs Kyûji

Tsuku lui envoya un coup de pied qui le fit bouger d’un mètre ou deux. Malgré que son coup de pied l’avait touché de plein fouet, son ennemi n’avait pas bougé du sol. Tsuku réagit vite : il fit quelques mudras en faisant un saut arrière puis plaqua la main sur le sol. La clairière entière se transforma en boue. Son adversaire ne semblait pas s’y attendre et fut complètement engloutit par cette technique qui avait presque coûté tout son chakra au clone restant. Sa tête dépassait, puis fut englouti.

Ce n’en était pas terminé. Tsuku plongea sa main dans la boue : « Hakka Irimishi! »
L’utilisateur met sa main sur un objet et celui-ci se transforme en lave. Cela prend quelques secondes.

Il allait l’achever, c’était un ennemi trop dangereux. La boue commença lentement à se transformer en lave et s’étendit peu à peu dans l’énorme marécage. La boue se transformait en lave. Il allait bientôt l’atteindre quand une énorme déflagration fit tout exploser. Comment était-ce possible? Pour éviter le plus gros de l’explosion, Tsuku fit un grand saut en arrière. Il était toujours dans les airs et il vit une énorme boule de feu qui vint vers lui, elle englobait beaucoup. Elle s’arrêta. Était-ce une technique? Il avait mélangé l’élément feu à ses techniques étranges. Heureusement pour Tsuku, son feu était plus puissant que le sien et il fut protégé de l’explosion. On aurait pu en dire moins de la forêt tout autour et de la clairière. Tout était détruit, laid. Plus rien n’inspirait la beauté dans ce paysage désolé, pure fruit d’un énorme combat entre l’Akatsuki et Konoha.

Il devait réagir. Il atteignit le sol puis reparti à l’attaque de plus bel. La dernière technique, qui avait transformé la clairière en un énorme marécage lui avait coûté beaucoup. Son mode était maintenant encore moins puissant. Il était beaucoup moins rapide que l’original, mais cela suffirait. L’homme de Konoha répliqua avec plusieurs coups de poing. À droite, à gauche, en bas puis encore à droite. Tsuku les bloquait mais reculait peu à peu. Son ennemi ne se brûlait pas, il avait une couche protectrice. Ce n’était pas du feu, mais c’était tout comme.

Tsuku leva les yeux et lui fit un regard mauvais. Ce n’était pas une armure ordinaire, c’était une armure de bijuu, de jinchuuriki. C’était un manteau de jinchuuriki. Il le reconnaissait. C’était trop beau pour être vrai, tout ça lui aura donc donné cette information. Le leader de l’Akatsuki lui pardonnerait surement son dernier échec. Serait-il possible de le capturer? Il continuait de parer les coups.

« Ce coup sera à droite! »

L’homme avait changé sa stratégie? Il attaqua à gauche. Tsuku n’eût pas le temps de réaction nécessaire pour ce brutal changement. Il lança son bras gauche pour arrêter l’attaque mais le manqua d’un cheveu. Son ennemi lui balança un coup de poing qui détruisit l’épaule de Tsuku.

L’homme de l’Akatsuki n’eût rien à dire, rien à faire : son ennemi était prêt. Il lui fit une dernière attaque extrêmement puissante qui atteignit Tsuku à l’abdomen. Celui-ci fit un vol plané de plusieurs mètres et s’écrasa le dos sur un arbre à moitié détruit. C’était donc ça, le pouvoir d’un Jinchuuriki? Il ne fit pas une ni deux. Sans son mode de feu céleste, il serait mort sur le coup. Son mode l’avait protégé plusieurs fois. Il ne le rendait pas seulement endurant, mais le rendait extrêmement rapide. Il utilisa encore une fois une technique d’éclair et en moins d’une seconde, il avait sauté sur l’homme aux yeux bizarres puis lui éclata les côtes, juste à côté du sternum. C’en était finit, l’homme ne se relèverait pas. Le shinobi de Konoha lui fit une attaque désespéré pour éloigner Tsuku qui l’évita facilement en faisant un saut arrière.

Les deux shinobis se faisaient maintenant face. Tsuku le regardait, impassible. L’homme de Konoha releva la tête et le regarda. Il sembla se mettre en colère, mais ne fit que sourire.

Le ninja de Konoha était sans doute dans ses derniers retranchements. Il sauta d’un coup en envoyant plusieurs kunai sur Tsuku, qui les évita facilement. Ceux-ci étaient enveloppés de flamme, mais pas des flammes célestes. Un kunai passa à côté de son flanc. Tsuku baissa un peu la tête alors qu’un deuxième kunai passa juste au dessus de lui, puis rapprocha sa main droite de son corps pour éviter le dernier kunai.

L’homme de Konoha continua son attaque puis lança plusieurs kunai qui ne passèrent même pas proche de toucher Tsuku. L’homme aux yeux bizarres était tellement fatigué qu’il n’arrivait plus à viser correctement. Tsuku fonça sur lui mais ne parvint pas à le toucher avec un coup qui aurait été fatal. L’homme de Konoha se mit à tourner autour pour pouvoir tout éviter. Après avoir fait un tour, il ramena sa main en arrière. Un bruit de fil. En moins d’une seconde, l’homme de Konoha lui faucha les jambes. Tsuku dut faire un saut arrière pour pouvoir l’éviter. Il n’avait pas reprit son équilibre que l’homme avait déjà foncé sur lui et continuait de l’attaquer. Si ça continuait, Tsuku allait …

Lentement, comme au ralenti, il vit le décor changé alors qu’il trébuchait par en arrière. Un obstacle s’était mis dans ses jambes. Quel malheur du destin. Il regarda derrière alors qu’il tombait encore. Des fils? C’était ça son plan. C’était tellement ridicule. Comment Tsuku avait pu tomber dans un piège aussi grotesque? Il ramena l’une de ses jambes en arrière pour reprendre son équilibre mais l’homme aux yeux bizarres ne perdit pas sa chance.

Il reçu plusieurs coups, cinquante, peut-être plus, puis fût projeté en arrière. Il cracha du sang. Il était au sol. Il ne pouvait plus bouger. L’homme de Konoha lui prit le collet et le regarda. Tsuku avait perdu le combat mais avait une information plus qu’importante : il avait trouvé un jinchuuriki. Il savait à quoi il ressemblait. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne l’attrape. Il sourit, un sourire mauvais. Tsuku ne souriait jamais, mais il ne put s’empêcher de sourire, un sourire sincère. «C’est … c’est un »

- Jin…Jinchuuriki!


L’homme le regardait sans manifester la moindre émotion.

– La prochaine fois que nous nous affronterons, je te tuerai.

Tsuku sourit encore plus. La situation était à son avantage désormais. L’homme de Konoha lui plongea la main dans le ventre et le clone disparut.


Le vrai Tsuku

Tsuku avait l’homme de l’Akatsuki sur l’épaule. Il avait courut extrêmement vite et les avaient retenus assez longtemps. Au même moment où il soupirait, son premier clone disparut. C’était donc un ninja qui utilisait les ombres hein? C’était comme ça qu’il l’avait arrêté. La lumière céleste avait toutefois enlevé son ombre à Tsuku, et l’avait du même fait libéré de cette technique.

Il arrêta sa technique de l’électricité et se mit à marcher. Désormais, ils ne pouvaient plus le rattraper, ni le retrouver. Quelques secondes passèrent, puis le deuxième clone disparut. Un énorme sourire se fit sur le visage de Tsuku. Un Jinchuuriki, hein? Ça expliquais tout, sa vitesse, sa force. Il se demandait ce qu’était ses yeux bizarres…Était-ce aussi à cause du bijuu? Il ne le savait pas, mais il en parlerait au leader de l’Akatsuki.

Il perdit son mode du feu céleste, il n’avait plus assez de chakra. Il se remit en route vers le repère de l’Akatsuki, l’homme toujours sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153https://sns-rp.forumgratuit.org/t7370-bingo-book-de-tsuku-hakka-2 https://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Shinsaku Nara

Shinsaku Nara
Messages : 76

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyMer 19 Déc - 17:02

Tout était paisible autour de lui. Shinsaku aimait ces rares moments où il volait sur le dos du grand corbeau, même si cela signifiait souvent qu’il était en pleine mission. Il se sentait bien là haut, parmi les nuages, aussi libre qu’eux. Les cieux étaient épargnés par les malheurs du monde, la paix y était maîtresse. Plus il s’éloignait du sol plus il se sentait bien et en sécurité. Cela pourrait sembler paradoxal car une simple chute lui serait fatale, mais le Nara était comme ça et personne n’y pouvait rien.

Alors qu’il profitait pleinement de son court instant de liberté, Shinsaku vit au loin une boule de feu géante et tourbillonnante détruire toute une parcelle de forêt. Son cœur se serra instantanément, ni Saya ni Kyûji n’avaient pu être la source de cet abominable acte de destruction, c’était forcément l’homme de l’Akatsuki, d’autant plus qu’il semblait maitriser le katon. Il devait se dépêcher, l’équipe 4 ne valait plus grand-chose lorsqu’ils étaient séparés.

Mais alors qu’il voulait absolument arriver le plus vite possible, un souffle de vent chaud vint s’opposer à l’avance du corbeau, le faisant prendre de l’altitude très rapidement et le ralentissant par la même occasion. Son ventre le chatouilla suite à la rapide montée d’altitude mais le corbeau ne se laissa pas dompté par les éléments de la nature et décrocha volontairement pour pénétrer dans la couche d’air chaud tout en effectuant un magnifique piqué. L’animal se stabilisa ensuite à quelques mètres de la cime des arbres et repartit en direction de la zone de combat.

« On est trop lent ! »

Kohaku était bien plus rapide lui, mais il ne pouvait rien y faire, le corbeau était à son maximum. Il ne leur fallut que quelques secondes pour finalement arriver à destination, mais des secondes bien trop longues aux yeux du Nara. L’oiseau fit un passage au dessus de la plaie béante et fumante qui ternissait cette belle forêt. Shinsaku ne vit rien d’autre que Kyûji, seul, apparemment le combat était terminé. Le corbeau fit un roulis sur la gauche puis piqua en direction du Hyûga. Le Nara atterrît juste à côté de lui. Il caressa les fines plumes qui recouvraient la tête du grand oiseau pour le remercier de ce voyage, puis il sauta de sa monture.

Kyûji n’avait pas bougé d’un poil.

Shinsaku regarda autour de lui… personne. Il se tourna vers son ami.

– Où est Saya ?

_________________
-Paroles de Shinsaku Nara
-Pensées de Shinsaku Nara
-Pensées de Shizu

"Ici et maintenant c'est moi ton Dieu... Et je te maudis !"
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t224-annales-de-shinsaku-nara https://sns-rp.forumgratuit.org/t198-shinsaku-nara#930 https://sns-rp.forumgratuit.org/t47-shinsaku-nara
Invité
Invité
avatar

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyMer 19 Déc - 20:06

Kyûji serra le poing, agita ses doigts engourdis. Il resta immobile un moment, les yeux fixés sur sa main grande ouverte comme s'il ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Puis, alors qu'il était debout au milieu des débris de bois crépitants, une petite boule de fourrure bleue le rejoignit en trottinant avant de s'asseoir devant ses pieds. Le jeune homme cligna des yeux, ne daigna pas remarquer Matatabi, et se mit à scruter l'horizon, loin en avant. Il se projeta le plus loin possible, allant jusqu'à puiser dans ses réserves de chakra. Rien. Le Nukenin avait disparu, il s'était définitivement enfui. Le Bijuu lui donna un coup de patte sur le pied pour attirer son attention.

– Arrête, tu vas mourir si tu continues, dit-il de sa petite voix de chaton. Kyûji ne l'écouta pas, et continua à progresser. Son front était inondé de sueur, le sang battait à ses tempes. KYÛJI ARRÊTE ! Cette fois-ci il avait crié. Le Hyûga hésita, puis relâcha la pression, et les images d'arbres sombres aux branches noueuses disparurent de son esprit, laissant place au paysage désolé du champs de bataille.

Il rumina son échec en silence, furieux de n'avoir pas pu se mesurer à un adversaire de sa trempe. Un clone ? Et un seul en plus ? L'avait-il sous-estimé ? Sûrement. Et cette désagréable impression ne pouvait que le mettre davantage en rogne. C'est alors qu'il sentit une présence quelques dizaines de mètres derrière lui. Un oiseau ? Un corbeau. C'était Shinsaku qui venait vers lui. Kyûji ne broncha pas, et ne prit même pas la peine de se retourner lorsque son ami posa pied à terre. Cependant, les paroles de Shinsaku furent de trop :

– Où est Saya ?

La colère du jeune Anbu éclata comme un volcan entrant en éruption :

– MAIS QU'EST-CE QUE TU FOUS LA ???

Il s'était retourné en un instant, faisant sursauter son interlocuteur. Shin ouvrait de grands yeux surpris, complètement pris au dépourvu, et la rage de Kyûji s'en trouva renforcée.

– DEPUIS QUAND DÉSOBÉIS-TU AUX ORDRES QUE JE TE DONNE ? AS-TU SEULEMENT CRU UN SEUL INSTANT QUE J'AVAIS BESOIN DE TON AIDE ? MOI ? OU EST ATSUSHI ? TU L'AS LAISSE SEUL, A LA MERCI DE N'IMPORTE QUEL BRIGAND PASSANT PAR LA ? C'EST UN ENFANT SHIN, UN ENFANT ! IL VA FALLOIR QUE TU REVOIS L'ORDRE DE TES PRIORITÉS ! TU AURAIS MIEUX FAIT DE LUI VENIR EN AIDE AU LIEU DE VOLER A MON SECOURS COMME UN HÉROS DE CONTE DE FÉE ! AAAAH MONSIEUR SE CROIT FORT CAR MONSIEUR A VAINCU UN CLONE D'UN SHINOBI DE L'AKATSUKI ! ET TU AS SANS DOUTE PENSE QUE J'AURAIS BESOIN DE TON AIDE POUR DÉFAIRE UN ADVERSAIRE QUE TU AS ÉTÉ TOI-MÊME CAPABLE DE VAINCRE ! MAIS TU AS UNE HAUTE OPINION DE TOI-MÊME MON BONHOMME ! ALORS COMME ÇA, UN ANBU NE POURRAIT ACCOMPLIR CE DONT UN JUUNIN EST CAPABLE ? TU AS BESOIN D'UNE LEÇON D’HUMILITÉ ! Furibond, Kyûji invita Shinsaku à venir vers lui alors que ce dernier avait reculé de trois bons mètres devant la colère de son ami. VIENS, VIENS M'AFFRONTER, VIENS ME MONTRER QUE TU ES MEILLEUR QUE MOI ! TU DOIS SÛREMENT EN ÊTRE PERSUADE VU LE ZELE AVEC LEQUEL TU AS ACCOURU POUR ME SAUVER ! OU EST TA SOEUR, TU ME LE DEMANDES ? MAIS SÛREMENT EN TRAIN DE FAIRE QUELQUE CHOSE D'INUTILE, COMME TOI ! ELLE AUSSI A PENSE ÊTRE PLUS RAPIDE QUE MOI, PLUS FORTE QUE MOI, ET ELLE A SÛREMENT VOULU S'OCCUPER DE CE NINJA TOUTE SEULE ! CE SHINOBI ÉTAIT MA PROIE, TU ENTENDS ? MA PROIE ! LA PROCHAINE FOIS QUE VOUS INTERPOSEREZ, JE NE SERAI PAS AUSSI GENTIL QUE JE L'AI ÉTÉ AVEC TA PETITE SOEUR ! MET-TOI BIEN ÇA DANS LE CRÂNE !

Les deux dernières phrases que prononça Kyûji n'avaient ni la même intonation, ni le même timbre, comme s'ils provenaient de la bouche de quelqu'un d'autre. Ses yeux étaient crispés en une expression terrifiante, les veines sur ses tempes saillaient de manière stupéfiante, et une lueur malsaine brillait dans son regard. Jamais encore il ne s'était emporté de la sorte. Jamais encore il n'avait été aussi prêt d'attaquer Shinsaku. Ce dernier restait pétrifié, une expression indéfinissable sur le visage. Kyûji reprit, d'une voix glaciale :

– Si jamais il est arrivé malheur à Atsushi, je te jure que tu me le paieras. En route ! Débrouille toi pour que Saya nous rejoigne dans moins de cinq minutes. IL va falloir que je vous apprenne qui est le chef de cette unité.

Il passa à côté de Shin d'un pas raide, Matatabi sur son épaule. Une mince aura de chakra scintillait encore autour de lui, dernier vestige de la robe du démon.
Revenir en haut Aller en bas
Atsushi Ishimaru

Atsushi Ishimaru
Messages : 296

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyJeu 20 Déc - 8:22

Atsushi se réveilla, à nouveau. Derrière lui, l’action avait stoppée, enfin, il le croyait.Plus aucun bruit en arrière, il devait absolument prévenir le kage. Deux hommes de l’Akatsuki avaient attaqué Konoha. En fait, Atsushi s’était battu contre l’un d’eux. Était-il leur cible? Impossible. Il n’était pas un jinchuuriki et il n’était pas assez fort pour attirer leur attention. Il grogna, il était face contre terre, toujours à l’ombre. Plus loin à sa gauche, vraiment plus loin, il y eût une énorme explosion. Allait-il mourir? Était-ce ainsi qu’il allait mourir?

Il se releva lentement. Il devait survivre. Son père l’attendait toujours, sa mère devait être inquiète. Son frère devait s’en venir. L’explosion qui avait dû réduire à néant plus du quart de la forêt avait dû alerter tout Konoha. La police devait venir, elle le devait.

Atsushi tenta de se lever. Sa tête tournait toujours mais il allait de mieux en mieux. Il perdait la notion du temps mais revenait lentement à lui. Il devait éviter de tomber ainsi, au risque de se fracasser la tête sur le sol.

Il regarda derrière, un immense cratère. Même s’il voulait l’espérer, ce n’était pas un rêve. C’était le néant, le chaos. Quelle force Konoha avait-elle dû employer afin de réduire en miette les hommes qui avaient osés attaquer ce village caché, bienfaiteur, protecteur de la paix? Atsushi vomit à nouveau, puis une dernière fois. Lentement, il sentait les forces remonter en lui.

Était-ce ça, le courage? Était-ce la motivation ou tout simplement l’amour de son pays? Il devait allez voir le kage. Il se mit à marcher entre les arbres. Devait-il allez voir le kage ou allez directement à kiri? Il devait choisir sa destination afin de mener à mieux sa mission. Était-il possible que de retourner au village et leur annoncer la terrible nouvelle, le retour de l’Akatsuki, puisse les protéger plus que s’il tentait d’allez à Kiri afin de trouver les herbes médicinales pour tous les sauver?

Il avait fait son choix. Il tenta de se mettre à courir. Il trébucha aussitôt, il manquait d’énergie. Il maudissait le monde d’être aussi injuste envers lui. Il referma les yeux pour s’évanouit pour la troisième fois. Il était tellement inutile, il ne pouvait aider personne désormais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru https://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Shinsaku Nara

Shinsaku Nara
Messages : 76

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) EmptyJeu 20 Déc - 19:56

– MAIS QU'EST-CE QUE TU FOUS LA ???

Shinsaku fit un pas maladroit en arrière comme pour s’empêcher de basculer sous le coup de la surprise. Son incompréhension était inégalable. Mais pourquoi gueulait-il ???

– DEPUIS QUAND DÉSOBÉIS-TU AUX ORDRES QUE JE TE DONNE ? AS-TU SEULEMENT CRU UN SEUL INSTANT QUE J'AVAIS BESOIN DE TON AIDE ? MOI ? OU EST ATSUSHI ? TU L'AS LAISSE SEUL, A LA MERCI DE N'IMPORTE QUEL BRIGAND PASSANT PAR LA ? C'EST UN ENFANT SHIN, UN ENFANT ! IL VA FALLOIR QUE TU REVOIS L'ORDRE DE TES PRIORITÉS ! TU AURAIS MIEUX FAIT DE LUI VENIR EN AIDE AU LIEU DE VOLER A MON SECOURS COMME UN HÉROS DE CONTE DE FÉE ! AAAAH MONSIEUR SE CROIT FORT CAR MONSIEUR A VAINCU UN CLONE D'UN SHINOBI DE L'AKATSUKI ! ET TU AS SANS DOUTE PENSE QUE J'AURAIS BESOIN DE TON AIDE POUR DÉFAIRE UN ADVERSAIRE QUE TU AS ÉTÉ TOI-MÊME CAPABLE DE VAINCRE ! MAIS TU AS UNE HAUTE OPINION DE TOI-MÊME MON BONHOMME ! ALORS COMME ÇA, UN ANBU NE POURRAIT ACCOMPLIR CE DONT UN JUUNIN EST CAPABLE ? TU AS BESOIN D'UNE LEÇON D’HUMILITÉ ! Furibond, Kyûji invita Shinsaku à venir vers lui alors que ce dernier avait reculé de trois bons mètres devant la colère de son ami. VIENS, VIENS M'AFFRONTER, VIENS ME MONTRER QUE TU ES MEILLEUR QUE MOI ! TU DOIS SÛREMENT EN ÊTRE PERSUADE VU LE ZELE AVEC LEQUEL TU AS ACCOURU POUR ME SAUVER ! OU EST TA SOEUR, TU ME LE DEMANDES ? MAIS SÛREMENT EN TRAIN DE FAIRE QUELQUE CHOSE D'INUTILE, COMME TOI ! ELLE AUSSI A PENSE ÊTRE PLUS RAPIDE QUE MOI, PLUS FORTE QUE MOI, ET ELLE A SÛREMENT VOULU S'OCCUPER DE CE NINJA TOUTE SEULE ! CE SHINOBI ÉTAIT MA PROIE, TU ENTENDS ? MA PROIE ! LA PROCHAINE FOIS QUE VOUS INTERPOSEREZ, JE NE SERAI PAS AUSSI GENTIL QUE JE L'AI ÉTÉ AVEC TA PETITE SOEUR ! MET-TOI BIEN ÇA DANS LE CRÂNE !

Shinsaku s’était forcé à maintenir une expression neutre durant toute la tirade de Kyûji, comme un bon soldat se devait de le faire devant un supérieur. Mais intérieurement il était complètement perdu. Il était choqué, mais pas un petit choqué de rien du tout, il était vraiment extrêmement choqué ! Kyûji qui parlait ainsi ?! Et en plus il lui parlait à lui ! Sur le coup le Nara se savait plus du tout quoi penser, il avait été dépassé par les évènements, chose dont il n’avait pas l’habitude. Son cerveau travaillait comme une usine à charbon. Pourquoi était-t-il comme ça ? Était-ce l’homme de l’Akatsuki qui lui avait jeté un sort ou qui le contrôlait par quelques sombres ninjutsus ou autres genjutsus ? Ou alors était-ce vraiment Kyûij qui se tenait devant lui et qui gueulait sans se soucier de profaner le silence de la forêt ? Shinsaku voulait lui parler mais il n’osait pas. Kyûji l’avait vexé et le simple fait de lui adresser la parole le blessait dans son amour propre. Le Nara n’était pas du genre à se fatiguer pour ce genre de mecs. Ce n’était pas vraiment les paroles de Kyûji qui l’avaient vexés, car elle ne touchait pas le moins du monde étant donné qu’elles n’avaient strictement aucun sens. Ce qui le vexait c’était l’agressivité dont il avait fait preuve à son égard. Il ne concevait pas que Kyûji, son ami d’enfance, puisse se comporter ainsi envers lui. C’est pourquoi il parla quand même.

– Mais qu’est-ce qu’il t’arrive ? C’est l’autre qui t’a mis dans cet état ?

Kyûji ne daigna même pas adresser le moindre regard à Shinsaku, encore furieux de son insubordination. Il se retourna d'un seul coup, et décocha un crochet vicieux dans la mâchoire du Nara. Alors qu'il était à terre, il lui cracha :

– Le seul qui me pose problème ici, c'est toi !

Brusquement Shizu sortit par le col de Shinsaku, ses poches de venins débordant d’un liquide mortel. Ses crocs n’avaient jamais été aussi envieux de mordre la chair du Hyûga. Shinsaku la retint, l’attrapant fermement par le cou.

« Laisse, il n’en vaut pas la peine. »

« Je vais le tuer ! »

« Je sais, mais laisse couler pour cette fois, tu feras ça un autre jour. »

La vipère retourna se blottir sous la veste de son ami tout en soutenant le regard haineux que lui lançait Kyûji. Shinsaku se releva comme si de rien n’était. Il passa sa main sur son menton ensanglanté puis cracha un petit filé de sang sur les cailloux. Quand il se retourna vers Kyûji celui-ci était déjà parti en direction du village, n’accordant pas le moindre regard au jeune Nara.

Shinsaku était partagé entre la colère et la pitié. Il ne comprenait toujours pas. Il avait envie de retenter de lui parler mais toute sa maigre motivation l’avait quitté en même temps que ce coup dans la mâchoire. Ce fut donc la colère qui prit le dessus. Il ne voulait plus le voir, ce visage trop innocent avec ces grands yeux blancs l’énervait déjà. Tout ce qu’il voulait c’était être loin de ce Hyûga. Finalement cette petite réflexion n’avait aucun sens, il savait déjà ce qu’il allait faire avant même d’y réfléchir. Son chakra était déjà prêt depuis quelques secondes et Shizu avait déjà vérifié qu‘il n‘y avait personne aux alentours.

– Dans ce cas il suffisait de le dire plus tôt.

De sa main cachée dans son dos, un grand cercle noir apparut soudainement. Le grand corbeau sauta dans cette ombre parfaitement circulaire et Rek, qui avait déjà anticipé en piquant sur son maître en fit de même. Shinsaku recula d’un pas, entrant dans l’autre dimension puis la porte noire se referma. Kyuji frappa dans le vide au même moment. Le Nara était déçu de voir qu’il avait tenté de récidiver.

Ne prêtant même plus attention au Hyûga qui rageait dans le monde réel, Shinsaku enfourcha le grand corbeau et partit en direction de Konoha.

~~~~~~

Quand il repassa au dessus du lieu où il s’était battu contre le clone de l’Akatsuki, Shinsaku aperçut sa sœur avec Kohaku. Le loup semblait être en train de renfler une piste, mais il restait bloqué au milieu du terrain labouré, ne sachant plus où chercher une odeur. Saya et son loup blanc avait surement fait demi-tour pour lui porter main forte, mais quand ils étaient arrivés il n’y avait plus personne. Il étaient sans doute inquiets.

– Rek, va faire un rapport complet à Saya et ne néglige aucun détail. Dit lui de me retrouver à la maison ce soir.

Sur ces mots Shinsaku tendit son bras droit et ouvrit une petite faille dans la sombre dimension pour que le corbeau puisse sortir délivrer son message. Puis il la referma et continua son vol dans des cieux dénués de vent.

~~~~~~

Alors qu’il s’approchait toujours plus du village, Shinsaku remarqua un petit garçon étalé dans la poussière d’un sentier de chasse. Il fit pencher son corbeau et descendit à sa rencontre. Le Nara put reconnaitre sans hésitation le jeune genin qu’ils avaient sauvés tout à l’heure. Il croyait qu’il était rentré au village, Shizu l’avait vu se relever et se diriger tout seul vers le village. Apparemment il était beaucoup trop épuisé pour cela, normal lorsque l’on affronte l’Akatsuki. Maintenant il ne pouvait pas le laisser là.

Shinsaku et son grand corbeau sortirent de la dimension et le Nara monta le corps fatigué du genin sur le doux duvet de plumes qui recouvrait le dos du grand oiseau. Il s’assit derrière lui, le retenant par la taille. Le spectre ailé décolla, soulevant un nuage de poussière.

Le garçon remua dans les bras de Shinsaku, il était encore conscient.

– Atsushi c’est bien ça ?

– …

– Ne t’inquiète pas, ils sont en déroute et il n’y a pas de blessés… On rentre à la maison maintenant.

~~~~~~

Le corbeau atterrît avec légèreté sur le toit de l’hôpital. À peine eut-il touché le sol qu’il disparut, laissant Shinsaku avec Atsushi dans les bras. Le Nara enfonça la porte de secours (qui est sensée s’ouvrir dans l’autre sens) d’un violent coup de pied, cassant une charnière par la même occasion. Il descendit rapidement les petites marches en béton puis s’engouffra dans l’un des couloirs principaux de l’hôpital. Il refourgua le corps du jeune genin à la première infirmière qu’il croisa.

– Son état est stable, il a juste besoin de reprendre des forces. Lui dit-il comme s’il se permettait de lui apprendre son propre métier.

Shinsaku ne s’attarda pas dans le bâtiment et sortit par la porte principale. Il arpenta quelques rues, se perdant dans la foule du village. Tout ce qu’il voulait maintenant c’était rentrer chez lui et être tranquille.

_________________
-Paroles de Shinsaku Nara
-Pensées de Shinsaku Nara
-Pensées de Shizu

"Ici et maintenant c'est moi ton Dieu... Et je te maudis !"
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t224-annales-de-shinsaku-nara https://sns-rp.forumgratuit.org/t198-shinsaku-nara#930 https://sns-rp.forumgratuit.org/t47-shinsaku-nara
Contenu sponsorisé



Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty
MessageSujet: Re: Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)   Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rouge et noir : Mission de rang A (Partie 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [UploadHero] Rambo III [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V1 :: Hi no Kuni :: Grandes forêts de Hi-
Sauter vers: