Le Deal du moment : -58%
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez
 

 L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu] Empty
MessageSujet: L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu]   L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu] EmptyVen 10 Juin - 13:54



L'est quand même mignon ce con

Avec... Tsubaki Narahima



Bon, j'ai pas beaucoup avancé, pas cool. Je pue vraiment la merde j'crois. J'ai même pas encore remarqué qui était le MizuKage tellement la première épreuve était passée à une vitesse folle. En effet, dès que je suis arrivée à Kumo et que j'ai voulu m'installer dans le quartiers d'Iwa, j'ai même pas eu le temps d'aller aux toilettes que la première épreuve avait déjà commencé. Et putain, que c'était chiant. C'était des maths. Fûko, ce fils de lâche, avait abandonné comme un couillon face à un adversaire qui était complétement à sa merci, qui ne savait pas parler. Il aurait pu gagner cette épreuve haut la main. Mais je crois surtout qu'il a abandonné parce qu'il sait qu'il n'a pas encore mon niveau, et il sait très bien qu'il ne mérite pas d'être aussi gradé que moi. Sora avait participé à l'épreuve masqué, ce qui lui permettait de rester camouflé. Je m'en serais battu les couiles personnellement, mais bon, le mec est une tapette donc je comprends qu'il ait à cacher son visage surtout qu'il est moche. Kojiro s'était bien démerdé, mais son combat, si on peut appeller ça un combat était relativement chiant. Son adversaire et lui même sont beaucoup trop gentils pour faire du mal à qui que ce soit. Tsuka, c'était une Genin, donc je m'en bat un peu les couilles.

Heureusement qu'il y avait eu le combat de Tsubaki pour m'amuser un peu. Tsubaki, c'est un peu le mec qui me ressemble. Lui aussi, il a les cheveux rouges, lui aussi il est mature, lui aussi, c'est pas un bisounours, et enfin, lui aussi, il pue la classe. Tout comme moi. C'est quand même un petit PD. Il s'est fait stopper par le Hokage bisounours de Konoha, alors qu'il aurait pu lui niquer sa race. Bon, peut-être n'était il pas aussi instable que je le suis, mais en tout les cas, sa badassitude et son jemenfoutisme est quand même craquant, je dois le dire. Je ne suis pas faible au point de m'abaisser jusqu'au niveau de ses couilles, mais il est quand même beau gosse. Bref, passons ce moment gênant de ma vie, la première fois que je trouve un mec mignon, c'est quand même une grosse étape de ma vie non? On s'en fout? Ok. Laissez moi continuer mon histoire bande de rigolos. Après la première épreuve de maths du coup, je me retrouvais dans ma chambre, dans l'aile d'Iwa. Je faisais mes derniers préparatifs avant d'essayer d'aller récupérer des informations sur les Kages des differents villages. Comme à mon habitude, je ne m'emerdais pas à couvrir ma poitrine, à part ce petit morceau de tissu ridicule qui recouvraient mes magnifiques seins. Je craquais mes os, me préparant à un eventuel combat qui mettrait immédiatement fin à l'examen. Heureusement pour Kumo que le pays de la foudre était déjà bien mal en point, sinon, croyez moi que j'aurais foutu un bordel. Iwa doit me maudire, je suis vraiment une source à problèmes. La preuve est que je veux faire justice moi même, et même si on ne m'a pas demandé de le faire. C'est pour ça que je dois quasi constament être sous surveillance. Car on me connait, et moi, dans un évenement comme ce tournoi, j'aurais vraiment tout cassé. Même les gueules des Kage, balécouilles.

Alors que j'étais prête à m'en aller, quelqu'un fit irruption dans la pièce. Je me tournais, et vit alors cette chevelure sang qui me faisait tant fondre. Resaisis-toi Cho, tu es froide comme une stèle, dûre comme l'acier. Personne ne doit te faire effet jusqu'à ce que ton objectif soit accompli.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Tsubaki Narahima
Rang A
Rang A
Tsubaki Narahima
Messages : 161

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu] Empty
MessageSujet: Re: L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu]   L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu] EmptyVen 10 Juin - 14:52


Ce combat n'avait pas été de tout repos, bien qu'aucune attaque adverse ne m'ai atteint, je commençais à sentir un désagrément prononcé dans l'intégralité du bras droit. Je savais pourtant qu'il m'avait été demandé d'alterner de bras en chaque coup, pour diminuer les dégâts liés aux ondes de chocs. De toute façon, un peu de sommeille et tout irait mieux. Je me dirigeais alors vers la sortie de l'arène, n'accordant qu'un regard empli de mépris à l'arbitre et un air supérieur à ce clown qu'était mon adversaire. Ce combat avait été navrant et très franchement lassant. Une fois à l'extérieur de la zone, je prenais immédiatement la direction de l'escalier vers les étages inférieurs, profitant de ce moment de répit pour m'accorder une portion de tabac, l'allumant à son bout en inspirant une large bouffée « d'oxygène ». Arrivé au troisième, je regardais autour de moi. Peu importe ou mon regard ce posait, il y avait foule, des shinobis de tout âge, de tous villages. Bruyant comme une horde de prisonniers à la vue d'une jeune femme devant leurs cellules et je ne pensais pas cela en connaissance de cause.

« La putain d'vos mères … c'possible un peu calme bordel … ? »

Je me contentais donc de m'éloigner, intégrant en silence l'aile d'Iwa en me massant frénétiquement le bras, toujours aussi endolori. Je me doutais qu'il n'été pas question d'une fracture, mais un os brisé pourrait vite survenir avec la faiblesse déjà accumulée. C'était ma chambre, celle que l'on m'avait attribuée avec mon numéro, sans doute identique à celles autour, mais c'était la mienne, possiblement aussi confortable que le luxueux intérieur de l'aéronef du Godaime. Je déposais la main sur la poignée, l'abaissant d'un coup, avant d'ouvrir en grand la porte, projetant mon sac dans la large pièce, en détaillant tout ce qui pouvait l'être.

« Spacieux, classieux, approprié j'suppose, rien à redire … si c'n'est … c'est qui elle ? »

Je baissais alors les yeux vers une jeune femme, au physique plutôt attrayant et partiellement dévêtue. Croisant son regard, je me contentais de faire un pas en arrière, vérifiant s'il s'agissait bien du petit paradis qu'étais le mien. Aucun doute, cette chambre m'était attribuée. Je ne pouvais m'empêcher de passer au crible le corps de la rouquine, des plus alléchants. Tandis que je pénétrais lentement la pièce, je retirais ma veste, la lançant sur une chaise non loin, il ne restait sur mon torse qu'un débardeur plutôt serré d'une texture en filet, aux mailles étroites. Je me passais alors la main dans les cheveux, vers l'arrière, en soupirant, avant d'engager la conversation.

_ Qu'est-ce tu fous là toi ? C'sensé être ma piaule ici et j'dois admettre que j'pensais m'reposer un peu pour le prochain jeu …

J'attrapais ma cigarette, relâchant un épais nuage de fumée, en tapant du bout de l'index, le filtre, afin de faire chuter les cendres au sol. J'avais beau la regarder sous toutes les coutures, je n'avais pas souvenir d'avoir déjà croisé son joli petit cul minois quelque part. Ça présence était à vue d'œil agréable, mais je me questionnais quand même quant aux raisons de sa présence chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5515-bingo-fiche-tsubaki#42853 https://sns-rp.forumgratuit.org/f400-dossier-tsubaki-narahima https://sns-rp.forumgratuit.org/t5512-l-avenement-de-tsu-chapitre-un-la-tant-attendue-presentation-en-cour#42813
Invité
Invité
avatar

L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu] Empty
MessageSujet: Re: L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu]   L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu] EmptyDim 19 Juin - 12:41



L'est quand même mignon ce con

Avec... Tsubaki Narahima



Regardez le, ce connard. Tellement stylé, tellement badass... So much... WOW. Mes yeux se sont écarcquillés en le voyant. Il semblait tellement serein, tellement no care de l'épreuve qu'il venait tout juste de passer. Lui était un des seuls participants à s'être battu, et il avait gagné son épreuve en prime. Je regardais sa cigarette aller de sa bouche jusqu'à sa main, et il était craquant. Moi, Cho Kaguya, la maîtresse du mépris, de la férocité et de la méchanceté sur terre, dévorait Tsubaki Narahima le maître de la séduction contre son gré. Mon coeur s'emballait aussi fort qu'une pompe à pétrole. Cette métaphore était fantastique. Le jeune homme me toisait du regard, jetant son regard sur mes courbes légères, mais néanmoins généreuses. En effet, les courbes de mon corps n'étaient pas disproportionnées, mais justes parfaites. Je n'avais pas de gros seins, ni de grosses fesses, mais elles collaient parfaitement à ma morphologie de mannequin russe de 18 ans. Je m'assayais alors sur le lit, en tailleur, en lâchant juste un très léger sourire en coin, le fixant du regard le plus aguicheur que je pouvais faire.

« Spacieux, classieux, approprié j'suppose, rien à redire … si c'n'est … c'est qui elle ? »

Une chute du vingtième étage ne m'aurait pas fait plus mal. C'était littéralement un gros parpaing que je me prenais dans la tronche. Comment ça, cet idiot ne prétendait pas me connaître alors que je suis l'une des figures les plus importantes d'Iwa? Alors que je suis la jolie représentante du carnage et celle qui s'assieds le mieux sur des bites les autres villages? Comment ça Tsubaki ne savait pas qui j'étais? Il se foutait de ma gueule, c'est sûr, il ne cherchait qu'à faire connaissance ! Dans touyt les cas, sa voix était grave, telle que je l'imaginais. C'est vrai que je ne lui avait jamais parlé. Notre différence de rang justifiait ça, et je n'était pas son Sensei (même si j'aurais aimé être sa maîtresse, LEL). Il jeta sa veste. Avait-il compris pour moi? Avait-il analysé ma faiblesse? Impossible. Même si mon regard trahissait mon êtat d'esprit, personne ne pouvait savoir que je craquais litteralement pour ce garçon. A peine plus jeune que moi, toujours Chûunin (donc bien plus faible que moi, ne l'oublions pas, la dominatrice, ici, c'est moi !), mais tellement incroyable ! Bref, je me relevais légèrement sur le lit, avant d'entendre ses paroles suivantes :

« Qu'est-ce tu fous là toi ? C'sensé être ma piaule ici et j'dois admettre que j'pensais m'reposer un peu pour le prochain jeu … »

LE PROCHAIN JEU C'EST ME N... ! Bref, calme toi. Je me relevais alors, doucement, agitant mes fesses de gauche à droite, avec une démarche relativement sexy. Je m'approchais à quelques centimètres de lui, et l'observait droit dans les yeux. Mon regard se plongeait dans le sien, avec une envie ardente de le dévorer tout cru. Je devais cependant tenir bon. C'est dans mon interdiction éthique. Même si j'en rêve, je m'interdirais de toute façon à me laisser aller à ce jeu de séduction que j'ai engagé toute seule. Par contre le rendre fou de moi, ça je peux faire en sorte que ça arrive. Passant un doigt sur son pectoral gauche, et laissant ma main dessus, je pris la parole :

« Mon dnjldsn jhfeifbc dheuhd Cho Kagyrun...»

What the fucking hell? Je n'arrivais pas à parler. Je retirais ma main, honteuse, pour la première fois de ma vie. J'éclatais ensuite de rire. Je venais de me rendre complétement ridicule. Et ce rire, c'est pas que je me foutais de moi même, c'était plutôt nerveux. Je passais ensuite une main dérrière ma tête, repris mon souffle. Un, Deux, Trois, Cho, c'est à toi !

« Espèce de gros connard de merde ! Te fous pas de ma gueule !»

Je lui donnait alors un violent coup de poing au niveau du crane. Ah dieu, que ça faisait du bien ! Il devait me traîter avec respect ce fils de chieen ! Non mais oh, comment il me parle l'autre enculé ! T'as beau être mignon, c'est pas ujne excuse pour me parler comme une chienne ! Suite à ça, tout de même, je me présentais :

« Pour ta noble information, Tsubaki Narahima, Je suis Cho Kaguya, Jûunin d'Iwa, donc un peu de respect pour les anciens. Et tu te trompes complétement mon beau. Ici, c'est MA chambre, donc même si tu as réussi ton épreuve, et tu dois te reposer pour la suivante, je te prierais, bien aimablement, de dégager. »

Non, ne dégages pas si'il te plaît Tsu. Je veux faire ta connaissance.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu] Empty
MessageSujet: Re: L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu]   L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'est quand même mignon ce con - [Libre à Iwa mais surtout Tsu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Hentaï
» Hentaï RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaminari no Kuni :: Domaine Futae :: Palais :: Aile d'Iwa-
Sauter vers: