Partagez
 

 Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMar 2 Aoû - 13:11

Dans un coin perdu de l'immense désert de Suna aux abords d'un oasis, un étrange énergumène arpentait les hautes dunes de cette nation. La respiration lente, il marchait à allure modérée vêtu d'une cape noire qui le recouvrait intégralement. Le regard perçant, il lorgnait l'horizon qui lui paraissait à chaque pas toujours plus éloigné.

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Addda8603c77e6ccac84d3829f724870

An 117

Le vent se levait en ce début d'après-midi, le soleil était à son summum et la chaleur ambiante m'étouffait. La soif s'appropriait mon gosier, je distinguais au loin un semblant d'oasis. Je songeais à un mirage mais l'envie de boire était telle que je me jetais corps et âme vers cette source d'eau.
Fléchissant légèrement les genoux, j'ôtais ma capuche et m'abreuvais en abaissant ma tête au niveau de l'eau. Abreuvé, je me relevais succinctement, reprenant ma marche vers Suna et ses environs ; le chemin qui menait à mon objectif principal est parsemé d'embûches et ce désert aride n'en était que le premier. En partant du Sud, j'étais cette fois-ci au centre du désert de Suna. J'estimais qu'il me restait encore trois jours de marche pour arriver à Ame là où étrangement l'eau était abondante. C'est dire qu'à tel point deux pays frontaliers s'opposent en tout point.

Je portais mon attention vers le soleil qui me surplombait, il illuminait ce paysage désertique. Il était en soi la dernière lueur de lumière de ce désert sans vie. Depuis combien de temps se levait-il ? Était-il spectateur des atrocités des hommes ? De mes atrocités ? Je ne sais pas.. sûrement un nombre que l'on ne pourrait pas retranscrire. Je songeais à ma stratégie d'infiltration à Ame, leur système de détection était très sophistiqué pour un si petit village jadis gangrené par les guerres et soumis aux grandes puissances. Mais petit à petit, l'oisillon devenait faucon, terrassant ses anciens bourreaux. Mais trêve de rêveries, Ame était encore loin. J'étais encore au beau milieu de la nation du sable. L'idée de faire escale à Suna me titillait l'esprit, il fallait avouer que les archives de Suna regorgeaient de fuinjutsu tous plus puissant les uns que les autres. Tenter l'impossible m'excitait au plus haut point car les archives d'un village sont hautement sécurisés au point que même un Kage est surveillé. Ces lieux si sordide pour de simples habitants mais tant exaltants pour des vagabonds extravagants comme moi m'intéressaient. Je gardais cette idée dans un coin de ma tête, haletant le pas pour gagner du temps sur mon trajet. Malgré la fatigue et le manque de sommeil, je faisais fièrement face aux besoins primitifs de l'Homme. M'abreuver m'était suffisant pour continuer de marcher une semaine.. un mois. Mais je vous mentirais si je vous disais qu'un bon rôti me déplairait.

Soudainement mon attention s'attarda sur une silhouette lointaine qui se rapprochait de plus en plus rapidement. Par sécurité -et par réflexe-, je glissais ma main sous ma cape, empoignant fermement le manche de mon sabre. Je m'approchais nonchalamment, de quoi jauger mon semblable et le laisser me sous-estimer par ma nonchalance. Il s'agissait très certainement d'un voyageur égaré, c'était l'hypothèse la plus probable mais il pouvait aussi s'agir d'un chasseur de prime à ma recherche. Ne négligez pas le fait que j'étais recherché dans tout le monde shinobi pour avoir déserté ma patrie et assassiné ceux qui s'étaient dressés sur mon chemin comme mon défunt ami Kojiro, qu'il repose en paix. Nous nous rapprochâmes de plus en plus l'un de l'autre, je surmontais une dune et percevait péniblement les traits de son visage. Exalté de trouver compagnie dans un coin perdu, je m'exclamais.

- Hey, qui va là ?!
Revenir en haut Aller en bas
Ao Esuki

Ao Esuki
Messages : 30

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMar 2 Aoû - 17:08


J'étais étalé de tout mon long et venais de m'éveiller. Je reprenais doucement mais surement le contrôle de mes plus importants sens..
Le toucher, je pouvais sentir le souffle chaud du vent sur ma peau et le soleil mordre ma chair pas encore habitué à sa volonté. Je sentais aussi le sable encore fraie de la nuit sous moi.
L’Ouïe, j’entendais le vent soufflait, les grains de sables se déplaçant sous son emprise.
La vue, doucement, je tentais d'ouvrir les yeux, je me retrouvais complètement aveuglé par la lumière environnante et ma tête me lança subitement, il fallait attendre un peu y aller tout doucement, la précipitation n'avait de toutes façon jamais rien apporter de bon, donc autant y aller doucement, juste le temps qu'ils s’habituent. En attendant, je décidai d'essayer de me relever tout en ouvrant tout doucement les yeux. Une fois remis sur pieds non sans difficulté, mes yeux bien grand ouvert habitué à la lumière et au vent. Une foule de question arrivèrent à moi..
Le soleil était à son paroxysme et le vent soufflait fort.. un souffle brûlant..

Que faisais-je la ? Combien de temps avais-je dormi ?! Comment étais-je arrivé en plein désert !? J'essayais de me remémorer les derniers événements.. J'étais arrivé au village caché du vent après trois bonnes semaines de marche, puis qu'avais-je bien pu faire déjà ? Après avoir balayé quelques grains de sable qui traîné sur mes vêtements.
Je sortie ma pipe y mis un peu de tabac et l'alluma, sentir l'odeur émanant de la pipe me revigora. Je pris mon komodaru afin de boire se qui me rester de saké pour soulager un peu ma bouche complètement desséché. Le gout du saké, le sentir coulé dans ma gorge et finir dans ma panse me rappela enfin pourquoi j'étais ici..
Une fois arrivé au village, la première chose que j'avais fait c'était... c'était l'auberge ! C'était ça, j'avais trouvé l'auberge après j'avais surement du boire outre mesure..

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Kpfw12


Mais plus important, il fallait que je retrouve mon chemin. J'étais en plein désert si je ne trouvais pas vite de quoi m'abreuvait je pouvais y laisser ma peau. Je regardai autour de moi et vis une petite tache sombre au milieux du désert. Je décidai de me diriger vers elle.. En me rapprochant, je pus constater que la petite tache était en faites un humain marchant droit vers moi ! Je me mis à accélérer, quelqu'un en plein désert ! Il devait surement connaitre les environs, personne ne se balade comme ça dans le grand désert de Suna par peur d'y laisser sa peau !

Nous nous retrouvâmes très vite face à face tout deux sur une dune. C'était un homme avec une balafre en diagonal sur le visage, je pouvais le voir assez clairement, mes yeux c'était extrêmement bien habitué au désert. Il avait l'aire de tenir quelque chose sous sa cape.. L'homme s'exclama :

-Hey, qui va là ?!

Il semblait me jaugé, voir si mes intentions à son égare était hostile.. Aussi je décidai ne pas lui révéler qui j'étais seulement au cas ou.. je lui répondis donc :

-Je suis un voyageur égaré !

Je décidai d'avancer sur la défensive, on ne sait jamais. Et puis en ville j'avais pu voir un avis de recherche pour un homme avec une balafre en diagonal sur la tête.. Rapidement, nous nous retrouvâmes face à face, seul deux petits mètre était la entre nous, nous étions tous les deux à porter l'un de l'autre..

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5712-ao-esuki-en-cours-de-creation https://sns-rp.forumgratuit.org/t5699-ao-esuki-fini
Invité
Invité
avatar

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMar 2 Aoû - 17:43

- Je suis un voyageur égaré !

La chose me paraissait loufoque, s'il était réellement égaré, il n'aurait pu survivre à la chaleur étouffante du désert de Suna sauf s'il était de Suna. Chose probable au vu de son bandana, j'equissais un mesquin sourire. Sous ma cape, j'exécutais un mudra imperceptible. Mes sens me permettaient de distinguer nettement une source de chakra face à moi et il n'y avait que lui et moi. Il s'agissait à l'évidence d'un ninja. Ainsi il m'avait menti, la chose était logique sauf s'il était né de la dernière nuit et s'était égaré au beau milieu de sa propre nation. Non, cette hypothèse me paraissait improbable. Nous fûmes à quelques mètres l'un de l'autre. Je mettais en évidence ma seule main valide, souriant à cet énergumène.

- Tout va pour le mieux alors. Je connais quelque peu les chemins. Je suis en route vers Ame mais je peux faire escale à Suna en vous y accompagnant !

Nonchalamment, je pointais le bandana de mon interlocuteur. Finalement il tombait à pic, avec sa présence à mes côtés, il m'octroyait un avantage considérable. Je pourrais pénétrer à l'intérieur de Suna sans craindre les contrôles douaniers. Cette nouvelle me faisait jubiler et je ne pouvais m'empêcher de sourire. Il allait me prendre pour un fou ! Je m'esclaffais de rire puis reprit mon sérieux, prononçant :

- Désolé, ahaha. Je pensais à une blague que m'avait conté un ami. Quel est le comble pour un billet ?

Je laissais un blanc, de quoi lui permettre de me répondre. Je plongeais mon regard perçant dans le sien puis sans crier gare, je m'exclama de quoi le surprendre.

- De ce faire tailler en pièce !

Je souriais de nouveau, non pas à mon jeu de mot sot mais à l'idée de me jouer de la naïveté du quidam qui se tenait face à moi. Je changeais du tout au tout mon expression faciale, prenant une allure assurée, je m'exclamais avec sérieux :

- Allons-y avant que la tempête ne se lève.

Je reprenais ma marche, invitant mon nouveau compagnon à me suivre d'un geste languide de la main vers l'avant. Ainsi à deux, nous allions arpenter le désert brûlant de Suna. Je gardais néanmoins mon attention sur ce shinobi qui m'avait menti ; cela voulait dire deux choses. Soit il me connaissait et pensait me duper, soit il comptait me dépouiller. Il faut dire que les ninjas corrompus grouillent abondamment dans le monde shinobi. Je me devais d'être méfiant, plus que d'habitude. Dorénavant, il me fallait camoufler intégralement mon chakra et m'assombrir mon visage sous ma capuche. Entrer par les grandes portes de Suna allaient s'avérer difficile. Et d'autant plus qu'à l'intérieur, la sécurité était de mise surtout en l'absence de son dirigeant très certainement à l'examen Jônin à Kumo. Les rumeurs courraient vite lorsqu'il s'agissait de hauts dignitaires. Mais tout laissait à supposer que mon infiltration allait se dérouler sans accrocs, si tous les suna-jins étaient naïfs comme celui avec lequel je discutais.

Je continuais mon chemin, la capuche sur la tête et la cape virevoltant au vent. La tempête se levait, il nous fallait un abri. J'apercevais au loin un lot de rochers ainsi qu'une légère fente qui pouvait nous permettre d'accéder dans cet abri de fortune. Je détournais mon regard sur mon camarade et répliquait.

- Nous allons devoir faire escale dans cet abri, au loin. Il y a une fente, je pense qu'il y aura assez de places pour nous deux. Allons-y. La tempête se lève déjà, on risque d'y rester si on ne hâte pas le pas.

Facile à dire qu'à faire, le souffle devenait de plus en plus puissant. Il nous empêchait d'avancer correctement et nous repoussait inlassablement en arrière. Le sable n'arrangeait pas les choses, il s'immisçait dans mes globes oculaires, ce à quoi ils virèrent au rouge vif. Je baissais la tête et avançait péniblement vers l'abri.

- Nous y sommes presque ! Encore quelques mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Ao Esuki

Ao Esuki
Messages : 30

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMer 3 Aoû - 9:45


J'étais enfin face à lui, c'était le même visage que sur l'avis de recherche.. Il allait falloir redoubler de prudence mais aussi lui faire confiance, après tous j’étais belle et bien perdu et cet homme connaissait surement le chemin pour retourner à Suna..

- Tout va pour le mieux alors. Je connais quelque peu les chemins. Je suis en route vers Ame mais je peux faire escale à Suna en vous y accompagnant !

Il souriait en disant ces mots, mais son sourire n'était surement pas du au faites qu'il pouvait m'aider mais plus à autre chose... quelque chose de plus... Il avait une allure nonchalante mais je pouvais quand même percevoir son assurance.. Sa main commença à sortir ! Mon sang ne fit qu'un tour, j'étais prés à bondir sur lui, bondir tel un fauve ! Sa main continua à sortir mais..  rien ne sortie avec, juste sa main. Il pointa mon bandana et se m'y à rire ! J'était tout bonnement stupéfait, je me demandais à quoi se rire était du. Ça pouvait être ma tête de fatigué ou encore.. Je n'avais pas d'autre idée. Il reprit son sérieux très vite et me sortie :  

- Désolé, ahaha. Je pensais à une blague que m'avait conté un ami. Quel est le comble pour un billet ?

C'était une blague bien connu que j'avais apprise dans un bar au cour d'une petite beuverie, mais je la trouvais plutôt drôle. Je plongeai mon regard dans le sien, m’apprêtant à répondre quand il s'écria :

- De ce faire tailler en pièce !

J'esquissais un petit sourire, il m'avait quasiment refait bouillir le sang, décidément il faudra faire attention avec lui, j’étais trop sur les nerf et je risquais de l'attaquer juste par réflexe ! Il fallait que je me calme, que je reprenne mon sang froid. Je n'avais aucune raison d'être anxieux après tous j'étais plutôt fort.. L'homme reprit son sérieux, le vent soufflais, j'allais lui dire qu'il était temps de partir mais il me devança pour la seconde fois..

- Allons-y avant que la tempête ne se lève.

Ce à quoi je répliquai

-Oui il vaut mieux, elle arrive vite.

Le vent soulevait tous juste le sable.. la tempête approché et à vive allure. Il me fit signe de le suivre.. Nous nous mîmes à marcher ensemble d'un bon pas dans une direction qui était pour moi inconnue.. Je me laissais guidé par un homme recherché, je n'aimais pas trop cela.. mais j’étais bien obligé, j'étais perdu.. La tempête était la, juste derrière nous fort heureusement nous vîmes un, peut être, petit abris de fortune, nous nous regardâmes, il avait pris les choses complètement en main, et me prenais pour quelqu'un surement de très naïf, sans expérience, je le laissais faire peut être cela me permettra d'avoir un effet de surprise au moment fatidique...

- Nous allons devoir faire escale dans cet abri, au loin. Il y a une fente, je pense qu'il y aura assez de places pour nous deux. Allons-y. La tempête se lève déjà, on risque d'y rester si on ne hâte pas le pas.

Il avait de l'assurance dans la voie mais le vent l’empêcher d'avancer correctement, je fis semblant d'être plus désorienté que lui et d'avoir plus de mal encore à avancer, en réalité j'aurais pu arriver à la grotte très rapidement et assez aisément.. mais à cet vitesse on allait véritablement y passer. À quelques mètre de la grotte je l'entendis :

- Nous y sommes presque ! Encore quelques mètres..

Il avait perdu son assurance dans la voix et lutter plus que jamais pour effectuer ces derniers mètre, mais d'un coup je vis c'est pied littéralement décollé du sol, mon sang ne fit qu'un tour, je ne pouvais pas le laisser mourir, criminel ou non. Je l'attrapai par un bras avant qu'il ne soit hors de porté et couru de toutes mes forces vers la faille, tous seul j'aurais eu juste un peu de mal, mais avec se fardeau ces quelques mètre furent véritablement épuisant..
La grotte était en réalité assez grande, enfin tout et relatif, on pouvait s'y asseoir sans problème mais on devait marché accroupie, de la mousse couvrait les parois..
Je m'assis en tailleur et regardai mon guide qui manifestement s'était assez vite remis.. je fouillai dans ma veste à la recherche de ma pipe et d'une éventuel ressource de saké.. je trouvai une petit flasque, lui tendis. Pendant qu'il en bu un peu, je m'allumai ma pipe. Je me mis en tête d'essayer de faire la conversation pour détendre un peu l’atmosphère

- Bon comment tu t'appelles ?

Mais quel con pourquoi avoir poser cette question à quelqu'un qui était rechercher, j'avais fait une grosse erreur qui me décida de jouer franc jeu, après tout je n'avais aucune mauvaise intention, du moins tant que lui n'en avait pas pour moi.. Sans lui laissais le temps de répondre à la question, je pris une inspiration et plongea mon regard dans le sien.. j'étais prêt.

- Ton nom je le connais, tu es Momochi Yojimbo.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5712-ao-esuki-en-cours-de-creation https://sns-rp.forumgratuit.org/t5699-ao-esuki-fini
Invité
Invité
avatar

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMer 3 Aoû - 10:55

- Oui il vaut mieux, elle arrive vite.

Le souffle du vent était si fort qu'il me faisait décoller du sol mais par chance mon camarade me saisissait au vol. À vrai dire je restais perplexe, ma condition physique était remarquable et le vent me mettait à mal, qui était-il pour lui résister ? Sûrement un ninja puissant, il n'y avait plus aucun doute. Il ne s'agissait pas d'un voyageur. Enfin face aux portes de l'abri, je m'y insérai à l'intérieur devancé de quelques mètres par mon semblable pour le moins mystérieux. La taille de la fente nous obligeait à nous accroupir et les parois mousseuses m'écœuraient. Une vive sensation de régurgiter mes entrailles me titillait l'estomac mais je l'outrepassais, m'efforçant à avancer. Arrivés au centre de la grotte, nous pûmes nous asseoir. Contrairement à l'entrée de la grotte, son centre était étonnamment grand et pouvait contenir deux à trois personnes.

Je détournais soudainement le regard sur l'étrange individu qui m'accompagnait, il me tendait une fiole. J'opinais du chef et m'en saisissait en glissant discrètement mes doigts sur les siens, ainsi j'en profitais pour le marquer d'un sceau discret à  peine percevable qui glissait sous sa manche et remontait dans son dos pour rester imperceptible alors qu'il s'armait de sa pipe. J'hésitais à boire, peut-être me voulait-il me remercier de l'aider ou peut-être connaissait-il mon identité et voulait me faire taire ? Le regard incertain, je le fixais avec insistance le temps de déboucher la fiole. Il lançait la conversation, j'en profitais pour faire mine de boire le liquide dont l'odeur me rappelait un alcool très commun, le saké! Je lui rendais son dû lorsqu'il s'exclama inopinément :

- Bon comment tu t'appelles ?

Sans me laisser guère le temps de répondre, il répliquait :

- Ton nom je le connais, tu es Momochi Yojimbo.

J'esquissais un large sourire, je m'en doutais. Marquant un temps d'arrêt, je passais ma langue sur mes lèvres et répliquait :

- Tu es très perspicace ! Quel sens de la déduction. Puis d'un air plus sérieux.. Rien ne me retient de t'ôter la vie, là maintenant. Et si l'idée d'entreprendre une action à mon encontre te passait par la tête, je t'emmènerai dans l'haut de là sans que tu n'es le temps de comprendre que tu y sois parvenu. Me suis-je bien faire comprendre ? Mais ne tremble pas.. Ta compagnie m'est bien agréable en cette tempête.

Le vent soufflait encore fort à l'extérieur, mon expression faciale avait changé du tout au tout et laissait place à un sérieux inébranlable. Ma méfiance prenait le dessus, cet individu cachait bien son jeu. Le temps sourire scotché au visage, je le fixais continuellement. Si seulement il savait. Sa présence était d'une importance capitale au bon déroulement de mon projet.
Revenir en haut Aller en bas
Ao Esuki

Ao Esuki
Messages : 30

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMer 3 Aoû - 12:51



Ça réaction ne me sembla pas être des plus approprié, il souriait, une espèce de sourire carnassier.
Qu'allait-il faire ?! comment allait-il réagir ?

- Tu es très perspicace ! Quel sens de la déduction.. Rien ne me retient de t'ôter la vie, là maintenant. Et si l'idée d'entreprendre une action à mon encontre te passait par la tête, je t'emmènerai dans l'haut de là sans que tu n'es le temps de comprendre que tu y sois parvenu. Me suis-je bien faire comprendre ? Mais ne tremble pas.. Ta compagnie m'est bien agréable en cette tempête.

- Oui, tu as été plus que clair.

Son expression faciale avait changé du tout au tout. Il arborait un visage sérieux mais je pouvais quand même sentir la tension, elle était palpable.
J'avais joué mon seul atout, la surprise.. Je lui avais dévoilé un peu de mes capacités physiques et de ma bonne adaptation, voir très bonne à un environnement. Et je me retrouvais seul face à lui, si il lui venait juste l'envie, il pourrait me tuer, et je ne pourrais absolument pas l'en empêcher. Il fallait que je brise la glace. Il n'avait pas l'aire de me vouloir du mal pour le moment.. mais rien n'était sur, si je pouvais en faire mon allié, voir mon ami, cela pourrais me sauvait la vie..

- hum hum .. c'était un peu bizarre de commencer la conversation par un raclement de gorge mais c'était la seul chose que  j'avais trouver.. En fait je sais que tu Momochi Yojimbo , mais je ne veux pas risquer ma vie, voix-tu j'ai des choses à accomplir et apprendre.. je connais ton nom et je vais te révéler le mien..

Je ne savais pas si je faisais le bon choix.. mon nom étant le même que la Kazekage.. je m'étais senti obligé de le cacher par peur de me mettre en danger. après tout, tout les puissants on de puissant ennemi, et si je porte son nom je pouvais être la cible de ces puissants

- je me nomme Ao Esuki.

Peut être avais-je tort, je n'aurais pas du lui dire. Trop tard, c'était fait. Maintenant, il fallait que j'observe ça réaction.. j'étais plus que prés à essayer de sauver ma vie.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Ao Esuki le Mer 3 Aoû - 15:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5712-ao-esuki-en-cours-de-creation https://sns-rp.forumgratuit.org/t5699-ao-esuki-fini
Invité
Invité
avatar

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMer 3 Aoû - 13:28

- Oui, tu as été plus que clair.

Il raclait sa gorge ainsi il me craignait. Une bonne nouvelle, ma réputation n'était donc plus à faire.

- Hum hum .. Enfaîte je sais que tu es Momochi Yojimbo , mais je ne veux pas risquer ma vie, voix-tu j'ai des choses à accomplir et apprendre.. je connais ton nom et je vais te révéler le mien..

Je le regardais fixement, il était sur le point de me révéler son nom. Je restais perplexe, peut-être allait-il me mentir ? Quel shinobi révélerait son identité à un déserteur ! Il me faisait douté, le bougre.. Je ne discernais plus le vrai du faux.

- Je me nomme Ao Esuki.

Je ruminais une idée au fond de ma tête, s'il était comme il disait un "Esuki", il était probablement originaire de Kiri. Ce clan avait autrefois déserté le village à la suite d'un désaccord avec l'ancien Empereur, enfin ici il ne s'agissait que de la version officielle ; certaines rumeurs la contredisaient et faisaient allusion à un ninja venu d'outre-tombe qui décima toute la population de l'archipel Esuki. C'était là tout ce que je savais sur ce clan. J'admettais une possibilité, s'il me craignait, il m'était possible de sympathiser avec lui temporairement, assez pour accomplir ma tâche.
Cette idée était sublime et me reflétait parfaitement ! -Je suis sublime-

- C'est une bien noble quête d'apprendre et d'accomplir des choses. Lorsque que cette tempête s'apaisera, nous reprendrons la route. Je t'emmènerai à Suna, je n'y vois aucuns inconvénients. Bref, passons à autre chose. Souriant de plus belle, optant pour une expression plus décontractée.. Tu es du genre à dormir tôt ou tard ? Personnellement, je dors très tôt et me réveille à l'aube.

Mon plan était parfait en tout point, il ne me suffisait que de faire quelques vérifications ; bientôt j'aurai toutes les cartes en mains au bon déroulement de mon hold-up.
Revenir en haut Aller en bas
Ao Esuki

Ao Esuki
Messages : 30

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMer 3 Aoû - 16:23


Il le prit plutôt bien. Son attitude avait changé, il avait opté pour une expression plus décontractée, et souriait plus qu'avant mais avec un sourire moins faux.. Il m'avait même presque l'aire de jubilé par certain moment.. Cela renforcer mon sentiment de méfiance à son égard.

- C'est une bien noble quête d'apprendre et d'accomplir des choses. Lorsque que cette tempête s'apaisera, nous reprendrons la route. Je t'emmènerai à Suna, je n'y vois aucuns inconvénients. Bref, passons à autre chose. Tu es du genre à dormir tôt ou tard ? Personnellement, je dors très tôt et me réveille à l'aube.

Personnellement, j’étais plutôt flemmard et dormais tous mon soul. Mais de toute façon dans ce genre d'endroit et en ce genre de compagnie il me semblait impossible de fermé les yeux.

- Pas de problème je peux très bien me caler sur ton rythme de sommeil..

En effet mon maître d’arène m'avait souvent entraîner pendant des jour sans repos donc cela n'était pas un mensonge. Je pouvais faire une exception pour une fois et ne pas dormir ou très peu..
Quelque chose me restais en tête pourquoi allait-il à Ame ? Il avait toutes les chances de tomber sur de nombreux Shinobis.. Il fallait que je sache la vérité.

- Si je peux me permettre qui a-t-il à ame ? Se n'est pas dangereux pour quelqu'un comme toi de si rendre ?


Au pire que risquais-je à lui demander ? rien de plus donc bon autant y allé. Et puis, il fallait que je sache a quoi m'en tenir, sans lui laisser le temps de répondre je rajoutai une question

- Et encore une chose pourquoi et tu recherchais ? Tu n'as pas l'aire spécialement mauvais, méfiant oui, vif oui, intelligents de se que j'ai vu oui. Mais pas mauvais.

J'avais envie de connaitre un peu son histoire tant pis si il lui venait l'envie de me mentir de toute façon il fallait bien faire passé la tempête..

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5712-ao-esuki-en-cours-de-creation https://sns-rp.forumgratuit.org/t5699-ao-esuki-fini
Invité
Invité
avatar

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMer 3 Aoû - 17:19

Le temps que la tempête passe, je discutaillais de futilités avec Ao Esuki.
Le temps passait plus rapidement et la fureur du désert s'apaisait petit à petit mais pas assez encore pour reprendre la route. Je portais continuellement mon attention sur mon nouvel "ami", il me paraissait aimable pour un shinobi. Rares sont ceux qui ne sautent pas sur un déserteur à vue mais peut être était-il machiavélique et caché son jeu? J'essayais de le scinder psychologiquement mais seul Dieu pouvait réaliser une telle prouesse. Jamais le chakra ne permettrait cela.

Il me répondait très promptement, sans tourner autour du pot.

- Pas de problème je peux très bien me caler sur ton rythme de sommeil..

Je soupirais, le vent fendant la roche engendrait un son strident et j'espérais que mon comparse puisse continuer de dialoguer pour recouvrir cette mélodie sourde. Il ne lui fallut pas plus d'une dizaine de secondes pour de nouveau reprendre le dialogue.

- Si je peux me permettre qui a-t-il à ame ? Se n'est pas dangereux pour quelqu'un comme toi de si rendre ?

Je m'apprêtais à répondre lorsqu'il ajouta à toute vitesse :

- Et encore une chose pourquoi et tu recherchais ? Tu n'as pas l'aire spécialement mauvais, méfiant oui, vif oui, intelligents de se que j'ai vu oui. Mais pas mauvais.

Il était perspicace, il fallait le reconnaître. Je souriais de plus belle, lui contait mon histoire ferait très certainement passer le temps. Et qu'avais-je à perdre à lui narrer mon aventure ? Rien.

- Si tu le demandes tant. Je pense que tu es au courant des motifs de recherche à mon encontre ? Désertion, assassinat.. Mais ici il ne s'agit que de la version officielle qu'essaie de faire croire Kiri. Le motif de ma désertion est tout autre. Je suis, si tu as bel et bien lu ma fiche dans le bingo book, un ancien Anbu. Mes techniques sont redoutables, tu ne dois en connaître que quelques unes comme le mythique.. Il laisse un blanc de quoi permettre à Ao de répondre puis reprend de plus belle son monologue.. J'ai dans le passé suivi les enseignements d'un maître qui fut assassiné par un nukenin, il faut bien faire la différence entre Nukenin et Déserteur ! Un nukenin voue une haine sans faille pour sa patrie or un déserteur n'est qu'un vagabond en accomplissement d'une quête. Bref, revenons à nos moutons.. Assassinée lâchement par un vil nukenin, la haine emplissait mon coeur. Cette macabre histoire date de vingt ans.. Ce n'est que quinze ans après avoir intégré l'ANBU que je tombais nez à nez avec l'auteur de cette atrocité. Notre combat avait été titanesque mais il en sortait indemne, contrairement à moi. La preuve en est..

À ce moment précis, je mettais en avant mon bras mutilé, le regard impassible.

- Ce jour, j'avais flirté avec la mort. Mais mon heure n'était pas encore venue. Après m'être rétabli, la haine m'animait et m'anime encore aujourd'hui. Et si ce sentiment ne m'animerait plus, je mourrais sûrement car sans lui, je n'aurai pas lutté contre la mort et me serai laissé empoigner par la mort. Ce n'est que quelques semaines après mon rétablissement, après mûres réflexions que je prenais l'initiative de quitter le village pour me camoufler dans la masse, traverser des contrées sans avoir peur des représailles diplomatiques tout cela dans le but unique de retrouver cet enfoiré. Je le cherche encore aujourd'hui, certains de mes contacts m'ont annoncé son arrivé à Ame. C'est pour cela que je vais à Ame. Il réside vraisemblablement dans une auberge au centre du village.. mais faire escale à Suna me ferait grand bien, de quoi me revigorer. Le combat qui m'attend à Ame risque de marquer les générations suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
Ao Esuki

Ao Esuki
Messages : 30

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyMer 3 Aoû - 19:59


- Si tu le demandes tant. Je pense que tu es au courant des motifs de recherche à mon encontre ? Je hochai la tête pour acquiescer Désertion, assassinat.. Mais ici il ne s'agit que de la version officielle qu'essaie de faire croire Kiri. Le motif de ma désertion est tout autre. Je suis, si tu as bel et bien lu ma fiche dans le bingo book, un ancien Anbu. Mes techniques sont redoutables, tu ne dois en connaître que quelques unes comme le mythique..

Une conspiration donc.. oui cela pouvait être plausible.. Il attendait que je lui donne le nom d'une technique, il allait peut être être dessus..

- Je suis désolé, je ne connais pas de techniques à proprement parler.. je n'ais pas specialement appris.. Je sais survivre c'est déjà redoutable.. mais je t'en pris continu ton histoir pique ma curiosité..  

- J'ai dans le passé suivi les enseignements d'un maître qui fut assassiné par un nukenin, il faut bien faire la différence entre Nukenin et Déserteur ! A vrai dire je connaissais bien la différence entre nukenin et déserteur mais il est toujours bon de la rappeler. Un nukenin voue une haine sans faille pour sa patrie or un déserteur n'est qu'un vagabond en accomplissement d'une quête. Bref, revenons à nos moutons.. Assassinée lâchement par un vil nukenin, la haine emplissait mon coeur. Cette macabre histoire date de vingt ans.. Ce n'est que quinze ans après avoir intégré l'ANBU.Il devait avoir entre 30 et 35 ans, à peu pré le même age que moi.. que je tombais nez à nez avec l'auteur de cette atrocité. Notre combat avait été titanesque mais il en sortait indemne, contrairement à moi. La preuve en est..

Il me montra son bras, son bras mutilé. mon regard ne vacilla absolument pas, dans les arènes j'avais souvent infligé se genre de blessure voir pire.. je remontai mon regard vers lui et lui fis un signe de tête à fin qu'il puisse continué son histoire.

- Ce jour, j'avais flirté avec la mort. Une chose en commun pensais-je. Mais mon heure n'était pas encore venue. Après m'être rétabli, la haine m'animait et m'anime encore aujourd'hui. Et si ce sentiment ne m'animerait plus, je mourrais sûrement car sans lui, je n'aurai pas lutté contre la mort et me serai laissé empoigner par la mort. J'avais bien envie de le couper et de le contredire.. moi même j'avais été emplie de haine mais plus maintenant.. Ce n'est que quelques semaines après mon rétablissement, après mûres réflexions que je prenais l'initiative de quitter le village pour me camoufler dans la masse, traverser des contrées sans avoir peur des représailles diplomatiques tout cela dans le but unique de retrouver cet enfoiré. Je le cherche encore aujourd'hui, certains de mes contacts m'ont annoncé son arrivé à Ame. C'est pour cela que je vais à Ame. Il réside vraisemblablement dans une auberge au centre du village.. mais faire escale à Suna me ferait grand bien, de quoi me revigorer. Le combat qui m'attend à Ame risque de marquer les générations suivantes.

Son histoire semblait tenir la route, je me demandais se que j'allais bien pouvoir lui dire.. je me creusais la tête mais rien n'arriva, je laissais la conversation au vent, qui se calmer petit à petit..
Puis me vint subitement des paroles, de quoi lui répondre

- Triste histoire.. Mais histoire pleine d’expérience, Je pense que je te crois. Je ne suis pas prés à te faire confiance, mais je te crois. Et je veux bien t'aider à rentrer dans Suna pour te reposer mais, je pris une inspiration, je resterais tout le temps de ton séjour avec toi, et ne te suivrais tout le temps.. c'est la seul condition. Après je ne garantie pas que tu puisse y rentrer.
Sache que si tu dis la vérité ton histoire me touche.. Et que seulement pour ça que j'ai décidé de t'aider seulement pour ça !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5712-ao-esuki-en-cours-de-creation https://sns-rp.forumgratuit.org/t5699-ao-esuki-fini
Invité
Invité
avatar

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyJeu 4 Aoû - 1:32

- Triste histoire.. Mais histoire pleine d’expérience, Je pense que je te crois. Je ne suis pas prés à te faire confiance, mais je te crois. Et je veux bien t'aider à rentrer dans Suna pour te reposer mais, je pris une inspiration, je resterais tout le temps de ton séjour avec toi, et ne te suivrais tout le temps.. c'est la seul condition. Après je ne garantie pas que tu puisse y rentrer.
Sache que si tu dis la vérité ton histoire me touche.. Et que seulement pour ça que j'ai décidé de t'aider seulement pour ça !


Il pensait me croire, drôle de façon d'annoncer sa méfiance. Quoi qu'il en soit, il me tendait la perche et j'allais à l'évidence la saisir. Ainsi, il m'invitait à le suivre à Suna à condition qu'il puisse me suivre ; c'était acceptable.

- Si tu veux, tu peux me suivre. Mais il va falloir me faire passer pour un simple voyageur sauf si tu connais un passage secret. Je ne resterais qu'un jour tout au plus, le temps d'acheter de quoi manger et de piquer un somme. Je peux cependant entrer par mes propres moyens.. Me camoufler a été l'une des premières choses à acquérir lors de mon périple. Je suis le maître de cet art.

Il manigançait quelque chose, c'était certain. Qui inviterait un déserteur à accéder dans sa patrie ? Le dernier des idiots et il était loin d'être un idiot. Mais sur ce coup, je tirais une croix sur la paranoïa. Le timbre de sa voix reflétait son sérieux et sa sincérité. J'étais tiraillé entre crédulité et méfiance. Devais-je le croire ? Les ninjas étaient perfides et j'étais le premier à le savoir. Ce dilemme me taraudait l'esprit, je relevais le regard vers le plafond de la grotte, la respiration lente.

- Tu sais.. le jour où j'aurai enfin accompli ma quête, je me rendrai sûrement à Kiri. Cette vie de vagabond ne me plait guère. La prison comparé à fuir continuellement, c'est mieux.

J'en étais réduis à discutailler avec un shinobi. Quelle ironie du sort, le destin me lançait-il des signaux ? Devais-je les interpréter ainsi ? Me demandait-il de me repentir ? Je ne pouvais pas, la haine m'animait, rongeait mon coeur. Elle était l'essence même de mon existence. Elle avait germé petit à petit dans mon coeur et le jour où je mourrais, elle éclorait. Ainsi la mort était l'éclosion de la rose qui me saignait.
Je cogitais sur mon avenir, que ferais-je après avoir réalisé mon objectif ? Une question dont mon esprit n'avait pas la réponse et ne l'aurait certainement pas. Le dilemme devenait de plus en plus pesant, ce shinobi venait-il de me retourner l'esprit ?! Il me fallait du calme, je laissais volontairement le silence peser et prenait une longue inspiration de façon à me revigorer les poumons et me nettoyer l'esprit.
Finalement cette ambiance silencieuse ne me plaisait guère, je reprenais le commandement du dialogue.

- Et toi? Parle-moi de toi? Qui es-tu ? Qu'est-ce qui t'as amené dans le désert ? De quelle contrée es-tu originaire, hein ? Je te connais rien de toi hormis ton nom, «Esuki» clan déserteur de Kiri..
Revenir en haut Aller en bas
Ao Esuki

Ao Esuki
Messages : 30

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyJeu 4 Aoû - 12:36


- Si tu veux, tu peux me suivre. Mais il va falloir me faire passer pour un simple voyageur sauf si tu connais un passage secret. Je ne resterais qu'un jour tout au plus, le temps d'acheter de quoi manger et de piquer un somme. Je peux cependant entrer par mes propres moyens.. Me camoufler a été l'une des premières choses à acquérir lors de mon périple. Je suis le maître de cet art.

- Malheureusement, je ne connais aucun passage secret..

Je le regardai, il était perplexe, perdu dans ces pensés. Après tous, il y avait de quoi douter. Premièrement, il pensait être en présence d'un ninja de Suna.. hors personne n'inviterait un déserteur dans ça patrie.  Ensuite cela pouvait très bien être un piège..
Je le comprenais, je comprenais se sentiment de doute profond.

- Tu sais.. le jour où j'aurai enfin accompli ma quête, je me rendrai sûrement à Kiri. Cette vie de vagabond ne me plait guère. La prison comparé à fuir continuellement, c'est mieux.

Ainsi, il était lasse de fuir. C'était compréhensible, vivre sans jamais avoir de contact humain ça devait être dure, surtout qu'à chaque fois qu'il se révélait, il avait du avoir que de la haine contre lui. Je devais être surement son premier contact depuis longtemps.. Le silence commençait à peser.. Mais, il le brisa bien vite..

- Et toi? Parle-moi de toi? Qui es-tu ? Qu'est-ce qui t'as amené dans le désert ? De quelle contrée es-tu originaire, hein ? Je te connais rien de toi hormis ton nom, «Esuki» clan déserteur de Kiri..

-Moi, comment parler de quelque chose qui me hante.. je ne sais même pas qui je suis.. Je suis la pour le savoir, l'apprendre. Je vais te contais mon histoire.

je fis une pause, pris une inspiration, que me prenait-il, pourquoi devrais-je lui révéler..

- Il faut que tu sache que je ne suis pas un ninja de suna. Je ne suis pas un ninja du tous.

Pour la seconde fois, je le vis ne pas contrôler ces émotions, il avait l'aire très surpris et commençait à ouvrir la bouche pour parler. Je repris avant qu'il ne commence à parler

- Je n'ais aucun souvenir de ma patrie d'origine..
D’après se que j'ai appris les Esuki était un clan qui a été décimé entre l' an 80 et 82.. Mais je n'étais pas encore née.
Mes premiers souvenir remonte à mes 5 ans, je pense, je ne connais pas exactement mon âge. J'étais esclave, j'ai été esclave pendant une grande partie de ma vie. J'ai eu plusieurs maître, plusieurs fonction.. du simple serviteur à enfant de joie puis le reste de ma vie d'esclave.. j'ai été un combattant. Je me battais pour amusé les maîtres, les distraire.. Et j'étais bon, excellent même..
On ne m'a jamais donné de nom sauf un autre enfant qui un jours m'appela Ao c’était le nom de son frère.. décédé.. Pour les maître je n'étais que 44a78g


Je tendis mon poignée afin de lui montrais le numéro tatoué..

- L'enfant à aussi vu que j'avais tatoué sur le torse esuki. Du plus loin ou remonte mes souvenirs j'ai toujours eu tatoué sur le torse ça. Il compléta mon nom, c'est lui qui m'appela Ao Esuki..
D’ailleurs chose étonnante je ne sais même pas si je suis un Esuki.. c'est pour ça que je viens à Suna afin d'avoir des réponses à mes questions en savoir le maximum sur moi. Apprendre qui je suis ! Qui je suis vraiment ! Je me suis évadé il y a un peu plus de 5 ans, je n'en pouvais plus.
Tuer ! Tuer ! Tuer ! Tuer, Blesser..
Puis j'ai vécu simplement sans me battre pour survivre..


Le silence était pesant, à chaque fois que je pensais à cette histoire, mon histoire, je revivais les plus noir moment de ma vie..

- Voila, tu connais un peu plus mon histoire.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Ao Esuki le Sam 13 Aoû - 8:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5712-ao-esuki-en-cours-de-creation https://sns-rp.forumgratuit.org/t5699-ao-esuki-fini
Invité
Invité
avatar

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptyVen 5 Aoû - 1:41

Il me tendait son bras, j'analysais le tatouage d'un regard analytique. Son récit s'avérait réel.
Le silence pesait, je me contentais de le fixer dans les yeux. Je lisais la peine enfouie en lui par ce simple contact visuel. Il me semblait perdu.

- Voilà tu connais un peu plus mon histoire.

J'esquissais un sourire, il avait lui aussi durant sa plus tendre enfance souffert d'un mal. Il me rappelait quelqu'un ou plutôt il me rappelait moi.

- Pas de passage secret? Dommage, je continuerai la route seule. Pas de soucis, pas besoin de faire escale finalement. Le vent se calme, nous allons pouvoir reprendre la route. Allez, on y va.

Promptement, je me relevais et dépoussiérais mes habits en quelques tapes. L'expression totalement neutre, j'avançais d'un pas assuré vers l'extérieur, quittant l'obscurité de la grotte pour m'offrir à la luminosité du désert. Le temps pressait, à un moment ou un autre, le courroux du désert pouvait s'éveiller. Je jetais un dernier regard sur mon camarade, il était temps de lever le camp. J'hâtais le pas vers Suna, silencieux, arpentant les dunes de sables tous plus immense les unes que les autres.

Le voyage allait s'avérer long et ma haine grandissait à chaque pas. À l'idée d'apaiser ma vengeance, elle ne faisait que s'amplifier ! Je m'étais tant entraîné, j'étais à quelques pieds de mon objectif. Mon coeur demandait justice et je comptais bel et bien lui offrir. Trépasser ne me faisait plus peur, avec la haine dans mon camp, j'étais invincible. Ce sentiment vous nourrit, vous ronge puis vous tue à petit feu en échange d'une puissance incommensurable. C'était un pacte avec le diable, finalement je me disais que la haine n'était d'autre qu'une incarnation du diable. Je pouvais donc dire que j'étais l'un de ses sous-fifres ?
Revenir en haut Aller en bas
Ao Esuki

Ao Esuki
Messages : 30

Fiche shinobi
Grade:
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Talents:

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptySam 13 Aoû - 9:20



- Pas de passage secret? Dommage, je continuerai la route seule. Pas de soucis, pas besoin de faire escale finalement. Le vent se calme, nous allons pouvoir reprendre la route. Allez, on y va.

Il se releva assez rapidement, il dépoussiérera c'est habit, et sortie de la grotte.. je décidais de le suivre. Lentement, je sorti de la grotte, l’obscurité laissa place à la lumière. Momochi me jeta un dernier regard et se mis à marcher d'un pas très rapide. Nous étions tout deux dans nos pensées si bien que le reste du voyage se passa sans grande discutions, tout était silencieux au bout de plusieurs longues heures de marche nous vîmes suna, enfin je voyais juste une tache à l'horizon. Il nous fallu encore deux bonnes heures de marche, esquiver quelques pièges, marcher au bonne endroit avant d'atteindre enfin notre destination..
Nous arrivâmes à la frontière de suna, une espèce de douane ou les gens était  fouillé, on regardait leur identité. Puis en général les gens passé sans problème. Je regardais mon camarade..

- à partir de maintenant, Il va t'être difficile de revenir en arrière.
En tout cas merci de m'avoir reconduit à Suna ! Je ferais tous mon possible afin de te faire rentrer en gage de gratitude.


Nous arrivions à la douane, mon cœur battait assez vite, j'étais anxieux.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://sns-rp.forumgratuit.org/t5712-ao-esuki-en-cours-de-creation https://sns-rp.forumgratuit.org/t5699-ao-esuki-fini
Invité
Invité
avatar

Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) EmptySam 20 Aoû - 0:48

- Tu peux rentrer seul, je vais rebrousser chemin.

J'esquissais un sourire narquois, accompagnant mes paroles d'un geste ballant du bras. Invitant mon compagnon à continuer sa route. M'arrêtant net, je déambulais vers l'Est, m'éloignant de plus en plus de mon allocutaire. Ma silhouette s'estompait dans le grand désert aride de Suna.

Plus éloigné, je m'adossais à un palmier, près d'un oasis. Souriant en biais, j'attendais patiemment la tombée de la nuit. Le temps me paraissait long et le vent se levait. Le temps.. une notion si utopique. Tant d'hommes rêvaient de le manipuler mais il était la seule règle à régir ce bas monde. Et un jour où l'autre, il me ferait passer au trépas. Mais avant de flancher face au temps, je devais réaliser ma quête. Au loin, j'apercevais mon vieil ami traverser les contrôles douaniers. Il était bon et fort et peut être qu'avec le temps.. il deviendrait un illustre shinobi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty
MessageSujet: Re: Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)   Périple dans le néant (ft. Ao Esuki) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Périple dans le néant (ft. Ao Esuki)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Un portail dans Strayana ?
» Progres d'Haiti dans le domaine des droits politiques
» Bonjour dans toutes les langues
» Ti-Simone dans quel BORDEL vit-on?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: V2 :: RP :: Kaze no Kuni :: Grand désert de Suna-
Sauter vers: